Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Conférence de Michel Drac et Piero San Giorgio à Bordeaux

+ questions du public

 
 

Livres de Michel Drac (5)

 

Livres de Piero San Giorgio (2)




Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ma théorie est bien différente. Cette théorie de réussir à survivre à condition que nous ne soyons pas réduit en esclavage par les banques et l’Etat, et je ne crois pas que qui que ce soit ne leur échappe et que les denrées, les biens seront réquisitionnés purement et simplement, je ne vois pas avec ces puces comment on pourra en mettre à gauche (cacher une ferme pas facile), les puces, les infra rouges les satellites les caméras, la guerre qui vous décrivez je crois qu’ à côté de ce qui nous attends pour reprendre Dieudo c’est Casimir à l’île aux enfants.

     

    • D’avance merci pour la vidéo !

      J’ai lu quelques bouquins de Darc, il y a la crainte du :
      Néo-surhomme génético-technologique.
      Par ici se trouverait des défenseurs de la paléo-humanité (humanité vieille école).

      Perspectives de ce siècle ou du siècle à venir...

      Enfin les cultures judéo-christo (peut-être islamique) freine à ça :
      l’humain a un fin en soi


    • Il ne faut pas en raison d’un scénario extrême probable baisser les bras et attendre gentiment la mort sans ne rien faire. C’est comme si sous prétexte de la probailité de mourir lors d’un accident de la route tu te refusais d’utiliser le moindre véhicule motorisé et d’emprunter la moindre route...
      Oui tout est possible : une météorite qui pulvérise la terre, une guerre nucléaire annihilant 99% de l’humanité...ou plus simplement demain du peut apprendre avoir chopé une leucémie foudroyante avec 1 mois de vie restant tout au plus...
      L’argument "Oui mais si les extra-terrestres/une météorité/une guerre nucléaire/une invasion de zombies assoiffés de chaire fraîche...on fait quoi ?" est le prétexte des paresseux pour ne rien faire.

      L’objectif de l’oligarchie est bien celui que tu décrits ; la confiscation progressive et intégrale de tout moyen et outil de production, abolition de la propriété privée, de la souveraineté de l’individu. Toutefois même le pessimiste que je suis émet des doutes quand à la faisabilité d’un tel projet. Certes nous sommes déjà bien avancés mais à un moment donné cela ne tiendra plus. Il se produira ce qui s’est produit systématiquement à maintes reprises dans l’histoire : les masses endurent jusqu’à un moment où tout finira par se fissurer et s’effondrer.
      C’est pour cette raison qu’il y a ce projet d’éradication d’une grande part de l’humanité afin de faciliter son asservissement. Mais là aussi, si pour les complotistes de la mouvance New Age il semble qu’éradiquer du jour au lendemain 6 milliards de personnes soit du gâteau dans le dans monde réel c’est une autre paire de manche. L’éradication massive d’une telle proportion de l’humanité impliquerait des problèmes techniques, de logistiques insurmontables. Un virus ? En admettant l’existence improbable d’un super virus mortel à 99% comment échapperont-ils eux mêmes à la contamination ? Vaccination ? Efficacité trop aléatoire. Bombes nucléaires ? Ont-ils l’intention de vivoter dans des bunkers durant des décennies ? Si ces bunkers existent leur emplacement est déjà connu par les Russes, Chinois...et seront détruits...Leur projet ne pourra jamais aboutir à sa phase finale ultime. En revanche j’entrevoie facilement une bonne moitié voire plus de l’humanité mourrant de faim et dans un chaos indescriptible qui n’épargnera personne et certainement pas l’oligarchie ! Il y aura des survivants mais cela sera certainement pas ceux qui auront attendu passivement que le ciel leur tombe sur la tête.


  • ENFIN ! MERCI !

    Merci ER, vraiment, ce genre de vidéos c’est des cadeaux inestimables.


  • Excellent Michel Drac pour l’analyse de la situation et Piero San Giogio pour ne pas couler.


  • #195532

    Merci ça fait un moment que je l’attendais celle là !


  • Pour ceux qui veulent ouvrir les yeux de leurs proches qui sont en mode "sauterelle", je pense que leur montrer la partie avec Michel Drac sera probablement plus payant que si on leur fait découvrir d’emblée San Gorgio.

    Drac est cartésien et son analyse repose sur une argumentation parfaitement carrée, structurée et accessible au néophyte.

