Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Courrier des lecteurs

De Soral à Zemmour en passant par Georges Marchais

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous un courrier dont vous jugerez de l’intérêt ou pas.

Si le dernier livre d’Éric Zemmour n’avait qu’un seul mérite, ce qui n’est pas le cas au demeurant, ce serait sans doute celui de prendre violemment à contrepied la doxa officielle en matière d’histoire de France, tout particulièrement concernant la séquence 1900/2000, et de livrer ainsi à nos compatriotes stupéfaits et enthousiasmés par tant d’audace assumée, une vision doublée d’une analyse de leur passé autrement plus riche et complexe que la propagande canalplussienne dégoulinante de bons sentiments, droits-de-l’hommiste et culpabilisante à souhait à l’endroit du peuple français, qu’on leur assène depuis 30 ans. Souvent surprenante voire déroutante pour le plus grand nombre tant elle renverse d’idoles au prestige usurpé, elle est susceptible de rendre fierté et courage au « pays réel » dans la perspective des évènements à venir et c’est sans doute ainsi qu’il convient d’interpréter le formidable succès du livre en librairie.

À cet égard, les pages qu’Éric Zemmour consacre à la figure emblématique de Georges Marchais sont symptomatiques de la démarche qui l’anime, tant elles bousculent de fausses certitudes d’un côté comme de l’autre de l’échiquier politique, autorisant par là même l’émergence à grande échelle de nouvelles formulations politiques dans des termes proches de ceux popularisés il y a dix ans déjà par le président d’Égalité & Réconciliation au travers du slogan « gauche du travail / droite des valeurs ».

Il va de soi que les familiers de ce site – E&R – et plus particulièrement ceux des analyses d’Alain Soral n’auront rien appris de véritablement nouveau à la lecture du livre de Zemmour ; l’ensemble des réflexions présentées avec le talent qu’on lui connait par le journaliste iconoclaste du Figaro ayant en effet depuis longtemps façonné le logiciel intellectuel de la frange la plus radicalement antisystème de la mouvance patriotique dans une approche résolument soralienne. Sur les terrains métapolitique, sociologique, philosophique, anthropologique, historique, psychologique, géopolitique et proprement politique, le prince des dissidents et des combattants antisystème a déjà tout dit, tout labouré, avec les risques que l’on sait, formant à sa suite une nouvelle génération de combattants aguerris dans et autour de l’Association Égalité & Réconciliation, dans l’esprit de ce qu’Adrien Abauzit a récemment nommé « la nouvelle opinion publique ».

Pour autant, ceux-là ne bouderont pas leur plaisir face au succès actuel d’Éric Zemmour. Ils y verront un hommage en pointillé au courage visionnaire et subversif d’Alain Soral ainsi qu’à sa puissance intellectuelle hors du commun. Ils y puiseront une raison supplémentaire de continuer à croître en intelligence du réel ainsi qu’en finesse d’esprit, comme Soral les y invite en toutes occasions, pour être en mesure, en définitive, d’affronter avec le maximum de succès individuels et, espérons-le, collectifs, les graves évènements qui s’annoncent.

Désireux d’apporter sa propre contribution à l’effort de réhabilitation de Georges Marchais entrepris par Éric Zemmour à la suite d’Alain Soral, l’auteur de ce billet souhaiterait également partager ici un témoignage personnel. Celui-ci illustrera le bien-fondé de l’argumentaire développé par Éric Zemmour sur le sujet et le complétera également sous un angle visiblement ignoré par ce dernier.

Jeune militant du Parti communiste français, section d’Ivry-sur-Seine, cellule Maurice Thorez, entre 1974 et 1986, je suis en mesure de témoigner de ce qui suit :

1. Comme l’a semble-t-il récemment découvert Éric Zemmour (et ceci témoigne du poids des représentations mentales dont nous sommes tous plus ou moins victimes, dans un sens ou dans un autre), le Parti communiste de la période 1970-1990 et son secrétaire général en particulier étaient profondément français et amoureux de la France. Aux côtés des anciens résistants FTP qu’il a eu la chance de connaître, le jeune homme que j’étais dans ces années 70 a renoué avec la fierté d’être français. Jamais, dans l’esprit de ces anciens, le drapeau rouge n’aurait supplanté le drapeau tricolore. Certes cet amour était «  imparfait » en ce sens qu’il était orienté et souvent corseté selon des catégories intellectuelles partisanes. Pour autant, gare à celui qui aurait manqué de respect envers la patrie ainsi qu’envers ceux qui l’ont faite.

