Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

Partie 1 :

Partie 2 :

Partie 3 :

Partie 4 :

Partie 5 :

 

Retrouvez Piero San Giorgio sur Kontre Kulture :

 
 

Livres de Piero San Giorgio (2)




Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #331644

    Piero en grande forme pour cette conférence outre-mère !
    Un très bon compte rendu de la conférence sur http://corsicapatrianostra.over-blo...

    Merci à l’ équipe ER d’ avoir partagé la vidéo !


  • #331708
    le 14/02/2013 par BilDerMerde
    Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

    rien a dire AU TOP PIERO merci a toi et a e&r


  • #331769

    on en etait et on en sera encore !!
    a a prussima o piero !!!!


  • #331828
    le 14/02/2013 par †..mais mon p’tit coeur, lui, restera FRANCAIS !†
    Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

    Tiens, je me pose une question ;
    Y aurait-il des indépendantistes Corses par chez nous ?

     

    • #331925

      Surement pas beaucoup. Un indépendantiste (corse, basque, breton) est quelqu’un qui quelque part a cessé de croire en la France et qui préfère se tourner vers autre chose.

      Alors que nous si on est ici c’est que malgré tout on y croit encore un peu.


    • #331966

      Ou qui n’ y a jamais cru. Ceci dit malgré les divergences doctrinales les gents peuvent se retrouver dans des analyses sociétales et (geo)politiques.


    • #332124
      le 15/02/2013 par patriotu corsu
      Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

      Salute
      Je vais user d une autre langue que la mienne pour ecrire ici car il s agit dun site francais.
      Bien sure que ce site est lu par de nombreuses nationalites. Bien sure que l on peut ne pas etre francais et partager bien des points de vues exposes ici et etre en opposition totale avec l empire. Je suis Corse, mon pays comme la Palestine et bien d autre vit sous opposition militaire,economique et politique depuis la fin du 18eme siecle. Oui je suis Corse Oui je suis patriote donc independentiste. Pour ceux qui sont pour la liberte de TOUT les peuples mon salut patriotique pour les colons qu ils soit francais en Corse ou Israelien en Palestine mon mepris le plus profond.
      Salute da Corsica


    • #333019
      le 17/02/2013 par Saroumane38
      Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

      Je suis Corse, mon pays comme la Palestine et bien d autre vit sous opposition militaire,economique et politique depuis la fin du 18eme siecle

      Ah, il y adonc une ségrégation raciale à l’oeuvre en Corse ? J’ignorais.
      En tout cas, j’accepte ton mépris avec le plus grand plaisir.


  • #332149

    Piero pense à faire une petite diete le bidon Mdr

    sinon trés bonne conférence comme toujours


  • #332211

    Ce qui me derange chez san giorgio c est son cote fataliste et que la chute est irremediable .J ai vu sur le site un article de Chauperade qui disait que le petrole pouvait etre d origine abiotique ou biotique je ne sais plus .Il sous entend aussi qu il ne peut pas avoir d autre energie alternative(Nicolas Tesla) .Piero ne croit pas aussi en l humain alors qu a mon avis il suffirait de renverser ceux qui nous manipulent pour trouver des solutions

     

  • #332460
    le 15/02/2013 par Pas de nom
    Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

    S’il y en a ici qui ont l’ambition intellectuelle de comprendre le nationalisme corse, je puis modestement vous donner deux, trois conseils :

    1/ Oublier que
    - Corse = Bretagne = Pays-Basque = Auvergne ;
    - Identité = nationalisme et que "en Bretagne aussi, avant on parlait pas français, donc vois pas pourquoi en Corse y aurait du nationalisme sous prétexte que ça parle corse et que c’est une île" (OK. Merci.) ;
    - FLNC = "Nique la France !" ;
    - Indépendantisme = repli communautaire ;
    - "Je suis militant actif parce que je me sens plus français…"

    2/ Si nationalisme corse actuel ≈ banditisme corse post années 1990, Nationalisme corse historique ≠ Mafia corse.

    3/ Aborder la question historiquement :
    - La Corse, comment/pourquoi française ? (Traité, guerre, hégémonie du Royaume de France, etc.).
    - La Corse, avant la France ? (guerres, indépendance, État, Constitution, Patrie, etc.).
    - Que veut la France pour la Corse (successivement : zone géostratégique, zone d’essai nucléaire, Côte d’Azur II, pseudo paradis-fiscal, Club Med géant "bling-bling" pour fortunes telles que Sarko, Muriel Robin, Clavier, Bolloré… la crème, quoi ! etc.).

    4/ Regarder les mensonges médiatiques au sujet de la Corse.