    Pour l’analyse de Pedro par contre elle nécessite une ouverture d’esprit que tous ne possèdent pas (il faut déjà avoir intégré l’idée que ça va très mal se passer avant de considérer son analyse sans risquer le rejet en bloc).

     

    • Tout à fait d’accord ! Drac c’est comme "une p’tite claque de fin d’ discussion"


    • Et dans le meilleur des cas qu’ils regardent la conf en entier ^^, une conf d’une heure c’est pas la mer à boire (encore que beaucoup de gens que je connais n’en n’ont ni l’envie et/ou ni le temps) mais bon c’est comme ça, Merci à ER pour cette vidéo en attente de la diffusion des questions toujours passionnante.


  • Il ferait mieux de retourner en suisse vendre sa salade !

    Quel intérêt de la vendre en France ? Y’a plus de billets a faire ?

     

  • Excellent. Dommage que ça soit si court.


  • Quel est le symbole à 0:09 (ça rappelle le St Georges terrassant le dragon des icônes orthodoxes) et savez-vous où on peut le trouver ?

     

    • Ce n’est pas St Georges, mais Saint Michel (il est reconnaissable à la balance qu’il tient dan sa main droite), terrassant, non plus exactement un dragon (iconographie médiévale occidentale), mais un être plus anthropomorphe, qui est donc satan (plus vu dans les icônes russes et les enluminures de st Clément). Après, je ne sais pas où trouver cette image précisément.


    • Je pense plutôt que c’est l’ange Michel (l’archange) car il tient dans ses mains l’épée et la balance.(tue le dragon qui symbolise satan dans l’iconographie médiévale et pèse les âmes).
      Saint George, est le saint patron des chevaliers.

      bien à vous


    • le dragon est le serpent de la connaissance et l’église ne veut pas que vous soyez illuminé par la connaissance car derrière ce sont des types qui veulent garder un contrôle sur vous


    • on le trouve au Mont St Michel pardi ! ;)


    • Saint Georges combattant le dragon est surtout le symbole de la foi triomphant de la bête. Le culte du patron des chevaliers est vivace en Grèce, en Russie et saint Georges est devenu le saint patron de l’Angleterre.
      Il doit s’agir plutôt ici de saint Michel muni de la balance et de l’épée, chef de la milice céleste contre les anges déchus, et soupesant les âmes des défunts après leur mort.
      Il y a un tee shirt de cette image en vente sur le site E&R Aquitaine, je vais peut être le commander.

      Gloire à saint Michel, archange gardien de la foi et protecteur de la France !


    • merci à tous


  • Sur la Grèce et l’euro :

    Drac oublie la chose suivante :

    Autrefois on dévaluait car la dette était elle-même dans la monnaie qu’on dévaluait.

    Or aujourd’hui la dette grecque est essentiellement en euros.

    Donc si les Grecs dévaluaient leur dette exploserait au lieu de diminuer.

    Par ailleurs l’euro a tellement réduit leur production, les a tellement rendu dépendant des importations (c’était tellement moins cher d’acheter en euro des produits venus d’ailleurs que de les produire), leurs entreprises ont tellement délocalisé en Bulgarie et en Roumanie, que l’effet bénéfique sur les exportations d’un passage à une monnaie plus faible serait peut-être purement et simplement inexistant, précisément parce qu’une partie de l’appareil productif est parti ailleurs.

    Bref ça s’appelle un piège : ils n’auraient jamais du rentrer dans l’euro, mais en sortir est une autre paire de manche.

     

    • "Donc si les Grecs dévaluaient leur dette exploserait au lieu de diminuer."

      Pas forcément... Ils leur suffirait de dire à leurs créanciers que leur dette est convertie en Drachmes et que si ils ne sont pas contents c’est pareil !

      On appelle cela un "fait du prince"... Ou en langage plus imagé un "bras d’honneur"... Mais dans un cas comme dans l’autre c’est effectivement un défaut déguisé.



    • Autrefois on dévaluait car la dette était elle-même dans la monnaie qu’on dévaluait.

      Or aujourd’hui la dette grecque est essentiellement en euros.

      Donc si les Grecs dévaluaient leur dette exploserait au lieu de diminuer.



      L’argument principal,
      Vrai et faux.

      Vrai car si la Grèce sort toute seule peut être que l’euro continuerait toujours.
      Donc oui ils devraient rembourser en drachme une dette en valeur euro.

