Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Cortex, ou la monstrueuse créature de la gauche "antiraciste" et de la droite consumériste

"Les gens me disent, ralala, tu viens de donner 10 000 voix au FN... Pfff... C’est ta mère à qui j’ai donné 10 000 coups de bite, sale batard de facho !"

Cortex, rappeur, poète, artiste français

En d’autres temps, Sébastien Gozlin, né dans les banlieues d’Île-de-France, orphelin de mère à cinq ans, aurait été pris en charge par la République, élevé dans le culte de l’effort et le respect pour cet Etat qui prenait soin de lui. Peut-être serait-il devenu un honnète travailleur, un universitaire réputé, un père de famille aimant, un fonctionnaire consciencieux. Né en 1981, juste après l’arrivée de François Mitterand à l’Elysée, il est devenu Cortex. Une caricature de rappeur qui compense son inculture et sa nullité artistique par des vidéos chocs diffusées sur internet et par lesquelles, dans un français très approximatif ponctué de termes orduriers, il insulte, en vrac, la France, les autres rappeurs, les personnalités téléviselles, les partis de droite, les homosexuels, les femmes. Ce très lourd échec est celui de la France, et surtout de ceux qui l’ont dirigée au cours des 30 dernières années.

De l’antiracisme à la haine de la France

En 1983, alors que Cortex n’a que deux ans, la France amorce un virage d’une importance encore sous-estimée : renonçant au socialisme et aux nationalisations, François Mitterrand fait le choix de l’Europe et du libéralisme économique. Pour remplacer les électeurs des classes populaires, trahis et désapointés, la gauche française se cherche une cause et un électorat de substitution. Ce sera le début de la politique "antiraciste", lancée à la demande des socialistes au pouvoir, qui ont tout à y gagner.

Premièrement, l’idéologie "antiraciste" apporte à la gauche une nouvelle caution morale. D’autre part, elle lui apporte les voix des enfants d’immigrés, un électorat non négligeable. Enfin, elle provoque une réaction conservatrice qui fait émerger le Front National, permettant ainsi de couper la droite en deux.

"Marche des beurs", création d’associations (SOS Racisme, Ni Putes Ni Soumises et SOS Homophobie), Loi Gayssot-Fabius contre le racisme... les années 1980 et 1990, celles durant lesquelles grandit notre rappeur, pullulent d’initiatives destinées à servir cette politique. Pour des résultats brillants : le 21 avril 2002, la montée des haines et des revendications communautaires.

Cortex est l’exemple vivant de l’échec de cette politique qui, loin de combattre effectivement le racisme, a développé l’idée dangereuse que la France était un Etat raciste que les immigrés devaient craindre, et que de fait toute attaque contre un immigré était d’origine raciste.

Notre jeune rappeur noir en a tiré les enseignements, puisqu’au nom de cet "antiracisme", il "baise la France", "baise l’Etat français", "nique la France", pays raciste. S’inscrivant totalement dans cette logique victimaire, Cortex assimile toute critique contre lui à du racisme ou du fascisme. "Moi, je suis antiraciste, donc si tu m’aimes pas, c’est que t’es un raciste", avait-il déclaré sans gêne.

La France étant raciste, tous ses représentants et défenseurs se doivent de l’être. À commencer par les policiers, les "keufs", sur lesquels Cortex explique vouloir "tirer à sec". Dans cette même logique, Cortex "pisse sur la tête de tous les ministres", et s’en prend à tout patriote un peu trop zélé. Ainsi de "la pute Eric Zemmour", que Cortex se propose d’enculer. Ainsi aussi, bien évidemment, de Marine Le Pen, qui "fait des tournantes avec les Noirs et les Arabes", de son père "Jean-Marie le cochon" ou de maitre "Gilbert Connard". Ainsi enfin de Fabrice Eboué, "la grosse bouée", coupable d’avoir, dans un sketch humoristique, cassé un petit minaret. Donc raciste, donc fasciste.

Et que dire du peuple français, ces Blancs dont le rappeur se vante de "tartiner la soeur et les filles", tous assimilés à "des skins et des fachos" ?

Cet "antiracisme" calamiteux, qui pousse à la haine et la victimisation, a un responsable clairement désigné lorsque Cortex fait l’éloge de Ségolène Royal, de Martine Aubry ou de Dominique Strauss-Kahn, qui peuvent être fiers de ce genre d’électeur fidèle qu’ils se sont créés.

Misère identitaire

Cortex, en bien plus caricatural et monstrueux qu’eux, est hélas le triste symbole de ces jeunes tiraillés entre plusieurs cultures sans en connaitre aucune, et cherchant désespérément à se construire une identité de substitution. Ils ne peuvent pas se sentir français, puisque la France évoque ce pays raciste qu’on leur a appris à détester. Ils fouillent alors dans leurs origines, leur religion, leur ethnie, de quoi compenser cette pauvreté identitaire - en vain.

Cortex ne sait pas non plus où il en est. Cortex est noir. Il le revendique fièrement, ressortant au passage les pires clichés véhiculés sur ce groupe (se qualifiant de "gorille", le rappeur vante régulièrement sa "grosse b*te de renoi"). Mais ça n’est pas une Nation.

Cortex, alors, se revendique algérien. Il n’en a pourtant aucun trait. Mais puisque la majorité des immigrés en France le sont, il suit la mode. C’est ainsi que l’on a vu Cortex afficher fièrement le ridicule t-shirt montrant la France aux couleurs du drapeau algérien.

Cortex est musulman, aussi. Ou tout au moins, il le revendique régulièrement, parce que c’est l’identité à la mode dans sa banlieue. Pourtant, Cortex boit de l’alcool et en est fier, se vante de "tartiner une pute par soir", encourage le vol et l’agression violente - tout cela n’étant pas très pieux. Mais se proclamer musulman, n’est-ce pas un moyen bien confortable de se racheter une vertu et de se sentir appartenir à un groupe solidaire, parce que supposé victime de racisme ?

