Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Creuse : des salariés de GM&S prêts à faire exploser leur usine

Le mandat Macron commence

Ils sont prêts à tout faire exploser. Des salariés de l’usine GM&S, un sous-traitant de PSA et de Renault, affirment avoir piégé ce jeudi leur usine avec des bonbonnes de gaz, relate franceinfo.

 

Les salariés ont déjà détruit ce jeudi matin une presse, qu’ils ont découpée en deux au chalumeau, et vont écraser une autre machine-outil dans l’après-midi. Située à La Souterraine, dans la Creuse, l’usine est menacée de liquidation. L’objectif des salariés est d’exercer une pression sur les principaux clients du site.

« On ne voulait pas en arriver là, mais on ne nous laisse pas le choix : la moyenne d’âge est de 49 ans, qu’est-ce qu’on va faire ? On a des familles ! » déclare le délégué CGT Vincent Labrousse, qui se dit cependant « toujours ouvert à la discussion ». « Ce qu’on veut, ce sont des réunions sérieuses (...) On continue à livrer un certain nombre de productions, mais derrière, on occupe l’usine. Puisqu’il veulent nous liquider, on ne va pas laisser l’usine en l’état. C’est triste à dire, mais on en est là », explique-t-il.

 

 

Vincent Labrousse ajoute qu’il n’exclut pas de monter à Paris pour interpeller le président élu de la République, Emmanuel Macron. Il « ne peut pas dire qu’il n’est pas au courant, car nous avions eu des échanges avec son cabinet lorsqu’il était au gouvernement, et, plus récemment, nous lui avons remis un dossier en main propre », affirme l’intersyndicale.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

Le peuple et l’esprit français contre la morgue néolibérale,
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je serais curieux et en même temps pas du tout surpris de savoir pour qui ces gens la ont voté .C’est reparti pour un tour ,manifs, menaces sur l’outil de travail ,défilés ,slogans,j’ te convoque ,après tu me convoque, on se convoque ,et pour finir on ferme et on délocalise .Et les cons aux chômage .Ah ! ,c’est ça la mondialisation .Pour ceux qui n’auraient pas compris .C’est un peu tournez manège, mais la ,il n’y a rien à gagner ,bien au contraire .

     

    • Pour te répondre car j’habite a coté et que j’en connais qui travaillent dans cette usine, ils ont voté surtout Mélenchon et Macron puis Majoritairement Macron au second tour.


    • Pour te répondre, car je suis limousine par ma mère, l’exode rural a laissé en Limousin les plus cons. Les autres, capables d’aller tenter leur chance dans les grandes villes, se sont barrés dans les années 30 ou après guerre... Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que ceux qui restent soient incapables de se libérer de la propagande mondialiste, et votent Macron qui sera leur ultime fossoyeur.


  • c’est parti, la colère et l’exaspération sont à leur comble et pourtant les français ont porté à 66.66 % le petit macron qui ne mesure pas le danger car il est encore bien jeune.


  • Çà commence très fort et ce n’est qu’un début...


  • Hey les mecs, vous n’êtes qu’une anecdote ! Vous ne l’avez pas encore compris ?


  • Mais quand le monde ouvrier comprendra t-il que ces luttes égocentrées ne mènent à rien, ou presque rien sous forme de miettes jetées en pâtures ?

    Le monde ouvrier a potentiellement le pouvoir de paralyser le pays et faire ravaler leur morgue aux maîtres chanteurs en moins d’une semaine, mais uniquement dans la conscience et la coopération de classe, par la grève générale.

    Création d’un site dédié à la grève générale, propagande ciblée vers tout les sites ouvriers, inscription ouverte à tout ceux qui s’engagent à se tenir prêts pour le jour où serait atteint un nombre suffisant d’ouvriers inscrits (10, 15, 25% des ouvriers ? ) permettant de paralyser la production.

    Divisés comme vous l’êtes, vous ne pouvez que perdre...

     

    • coopération de classe ou coopération de classeS ? un patron, c’est tjrs un patron, même réputé "petit".

      le verrou, c’est la police ! pas besoin de 1.000.000 de grévistes..., que la police ne s’en mêle pas et 10.000 chômeurs jeunes, en colère et bien commandés peuvent changer le destin de la France...

      Geoffrey, expert en Révolution


    • Je vous conseille vivement de revoir le film : "Un idiot à Paris" dialogué par M Audiard.
      Lors d’un mouvement de grève dans une usine nous avons la réplique culte (dite par le génialissime B Blier) du film :
      "Vous semblez oublier, mes amis, que vous n’etes que des salariés. Les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste. Des chômeurs en puissance..."

      Juste pour comprendre...