      Faux car si l’euro explose (si la France sort par exemple, ou l’Allemagne) chaque pays changera sa dette euro en dette franc ou mark etc. Comme lors du passage franc/euro, nos comptes et nos dettes sont passés en euros, là nos dettes et comptes passeraient en francs, marks, etc. Les créanciers y perdraient (les financiers, pas les Etats.) Une des raisons pour laquelle la Finance ne veut pas d’explosion de l’euro. De plus, en reprenant nos monnaies nationales, les Etats peuvent se redonner le droit de se financer à 0% à leur Banque Nationale. Du coup la Grèce comme la France pourra racheter sa dette, la dette sera donc basculée, épongée petit à petit via la Banque Nationale à 0%. Donc entre le changement de devise et le rachat de dette à 0% tu n’y perds pas, au contraire tu sors du racket.


    • Merci pour vos avis.

      Je me dis quand même que le petit père de famille grec ne doit plus trop savoir à qui se fier ; même vos avis sont un peu hésitants ce qui est normal (ça montre une vraie réflexion plutôt que des arguments péremptoires).

      Drac devrait aller en Grèce et expliquer à Monsieur tout le monde qu’on ne sait pas trop comment ça va se passer mais qu’ils doivent l’écouter quand même...

      Je pense malheureusement que les anti-euro n’ont pas plus de solutions que les pro-euro.

      Personne ne sait où on va mais on y ba.


    • #196535

      @ Flo_DLR : Petit problème la dette c’est aussi nous citoyens qui en détenons une grande partie au travers des assurances vies, que se passe t’il ? L’épargnant est spoilé si on retourne au Franc !? J’ai l’impression que ce jour la, faudra acheter des briques d’or sinon on perds tout...

      Pour résumer le schéma est comme ceci : Etat->Banque->Citoyen (via les Assurances vie)...


    • Ce qu’il faut comprendre c’est que :

      - les pro-euro propose du sang et des larmes pour sortir de la crise, mais ne change pas le système, donc si (et je dis si, pas quand) on s’en sort sans changer le système, il ne fera que recommencer... on sera toujours racketté par les banques, on subira toujours la monnaie unique qui tue l’industrie des pays du sud qui ont besoin de compétitivité sur leurs monnaies, de protectionnisme (sinon nivellement par le bas comme on voit, chômage, délocalisation etc).

      - les anti-euro propose aussi du sang et des larmes pour sortir de la crise, mais au moins en faisant péter l’euro et le système de dette via les banques privées (loi 73 etc) on subit un temps, on sort de la crise et une fois fait on est libéré ! Voilà la différence ! On galère un bout coup (ce qui sera de toute façon le cas avec la ligne pro-euro !) mais une fois sortie du trou on a notre monnaie, la valeur qu’on veut lui donner, on a le financement 0% banque de France (de Grèce, d’Espagne etc) on a droit au protectionnisme, on a droit au contrôle des capitaux, au contrôle des flux migratoire etc.

      Voilà la diff, dans les deux cas ça va faire mal sauf qu’au bout il y a soit la continuité d’un système qui nous écrase soit l’avènement d’un nouveau système (en fait basé sur l’ancien pré-euro, ère De Gaulle) qui nous permet de retrouver l’Etat-Nation fort, de se libérer du Marché neolibéral mondialiste. Seulement pour faire ce choix il faudrait que les gens soient au courant qu’il existe et qu’il est le meilleur ! Et là... ça bloque niveau médias.


