Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Courrier des lecteurs

Lettre ouverte à Roger Cukierman

Monsieur Cukierman,

Vous avez récemment pondu un billet sous forme de rêverie, lequel fut illico publié par le journal Le Monde, dans la rubrique « Idées » [1]. Vous nous y livrez votre cauchemar :

« Il est 20 heures ce 14 mai 2017. Le visage de Marine Le Pen se dessine lentement sur les écrans de télévision de millions de Français, au soir du second tour de l’élection présidentielle.

Elle devient le 8e président de la Ve République. C’est un séisme politique. »

Fait intéressant, vous envisagez deux versions de ce scenario anxiogène :

- Marine Le Pen prend le pouvoir en renonçant à sa ligne économique, ce qui semble vous convenir :

« Nous conservons l’euro et notre pays poursuit cahin-caha sa trajectoire économique, avec des secousses mais sans cataclysme. »

- « Marine Le Pen applique ses promesses à l’encontre de l’Europe et du reste du monde » et là, vous annoncez avec certitude :

« Le nouveau franc s’effondre, le déficit extérieur plonge, nos exportations chutent, nos entreprises ferment, le chômage explose, la violence prospère. »

D’aucuns pourraient s’interroger sur cette certitude quant aux conséquences qui adviendraient si Marine Le Pen tenait ses engagements économiques, mais ils sont de moins en moins nombreux ceux qui ne voient pas combien cette prospective n’est que le masque d’une menace.

Parvenu à ce stade de la démonstration, le lecteur avisé aura compris que les maîtres de la haute finance internationale que vous servez ont déjà prévu de tirer à boulets rouges sur la France au cas où elle s’affranchirait de la tutelle impériale de l’Union Européenne. Comme vous le résumez si bien :

« (...) au mieux le FN se renierait économiquement, (...) au pire il tiendrait parole. »

Par contre, si un Front National châtré ayant renoncé sous la pression à son programme d’indépendance nationale vous semble un moindre mal, il est toujours plus sûr de tuer un taureau que de le monter :

« Mais, dans tous les cas, moi qui ai été un enfant caché pendant la Seconde Guerre mondiale, je frémis de voir notre pays sombrer dans un régime où le populisme refuse les opinions minoritaires, rejette ce qui s’écarte de ses normes, redéfinit à sa sauce les droits et les libertés. Un régime où la critique est une trahison, où l’autorité est dévoyée au profit des affidés du pouvoir, où les principes républicains s’effacent devant les partis pris idéologiques, où l’on prétend que les difficultés disparaîtront quand les boucs émissaires auront été expulsés hors de nos frontières. »

Monsieur le président du CRIF, je ne me suis pas caché pendant la guerre mais j’ai vu mon pays sombrer dans un régime où le sionisme refuse l’opinion majoritaire, rejette ce qui incarne la norme, redéfinit à sa sauce le droit et la liberté. Un régime où la critique est une tartufferie sous contrôle, où l’autorité est dévoyée au profit des infiltrés du pouvoir, où les principes républicains s’effacent devant le parti pris israélien, où l’on prétend que les difficultés disparaîtront quand les patriotes auront été expulsés hors de leurs frontières. Alors comprenez bien que les noires perspectives que vous tracez ne font frémir que ceux qui ont beaucoup à perdre à ce que la France reprenne sa liberté. Et ils ne sont pas nombreux en dehors des cénacles du pouvoir illégitime qui saigne le pays.

À la majorité (ainsi les techniciens pastoraux nomment-ils le peuple), que vous méprisez tant, vous adressez un conseil :

« Surtout, le troc de l’espérance de la sécurité contre la liberté est toujours un échange perdant. »

Puisque vous démontrez plus haut que choisir la liberté exposerait le peuple de France à l’insécurité, nous suivrons donc votre recommandation avec bravoure. Face au cauchemar d’une possible victoire du Front national aux élections présidentielles de 2017, vous préconisez un réveil des consciences... Lequel ?

« Se réveiller, c’est regarder notre société telle qu’elle est, avec ses identités, ses divisions, ses “territoires perdus” qui sont de plus en plus vastes et menaçants. Ne laissons plus le FN poser ses mots – ses maux – sur la réalité (...). »

Passons sur la chutzpah exemplaire dont vous faites preuve en insinuant au moyen d’une lacanerie de cour d’école que le parti de Madame Le Pen serait à l’origine des maux de notre société... Il y a plus important. Pour ceux qui ne seraient pas rompus aux messages sibyllins que distillent vos propos, traduisons : se réveiller, c’est combattre l’Islam.

