Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Conférence de Piero San Giorgio à Genève

30 juin 2012

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #257144
    le 08/11/2012 par evanghelos
    Conférence de Piero San Giorgio à Genève

    Merci, très bon, de la résilience par l’humour, son potable.


  • #257206

    Quand il dit "je préfère mes enfants à celui des autres" je pense qu’il se trompe énormément.
    C’est cette mentalité qui fait cet état du monde.
    Le concept du on est tous un me parait bien plus sain.
    Erreur fatale.

     

    • #257339

      ok tu sauveras les enfants des autres et tu laisserais crever les tiens pour être bien sûr ne pas commettre "d’erreur"


    • #257345

      Il est juste réaliste. Oui pour un bobo new age tout le monde il est gentil. Dans la nature, chez l’animal et chez l’Homme, on protège sa descendance.


    • #257372
      le 08/11/2012 par Sébastien
      Conférence de Piero San Giorgio à Genève

      C’est plus dans le cas d’une crise violente ou d’un effondrement soudain d’une économie, d’une politique, que sa phrase a de la portée. En effet, je pense que dans l’urgence de la survie (surtout quotidienne) on pense d’abord à sa propre survie qu’à celle du voisin. Comme il le démontre par la suite, si on ne survie pas nous même on ne peut pas aider les autres...
      Pour moi, le concept du "on est tous un" est un bon slogan pour la télé, ou pour un essai philosophique...
      Ce concept est aujourd’hui valable pour la consommation, pour l’information, et pour l’uniformisation qu’elle soit intellectuelle ou physique puisque l’on nous pousse à tous nous ressembler (et non à nous rassembler d’ailleurs).
      Ce concept du "on est tous un" ne peut tenir qu’avec une réciprocité de fer, et une collectivisation des biens ou des ressources.
      Or comme on peut l’observer aujourd’hui (dans notre société, pourtant dite si moderne), même avec un grand confort et un système politique plutôt démocrate chacun vie, mange, boie pour le bien de sa petite personne...
      Pour moi, l’erreur fatale est donc d’imaginer l’application de ce concept comme une alternative alors que celle-ci peine même aujourd’hui à exister.
      Quand deux enfants se noient, on sauve d’abord le sien c’est un réflexe primaire dit maternel ou paternel.
      Il serait bien malsain de qualifier cet acte comme une "erreur fatale", puisque ce type de réaction est en somme une fatalité humaine (non une erreur).
      Il n’y a que dans le temps d’une longue prise de décision que ce concept peut naître et être appliqué ; dans l’urgence on sauvera toujours et de manière inéluctable les siens...


    • #257397

      Non il ne se trompe pas, c’est naturel de préférer les siens à des étrangers.
      Si quelqu’un affirme qu’il aime les enfants des autres autant que ses propres enfants, alors je trouve qu’il a un sérieux problème à résoudre
      Moi ce qui me semble aberrant c’est cette mentalité du "on est tous frères et on sauvera tout le monde sinon personne"


    • #257398

      Ben non, si t’as le choix entre perdre tes gosses ou des gosses en australie tout le monde prendrait son gosse, c’est un peu humain. D’ailleurs c’est comme ca que Rousseau définit les premières langues et les premières propriétés, c’est pour la sauvegarde de sa progéniture.


    • #257507
      le 08/11/2012 par giolliano
      Conférence de Piero San Giorgio à Genève

      JM LE PEN : « Je préfère ma fille [ou ma famille] à mes amis, mes amis à mes voisins, mes voisins à mes compatriotes, mes compatriotes aux Européens. »


    • #257527

      Je prend la maxime :
      "je pense donc je suis"
      plus certaine que
      "nous pensons donc nous sommes"

      J’ai tord ?


    • #270444

      Le concept du on est tous un me parait bien plus sain



      Ton concept pue l’idéologie mondialiste "citoyen du monde" et autre "à bas les frontières, on est chez soi partout". (et l’immonde chanson "we’re the world" qui va avec)
      Et surtout ça pue la malhonnêteté bobo. Même le plus endoctriné des mecs du NPA préferera toujours sauver son gosse que le petit enfant africain qui pleure de besancenot, même s’il jure ses grands dieux que non quand il s’agit de draguer des filles aux réunions du parti.


