Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Crise : le plus dur est-il devant nous ?

Ménard sans interdit

Pour voir l’émission : http://www.itele.fr/emissions/chron...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #41930

    Avec des discours aussi bien-pensants, oui, le plus dur est devant nous !


  • #41935
    le 29/08/2011 par rerdine
    Crise : le plus dur est-il devant nous ?

    bonjour
    je me suis arrêter a j’écarte extrême gauche et extrême droite,donc il vas voter pour ceux qui depuis 30 ans vendent et viole la France . Itv nul et sans intérêt .

    vive la république , vive la France


  • #41950

    Monsieur François de Closet.

    J’avais pour vous un peu d’estime, notamment pour avoir lu quelques uns de vos ouvrages (dans mon adolescence, il est vrai, âge où on est encore mal dégrossi intélectuellement).

    Et bien aujourd’hui, je vous relègue là ou votre patronyme semblait vous destiner : dans la cuvette des chiottes.

    La superficialité et la servilité de vos propos entre 4’25 et 6’25... tout simplement intenable... je n’ai pas pu allé au delà, vous m’en voyez navré.

    Passez bien le bonjour à vos amis les Banquiers, vous qui êtes leur domestique.

     

    • #42073

      Oui c’est un tartuffe pseudo-rebelle. C’est à se demander si ces mecs soit disant intelligents sont tous des traitres ou tous des cons. Bien qu’au fond les deux soient profondément liés.


  • #41954
    le 30/08/2011 par Raphaël Kaliyuga
    Crise : le plus dur est-il devant nous ?

    Il nous explique qu’il va falloir se serrer la ceinture pour payer les banksters... J’ai pas pu aller au bout !


  • #41957
    le 30/08/2011 par Esprit Lambda
    Crise : le plus dur est-il devant nous ?

    Son éminence des closettes sur israël télé nous appelle sans interdit à ne plus hésiter entre l’UMP et le PS mais à voter UMPS. Cà fait 20 ans qu’il le clame (ah bon ?) et çà ne coûte que 70 milliards (ah bon ?). Parole de presstituées et trouvaille du Siècle : augmenter les impôts et réduire les dépenses, c’est çà dire la vérité aux français ! (Là oui, on a l’droit d’être français, puisque c’est pour mieux nous traiter de cons et d’esclaves). Votre éminence, craignez moins les seules extrème gauche et extrème droite que tout le peuple uni derrière le Front National pour vous foutre vous à la rue et vous faire boire dans votre propre caniveau.


  • #41962

    Jamais une vidéo ne m’avais aussi ennuyé que ça. Je résume :
    - Il ne faut pas voter à droite !
    - Ni à gauche !
    - Surtout pas les extrêmes ! (oh non jamais)
    - Il faut savoir trouver le courage de tout supprimer ! (Niches, alloc, chômage, retraiter, enfants handicapées... tout doit disparaître !)
    - Augmenter les recettes ! (TVA, Impôts...)
    Et bien entendu les amis tout ceci dans la perspective de sauver notre bébé... notre joujou... mon précieux ! l’€uro.

    Cette vidéo vaut plus le coup de mon avis. J’ai bien aimé les questions pertinentes sur les barbus wahhabistes.
    http://www.itele.fr/emissions/chron...


  • #41967
    le 30/08/2011 par Alex de Liège
    Crise : le plus dur est-il devant nous ?

    J’ai cru un moment que ce brave Ménard allait lui faire dire qu’il défendait les solutions des souverainistes comme Nicolas dupont aignan. Mais il n’en a pas eu le courage. Il se ramolli un peu notre brave Robert.

    Courage Francois, fais ton coming out. Tu peux le faire. N’aie pas peur. De toute façon, tu es en fin de carrière. Tu n’as plus rien à perdre. Rend service à ta nation.

    Alex de liège


  • #42024
    le 30/08/2011 par moderateur
    Crise : le plus dur est-il devant nous ?

    De Closets disait qu’il fallait simplifier le français et que les gamins feraient moins de fautes s’ils apprenaient à écrire sur un ordinateur qui a un bon correcteur d’orthographe... Quand on sait que lui-même a été traumatisé parce qu’il faisait beaucoup de fautes étant gamin... Monsieur et sa voix de petite vieille hystérique prend ses désirs pour des réalités. Ici, c’est pareil... Alors, c’est qui le démagogue ?