Oui, l’Islam. Car toujours plus nombreux sont ceux qui commencent à voir que l’islamisme n’est qu’un golem conçu pour le détruire... Pourtant, le parti nationaliste français remplit son rôle en jouant la partition antimusulmane que vous applaudissez, non ? Certes, mais pour le CRIF, c’est faire le travail à moitié.

Vous rêvez, Monsieur Cukierman, d’un parti islamophobe et mondialiste, soumis à l’Union européenne et aux « marchés », nom pudique dont on affuble les prédateurs financiers, ces grands oiseaux de proie sous les ailes desquels vous vociférez au nom d’un peuple que vous voyez comme du bétail.

Trop patriote, le Front national ?

« Le fonds de commerce du FN reste l’idéologie de la xénophobie sociale et économique. »

Il y a de quoi frémir en vous lisant : des étrangers auraient-ils investi le champ social et économique de notre beau pays ? À moins que vous ne fassiez allusion à l’infiltration perse des hautes sphères du pouvoir en France ? Peut-être vous faudra-t-il un jour nous expliquer ce que signifie l’expression « xénophobie économique »...

En avril 2002, vous espériez que « la victoire de Le Pen (...) servirait à réduire l’antisémitisme musulman et le comportement anti-israélien, parce que son score est un message aux musulmans leur indiquant de se tenir tranquilles [2] ». Je constate que vous n’avez pas cessé de considérer ce parti comme un épouvantail dont la seule fonction salutaire serait d’effrayer les musulmans de France. En effet, la manœuvre a fait ses preuves depuis les années Mitterrand, quand vos petites ouailles mahométanes couraient dans les bras de leurs « potes » de la Rose, inconscients de se faire enlacer par des épines.

Les temps ont changé. Cette stratégie a connu sa dernière heure de gloire avec la farce batave que vous nous avez concoctée en 2012. Vous craignez une perte de contrôle du parti de la nation par votre confrérie au cas où il serait en mesure de diriger la France, je vous comprends, Monsieur Cukierman.

Mais sachez que pour de nombreux patriotes dont je suis, votre crainte est notre espoir.

En guise de conclusion, je vous renvoie donc la vôtre :

« Il est des réveils brutaux, mais salutaires. J’aime mon pays. Même si la vie est devenue plus difficile, il fait bon vivre en France, le pays de la liberté. Nous avons la responsabilité collective de tout faire pour qu’il continue d’en être ainsi. »

Max Lévy

 

À lire également, sur E&R : Qui est Roger Cukierman ? (par la revue Faits & Documents)

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi :

Août 2020
Courrier des lecteurs
"Il est clair que votre combat est un combat juste"
18
Juin 2020
Courrier des lecteurs
Désormais, j’ai une femme russe que j’aime
65
Février 2020
Courrier des lecteurs
Concernant la pédophilie et le placement abusif des enfants
40
Février 2020
Courrier des lecteurs
Pour tout ce que vous m’avez enseigné et transmis...
14
Juin 2019
Courrier des lecteurs
Un artisan contre l’injustice fiscale
8
Mai 2019
Courrier des lecteurs
À propos d’Alain Soral et de l’anti-électoralisme
38
Mai 2019
Courrier des lecteurs
Comme un navire au milieu de la tempête, restez ce capitaine imperturbable
7
Avril 2019
Courrier des lecteurs
Le salut de la France
24
Avril 2019
Courrier des lecteurs
Je vous écris d’Algérie...
37
Mars 2019
Courriers des lecteurs
46
Mars 2019
Courriers des lecteurs
Certains hommes sont de la race des lions
8
Novembre 2018
Courriers des lecteurs
"Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"
32
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
27
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
Monsieur Soral, vous êtes l’un des derniers résistants français, qui se bat contre le véritable ennemi !
17
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
30
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
J’ai été antifasciste mais ce temps est révolu
15
Août 2018
Courrier des lecteurs
Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs
12
Juillet 2018
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
Juin 2018
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
44
Mai 2018
Courrier des lecteurs
7
Avril 2018
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
Février 2018
Courrier des lecteurs
38
Janvier 2018
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #579649
    le 07/11/2013 par matrix le gaulois
    Courrier des lecteurs

    Les temps ont changé. Cette stratégie a connu sa dernière heure de gloire avec la farce batave que vous nous avez concoctée en 2012.