Cortex, enfin, fonctionne en termes racistes - ultime paradoxe de l’idéologie "antiraciste" dont il se revendique ! Ainsi divise-t-il les gens en "renois", "rebeus", "Français" (comprendre : "blancs"), "Chinois" (comprendre : "jaunes"), "Gitans" (comprendre : "Européens de l’est"). Cette séparation inconsciente qui est effectuée démontre un profond malaise : comme si le Français ne pouvait être que blanc et raciste, comme si le rappeur, parce que noir, excluait toute possibilité d’être français.

Un "rebelle" au service de la société de consommation

Tout en se qualifiant de "Robin de Bois", Cortex représente en réalité le consommateur décculturé tel que le rêve le capitalisme. Abruti par une gauche qui, au nom de "l’antiracisme", l’a empêché d’accéder à la culture française, il devient la proie d’une droite capitaliste qui profite de cette inculture pour lui faire absorber sa publicité.

Ainsi du culte de l’argent : Cortex ne cache pas son admiration pour les riches, à condition qu’ils se soient enrichis de façon immorale ou imméritée : du trader Jérôme Kerviel au pitre de télé-réalité Mickael Vendetta, le rappeur défend tous ces gens pour la simple raison qu’ils ont "fait du gros pognon", ce qui serait digne, selon lui, d’admiration. On admire là une pensée formatée par l’esprit individualiste, qui place l’argent en valeur suprême.

Cortex vante pareillement le trafic de drogue, qu’il assimile, par connerie plus que par malhonnèteté, à une lutte du pauvre contre le riche - alors même que la drogue, comme l’avait compris feu Georges Marchais, permet d’abrutir les plus pauvres et de les soumettre à la prédation sociale.

Inculte, drogué, américanisé, sans culture, sans valeurs, sans morale autre que l’argent : Cortex représente la parfaite victime de la société de consommation. Un conformisme qui, comble du vicieux, se dissimule derrière l’apparence de la rébellion. Dans le fond, si les années Mitterrand ont plongé Cortex au fond du trou, les années Chirac l’y ont maintenu avec plaisir. Une situation d’autant plus triste qu’elle touche aujourd’hui des millions de jeunes, notamment les plus pauvres, dans nos banlieues.

En fin de compte, le phénomène Cortex, insignifiant en lui-même, est terrifiant dans ce qu’il symbolise : une jeunesse, souvent pauvre, souvent immigrée, que l’on a parquée dans les banlieue. À qui l’on a refusé toute culture française, vue comme bourgeoise, par idéologie. Que l’on a élevé à quelques grandes leçons : la France est raciste, et chacun doit revendiquer son identité, même fantasmée, contre elle ; l’argent est la seule voie de la réussite. On a appris à Sébastien Gozlin que la lecture, le respect des professeurs, l’autorité, l’Etat, l’effort, le travail, le patriotisme, c’est mal. On l’a transformé de fait en Cortex, rappeur plein de cette haine qu’on lui a inculquée.

Il est facile, aujourd’hui, de lui taper dessus. Il est encore plus facile, et totalement minable, de se servir de son cas pour illustrer des théories racistes. Mais il faut bien voir que Cortex, dans le fond, est une victime. Pas une victime de la France, comme lui ont appris certains politiciens. Mais une victime de ces derniers qui, en le coupant du peuple et de la culture française, en nourissant en lui des sentiments de haine, en ont fait ce qu’il est devenu. Avoir créé de tels monstres restera sûrement le pire crime des idéologues de l’antiracisme et de la société de consommation, cousins.

Aurélien Denizeau

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis mort de rire avec la photo.Sa me fait penser à cette news ce matin sur le journal métro où deux jeunes d’origine africaine ( c’est marqué comme sa sur le journal ) ont esseyer de racketer 3 polonais en seine saint denis. Le premier a sortis un AK47, l’arme c’est enraillé alors il a sortis un flingue mais à malencontreusement tiré sur son pote sans faire exprès et on va me faire croire que l’état à peur de ces gens la ....


  • C’est bien le genre de crétins qui pourrait pousser à la guerre civile.
    Rien que de le voir j’ai des envies de meurtre.
    Enfin c’est pas possible il est vraiment débile ce type, même la gauche et la droite reunis j’ai du mal à croire que ça puisse faire autant de degats. Y doit y avoir aussi un problème de chromosomes.

     

  • Historiquement, le parcours logique après la DDASS, c’est le bagne.
    Vu son âge et ses aptitudes, on peut ptet lui faire sauter une classe.
    (je prie les personnes dépendantes de cet organisme, d’excuser mon humour sordide)


  • Il ne faut pas oublier les Médias qui eux aussi participe à cette fragmentation la preuve chez Ruquiez et une émission qui date de ce mois ci

     

    • Pour le coup Polony a raison. Mais qu’est-ce c’est devenu nul cette émission (ONPC) ! Et puis le Bedos, le mec se fait allumer par une gamine de 20 ans alors qu’il nous ressort l’attirail grande gueule de son père. Le mec est là à défendre un délinquant récidiviste.

      Le jeune rappeur qui dit on a pas violé des gamines, on a juste vendu quelques barrettes. Voilà le résultat de la tolérance à outrance. Qu’on ne souhaite pas les envoyer à Cayenne casser des cailloux je veux bien, mais qu’on évite de détourner les enfants en promotionnant la racaille.

      En tout cas de ce que j’ai vu Polony et Pulvart, c’est défilé de haute couture et discours vide. Et tout les com’ sur Internet des gens qui se plaignent et veulent le retour des deux Eric, vraiment c’est incompréhensible. Si il y en a un qui aurait du dégager c’est bien cet ignoble Ruquier.


    • @MaxC : C’est vrai qu’elle est moins à la ramasse que les autres sur ce coup là... elle a même eu des applaudissements (timides) de la part du public...