    Sans compter son déjà cultissime ’’J’écarte les extrêmes. Extrême droite, extrême gauche, j’y pense même pas !!’’ Toute personne qui raisonne encore en termes de clivage gauche-droite est un imposteur. Point barre.

     

    • #42467
      le 31/08/2011 par Elevation
      Crise : le plus dur est-il devant nous ?

      Mettre les gosses seulement sur des ordinateurs, apres leur avoir fait perdre l’epée, maintenant cela serait a la plume de disparaitre ?! pauvre mr...et simplifier le français pour faire moins de fautes, pourquoi pas nommer le language sms comme le nouveau français aussi ?!
      Ont va etre bien plus nombreux a voter Marine en 2012 mon cloclo(pure feeling ;) et ont se debarrasera de tous les sales menteurs/imposteurs comme toi ! ah la Chavez, tous les chiens de gardes de l’empire, dehors du pays a cout de pompes (chaussures ou fusil, dependra les cas ;)au cul !!


  • #42053

    Bon pas si mal pour un personnage public plutôt bien vu mais ça reste du flanc...
    Effectivement voter pour les extrèmes ça ne sert à rien, Asselineau l’explique très bien. Après est ce que lui peut être une solution ? J’y crois pas un instant, la sortie de l’Euro même si l’idée fait son chemin chez de plus en plus de personnes c’est invendable à la télé, les journalistes tireront à vue accompagnés des socialo-umpistes. Une solution à droite ou à gauche ? Franchement c’est tout aussi impossible. Sans remise en cause de l’Euro tout est perdu...
    Comme l’explique M.Lemarchand sur BFM la BCE est dans la merde, ses comptes seront bientôt plus pourris que ceux de Lehman, damned on approche les 200 milliards d’obligations diverses et pourries pour 12 milliards de fonds propres...
    70 milliards par an qu’il nous dit mais 70 milliards de quoi ? L’Allemagne peut quitter l’EU, je pense que les USA n’ont aucun doute sur leur allégeance à leur endroit, Euro ou pas. La France ? L’Italie ? Et bien d’autres ? C’est très différent.
    J’entends souvent des personnes se plaindre de l’influence allemande sur l’Euro, certes mais le "l’Euro-Mark" c’est un moindre problème par rapport à l’éventualité d’une sortie "surprise" de L’Allemagne de la zone Euro. L’effet serait dévastateur pricincipalement pour la France et l’Italie et c’est beaucoup plus probable à court ou moyen terme qu’un "Euro des pays du Nord et le blabla qui va avec". Avec une sortie de l’Allemange, donc l’aveu d’un échec de la monnaie unique, je ne crois pas que les populations seraient prêtes à refaire l’experience à moyen terme. Cela pourrait se faire mais dans un long proces incluant un nombre de pays restreints et choisis des Allemands.
    Que reste t’il si les Allemands sortent, probablement suivis très rapidement des pays du Nord avec lesquels ils entretiennent de très bonnes reltions ? Les couillons...
    Les plus malins sortiront les premiers ! Leur monnaies s’appréciera probablement à la hausse diminuant le poids de la dettes chiffrée en Euro. Pour les autres, le plus souvent cigalles... ce sera le contraire... le poids de la dette s’appréciera à la hausse mais ce n’est pas tout.
    On risque de se retrouver avec un Euro des "PIGS" avec les risques qui vont avec (planche à billet => forte/hyper inflation ou forte deflation, grosse depression) et c’est dans ce marasme qu’il faudra redéployer notre monnaie et rééchelonner nos dettes... Bonnes chances...

     

    • #42111
      le 30/08/2011 par karimbaud
      Crise : le plus dur est-il devant nous ?