    Ho ! Que c’est méchant pour Hollande, cette pique-là ! En tout cas, elle m’a bien fait rire.


  • #579695
    le 07/11/2013 par Gokudo
    Courrier des lecteurs

    Ca redonne Espoir ce genre d’article.


  • #579756
    le 07/11/2013 par Bruno
    Courrier des lecteurs

    « Il est des réveils brutaux, mais salutaires. J’aime mon pays. Même si la vie est devenue plus difficile, il fait bon vivre en France, le pays de la liberté. Nous avons la responsabilité collective de tout faire pour qu’il continue d’en être ainsi. »
    Voila qui est dit ; la responsabilité collectice dites vous ?
    Elle passera par le peuple, celui qui aime la France, qui fait une place et un avenir à ses enfants de toutes origines, et non pas à ceux qui servent un système loin de nos coeurs et de nos intèrêts.
    Pense à cela mon petit Roger et tu verras qu’il n’y aura plus de cauchemard et tu pourras dormir tranquille où tu le souhaites (en france ou ailleurs ...).
    Merci à toi Max pour ce bel article


  • #579772
    le 07/11/2013 par Alcalus
    Courrier des lecteurs

    ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi les sionistes qui ont tous les pouvoirs, et l’argent, se laissent emmerder par soral ? S’ils étaient aussi puissant que cela, et aussi intouchables, ils l’auraient fait assassiner il y a bien longtemps lorsqu’il a commencé à pointer le bout de son nez. Or, ils n’en ont rien fait. D’où mon interrogation : à quoi jouent-ils ?

     

    • #579841
      le 07/11/2013 par francky
      Courrier des lecteurs

      Tout simplement parce qu’ils ne l ont pas vu venir, et maintenant il est trop tard (pour eux) c’est qu on appelle "la guerre du faible au fort", frapper là ou le fort ne l attend pas et ensuite faire et refaire de la guérilla intellectuel... Dans ce domaine A Soral est passé à la postérité, je pense que dans quelques années quand on aura viré les traitres Soral sera etudié comme cas d’ecoles, de Grandes Ecoles...


    • #579857
      le 07/11/2013 par Ronahkam
      Courrier des lecteurs

      Ils jouent à collecter les informations.

      toile = araignée.

      Si vous mesurez l’étendue réelle de leur pouvoir, vous comprendrez que Soral est une épine dans leur pied, mais qu’ils en ont trente-deux.


    • #579862
      le 07/11/2013 par toto
      Courrier des lecteurs

      L’action d’Alain Soral peut leur etre utile en leur servant de prétexte à faire voter des lois limitant encore plus la liberté d’expression, comme par exemple une loi assimilant l’anti-sionisme à de l’anti-sémitisme . Ils peuvent également faire voter une loi rétroactive pour décapiter "l’hydre anti-sioniste", ils font bien voter des lois fiscales rétroactives et confiscatoires . Tous les parlementaires sont des merdes sionistes depuis 1958, ils voteront à l’unanimité - pour garder leur sièges et leurs rentes .