    • La "classe ouvrière" n’existe que dans les livres marxistes pour faire de la rhétorique et créer des slogans d’un soir, aussitôt oubliés par les élus qui la représentent.
      La seule classe qui existe, profite et se perpétue, c’est la bourgeoisie franc-maçonne dont le livre de chevet est le Talmud : Écraser le genre humain, mon frère !

      Tous ces mouvements "ouvriers" ne sont que rêverie d’une libération messianique de plus.
      Si les travailleurs (euses) voulaient s’émanciper, ils prendraient plutôt le modèle Proudhonien en créant des coopératives ou en étant indépendants économiquement.
      Tant qu’on reste dans le marxisme talmudique, avec son mythe de la libération, nous n’aurons rien qui permette de sortir de notre destruction inéluctable, programmée par le sionisme dominateur.


  • Si leur ville a voté 70,69% pour Macron...c’est qu’ils attendent beaucoup du futur président. Or ce dernier est au service du Capital et de la Finance.


  • C’est peut-être une chance pour reconstituer un vrai syndicalisme révolutionnaire
    Le mandat Macron aura peut-être cette utilité de dégoûter à jamais les Français du libéralisme, comme en Russie dans les années 90-2000.

    Mais il faudrait pour cela que la base syndicale prenne la tête des Syndicats en question.


  • La Souterraine (Creuse) : Macron 70% / Marine 30%
    À un moment donné faut savoir ce qu’on veut..


  • Déjà....J’avais pensé à tort qu’il nous aurait fallu attendre le mois de Décembre pour que tout commence à exploser dans les usines française....Qu’ils aillent voir Bfmwc et consorts se plaindre maintenant.


  • 10 contre 1 que tout cela est de la fanfaronnade. Ils ne feront rien sauter.

    D’ailleurs pour faire sauter le système, le vote Marine était beaucoup plus efficace. Mais ça on ne peut pas leur reprocher car eux ont probablement du le faire.


  • #1725375

    allez !!...en marche vers pôle emploi..... !!


  • Le banquier vit que si l’ouvrier produit .Si l’ouvrier ne produit plus rien le banquier crève ,parce qu’il ne sait rien produire .Mais le banquier est plus malin que l’ouvrier ,il sait se mettre toujours du bon côté du manche du politique ,pour exploiter et diviser la classe ouvrière .C’est ce que l’ouvrier ne comprendra jamais .Ils vous jetterons ,et vous remplaceront pas des moins chère payé ,ou ils délocaliseront la boutique .Le baiser restera toujours le même .Si les ouvriers pensent que le FN c’est le nazisme et le racisme ,et bien avec Macron ce sera le mondialisme bancaire ,le chômage et la misère .Et ça c’est pas de la science fiction .

     

  • Aller les Gars c’est bon signe sa , espérons que se n’ait que le début.


  • La guerre sociale va s’intensifier et se répandre, nécessairement... sans les partis, sans les syndicats ; voilà l’avenir, voilà l’espoir.


  • #1725406

    La question de l’euro, vis à vis de ces salariés et d’autres : ne pouvant dévaluer leur monnaie et ne pouvant faire de protectionnisme avec Schengen, les travailleurs français dans l’industrie sont en compétition directe avec les salariés de pays de l’est. Qu’en pensent Poutou et Artault ? L’EU, dont le but n’est détablir qu’un marché commun, et l’Euro n’ont pas de responsabilité ?

    Donc à terme, si on passe de Collard à Phillippot, les intérêts des nationaux ne deviendront qu’identaires ou racialistes, tout ayant été dilué.

    Et je conclue en ne félicitant pas nos très chers 68ards, qui ne font qu’acheter étranger.


  • La CGT a appelé à faire barrage au FN au second tour... ce qui veut revient à voter pour Macron.
    Cherchez l’erreur...


  • pensez printemps les mecs vous verrez le monde en rose, et tout ira mieux

     

    • Oui, la positive attitude.."The Yes needs the No to win... Against ze No !!"..ce qui me fait rire aussi, c’est que beaucoup bossent comme des couillons toute l’année pour se payer 15jrs au camping alors qu’avec macron, sans rien faire, ils vont y vivre à l’année ! Faudrait plutôt trouver les actionnaires et les mettre avec les administrateurs dans un trou et reboucher..


  • #1725494

    Péter l’usine ? Drôle d’idée. Et la confiance Merde ? Vous avez voté en votre âme et conscience, alors pourquoi ce remue-méninges (euh, ménage). J’espère que le Président Macron va vous la faire fermer (votre gueule, votre usine). Vous êtes des guignols, vous l’avez voulu, vous l’avez. J’ai plus d’estime pour lui que pour vous, c’est dire. Allez appeler à l’insoumission Mélenchonhyène on vous écoutera. Au final, les dés sont (C)gt. Vive l’ouverture au monde.