  • Son pseudonyme m’a toujours fait rire !... On pourrait en effet penser qu’au travers de ce dernier il essaie de compenser l’absence de quelque chose... ^^
    .
    En puis franchement... Si ce qu’il fait peut-être qualifié de musique, alors dans ce cas là moi je suis le nouveau Renoir ! XD


  • Belle article pour un pauvre mec pas aussi détestable que Sarko, BHL et consorts certes.
    Mais à son petit niveau, il est à ranger du côté des tarés antiFA, gauchistes, CNT, nipute ni soumise... les gogo de la liberté d’expression à géométrie variable.

    Encore un y’a bon banania du système.

    Le mec veut faire du buzz sur Youtube, facebook avec pour seul talent sa connerie abyssale.

    PS : Un "renoi" soralien/dieudonniste/kémite qui votera MLP pour tenter de sauver la France du naufrage atlanto-sioniste

    Paix à vous tous.


  • Belle analyse !
    Un peu d’intelligence dans ce monde de brut, c’est toujours bon à prendre, merci.
    Elisabeth


  • super article , je suis moi meme musulman et d’origine algerienne et croyez moi bien ce genre de tocard m’insupporte a un tel point , j’ai vraiment pitié pour ce genre de personnes

     

  • tres bonne article


  • Moi je crois qu’il cherche un pedigree, il souhaite le statut de tôlard, je n’ai pas d’autre explication, car il a quand même 30 ans. car il aura pris quelques années de prison pour diffamation, insulte, incitation à la haine et au meurtre, cela fera du bien à la société. Il ne sert à rien dans cette société, il est le degré zéro de la bétise, je crois qu’il a fait une apoplexie dans son jeune âge, je ne vois pas d’autre explication


  • La droite consumériste, c’est la droite qui protège les consommateurs ? Chic alors !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Consum...


  • A titre purement informatif, je voudrais stipuler à l’auteur que les Algériens à peau noire existent et ne sont pas peu nombreux, notamment et entres autres, dans la région proche de Biskra.

     

  • Voilà le prototype même de l’individu qui pousse au conflit de civilisation...

    Mon père, prolétaire blanc des campagnes bretonnes, a augmenté significativement son degré de racisme le jour où il a découvert Cortex, le black qui insulte tous les blancs et la France entière et qui roule sur l’or grâce, en plus, à sa connerie abyssale !

    Heureusement qu’il a découvert E&R, ça l’a remit dans le droit chemin :)

     

    • "Mon père, prolétaire blanc des campagnes bretonnes, a augmenté significativement son degré de racisme le jour où il a découvert Cortex, le black qui insulte tous les blancs et la France entière et qui roule sur l’or grâce, en plus, à sa connerie abyssale !"
      .
      Pouvons-nous vraiment jeter la pierre à ton père ?... Personnellement je m’abstiendrai, je comprends en effet très bien le genre d’idées qu’il a dû ressasser...
      .
      Mais heureusement il y a E&R pour passer ensuite salutairement la chasse d’eau.


  • c’est pénible ce discours victimaire et assez méprisant : encore un pauvre gars qui s’est fait manipuler raz le bol


  • Quelqu’un a du lui donner des cours de français, peut-être en a t-il prit sur internet en streaming car il y avait quelques bugs dans la construction verbale. Dans 10 ans c’est le Joe Star du net !!!
    Il y aura toujours un connard pour le recycler... même député de maremme sur seine !
    Le pire si on fait bien attention dans sa vidéo sur dailymotion !!! attention !!! il est d’accord avec marine le bougre, mais il le sais pas (qu’il est stupide !) ; il "parle", il meugle sur la violence des pédocriminels et des violeurs de joggeuses, de leur voir appliquer la peine de mort plutôt qu’aux dealers de chicha, de chnouf, de tabac de contrebande, et surtout de popper’s, ça c’est son culness. Bien sur il ne parle pas des dealers d’héroine, de toutes les merdes chimiques nauséabonde.
    Enfin inutile d’en dire plus.


  • J’ai croisé cet énergumène dans son quartier l’an dernier où je travaillai avec des enfants pfff il fait vraiment de la peine a son age en plus honteux , il n’est rien du tout et ne fait peur a personne bref c’est du vent et un article sur lui c’est déjà trop pour une personne de ce genre même si il ne s’agit la que de critique péjoratives, même mon commentaire il ne le mérite pas .
    Avis aux personnes qui ne connaissent pas très bien les banlieues je vous somme de me croire des spécimens comme ceux la il yen a beaucoup je dois le reconnaitre mais nous sommes aussi un grand nombre à être à l’opposé et opposés a lui.
    Il est ridicule ce bouffon .


  • Et j’ajoute excusez moi j’ai pour prétention de m’y connaitre en RAP lui ne fait absolument pas partie de cela même biquette c’est plus une rappeuse que lui .
    A bon lecteur Salut !


  • Ce qui est triste, de manière plus anecdotique, avec ce personnage odieux, c’est qu’en tapant "Cortex musique France" dans un moteur de recherche, on tombera probablement sur lui plutôt que sur cela : http://www.youtube.com/watch?v=-mDu..., qui vaut largement plus la peine, pour les amateurs de jazz et funk.


  • Moi, quand j’entends qu’un gars se fait appeler Cortex, je pense à ça :

    http://www.dailymotion.com/video/x1...

    Je me demande quelle souris lui ressemble le plus... un croisement du pire des deux ?


  • Le plus ridicule, c’est de voir Cortex présenté comme une victime. Toujours cette mentalité paternaliste du blanc supérieur, sur la "créature noire". Ce type n’est pas du tout une victime, il est en France, touche surement nos allocations, s’amuse avec ses amis dans les territoires conquis, et féconde nos femmes massivement, comme de très nombreux autres de ses amis.

    En cela il n’est pas du tout une victime, la victime elle est plutôt à rechercher du côté du peuple colonisé.

    En réalité, la mondialisation profite massivement à l’Afrique, et détruit l’europe. Elle ne détruit pas les cultures et les peuples, comme on l’entend trop souvent, mais juste les peuples blancs, qui ont commis l’énorme erreur de lâcher la bride sur leurs femmes (féminisme).

    L’admiration de Cortex pour l’argent n’est pas due au capitalisme, mais à sa volonté de puissance personnelle, qui a toujours motivé les hommes à toutes les époques, à travers le monde.