  • Les informations émanant de la FAO, organisation mondialiste assujetie aux lobbies agro-chimiques, sont à prendre avec des pincettes. Le végétarisme pour sauver la planète est un mythe absolu et de l’ordre de la propagande mensongère dont les conséquences néfastes pour l’humanité sont criminelles voire même d’échelle génocidaire.
    L’animale est un élément incontournable pour une agriculture pérenne. L’animale de ferme est ce qui permet de redonner la fertilité d’une terre le plus rapidement possible et sans l’aide d’engrais issus du pétrole. Les ruminants en particulier ont cette attribut de pouvoir transformer des végétaux sans valeur nutritive pour nous mais poussant aisément et sans engrais en viande et graisse de très haute valeur nutritive. Ces ruminants produisent des déchets ayant un fort pouvoir fertilisant qui pourront servir à enrichir la terre de son potager ou champs de blé.
    La culture de céréales à grande échelle nécessite des engrais, sans pétrole et animaux où va-t-on trouver ces derniers ? Ne perdons pas de vue que les céréales, contrairement aux adventices et à certaines plantes vivaces, sont extrêmement gourmandes.
    Le végétarisme part d’un bon sentiment mais est une aberration contre nature. Pour qu’une agriculture soit pérenne il lui faut reproduire les équilibres naturels observés dans la nature. Si dans la chaîne il manque un maillon tout s’effondre ! Or si l’agriculture productiviste basée sur la production massive de céréale fonctionne c’est parce que le maillon manquant est remplacé par le pétrole.
    Un des arguments des végétariens est d’affirmer que les céréales nourrissant le bétail devrait être utilisé pour nourrir les gens. Effectivement il est aberrant de nourrir des ruminants avec des céréales alors que ces animaux sont faits pour transformer des végétaux de faibles valeurs poussant en abondance sans aucun soin en viande et graisse de grande valeur nutritive. Un vache ne devrait pas être nourri de maïs.
    Enfin les céréales en tant qu’aliments de base dans l’alimentation sont une catastrophe sanitaire. Lire le bouquin de l’extraordinaire docteur Weston Price "Nutrition and physical degeneration" pour comprendre cette vérité méconnue.
    Pour bien saisir la problématique de l’indispensabilité de l’animale pour une agriculture pérenne le bouquin "The vegetarian Myth" de Keith Lierre est bon début. Livre excellent si l’on met de côté les stupidités féministes qui ponctuent de temps à autres les pages de ce livre.


  • Le concept de "forêt comestible", "food forest" chez les anglo-saxons, est à considérer sérieusement car probablement la seule méthode qui pourrait satisfaire nos besoins alimentaires dans le cadre d’une pénurie de pétrole.
    Dans une forêt comestible on reproduit un écosystème forestier mais en remplaçant la plupart des essences par des variétés ayant une valeur alimentaire.
    La caractéristique d’un écosystème forestier est sa capacité de produire des quantités massive de matières organiques sans aucun intrant artificiel. Un tel système est totalement autonome. La logique derrière le concept de forêt comestible est de reproduire un tel système autonome mais dirigé afin de couvrir les besoins nutritifs de l’homme.
    Une forêt comestible bien établie est capable de produire des dizaines de tonnes d’éléments nutritifs à l’hectare avec un minimum d’intrants et d’intervention humaine. Dans une forêt il n’y a pas d’espace perdu, chaque strate est utilisée : grands arbres, petits arbres, arbustes, buissons, plantes de sous-bois, plante de couverture du sol, plantes grimpantes. Ils suffit pour chaque strates de trouver une espèce comestible afin de créer une "food forest".
    Geoff Lawton dans son DVD "establishing a food forest" donne un assez bon éclairage sur ce concept.

     

  • Seulement 1 heure ? ça fait un peu court, auraient-ils adopté la formule Madonna ? :p
    Sinon, c’est pas mal et intéressant, bien que peu original quand on a déjà lu et/ou écouté drac ou san giorgio.

     

  • Je ne sais pas si l’effondrement aura lieu rapidement ou sur 20 ans, pr contre je crois profondément que nous allons revenir à une société de village (BAD si on veut) où l’agriculture personnelle, l’entraide entre voisins, la non-consommation de masse va revenir en force. Les campagnes ont été délaissé pour le villes lors de l’industrialisation, aujourd’hui il n’y a que du chômage, on va assister à un retour vers les campagnes et à des modes de production et de consommation beaucoup plus modeste et sain. Je vois bien des campagnes occidentales vivantes, organisées en village, presque comme avant la révolution mais avec la modernité. (mais comme notre société de consommation a créé une immense majo de gens qui ne avent rien faire à part consommer, on assistera à un réarmement des villageois, je pense que chacun aura son fusil pour se défendre face a des bandes de citadins débiles qui ne sauront que braquer pour survivre).


  • J’adore Drac. Ce type est impressionnant et l’écouter est un réel plaisir.

    Je sais que Drac ne veut pas tomber dans le complot général et donc, prend beaucoup de pincettes pour évoquer celà mais il parait être un peu naïf lorsqu’il dit constater que les dirigeants américains, européens ne SEMBLENT pas être en mesure de prendre le problème de fonds (l’insolvabilité générale) en main. Quoi de plus logique en réalité ? Ce sont les puissances financières qui leur permettent d’en arriver là, se retourneraient-ils contre leurs patrons ?