     

    • #332553
      le 16/02/2013 par Patriotu Corsu
      Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

      Excelentes explication qui implique egalement une reflexion sur notre pays,une remise en question aussi de la France et de son aspect colonisateur.Si le peuple de France est un peuple frereil nest pas pour autant le notre.
      Nous ne sommes pas plus une région de france que la france n est un lander d allemagne.
      Longue vie a ce site qui permet de prendre conscience de la realite de notre monde. Bravo a Alain Soral


    • #333604

      >"Je suis militant actif parce que je me sens plus français…"

      Ben tu soulèves un truc la.
      Y a pleins de régions à identité marquée ou ça pousse. comme tu dis Bretagne, Basque, Occitan

      Comment se sentir français alors que c’est un pays qui ne soutient que très peut l’idée de France ou la dévoye ...

      Comme si l’homme avait toujours envie d’une patrie, alors quand tu lui "vends" une non-patrie, ça l’emmerde, il se replie.

      ps :
      cf Hilard
      n’oublions pas que le régionalisme est voulu par le grand empire pour tenir l’Etat nation en tenaille et le détruire
      Europe->France<-Région ; ménage a 3 impossible, reste que 2.
      Un tas de régions étant plus facile à dominer.

      Je garde mon régionalisme pour moi et je comprends l’utilité de l’État nation comme plus grande agrégation pour lutter contre le nouvel ordre mondial.


    • #334251
      le 18/02/2013 par Ektorleressor
      Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

      « ps :
      cf Hilard
      n’oublions pas que le régionalisme est voulu par le grand empire pour tenir l’Etat nation en tenaille et le détruire
      Europe->France<-Région ; ménage a 3 impossible, reste que 2.
      Un tas de régions étant plus facile à dominer.

      Je garde mon régionalisme pour moi et je comprends l’utilité de l’État nation comme plus grande agrégation pour lutter contre le nouvel ordre mondial. »

      Le problème c’est que l’ europe de Bruxelles qui vise à remplacer les nations par des régions, ce qu’ explique Pierre Hilard, n’ est en rien notre idéal d’ Europe. Nous voulons la grande Europe des peuples, l’ Europe des ethnies même, pour être encore plus précis. Vous aurez donc compris que cela n’ a rien à voir avec la petite Europe cosmopolite et libérale de Bruxelles.

      Il aussi amusant de remarquer que malgré la ferveur d’ hier et d’ aujourd’hui du peuple Corse à lutter pour retrouver son Indépendance, celle ci ne l’ ai toujours pas retrouvé... Je dis "retrouvé" parce que la Corse était une nation à par entière avant d’ être colonisé militairement par la France. Ce qui m’ amène à une triste remarque : la grande majorité des français que l’ ont peu qualifier de " conscients " ne connaissent absolument pas l’ Histoire de la Corse et par conséquent, une partie de l’ Histoire de la France. Ceux ci, ne connaissant absolument pas le sujet font leur analyse avec, inconsciemment, les outils du système. Le jeu est donc forcément fossé et ils prennent bien souvent position contre l’ indépendance de la Corse, adoptant les mêmes arguments que la république qu’ ils fustigent pourtant. On a droit alors aux éternelles remarques appuyant le fait qu’ après 2 siècles de colonisation, la Corse est française et il ne peut en être autrement, le tout bien souvent argumenté de pseudos faits historiques mal maitrisés ( rachat de la Corse à Gênes par exemple ). Puis une fois avoir compris que cela est en fait bien plus compliqué, on a régulièrement droit à la compassion humaniste typiquement française qui consiste a se demander comment la Corse pourrait s’ en sortir sans la France...

      Mais une question me taraude : comment peut on lutter pour l’ indépendance de la Palestine, par exemple, et en même temps ne pas remettre en question le problème de la colonisation par les armes de la Corse dont son peuple n’ est toujours pas reconnu comme tel ni par la France, ni par l’ europe ? Celà me semble être une contradiction de la plus grande importance.


  • #333002

    Dites, amis corses, loin de moi l’idée d’ôter à votre peuple son droit à disposer de lui-même (enfin si l’indépendance est bien le souhait de la majorité, ce qui je crois n’est pas le cas aujourd’hui), mais par rapport à ce que disait Pas de nom :
    "- Que veut la France pour la Corse (successivement : zone géostratégique, zone d’essai nucléaire, Côte d’Azur II, pseudo paradis-fiscal, Club Med géant "bling-bling" pour fortunes telles que Sarko, Muriel Robin, Clavier, Bolloré… la crème, quoi ! etc.)."