    Cet homme n’est pas un monstre, mais un colon pas très futé certes, mais qui a plutôt les pieds sur terre, contrairement a beaucoup de Français.

    En bref, l’idéologie d’ER qui vise a réconcilier 20M d’africains, qui seront demain 40, avec 40M
    de Français en voie rapide de submersion démographique est absolument grotesque.

    Il ne peut s’agir que de soumission ici. L’idée même de réconcilier un colon et un colonisé est une bêtise crasse, surtout lorsqu’elle émane du colonisé.

     

    • @Antoine 50

      "En bref, l’idéologie d’ER qui vise a réconcilier 20M d’africains, qui seront demain 40, avec 40M
      de Français en voie rapide de submersion démographique est absolument grotesque.
      "

      Peut-être que tu as mal compris l’idéologie d’E&R ? Il ne s’agit pas de réconcilier Cortex avec nous, là je te rejoins sur le grotesque. Mais de rassembler tout les patriotes français quelques soit leur confession. Ça réduit déjà un peu les proportions que tu affiches ici.

      Et Cortex ne représente absolument rien d’autre que sa propre déchéance. L’assimiler à l’Afrique est déjà une erreur car je peux mettre ma main au feu qu’il n’a jamais quitté son quartier (des Pyramides ... en France) de toute sa vie.

      Bref, beaucoup de mépris à la fois pour les africains et pour les français dans ton message. C’est peut être pour cela que tu n’as pas saisi l’objectif d’E&R. Peut être puis-je te conseiller FdS où tu trouveras probablement oreille attentive à tes propos.

      Cordialement :)


    • T’as raison Antoine 50, j’ai une meilleure solution, prenons chacun un fusil et battons nous jusqu’a la mort de toi ou de moi, par le controle de la France.

      C’est un bien meilleur avenir pour nos enfants la guerre et le genocide tu ne trouves pas ?


    • Avec le respect que je dois (et porte volontiers) à une opinion divergente de la mienne, je me permets toutefois de vous signifier mon désaccord avec vos propos. Je les comprends, les ai même longtemps pleinement partagés, mais ne peux plus les approuver aujourd’hui.
      Cortex, une victime ? L’article précise bien qu’il ne faut pas entendre ce terme au sens gôchiste qui, justement, maintient les sinistres individus de ce type dans la logique victimaire de l’antiracisme institutionnel depuis tant d’années maintenant. Cortex n’est donc certes pas la victime de la France qu’il se fantasme être. Mais la victime non sue, parce qu’ayant grandi et ayant été consciencieusement maintenu dans le degré zéro de l’éveil politique, de la mascarade gôchiste ? Oui, assurément. Doublement victime, ce que l’article explique par ailleurs bien mieux que je ne le fais, lorsqu’après avoir été trahi par cette Gôche de toutes les obscénités et de toutes les impostures il est fort opportunément récupéré par la Droite ultra-libérale pour cause d’hyper-compatibilité à son idéologie individualiste et consumériste. En clair : une double enfilade, à sec et sans vaseline, et - summum de la performance - avec son consentement ignoré. Sans doute s’agit-il là d’un exploit sexuel sur lequel il n’aimerait pas, en serait-il seulement conscient, autant s’épancher que sur ceux dont il se rêve être l’auteur.
      Faut-il l’en plaindre quand, justement, l’on prétend dénoncer sa propension marquée à la victimisation ? Certainement pas. Faut-il l’en blâmer, et avec lui tous nos compartiotes (que nous le voulions, et qu’ils le veulent ou non, c’est ce qu’ils sont) qui ont été victimes de la même instrumentalisation ? Je l’ai, je le redis, longtemps cru et longtemps fait. Et pour quel résultat ? Le maintien au pouvoir de ces charognes, qui n’ont jamais cessé de contribuer largement à notre élargissement rectal, par la validation du conflit inter-ethnique voulu et orchestré par nos élites médiatico-politiques.
      Aussi, plutôt que d’euthanasier le chien qui me mord, je préfère demander comptes et réparations (bien que goy, et donc génétiquement interdit de telles revendications) à son maître - surtout lorsque ce dernier a la prétention éhontée de se faire le mien également.

      Respectueusement.


    • @Antoine 50,
      Cet individu peut être considéré comme une victime dans la mesure où il s’est trouvé orphelin de mère à l’âge de 5 ans, or familles antillaises sont généralement matriarcales. Il a donc grandi sans repères familiaux et culturels.

      Par ailleurs, vous dîtes que la mondialisation profiterait "massivement" à l’Afrique. Je suis loin de partager cet avis :
      - l’économie traditionnelle du continent (pêche, agriculture, artisanat local...) est complètement balayée
      - de l’urbanisation sauvage résulte des mélanges ethniques souvent explosifs
      - l’immense majorité des jeunes Africains ne rêvent que de partir en Europe, et ils ne font donc rien pour améliorer leur situation sur place
      - l’acculturation touche beaucoup la jeunesse (américanisation, maîtrise approximative des langues locales, méconnaissance des traditions...)


  • Pas de doute que cette créature est instrumentalisée par le système à des fins politiques. En somme, alimenter le racisme — diviser pour régner — en suscitant le dégout et le rejet. Cortex est trop con pour le comprendre. Il ne sait pas que son comportement de sauvageon est le meilleur allié du sionisme pour lequel il roule à son insu et dont il ignore tout jusqu’au nom ! La seule chose que peut inspirer ce clown, c’est du racisme pur et dur ! Franchement, comment peut-on ne pas adhérer aux théories de Gobineau ou du IIIe Reich à la vue de cette "chose" ? Si Goebbels revenait, il embaucherait pour démontrer la pertinence des théories pré-citées !