      @sanva.....« voter pour les extrêmes çà ne sert à rien.. »....ben voyons !.....balayer d’un revers de la main un parti républicain comme le F.N çà mange pas de pain en même temps...çà doit être vachement risqué puisque tout le monde le fait et ce, en dépit du fait que nombre d’économistes "free lance" (donc toujours moins "putes" que ceux mandatés à l’année par l’empire) ont reconnu les vertus du programme économique de MLP !....mais bon.."pisque" c’est le F.N forcément c’est mauvais...et puis c’est un parti raciste, xénophobe......et pire que tout antisémite..et blablabla...et blablabla....et notre derche à tous sur la commode !!............pourtant certaines de ces solutions avancées par marine elle-même lors de conférences d’un niveau légèrement supérieur à celui des vrais démagogues, spécialistes eux de l’inversion permanente des valeurs (la caste umps et affiliés) ne peuvent que parler à l’entendement de citoyens aimant leur pays et doués de raison...celà relève de l’évidence !.....et puis oui, dans un monde lobotomisé et peuplés de gens qui acceptent toujours plus leur soumission à l’empire via le sentiment savamment entretenu de culpabilité....se révolter passe pour de l’extrémisme....c’est en tous cas un crime de lèse- oligarchie nécessaire mais qui demande, lui, un vrai et tout autre courage !


  • #42062

    Quand j’étais étudiant j’avais une certaine estime pour ce journaliste qui dénonçait dans certains de ses livres le gaspillage de l’argent publique. Mais quand j’écoute cet interview, il est évident que ce type est une pute du système, il ne parle que d’austérité comme le ferait les dirigeants du FMI, et il n’a pas dit un mot sur ce qui nous enfonce vraiment : loi Pompidou-Giscard, délocalisation externe (nos industries) et externes (immigration de masse), protectionisme, l’euro. Bref tous les thèmes abordés par Marine LePen dont Mr de Closet ne veut visiblement pas en entendre parler.

     

    • #42095
      le 30/08/2011 par lobotomie
      Crise : le plus dur est-il devant nous ?

      Non mais au bout d’un moment faut s’enlever les doigts du cul et sortir sa tête du sable !

      Si vous croyez que c’est à la télévision, à la radio ou dans les journaux que vous entendrez quelqu’un parler vraiment des choses vraies, vous vous mettez une main dans l’oeil !

      Assez de naïveté enfin ! Cela devient lassant !

      Combien de fois doit on vous le dire ? Arrêtez de regarder la télé, d’écouter la radio, en tous cas toutes ces conneries de "journalistes", de "politiques" et tout le reste...


    • #42132
      le 30/08/2011 par Raphaël Kaliyuga
      Crise : le plus dur est-il devant nous ?

      @lobotomie : éteindre la télé, je suis complètement d’accord.
      En revanche, il existe sur la bande FM un certain nombre de radios encore largement insoumises et qui proposent des analyses incroyablement pertinentes : radio courtoisie et radio ici et maintenant (sur Paris, respectivement 95.6 et 95.2).
      Concernant la télévision, il reste intéressant d’écouter la propagande officielle parfois, mais avec un grand détachement.


    • #42140

      @ Lobotomie :

      Moi non plus je ne regarde plus la télé, ni n’écoute la radio.
      Pourtant je ne sais pas si c’est la meilleure chose à faire... et encore moins pour TOUT LE MONDE !

      Alain SORAL regarde beaucoup la télé, lit beaucoup de journaux et de magazines, et écoute sans doute pas mal la radio, j’imagine : cela lui donne une vue d’ensemble, la connaissance des dossiers, de l’ennemi, etc...

      Tu sembles en colère. OK. Mais évite de donner des leçons aux autres.
      WIZZZ a tout de même le droit de s’exprimer.
      Exposes ton point de vue mais sans t’en prendre aux camarades d’E&R.
      Je suis sûr que tu peux faire cela !!
      Dire "je + verbe d’action" c’est bien différent de "tu + pauvre con + devrait...".
      Peut-être même que ta colère deviendra créatrice. Qui sait ?

      Bon courage à toutes et à tous.

      David.


    • #42411
      le 31/08/2011 par lobotomie
      Crise : le plus dur est-il devant nous ?

      Je veux juste dire que quand plus personne n’accordera de crédit à ces menteurs patentés de la télé, radio, presse, quand Tf1 et Rtl feront des scores minables, par exemple, il sera peut être temps de commencer à vouloir changer les choses, on pourra considérer que le peuple est un peu plus mûr, mais pas avant !

