Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Corée du Nord : qui provoque qui ?

États-Unis et Corée du Sud engagés dans les plus grands exercices militaires jamais vus

Dans la matinée du 6 mars 2017, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a procédé au tir de quatre missiles balistiques – apparemment de courte ou de moyenne portée, les travaux des experts américains et sud-coréens étant encore en cours à l’heure où nous publions ces lignes. Ces nouveaux tirs apparaissent comme une riposte à l’engagement des manœuvres militaires conjointes américano-sud-coréennes qui, année après année, mobilisent un nombre croissant d’hommes en recourant à des équipements toujours plus sophistiqués, et sont ainsi dénoncés par Pyongyang comme des préparatifs d’invasion de la péninsule.

Le 1er mars 2017 a commencé l’exercice militaire annuel Foal Eagle, devant mobiliser 290 000 soldats sud-coréens et 10 000 soldats américains, ainsi que le porte-avions USS Carl Vinson. Ils doivent être suivis, à partir du 13 mars, de l’exercice militaire Key Resolve, basé sur une simulation informatique, pour une durée de deux semaines. Ces manoeuvres militaires – les plus grandes au monde, et de surcroît d’une ampleur sans précédent cette année de l’aveu même d’un responsable militaire sud-coréen à l’agence séoulite Yonhap – mobilisent notamment le dernier cri des bombardiers américains - qui sont l’une des armes favorites des États-Unis pour attaquer un pays. Ainsi, parmi l’équipement stratégique utilisé pour ces exercices, on retrouve l’avion de chasse furtif F-35B, déployé en janvier dernier sur la base aérienne américaine au Japon. Doivent aussi être mobilisés un bombardier stratégique B-1B et un bombardier nucléaire B-52, tous deux basés à Guam, ainsi qu’un avion de chasse furtif F-22 stationné au Japon.

La RPD de Corée avait promis de riposter fermement à ce qu’elle dénonce comme la répétition générale d’un plan d’invasion. De fait, les exercices participent à la mise en oeuvre du plan opérationnel OPLAN 5027, dont le but revendique est « l’élimination du régime nord-coréen » et l’anéantissement de l’armée nord-coréenne.

La réaction militaires des autorités nord-coréennes a consisté, ce 6 mars, dans le lancement de quatre missiles balistiques en direction de la mer de l’Est, qui ne constituent manifestement pas des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant le Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS) du ministère sud-coréen de la Défense.

Lire la suite de l’article sur amitiefrancecoree.org

Sur d’autres nations et dirigeants diabolisés, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1680621
    le 08/03/2017 par Atos
    Corée du Nord : qui provoque qui ?

    Quel bénéfice l’Amérique tirerait d’une invasion de la Corée du Nord ?

     

    • #1680633
      le 09/03/2017 par Jaoram
      Corée du Nord : qui provoque qui ?

      aucun bénéfice économique puisque ce pays est aussi avancé que l’Albanie des années 70 mais un grand bénéfice stratégique avec des bases US supplémentaires et surtout l’encerclement de la Chine par le sud.


    • #1680660
      le 09/03/2017 par bisimilaye
      Corée du Nord : qui provoque qui ?

      par le sud, tu es sûr ?


  • #1680715

    La faiblaisse innee des Coreens entre eux est la seule cause des problemes de la-bas. Tant que durera cet etat de fait, rien ne changera.


  • #1680841
    le 09/03/2017 par Als
    Corée du Nord : qui provoque qui ?

    La Corée du Nord ne fait que dans la simple démonstration de force, ça permet de légitimer le pouvoir en donnant l’illusion aux Nords-Coréens qu’ils sont protégés du Sud, des USA, du Japon (son colonisateur de 1905 à 1945) et étrangement de la Chine (nb. ce pays ne survie pourtant plus que grâce à sa maman chinoise et à sa sœur du Sud...).

    Sinon je dois dire que j’ai beaucoup ri au nom du site-source, je cherche encore quand dans l’histoire la France et la Corée ont été des amies. Sûrement quand la France a fait son "expédition de Corée"...