  • Bon sang ! Quelle est l’usine qui fabrique ce truc ? On devrait la bombarder sur le champ ! La laideur et la médiocrité poussés à leur paroxysme ! N’oublions pas que ce rappeurs d’une abyssale débilité, prétendument anti-système, avait soutenu la candidature de..... DSK, l’ex- représentant de l’élite financière mondialiste ! Cela en dit long sur le rôle de ces incultes dont le système fait la promotion à outrance et pour cause ! Tous ces faux rebelles ont vendu leur cul pour quelques billets afin de copier la vie dégénérée de leurs maitres esclavagistes. Après le promotion du rap gangstériste, du rap pleurniche, du rap SOS racisme, du rap en feat avec le R’n’b mielleux, du rap festif et futile (Soprano Crazy) et du rap communautaire, voici venu le temps de la promotion du rap violeur (Cortex avait menacé MLP de lui faire subir une tournante !).


  • "Cortex", c’est surtout une création de Fdesouche !!!!

    Un site qui le qualifie de "rappeur", alors que personne n’a jamais acheté le moindre disque de ce pauvre garçon, et personne ne l’a jamais vu en concert !

    Fdesouche est tombé sur la vidéo pathétique d’un pauvre type posté sur Youtube, et a fait monté la mayonnaise ! C’est assez grotesque, je trouve ! on voit bien que le mec est pas très malin, pourquoi lui faire une telle promo ?

    Pour les mecs de Fdesouche, pour les racialistes, les identitaires, etc, "Cortex" est juste une abaine !

     

    • @Stev

      C’est une bande du 92, les "truands de la galère" qui s’est fait mousser sur le net et qui quand tu analyse de plus prêt recrute quand même tout ce qui se fait de décérébré dans les banlieues. Et c’est surement comme tu le dis, une arme rudement efficace pour faire monter le racisme. Mais attention à ne pas trop sous-estimer ces mecs, ils ont le sens de "la maille" et n’ont absolument aucun scrupule (plus beaucoup d’âme là-dedans).

      Et ce que ces mecs doivent être libre d’expression ? Est-ce que la liberté d’expression permet à des incultes de cracher toute leur haine et appeler à tout les vices ? Là on est plus dans le débat d’idée mais dans la décadence. Ils ont interdit à Kemi Seba de s’exprimer (dissolution de la Tribu-K) alors que lui apporte une pensée construite, même si je n’adhère absolument pas à son idéologie.

      Quand la réalité devient illogique, c’est qu’il est grand temps d’en changer.


    • Cortex balance des aneries sur son compte Dailymotion ! Pas de quoi en faire un plat !

      S’il était invité dans les émissions de télés ou passait en boucle à la radio, je comprendrais qu’on analyse le phénomène, mais là, franchement !


    • @Stev

      Tu as peut être raison. D’ailleurs pour Fdesouche tu me l’apprend, je ne fréquence pas ce site. Mais de ce que j’ai vu, même si ça reste localisé, ces gars sont passé des puces de clignancourt à un local, vendent leur disques et leurs t-shirt en magasin. On n’est pas totalement dans le cas isolé manipulé par des racistes, même si ce cortex est un gros baltringue.

      De la à leur prêter une quelconque notoriété, je n’irais pas jusque là. Je constate juste qu’ils ont monté un petit réseau de diffusion dans les quartiers chauds de pas mal de régions différentes et que ce n’est pas totalement du hoax sur le web (même s’ils essayent de se faire mousser). Et quand tu vois la merde qu’ils distillent, moi ça ne me plait pas du tout. Voilà quoi.


  • Ce pantin dérisoire et pathétique constitue la caricature d’une jeunesse inculte condamnée à tomber dans les pièges tendus par tous les Jacques Attali de la terre.


  • voyez ce que le manque affectif d’une mere peut engendrer comme individu !je pense qu’il est recyclable,mais avec un minimum de taf.

     

  • Noooon,vous etes pas sérieux là....

    Vous n’allez quand meme pas faire un article sur chaque personne essayant de faire le buzz sur Youtube.
    Qu’on apprécie ou pas ses propos,qu’on soit sensible ou pas à son humour c’est une chose.Mais de la à pondre un article plein d’analyses et de je ne sais quoi.Vous allez faire une vidéo pour le "clasher" en retour,tel les ados du net qui constituent son public ????

    Détendez vous,que serait un rappeur sans ce discours,tout comme que serait un rocker sans le discours "bière,bagnoles",et j’en passe ?

    C’est du folklore tout ça.....Combattre l’empire et les apatrides c’est bien.Se détendre et peter un coup c’est bien aussi ;-)

     

  • MISE AU POINT SUR CORTEX et autres Doc Gyneco etc... sachez, braves gens un peu naïf, que Cortex ne s’est pas fait tout seul, qu’il est l’idiot utile d’un programme de déstabilisation dirige par des services plus ou moins secrets lies au traffic de drogue et d’armes. (Qui achemine la drogue cultivée en Afghanistan et au Maroc, les armes, dans les quartiers ?). Ceux sont les memes services qui ont fait écrire un livre signe Doc Gyneco dans lequel ils font l’apologie de la guerre civile... en ont fait un petit caïd pour services rendus lors des élections de 2007. Cortex et autres idiots ne sont que des marionnettes, leurs textes, musiques etc. sont écrits par plus malins. Observez plutôt les ficelles et vous verrez la main des malins... qui a intérêt a fomenter une guerre civile en France ? Cortex et autres écervelés sont le chiffon rouge du torero... idem... un piège qui vise la mise a mort de la nation. Ovrez les yeux !

     

    • @ A+

      "sachez, braves gens un peu naïf, que Cortex ne s’est pas fait tout seul, qu’il est l’idiot utile d’un programme de déstabilisation dirige par des services plus ou moins secrets lies au traffic de drogue et d’armes."

      Je veux bien être traité d’un peu naïf si tant est que tu fournisse une source. Merci.


    • Pur fantasme ! Ce mec n’est qu’un pantin ignorant tout comme son homologue Morsay. Leurs textes, ce sont eux qui les écrives et pas je ne sais quel service secret. Ce sont des vendeurs de CD et de T-shirt à Clignancours et rien de plus. Ils pensent être dans le vrai mais ne sont que des clichés vivants, rien de plus.