2. Bien avant les Montebourg de pacotille, le PCF de Georges Marchais développa dès les années 80 une campagne active en vue de « Produire et acheter français ». Cette campagne dont les internautes pourront retrouver quelques traces sur la toile était complétée par une action politique aux accents régionalistes voire localistes intitulée « Vivre et travailler au pays », à une époque où le PCF réfléchissait activement à la façon d’articuler dialectiquement Nation et Régions dans l’intérêt supérieur de la France et du/des peuples qui la composent.

Concrètement, il s’agissait déjà de combattre la logique libérale du profit à tout prix telle qu’elle commençait à s’exprimer alors au travers des premières délocalisations industrielles. Pour sa part, l’auteur de ces lignes a passé de nombreuses heures d’occupation des locaux de l’usine SKF d’Ivry – de jour comme de nuit – pour s’opposer au démantèlement de cette entreprise à la fois moderne et rentable et à son implantation sous des cieux plus propices aux bénéfices des actionnaires.

3. De même, le jeune militant communiste que j’étais alors se retrouva en première ligne pour s’opposer à l’immigration comme arme du grand capital contre la classe ouvrière française lors de l’action dite du «  bulldozer » au foyer Sonacotra de Vitry (1981). Dans mon esprit et dans celui de mes camarades de l’époque il va de soi que cette action n’était nullement dirigée contre la personne des immigrés mais contre le principe de l’immigration dans sa dimension économique et sociale mais aussi anthropologique et culturelle. Conformément à l’analyse de Marx et à la ligne défendue par Georges Marchais, il nous apparaissait clairement que l’entreprise consistant à importer en France des centaines de milliers de travailleurs dociles privés de conscience de classe était destinée à affaiblir la classe ouvrière française en cassant les solidarités traditionnelles nées d’un siècle de lutte.

4. De la même façon, pénétré de conscience ouvrière, le PCF des années 80 prônait implicitement le respect des valeurs populaires inscrites comme « naturellement » dans ce que Jean-Claude Michéa nomme la « décence commune ». On trouvera témoignage de tout ceci en visionnant les extraits du discours de Georges Marchais à Montigny les Corbeilles, en 1981.

5. Enfin (et cela constitue un aspect difficile à traiter dans la mesure où il relève en grande partie du domaine de l’intime qui, par définition, ne laisse guère de traces), au tournant des années 80, le PCF manifesta une volonté de rapprochement appuyée avec le monde chrétien. Ce moment historique qui n’a guère suscité l’intérêt des historiens s’abreuve à différentes sources, parmi lesquelles la mieux identifiée a vu le jour au cœur de la Résistance et trouvé son expression mythifiée dans le célèbre poème d’Aragon La rose et le réséda. Ce rapprochement chrétiens/communistes voulu et pensé par Georges Marchais était au cœur du projet politique d’Union du peuple de France, qui ne consistait pas seulement dans une stratégie de prise du pouvoir à courte vue mais procédait également d’une volonté de faire émerger un modèle politique socialiste original, profondément français, c’est-à-dire ancré dans ce que la France avait produit de meilleur aux yeux de Georges Marchais : ses traditions authentiquement chrétiennes mariées à ses traditions populaires et révolutionnaires.

Pour Marchais aussi bien que pour la presque totalité des membres du PCF, l’anti-humanisme d’Althusser était évidemment une impasse voire une absurdité intellectuelle. Au quotidien, les hommes et les femmes communistes nourris de l’expérience des luttes syndicales connaissaient le prix et la valeur de la solidarité et de l’unité concrète des hommes concrets. Ils avaient fait l’expérience de la chaleur que celle-ci produisait en eux, d’autres diraient dans leur cœur, et ils en connaissaient la puissance transformatrice souvent bien supérieure au poids des discours et des analyses politiques. Dans ces conditions, l’attrait pour cette dimension intra subjective – spirituelle – de l’existence humaine était alors très important au sein du PCF. L’auteur de ces lignes, qui n’hésitait pas à se revendiquer comme chrétien au sein de son Parti, en a très souvent fait l’expérience à travers l’appétence dont ses camarades faisaient preuve à son endroit et des nombreuses questions dont ils l’abreuvaient.