    _Côte d’Azur II, Club Med géant, c’est quand même LE
    gros point fort de la Corse non* ? Je dis pas que c’est agréable pour les habitants, mais je vois mal comment une Corse indépendante pourrait laisser de côté le tourisme... Cf à peu près toutes les rives de la méditerranée.
    _Pseudo paradis fiscal là c’est moins évident, mais les petits états indépendants ont une forte propension à se diriger vers ça de toute l’ampleur de leur fière voix souveraine... Et je note que ça va pas mal de paire avec le Club Med bling bling pour gros cons fortunés.

    Et concernant la Bretagne (Pays Basque et Auvergne je connais moins), je serais pas contre un petit développement sur les différences, mis à part le fait que la Bretagne a été francifiée (pourquoi pas) il y a plus longtemps, et que c’est qu’une presqu’île et pas une île ;D.

     

    • #333082
      le 17/02/2013 par Ektorleressor
      Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

      En fait cette idée que le tourisme actuel est le point fort de la Corse est une véritable idée reçu. Le tourisme de masse détruit tout, et pas seulement en Corse. Et se tourisme n’ est au bénéfice que d ’une ultra minorité de Corses. Personnellement, je n’ en connait aucun qui vit du tourisme. Aucun.

      Les points forts de la Corse sont très largement sous exploités : ressources en eau extrêmement abondante aucunement exploitées, idem pour les terres agricoles ( c’est partout pareil remarquez ) les zones extrêmement prometteuses d’ aquacultures sont totalement ignorées, les exploitations minières et petites industries à l’ abandon... C’est en fait une volonté de l’ état français de ne vouloir développer la Corse. Combien de battons dans les roues et de projets avortés alors que pour accorder des terrains à construire, boites de nuits et autres clubs merde... L’ emplacement est aussi très stratégique, c’est pour celà qu’ elle fut autant convoité. Il n’ est pas pour rien que nous accueillons ( à notre dépend ) la base de l’ OTAN qui a vu décoller les avions qui ont bombardés la Lybie, ou encore le 2eme rep de la Legion.

      Le tourisme pourrait etre quelque chose de très profitable pour les Corses, mais le tourisme de masse façon club med qu’ on nous impose ne l’ est comme vous vous en doutez pas du tout.


    • #333629

      Ok ! Merci pour ta réponse, camarade !
      Je précise juste que je parlais de point fort c’était dans le sens où, objectivement, la Corse est plutôt propice au développement d’un tourisme florissant.
      Après que ça cause en réalité plus de nuisances que de bénéfices (y compris financiers) aux vrais habitants, ça ne m’étonne que moyennement vu la situation de notre pays (ou de notre entité politique commune, si tu préfère ;] ).


  • #334177
    le 18/02/2013 par ripoublicain
    Conférence de Piero San Giorgio à Bastia

    C’est effroyable , les gens qui sont conditionnés par le système ! Je viens d’avoir eu une dure discution avec une classe moyenne : "je paye beaucoup d’impots , donc je suis . "

    "L’état me protègera toujours , et les super marchés seront toujours approvisionnés "

    "Tu es un parano , un fou , qui mériterais des électro chocs , pour avoir 500 kg de nouriture d’avance , etc .... "

    " Non ! , je suis juste prévoyant !"

    Je crois que les Français sont à un point de débilité si profonde et incurable , qu’il est impossible qu’une minorité de gens comme nous arrivent à leur faire entendre raison .

    C’est triste de parler comme ça de sa propre famille , des débiles , des tâches qui ne voient pas plus loin que leur bout du nez , dont ils ont perdu l’usage ...

    Ces gens là mangent des fraises d’espagne en février , sans vouloir savoir comment elles poussent , ils attrapent tous le cancer , la faute à pas de chance , surement !

    Quand la France sera découpé en 5 ou 7 région , la bretagne sera un havre de paix , comparativement à la région parisiènne , ( perso , j’ai choisi la Bretagne sud et le québec)

     

    • #334946

      Vous savez, ma famille est un peu pareil, disons, qu’ils sont endormis, ils suivent la vie selon les médias, le troupeau. Mais, la majorité va prendre un choc tel qu’ils vont se suicider en masse, ce sera la dernière chance pour eux de se réveiller, d’aller vers une vie spirituelle. J’ai aussi une armoire métallique pleine de conserves achetées moins 50% ou même gratuit avec les 100% remboursés "péremption fin 2016" Mais, ce n’est pas pour moi, c’est surtout pour ceux qui n’auront pas prévus comme ma famille.

      Mais, même s’il y a assez de réserve, si un jour ça pète, les gens seront figés de peur.


    • #347007

      Je crois qu’il vaut mieux essayer de changer le monde, en aidant les gens. La droite des valeurs ! Plutôt que de faire des réserves ou de critiquer, il faudrait agir dans des associations d’aide. Je pense que c’est un des messages de cette page.