      Il faut arrêter de tout complotiser, genre il sont dirigés par des services secrets qui leurs disent quoi faire. Non, ils ont été manipulés comme la plupart des gens par les médias dominants qui eux sont dirigés pour des intérêts politico-financiers par divers lobbys.

      Ok ils vendent de la drogue et ont des armes ce qui nourrit un business malsain mais de là à dire que leurs sont dicté leurs actes ... Si demain je décide de me mettre à dealer, la seul chose que va me demander mon grossiste c’est du frique, c’est tout. C’est l’argent le nerf de la guerre, par Cortex et Morsay qui diffuse de la merde sur internet.

      Quand à Doc Gyneco, soit il est con, soit il a reçu une jolie somme et j’en dirait de même pour Faudel, Steevy le boulet et autres.


  • Je suis raciste, car je suis blanc, je crois que ça dois être un défaut génétique.

    Etant donné que je suis donc déterminé par la race, selon les gauchistes, j’aime Cortex, qui incarne pour moi, l’homme noir dans sont état naturel. Cortex affirme sont identité et sa culture (typiquement africain ce Cortex !). Bizarrement, j’ai des amis africains très bien éduqués selon les critères de la tradition européenne d’avant la décadence soixante-huitarde. Mais cela doit être encore un résidu atavique du noir soumis au blanc et mes amis n’ont certainement pas encore trouvé leurs « identités » d’africain de blackos yo-yo maaan rappeur quoi ! Ils devraient prendre exemple sur Cortex. Cortex peut donc être un exemple pour la fierté Black mondiale pour tout les africains !

    L’idéologie « antiraciste » de la gauche à bien raison d’exister, car les noirs et les arabes doivent rester dans un mental fragile et infantilisé et leurs comportements doit être poussé vers le crime, l’arrogance et la stupidité pour ainsi mieux affirmer leurs racines « anti-blanche », anticoloniales (l’homme blanc est par conclusion logique pour cette gauche, un être tout naturellement sage, humble et intelligent ! Maintenant vous comprenez aussi, pourquoi j’aime me désigner comme raciste !).

    Ainsi la gauche pourra continuer à diviser les travailleurs, rependre la zizanie au service du Kapital et promouvoir l’immigration. La plus belle quenelle dans le cul du prolétaire français et immigrés de la part des gauchistes promouvant l’apologie d’un monde sans frontière, a été de créer la confusion conceptuelle entre le « racisme » et le protectionnisme pour mieux servir le patronat apatride. Bravo !

    Pour finir et pour clarifier le lien entre l’antiracisme et la promotion du libre-échange des marchandises :

    http://www.la-bas.org/article.php3?...

    Entretien avec François Ruffin à l’occasion de la sortie de son ouvrage : "Leur grande trouille - journal intime de mes pulsions protectionnistes" aux éditions Les Liens qui Libèrent.

     

    • Vos amis africains sont étranges. Je pensais que tous les africains ressemblaient à Noah, la personnalité préférée des français (sic !), qu’ils portaient tous des dreadlocks, savaient surtout se déhancher sur des musiques endiablées, rêvaient d’avoir une blanche pour femme et marchaient pieds-nus. Qu’on pouvait en trouver pour les plus travailleurs dans les cuisines des restaurants ou pour les plus fainéants dans des taudis en train de vendre de la congolaise pleine de graines. M’aurait-on trompé ?


  • Cortex est autant un rappeur que BHL un philosophe !!!

    Le rap est une discipline du mouvement Hip-hop dont le leitmotiv est "peace, untity and having fun". Son but premier était l’union artistique dans les ghettos noir américain contre le système (l’empire), la drogue, la violence policière et entre frères de la même condition pour des raisons futiles (drogue et guerre de gang en particulier).

    C’est sur, cette culture est complètement anti-système. Les thèmes abordé dans le rap vont à l’encontre de la dictature morale. Elle parle de la réalité vécu dans les ghetto (violence policière, racisme, drogue, etc.).

    Forcement pour déstabiliser ce mouvement populaire rien de tel que de trouver quelques bouffons prêts à se vendre et les mettres au premier plan des les médias pour diffuser une image complétement négative afin que son message ne soit plus écouté (comme celui de certains écrivains et comiques dissidents).

    Le rap est une musique qui prône la sincérité, le respect et la vérité. Le rap est la pour dénoncer les abus de notre société, pas pour en profiter égoïstement comme certains le prétendent.

    Artistes à écouter, pour ceux qui veulent connaitre le rap, le vrai : Fabe, Keny Arkana, Casey, les sage poètes de la rue. La liste n’est pas exhaustive, il y a plein d’indépendant qui on des choses à dire.

    Le rap m’a aider à ouvrir mon esprit quand j’étais adolescent et c’est le cas pour toute une génération. Il est aujourd’hui rendu au rend de musique d’attardés à cause de tous ces Booba, Rohff, Diam’s et j’en passe qui ont vendu leurs fesses pour faire de l’argent parce qu’eux aussi à leurs début parlaient de choses intéressantes.

    Pour finir je vous invite à visiter mon site sur lequel vous pourrez télécharger gratuitement de la musique : www.ond2chokprod.fr

     


  • François Mitterrand fait le choix de l’Europe et du libéralisme économique




    François Mitterrand n’y est pour rien. Dans les autres pays, les autres dirigeants prenaient la même direction que lui, au même moment. Si un autre que François Mitterrand avait été élu, ça aurait été exactement pareil, car pour qu’un type soit élu, il faut qu’il soit dans l’ère du temps. Il n’est pas un élément isolé qui s’auto-détermine et entraine le reste du pays avec lui envers et contre tous. Il est un des produits de la société dans son ensemble. Il serait donc peut-être judicieux d’oublier François Mitterrand et de se demander quelles sont les causes plus globales qui ont mis notre société dans cet état. Sinon autant s’abstenir de se moquer de Cortex.