Notre hypothèse est que la personnalité de Georges Marchais lui-même s’est construite à la croisée de ces influences (n’oublions pas que sa mère était une catholique revendiquée) et que ces aspects, au-delà du discours convenu sur le personnage, ont marqué son parcours politique, qui mériterait dès lors d’être sérieusement et officiellement réévalué.

C’est ce à quoi s’est aussi essayé ce modeste témoignage.

Alain R.

Voir aussi :

18 mai
Courrier des lecteurs
À propos d’Alain Soral et de l’anti-électoralisme
17
3 mai
Courrier des lecteurs
Comme un navire au milieu de la tempête, restez ce capitaine imperturbable
7
12 avril
Courrier des lecteurs
Le salut de la France
24
6 avril
Courrier des lecteurs
Je vous écris d’Algérie...
37
17 mars
Courriers des lecteurs
46
5 mars
Courriers des lecteurs
Certains hommes sont de la race des lions
8
Novembre 2018
Courriers des lecteurs
"Grâce à vous je suis certain de ne pas mourir idiot"
32
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
27
Octobre 2018
Courrier des lecteurs
Monsieur Soral, vous êtes l’un des derniers résistants français, qui se bat contre le véritable ennemi !
17
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
30
Septembre 2018
Courrier des lecteurs
J’ai été antifasciste mais ce temps est révolu
15
Août 2018
Courrier des lecteurs
Alain, vous êtes un penseur, eux ne sont que des youtubeurs
12
Juillet 2018
Courrier des lecteurs
Vous m’avez rendu ma liberté de penser
16
Juin 2018
Courrier des lecteurs
Des contes yiddish pour des écoliers français
44
Mai 2018
Courrier des lecteurs
7
Avril 2018
Courrier des lecteurs
Vous êtes un pare-feu indispensable contre l’injustice
2
Février 2018
Courrier des lecteurs
38
Janvier 2018
Courrier des lecteurs
Le courage contre la tyrannie mondialiste
4
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Ne lâchez surtout rien, le peuple vous soutient
17
Décembre 2017
Courrier des lecteurs
Unir en soi gauche du travail et droite des valeurs
54
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
"Elle vit où Marine Le Pen ? À Neuilly, Auteuil, Passy ?"
23
Novembre 2017
Courrier des lecteurs
Un jeune homme en colère contre le néoféminisme
10
Novembre 2017
Courriers des lecteurs
Poursuivez votre œuvre et votre combat aussi nobles que dangereux
3
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
Égypte – Une enfance dans la rue
10
Septembre 2017
Courrier des lecteurs
De la théorie soralienne à la pratique quotidienne
10
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1012107
    le 26/10/2014 par coyoterevolte
    Courrier des lecteurs

    PCF/immigration/catholicisme. Ce n’est que ton expérience et, présentée comme telle, elle est bien intéressante comme l’analyse rétrospective qui l’accompagne. Elle a aussi le mérite de la cohérence qui accompagne le parfum de la vérité.

    Merci à toi, camarade Alain.


  • #1012219
    le 26/10/2014 par mikeoscar
    Courrier des lecteurs

    Deux choses qu’on peut reprocher à Marchais : de s’être accoquiner avec le PS et de ne pas s’en être séparé à temps ; ses successeurs ont vu partir leur militants au FN et n’ont pas réagi. Aujourd’hui encore, ils sont toujours à la traine d’un Front de gauche (taupe du PS pour racoler des voix à l’extrême gauche) ou d’autres partis qui n’ont rien à voir ni à faire avec eux.(EELV ? NPA etc.....). Peut-être est-ce aussi dû à l’effondrement de la classe ouvrière conséquence de la fuite de l’industrie vers ’d’autres cieux.’
    Par ailleurs, si son attachement au drapeaux tricolore était réelle, il militait et rendait régulièrement visite aux partis indépendantistes des DOM, lesquels depuis son départ sont dans le même état que le PCF. Sorti de là, ce billet est pour moi du petit lait, y compris la tentative de rapprochement avec les chrétiens étant à l’époque membre de la JEC.
    Et n’oublions pas cette phrase prémonitoire et d’actualité maintenant, dite au salariés en 68, parlant des étudiants :" méfiez vous de ces gens, se sont vos futurs patrons."