    • #579867
      le 07/11/2013 par pou
      Courrier des lecteurs

      Sans doute espèrent-ils une guerre civile... Les lobotomisés contre les paranos... La coalition des lobotomisés me semble-t-il est plus nombreuses que les paranos... Pas besoin d’assassiner qui que ce soit, au contraire ça les desservirait... De plus ils n’ont pas tous les pouvoirs, bien que je pense que la visée de soralienne est réaliste, elle est un peu simpliste par moment. Ils ont beaucoup de pouvoirs mais sont, je pense, eux-mêmes divisés. De plus, je pense qu’un changement radical de politique économique fait peur à beaucoup et pas seulement à eux. Effectivement, ce sera difficile au début. Ceux qui ne voient pas loin ne voient que ça... Je ne suis pas sûre que tout s’améliore d’un coup économiquement parlant, de plus il y a les accusations de racisme, le chantage culpabilisant qui sont encore en vigueur et fonctionne encore sur une bonne partie de la population, (la télé est toujours plus regardée qu’internet). Je ne suis pas aussi optimiste que ça sur le changement qui s’amorce. Avec un peu de chance, tout le peuple se réveillera, mais c’est peu probable, certains sont trop atteints. Je ne pense pas que les journalistes, soient tous des "journalopes", je pense que l’auto-censure, la peur du qu’en dira-t-on les paralysent, de même ils sont autant culpabilisés que nous. Il y a quelques années, j’avais peur de dire (ou penser) qu’Israel était un Etat raciste, non-pas parce que j’avais peur qu’on me traite d’antisémite, mais parce que j’avais peur d’en être une. La première personne à combattre c’est nous-mêmes et nos contradictions. Ils ont instillés tellement de choses en nous que nous avons perdu le nord. J’ai peur, en plus, que le réveil donne lieu à des dérapages. La réaction pour sortir de la torpeur peut être violente. Comme quand un mari jaloux découvre qu’il a été trompé.


    • #579868
      le 07/11/2013 par Laure
      Courrier des lecteurs

      Parce que mort il deviendrait une icone,un martyr,alors certes vivant il emmerde les sionistes,mais il est moins dangereux vivant que mort,imaginez qu’il l’assassine,ça pourrait enclencher l’effet inverse de ce qu’il veulent et là l’oligarchie sioniste serait très mal barrée,donc ils doivent se dire qu’il vaut mieux ne pas l’assassiner,idem pour Dieudonné,n’oublions pas qu’il y a une Soralisation et une Dieudonnisation des esprits,un gros caillou dans la godasse des sionards.


    • #579901
      le 07/11/2013 par darkf
      Courrier des lecteurs

      Autant que je puisse apprécier Soral dans le texte et dans le verbe, la réponse à votre question pourrait se trouver dans une relecture de 1984 d’Orwell. Et si, malgré la victimisation qu’il partage avec nous des assauts sur sa personne, Soral était - peut-être même à son insu - un filet destiné à récolter les dissidents, qu’on enverra alors en cas de rééducation une fois le masque de domination sioniste tombé et Jerusalem capitale mondiale ? Sans virer à la paranoïa totale, il suffit de penser à ce que l’on pourrait faire si on disposait du même pouvoir. Monter un gugusse pour fédérer les brebis galeuse, le laisser opérer un temps pour que la récolte sois bonne, puis se débarrasser ensuite des gêneurs. Vu que ceux qui ne l’auront pas rejoins seront des moutons prêts a tout gober, l’épuration devrait pas mal se passer. Je dis ça, à leur place c’est ce que je ferais...


    • #579990
      le 07/11/2013 par vélo
      Courrier des lecteurs

      Eh bien, on n’est plus à l’époque de Coluche : beaucoup de gens, mieux informés maintenant, se tiennent sur leur garde, ils sauraient donc d’où vient le tir, ce serait signé, comme on dit ; et là, franchement, les sceptiques n’auraient plus de doute possible sur la véritable nature des tenants du pouvoir - qui finiraient dans le meilleur des cas « à poil en rase campagne »...


    • #580031
      le 07/11/2013 par Lucas
      Courrier des lecteurs

      réponse @francky
      ils ne l’auraient pas vu venir ??? Tu les prends pour bien plus bêtes qu’ils ne sont ! bien sûr qu’ils l’ont vu venir et c’est justement pourquoi il faut se demander pourquoi soral fait partie (sans le savoir) de leur jeu ! Voila la question.


    • #580071
      le 07/11/2013 par Sathour
      Courrier des lecteurs

      @ Alcalus
      Premièrement ils n’ont pas "tous les pouvoirs et l’argent".
      Deuxièmement Soral n’est pas si connu que ça. Ils représente plus une épine au pied du système. Si Soral était capable de lutter face à une oligarchie capable de raser une ville comme Dresde en quelques heures, ça se saurait.
      Troisièmement l’assassinat n’est pas la seule méthode utilisée. Il y a l’internement psychiatrique...


    • #580185
      le 07/11/2013 par Matthieu80
      Courrier des lecteurs

      "S’ils étaient aussi puissant que cela, et aussi intouchables, ils l’auraient fait assassiner il y a bien longtemps lorsqu’il a commencé à pointer le bout de son nez. Or, ils n’en ont rien fait."