     

    • Je crois au volontarisme politique (le Général nous en a donné de beaux exemples) et réfute la thèse selon laquelle "c’est pas la faute de Mitterrand parce que ça vient de plus haut etc." Il a tapiné pour d’autres intérêts que ceux de la France et c’est un connard (hors sursauts comme celui de l’interview de 94), point barre. Il ne faut pas tout penser au niveau de la structure ! Sinon pour Cortex, et dans la même veine, cet imbécile est aussi responsable de la profondeur de sa bêtise que les politiciens de la société dans laquelle il est né.


    • Je refuse cette analyse un peu facile : "parce que les autres le font, il est normal qu’il l’ait fait".

      D’abord, seuls les autres dirigeants EUROPEENS faisaient les mêmes choix que lui. Or, la France a toujours su dépasser le cadre de l’Europe pour s’ouvrir à l’ensemble du monde. Ensuite, Charles De Gaulle avec l’OTAN, ou même Jacques Chirac lors de la guerre en Irak, ont su agir différemment du reste des dirigeants européens.

      François Mitterrand aurait pu écouter Jean-Pierre Chevènement, qui le dissuadait à l’époque de suivre cette voie. Donc, il a certes agit dans un contexte global, mais il n’en reste pas moins coupable et responsable.

      Bien cordialement


    • Il y a toujours deux niveaux d’analyse, le niveau individuel, et le niveau global. Individuellement, un jeune ado qui écrit en SMS le fait parce qu’il ne se donne pas la peine de s’appliquer. Mais d’un point de vue sociologique, il est engendré par son époque. A son époque, des millions d’autres font comme lui. Avant son époque, pas un seul ne le faisait. Son professeur aura bien raison de lui mettre un zéro en dictée et de l’engueuler, car il est "coupable". Pourtant si on veut que les ados n’écrivent plus en SMS, il ne suffira pas de leur demander de ne plus le faire, tout comme on ne leur a pas demandé de le faire pour que ce style d’écriture apparaisse. Il est apparu sans que personne ne le demande explicitement. Mais il n’est pas apparu tout seul, il y a eu des causes qui l’ont engendré. Si on ne se débarrasse pas de ces causes, alors il sera vain pour les professeurs de faire la morale à leurs élèves : on verra toujours ce style d’écriture. Il en est de même en politique. La politique est le fruit des hommes, et les hommes et leur pensée sont le fruit du contexte sociologique de leur époque. Ce contexte comprend les hommes mais ne se limite pas à eux. Si nous ne faisons qu’accuser les hommes en les considérant comme des entités indépendantes auto-déterminées, alors on ignore forcément une bonne partie du problème, ce qui implique qu’on ne pourra pas résoudre le problème. Je ne sais pas qui sera le président de la République en 2012 ou en 2017. Mais je sais, par exemple, qu’il ne voudra pas sortir le pays de la société de consommation, ou interdire l’homosexualité, ou rendre le voile obligatoire pour les femmes. Je le sais parce que notre époque ne permet pas cela, et quelqu’un qui aurait cette idée ne pourrait pas être élu. La population protesterait vigoureusement et ne l’élirait pas. A d’autres époques, il en aurait été autrement. Il y a 100 ans, ça ne gênait personne que l’homosexualité soit interdite par la loi, et celui qui aurait espéré se faire élire en promettant de la légaliser aurait eu bien du mal. Nous pensons globalement contre notre époque. Et notre époque est constitué par l’ensemble des éléments qui interagissent entre eux dans la société : les hommes, mais aussi tout ce qui interagit avec eux : les outils technologiques, les moyens de transport et de communication, l’argent, l’économie, le climat, etc. Nous ne sommes pas indépendants de tout cela. Notre environnement nous façonne en bonne partie.


    • Fred, il y a une différence essentielle avec les exemples que vous donnez, et le cas Mitterrand : c’est que la population française était tout à fait prète à accepter un socialisme souverainiste, plutôt que le libéralisme européen. Peut-être y aurait-il eu des divergences, mais pas tant que ça. On disait déjà, auparavant, qu’il serait impossible à De Gaulle de quitter le C M I de l’OTAN !

      Par ailleurs, quand bien même le poids du contexte général pèserait, il faut dire dans ce cas que ça atténue les responsabilités de Mitterrand. Pas que Mitterrand y est "pour rien", car cette politique résulte d’un choix qu’il a fait librement.


    • Aurelien362 : Voulez-vous dire que si Mitterrand avait fait le choix du socialisme souverainiste, on y serait encore ? Cela me semble extrêmement peu probable. Les pays modernes prennent tous plus ou moins le même chemin. L’antiracisme, les "cortex", et autres joyeusetés modernes peuvent se trouver dans à peu près tous les pays qui en sont à un stade avancé du capitalisme. On est bien obligé de faire une analyse sociologique de ces phénomènes de masse, une analyse qui ne consiste pas à faire la liste factuelle de qui a décidé quoi. Je prends le pari avec vous que la peine de mort sera bientôt abolie aux Etats-Unis, qu’il y aura bientôt une Gay Pride au Maroc, que la Chine légalisera bientôt la pornographie, etc. Pourtant, je ne sais pas qui seront les futurs dirigeants de ces pays, quelles seront leurs personnalités, et quelles décisions ils vont prendre. Je sais par contre que la machine globale des sociétés capitalistes prend toujours ce genre de direction à un moment ou un autre, et la situation économique de la France obéit aussi à cette machine globale. On ne dirige pas l’économie parce que l’économie et sa forme sont engendrés par la structure capitaliste de la société. C’est la nature même du capitalisme qui impose de faire toujours plus de profits, plus de croissance, et de battre la concurrence sous peine d’être battu soi-même. Il est impossible de faire autrement tant que l’on reste dans ce système. Plus exactement, ça devient impossible à partir d’un certain stade d’avancement dans le capitalisme. Si c’est impossible, alors ça l’est aussi pour Mitterrand. Quand un prochain président des Etats-Unis abolira la peine de mort, vous penserez que sa décision vient de lui, qu’il possède un libre-arbitre pur sur lequel rien n’a d’influence. Pour ma part, je crois que la machine globale de la société américaine est sur le point d’engendrer un président qui prendra cette décision. Ceux qui seront déçus auront beau le lui reprocher, la véritable cause de l’abolition de la peine de mort sera ailleurs. Si la décision de Mitterrand était uniquement liée à son libre-arbitre, alors elle aurait pu surgir n’importe où et n’importe quand dans l’histoire. Mais on voit bien qu’elle ne surgit qu’à notre époque, dans de nombreux pays, quasi-simultanément. Sacré coïncidence que tant de gens prennent tous les mêmes décisions, au même moment, dans divers pays du monde, au bout de 200 000 ans d’histoire, et pas une seule fois avant.