     

  • Détruire l’outil de travail est un symbole fort que l’oligarchie ne devraient pas pardonner facilement...

    Attendons la réplique de cette dernière...

     

    • l’outil de travail ? non : l’outil de profit de leur point de vue...


    • #1725804

      Au contraire : la destruction de l’outil accélère la procédure de liquidation.

      Ce n’est pas cela que craint l’oligarchie : c’est la révolution.

      C’est après avoir occupé l’usine et se l’être appropriée que les ouvriers "détruisent" les contre maitres et l’encadrement.

      Au rythme d’un "jaune" ou "social traitre" par jour.

      Pas pour le jaune et le social traitre mais parce que leur mort annoncerait l’échafaud de Macron et de sa clique.

      Or, c’est ce qui va finir par arriver : on ne restera pas éternellement dans les protestations de salon, la destruction de l’outil, la chemise du D.R.H. d’Air France et les tartes à la crème sur B.H.L.

      Déjà passer de la tarte à la chemise et de la chemise à la destruction de l’équipement lourd en dit long sur "la profondeur" et la violence du processus insurrectionnel.

      Aussi, ne soyez pas pour la paix sociale, on vous prendrait pour des traitres


  • Comme disait Jean de la Fontaine..."La cigale... se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue"....en guise de bise ça va devenir une claque !!!...


  • Qu’ils aillent maintenant bouffer des merguez à la C.G.T !!!...ou chez Mélenchon on y mange bien et on y boit de bons canons !!! ...mais caviar et champagne c’est pour les papilles à Macron pas pour les sans-dents !!!..


  • un lien qui illustre tout cela

    https://fr.yahoo.com/news/ruhr-d%C3...

    fallait y penser avant


  • #1725646

    Tres bonne initiative ! J’approuve ! Apres les machine outil , ils passeront aux bureaux de la direction.


  • qui vit par la connerie, périra par la connerie.


  • quand les salariés vont ils se bouger ENSEMBLE pour paralyser entierement le pays ? car il faut bien garder en tete que ce qui arrive dans le departement d’a coté va survenir quelques temps après dans son propre endroit de vie !Arretez d’etre egoiste et enfin agissez d’une meme force !
    l’histoire de la GREVE GENERALISE me semble bonne mais les français souffrent pas encore assez et tant que ça leur arrive pas à EUX ben ils s’en fichent !


  • #1725761

    Macron s’en fout, il est élu maintenant, il n’a plus besoin de faire semblant. Quant aux syndicats français, CGT en tête, ils ont fait campagne, de fait, pour Macron. Résultat, les salariés ont tout le monde contre eux.


  • #1725790

    Plus à rien à f... de ces gens-là. J’irai les soutenir le jour où ils virerons la CGT à coups de pieds où je pense, pour commencer.
    Fallait voter quand il était temps. Marine a raison ! Qu’elle danse, c’est largement aussi utile que détruire son propre outil de travail. Voilà c’est dit. Bonsoir.

     

    • #1725852

      @Mediavengers

      Si vous vous intéressiez aux questions sociales vous sauriez que les gars de GMS remuent ciel et terre depuis des mois pour sauver leur usine. C’est une geste de désespoir. Ils refusent de laisser la France se désindustrialiser. Sur le coup ils sont plus patriotes que vous.


    • #1726091

      Salut Mediavengers,
      (j’ai posté plus haut) Ben dites donc, il faut pas donner d’avis tranché en ce moment. j’approuve et soutiens votre analyse. Alors, comme par enchantement, il y a (et il y aura) une multitude d’ouvriers qui auront "bien voté" et qui auront été lésés. De même pour la majorité "musulmane" qui aura bien sûr voté "Patriote" quand il y aura le merdier. Je vous lis souvent, toujours avec intérêt, et ponctuellement pas toujours d’accord (sans intervenir toutefois), mais là vous avez raison, qu’ils se démerdent ces insoumis macronistes du 2ème tour.


    • #1726282

      @Bonbonnedegaza

      C’est quoi ce numéro de lèche pompes ? Vous vous sentez "floué" de ma non réponse à votre insignifiante pique plus haut ?

      Je suis syndiqué et je fais du social pas du sociétal, vous comprenez ça dans votre petite tête de droitard ?


    • #1726407

      @patriote,
      c’est bien ça, vous faites dans le syndical, social pas sociétal. Vous avez raison et j’ai tort. Je suis droitard et même droitattardé si vous voulez. Les gens comme vous ne sont-ils pas le problème ? Je vous laisse à vos râteliers et à vos considérations. Probablement l’avenir nous dira qui a raison. Encore une fois j’aimerais me tromper. Je ne donnerai pas suite à cet échange car non convaincu, bien au contraire. Adieu l’ami.


Commentaires suivants