      Ah ? Alain ne s’est jamais fait agresser ? Pour l’instant il touche du bois parce que contrairement aux mafias de l’Est et d’Italie, la mafia juive en France n’a pas vraiment les gars pour tuer physiquement quelqu’un. Il faut l’avouer, les vendeurs de jeans du Sentier qui composent la LDJ, c’est pas des agents du Mossad ! On voit bien que les homicides qu’ils ont commis, c’est pas du travail de pro. Ils ne tuent jamais avec des armes à feu et un silencieux par exemple. Ces gars là sont incapables d’accidenter ou de suicider proprement quelqu’un. Qui plus est, ils ont un gros cul, les épaules qui tombent, et ne sont bons qu’à menacer sa femme et sa gosse par téléphone. En revanche ils sont beaucoup plus à même de le tuer économiquement et médiatiquement, ce qu’ils font tant bien que mal. N’oubliez pas que leur spécialité n’est pas la violence directe mais la violence triangulaire. Pour l’instant il n’a pas le Mossad au cul donc ça va...parce que eux, ils lui enverront une belle Esther avec une seringue dans le sac à main ("Par la ruse nous vaincrons"). Deuxièmement, ce qui permet à Alain de toucher du bois, c’est une grande notoriété et le soutien de gens CONNECTÉS ENTRE EUX via l’outil Internet. Chance dont ne bénéficiait pas en amont Saïd Bourarach. Un exemple récent : Jakubowicz exige que Valls foute en taule Alain, un sympathisant l’apprend et transmet l’info, l’info se répand sur le net avant même que Valls n’ait levé le doigt, et c’est l’effet "pétard mouillé". S’il le fait enfermer, il va se faire encore plus griller qu’avec la vidéo "quand même" qu’il a essayé de faire disparaître. Pareil pour les éventuels 20 jours de taule de Dieudo. Y a trop de monde derrière, le risque de trouble à l’ordre public est trop grand pour une simple chanson. Ils n’oseront pas le mettre en taule. D’autant que ça galvaniserait les troupes.


    • #580266
      le 07/11/2013 par Katatedorie
      Courrier des lecteurs

      Il n’est pas impossible qu’il l’envisage mais de façon détourné, genre un empoisonnement comme Yasser Arafat. Ils sont capable du pire on le sait, faut toujours être sur ses gardes.


    • #580414
      le 07/11/2013 par david
      Courrier des lecteurs

      Oui mais il ne sont pas seul aux commandes !
      Puis leur qualité baisse : comparez honnêtement un Edmond de Rothschild à Cyril Hannouna ...
      Ils peuvent être débordés !

      Soral de mémoire a été tabassé au moins 4 fois, imaginez que le coup de la dédicace à la librairie tourne plus mal. Une bande de zélotes en avantage ont vite plié même Soral qui a 50 ans pige même si il est bien entretenu.

      Mais sa popularité son discours vrai, son courage et sa protection rapide via un réseau constitué l’on vite propulsé.
      Puis le contexte de révolution technologique :
      Faut prendre conscience qu’ici tu es dans les catacombes !
      Ils possèdent tous les torche-culs papiers mais ont du mal avec internet.
      Ils ont bien tenté à un moment d’allier les associations de bien pensance avec les fournisseurs d’accès pour faire la loi hors tribunal (qui est hs et infiltré de toute manière), mais ça n’a peu pris (bien que mon accès personnel m’ait été coupé y a 10 ans de ça :))
      Mais n’est ce que partie remise ?
      Il semblerait que les torche-cul deviennent numérique avec des sociétés de modération comme Concileo & co, Orwell numéric style.

      Reste quelques opportunités pour l’éliminer , mais j’en dirait pas plus pour par attirer la mouise.
      Quand on sait qu’Alain fait de la moto, un tournant à la Coluche ...


    • #580627
      le 08/11/2013 par Idriss
      Courrier des lecteurs

      Les élites savent que les martyrs sont parfois beaucoup plus dangereux car ils créés des idéaux, la motivation, des exemples à suivre et étudier, une conscience commune, des buts à atteindre qui sont immuables et insaisissables.