  • #1012275
    le 26/10/2014 par Albert
    Courrier des lecteurs

    Beau témoignage.


  • #1012282
    le 26/10/2014 par Gotfried
    Courrier des lecteurs

    Plus je grandis en savoir, plus je réalise, aussi bien par mon expérience de vie que par mes lectures, qu’un certain idéal communiste, dont le PCF a été un porte-parole parfois un peu maladroit, est entièrement compatible avec l’amour de son pays (mais pas au sens nationaliste, au sens qui a toujours prévalu pendant des siècles, c’est à dire le chez soi étendu) et la vertu chrétienne (évitons de parler de morale, la morale est une économie mesquine des élans de bonté et de grandeur naturels de l’Homme).

    Il y a eu énormément de mouvements sociaux assez révolutionnaires se revendiquant du christianisme absolu, en particulier en pays protestant ou soumis à l’influence protestante :
    - la guerre des rustauds de 1525
    - la guerre des paysans allemands (1524-1526)
    - la révolte de Munster de 1535
    - le mouvement des Diggers (ou Bếcheux), au milieu du XVIIe siècle, etc

    Il nous reste justement le manifeste de création du mouvement des Diggers, et il est extrêmement intéressant sociologiquement. On y lit une réelle volonté d’imitation du Christ, y compris dans la vie sociale, et l’avantage c’est qu’il est écrit dans un anglais encore très compréhensible. On y lit des proclamations d’une radicalité ahurissante, y compris la volonté d’abolition du salariat, et une compréhension de l’économie non pas qui préfigure Marx, mais qui est au niveau de Marx, sinon le dépasse. Un seul paragraphe, à lui seul, permet d’éclairer la radicalité quasiment inconcevable qui motivait ce groupe :

    « This Declares likewise to all Laborers, or such as are called Poor people, that they shall not dare to work for Hire, for any Landlord, or for any that is lifted up above others ; for by their labours, they have lifted up Tyrants and Tyranny ; and by denying to labor for Hire, they shall pull them down again. He that works for another, either for Wages, or to pay him Rent, works unrighteously, and still lifts up the Curse ; but they that are resolved to work and eat together, making the Earth a Common Treasury, doth joyn hands with Christ, to lift up the Creation from Bondage, and restores all things from the Curse. »

    Et ça date de 1649 !!!
    http://ebooks.gutenberg.us/Renascen...


  • #1012426
    le 26/10/2014 par Paul82
    Courrier des lecteurs

    Magnifique, tant sur le fond que la forme !

    Je recommande également la lecture du dernier livre de Zemmour, surtout pour les plus jeunes. La description des années 70 est remarquable ; elle montre qu’elles ont été capitales à plus d’un titre ! Pour les plus anciens/vieux, pour ceux qui ont vécu cette période, ca peut être une façon de revoir, "revivre" même.


  • #1012431
    le 26/10/2014 par Paul82
    Courrier des lecteurs

    J’ajouterai ceci, avec une bonne dose de provocation assumée :)

    Le livre de Zemmour est plus efficace sur un plan pédagogique que comprendre l’Empire, dont la lecture est plus ardue, surtout si on ne dispose pas de culture historique, philosophique, littéraire, etc. Certes on ne couvre pas les même étendues, spatiale, temporelle, philosophique, etc Mais avec le livre de Zemmour, combien de gens vont prendre conscience ?....


  • #1012511
    le 26/10/2014 par Telecaster
    Courrier des lecteurs

    Je suis persuadé que la réconciliation entre d’une part le peuple de gauche laïc et agnostique, et de l’autre la vieille France catholique , est l’une des clés du salut de la nation française . Alain Soral a le mérite de montrer aux premiers et aux seconds que leur intérêt mutuel est de trouver des points de convergence entre la condamnation marxiste du profit comme fin en soi et les valeurs de l’Evangile . Les incompatibilités doctrinales évidentes de ces deux visions du monde ne doivent pas faire oublier l’absolue nécessité d’une réconciliation sur le plan humain . Merci Alain R pour ton témoignage .