    • Je ne sais pas, Fred, si on y serait encore. Mais force est de constater que si l’on y est, c’est parce qu’il a fait ce choix. S’il l’avait refusé, il n’aurait pas été tué, il n’aurait pas mis la France en guerre. Non, il a choisi, librement, d’engager la France sur la voix de l’européïsme libéral. Suivant certes une grande tendance de l’époque, mais De Gaulle, lorsqu’il a quitté le CMI de l’OTAN, n’a pas hésité à aller contre les tendances de son époque...


    • Tout comme Sarkozy va contre la tendance de son époque lorsqu’il crée la loi HADOPI, qui sera obligatoirement abrogée dans peu de temps tellement il est de bon ton d’être contre cette loi. Une tendance dans la société, c’est une tendance, c’est-à-dire que 100% des gens ne basculent pas d’un coup d’une position à une autre, comme si on appuyait sur un bouton pour déclencher le changement. Mais le mouvement global se fait petit à petit. Dans 10 ou 15 ans, je pense qu’il y aura peu de gens à l’UMP qui seront contre le mariage gay, par exemple, même si aujourd’hui, beaucoup de gens dans ce parti semblent très hostiles à cela. Ces gens vont finir par prendre leur retraite et être remplacés par des plus jeunes, qui auront une pensée plus "à jour". Bien sûr, il y aura toujours des gens contre le mariage gay, parce qu’aucun mouvement de masse ne peut affecter tout le monde. La preuve, c’est que même à notre époque hyper-moderne, il existe des gens qui militent pour le retour à une civilisation primitive dans laquelle on vivrait comme les premiers hommes. Mais personne ne peut réussir à imposer cela au reste de la société, parce que c’est totalement à l’opposé du mouvement dominant de la société. Un mouvement qui est le résultat de quantités de facteurs qui dépassent largement l’individu, fut-ce un individu au pouvoir.


    • Donc, les dirigeants politiques n’auraient aucun compte à rendre sur leur action, à cause du contexte dans lequel ils la mènent ?


  • Il faut le prévenir au lieu de le lyncher. Le type n’a pas l’air très intelligent. Il est peut-être un outil mais il ne le sait pas. Il faut le réveiller et le prévenir de ce qu’il ne sait pas.


  • bon sans commentaires et c’est le résultat de l’éducation nationale...
    c’est bien au moins on sait à qui on a affaire ,un idiot utile du système, avec ce qui vient il crachera beaucoup moins à la gueule de la France qui l’a nourrit et fait grandir. Amis idiots utiles à vos mouchoirs c’est pour bientot.

     

  • Mais ferme ta gueule à tout jamais Crottex  !

    Espèce de Robin de Palais, il crache sur les femmes de ménage, pour défendre le satyre DSK.


  • on connait le bonhomme, mais pour l’article je ne suis pas certain qu’un membre de la troupe de ce bozo puisse lire le francais s’ils tombent dessus. Cortex est le negre de la ville de DSK, seba parle de ce genre de mec comme de negre et cortex est un negre qui defend et soutient dsk... Pour son buisness, c’est trafique : d’arme, de drogue, clips "musicaux" pour blanchir le pognon et un resto aussi : son kebab sans client, c’est vieux comme le monde de blanchir le fric avec un resto a la mord moi le noeux. Tout est creux chez lui : la tete, ses chansons et son resto, pas de famille, des faux amis, pas d’honneur, enfin bref que du bonheur pour moi. Merci cortex.



  • En 1983, alors que Cortex n’a que deux ans, la France amorce un virage d’une importance encore sous-estimée : renonçant au socialisme et aux nationalisations, François Mitterrand fait le choix de l’Europe et du libéralisme économique.




    Traumatisme dont il ne se remettra jamais....


  • solex ,spontex..représente sur mon bultex avec un verre duralex..
    voila c’est tout.


  • Mr Soral dénonce dans ses prises de paroles le fait que les personnes mises en avant par le système , quelque soit la profession (journalistes, politicars ...ect), sont en général sélectionnés pour servir ce même système .
    Cortex c’est personne ,cortex c’est pas le rap ... Je crois d’ailleur que vous êtes un des seul site à lui faire tribune . Pourquoi ?
    Mr Soral, vous vous méprisé sur la culture hip-hop , qui je peux vous l’assurez est respectable est utile .Vous n’avez pas pour habitude de tirer des conclusions hâtives en général , prenez donc le temps de vous y intéressé .Ce genre de raccourci a tendance à mettre dans un même sac idiots utiles et véritable artistes oeuvrants au quotidien .
    Etant vous même issu de la culture PUNK et moi même n’appréciant guère celle-ci , ce n’est pas pour autant que je vous ai fermé les portes de mon attention .


  • .....Cher Aulien,

    En quelques lignes, vous venez de résumer le conteste dans lequel j’ai vécu quasiment toute ma vie et dans lequel je n’étais pas à l’aise, sans pouvoir expliquer pourquoi à l’époque.

    Simplement , merci.


  • Cortex, cortex...

    A chaque visionnage d’une de ses vidéos, je deviens violent, je n’arrive plus à dormir tellement il me répugne.
    Ce gars finira mal.

    Il faut préciser qu’il est nourri dans sa haine, par une horde de forumeurs du 15 18 de jv.com qui l’insultent de nègre etc.. dans les commentaires.

    Ce mec fait bien plus de vues que soral.


Commentaires suivants