    • #580680
      le 08/11/2013 par Malika
      Courrier des lecteurs

      Nous sommes en démocratie, les methodes employées ne sont donc pas les mêmes qu’en dictature. A. Soral a bien été mis à mort, mais médiatiquement, il est dépeint comme un malade mental raciste et antisémite, quiconque se rapprocherait de ses idées serait complètement discrédité et vu comme un extrémiste.

      Cest pareil pour Dieudonné, maintenant, la vraie question est pourquoi ils ne muselent pas internet ?


    • #580874
      le 08/11/2013 par Toob
      Courrier des lecteurs

      Parce que nous sommes en France et qu on n’assassine pas facilement les gens içi. Parce que Soral a des soutiens dans la police, la gendarmerie, l’armée... Parce que je vous mets mon billet que les RG lui collent aux basques comme ils collent aux basques de Dieudonné. Parce que les vendus qui nous gouvernent n’ont pas infectés toutes la hierarchie et que meme chez les RG, ils doit y avoir des patriotes en accord avec ce qu il dit (et qui collent des quenelles secrètes, des contres-quenelles, voir meme des doubles quenelles ;)...) Tout n est pas foutu !!!! :)


    • #581801
      le 09/11/2013 par Benoit
      Courrier des lecteurs

      Oui c’est vrai, mais le pire c’est qu’ils ne sont pas les seuls http://www.youtube.com/watch?v=fde6...


    • #584912
      le 11/11/2013 par Jha
      Courrier des lecteurs

      Alain Soral reçoit pas mal de T-shirts...


  • #579790
    le 07/11/2013 par cc
    Courrier des lecteurs

    Serait-il le même Max qui nous disait il y a quelques mois avoir apris à jouer du piano sur les genoux de Nadine de Rotschild ??

     

    • #580175
      le 07/11/2013 par Makhanor
      Courrier des lecteurs

      Merci cc pour la rigolade, ça me rappelle une vieille blague soviétique...

      C’est ma grand-mère. Et ce n’était pas sur les genoux de Nadine, on était dans les années 30.


    • #580229
      le 07/11/2013 par motus et bouche cousue
      Courrier des lecteurs

      J’ai l’impression que c’est bien celui-là. Et c’est bien ce qui rend ses observations tellement pertinentes.


  • #579824
    le 07/11/2013 par France libre
    Courrier des lecteurs

    Les gens bien,comme Martin Luther king : font des rêves
    Les Parano-hystériques, parcequ’ils n’ont rien à partager : font des cauchemards

     

    • #580196
      le 07/11/2013 par Makhanor
      Courrier des lecteurs

      France libre,

      c’est amusant, c’était mon idée de départ... Le king du Crif a fait un rêve, mais n’étant pas Martin Luther qui veut etc...


  • #579929
    le 07/11/2013 par motus et bouche cousue
    Courrier des lecteurs

    Votre analyse est parfaitement exacte. Le fond du message de Cukierman est une menace. Il dit (en sous-texte) : nous finance internationale, nous ne voulons pas que la France maîtrise les leviers de son économie. Nous avons organisé les choses pour qu’elle soit soumise au marché mondial totalement dérégulé. Evidemment ça fait subir aux Français des souffrances sociales insupportables, mais ils n’ont qu’à écoper. Nous on s’en fout. Nous ne leur permettrons pas de s’en affranchir. Nous ne renoncerons pas à notre domination. Alors si Marine Le Pen arrive au pouvoir et qu’elle accepte de se soumettre à nos exigences, nous laisserons la France vivoter. Mais si elle s’avise de vouloir retrouver la prospérité pour les gens en défiant notre système, alors nous organiserons son écrasement économique.