    De plus, étant presque tous laïcs aujourd’hui, n’ayant plus les valeurs profondes de noblesse de l’esprit, du partage, du coeur, etc. Leur paradigme étant la recherche du plus gros salaire, ne sont-ils pas à la solde des puissants, devant qui ils doivent s’extasier ?

    Je pense également que la plupart sont des incompétents notoires, qu’ils sont bêtes comme mes pieds en réalité. Le président de la cours des comptes qui ne sait pas faire une addition, Merkel qui ne sait pas situer son pays sur une carte muette, un premier ministre belge qui chante la marseillaise, NADINE MORANO (pas besoin d’exemple pour elle, seule sa tête est suffisante pour comprendre le vide intersidéral qui rêgne entre ses deux oreilles.). Au parlement, c’est pareil. Van Rompuy,... Vous avez vu la tête de ce type ? ça parle quand même. On le sent que ces gens ne nous calcule pas, n’en n’ont strictement rien à foutre du peuple et des conséquences de leurs actes.

    La raison c’est qu’ils savent très bien qu’ils ne dirigent rien et sont ignorants des conséquences de leurs mensonges parce que, lorsque l’on mange du homard tous les midis, on ne se préoccupe guère du reste.

    Alors voilà, Drac, je t’aime beaucoup. Mais je pense que tu dois te remettre en question sur ce point. Cette main invisible qui dirige n’est pas unique. Elle est plurielle. Mais les intérêts de ces "élites de l’ombre" convergent (recherche de pouvoir, de plus d’argent encore). Par conséquent, il existe bel et bien un complot, qu’on le veuille ou non.

     

    • "Cette main invisible qui dirige n’est pas unique. Elle est plurielle. Mais les intérêts de ces "élites de l’ombre" convergent (recherche de pouvoir, de plus d’argent encore)"
      Cette main invisible dont les 5 doigts sont les Rothschild n’a pas besoin d’argent, ils engrangent quelques 2 ou 3 milliards de dollars par jour de bénéfice et sont à l’abri du besoin pour des milliers d’années. Le pouvoir, ils l’ont puisqu’ils ont les moyens de l’acheter (dixit le patriarche Amshell Bauer au XVIIIe siècle). Ce qu’ils n’ont pas encore c’est la domination totale de l’humanité et de l’âme de tous les hommes qu’ils veulent offrir à leur dieu Lucifer. Tous, je dis bien tous les événements de l’histoire, guerres et révolutions, ont été fomentés par cette famille depuis 1770 (Révolution française, avènement de Napoléon, Révolution 1848, Guerre de Sécession aux US, Guerre de 1870, 1re guerre mondiale, révolution bolchévique, 2e guerre mondiale et le bordel ambiant actuel...). Les autres Rockefeller et consorts ne sont que des sous-fifres certes très puissants qui donnent les directives aux pantins et marionnettes des politiques corrompus et assujettis (c-à-d presque tous les gouvernements du monde). Si les gens avaient conscience de cela, et de quel côté lutter (contre quelques dizaines de clampins), il n’y aurait plus de problème de crises, de misère, de faim, de guerres... Mais je ne me fais pas d’illusion sur la lucidité et le raisonnement de la masse et même sur les critiques de mon opinion à ce sujet. J’exprime mon avis, libre à mes détracteurs d’exposer le leur mais ils ne me feront pas reculer sur mes intimes convictions à moins de me prouver par des références sourcées que j’ai tort. Le baratin, bla-bla, impressions perso... comme disait Audiard, "je m’en tamponne le coquillard" !


  • Elles ont toujours un goût de trop court les conf’ de Piero et Miche ! Et le pire dans l’affaire c’est qu’ils nous envoie au lit sans dessert ! Pourquoi nous prive-t-on de la partie questions/réponses ? Cruel !


  • Merci pour la vidéo mais rien de nouveau. Je pense que nombre des personnes qui attendaient ce duo souhaitaient un débat dialectique entre les deux visions des protagonistes... pour le coup vraiment dommage... je m’attendais à autre chose car nous
    connaissions déjà tout ce qui a été dit.