      Le De clozet et autres, n’ont de crédit que parce qu’ils ont des clients, des auditeurs, des téléspectateurs grâce à qui ils existent et sans qui ils seraient insignifiants et n’auraient pas lieu de déblatérer ainsi sur les ondes, légitimement d’ailleurs puisqu’il y’a du boloss pour les écouter, puis ensuite débattre sur leurs dires !

      Laissons-les donc pour ce qu’ils sont, c’est à dire rien !

      La télé, la radio et les émissions qui y font succès, sont un excellent baromètre de la bêtise ambiante qui règne dans un pays, de la bassesse de son peuple, de sa capacité à se faire enrhumer avec n’importe quoi...

      Quand je constate les scores mediamétrique de Tf1 (pour ne prendre qu’un exemple), grâce aux émissions les plus débiles qui soient, je suis désolé pour le peuple français, je me dis qu’il n’est pas sorti de la merde et que, de ce fait, l’Empire n’a pas fini de faire absolument ce qu’il veut !

      Ceci s’applique à tous les pays...

      C’est simplement ce que j’ai voulu dire, sans vouloir choquer personne, ni même donner "des leçons", c’est du bon sens, c’est tout.

      Un Attali ou un Rockefeller doivent franchement se taper des barres et être rassurés quand ils zappent à la télé et constatent ce que regarde "le peuple" ! (Parce que quoiqu’on en dise, la télé propose, l’utilisateur...dispose.)


  • #42096
    le 30/08/2011 par wake up stand up
    Crise : le plus dur est-il devant nous ?

    N’oubliez pas qu’une des stratégie pour imposer la gouvernance européenne et du coup finir de liquider toute souveraineté nationale est de critiquer la situation pour demander plus d’Europe et un gouvernement Européen. (avant de créer des sous régions administrative) Bref ce type vous dit que les extrêmes ne sont pas la solution. Que reste t’il d’après lui, l’adition des bonnes idées de droite et des bonnes idées de gauche soit le "centrisme" soit ce que nous avons déjà. L’UMPS fait tout ce qu’il faut pour bien soumettre la France à l’empire. Donc il veut prendre les meilleurs idées de soumission de l’UMP et les meilleurs idées de soumission du PS pour continuer à bien se soumettre. Cette interview est destinée à ceux qui comprennent qu’UPM = PS et vice versa et qui en revanche n’ont toujours pas compris qui dirige quoi et qui est aux ordres de qui. Bref à ceux qui ont compris que tout sent mauvais mais qui ne cherchent pas à comprendre d’ou vient l’odeur. Il faut du courage pour aller renifler ce tas de merde. malheureusement les rangs de ceux qui se doutent d’un gros merdier mais qui en définitive ne veulent pas savoir car ils comprennent que c’est effrayant et trouvent plus confortable d’être colabo que résistant seront toujours séduit par ce genre de discours totalement consensuel.


  • #42139

    Cet homme est confondant de naïveté. D’ailleurs, j’espère qu’il est naïf car sinon, cela signifierait qu’il est soit idiot, soit cynique.


  • #42173
    le 30/08/2011 par Lucadeparis
    Crise : le plus dur est-il devant nous ?

    Face à un tel conformisme envers la pensée dominante, je conclus que François de Closet est ignorant de la création monétaire monopolisée par les banques privées (depuis le 3 janvier 1973 en France), et l’obligation de payer des intérêts pour ce que l’unique prix Nobel d’Economie français, Maurice Allais, appelait des faux-monnayeurs. Ignorant de ceci à 78 ans, il est peu probable que le plus petit économiste France le comprenne et fasse sa révolution personnelle.
    Et la médiatisation de ce discours me rend très pessimiste sur la suite des événements.


  • #42177

    il va y en avoir de plus en plus de ces experts qui sortent du bois pour dire "ça va aller trés mal" ,alors que ça fait plus de 3 ans que d’autres le disaient en allant plus profondéments sur les causes... lui et les prochains me paraissent de beau opportunistes. et bien sur, ils slaloment avec aisance à la "je ne suis pas un populiste et j’en dis vachement trop..donc pour ce qui est du vote je n’ose...", remarque que pour un telespectateurs ça doit faire un certain effet , mais pour qui suit ce sujet sur le web ça doit faire pas grand chose... il ne dit rien mais est "indignés".