    Il faut avoir assisté, au moins une fois dans sa vie, à une conversation entre personnes faisant réellement partie de ceux qui font subir leurs chantages aux gouvernements. Parfois ces gens se lâchent même en présence de quelqu’un qui n’est pas des leur cercle et qui est la par hasard. Par exemple un cadre bancaire de rang moyen, qui assiste à une réunion entre deux pontes. Cela m’est arrivé une fois. Ca fait froid dans le dos. En même temps ça fait un peu sourire car ces gens n’ont pas le sens de la relativité des choses. Ils ont en effet un pouvoir de nuisance énorme, mais ils oublient ce que c’est qu’un grand peuple. Ils disent : tel pays doit être puni (par exemple la Pologne, qui à l’époque où j’ai surpris une telle conversation était dans leur collimateur, mais d’autres aussi méritaient leur haine en particulier la Suisse). Tel pays doit payer. Tel pays doit perdre tel avantage économique (dont il dispose à ce jour) ou recevoir un avertissement. Ils disent des choses comme ça, froidement, sans rire, en sachant qu’ils disposent en effet des moyens de mettre tel ou tel pays sur une liste noire, moyennant quoi, par des pressions internationales, surtout américaines, ce pays sera constraint à s’incliner devant telle exigence. De tels propos sont à la fois effrayants et dérisoires. Car il est certain que leur pouvoir a une limite et que si un grand peuple, comme le peuple français, se lève et reprend son destin en mains, il y aura un prix à payer mais ce grand peuple pourra faire ce qu’il veut.

    Monsieur Lévy, en vous lisant on voit que vous les connaissez bien. Et de près. Continuez à les dévoiler !


  • #579934
    le 07/11/2013 par Max
    Courrier des lecteurs

    Si le FN arrivait au pouvoir, la finance internationale couperait donc le robinet des prêts.
    ce serait excellent, nous pourrions alors ne plus rembourser les intérêts et le capital de notre endettement.
    le franc baisserait, voilà qui ramènerait cette compétitivité que nous avons perdue.
    nous serions expulsés de l’Europe : parfait.
    et de l’OTAN : excellent, il ne nous resterait plus qu’à rejoindre l’organisation de coopération de Shanghai et la moitié de l’humanité qu’elle représente.
    et contrairement à l’Irak, à la Libye, à la syrie et à l’Iran, nous avons une force de frappe nucléaire pour calmer les ardeurs belliqueuses de certains.


  • #579980
    le 07/11/2013 par John Wayne
    Courrier des lecteurs

    "dans un régime où le populisme refuse les opinions minoritaires"

    Sophisme.

    Ce n’est pas la majorité qui refuse les opinions minoritaires, ce sont les minorités qui refusent l’opinion majoritaire.

     

  • #579987
    le 07/11/2013 par Matthieu80
    Courrier des lecteurs

    Cukierman a fait une mauvaise nuit, l’Immonde lui consacre une page où il peut s’exprimer librement. Heureusement que ça n’était pas un rhume carabiné, sinon ça faisait le 20h et le Téléthon !

     

    • #581258
      le 08/11/2013 par Dragées Fucas
      Courrier des lecteurs

      Et s’il avait eu la chiasse on l’aurait su dans Libé.


  • #580022
    le 07/11/2013 par Woo-Tong Pyajama
    Courrier des lecteurs

    "Le nouveau franc s’effondre" "nos exportations chutent"

    Quel tocard. Rien que ça, c’est un modèle de démence économique. Une monnaie qui se déprécie, c’est la garantie d’une montée des exportations.

     

    • #580605
      le 08/11/2013 par bobforrester
      Courrier des lecteurs

      bonjour

      Oui Sapir et son équipe ont démontré que c est faux, de la vulgaire propagande . Asselineau ( ex directeur de l intelligence économique à Bercy) a fait de même de son côté et avant Sapir !Toutes ces crapules spéculent sur le manque de formation et d’information du grand public. Même un type comme Langlet ( qui sent le vent tourné) ne vire plus au catastrophisme . Si on ajoute à ces experts nos deux prix Noble d’éco Stieglitz et Krugman, elles ont bonne mine nos Pythies de malheur !


  • #580099
    le 07/11/2013 par solaine
    Courrier des lecteurs

    Mouah, merci à vous Max Levy.
    Vous aimez la France et mettez le sioniste Mr Roger Cukierman, président du CRIF (lobby sioniste qui défend les intérêts d’un pays étranger, Israël, sur le sol français) face à ses contradictions face à l’ascension du FN qui est un parti nationaliste français qui doit, normalement, défendre les intérêts de tous les Français.
    Bravo !


  • #580317
    le 07/11/2013 par Thémis en a marre
    Courrier des lecteurs

    Franchement, cet article, qui soulève les contradictions inhérentes au CRIF (l’adjectif "patriote" a les épaules larges !), est bien meilleur que celui pondu par Alliot-Marie, car celui-ci, s’il va dans le même sens, est trop laïcard à mon goût.
    Merci M. Max Lévy !