     

    • Il n’y a pas que "vous", ou "nous" Laurence, il y a tous les nouveaux venus sur le site, de plus en plus je dirais même. Les commentaires du genre sont une perte de temps qui servirait à "amener" encore plus de monde ici.


    • @nop

      Apparement vous n’avez pas du suivre la vidéo, car même Piero va dans mon sens, et il le dit bien lui même lors de la conférence qu’il échangerait sur les différences de positions entre lui et Drac car il le sait, ils le savent, comme la vidéo numéro 3 (introduction/conclusion) qui ne dure que quelques minutes le rappelle, soit à deux reprises ils mentent en évidence certaines de leur approches.

      Evitez de commenter trop vite et écoutez davantage, vous direz moins de bêtises. Il n’y a pas que les nouveaux non plus.


    • Mais c’est ridicule, Soral a fait une tournée de 10 conférences avec en gros les mêmes sujets, en ajoutant des nouveautés lors de chacune. C’est pas parce que des conférences se répètent qu’il faut le souligner.

      Pour que effacer 30 ans de propagande des médias il en faudra pas mal de ces conférences "qui se répètent".


  • Une des choses que je crains avec la montée du prix du pétrole, c’est une déforestation massive. C’est déja commencé, le prix du bois de chauffage ne cesse d’augmenter ce qui incite les paysans et propriétaires de bois a les exploiter de plus en plus pour arrondir leurs fins de mois. Pour l’instant ça va, la France étant plus boisée actuellement qu’il y a 150 ans mais ça peut aller très vite.

     

  • En effet le début de la conférence est assez court, et bien que Drac reste super intéressant à entendre, rien de bien nouveau.
    Je dirait même que Piero commence à tourner en rond je trouve.

    On attends la vidéo des questions-réponses avec grande impatience car ça reste le plus intéressant généralement ! Merci ER !

     

    • Je partage votre remarque concernant Piero, mais il faut aussi prendre en compte deux aspects :

      - l’absence de nouveauté, c’est un peu normal dans le cadre d’une conférence. Il n’est pas permis à tout le monde d’improviser et de développer ses idées "en direct" face à un public.

      - le survivalisme n’est pas une théorie socio-politique ou un système de pensée, mais une "philosophie" pratique et individuelle ("prenez vos responsabilités") tournée vers l’acquisition de savoirs-faire. On peut se lancer indépendamment de toute option politique ou idéologique (écolo ou autre) et sans même avoir aucun avis sur l’avenir, l’épuisement des ressources ou une fin hypothétique de la civilisation... il y a par exemple de nombreux survivalistes qui s’ignorent dans les campagnes françaises, qui ont simplement toujours vécu ainsi.

      Les survivalistes purs et durs (à l’américaine) se contentent en général de leur seule conviction personnelle. Piero pose les bases d’une réflexion théorique et s’efforce de conceptualiser l’apport social du survivalisme (la BAD en tant que nouveau village) en intégrant notamment la dimension spirituelle (cf. les échanges intéressants avec F. Abed).
      Mais cela reste un complément, le survivalisme se résumant en fin de compte à un choix simple entre deux options : se préparer, ou non.


  • Très intéressant , mais pas mal de réflexion qui me gênent, trop nombreux ? non nous ne sommes pas trop nombreux , la Terre est un grand désert, on pourrait recevoir dix fois plus d’humains sans aucun problème, et puis la terre n’est pas un monde fermé quand on pense aux milliards de planètes dans notre galaxie et aux milliards de galaxies dans notre univers, du pétrole il y en encore pour 1000 ans , et puis SURTOUT ils ne parlent pas (voulu ou pas) des globalistes du Nouvel Ordre mondial , ils parlent comme si les crises viennent du ciel , aucune référence aux élites qui nous gouvernent ... ???

     

    • La "Terre" la bien mal nommée puissent 80% de sa surface est recouverte d’eau....
      Sur les 20% restant, 1% de la surface est habitable.
      Avec quoi on transforme les déserts en forêts ? Mystère....
      Il faut avoir les échelles en tête avant d’affirmer quoi que se soit.


    • "du pétrole il y en encore pour 1000 ans",
      est ce que vous avez une source pour cette info ?