  • #1012686
    le 27/10/2014 par LearningFish
    Courrier des lecteurs

    Beau témoignage, merci Alain R. !


  • #1012776
    le 27/10/2014 par Paese
    Courrier des lecteurs

    Le pire, c’est la dérive droitière du Parti communiste. De nos jours, çe n’est plus qu’un parti larbin du PS.


  • #1012809
    le 27/10/2014 par AtropoS
    Courrier des lecteurs

    Bonjour,

    Le camarade Marchais me revient sous un autre jour. Celui d’un homme tenu par les c... par Moscou à cause de son travail zélé chez Messerschmidt (France ET Allemagne) et qui a organisé la purge des vrais résistants communistes dès 1955 au PCF ? Mais aussi, venant de Paris dans une Rolls avec chauffeur, il enfilait un bleu dans son manoir sahurien et se rendait en Deuch aux chantiers de Normandie pour arranguer les foules.

    S’il vous est resté sympathique pour son discours anti-immigration et sa lettre au recteur de Mosquée, n’oubliez qu’au niveau de l’opportunisme, il se range juste sous Mitterand.

     

    • #1013082
      le 27/10/2014 par ducegabbana
      Courrier des lecteurs

      ah bon ? Une Rolls devant son pavillon de banlieue à Champigny ? C’est de l’argumentaire UMP ? Car même le plus anticommuniste du FN n’aurait pas osé...


    • #1014232
      le 28/10/2014 par AtropoS
      Courrier des lecteurs

      Bonjour Duce,

      Non, pas d’argumentaire ump, mais du vécu. La Rolls en question étant le vl de fonction du parti. Je respecte néanmoins l’homme qui faisait presque 25 % à la présidentielle avec un discours pro-ouvriers. La prochaine fois, je te raconterai l’histoire du jeune premier ministre qui interrompt des matchs de foot et bloque un stade pour faire atterrir son hélico, puis paralyse une ville pour se rendre dans sa mairie.


  • #1012861
    le 27/10/2014 par Jeremy
    Courrier des lecteurs

    Moi je me demande si Zemmour c’est pas un envoyé de le fine équipe qui dit ce que Soral dit tout en critiquant l’Islam et les musulmans, en gros Zemmour recrute mieux pour le FN que Soral tout en servant les intérets du CRIF..

     

    • #1013878
      le 27/10/2014 par Tony
      Courrier des lecteurs

      Pour avoir lu le livre de Zemmour, je puis vous assurer qu’il ne sert pas les intérêts du CRIF, loin de là !!! CRIF, UEJF et toute la clique qui lui est rattachée, les BHL et Finkielkraut, en prennent pas mal pour leur grade et se font sévèrement taper sur les doigts pour leur comportement anti national...
      Pour avoir suivi depuis pas mal d’années Zemmour ET Soral (qui se connaissent dans la vie et qui sont en contact régulièrement), je peux dire sans me tromper que Zemmour est bien plus proche idéologiquement d’E&R que du CRIF, à l’exception de tout ce qui touche à l’Islam, il est vrai.


    • #1015099
      le 28/10/2014 par Johann
      Courrier des lecteurs

      Regardez bien Zemmour, regardez ses interventions à la télé....si cet homme n’aime pas sincèrement et profondément la France, alors c’est l’acteur le plus talentueux que la Terre ai jamais produit.


  • #1013028
    le 27/10/2014 par glinglin
    Courrier des lecteurs

    Très bon courrier ! Bien fourni et bien détaillé. Très intéressent.


  • #1013076
    le 27/10/2014 par ducegabbana
    Courrier des lecteurs

    Le Pen a eu son affaire du détail et Marchais son affaire Messerschmitt...affaires diligentées, orchestrées, imprimées, télévisées etc..par la communauté qui n’existe pas. Tout ça pour vouer aux gémonies deux politiciens, certes opposés sur le plan des idées, mais profondément patriotes et français.

     

    • #1013963
      le 27/10/2014 par machin
      Courrier des lecteurs

      L’affaire Messerschmitt a été dévoilée par des communistes qui n’aimait pas Marchais et qui se prenait pour des résistants et pour le parti de 27000 fusiliers.