     

  • #580481
    le 08/11/2013 par chris debeaumesdevenise
    Courrier des lecteurs

    Cette simple phrase me montre que tout les fils ne sont pas branchés dans la tête du gars :

    "[...] où les principes républicains s’effacent devant les partis pris idéologiques [..]"

    Donc les principes républicains ne sont pas un partis pris idéologique sur d’autres comme la royauté par exemple ??

    A moins que les principes républicains soient des principes vitaux présent naturellement mais latent puis découvert et mis en place par des hommes éclairés ??
    C’est ce qu’il essaye de nous faire croire ?? O_o

    Bon,bref ,il a pas des Falafel a faire a tel-aviv ce monsieur au lieu de venir raconter toutes ces bêtises ??


  • #580486
    le 08/11/2013 par Rachid
    Courrier des lecteurs

    Ah ouais, il envoie du lourd le Max Levy !

    Signé : Un musulman

     

  • #580520
    le 08/11/2013 par patG
    Courrier des lecteurs

    Mon cher Monsieur votre cauchemar ??? (je suis respectueux je vous vouvoie vous n’en méritez pas tant !!! ) D’où je suis vous me décrivez l’actualité !! ! L’image de Marine en 2017 (moi perso j’en rêve et quand je me lève le matin pour aller BOSSER j’ai le cœur léger. BOSSER ,SUER , TRIMER , TRAVAILLER mots que vous ne connaissez pas). Comment osez-vous parler de "votre" pays alors que vous et beaucoup d’autres ( Vals , Moscovici , Fabius ,Peillon , BHL ,Finkielkraut , etc ...) ne pensez et ne parlez qu’à un état (et pas pays) autre que la FRANCE (Israel) alors que ce sont des personnes censées représenter les Français (pour certains) car ELUS (et là on peut se demander comment et pourquoi !!! ).


  • #580629
    le 08/11/2013 par MagnaVeritas
    Courrier des lecteurs

    Il est fort ce Max Lévy. Avec Félix, voilà déjà deux tueurs dissidents. Et bientôt vous pourrez en compter un troisième avec moi.


  • #580667
    le 08/11/2013 par fier d’être de souche
    Courrier des lecteurs

    Pour avoir lu la réponse d’Alliot à Cukierman, je comprends complètement Alain et sa sortie du FN, d’ailleurs ça verrouille complètement honnêteté d’Alain.

     

    • #580923
      le 08/11/2013 par Chiras
      Courrier des lecteurs

      "la tribune de Louis Aliot confirme que la vision géopolitique du Front National, qui consiste à proposer une "Autre Europe" luttant contre le monde musulman, s’inscrit en fait dans la droite ligne exacte de la vision du "Choc des civilisations" promue par les think-tanks et les va-t-en guerre américains.
      La preuve est ainsi faite une nouvelle fois que, lorsque l’on en arrive aux choses les plus sérieuses, - c’est-à-dire à la soumission complète de la France à l’ordre euro-atlantiste -, la prétendue opposition du Front National n’apparaît plus que comme une sinistre farce." F.Asselineau


  • #580735
    le 08/11/2013 par julot
    Courrier des lecteurs

    Cukierman : " J’aime mon pays " . Merci Monsieur pour etre, vous et tous vos amis du CRIF, de si bons patriotes . De si bons patriotes Israéliens .


  • #586248
    le 12/11/2013 par Avrelarmor
    Courrier des lecteurs

    Bonsoir Max,

    Je vous imaginais moins sage.
    Vos missives sont des missiles, c’est un ex-militaire qui vous le dit (comme quoi c’est sérieux).

    J’ai cru comprendre que vous utilisiez le temps qu’il vous reste à bon escient.

    Vous êtes un peu notre Chaim Weisman à nous, sur sa fin j’veux dire.

    Je vous présente mes respects les plus sincères en vous conseillant d’écouter attentivement Hubert-Félix.

    Il n’y a aucune ironie dans mon propos, je me rends simplement compte que mon combat est vain .

    Je ne baisserais cependant jamais les bras.

    Bien à vous Max.


Afficher les commentaires suivants