    • #196868
      le 03/08/2012 par Parti Social Français
      Conférence de Michel Drac et Piero San Giorgio à Bordeaux

      @ Seber : Il est évidemment impossible de faire du Sahara ou du désert de Gobi des plaines agricoles, mais je tiens à vous signaler que Pierre Rabhi (entre autres) a mis au point ou redécouvert des techniques agricoles qui permettent de cultiver des terres sahéliennes jusqu’alors délaissées. Comment ? En recouvrant le sol d’un épais matelas composé de végétaux et de déjections animales qui, en se décomposant (avec un minimum de pluie puisque les bouses notamment contiennent de l’eau), relancent la fertilité du sol qui, s’il n’est ni labouré ni mis à nu, offre à long terme des rendements impressionnants, d’autant que la pluviométrie est sensiblement accentuée sur des sols cultivés que sur des sols secs (s’il pleut au dessus des forêts équatoriales, ce n’est pas parce qu’il y a plus de nuages là-bas, mais parce que les arbres transpirent et que leur transpiration se condense en retombe ; coupez la forêt brésilienne et le bassin amazonien est aussi sec que le Mato Grosso). Donc on ne peut pas cultiver les déserts mais dans ce domaine, il y a encore des ’’progrès’’ à faire... et nos 1% de terres arables suffire à tous nous nourrir ; le projet des mondialistes étant évidemment de nous le cacher et de créer la pénurie pour spéculer et nous affaiblir....


  • #195746

    J’ai une suggestion à faire.
    On désigne le plus souvent comme unique valeur refuge l’or et l’argent.
    Cependant durant l’année zéro en Allemagne beaucoup de transactions s’effectuaient avec des cigarettes américaines. Étant donné qu’on mesure la valeur d’une monnaie à sa valeur intrinsèque, pour ce qui on essayait d’arrêter de fumer, ils pourront apprécier celle-ci !!!
    Alors, un petit voyage au Pas de la Case et quelques cartouches de coté peut-il être une solution alternative pour les petites bourses, d’autant plus que cette marchandise n’est jamais sujet à des bulles spéculatives donc pas de risque de perte si tout rentrait dans l’ordre ?

     

    • Intéressante réflexion c’est ce que nous faisons ma compagne et moi, un stock de tabac depuis un an maintenant. Nous vivons à 90 km du Pas de la casa nous montons 2 fois mois.Intéressant aussi pour faire un stock de sucre et beurre... Profitons,pour info les douaniers sont en gréve depuis 2 mois du moins au poste de douane,reste toujours la volante...


  • Au départ le discours de Piero san Giorgio me faisait doucement rigoler, je n’étais pas du tout d’accord avec sa vison des choses en en particulier son concept de BAD. Petit à petit et à force de l’écouter, car j’ai écouté beaucoup de ses interventions, je le trouve à la fois extremement sympatique et totalement juste dans son analyse et dans ses solutions proposés. Donc la pedagogie est importante et il ne faut pas être trop rigide quand une personne n’est pas d’accord mais avancer ses propres arguments petit à petit sans dire que l’on à la vérité, exactement comme il le fait. Quand à Michel Drac il est tout aussi juste et très
    interessant. Je pense que je vais acheter leurs livres.

     

  • Ouf, on a échappé -pour une fois- au boniment sur les armes ! Un double bravo, donc.


  • pour qu’il y est une guerre civile en europe, faudrait que bcp de gens se disent : "les banquiers+politiques nous baisent, allez on manifeste"
    déjà ça mettrait du tps
    ensuite : "affrontements contre les forces de l’ordre, répression, bavures...", ensuite : "ras le bol, chacun pr sa gueule on pille tout"
    mais la majorité veulent vivre tranquille , le foot sur tf1 pour les rassurer, donc prêt à se faire escroquer sans trop réfléchir

    comme évoqué par M.D, la majorité des votants grecs sont pro-euro ("comportement infantile", ba oui le consommateur aime pas trop se prendre la tête)
    pensez-vous qu’en france ça sera autrement ? les RG doivent surveiller les sites instructifs comme E&R, et tant que la majorité reste endormie ... (ptet’ même que, + ya d’activités subversives, + les médias redoublent d’efforts de propagande lol)
    sur le site de M.D, scriptoblog, un article a raison de pointer qu’en france les votants sont majoritairement des vieux, et ils aiment pas les boulversements, la vision umps leur suffit

    le + probable est que les ELites finiront par officialiser une europe fédérale, avec tjs + de taxes
    genre des plaques d’immatriculation sur les vélos lol ça viendra dans quelques années

    c’est sûr que + on sera nombreux à faire pousser de la nourriture et créer des réseaux d’entre-aide et + on a de chance de créer un bel avenir

     

  • la crise est voulu pour faire leur nouvel ordre mondiale .


