Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Constitution du Collectif France Independante et appel à manifestation le 22 septembre 2007 pour le respect du vote du peuple

Lors des réunions des 26 juillet et 3 septembre 2007 fut décidée la création du Collectif France Indépendante (C.F.I.). Le C.F.I. n’a pas vocation à être un mouvement politique et il ne le sera pas, conformément aux dispositions prises par les différents mouvements qui le constituent, ce qui signifie ni programme ni processus électoral.

L’objet du C.F.I. est de réunir toutes les organisations, toutes les personnes voulant se battre pour une France souveraine et indépendante, sans porter atteinte aux différentes structures qui y participent.

L’éventail du C.F.I. est large et il dépasse ce que nous pourrions appeler le camp national. Ainsi, on y retrouve des républicains de droite comme de gauche, qu’ils se définissent comme indépendantistes, patriotes, souverainistes, nationalistes, gaullistes, écologistes, socialistes ou communistes, tout autant que des royalistes, ou encore
des apolitiques tels que des défenseurs de la francophonie.
Le C.F.I. n’est donc ni à droite ni à gauche.

Le C.F.I. regroupe différents mouvements qui sont d’accord pour lutter contre le fléau politique de l’heure, qui dépasse chaque organisation, à savoir l’hydre européiste, fer de lance du projet mondialiste.

A ce jour, le C.F.I. se compose des mouvements suivants classés par ordre alphabétique :


- Action Française

- Alliance pour la Résistance Nationale

- Confédération des Ecologistes Indépendants

- Debout La République Paris

- Égalité & Réconciliation

- Forum Francophone International

- France Nationaliste

- La voix des Français

- Réconciliation Nationale

- Renouveau Français

- Vox Latina


MANIFESTATION UNITAIRE DU 22 SEPTEMBRE POUR LE RESPECT DU NON

Le nouveau traité « simplifié » élaboré dans le secret d’un « sommet européen » n’est qu’une « constitution européenne » bis (ou maquillée) dont seuls les symboles les plus voyants ont disparu. Les dispositions les plus nocives pour la souveraineté nationale et populaire sont maintenues :


- Personnalité juridique accordée à l’Union qui devient donc un Etat à part entière,

- Président de l’Union, indépendant des Etats membres, élu pour deux ans et demi,

- Haut Représentant pour la politique étrangère, alignement sur l’O.T.A.N.,

- Décisions à la majorité qualifiée permettant à un groupe de pays d’imposer son point de vue aux autres.

La ratification par la voie parlementaire choisie par le président de la République vise à annihiler la volonté du peuple français qui a dit NON par référendum le 29 mai 2005 à toute constitution européenne.

Afin de nous opposer à ce processus antidémocratique, nous appelons à une manifestation à Paris le 22 septembre 2007 à l’occasion de laquelle nous dirons avec force et détermination notre refus de ce traité « simplifié » européen.


Le rassemblement aura lieu à 15 heures place d’Estienne d’Orves (héros de la Résistance) Paris 9e arrondissement, métro Trinité (ligne 12).


Le 29 mai 2005 le peuple a démocratiquement dit NON. Le vote des Français doit être respecté, il en va de la vie même de notre démocratie.

C’est en cela que nous disons NON, c’est NON !


Le bureau de Réconciliation Nationale
www.reconciliationnationale.fr

Membre du Collectif France Indépendante
www.franceindependante.sup.fr

Responsable des relations avec la presse
Marc BOUTELLIER - 06 87 84 64 78
relationspresse@reconciliationnationale.fr