  • #1013485
    le 27/10/2014 par machin
    Courrier des lecteurs

    Le PC a toujours été progressiste et favorable à l’idéologie des Lumières. L’humanisme est une hérésie : elle déifie l’Homme et nie Dieu comme le dit Adrien Abuzit. En rejetant l’anti-humaniste et en validant le progrès, le PCF a validé les Lumières. De plus, les coco ont propagé l’idéologie de la Shoah avec Marie-Claude Vaillant-Couturier (Vincent Reynouard en parle dans une de ces vidéos) :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-...

    Marchais accusant Jean-Marie Le Pen de négationnisme (à partir de 22 min) :
    http://www.youtube.com/watch?v=yTpZ...


  • #1013900
    le 27/10/2014 par machin
    Courrier des lecteurs

    Georges Marchais dit que Le Pen veut servir de supplétif à Jacques Chirac pour obtenir une place de ministre. Il l’accuse d’être sinistre, raciste et milliardaire (alors qu’il n’est pas soumis à l’impôt sur la fortune et qu’il est un travailleur indépendant qui a créer sa propre entreprise la SERP, ce qui la base de tout socialisme) :
    http://www.ina.fr/video/CAB88010786

    Georges Marchais dit que Le Pen lui fait horreur, qu’il est d’extrême-droite, menteur, démagogue, et appel à la haine et à la violence. Dans le public, on entend une bonne femme crier "fasciste" au moment au Marchais cite le nom de Le Pen. Pour finir, il propose de servir de supplétif au PS :
    http://www.youtube.com/watch?v=Ba8g...

     

    • #1015371
      le 29/10/2014 par JC1987
      Courrier des lecteurs

      Le Pen n’a pas non plus était tendre avec les communistes. S’alliant parfois a des positions atlantistes par anti-communisme.


  • #1013920
    le 27/10/2014 par machin
    Courrier des lecteurs

    Le PCF n’est pas le parti des 27000 fusiliers, il n’y en a pas eu autant. De plus, lorsque l’on écoute Adrien Abauzit et Vincent Reynouard, on se rend compte que la résistance communiste n’est que du vent : des collabos jusqu’à l’invasion de la Russie qui tentaient de faire reparaître le journal L’Humanité et sabotaient l’armement des soldats français qui se battaient contre les allemands. Ensuite des terroristes et criminels de droits communs qui tuaient des gens et faisaient du marché noir pendant que le peuple crevait de faim et subissait les représailles des allemands avec les exécutions d’otage.

     

    • #1016310
      le 30/10/2014 par elz d’hum
      Courrier des lecteurs

      Les choses sont légèrement plus complexes... on parle d’humains là, pas d’entités dialectiques pures et parfaites.


    • #1033807
      le 19/11/2014 par mélanie
      Courrier des lecteurs

      C’est curieux lorsque je lis cet article je me demande si nous avons vécu dans le même pays . Les communistes FTP prenant en otage les familles de l’équipage d’un bateau avec des armes s’il vous plait. Me paraissait beaucoup moins sympathiques que décris là. Les bagarres avec mise à mal lors de bal de campagne , je ne trouve pas terrible non plus. Des épisodes comme ça avant et pendant marchais ben c’est bof pour moi. Je ne vais certainement pas gober l’angélisme ici proclamé. Le rapprochement avec l’église ? Je dirais plutôt l’art de virer les croyants pour prendre leur place . Ca aussi je l’ai vécu dans les conseils paroissiaux ou l’on arrivait à préférer pour faire le catéchisme une non croyante mais inscrite au parti car elle était en recherche. HiHiHi. et la marmote met le chocolat dans le papier alu. melanie


  • #1014270
    le 28/10/2014 par jankry
    Courrier des lecteurs

    Message destiné à l auteur : Vous dites avoir été au PCF à Ivry sur seine entouré d anciens ftp. Mon grand pere était à cet même époque à ivry et était un ancien ftp, il travaillait à l’Huma(qu ’il vendait le dimanche au marché) J’aimerai savoir si vous l’avez connu.Comment puis je vous joindre ?