  • Michel Drac, c’est la compétence à l’état pur, la rationalité et la "force tranquille" de la résistance.
    Y’a rien à jeter chez lui que j’ai lu de A à Z.
    Il est toujours hyperhonnête et prudent pour ne pas être pris en défaut et il a raison.
    Voici un lien pointant vers l’une de ses conférences/interviews les plus passionnantes (1h lui tout seul) bien que datant de fin 2011...
    http://www.ubest1.com/?page=video/2...
    Remarquez bien comment il prend en compte les 2 hypothèses fondamentales (Pensée plus ou moins cachée unifiante ou la théorie de l’intelligence émergente à base d’intêrets convergents/divergents) pour expliquer le N.O.M vèrs la fin de la vidéo.
    A part ça, je sais pour l’avoir écouté à Paris (locaux de L’AF-Avril 2012) qu’il ne crôit pas au scénario catastrophiste et brutal de PSG qu’il s’était même permis de le "vanner" gentiment en "live" :
    "Si vous venez pour acheter du CHF, vous le trouverez p’têtr dans sa B.A.D, au fond d’une vallée protégée par l"armée Suisse sous les glaciers oû il dispose d’eau potable et inépuisable" ...
    A moins qu’il ait changé d’avis depuis...auquel cas : TOUS AUX ABRIS !

     

    • #195999

      C’est vrai Drac est extraordinaire, dans mon "classement" des résistant Soral et Drac sont ex-aequo numéros un, AS pour ses phénoménales capacités de tribuns et de rassembleur, Drac pour sa capacité d’analyse inouie et la profondeur de sa compréhension du monde. Force est de constater que les autres sont "cantonnés" chacun dans un domaine propre, la géopolitique (Chauprade) , le survivalisme (PSG), l’économie (Jovanovic), la religion(Hillard, Jovanovic...), le racialisme, voire un racisme assez fanatique...
      Bravo à Michel en tout cas.


  • Ce qui m’énerve avec Piero, c’est qu’il n’apporte aucune solution pour ceux dont les moyens financiers sont plus que modestes. Nous n’avons pas les financiers de Piero, pour acheter un terrain afin de cultiver un potager.
    Nous ne sommes pas non plus en Suisse. l’achat et le port d’arme en France pour assurer notre propre défense est interdit.
    Alors, il me semble ne représenter que lui-même.

     

    • Piero donne dans son livre beaucoup de pistes qui permettent de démarrer quelque chose. Il suffit juste d’adapter les propositions en fonction de ses connaissances, de son propre budget et du lieu où l’on envisage "la survie". Rien ne vous empêche de vous regroupez si vous le pouvez.

      Ce qu’il faut évacuer de votre tête, c’est le fait de vouloir réaliser tout en même temps(les 7 points) et de prendre la B.A.D de Piero comme un objectif à atteindre le plus rapidement possible. Il est certain que dans ce cas, c’est la déprime assuré pour beaucoup d’entre nous.
      Démarrez avec ce que vous êtes et ce que vous avez.

      Pourquoi ne pas tenter la solution maritime Surcouf ? C’est pas mal un bon navire vous savez ? (Je plaisante).
      Bien à vous.


    • On est pas obligés de suivre une grille de lecture survivaliste à la lettre, et attendre une guerre pour appliquer certaines règles.

      Rien que de rétablir les réseaux, ceux dont parlait Soral. Avoir dans son entourage des plombiers, bouchers, mécanos. Apprendre à se passer de ce qu’on appelle "les services".

      On peut acheter de la viande en gros chez un fermier à plusieurs familles, ainsi éviter Auchan, ses barquettes et sa viande aux hormones et farines animales.

      Il y a multitude de petits détails de la vie réelle qu’on peut changer. Pour se préparer au pire si besoin est, ou simplement pour échapper un tant sois peu au dictat du mondialisme.


  • A la derniere question, quand Michel Drac réponds, on peut sentir toute sa souffrance et un certain désespoir dans son terrible constat sur la situation de notre pays.

    C’est trés touchant, trés dur je trouve.

     

  • Afficher les commentaires suivants