  • #42196

    Le plus dur, pour le moment, c’est de supporter ce genre de discours lénifiant qui nous dit que tout ira plus mal demain. J’ entend ça depuis 30 ans et, pas le début du commencement d’une solution derrière. (Sauf depuis peu avec la suppression de la loi Giscard-Rothschild.)
    Il dit qu’il ne fait pas confiance aux tenants du système, et condamne les "extrêmes". Faut choisir mon gard ! On ne peux pas avoir tout et son contraire. Le canard à 5 pattes qui allie subtilement les idées géniales de droite, et les fulgurances étourdissantes de la gôche, et qui va nous sauver, n’existe que dans tes rêves. Les pseudo solutions des partis de gouvernement ont échouées et nous ont menées au bord de l’abîme. Je dirais même plus, la solution ne peux pas venir de ceux qui ont crée le problème.


  • #42374

    Encore un qui a tout pour comprendre et qui fait le mauvais diagnostic.
    Peut-être est-il tout simplement là pour annoncer ce que ses maîtres n’ont pas encore osé dire.
    70 Milliards d’effort par an !
    Et surtout ne pas voter pour "les extrêmes" !
    Bien joué Papy ! Retourne donc biner ton jardin !
    Et laisse nous voter pour les non-démagogues.


  • #42600
    le 01/09/2011 par Gotfried
    Crise : le plus dur est-il devant nous ?

    Il dit qu’on est en guerre, ou en situation de guerre, comme en 40. Mais contre qui, cette fois, maintenant que les méchants nazis sont morts ? Khadafi, peut-être ? Le racisme et l’antisémitisme ? Le créationnisme ? Internet ? Les sabots en plastique ? Cthulhu ? Un point de De Closets se passe bien d’éclaircir.
    .
    Maintenant, une autre question dérangeante : qu’est ce qui doit primer, le bien public, ou la propriété privée ? Parce que quand, au nom des dettes d’état, on réclame, comme il le fait, de l’austérité en s’attaquant à tout ce qui fait qu’il est avantageux de vivre en société plutôt qu’en ermite, c’est qu’on déclare ouvertement la primauté du droit des prêteurs à "retrouver" leur argent (même s’il est, en fait, pour la plus grande partie, généré à partir de rien, si ce n’est la promesse d’un remboursement) au droit des individus et de peuples à voir l’intérêt général satisfait.
    .
    L’adage dit que les promesses n’engagent que ceux qui les croient. Mais quand ce sont ceux-là qui dictent l’éthique économique et politique avec une implacabilité mille fois plus intransigeante et violente que l’Eglise aux temps on elle était accusée d’être la dictatrice de la morale, forcément, leur intérêt devient la loi de l’état, et la règle de conduite.
    .
    L’état, dans nos sociétés modernes, est censé être le garant des droits, et l’arbitre des conflits. Il a le droit, et même le devoir de réglementer la propriété privée, si par elle des abus sont commis qui déstabilisent et menacent la paix de la société toute entière. N’étant pourtant qu’un bien matériel, personne ne s’étonne que la possession d’armes à feu soit réglementée. Car l’on sait tous qu’avec une arme, tuer devient une chose si facile. Et bien l’argent est en train de prouver, par les mesures d’austérité qui commencent à s’imposer au détriment de centaines de millions de personnes, qu’il est tout aussi nuisible, et sa possession et son utilisation doivent être réglementés au même titre que les armes.
    .
    Les dettes détenues par les banques sont comme des arsenaux privés de missiles nucléaires. Ce que De Closets nous dit, c’est que puisqu’ils les possèdent légalement, il faut leur laisser le droit de les utiliser en aménageant des zones de tir au milieu de la cité et dans les champs. Il est plutôt temps de les leur retirer, par la force s’il le faut.


  • #42631

    Il est bien gentil François de Cloclo, mais il est hors de question que les français payent à nouveau pour les BANKSTERS, quelque soit le compromis, la négociation est impensable de mon point de vue.
    C’est la banque, ou le peuple... Perdu pour perdu, je préfère encore mourir sous les matraques.
    Qu’ils aillent au diable.. !!!!!