Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Contenus haineux : Facebook collaborera avec la justice française

Le réseau social s’est engagé à communiquer les adresses IP demandées par la justice quand elles sont liées à des contenus haineux. Une exception française.

Vu la pauvreté des impôts que la multinationale de la surveillance paye en France – un cadeau de Macron à Zuckerberg – et cette délation scandaleuse qui rend l’entreprise complice du pouvoir profond français, les cerveaux malades vont tout de suite imaginer qu’il y a eu un deal entre une présidence qui fait la chasse aux dissidents – comprendre les Français lucides – et le réseau mondial qui fait des fiches sur tout le monde pour le compte du renseignement américain. Du big data politique, en somme.

Maintenant qu’on sait que ce réseau social n’est qu’une entreprise de pompage d’infos et de délation politique, on voit aussi à qui profite le crime : toujours les mêmes, ceux qui crient à la haine... des autres. Il y a une parabole, celle de la paille et de la poutre, pour ceux qui ne voient que de la haine chez les autres. Qu’ils nettoient d’abord leur œil !

- La Rédaction d’E&R -

 


 

 

Afin d’identifier les auteurs de contenus haineux en ligne, Facebook va désormais collaborer avec la justice. Jusque-là, le réseau social américain aidait notamment pour les cas liés à l’apologie du terrorisme ou à des contenus à caractère pédo-pornographiques. Mais, le réseau social américain a pris l’engagement de communiquer les adresses IP des internautes tenant des propos haineux sur sa plateforme, a indiqué mardi à l’AFP un membre de l’entourage de Cédric O, le secrétaire d’État français au Numérique. « Facebook s’est engagé à fournir les adresses IP que lui demandera la justice », lorsque ces adresses seront utilisées pour diffuser « un certain nombre de contenus haineux » comme « l’homophobie, le racisme et l’antisémitisme », a indiqué cette source. L’adresse IP permet d’identifier et localiser l’ordinateur utilisé par un internaute.

Cet engagement pris par Facebook « ne concerne que la France », a-t-on précisé de même source. Joint par l’Agence France-Presse, Facebook n’a pas souhaité commenter immédiatement l’annonce gouvernementale française. Mais le géant américain est engagé depuis l’année dernière dans une collaboration avec le gouvernement français pour mieux prévenir la diffusion de contenus haineux sur Internet. Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, et le président, Emmanuel Macron, se sont rencontrés en mai à l’Élysée pour discuter des moyens de lutter contre les contenus haineux sur Internet.

 

Loi contre la « cyber-haine »

Par rapport à la situation existante, la justice française n’aurait plus besoin pour obtenir ces informations de passer par une longue procédure judiciaire transatlantique, qui implique la justice américaine. Il s’agit de « simplifier » et « d’aller plus vite », d’une manière semblable à ce qui s’est déjà fait sur les contenus terroristes et pédo-pornographiques, a indiqué cette source.

De leur côté, le gouvernement français et sa majorité cherchent depuis plusieurs mois à faire évoluer le cadre juridique et réglementaire sur les contenus diffusés en ligne. L’Assemblée nationale s’apprête à examiner une proposition de loi contre la « cyber-haine », qui prévoit notamment d’obliger les plateformes sur Internet à retirer sous 24 heures des contenus « manifestement illicites » en raison de la référence à la « race, la religion, le sexe, l’orientation sexuelle ou le handicap ».

[...]

Outre cette proposition de loi, le ministre de la Justice française, Nicole Belloubet, a annoncé sa volonté d’améliorer l’efficacité de la justice pénale face aux propagateurs de haine en ligne.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

Facebook ou la haine de la différence, sur E&R :

 






Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2227562
    Le 27 juin à 18:00 par Estevão Brasil
    Contenus haineux : Facebook collaborera avec la justice française

    Vive VK !! Vive la dissidence !

     

    Répondre à ce message

  • #2227606

    - Rutube
    - Bitchute
    - VK
    - Telegram
    - Tor
    - Darkweb
    - Freenet
    - VPN
    - ....

    Ces noms vont très rapidement se généraliser dans le vocabulaire commun, et pas seulement dans celui de la dissidence 2.0 ...

     

    Répondre à ce message

  • #2227619

    il faudrait s’attaquer aux cause de la haine dans la vie réelle ce serait plus logique mais beaucoup moins rentable ...