  • #1014276
    le 28/10/2014 par maria poumier
    Courrier des lecteurs

    Alain, comment ne pas mentionner la clairvoyance de Garaudy, qui se battait justement pour la réconciliation entre marxistes et chrétiens ? Le parti s’est débarrassé de lui, Marchais a sûrement essayé de faire du Garaudy sans Garaudy, mais ça ne pouvait pas marcher, et Garaudy s’est évadé dans l’admiration pour l’islam, sa mystique, sa poésie, son sens de la justice. Il aurait sûrement, dans la nouvelle redéfinition de l’échiquier, de bonnes idées, très simples et très fortes. Heureusement, comme dans sa jeunesse, c’est la Russie qui redevient notre aimant, et c’est très bien. Les enragés du nationalisme sanglotant l’oublient toujours : nous avons toujours eu un besoin vital de la pensée étrangère, Zemmour, plus chauviniste que Le Chauve, oublie que Corneille traduisait de l’espagnol, Montesquieu interprétait le persan, De Gaulle écrivait en "traduit du latin", etc etc. Tiens, par exemple, se souvenir qu’on a un pape argentin, et humoriste, et nettement plus créatif que nos saintes huiles ... , ça aide.


  • #1014788
    le 28/10/2014 par GrosBill
    Courrier des lecteurs

    Témoignage intéressant et qui me semble bien dans la ligne E&R : avoir un dialogue franc et ouvert, sans toutefois nier les zones d’ombre qui existent chez tous. « Nobody is perfect » (certains l’aiment chaud), et « The truth is rarely pure and never simple » (Oscar Wilde). Pour moi, ce que j’appréciais particulièrement chez Georges Marchais était de le voir dire « Ferme ta gueule » (enfin, en substance) à Elkabbach. Dans le marasme où nous nous trouvons, il faut se réunir sur un objectif commun essentiel : se débarrasser de ce régime pourri et mettre de côté les divergences sur des points secondaires.


  • #1014903
    le 28/10/2014 par Damien M.A
    Courrier des lecteurs

    Bonjour, tout cela est très intéressant et m’amène à poser une question : où peut-on recevoir encore une réelle formation marxiste aujourd’hui ? Peut-on trouver des "cours" sur internet qui nous expliquent et nous apprennent la pensée des intellectuels socialiste de toutes les époques et de tout les pays ? Je connais les idées socialistes et marxistes en vrac mais je manque cruellement de connaissance profonde et en détail de toute cette pensée.

    Merci à vous :)


  • #1016073
    le 29/10/2014 par Kasiar
    Courrier des lecteurs

    Ce que j’aime bien chez Zemmour c’est qu’il a réussi à mettre d’accord une majorité de personnes bien au delà de notre cercle E&R. Que ce soit le Figaro, le Nouvel Obs ... La France se réveille.
    Alors oui il est un peu trop dur sur l’Islam, et bien que je sois musulman, tant qu’il n’insulte pas tout ce qui relève du sacré, il a le droit d’avoir sa propre opinion.

    Il serait temps que les vrais musulmans réfléchissent aux vrais enjeux, et de comprendre que la solution est soit de nous communautariser, soit de rejoindre les patriotistes (nationalistes, identitaires, catho tradis ... ) qui sont les seuls véritables alliés des musulmans dans cette guerre menée par les acteurs du NWO envers tout ce qui relève de la tradition et du commandement de Dieu.
    Pour moi le choix est vite fait et n’oublions pas que le temps passe

     

    • #1019047
      le 02/11/2014 par Moi, Peter Sellers
      Courrier des lecteurs

      Je pense que Zemmour veux empêcher cette alliance qui est devenue inévitable pour l’Église avant tout. Zemmour se garde bien de le dire mais c’est un fervent défenseur d’Israel.. Toute personne logique comprends qu’aimer ou pas les musulmans est périphérique au problème..
      Les musulmans on un certain poids sur les immigrés en générale et les quartiers populaires. Pouvoir s’appuyer sur autant de gens dans la rue est inespéré.. Farida Belghoul l’a démontré si on veux avoir un impact sur le réel les musulmans sont un outil essentiel.. Il pourrait mettre de l’eau dans son vin casher rien que par pragmatisme.

      Mais j’accueille favorablement le sens général de ton commentaire car contrairement à Zemmour TOI tu es prêt à accepter de mettre de coté certaines choses.. Tu as raison Zemmour n’est qu’un détail, Soral l’a compris je pense.. Zemmour le plagie sans cesse.. mais Soral sait qu’il fait avancer (dans l’ensemble) le smilblick..


  • Afficher les commentaires suivants