  • #257213

    La production de pétrole chute de 6% par an depuis 2008 ; non pas à cause du manque de pétrole, mais à cause de la baisse de la demande. Une crise économique épouvantable est en cours.On roule de moins en moins, on chauffe de moins en moins, et la production industrielle non seulement chute, mais est de moins en moins énergivore.
    Pour ma part, je pense que le pétrole est tellement abondant qu’il ne finira jamais.

     

    • #257331

      Vous avez entierement raison au sujet du petrol. Il y en a sans mesure, sans manque, sans limite. Il se renouvelle sans arret.

      Ce n’est pas ce qu’on nous racconte, car si tout le monde savez que le petrol est partout et qu’il y en a autant qu’on n’en veut alors les hausse de prix pour cet "or noire" serait devoile pour ce qu’il est : un super vol, un super mensonge !


    • #257477

      Il serait intéressant d’avoir les sources de vos dires, je n’arrive à trouver que des informations contradictoires sur internet sans savoir quand j’ai à faire à un sbire du lobby pétrolier, à un anti-pétrole carabiné ou à un observateur indépendant et sérieux. C’est le problème lorsque l’on ne travaille pas dans le domaine...

      Merci d’avance !


    • #257937
      le 09/11/2012 par machiavel1983
      Conférence de Piero San Giorgio à Genève

      Y’ a du beaucoup de pétrole mais le problème c’ est le rendement énergétique . Le pétrole qu’ on peut extraire facilement se termine . Si pour extraire un baril il faut en consommer un , c’ est la fin de l’ aire du pétrole.


    • #259353
      le 11/11/2012 par Loup Espiègle
      Conférence de Piero San Giorgio à Genève

      Pour ma part, je pense que le pétrole est tellement abondant qu’il ne finira jamais.




      Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu !

      Le pétrole n’étant qu’un des multiples éléments de l’équation, qu’il y en ait un océan ou une piscine ne changera pas grand chose en définitive. L’écosystème mondial est en déséquilibre et ça va secouer.


  • #257389

    je trouve le discours de San Giorgio intéressant : pétrole, indépendance énergétique globale et individuelle, savoir faire (avec bibliothèque) et activités de production comme condition anthropologique du bien être.
    J’avais pas mal de réserves à son égard mais je constate qu’il évolue et gomme les défauts que je lui reprochais concernant le rapport entre l’individu et la collectivité, entre l’égoisme et la fraternité, entre travail sur soi et interaction avec les autres. Peut être que j’avais mal compris.
    Comme il dit, "on est d’accord sur le global et pas d’accord sur quelques points". J’aime bien l’honnêteté souvent cynique et dérangeante : "je préfère mes enfants aux votres". Il précise aussi l’équilibre entre s’occuper de soi pour être un exemple et non pas un boulet et vivre avec les autres, précision peut être fastudieuse mais impérative pour ne pas être pris pour un libéralo psychopathe.

    ps : San Giorgio est de plus en plus à l’aise en conférence.
    2e ps : je donne mon avis et je juge. Je préfère l’authenticité de la prétention à l’hypochrisie de l’humilité. Au moins, il y a du frottement et le frottement, c’est la vie (voir la conception).


  • #257881
    le 09/11/2012 par karimbaud
    Conférence de Piero San Giorgio à Genève

    une belle conférence de piero, motivante et stimulante, tout ce qu’il nous faut maintenant !...piero assure, beaucoup d’humour, de dérision...il a pris de l’épaisseur si j’ose dire...faire travailler ses neurones, laisser notre créativité nous porter vers des projets passionnants et pleins d’espoir !


  • #258284

    Conférence très enrichissante avec de bonnes diapos.

    La diapo "Tous les jours je lave mon cerveau avec la télé" mérite d’être ajoutée dans la catégorie "Affiches/Stickers" du site ER.


  • #258876
    le 11/11/2012 par damienmillion@live.fr
    Conférence de Piero San Giorgio à Genève

    sur la défense : "le paradis est à l’ombre des sabres" - coran

     

    • #259158
      le 11/11/2012 par piero san giorgio
      Conférence de Piero San Giorgio à Genève

      jolie phrase ! je la pique pour plus tard.. (je chercherai la sourate exacte)....

      merci aux commentaires.. on bosse dur... et en plus, la CIA ne m’envoie pas son chèque... ;) :D

      PSG