     

    Répondre à ce message

    • #2227752

      pendant ce temps là et en même temps le Darknet est toujours en activité
      ou narcotrafiquants, vendeurs d’armes, tueurs à gages, pédo-satanistes...etc...etc...
      vaquent à leurs occupations, en toute quiétude et en toute impunité
      et tout ça sous l’oeil averti de Big Brother NSA/CSS

       
  • #2227688
    Le 27 juin à 20:37 par Surviva-Liste de Cohen
    Contenus haineux : Facebook collaborera avec la justice française

    Facedebouc entend quoi par des contenus haineux ?
    Des contenus sur les familles hétéros catholiques nombreuses, sur le retour a la terre et aux traditions, sur l’amour de la France, sur le respect du village et de la communauté, sur le bien vivre et le bien mangé français, sur les joies de grandes fratries, sur l’engagement pour la nation, sur l’identité , sur le travail bien-fait, sur l’entraide patriotique, sur le respect des principes & des valeurs , sur l’étreinte d’une maman pour un papa dans un amour non intéressé, sur les joies de la prière, du chapelet et de la messe , sur l’envie de connaitre l’histoire de la France, sur la satisfaction, contentement, d’apprendre et de bien parler la langue de nos anciens avec toutes ses particularités ?
    Parce-que si c’est ça, je suis un homme emplie de haine

     

    Répondre à ce message

  • #2227723

    Le problème, c’est que Facebook ne lutte pas contre la haine, mais il la propage à une vitesse exponentielle d’une manière flagrante et soutenue. Si seulement quand elle touche au pouvoir profond de l’occident qui est un et indivisible objectivement et non pas aux niveaux des humeurs qui peuvent le montrer divisé et éparpillé, que Facebook réagit. C’est l’outil du diable par excellence, mais espérons que notre humanité ait assez de bon sens pour lui résister.

     

    Répondre à ce message

  • #2227733

    Ah la collaboration,tout un programme .....

     

    Répondre à ce message

  • #2227980
    Le 28 juin à 07:58 par inspecteur Columbarium
    Contenus haineux : Facebook collaborera avec la justice française

    explication scientifique, cartésienne et rationnelle
    c’est le coup de foudre qu’aurait eu Satan pour ND
    qui aurait provoqué l’incendie

     

    Répondre à ce message

  • FaceBook n’est pas directement au service du renseignement américain. Marc MontagnDeSucre est actionnaire majoritaire. En théorie, il ne dépend de personne. A tel point qu’il s’était permis de jouer double jeu lorsque le réseau soutenait officiellement Hillary, mais par derrière alimentait Cambridge Analytica au service de Trump et Bannon. Ayant ainsi été le faiseur de roi, mais juste au plan technique, il s’est ensuite imaginé présidentiable.
    Quelques séances de thérapie - en audition devant une Commission du Congrès Américain - ont permis de traiter cette spectaculaire hypertrophie du bulbe.

    Tout ça pour dire que, oui, aux US il est au service du deep state, et de ce coté de l’Atlantique il est très achetable par les gouvernements, en lui maintenant son privilège fiscal (c’est son grisbi à lui qui est en jeu. Il est le propriétaire de la boite avant tout).

    J’avais déjà déjà parlé de ça en commentaire, lorsque Drouet venait de dénoncer les manifs GJ qui partaient dans le n’importe quoi. J’affirme qu’une modification calculée des algorithmes de FaceBook permettaient de déclencher l’éparpillement. Et le Zuck était déjà en contact en Macron.

    Comme disait je sais plus qui : "L’infrastructure détermine la superstructure". Le principe signifie aussi que par exemple sans l’invention de la radio, il n’y aurait eu ni un Mussolini, ni un Hitler, ni un De Gaulle.

    La radio permettait au Pouvoir de parler directement aux masses. Mais elle obligeait à tenir un discours unique, qui était forcément le même pour chaque personne réceptrice du discours.
    Facebook plus le big data permettront d’individualiser le message. Autrement dit le pouvoir est en mesure de gérer l’opinion des masses, mais à la différence de la radio, les masses pourront être divisées en des centaines de communautés, chacune avec ses propres obsessions, et donc incapables de surmonter cette fragmentation du peuple.

     

    Répondre à ce message

    • #2234930

      Il reste les saintes évangiles qui pourraient être comprises de la même manière par une majorité mais même là , les déicides qui ne connaissaient pas encore la puissance des algorithmes ont trouvé le moyen d’éparpiller. C’est Martin LUTHER qui s’y colla. On peut toujours voir LUTHER intervenant seulement sur le plan technique...

       
  • C’est toujours la même technique, enrober un truc ignoble avec un bel emballage, et le pire c’est que les gens sont assez cons pour applaudir.
    C’est ni plus ni moins que la tentative de faire disparaitre toute opinion divergeante des réseaux sociaux a grande diffusion, apres les médias tout doit être alligné au calendrier de la pensée mondialiste.
    Demain avec cette même technique d’emballage ,exactement comme pour le mariage homo, la PMA puis demain la GPA on leur vendra enfin la pédophilie au nom de " l’amour et l’égalite". avec en prime la lutte contre la " pédophilophobie "

     

    Répondre à ce message

  • #2229345

    Nicole Belloubet, a annoncé sa volonté d’améliorer l’efficacité de la justice pénale face aux propagateurs de haine en ligne.



    Mais pas envers les mineurs delinquents, là c’est porte ouverte, les dissidents pourront toujours échappé à la justice en se faisant passer pour mineurs. J’espère que Facebook va faire faillite et que Zuckerberg se retrouvera sans le sou, quittez FaceDeBouc et rejoignez VK plutôt.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents