Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Critiquer l’islam en s’appuyant sur une chercheuse islamophobe : la méthode Michel Onfray

L’opportunité était trop tentante : à la faveur du récent assassinat d’un soldat britannique par deux extrémistes religieux, Michel Onfray, invité sur BFM TV pour promouvoir son dernier ouvrage, a déployé son discours simplificateur et récurrent à l’encontre de l’islam.

Au micro de Jean-Jacques Bourdin, le philosophe-tragédien a déclamé sa diatribe en réponse à une question saugrenue posée par un auditeur et relayée avec complaisance par l’animateur (0’40 à 4’ et 6’30 à 8’30).

L’intellectuel n’est pas seulement féru de raccourcis historiques ou d’approximations dans son exégèse des textes de la religion musulmane. Il n’hésite pas également à inventer des versets du Coran (à 7’43) tel celui censé prescrire d’ « égorger son voisin si… etc. » Ce n’est pas la première fois : en 2009, sur le plateau de Ce soir ou jamais, le missionnaire de l’athéisme avait ainsi tenté de faire croire au téléspectateur - avant d’être corrigé par Frédéric Taddeï - que « l’excision » était, à l’instar du « port du voile », également prescrite par l’islam.

Néocroisé des néocons

Dans l’entretien de BFM TV, un passage est révélateur : Michel Onfray confirme (à 1’53) son affirmation - extraite de son ouvrage - selon laquelle « 250 versets du Coran, sur les 6 235 du livre, justifient et légitiment la guerre sainte, le djihad ».

Ce chiffre n’est pas, cette fois-ci, une invention personnelle : il correspond exactement à celui professé par Anne-Marie Delcambre, un auteur spécialisé dans la critique systématique et globalisante de la religion musulmane. Elle défend notamment l’idée selon laquelle les termes islam et islamisme sont indifférenciés. Dans son ouvrage L’islam des interdits paru en 2003, elle exprima, à la page 22, cette analyse qui lui est propre : « L’obligation de la guerre sainte se trouve bien dans le Coran. Le thème occupe environ 250 versets sur 6 235 ».

Proche du néoconservateur Daniel Pipes, figure majeure de l’islamophobie américaine, Anne-Marie Delcambre a connu son heure de gloire télévisée en 2012. C’était dans l’émission de Frédéric Taddeï, aux côtés de Véronique Genest (une actrice toujours engagée en politique). Voici un extrait de son édifiante intervention lors d’un débat consacré à l’islamophobie :

En 2010, elle était l’invitée-surprise des Assises internationales sur l’islamisation. L’inénarrable Jean Robin avait alors réalisé une interview indulgente de l’intéressée dans - cela ne s’invente pas - un local à poubelles.

Quant à Michel Onfray, philosophe athéiste qui affirme ne pas distinguer les trois monothéismes dans sa critique tout en précisant, par ailleurs, qu’il « n’existe pas de menace chrétienne ou juive », gageons que sa diabolisation militante de l’islam aura les effets escomptés auprès d’un public conquis d’avance. Tel est ainsi le cas de la mouvance ultra-sioniste.

Nietzsche en maillot de bain

Souvenez-vous de Dreuz.info, ce site violemment anti-arabe et anti-musulman dont Oumma vous a récemment relaté les déchirements internes à la suite de l’affaire Taguieff. L’un de ses contributeurs les plus exaltés, dénommé Jean-Patrick Grumberg, a interviewé le philosophe anticlérical qui était curieusement muni d’une kippa siglée à son nom. Cet échange improvisé s’est déroulé, en mars dernier, dans le café d’une plage de Tel-Aviv : Michel Onfray était alors de passage en Israël pour donner une conférence sur Albert Camus et se disculper, au passage, d’être un « antisémite » (à la suite, notamment, de la controverse autour de sa critique, l’an dernier, de la Torah).

Extrait :

« Je crois qu’Israël montre ce qu’est un Occident découplé de l’Europe. Je suis un farouche défenseur des valeurs de l’Occident – liberté, égalité, fraternité, laïcité, féminisme. On voit donc, à Tel-Aviv, mais pas à Jérusalem que je n’ai guère plus et mieux vu, un Occident non européen avec ce que Nietzsche nommerait une « grande santé », une vitalité – des corps montrés sans complexes, une jeunesse radieuse, un nombre incroyable de femmes enceintes, de couples avec des enfants ou des poussettes. Le versant solaire de la méditerranée se manifeste sur les plages de Tel-Aviv alors que le versant nocturne des trois monothéismes fait la loi à Jérusalem ».

Accorder un entretien à un média notoirement raciste et se faire le chantre lyrique d’une puissance coloniale présentée comme la quintessence de l’Occident : Michel Onfray a beau jeu de s’indigner de « l’obscurantisme » prôné, selon lui, par l’islam. Il n’a, en tout cas, pas démérité son titre de « prêtre honoraire » attribué - ironie de l’histoire - par « Sa Sainteté » Claude Vorilhon, gourou du mouvement raëlien qui se présente comme la plus grande organisation athéiste au monde. Il est vrai que le surnommé Raël avait déjà attaqué l’islam dans le passé au point, quant à lui, d’en suggérer « l’ interdiction ». Son « prêtre » Michel Onfray est visiblement prêt à reprendre le flambeau.

 

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

229 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • OK mais les livres de Delcambre sont très précis même si quand elle parle c’est une catastrophe.

    Ce qu’il faudrait c’est qu’un livre réponde point par point à celui de Delcambre pour prouver où elle a tort et où elle a raison.

    Discréditer quelqu’un avec des vidéos, rien de plus facile


  • Hicham Hamza fait un travail très précieux, ses articles sont toujours percutants.


  • Quand on l’écoute jusqu’au bout c’est intéressant

     

  • Conclusion : il vaut mieux lire le Coran que le bouquin de Michel Onfray.

     

    • sans aucun doute ! je suppose que les sioniste et ce pauvre goy n’on pas le temps et surtout l’intelligence de lire le coran (même pas capable de comprendre le mot djihad ),

      le temps ou la france pouvait s’enorgueillir d’avoir des maîtres en philosophie et de grand penseurs est bien révolue ; Guénon, Garaudy, Le Bon,...ect à la place, la France à des demi- tapettes avec le goy-gay camus et le phylo-goy Onfray ! BIEN TRISTE

      heureusement que soral et dieudonné ( pour moi le philosophe français de la décennie ) sauve les meubles


  • Ce qu’il dit sur le Coran est pourtant exact, il suffit de l’ouvrir pour s’en rendre compte.

    J’ajoute que je pense que cette religion a une grande part de responsabilité dans le lent naufrage du monde musulman depuis quelques siècle. Quoi qu’on pense de la modernité, elle vaut mieux que le désert social, culturel, industriel, scientifique du monde musulman, qui n’a d’ailleurs plus les moyens de se défendre depuis longtemps.

    PS : " L’Europe Judéo-chrétienne " j’adore. " Judéo " dans le sens où on a essayé par tous les moyens de s’en débarrasser pendant 2000 ans ?

     

    • et pourtant c’est le contraire, le monde musulman a commencé son naufrage le jour ou il a négligé sa religion


    • Rendre responsable l’Islam pour la situation actuelle, c’est risible car on sait très bien que c’est la mise à sac de Baghdad par les Mongols (destruction de la grande bibliothèque et de toutes les connaissances mathématiques, médicales, agricoles...de l’époque) qui mit un terme à la fin d’apogée de la civilisation islamique.

      L’age d’or islamique est une preuve éternelle que Islam et science ne sont pas antinomiques bien au contraire.

      Encore aujourd’hui, l’Iran est le pays qui a la plus forte croissance de production scientifique au monde.

      Le fait que les populations musulmanes ont préféré dire non au modernisme athée matérialiste plutôt que de vendre leur âme au diable et de se débarrasser de leur religion est un point, vous m’excuserez du peu, non-négligeable à prendre en compte.

      Si la Suisse est un "paradis" à tes yeux, ne pas oublier que son système entier repose sur l’usure, concept ô combien satanique/anti-chrétien.

      Si les Etats-Unis sont si puissants, c’est pas pour leur vertus non-plus. Moi si on me donne l’intelligence de concevoir une bombe atomique, j’ai des scrupules en tant que musulman, je n’irai pas produire un tel machin sachant que forcément un tel engin tueras des innocents et des animaux.

      Ceux qui réussissent su cette terre ne sont pas les plus vertueux. Il n’y a qu’à constater le nombre de personnes issues de la communauté qu’on a pas le droit de nommer qui ont "réussi" selon tes critères.

      Quand les philosophes Européens ont produit le concept de laïcité en Europe, les autorités "musulmanes obscurantistes" elle, ne voulaient pas en entendre parler.

      Alors oui, il existe un désert social, culturel, industriel, scientifique du monde musulman, mais c’est voulu et au moins on a gardé notre religion.

      Aussi, je rappellerai ce principe élémentaire de mécanique : plus haut vous êtes montés, plus forte sera la chute.


    • Il faut faire attention lorsqu’on critique le monde musulman, parce qu’on peut vite partir dans tous les sens et dire n’importe quoi. Déjà c’est quoi "le monde musulman" ? Juste les pays arabes ? les Iraniens ? les Indonésiens ? Malaisiens ? ... Ensuite, ce n’est pas la religion à proprement parler qui est la cause de la décadence des pays arabo-musulmans. Car si c’était vrai, qu’est qu’on ferait de ce qu’on appelle "l’âge d’or de l’islam" ? Cette période si riche en recherches, en découvertes et en résultats (sur lesquels vont par la suite s’appuyer les Européens au moment de la Renaissance) est le fruit de l’islam, dans le sens où l’islam, lorsqu’on l’applique réellement, encourage les musulmans a toujours tout questionner, à chercher à comprendre, etc. C’est donc bien la preuve que la religion musulmane n’est pas synonyme d’ignorance, d’injustice et de bêtise.
      Ce que nous devons critiquer et dénoncer, ce sont les pratiques patriarcales et basées sur la tradition ("il faut faire comme ça parce que c’est comme ça qu’on faisait avant"). Ce sont ces choses-là qui ont fait que les pays sous contrôle de l’Empire Ottoman se sont petit à petit affaiblis et sont par la suite devenus colonisables.
      Et quand aujourd’hui les haineux de l’islam "dénoncent" les comportements qu’ils disent intrinsèques à cette religion, c’est en réalité les comportements qui sont critiqués. Car par exemple, en aucun cas l’islam force les femmes à être des bonniches soumises, bonnes à faire la potée, le ménage et à la fermer (je résume la pensée de beaucoup) : ce sont les hommes qui se sont plus à prendre le dessus sur les femmes au fil des générations et qui, pour justifier leurs actes, ont dit "tout ça, c’est l’islam qui le demande ! Donc la ferme !".

      Michel Onfray est un homme d’une arrogance sans pareil qui SAIT TOUT. Et pourtant, sur l’islam il ne sait rien, il suffit de lire son traité d’athéologie pour le comprendre. C’est un vomi de haine contre le catholicisme et l’islam (un peu moins, bien évidemment, sur le judaïsme) et il ne critique l’islam que sur la base iranienne... curieuse méthode donc (je précise qu’il n’y a aucune référence bibliographique qui vient appuyer "ses vérités"). On doit juste le croire. Il ne fait jamais preuve d’objectivité lorsqu’il critique l’islam. Et d’ailleurs, c’est bien pour ça qu’il peut faire tous les plateaux télé... Il est dans le système ! Il est allé lécher les bottes des israéliens ! Comment prendre alors ses propos pour argent comptant ?!


    • @ Totote :

      Ah oui,et quand la civilisation arabo-musulmane était la plus puissante,et la plus créative,c’était aussi de la "faute" de l’islam ??
      Quand le Bagdad des Califes était l’une des villes les plus importantes du monde,(peuplée,créative),l’islam était la religion dominante et officielle de la région.

      Attribuer le déclin d’une civilisation à une seule cause est aussi débile que le raisonnement d’Onfray qui prend les textes au pied de la lettre !
      Onfray a exactement la même manière de raisonner que les wahabites:littéraliste,binaire et très pauvre.

      D’ailleurs,le Coran ne fait que reprendre les anciens textes religieux du judaisme et du christianisme.

      Quant à votre appréciation de la modernité:sachez que l’europe et l’occident ne dominent le monde que depuis la fin du 16ième siècle,càd à peine 4 siècles(depuis la découverte de l’Amérique et de la Renaissance,qui elle doit beaucoup à la civlisation arabo-musulmane).
      Auparavant,les plus grandes puissances étaient constituées par la Chine,l’Inde,le monde arabo-musulman,bref ce qu’on appelle l’Ancien Monde dont le berceau civilisationnel se trouve au moyen-orient(où ont étaient inventés l’écriture,l’agriculture,la cité,les trois religions monothéistes,etc).
      L’Europe n’a fait que bénéficier tardivement des découvertes capitales venues du moyen-orient(écriture,agriculture,christianisme,etc).
      TOUTES ces anciennes puissances ont commencé à décliner au profit de l’Europe au 16ième siècle.
      Les causes de ce déclin sont multiples et en aucun cela ne peut être attribué à une religion ou à une philosophie.
      Mais sachez que la domination de l’occident sur le monde n’’est (depuis plus de cinq siècles) qu’une petite parenthèse dans l’histoire très longue du monde.
      Quatre ou cinq siècles,ce n’est pas grand choses à l’échelle de l’histoire.
      Et je pense que tout le monde perçoit que nous sommes actuellement à un tournant majeur de l’histoire où les anciennes civilisations endormies(Chine,Inde,mais aussi le monde arabo-musulman malgré les très douloureuse convulsions car il n’est jamais simple de se relever après un long sommeil)se réveillent et réclament la place qui leur est dûe dans l’histoire.

      Le monde de demain ne sera pas dominé par les USA,l’Europe,ni la Chine,ni l’Inde,mais sera un monde multipolaire où chaque civilisation aura son mot à dire.
      On ne fera que revenir à la situation antérieure,"normale",qui fut celle d’avant la petite parenthèse de la domination occidentale.


    • Purée tout ce qu’il faut pas lire...Faut fermer les lives d’histoires de Fernand Nathan et commencer par faire ses propres recherches !!

      "cette religion a une grande part de responsabilité dans le lent naufrage du monde musulman"

      Je vais vous aider à vous cultivez un peu, vous en avez bien besoin. Remerciez moi plus tard !

      1- https://www.youtube.com/watch?v=4VC...

      2-https://www.youtube.com/watch?v=8kO...

      Un peu de lecture sur quelques grands scientifiques de l’histoire et non des moindres :

      1- Al Jazari http://en.wikipedia.org/wiki/Al-Jazari

      2- Ibn al Haytham & l’optique non linéaire http://www.cnrs.fr/sciencespourtous...

      3- Abu Al-Qasim - Le père fondateur de la chirurgie moderne http://fr.wikipedia.org/wiki/Abu_Al... (Remercie le au moins =D )

      4- Abbas Ibn Firnas, l’un des précurseurs de "l’aéronautique" http://www.dailymotion.com/video/xs...

      5-Al-Khawarizmi-l’inventeur de l’algèbre (entre autre) http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Kha...

      La liste est LONGUE

      Allez on se cultive et on ferme ses livres d’histoires !


    • J’ajoute ce lien
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Scienc...

      et cette phrase de Howard R. Turner : « Les artistes et scientifiques musulmans, les princes et les travailleurs ont fabriqué ensemble une culture unique qui a directement et indirectement influencé les sociétés sur les autres continents. »

      Bonne lecture
      Bien à vous !!


    • Jamais rien lu d’aussi invraisemblable.
      Le désert culturel, industriel de l’Islam ... Quelle arrogance ... Va lire des livres, tu sauras que pendant que l’Europe chrétienne s’entre-dévorait, le monde musulman a connu un rayonnement scientifique hors du commun. Rien que pour la médecine, ce rayonnement était considérable. Je n’y ajoute pas l’astronomie, les mathématiques, la physique, la chimie ...



    • J’ajoute que je pense que cette religion a une grande part de responsabilité dans le lent naufrage du monde musulman depuis quelques siècle.



      N’y a t-il pas comme une contradiction dans votre phrase ? Comment l’islam pourrait-il avoir une responsabilité dans le naufrage du monde musulman ? Si monde musulman il n’y a que depuis avènement de l’islam ?
      Que savez vous de l’histoire scientifique et culturelle des peuples qui ont embrassé l’islam avant que celui-ci advienne ? Les tribus arabes vivaient dans les guerres tribales et l’obscurantisme. L’islam a unifié l’arabie et les 4 premiers califes de l’islam ont instauré une période de paix et de prospérité sans précédent. La perse connaissait une éclipse civilisationnelle avant que l’islam viennent revivifier les savoirs anciens et instaurer les dynasties ommeyaddes puis seldjoukides qui régnèrent sur toute l’asie centrale jusqu’en Inde. Pensez-vous qu’un savant tel qu’Omar Khayyam soit né d’un désert social, culturel et scientifique ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Omar_K...
      Si le monde musulman n’a aujourd’hui plus les capacités d’innover c’est bien parce qu’il s’est éloigné de l’esprit vivant du texte pour y substituer une vision littéraliste et creuse qui ne s’attache qu’aux questions sociétales. (Lecture littéraliste qu’Onfray pratique allègrement). La secte wahabi se réserve le droit de contribuer à la jurisprudence islamique en interdisant aux femmes de conduire mais elle délègue toutes les innovations scientifiques et techniques aux pays occidentaux. Ces courants religieux sont un repoussoir pour l’occident, un miroir où il peut y contempler sa propre grandeur. Il ne sont que l’autre versant du matérialisme scientifique et positiviste incarné par Onfray. L’islam véritable embrasse tous les domaines de la pensée humaine.
      Mais les musulmans ne sont pas seuls victimes de cette désertification de la pensée quand on voit ceux qui se déclarent comme les philosophes français d’aujourd’hui. Ah nostalgie... http://www.youtube.com/watch?v=Oqp4...



    • qui n’a d’ailleurs plus les moyens de se défendre depuis longtemps




      C’est la seule chose qui compte quand on parle de politique internationale.
      C’est pour ça que la plupart des guerres on lieu dans le monde musulman, et pas en Chine, en Europe ou en Inde (après il y a des raisons religieuses, mais ça ne pèse jamais lourd). Quand les pays possèdent l’arme nucléaire tout à coup il y a moins de guerre et d’impérialisme. C’est pour ça que même si je ne suis pas un admirateur inconditionnel du régime iranien, j’estime qu’il a le droit d’avoir la bombe (même si pour le moment leur programme reste civil).


    • Le probleme n est pas de savoir si le djihad ou non existe en islam ceci est un fait reconnu de tous mais cela n est pas propre a l islam, la bible contient egalement des passage ayant trait au combat. Meme a notre epoque les etat non musulman possede une armee pour defendre ou attaquer qu ils utilisent celon leurs interet et but. En islam aussi mais cela dans un but different et regis celon des regles tres precise. A notre epoque certains non musulman utilisent des ambiguite qui semble vraie en apparence mais qui sont dans la realite fausse. Delcambre elle meme utilise ce moyen, on sort 250 verset ayant trait a la guerre puis les brandit pour justifier que l islam approuve les acte terroriste ce qui est faux. Il faut rappeler que le Coran fut reveler sur 23 annee et que les polythéiste de l epoque attaquait les musulman, de nombreux verset entre dans ce contexte mais ceci est ignorer pour la plus part des telespectateurs qui n ont d une part aucune connaissance islamique ainsi que de la biographie prophetique mais qui aussi on confiance aux propos de delcambre dite "islamologue". De plus en cas de guerre en islam on ne peut s en prendre aux femmes, enfant, vieillard, aussi les question ayant trait a la guerre revienne aux gouverneurs et savant musulman. Quand a dire sue personne ne repond a delcambre point par point ceci n est pas tout a fait vrai de nombreux livre refute ces propos de maniere general aussi lorsque l on a compris qu elle utilise des argumeny authentique en soit mais faux dans leurs deduction cela eliminera dejs pas mal de ces ambiguite quand a onfray il est sur la meme vague et je vous rejoint que etonnament on ne l entend pas ces derniers temps sur israel...


    • Vous n avez justement pas compris que l islam a ete la cause meme qui a fait de tribu bedouine du desert dechirer en rivalite l un des plus grand empire que le monde a connu et dont les inventions et decouverte en mathematique, medecine, geographie et autre on profiter a l europe. L histoire en temoigne ce n est que par la suite lorsque les musulmans se sont rloigne de l islam qu ils ont subit l humiliation dans laquel ils sont tjrs, tout en sachant que de nombreux pats furent coloniser et on subit l imposition de la democratie. Aujourd hui un retour ce fait sentir et les occidentaux l ont bien compris et un de leurs but est d empecher a tout prix cela. Une fois ceci compris on y voit un peu plus claire dans ce monde..


    • c’est le contraire le monde musulman a délaissé le coran et la sunna, ce qui explique leur chute à tous les niveaux.
      l’islam existe mais pas les musulmans.


    • Ce qu’il dit n’est pas exact, et pour comprendre le Coran, rien de mieux qu’un exégète musulman et de connaître la langue dans laquelle il fut révélée. Mais au pire, une simple exégèse musulmane comme celle de At Tabari, Ar Razi ou Al Qurtubi suffit.

      Aussi, le monde musulman est en décadence depuis justement qu’il a délaissé sa religion. Durant 1000 ans le monde musulman qui était gouverné par un système califale basé sur une revendication et une fierté d’appartenance à l’Islam a dominé le monde et l’a influencé à travers les domaines scientifiques, socio-culturels, militaires, d’innovations etc. Cela est un fait historique et il est erroné de faire croire que l’Islam est la cause du déclin du monde musulman alors que ce fut justement en délaissant l’Islam que le monde musulman sombra.


    • Ce qu’il dit du coran "on peut égorger son voisin" est faux et totalement scandaleux, par contre à propos du jihad, il a raison, le Coran mentionne bien l’obligation de combat pour les musulmans, mais quoi de plus noble que de mourir pour une cause que l’on estime sacré.
      Concernant le désert social culturel industriel etc. du monde musulman, saches que la Chine d’il y a 30 ans était un état sous-développé ayant connu des famines donc pourquoi juger tout le monde musulman d’un trait définitif ? L’Iran malgré l’embargo se développe ;
      Surtout, dire que le coran est la cause du déclin du monde musulman est un non sens, cela revient à dire que la bible est le déclin du monde chrétien, n’importe quoi. Le déclin du monde musulman est dû à l’abandon des valeurs de l’Islam.
      Enfin quand tu vois les émissions de téléréalité en Europe, j’ai honte pour mon pays, que j’aime par ailleurs.


    • L’Islam s’est il imposer par la force ? Réponse de l’Anthropologue, sociologue Gustave Le Bon (1841-mort en 1931).Dans son livre "La civilisation des Arabes" :
      "Lorsque nous étudierons les conquêtes Arabes, et tacherons de mettre en relief les causes qui ont détermine leur succès, nous verrons que la force ne fut pour rien dans la propagation du Coran, car les Arabes laissèrent toujours les vaincus libres de conserver leur religion. Si les peuples chrétiens se convertirent à la religion de leur vainqueurs et finirent par adopter leur langue, ce fut surtout parce que ces nouveaux conquérants se montrèrent plus équitables pour eux que ne l’avaient été leurs anciens maitres, et parce que leur religion était d’une grande simplicité que celle qu’on leur avait enseignée jusqu’alors. S’il est un fait bien prouvé par l’histoire, c’est qu’une religion ne s’impose jamais par la force. Lorsque les Arabes d’Espagne ont été vaincus par les chrétiens, ils ont préféré se laisser tuer et expulser jusqu’au dernier plutôt que de changer de culte.
      Loin donc d’avoir été imposé par la force, le Coran ne s’est répandu que par la persuasion. Il est évident d’ailleurs que la persuasion seule pouvait amener les peuples qui ont vaincu plus tard les Arabes, comme les Turcs et Mongols, a l’adopter. Dans l’Inde, ou en réalité les Arabes n’ont fait que passer, le Coran s’est tellement répandu qu’il compte aujourd’hui plus de cinquante millions de sectateurs. Leur nombre s’élève chaque jour. Bien que les Anglais soient aujourd’hui souverain du pays, bien qu’ils y entretiennent une véritable armée de missionnaires destinés a convertir au christianisme les mahométans, on ne connait pas un seul exemple authentique de conversion ayant couronné leurs efforts.
      La diffusion du Coran en Chine n’a pas été moins considérable. Nous verrons dans un autre chapitre comment la propagande de l’islamisme y a été très rapide. Bien que les Arabes n’aient jamais conquis la moindre parcelle du Céleste Empire, les mahométans y forment aujourd’hui une population de plus de vingt millions d’individus."
      Pour conclure cet article nous citerons cette phrase de l’Abbé Michou (voyage religieux en orient) : "Il est triste pour les nations chrétiennes que la tolérance religieuse, qui est la grande loi de charité de peuple a peuple, leur aient été enseignée par les musulman. C’est un acte de religion que de respecter la croyance d’autrui et de ne pas employée la violence pour imposer une croyance."


    • Mais si on réfléchit, on se rend compte que toute les grandes découvertes scientifiques "islamiques" ont été faites pendant les périodes de conquêtes territoriales.
      Je me garderais de toute conclusion, mais c’est quand même assez parlant.
      Plus récemment et avec je l’admet un schéma sensiblement différent, il y a eu l’opération paperclip, où quand le butin du vainqueur est aussi des scientifiques et leur savoir.

      Peace


  • « L’obligation de la guerre sainte se trouve bien dans le Coran. Le thème occupe environ 250 versets sur 6 235 ».

    — -> = 4% seulement de verset de guerre.et donc 96 % de paix et amour. Et encore, j’aimerai les voir les 250 versets de guerre.

     

    • Si il y a 4% d’acide gras saturé dans mon gâteau, cela ne signifie pas automatiquement qu’il y ai 96% de sucre...
      Un verset sur deux (allez, sur 4) se termine par une menace du type "si tu ne fais pas ce qui est dit, alors tu finira dans les ténèbres à souffrir pour l’éternité et quelle mauvaise destination". à peu de choses près...
      C’est du matraquage par l’intimidation et l’exploitation de l’ignorance de l’après.

      Associé aux 4% de guerre sainte, ça fait beaucoup. Je ne les ai pas compté mais j’en ai lu plusieurs oui.
      J’ai aussi lu des versets qui se contredisent : tantôt ils faut combattre et/ou convertir ceux qui ne se soumettent pas à Allah et tantôt c’est Allah lui même qui a décidé de qui peut avoir la foi, et qu’il ne sert à rien d’aller contre la volonté d’Allah...
      Quel enfumage...


    • La guerre Sainte existe également dans le catholicisme...


    • Et oui, parce que selon eux la légitime défense ça n’existe surtout pas... Dieu à aucun moment Il te dit que si ils essayaient de te tuer fait leur la guerre ? Bisounours ?
      Le commandement de se défendre fut une révélation qui prit de nombreuses années avant d’être révélé, bien que les nouveaux convertis musulmans en minorité étaient persécutés, torturés publiquement.
      Le Qur’an bien compris ne peut être compris que lorsqu’Il est CONTEXTUALISÉ. Alors les petits malins malhonnêtes qui sortent un verset, sans expliquer le contexte de sa révélation sont des manipulateurs hypocrites !. Soit on connait son sujet, soit on la ferme à tout jamais...
      Si des occidentaux se convertissent à l’Islam c’est que bien compris le Qur’an contient rien de honteux, bien au contraire. Après c’est une religion : on a ou on n’a pas la foi...


    • Si il y a 4% d’acide gras saturé dans mon gâteau, cela ne signifie pas automatiquement qu’il y ai 96% de sucre...
      — -> Comparaison absolument absurde ! Dans le cas de l’Islam, oui c’est une religion d’amour de paix etc.

      Un verset sur deux (allez, sur 4) se termine par une menace du type "si tu ne fais pas ce qui est dit, alors tu finira dans les ténèbres à souffrir pour l’éternité et quelle mauvaise destination". à peu de choses près...
      — ->J’ai le Coran dans les mains, Absolument faux.

      Associé aux 4% de guerre sainte, ça fait beaucoup. Je ne les ai pas compté mais j’en ai lu plusieurs oui.
      — ->Justement, il serait intéressant de m’apporter ces fameux 4%. Michel Onfray raconte absolument n’importe quoi. D’ailleurs je vais écrire un article réfutant ses délires dans son ouvrage, ligne par ligne,mot pour mot.

      J’ai aussi lu des versets qui se contredisent : tantôt ils faut combattre et/ou convertir ceux qui ne se soumettent pas à Allah et tantôt
      — ->La théologie islamique est une science à part entière. Vous mélangez absolument tout.Ce serait trop long à détailler je crois.

      c’est Allah lui même qui a décidé de qui peut avoir la foi, et qu’il ne sert à rien d’aller contre la volonté d’Allah...
      Quel enfumage...
      — ->Allah guide tout le monde sauf les pervers (verset du Coran à l’appui)... :)


    • #419484

      Tu vois des contradictions dans les versets (que tu déformes en plus) car tu es très limité intellectuellement.


    • Ta réponse est un faux-dilemme :

      J’ai répondu à un message qui prétend que le Coran livre un message de paix et d’amour. Point sur lequel je ne suis pas d’accord. Le fait qu’il y ai des guerres saintes dans d’autres religions n’a pas vraiment de rapport ici...


    • J’adore l’idée qu’une parole sensée émaner directement du concept à l’origine de tout (Dieu pour le nommer vulgairement) aurait besoin d’être recontextualisée.
      Si on part du principe que l’inspiration qui a permis d’écrire le Coran est d’origine divine, le fait que les textes qui s’y trouvent aient besoin d’être recontextualisée, est pour moi une demi preuve du parasitage humain de la révélation.
      Et je pense la même chose de tout autre Livre Saint qui aurait besoin d’être recontextualisé.
      Comment une parole divine aurait besoin d’être recontextualisée autrement qu’en ayant été pervertie/souillée (volontairement ou pas) par l’esprit humain ?
      On parle de message divin là, pas d’un vulgaire traité politique, étude sociologique, ou livre d’histoire...Pour s’en convaincre il suffit de prendre de grand et vrai philosophe vieux de quelques millénaire et de voir si ce qu’ils disent a besoin d’être recontextualisé ou si ce n’est que vérité intemporelle...et on ne parle là que de philosophie, pas de messages émanant directement de ce qui est à l’origine de tout.

      Ce message ne se veut aucunement christianophobe, islamophobe ou que sais-je d’autre.


    • Correction :

      le fait que certains textes qui s’y trouvent aient besoin d’être recontextualisés, est pour moi une demi preuve du parasitage humain de la révélation.


    • @Hawaz

      — -> Comparaison absolument absurde ! oui c’est une religion d’amour de paix etc.

      Ma comparaison est volontairement absurde car tu procède au moyen d’un faux dilemme : soit c’est de la guerre soit c’est de la paix et de l’amour. Comme si le choix ne pouvait se faire qu’entre ces deux éléments.

      — ->J’ai le Coran dans les mains, Absolument faux.

      Je n’ai rien contre la religion musulmane en particulier, mais j’ai lu le Coran :

      S.2 V 17 : Allah a fait disparaître leur lumière et les a abandonnés dans les ténèbres où ils ne voient plus rien
      S.2 V 24 : le feu réservé aux infidèles
      S.2 V 39 : ceux qui ne croient pas, les gens du feu où ils demeureront éternellement
      S.2 V 81 : ceux qui font des pêchés (qui ne font pas ce qui est dit dans le Coran donc) demeureront éternellement dans le feu
      S.2 V 126 : "Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l’au-delà]. Et quelle mauvaise destination !"
      S.2 V 167 : "Allah leur montra leurs actions ; source de remords pour eux ; mais ils ne pourront pas sortir du Feu"
      S2. V 174 : Et il y aura pour eux un douloureux châtiment.
      S2. V 175 : Qu’est-ce qui leur fera supporter le Feu ?!
      S2. V 217 : Et ceux qui parmi vous abjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu : ils y demeureront éternellement.
      S.2 V 257 : ceux qui ne croient pas, les ténèbres pour l’éternité.
      S.2 V 266 : que la vieillesse le rattrape, tandis que ses enfants sont encore petits, et qu’un tourbillon contenant du feu s’abatte sur son jardin et le brûle
      S2. V 275 : alors les voilà, les gens du Feu ! Ils y demeureront éternellement.

      Je me suis contenté de chercher la seconde sourate (sur 114) les versets contenant les mots "feu" et "ténèbre". Pour une religion de paix et d’amour, je trouve que cela fait beaucoup de message de haine et de menace.

      — ->il serait intéressant de m’apporter ces fameux 4%.

      S.5, V.51 ; S.5 V.71 ; S.8 V.67 ;

      Je n’ai ni assez de temps ni assez de caractères pour finir.

      — > La théologie islamique est une science à part entière.

      Je ne nies pas ce fait, dommage que 99% des lecteurs ne soient pas des scientifiques au méthodes de raisonnement suffisamment poussées pour interpréter, eux mêmes, les arcanes de "la paix et de l’amour".

      — ->Allah guide tout le monde sauf les pervers.

      Et les pervers sont ceux qui ne font pas ce qui est dit ? On revient à ce que je disais. des ordres et des menaces.


  • Ca alors ! J’allais mettre un commentaire en disant qu’Onfray devrait créer une nouvelle reglision l’Onfrayisme, qui serait une nouvelle secte genre Rael et voila t’i pas qu’on parle du gourou de l’espace en bas de l’arcticle ! Comme quoi on a ressenti la même chose !

    En fait les méthodes d’Onfray ressemblent de plus en plus à des méthodes de gourou.

    Il balance tous les mots piégés de l’époque : "homophobe", "antisémite", "racisme", "féminisme" etc. mais il les reprend à son compte pour faire sa nouvelle religion en prétendant que lui seul les a compris. "Oyez mes amis ! Moi seul ai vraiment compris le sens de racisme, antisémitisme, homophobe etc. Je suis la Vrai Foi !"

    La vérité révélée d’Onfray, il l’appelle la Raison.

    En fait la pensée d’Onfray est une branche nouvelle des droadlom, une sorte de schisme dans la pensée conforme.

    Le Christianisme a donné le catholicisme, le protestantisme, l’orthodoxie. Les droadlom sont en train d’accoucher, entre autre, de l’onfrayisme.

     

    • Qui peut bien croire que le but d’un athée soit réellement de créer une nouvelle religion ? Les athées vivent parfaitement bien sans religion, ce qui ne les empêche pas de débattre de leurs idées. Je ne vois nul prophète en M. Onfray, bien au contraire.

      C’est une pensée typiquement religieuse, que de voir l’athéisme comme juste une autre "religion" parmi les autres, une autre forme de croyance.


  • Il me semble que M. Onfray a refusé son "titre" raélien, et qu’il a ensuite fortement critiqué ce mouvement, qui combat le catholicisme mais n’est en aucune façon un mouvement athée.

    Cf. Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ra%C3%ABl
    ==>
    "...Le 4 mars 2006, Michel Onfray s’est vu attribuer par Raël le titre de prêtre honoraire du mouvement raélien, qu’il a refusé. Onfray a répondu le 16 mars par un article : « Raël, crétin sidéral, ou La mauvaise odeur des journalistes. » ..."
    (voir les sources dans l’article Wikipédia).

    Par ailleurs, êtes-vous réellement en désaccord avec M. Onfray quand il dit qu’il y a aujourd’hui deux poids et deux mesures concernant le catholicisme d’une part et l’islam et le judaïsme d’autre part. Il est possible de critiquer librement le premier et bien dangereux de critiquer les 2 autres.

    Enfin, êtes-vous en désaccord avec lui quand il affirme que l’islam a un problème avec le terrorisme ?

     

    • What a joke...
      Des siècles d’anti-cléricalisme décomplexé en France avant que l’Islam devienne la 2ième religion de France ne serais être négligé, hein ?

      Oui c’est trèèèèès fréquent que des gens soient violement anti-catholique, si cela vous à échappé ces personnes dans la majorité des cas sont des catholiques baptisés ou culturel. La France étant majoritairement catholique n’es-ce pas proportionnellement logique ? Pas de tibétains en France donc peu de chance d’une critique publique ? Les témoins de jehova sont une minorité qui pourrais être la cible de NOMBREUSES critiques, pourquoi si peu d’éclairage "hebdomadaire" sur cette pratique religieuse ? Parce qu’ils sont une minorité "INVISIBLE" contrairement aux musulmans ?
      NOMBREUSES furent les personnalités qui se déclarèrent publiquement ISLAMOPHOBES. C’est pas demain que cela se passera pour des JUDEOPHOBES, et il est claire que se déclarer catholicophobes est inutile tellement ce genre de provocations ne serais être relayé par les média, bref ça ne ferais pas la une (malheureusement)... à la fois ce qui est déjà fait n’est plus à re-faire...

      Enfin, êtes-vous en désaccord avec Moi quand je vous affirme que l’islam n’a pas de problème avec le terrorisme, mais que le terrorisme à systématiquement un problème avec les zones ou il y à du pétrole ou du gaz... ?



    • Il est possible de critiquer librement le premier et bien dangereux de critiquer les 2 autres.




      La seule religion incriticable, c’est celle de l’Ananas. Si tu dit qu’il a pas eu lieu t’as un an de prison. si tu dit que yahvé est un connard et qu’abraham est un cinglé, que mahomet est un criminel tu ne risques pas grand chose.


  • C’est curieux comme on oubli les versets tels que celui-ci :

    5.82. Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : ‹Nous sommes chrétiens.› C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil.

     

    • Exact ou bien ces versets

      « Mais il ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets d’Allah en se prosternant.
      Ils croient en Allah et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes oeuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien.
      Et quelque bien qu’ils fassent, il ne leur sera pas dénié. Car Allah connaît bien les pieux. » Sourate 3,V113

      « Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur ; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé . » Sourate 2, V62


  • Oh le pauvre ! Il a RIEN compris Michou lol ! c’est triste !


  • Pauvres gens : tout enracinés qu’ils sont dans leurs certitudes faussées (car non globales)...
    Je ne suis pas musulman, mais il serait assez facile de rétorquer que le djihad prôné l’est surtout par rapport aux faiblesses et erreurs personnelles et intérieures. Mais la question n’est pas là ! Le fait est que les "juges" sociétaux ne s’offusquent que de ce qui apporte de l’eau à leur moulin : ils ramènent les faits à leurs convictions, alors qu’une analyse sérieuse et complète devrait circonscrire un ensemble afin d’atteindre une réalité objective... Réduire l’Islam à ce qu’en renvoie les médias institutionnalisés c’est au mieux une falsification, au pire un mensonge caractérisé ! Une réalité similaire se fait jour lorsque les mêmes réduisent la Chrétienté à ses aspects sombres (ceux-ci étant même surévalués) : comme l’inquisition ou les croisades !! Fort bien : mais où sont les soeur Emmanuel, les François d’Assise, les Catherine Emmerich, les multiples Saints qui, eux, représentent VRAIMENT la Chrétienté ???? Et où est, dans cette caricature d’analyse, Imran hosein et sa connaissance ? Pauvre Onfray : il osa un jour s’émanciper verbalement, et le voici redevenu serviteur servile ! Quand je parlais de caricature... A quand sa prochaine critique du Judaïsme ?


  • Moi ce genre de vidéos je ne peux pas regarder plus de 2 minutes, après j’attrape de l’urticaire.
    Alors je me contenterais du texte.


  • Attaquer l’islam en se basant sur une chercheuse n’est sûrement pas la méthode la plus objective qui soit, mais aller prendre l’autre son de cloche sur oumma.com, c’est un peu verser dans l’excès inverse, non ?

     

    • c est vraiment insupportable de lire certains commentaires surtout que onfray avait dis sur chaine israelienne que le judaisme etait la religion la moins violente que les deux autres, qu en fait si il fallait choisir il prendrais le judaisme lol, un vrai athé celui là , en fait c est pour mieux nous enfumer davantage, concernant le coran ces deux abrutis ne connaissent rien,que dalle, nada, certains commentaires sont dignes de laique riposte ou de certains sites identitaires,franchement on est ou là sur egalité&reconciliationou pas, apres tout le boulot que fait soral et dieudo y a encore de la crasse chez certains.


  • La ligne d’E&R invite à la réconciliation entre français chrétiens et français musulmans n’est-ce pas ? Je ne doute pas un seul instant que la grande majorité des musulmans pratiquants aient une conduite de vie plus noble (par rapport aux athées et aux non pratiquants). J’estime nécessaire de rassembler les patriotes quelles que soient leurs convictions contre l’ennemi commun (l’Empire) mais j’aimerais aussi insister sur le fait que le christianisme et l’islam ne sont en aucun compatibles et ne sauraient être liés par la figure de Jésus présent dans les deux livres sacrés. Selon la Bible, Jésus est Dieu fait homme, l’une des trois personnalités (oui, le mot est bien celui-là) de la Trinité (réalité impossible à saisir pour nous, êtres finis). Selon l’islam, Jésus n’est qu’un prophète et n’est pas le Fils de Dieu. Ce n’est pas un point de détail au contraire, c’est au contraire un point central qui concerne notre salut : si Jésus n’est pas Dieu, alors tout le message de la Bible s’effondre et la colère de Dieu à cause de nos pêchés n’a pas pu être apaisée.
    Il me semble d’ailleurs que pour se convertir à l’islam, il est nécessaire de renier la Trinité (si un musulman pouvait le confirmer ou non).

    En clair : tendre la main aux musulmans et être bienveillants à leur égard oui, mais aucun compromis possible sur le plan théologique.

    Beaucoup de musulmans sur ce site mais malheureusement peu de chrétiens (et encore moins de protestants) à la foi aussi vivante que la leur. Le constat est triste. Pour précision, je suis protestant et antisioniste (cela va de soi, on ne peut pas être chrétien et tolérer le mensonge), tous les "judéo-protestants" que Soral dénonce plusieurs fois dans ses vidéos sont tout simplement des faux chrétiens.

     

    • Salut mon grand,

      Oui, sur le plan de la Trinite, pas de compromis possible. Ce qui nous laisse 1% de désaccord et 99% de bonne entente et de lutte ensemble pour la Justice sur Terre.

      En tous cas chez nous, comme un camarade le cite plus haut, on a :

      5.82. Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : ‹Nous sommes chrétiens.› C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil.

      Donc pas de soucis du cote des musulmans, on est potes !


    • Il ne doit pas y avoir d’union spécifique entre musulmans et catholiques ,encore moins si elle est fondée sur l’ eschatologie ,mais une réconciliation entre gens intègres ,de tous bords ,quels que soient leur obédience .


    • Attention, tous les chrétiens ne pensent pas comme vous. Pour certains, la trinité est une hérésie, tout comme le fait de dire que Jésus "est Dieu fait homme". Ces chrétiens sont peut être peu nombreux, je n’en sais rien, mais ils existent, donc vous ne pouvez inclure tous les chrétiens dans votre raisonnement. Donc en prenant en considération les chrétiens dont j’ai parlé, le Christianisme et l’Islam seraient tout à fait compatibles. Tout dépend des croyances, qui peuvent diverger au sein d’une même religion.


    • Contempler la nature et œuvrer avec ce qu’elle nous offre, respecter l’étranger de passage, et si celui-ci s’installe alors il s’adapte et œuvre lui même à la bonne marche de la collectivité.
      en attendant...ni burka ni kipa...à la rigueur du catholicisme puisque celui ci c’est relativement greffé sur le paganisme !


    • Le protestantisme est une hérésie pire que l’Islam (les pires hérésies étant les plus subtiles/ les plus ressemblantes car elles trompent plus facilement).


    • Le protestantisme n’a aucunes Traditions, aucune transcendance.
      Si le diable est très probablement dans l’Eglise, cela ne signifie pas qu’il faille en sortir.
      Et au lieu de te préoccuper de l’islam, regarde le sanhédrin.


    • Pour se convertir à l’islam, il faut attester l’unicité divine, soit le principe créateur, en ce sens, la trinité n’est pas "adorer" (sachant que la louange à Dieu reste la seule pensée d’un esprit qui réalise la perfection de la création, sa "contribution intellectuelle" n’étant plus nécessaire), l’Islam ne transige pas avec l’unicité, que ce soit le saint esprit ou le fils de Dieu, ses deux derniers procède de Lui et sont saints puisque DANS l’unicité. La religion, comme son nom l’indique (relier) est une aide ici bas, un apprentissage de retour à l’unité ; tu parles de salut, il n’est que de guérir la séparation, ou "la chute" et c’est POUR l’application de cette aide de Dieu que l’islam ne transige pas.

      Cette intransigeance n’à pas pour objet de contredire le christianisme et encore moins le message de Jésus ! Le coran dit "Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion", d’ailleurs tu stipules fermement des contradictions indépassables pour des thèmes qui nous dépassent, nous "être finis" !!

      dans une compréhension plus profonde, la trinité est sainte PARCE QU’elle rétablit l’unité, le saint esprit étant le lien restant entre Dieu et nous, le "médiateur", le musulman, ne le célèbre pas en tant que tel mais implore Dieu pour lui accorder plus de SON esprit pour diriger sa vie et son comportement, pas au nom du saint esprit mais au nom de Dieu. Quand au fils de Dieu, c’est une notion du domaine de la connaissance, de l’unité ; il n’y à qu’un seul fils PARCE QU’il n’y à qu’un seul Dieu ; la filialité c’est intégrer tout le monde dans cette identité unique, l’Islam vient juste dire que cette identité ne peut être rattaché à une seule personne, aussi sainte soit elle, donc "finis" comme tu dis, c’est pourquoi Jésus disait que le commandement d’aimer son prochain comme soi même est aussi important que celui d’aimer Dieu ; reconnaître son prochain comme soi, faisant partie de l’unique réalité sainte et effectivement le salut, ici en dépend. Personnellement j’ai été profondément "atteint" par le message du Christ et aussi bizarre que cela va sans doute te paraitre, c’est ce qui m’à définitivement convaincu de pratiquer...l’islam ! (pocédent de la division)..ton raisonnement est un cloisonnement dogmatique qui exclu plus qu’il n’intègre, ouvres toi à une compréhension plus large, ton identité n’est pas menacé par les musulmans, elle est de Dieu et n’à pas besoin de défense..
      Cordialement


    • Je ne pense pas que le Christ t’ai demandé de te compromettre : mais d’aimer !!! Et si tout le monde le faisait, même en gardant ses convictions, penses-tu qu’aux yeux de Celui qui donna un Commandement très limpide, les uns vaudraient mieux que d’autres ? En ces temps eschatologiques, ne regarde pas la forme (c’est la périphérie), mais le Centre qui peut réunir chacun :-)
      Cordialement


    • @A.F
      S49 V13 : "Ô croyants ! Nous vous avons tous créés à partir d’un unique couple. Nous vous avons assignés en peuples et nations afin que vous vous enrichissiez mutuellement de vos différence..."

      CORAN S49 V13 : "Nous vous avons assignés en peuples et nations...mais, en vérité, Dieu ne distinguera les meilleurs d’entre les hommes qu’en fonction de leur piété..."

      CORAN S5 V48 : "A chacun Nous avons indiqué une voie générale et un chemin spécifique. Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait des hommes une seule communauté religieuse, mais il en est ainsi afin que vous soyez éprouvé en fonction de ce qu’Il vous a attribué. Rivalisez donc en bonnes oeuvres car c’est à Dieu que vous ferez tous votre retour. Il vous informera alors quant à vos divergences."
      Rivalisez en bonnes oeuvres... Si Catholiques est musulmans croient au retour du messie Jésus il y a clairement une injonction à se prouver qui sont les plus charitables, les plus pieux, etc... Sans synchrétismes.


    • Sourate 5. 51

      " Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. "


    • Dieu n’a fait qu’une seule église, et il n’y a qu’une seule Foi, dont l’unique garant infaillible est le Pape en tant que Pape, c’est à dire qu’il ne suffit pas de se proclamer chrétien mais il faut croire fermement tous les dogmes catholiques, véritables décrets de Dieu, il est donc impératif de croire et professer le mystère de la Sainte Trinité, 1 Dieu unique infini et tout puissant, en 3 personnes distinctes mais de même nature divine, dont la 2ème a pris une âme humaine et un corps humain dans le sein de la très pure Vierge Marie. Le reste n’est que brouhaha et conjecture sans fin.


    • @Grindsel Tirédunevi
      Ce que tu dis n’est ni totalement faux, ni totalement exact... Rappelles-toi du Commandement christique et tu verras qu’il n’a rien à voir avec la Foi ! Si donc certains (comme nous) peuvent croire, tant mieux : mais si on ne peut pas, l’importance restera quand même, encore et toujours, la Charité. Toi et moi connaissons certainement plein de gens qui on la Foi et qui ne sont cependant pas unis à la Grâce en eux. Inversement il existe nombre de personnes, non fidéistes, qui savent ce qu’aimer COMME le Christ veut dire, et l’appliquent dans leur existence... A ton avis, où le Sauveur verra-t-il une Ressemblance ????
      La Foi n’est qu’un moyen, l’Amour (le véritable) est la Voie, la Vérité et la Vie ! Tiens, comme le Christ... N’est-ce pas étrange ????


    • Ce que j’ai dit est totalement exact : il n’y a de certain que les dogmes, rien d’autre n’est certain. Même un Saint est faillible et peut se tromper, et les exemples sont innombrables. Mais le Pape sur la chaire de St Pierre, lui, est infaillible et ne peut pas se tromper. Il reçoit les commandements directement de l’Esprit Saint, contre lequel on ne doit pas pécher. Pour faire la volonté de Dieu il faut croire et obéir aux dogmes. C’est la seule chose sur laquelle on peut se reposer de manière sûre et certaine. Et donc, on peut condamner de manière sûre et certaine une interprétation qui diffère du dogme, c’est fait pour ça, et ça met fin aux innombrables conjectures contradictoires, qui ne doivent que remplir de confusion l’aspirant chrétien. Il n’y a qu’un seul Dieu, et il est mystérieusement composé de 3 personnes divines égales et distinctes, tout catholique doit impérativement le croire et le professer, sans quoi il n’est tout simplement pas catholique.
      La charité est le plus grand commandement chrétien et regroupe tous les autres : "tu aimera Dieu plus que tout et ton prochain comme toi-même". Mais si elle n’est pas accompagnée de la vrai Foi, est vaine.
      Quand à la grâce de Dieu, c’est Lui qui la donne, on ne peut que lui en prier, et faire ce qu’il faut pour, c’est à dire : baptême, pénitence... Et tout péché mortel tue cette grâce et nous condamne.
      Il existe des gens qui vivent très bien, mais en dehors de la Foi catholique, en dehors de l’église, et ils se retrouvent en enfer, de la même manière que le chrétien qui ne pratique pas, ce dernier souffrira cependant de plus lourdes peines.
      Et il existe aussi, pour te rejoindre, des chrétiens qui n’ont pas une grande science formelle, et qui pourtant sont plus savant car ils savent aimer véritablement Dieu et leur prochain. Mais il ne doivent pas pour autant contredire obstinément les dogmes, les seules garanties contre les hérésies, qui sont les portes de l’enfer.*


    • @Grindsel Tirédunevi

      Etrange. On ne doit pas avoir lu les mêmes Ecritures... Il me semblait moi, et je me réfère à Saint Paul, qu’on peut avoir la Foi, la Science, la Sagesse, et même parler le langage des anges, si on a pas la Charité on a rien... Mais tu dois mieux savoir que lui...


    • C’est vrai (ce que vous dites sur la charité ; pas sur moi - je ne sais pas grand chose...) mais l’inverse est vrai aussi, la charité ou prétendue telle est vaine sans la Foi catholique. St Paul a voulu être en communion avec le premier pape (Ga 1.18), « de peur, dit-il, d’avoir couru pour rien » (Ga 2.2). Et en effet, tout ce qui est réalisé en dehors de l’obéissance à l’Église, il faudra en rendre compte comme d’œuvres perdues.


    • @anonyme
      Elargit ton coeur, frère ! Te rends-tu bien compte que tu viens d’écrire qu’il n’y a que les catholiques qui peuvent aimer ou qui peuvent donner du sens à la Charité ??? Réfléchis : comment celui qui est Amour pourrait-il ignorer les actes d’amour et les personnes charitables (alors même que c’est ce qu’Il demanda avec son Précepte), mêmes si ces personnes ne font pas partie de Son Eglise apostolique ? N’oublie jamais qu’au-dessus de celle-ci se trouve l’Eglise Mystique, et que s’y regroupent TOUS CEUX (même les athées et les non baptisés) qui témoignent du Christ (c’est-à-dire de l’Amour désintéressé et vrai). Pourquoi t’obstiner à faire des distinctions là où elles n’existent pas ? Et si même elles existaient, est-ce bien à toi de les faire ? Laisse travailler l’Esprit Saint non seulement à l’extérieur de l’homme (au travers de la Providence) mais surtout en son sein. C’est Lui qui décide du Chemin.
      Et souviens toi que tout vient de l’Amour et est destiné à y retourner : même ceux qui ne pensent ou ne vivent pas comme toi :-)
      Ne juge pas, ouvres-toi ! Aucune doctrine n’a d’importance si elle ne rejoint pas le Sens et le Pourquoi !!


  • Michel Onfray après avoir ouvertement dit qu’il est sioniste, est arrivé en Israël en disant "Merci, je suis chez moi ici" Tout est dit...


  • Nous prenons note des déclarations haineuses et attentatoires (à l’encontre des honorables musulmans de France), de ce docteur en Philosophie de mes fesses, mon Dieu comme la formule sonne juste !
    Michel Onfray vous n’ êtes rien,enfin si, un pauvre type, un minable et c’est déjà beaucoup !

    Un catholique de France qui vous salue par le célèbre mot de Cambronne.

     

    • Il n’est pas docteur ! Juste enseignant de lycée :-) docteur nécessite un travail doctoral validé par l’universalité. Ce dont est dénoué ce sioniste sayan et ami d’Israel ... que monsieur Onfray confronté elisabeth Roudinesco historienne et psychanalyste.

      Son bouquin contre Freud est un ramassis de bêtises dont seul Onfray est le chantre. Cet individu a refuse à deux reprises d’affronter verbalement l’historienne, cette dernière ayant prouvé les erreurs historiques dans son livre : crépuscule d’une idole. Ce mec est un enseignant pathétique qui rêve de construire un courant en philosophie ! Je pouffe 5fois.

      Dans son livre il avoue que Freud aurait couché avec sa belle sœur, et elle aurait été enceinte... alors qu’elle avait 70 ans. Qu’il aille préparer une thèse. il devrait arrêter la masturbation " " philosousophique " pour les bobos ... Ce mec est un faux rebelle ! Si, il arrivait au moins à contredire la psychanalyse avec ses concepts. Pathétique ce mec ! :-)


  • Les valeurs de la république "Liberté, égalité, fraternité... Laïcité, féminisme"...
    Il a lu ça où ? :-)

     

  • Vous etes très dur avec Onfray, son " Traité d’Athéologie " est à lire . Vous aurez beau dire , les Français tiendront toujours en suspicion, et ils auront bien raison, une religion qui recommande de couper la main du voleur et de lapider la femme adultère .

     

    • Votre commentaire est assez simpliste et réducteur. L’islam ne se résume pas à ça et en ce qui concerne la lapidation ce sont les hommes qui ont rattaché cette pratique à la religion : de cette façon, il devient difficile de critiquer cette pratique. Des chercheurs ont nettement prouvé que la lapidation n’est pas islamique mais provient de la tradition judéo-chrétienne. Pour le fait de couper le main des voleurs, il faut remettre ça dans le contexte de la révélation et bien évidemment se mettre à la page. Mais bien entendu, les hommes adorent rester dans les traditions et agir sans réfléchir. En "faisant comme avant" on reste dans une zone de confort et on se complaît dans l’immobilité (et très souvent la bêtise).

      Michel Onfray est un homme malhonnête en bien des points et très ignorant sur la question musulmane. Son Traité est un vomi de haine contre les chrétiens et les musulmans. Il raconte ce qu’il pense et n’apporte aucune preuve de recherches sérieuses (puisqu’il n’y en a aucune).
      Enfin et pour finir sur ce personnage, à partir du moment où on va en israel et où on lèche les pompes des sionistes en disant "je suis chez moi ici" (à deux doigts d’ajouter "je vous aime"...), franchement on perd tout crédit !


    • #419165

      les Français tiendront toujours en suspicion, et ils auront bien raison, une religion qui recommande de couper la main du voleur et de lapider la femme adultère



      J’aime toujours la précision "la femme adultère", comme si seule la femme commettait l’adultère. Pour info, on (les dirigeants musulmans qui appliquent correctement la loi) lapide* aussi les hommes adultères, ce n’est pas réservé à la femme. "Les Français" auront en suspicion ce que leurs maitres juifs leur auront appris à avoir en suspicion. Mais heureusement parmi eux il a des gens qui s’informent auprès des bonnes personnes.

      * Ce qui est très rare, car dans une société où l’ont risque des châtiments corporels pour vols, fornication, meurtre, etc... les brebis égarées se tiennent à carreau et la société est épargnée de leur mal. Voilà l’une des sagesses visibles des châtiments corporels prescris par Celui qui nous a créé.



    • J’aime toujours la précision "la femme adultère", comme si seule la femme commettait l’adultère. Pour info, on (les dirigeants musulmans qui appliquent correctement la loi) lapide* aussi les hommes adultères, ce n’est pas réservé à la femme. "Les Français" auront en suspicion ce que leurs maitres juifs leur auront appris à avoir en suspicion. Mais heureusement parmi eux il a des gens qui s’informent auprès des bonnes personnes.

      * Ce qui est très rare, car dans une société où l’ont risque des châtiments corporels pour vols, fornication, meurtre, etc... les brebis égarées se tiennent à carreau et la société est épargnée de leur mal. Voilà l’une des sagesses visibles des châtiments corporels prescris par Celui qui nous a créé.



      Oui mais là il n’est aucunement question de justice divine, uniquement de la justice des hommes.
      Je ne vois pas comment une démarche spirituelle peut être sincère quand nos actes sont plus guidés par la peur du fouet (qui est tenu bien sûr par la des hommes), que par un profond et sincère désir de consacrer sa vie à une quête quotidienne de piété.


  • Onfray imbécile ! Cesse de dire que tu n’es pas chrétien, tu à été élève en France avec une éducation catholique.


  • Je n’aime pas ce genre de pleurnicheries. Il est tout à fait normal que Michel Onfray, gauchiste et progressiste, n’aime pas l’Islam. Lui au moins est cohérent.

     

    • Tout à fait. Il suffit de lire le titre de leur article (à oumma) "Critiquer l’islam en s’appuyant sur une chercheuse islamophobe : la méthode Michel Onfray", c’est quoi cet argument pourri ? Parce qu’il reprend ce que dis une "islamophobe" alors il est menteur ? C’est comme l’argument "il est sioniste", c’est sensé être suffisant pour réfuter leurs mensonges (qui sont mélangés à des choses vraies pour mieux déguiser le mensonge) ? Voilà comment ils font passer les "islamophobes" pour des véridiques.


  • Putain, il attaque dur le traître Bourdin, "Michel Onfray philosophe", quatre secondes d’antenne et la première connerie fuse déjà. J’avoue ne pas être allé plus loin, désolé !

     

    • MDR merci pour la franche marade camarade et pour ton courage toi au moins t’a fait play. Je ne lis que les réactions et elles me font plaisir à lire. Sur E et R même les cons ont droit à la parole lol. A l’Affiche l’hystérique non pas Homophobe mais antimusulman (je crois qu’en nouvelle france occupée, on n’a le droit à phobe mais pas à anti à mais zut trademark le "antisémitisme à caractère sioniste" est le seul interdit) donc une pétasse qui déverse sa diarrhée buccale contre ma religion, mon prophète, mes frères et sœurs en religion et mon livre saint (dans ce sens valse fourni les subventions et la valseline(dans ton cul )). Un connard et ce faux cul de Bourrain heu din boudin enfin l’autre con qui pose les questions.
      QUELLE AFFICHE !!! Triste France pauvre pays de mon enfance (c’est vrai) trahie par tant d’imposteurs, ces connards ton défigurée.
      Quenelles et félicité de la part d’un blédar retourné vivre CHEZ lui au Maroc. Mais ÉTERNELLEMENT ATTACHE à LA FRANCE moi quand même !


    • Bravo pour votre choix. Croyez-moi, l’Atlas c’est bien ! Je vous le conseille.


  • Après écoute d’ONFRAY, et à part le point de 250 versets du CORAN dont je ne peux pas parler car je ne l’ai pas lu, le restant de son intervention est intelligente.
    La deuxième vidéo est un gag, et l’humouriste Yassine BELLATAR très drôle face à 2 excitées, l’une à aigrette et `l’autre qui effectivement devrait se cantonner à tourner sa série tv....La 3ème vidéo désolée les gars j’ai pas pu....Il ne faut pas abuser des bonnes choses....


  • bonjour

    Je ne vois guère de dénigrement systématiquement ciblé sur l’Islam chez Onfray . Il est athée comme moi et lutte avec les armes de la raison contre les religions . Encore heureux qu on en ait toujours le droit en France ! Pour ma part je n entre pas dans ces débats oiseux où nous entraînent les communautaires de tout poil : faut il prendre le texte au pied de la lettre ou l adapter à l’époque, etc etc . Il y a un tas de variantes dans les trois religions monothéistes qui se détestent les unes les autres, débat où les athées n ont ni rien à dire ni rien à faire. Vis à vis des religions le seul problème c est de défendre la laïcité gage de notre liberté de pensée, un point c est tout. Maintenant il y a un autre gros problème politique celui là c est la politique d’immigration forcenée du capital financier pour écraser la classe ouvrière française économiquement, politiquement, socialement et idéologiquement. Ils sont tous à la manoeuvre : UMP PS FG FN ( économiquement de droite dixit le Guide !) MEDEF pour faire baisser les salaires , accroître le chômage ( cf P.Artus "Marx is back") casser les services publics, geler les pensions, utiliser les communautaires contre la population française en promouvant tous les facteurs de division possibles : derniers en date mariage homo, effacement du concept de race dans la constitution, loi Fioraso, attaque contre la Marseillaise , etc. Exciter les sentiments religieux fait partie de cette stratégie et tous ceux qui donnent dans la provoc sont soit des imbéciles soit des complices . En tout cas au bout du compte nous sommes tous perdant à l’exception du capital financier et des classes et couches sociales qui le soutiennent et de la caste politique achetée , bourgeoisie d’origine immigrée comprise.

     


    • Vis à vis des religions le seul problème c est de défendre la laïcité gage de notre liberté de pensée, un point c est tout



      C’est ça le problème avec les laîc(ard ?)s, ils taxent les croyants de jusqu’au-boutistes aveuglés mais ne veulent surtout pas qu’on touche à la sacro-SAINTE (tout est dit...) laïcité.

      Je suis cependant assez d’accord avec vous sur la seconde partie de votre propos.


  • M. Onfray a une position honnête, il est fidèle à lui même et lorsqu’il dénonce l’intervention française au Mali et affirme que les maliens ont le droit d’instaurer la Charia chez eux, il est sur une ligne humaniste claire qui devrait nous indiquer des points de convergence.
    Il est quelqu’un qui a toujours défendu le petit peuple oublié et humilié sans cesse (notamment en voulant pour lui un accès à la connaissance à travers son Université Populaire), critiqué le libéralisme du marché et a toujours poursuivi dans ses travaux une démarche honnête.. De plus, je rappelle pour ceux qui n’aurait pas lu son "Traité d’Athéologie" (il faudrait lire avant de critiquer), que Michel Onfray critique les religions monothéistes dans leurs implications sur le domaine politique au cours de l’histoire, jamais il ne va condamner le sentiment de la foi, qu’il ne partage pas évidemment, en répétant que cela est de l’ordre du privé, et que la religion en voulant se mêler de politique parmi les hommes s’est fourvoyée dans son essence.. Certes, il est aussi ancré dans certaines manipulations historiques, et manque aussi peut être d’outils économiques et politiques conséquents pour avoir une analyse claire, globale et véritable de la situation actuelle dans le monde et vis à vis de "l’Empire".
    Mais je ne pense pas qu’en faire un ennemi soit judicieux dans une période troublée comme la nôtre, d’autant plus, que son combat va contre un ennemi primordiale commun qui est la Banque et le libéralisme économique ! Un effort de compréhension doit être fait de la part de chacun pour parvenir à une réconciliation nationale, et si lui doit approfondir et perfectionner ses connaissances historico-économico-politiques, nous devons de notre côté comprendre son combat, qui est le même que le notre dans ses fondements, pour en faire un allié..


  • Il a mentionné Israel aussi, prouvant qu’il n’est pas sioniste inconditionnel. A mon humble avis, Onfray étant philosophe athée, il n’aime aucune religion y compris l’islam et a apparement un manque de recul sur certains sujets "moi j’aime Voltaire", bon bah il a pas lu Voltaire c’est tout^^


  • Je suis mitigé autant la première partie je ne suis pas d’accord avec lui autant je partage son opinion sur la deuxième moitié.


  • Si je puis me permettre une petite précision, j’ai dernièrement été sur le blog de Onfray et y ai lu que le sieur était sioniste pro palestinien, c’est il pas un bel oxymoron !
    Ecoeurant ces intello de pacotille, je conseillerais de lire les chien de garde de Paul Nizan, tout est dit sur les collusions entre intellectuels et pouvoir !

     

  • D’accord, pas d’accord avec M.O, c’est très relatif.
    Croire qu’on possède la vérité à travers une idéologie mène forcément à la violence guerrière et conquérante. C’est un fait.
    Je suis au moins d’accord là-dessus. Le stoïcisme ne pousse aucun esprit assidu à voir le monde comme un royaume perdu à reconquérir pour la gloire d’une entité qui l’exige (Dieu n’est qu’une marionnette entre les mains de puissants ventriloques à des fins politiques, c’est le principe même de Big Brother).

    Les religions sont indéfendables, seule la croyance aveugle permet le déni de cette réalité. Se laisser attendrir parce qu’une religion est affaiblie et parait pacifique est une lamentable erreur. En position de force il n’y a aucune religion qui soit tolérante, c’est aussi ce qui la condamne à être combattue.

    Je suis convaincu que la seule spiritualité salutaire dont le 21ème siècle a besoin est le stoïcisme. Cette philosophie s’imposera naturellement pour régler les plus gros problèmes de nos sociétés modernes, et nous suivons actuellement cette voie, c’est ce qui fait encore tenir notre monde, car nécessité fait loi pour survivre et non d’accepter le déclin. Dans le cas contraire, ça sera la fin des temps selon les grandes religions fatalistes et suicidaires (prophétie auto-réalisatrice).

     

    • Je n’aurai pas pu lire commentaire qui me fasse plus plaisir.
      Le stoïcisme est une philosophie pratique (comme toute bonne philosophie digne de ce nom) qui trouve son essence dans l’observation du monde et dans son homogénéité (le stoïcien prend l’univers pour un monde régi par les lois de la Nature et tout corps est soumis à ces lois). Un peu comme certains courants de pensées orientales (boudhismes, taoïsmes, etc.).
      Ce système de penser le monde se retrouve à peu près à toutes les époques et un peu partout (en Asie donc, mais c’est également en partie repris par les religions monothéistes). Le problème qu’on rencontre avec la religion c’est qu’il faut se baser sur un livre et non plus sur l’observation. Or c’est une médiation superflue, on comprend très bien qu’il vaut mieux être bon et gentil avec son voisin quand a conscience de l’unicité du monde et de sa marche (qui veut passer sa courte vie à faire la guerre ?).
      En revanche je doute fortement du pouvoir salvateur du stoïcisme. En fait, il agit plus à titre individuel que global : le stoïcisme aide à vivre dans le monde mais il n’aide pas à vivre en société. (apolitisme revendiqué chez Epictète par exemple). une philosophie de paix, mais pas de pacification.


  • Et quand on remonte le réseau de cette folle de Delacambre (le dénommé Daniel Pipes) que trouve t on ? (roulements de tambours !!!)

    Je vous laisse visiter sa fiche Wikipédia tellement c’est Bon, pur, objectif et sain pour l’humanité !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel...

    A noter l’attitude de Véronique Genest se pensant en position de force (entourée encore et toujours de la même clique de "spécialistes" collabos en tout genre)
    La voir par la suite se faire dégommer chez Ruqier c’était mortel !! (Même si Caron n’est pas ma tasse de thé !)


  • après Zemmour, Finkielkraut, Elisabeth levy, Marine le Pen,Anne Marie-delcambre,Yvan Rioufol,Veronique Genest dans la rubrique "Insulter l’islam en le faisant passer pour l’ennemie de la France au profit du sionisme qui assurera votre carrière médiatique"
    Voila un nouveau venu sur la liste:Michel Onfray... y’a que Soral pour avoir eu l’intelligence de comprendre ce piège et le courage de l’avoir dénoncer avec Dieudo ils le payent net par la censure !!!!


  • cela ne s’invente pas - un local à poubelles, pour 2 avariés.Oui, aussi phénoménalement paradoxal que le camp de concentration, fait maison, qu’est Israel. Adoré la soucoupe volante raélienne, du grand cinéma noir et blanc, impressionnant. Onfray se rapproche du mur, il a jamais fait la relation entre les religions et les intérêts de l’argent, son Freud était pas mal.....quand même, encore un effort pour ce grand séducteur du grand écart.


  • Onfray n’a pas d’enfants...

    "En premier était l’émotion et non le verbe." comme disait Céline.
    L’immortalité passe par l’émotion orgasmique pas par le livre, ni même l’audio ou la vidéo...

    L’athéisme est une religion d’enfant.
    Et l’enfant c’est Dieu.
    Dieu est athée.

    C’est quand on devient père que ça se complique...
    Passer du "Je pense donc je suis." sur fond de parano-cannabinoïde à "Papa j’ai faim." sur fond de chômage de masse et à "Papa je suis homo et t’auras jamais de petits-enfants." sur fond de mariage homo, ça crève le coeur ! Ce qui permet de comprendre l’origine émotionnelle des textes religieux, de l’interdiction de l’usure à la sacralisation du mariage hétérosexuel...

    On découvre alors que l’immortalité de l’espèce humaine, que la pérennisation de sa civilisation, que la sauvegarde de son patrimoine génétique sont plus importantes que sa propre gloire éphémère...

    Les textes religieux sont remplis de métaphores et de messages secrets alchimiques pour se maintenir en "grande santé" comme disait Nietzsche qui a beaucoup critiqué les catholiques qui n’avaient pas compris la Bible, à juste titre, mais sans non plus l’avoir comprise lui-même hélas, sinon il n’aurait pas fini dément, carencé nutritionnellement, après avoir passé une grande partie de sa vie sous antalgique orgasmo-masturbatoire comme l’avait révélé Wagner à l’époque...

    La Bible est un livre de cuisine, de médecine, d’anthropologie...
    "Boire sa propre citerne"...
    La cryothérapie préventive anti-cancéreuse du baptême à l’eau froide...
    L’esprit c’est le sang. 4 groupes sanguins. 4 visions du Monde et 4... évangiles...
    Etc., etc....

    Onfray est un élève parfait, un enfant parfait, un citoyen parfait, un Dieu vivant !
    Il serait temps qu’il fasse un enfant et qu’il commence enfin à apprendre à mourir comme un être humain...
    Passer de la lecture des livres à la lecture des coeurs, de l’écriture à l’empathie, de l’illusion du verbe à la réalité émotionnelle.

     

    • Superbement résumé.
      Onfray est un enfant, de surcroit, qui aime passer à la télé, justement pour se faire aimer encore un peu plus...


    • Vous dites : "En premier était l’émotion et non le verbe." comme disait Céline."

      ==> et bien Céline était un ignorant matérialiste athée, un misanthrope très immature qui n’avait rien compris ni à la religion, ni à la spiritualité, ni en l’occurrence à ce qu’est le Verbe. (tout comme Onfray et 99% des gens de l’ère moderne décadente).
      Donc, il est inutile de rapporter une idiotie d’un soit-disant grand écrivain à la prose vulgaire et minable qu’on ose taxer de littérature, sous prétexte qu’il a influencé et qu’il est à la base du parler moderne. (oh oui, il est à la base du français et de la pensée modernes, c’est bien vrai, mais ce n’est pas un compliment du tout, c’est une grosse injure au contraire).

      Le Verbe n’est pas la prononciation d’un mot, évidemment.
      Le Verbe est la vibration de vie initiale de l’univers, éternelle, antérieure à l’apparition du monde et de l’homme (donc précédant l’homme et ses émotions, et qui succédera à l’homme aussi).
      Si vous méditez beaucoup, vous entendrez cette vibration d’une façon subtile et réelle. (que l’extrême orient connait aussi sous la forme du OM), toutes les cultures connaissent cela, car il y a eu des gens intelligents dans le passé, contrairement à aujourd’hui, hum hum.
      (et ne me sortez pas que Céline fait exprès de parler à ras de terre. C’est en effet une habitude chez lui de causer uniquement niveau égouts et bêtise, à tout propos, afin de ne surtout pas élever l’esprit, comme tous les matérialistes).

      La physique quantique reconnait aussi qu’il y a une vibration primordiale, et les scientifiques sont assez étonnés que les spiritualités du monde entier connaissaient ça, car ces mêmes scientifiques n’ont toujours pas compris, comme tous les athées d’ailleurs, que les hommes peuvent avoir accès à l’expérience des vérités mystiques, par le biais de l’ascèse.

      Bon, sur le reste de la vidéo, pffff, inutile de parler de toute la clique affligeante du plateau, de la pseudo fliquette pseudo actrice, du pseudo philosophe à la con, de la fée Carabosse grimaçante et gesticulante (manquait plus que le balai, mais elle n’en était pas loin, les poubelles étaient juste à coté), bref, encore des Q.I. de chaise matérialistes qui ne comprennent rien à rien, qui mentent en permanence, et qui ne savent encore et toujours que sucer les boules des gens qui n’existent pas....


  • Il est bien gentil mais une religion ça s’étudie, on ne peut pas faire une fatwa seulement en ayant lu le coran ou la bible.
    Beaucoup de texte sont contextualisés, abrogés par d’autres ou ne s’appliquent qu’en certaines circonstances.
    Mais c’est vrai que ça demande beaucoup de travail :)


  • Je suis tombé sur cet interview de bfm vendredi et j’étais sûr que ER allait le diffuser. C’était honteux qu’un type qui se dit être philosophe puisse annoncer des énormités aussi choquantes. Et surtout le nase de bourdin qui à l’air d’aquiesser.


  • 07:03 "ya pas une dimension universelle à l’islam"
    07:28 "l’islam a des visées internationales, universelles"

    du grand art, continue mon cher onfré,
    tu me fais plus rire que dieudonné


  • Paix ( ou guerre pour nos ennemies ) puisque apparemment c’est une religion de guerre lol, non mais franchement ce genre de vidéo ne devrait même pas être mis sur égalité et réconciliation, c’est leur accorder trop d’importance , c’est complètement une blague, moi vraiment en regardant rapidement cela parce que au bout de 10 minute j’en pouvais plus j’avais peur de devenir trop con, parce que franchement ce genre d’intervention détruit tes neurones, la 1ère question qui m’est venu à l’esprit c’est : Sont-ils réellement aussi idiot, alors la dans ces cas la je recommande au ministère de la santé de faire son travail et de les faire interner d’urgence, ou alors et j’espère pour eux ils sont payer pour cracher sur l’islam dans ces cas la qu’ils en profitent encore un peu car athée, agnostique ou merdeux ils finiront tous ( comme tout les être humains ) par mourir et j’espère qu’a ce moment là ils seront fier des propos qu’ils auront tenu, vivement les vidéos du patron car mon coeur se meurt avec toutes les conneries que j’entend à longueur de journée


  • Le calme et la maîtrise de Yassine Bellatar sont exemplaires et admirables.
    Il ne parvient pas à en placer une et reste souriant et courtois.
    Cette paix lui a t elle été inculquée par ses parents musulmans ?

     

  • Le féminisme dans les valeurs de la république française aux cotés de la liberté égalité et fraternité...et Laïcité, il faut y réfléchir !! haha

    Du reste Je trouve le métier de philosophe plutôt facile d’accès. ça paye bien ?


  • Notre père qui êtes aux cieux que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel ;
    Que votre règne vienne ...VITE


  • « Néocroisé des néocons »
    Il n’y a pas 1% de point commun entre un croisé et un de ces mondains occidentaux ou colons Israéliens. Au contraire même, si un véritable croisé du Moyen-Age se retrouvait face à un de ces clowns, il se trouverait bien plus de points communs avec les musulmans...


  • J’ai l’impression en lisant cet article que si on critique l’islam on est forcément islamophobe !
    Ca me rapelle le mariage pour tous ça...

     

    • C’est surtout que quand on est sioniste et athée et qu’on s’attaque régulièrement à l’Islam en mentant clairement dans son argumentation, on peut suspecter une aversion concernant l’Islam que l’on nomme " islamophobie ". On peut ne pas être d’accord avec une idéologie, mais si on s’acharne sur une en particulier tout en jouant de malhonnêteté intellectuelle, c’est suspect...


    • Le probleme c’est que c’est pas de la critique envers les musulmans, c’est du lynchage mediatique, que subit l’islam en france depuis plusieurs decennies.
      Normal quand on voit qui tient les medias en france ou ailleurs, toujours les memes fourbes haineux, ennemie de la vie et de l’humanite, trafiquant en tout genre, de drogues, d’organes, etc...ceux la meme qui pronent des lois sataniques comme le mariage entre meme sexe etc...
      Tout cela me conforte dans l’idee que l’islam est la religion de paix, la religion de dieu (swt).


  • Yacine Belattar représentant l’islam et les musulmans !!!


  • Onfray est cohérent de A à Z. Je ne vois pas trop ce qu’on peut lui reprocher sur cette intervention.

     


  • Liberté, égalité fraternité laïcité, féminisme… on a fait la Révolution française pour ça.



    Vraiment ?
    Voilà ce qui s’appelle parler sans savoir. Évoquer le féminisme de la Révolution française c’est vraiment montrer son ignorance de ce que ce fut. La brutale décadence du statut de l’ouvrier par la fin des corporations, jointe à la libéralisation du commerce des subsistances a livré femmes et enfants à l’horreur de la misère au travail.
    La laïcité, quant à elle, ne fut pas un combat de la Révolution mais celui des tenants catholiques d’une rigoureuse non-ingérence des laïcs dans les affaires ecclésiastiques : jésuites contres jansénistes. La Révolution ne fut pas laïque (elle soumit l’Église à l’État par la Constitution civile du clergé) mais anticléricale, ce qui n’est pas la même chose.

    Je me demande comment Michel Onfray raisonnerait s’il le faisait avec des données justes et non pas totalement erronées.

     

    • Pourquoi ne pas tenter une réconciliation avec cette personne ?
      Il me semble que son combat pour promouvoir l’accès aux connaissances à un maximum de personnes à travers l’Université Populaire est signe d’un combat foncièrement identique au vôtre..
      Peut être même que vous y gagneriez dans cette échange, et lui en connaissances et "données" historiques correctes, et vous en découvrant une autre facette de la philosophie qu’il défriche au cours de sa "Contre-Histoire de la Philosophie" .. ?
      Amicalement, et en vous souhaitant bon courage pour vos travaux ô combien nécessaire en ces temps de mensonges Mme Sigaut.


  • Qu’il n’aime pas l’Islam est une chose, mais qu’il affabule pour en dire du mal, c’est malhonnête pour un un "philosophe". Dommage pourtant sur la non ingérance, sa dénonciation des guerres occidentales dans les pays musulmans pour y imposer ses valeurs, je partage ses positions. Mais bon on ne peut pas être d’accord sur tout.


  • Au nom de Dieu , le Clément , le Miséricordieux ,

    Le fait de discréditer l’Islam en évoquant que le Coran contient des "textes guerriers" n’est pas logique et notamment lorsqu’il est question d’analyser cette religion par le prisme du contexte politique Français car "les rapports de pouvoir,tels qu’ils fonctionnent dans une société comme la notre , ont essentiellement pour point d’ancrage un certain rapport de force établi à un moment donné , historiquement précisable dans la guerre et par la guerre" (Michel Foucault).
    Ainsi , le fait que l’Islam possède une conceptualisation des rapports de force démontre qu’il véhicule et qu’il est issu d’une pensée intéressante et non pas d’un obscurantisme.

    Cordialement.

     

    • Pardon mon cher, mais ce n’est pas en usant d’une dialectique accompagnée d’un extrait de l’auteur cité que l’on pourra mettre un terme à un certain malaise dans le dialogue, dirais-je, "islamophobo-islamophile". En tant que musulman, je ne cache pas, contrairement à certains, que certains versets du Coran peuvent fragiliser, selon le niveau de sensibilité de chacun, le désir chez certaines personnes de vouloir rester dans cette religion. En effet, certains versets, certes minimes par rapport à l’ensemble du livre, incitant à la guerre contre les infidèles peuvent provoquer une certaine perte de repères pour les individus comme moi qui n’aspirent qu’à vivre en paix (ou plus ou moins) sur ses terres. Ainsi, je dois vous avouer que je ressens l’envie de mettre un terme à cette contradiction (car c’en est une et n’en déplaise aux ignorants et aux menteurs) entre l’adhésion aux valeurs dites "héllèno-chrétiennes" qui ont façonné le monde occidental, en particulier ma chère France, et les valeurs coraniques qui n’ont en commun, au bout du compte, que la croyance en Dieu, en tout cas jusqu’à la Révolution Française ou au plus tard jusqu’à la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905.

      Cordialement


    • C’est un peu de l’égoïsme de vouloir vivre en paix, surtout en tant que musulmans à l’heure où beaucoup de pays musulmans sont dans la guerre, un jour peut être toi aussi tu sera en guerre (ce que je ne te souhaite pas) et que dira tu de tes frères de l’autre bout du monde qui ne s’attelleront qu’a vivre en paix ... C’est la même chose pour les chrétiens de Palestine, de Syrie...
      La paix n’est qu’une illusion même ici, croit mois que pour certains le but est d’asservir la planète. Et si nous nous rebellons pas, ç’a les arrange !


    • @kabylofeel

      Tu soulèves un point important et très sincère ! Il n’y à que d’un point de vue spirituel que ce malaise peut prendre fin. C’est pas l’endroit pour développer mais je tenais à te donner des pistes ; le coran est TRES révulsant et ré pulsant pour l’égo, parce que le coran est sans concession avec ce dernier, mais il faut bien comprendre que c’est l’égo et toute son ingéniosité qu’il tire de son faiseur qui est sans pitié avec celui qui s’identifie à lui. L’ego est la partie de l’esprit qui croit que ton existence est définie par la séparation et un mécanisme visant à maintenir cette croyance ; l’ésprit qui se croit seul avec lui même, c’est uniquement l’adhésion de l’ésprit à cette croyance qui lui permet de durer.. en gros tu es corps ou esprit, et toutes les religions visent à abandonner tous compromis à cet égard, ça permet de comprendre l’ensemble des préceptes ; l’attaque, la violence, la souffrance physique, les péchés sont tous reliés et possibles qu’ à cette seule identification à la séparation, donc au corps ; c’est pourquoi le salaire du péché est la mort, non pas comme punition mais comme conséquence à cette identification.. le déni de la vie entraînant la perception de son opposé. Bref le corps, en tant qu’instrument de l’esprit peut servir le bien ou le mal et ce n’est pas en quittant l’islam que tu quitteras ce malaise... continu dans ta compréhension des choses et tu ne verras plus ce problème de la même façon. salam


  • Salut, pour ma part je crois que seule Marine Le Pen (pour le moment) dans la classe politique est apte à faire l’union nationale ! Pourquoi ? Car elle mène une réflexion cohérente sur la politique étrangère en Syrie et en Libye ! Car elle dénonce les groupes politicos-religieux qui sévissent ou pourraient sévir dans notre pays :en effet, le fait de ne pas vouloir appeler un chat un chat et ne pas dénoncer qu’il y a effectivement quelques TRES MINORITAIRES imam qui mêlent des intentions politiques et religieuses entraine forcemment des amalgames dans la population Française ! J’entends certain ici dire que MLP casse les musulmans : donc vous voulez continuez à faire l’amalgame comme le fait l’UMPS en ne s’attaquant pas à ces problèmes ???? C’est le conflit que vous voulez ??? Car je peut vous dire que si on ne met pas le doigt sur les problèmes vous verrez des gens qui vont taper sur les musulmans sans faire de distinctions ! C’est cela qui est dangereux ! Qu’en pensez vous ?

     

  • Dans son " Traité d’Athéologie " Michel Onfray fait cette remarque pertinente et impertinente par les temps talmudiques qui courrent... : il fait remarquer qu’aucun Juif, aucun Israélien n’a publiquement jamais désavoué le Livre de Josué, ou il est rapporté que les Hébreux pénétrant en Canaan, c’est à dire en Palestine, exterminèrent toute la population, pendirent les 7 rois et meme exterminèrent le gros et le petit bétail ...Une seule créature échappa à ce génocide radical : Rahan, une pute, qui avait hébergé les espions de Josué venu en repérage avant l’invasion ...

     

    • Pour avoir lu le traité d’athéologie je peut vous dire qu’il EST trés trés dangereux dans sa vision de la religion .

      Il dit carrément qu’il faut effacer deux milles ans de christianisme dans les consciences et que ce n’est pas assez que les sociétés modernes sont encore trop imprégnés de religieu,qu’il faut éradiquer encore plus pour pouvoir jouir de la vie .Pas une ligne positive.Les mondialistes sont bien content d’avoir leur porte parole .ONfrey est un psychopate et je pèse mes mots.


  • Quand on il dit versets de la guerre oui mais dans quel sens ?La guerre d’agression ou la guerre défensive ?

     

    • c’est tout le problème, souvent le prophète parle de faire la guerre contre les agresseurs de l’Islam, mais l’interprétation est grande, est-ce que ça veut dire contre ceux qui viennent agresser dans les pays musulmans ? Où est-ce par exemple quand la République française veut faire appliquer la neutralité à l’école (voile) cela peut être considéré comme une agression envers l’Islam ?

      De plus, je suis désolé mais l’Islam a bien l’objectif d’être seul association et seuls lois, or même dans les pays de racines musulmanes, il est impossible que tous les citoyens d’un pays veulent une régime islamique non-démocratique basé sur les lois de l’Islam. Un bon musulman doit-il combattre dans son pays jusqu’à ce que l’Islam soit imposé comme seul régime politique et base légale ?


  • Pourquoi il n’ecrit pas un livre sur le TAlmud et les ravages de cette religion ? Ah oui je sais, il est juif lui-meme et pro sioniste, tout en etant athée, il soutient un etat juif sur une terre sacrée. Dans le genre hypocrite il merite un chandelier d’or.

     

  • Je peux pas regarder ce genre de vidéos, ça pue la propagande.

    Et Onfray je n’ai jamais pu le saquer cet imposteur qui dit que " Dieudonné est antisémite" ce Onfray qui dit "Je suis sioniste" et pour finir il " se sent chez soi en Israël" (voir sa conférence).

    Donc qu’il aille dormir c’est mieux !


  • On dirait BHL lol, la coupe, la chemise...


  • C’est marrant qu’il dise qu’il ne peut croire à la religion tout simplement parce qu’il utilise sa raison, or dans le coran il y a beaucoup de faits scientifiques prouvés recemment, et la raison et la religion ne sont nullement incompatibles.

     

    • D’autant que sa petite personne ne représente pas l’humanité. Je ne suis pas croyant, mais je comprends tout à fait la création et la représentation d’une entité divine qui, certes, peut évoluer dans des directions ambivalentes, mais qui était à l’origine une tentative d’organiser un peu plus d’égalité, de respect et d’humanité entre les hommes. L’absence de Dieu fait cruellement sentir son importance.


  • Le sioniste Onfray qui est un agent de l’empire, comme beaucoup dans le milieu du divertissement et de l’info alignée, il en croque, les Français le savent, et logiquement le sayan de l’empire soutien la propagande satanique généralisé des masses média-mensonges, " l’ISLAM la religion meurtrière " haaaaaaaa MDR c’est une blague. Les bovins Onfray-Bourdin devraient étudier l’histoire plus sérieusement, je vous donne charitablement un lien d’ une petite vidéo de 4 minutes .http://www.youtube.com/watch?v=n0n-1NU5ZEw, qui vous remettront les idées en place et surtout à Onfray le sayan , qui n’est qu’un petit menteur dés-informateur sans envergure au service de l’empire satanique, devant ce spectacle j’ai vomi .


  • il connait combien de musulmans Michou ? Je n’ai jamais vu de musulman dans la rue faire du proselytisme par contre des témoin de Jéhovah un peu plus


  • Il y a pas mal d’incohérences chez Onfray. Par exemple, il se dit "Libertaire" mais également "Anti-libéral". Or, si on lit Michéa, on sait que c’est très discutable comme position intellectuellement, philosophiquement, voire limite contradictoire.

    Ensuite, il de dit athée, et critique de toutes les religions. Et c’est vrai, Onfray a écrit des trucs très dur sur le judaïsme. Mais alors, dans ce cas, comment peut-il se dire "sioniste" ? Ca n’a pas de sens. On peut pas critiquer le judaïsme et cautionner l’idée d’un "Etat Juif".

    Ceci-dit, tout n’est pas à jeter dans cette vidéo.

     

  • Au vu de la 1ere vidéo, j’approuve presque totalement ONFRAY. Il est très E&R, même quand il critique les excès de l’Islam qui rejoignent ceux du Talmud (il aurait dû ajouter cela , il s’est contenté de le penser sans le dire).

    Par contre, je récuse son amour immodéré "des lumières" et de la laïcité car il soutient ainsi 2 systèmes doctrinaux, élitistes et anti-humanistes ( ceci ne concerne évidemment pas Montesquieu).

     

    • thémistoclés, renseignez vous sur l’islam avant de dire que "ses excès" rejoignent le talmud. Petite question : Si l’islam pouvait être compris comme le talmud, BHL nous demanderait-il à nous, musulmans, de faire notre propre talmud ?
      Et quand vous dites que les excès de l’islam se rapprochent du talmud, de quels excès parlez vous ? Puis-je avoir des sources ?

      à part ça, mon commentaire sur cette vidéo est le suivant : Encore un crétin qui se permet de dire qu’en France, on ne peut pas dire du mal de l’islam alors que justement, moi, j’en entends à longueur de journée...


    • @Confrais
      Je ne répondrai pas à vos 2 questions tellement elles sont puériles et leurs réponses évidentes.

      Je crois que vous voulez d’abord voir ce qui sépare au lieu de voir ce qui rapproche.

      C’est dommage.



    • Méfiez vous de la duperie des vérités qui vous paraissent évidentes. Je connais les évidences dont vous parlez, et pourtant elles sont trompeuses, car si vous pensez qu’un homme (musulman) qui égorge un non-musulman en pleine rue à pratiqué ce que vous appelez un "excès" de l’islam (qui rejoint le Talmud), alors je vous confirme que vous n’avez rien compris.

      Le terrorisme n’est pas une interprétation ou un excès de l’islam, manger le cœur de son ennemi (cf vidéo syrienne) n’est pas un excès de l’islam, se faire exploser dans un marché n’est pas un excès de l’islam, ni même une incompréhension des textes sacrés.
      Dans l’islam que je vois tous les jours, dans les livres que je lis, ces choses sont clairement interdites, et seul l’aveugle peut prétendre ne pas les avoir vues. Alors je vous réitère mes questions puériles : Sur quoi vous appuyez vous pour dire que l’islam, "dans ses excès", rejoint le talmud ?
      Et ne me parlez pas de ce qui nous rapproche quand vous refusez même de débattre avec moi.


  • Il ne faut pas s’étonner de ca...
    Toute la philosophie de Michel Onfray, c’est du copier/coller !!!
    Aucune idée inventée par lui-même !
    Cet homme n’est pas un philosophe mais un commentateur de la philosophie.

    Et en plus, regardez les gens qu’il fréquente...
    - Onfray chez les franc-mac :
    http://www.youtube.com/watch?v=gw9OOGS3UHM
    - Onfray chez le peuple dominateur et sure de lui-même :
    http://www.youtube.com/watch?v=GppcCVfd0QY


  • JackPicasso cite la sourate 5, verset 82 sur la soit-disant proximité des chrétiens et des musulmans. Je signales que le verset 51 de la même sourate (!) 5, nous dit : "Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres".
    Cherchez l’erreur !
    Pour une réponse à cette contradiction dans une même sourate, voir l’ouvrage de Gallez, Le messie et son prophète, 2volumes, 2005. Surtout le volume 2.
    Rocbrun.

     

    • "Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres".
      Cherchez l’erreur !

      Il n’y a pas de contradiction, Cher Monsieur. Cheikh Imran Hussein, dans une vidéo posté par ER, avait expliqué le sens de ces deux hadiths.

      Sourate 5 - Verset 82 :

      "Tu constateras
      que les hommes les plus hostiles aux croyants
      sont les juifs et les polythéistes ( ceux qui se prosternent à une puissance autre que Dieu, exemple les Etats-Unis, qibla des wahhabites du Golf).

      Tu constateras
      que les hommes les plus proches des croyants
      par l’amitié
      sont ceux qui disent :
      " oui nous sommes chrétiens ! "
      parce qu’on trouve parmi eux
      des prêtres et des moines
      qui ne s’enflent pas d’orgueil.

      Sourate 5 verset 51 :

      " vous qui croyez ! Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera des leurs. Dieu ne guide pas les traîtres."

      Ce dernier verset coranique fait référence que vers la fin des temps les Juifs et les Chrétiens (plus exactement l’Eglise de Vatican 2) vont se réconcilier. Les Juifs étant les plus hostiles aux Musulmans — verset 82, sourate 5 ci-dessus —, ces derniers ont donc pour obligation de ne pas s’allier aux "Chrétiens" qui se seront alliés aux Juifs. Hors, aujourd’hui, que font la plupart des dirigeants arabes pseudo-musulmans ? Ils s’allient à cette catégorie de chrétiens qui ont pris fait et cause pour les juifs, le sionisme et Israël.


    • Imran Hossein explique ce verset dans une conférence



    • sourate 5, verset 82 sur la soit-disant proximité des chrétiens et des musulmans. Je signales que le verset 51 de la même sourate (!) 5, nous dit : "Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres".
      Cherchez l’erreur !



      L’erreur c’est ta fainéantise ou ta malhonnêteté, lisons les versets qui suivent le verset 82 :

      "Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu’ils ont reconnu la vérité. Ils disent : ‹Ô notre Seigneur ! Nous croyons : inscris‐nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran). Pourquoi ne croirions nous pas en Allah et à ce qui nous est parvenu de la vérité. Pourquoi ne convoitions‐nous pas que notre Seigneur nous fasse entrer en la compagnie des gens vertueux ?›. Allah donc les récompense pour ce qu’ils disent par des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Telle est la récompense des bienfaisants. Et quant à ceux qui ne croient pas et qui traitent de mensonges Nos versets, ce sont les gens de la Fournaise."

      Quant à l’amitié avec les juifs et chrétiens (et les incroyants en général), il s’agit là de l’amour religieux qui est défendu, cet amour serait totalement contraire à la foi. Ça ne signifie pas qu’il faut nuire aux juifs et aux chrétiens, les voler ou que sais-je encore ce que certains pourraient s’imaginer.


    • Ensuite on se passe de ton Gallez, voici comment les musulmans comprennent le verset 82 de la sourate 5 et ceux qui lui ressemblent, voici l’extrait d’un article que je recommande notamment à mes coreligionnaires qui me lisent :



      Les savants de Tafsir réfutent clairement ces Shoubouhaats (ambigüités) dans leurs livres. Comme l’Imam At‐Tabari, l’Imam Al‐Qourtoubi, l’Imam Ibnou Kathir et bien d’autres savants également. Parmi les savants, Sheikh Al‐Islam, l’Imam Ibn Taymiyyah à écrit un livre de réfutation du christianisme qui s’intitule Al‐Jawaab assahih liman baddala diinal‐masiih. Dans le volume 2 de ce livre, dans l’édition de 6 volumes, publié par Dar Al‐‘Aasimah, Ibn Taymiyyah consacre un long passage de la page 201 à 213, pour réfuter ces Shoubouhaats. Il explique que ces versets ont été expliqués de trois façons par les savants de Tafsir :

      La première explication : Ces versets concernent les gens du Livre, comme An‐Najaashi, le roi de l’Éthiopie à l’époque du prophète (paix et salut d’Allah sur lui), qui avait cru en l’Islam, mais qui n’était pas capable de faire la Hijrah, ni d’appliquer les principes de l’Islam ouvertement. L’Imam Ibn Taymiyyah les compare au croyant de la famille de Fir’aoun (Pharaon) qui cachait sa foi et dont l’histoire est raconté dans la Sourate Ghafir, dans les versets 28 à 46. Il dit donc que parmi les gens du Livre, il y en a qui croient secrètement en l’Islam et qui ne peuvent pas montrer ouvertement leur foi, à cause des contraintes de leur famille etc. Ils sont donc des croyants, mais puisqu’ils ne sont pas ouvertement musulmans, Allah les classe parmi les gens du Livre. Cela est rapporté selon un groupe parmi les savants de Tafsir, selon Jabir Ibnou ‘Abdillah, Ibnou ‘Abbaas, Anas et Qataadah qu’ils ont dit : (Ce verset est révélé au sujet de An‐Najaashi, le roi de l’Éthiopie…).

      La deuxième explication : Ces versets sont révélés au sujet de ceux qui ont suivi correctement la religion de ‘Issa et de Moussa avant la venue de Mohammad (paix et salut sur lui), sans commettre de Koufr ou de Shirk et sans croire en la trinité ou que Jésus est le fils d’Allah etc. Ceci est rapporté selon Moujaahid, Ibnou Jouraih et Ibnou Zaid.



      (à suivre, 1/2)



    • La troisième explication : Ces versets parlent des musulmans qui se sont convertis à l’Islam et qui ont quitté le judaïsme ou le christianisme. Mais Ibn Taymiyyah préfère la première explication et réfute cette troisième explication en disant que plusieurs juifs et chrétiens étaient convertis à l’Islam, parmi les Sahabahs, et on ne disait pas à leur sujet qu’ils étaient des gens du Livre. Comme ‘Abdullah Ibn Sallaam et Salmaan Al‐Faarisi, par exemple.

      Voilà donc la réponse au sujet de ces versets que certains égarés parmi les hérétiques et les gens de Bid’ah utilisent pour semer de la confusion et des doutes.




      (2/2)

      L’article complet : http://www.salafidemontreal.com/old/index.php/articles-a-ouvrages/articles/6-la-reponse-a-ceux-qui-nient-que-les-gens-du-livre-sont-des-kouffars.html


    • Ce verset en question vise l’alliance judeo-chrétienne !

      je pense que t’es nouveau sur ce site , parce que le cheikh imran hossein en parlé et a expliqué ce verset plusieurs fois ds ces vidéo, la dernière fois ds la vidéo ( avant dernière vidéo pas celle d’hier ) posté par E&R. Fais une recherche sur ce site sinon YouTube !

      Cordialement


    • Il devrait pourtant t’être un peu plus familier, sur ce site, que dans cette sourate il est fait référence à une entente "judéo chrétienne" ou sionisto protestante qui donne à ce verset (un de plus) une stupéfiante clairvoyance.

      Le mariage interconfessionnel est licite dans l’islam (envers une épouSe), alors que dire de l’amitié !

      ...d’ailleurs même le mot d’amitié est sublimement choisi ici ; d’un point de vue égo-tique, l’amitié n’est que la conjoncture temporaires d’intérêts communs, c’est pourquoi ça ne serait être l’amour.


  • Un question à propos du droit d’apostasie que nous gentils occidentaux drooadlomistes posséderions et pas les méchants bougnoules islamistes :

    Peut on apostasier les "droits de l’homme" ?
    Peut-on apostasier la "laïcité" ?
    Peut-on apostasier la "démocratie" ?


  • Aprés avoir été traiter d’antisémite par les gardiens du temple pour son travail sur Freud l’escroc ,voici notre philosophe faussement modeste récupérer par la judéo communauty qui l’envoi en israel s’extasier sur la plus belle judéocratie du monde avec ses sublimes prisons colonies ,ses bus ségrégationistes,ses femmes noir d’Ethiopie qui sont stéreliser de force pour préserver la race sémite,les plages séparer entre hommes et femmes ,les entreprises où des femmes travaillent séparer des hommes et j’en passes et des meilleurs !! Ce sont là les valeurs du judaisme !!qu’à t’il à dire sur la halaka(loi judaiste) qui permet à un juif de ne pas porter secours à un autre qu’un juif le jour de shabatt qui est tous les vendredi .Ce qui est vrai c’est que ce MR Onfray est en territoire conquis où il sait qu’il pourra dire ce qu’il veut sur l’islam et meme des mensonges il ne sera pas repris et meme encourager comme il le fait sur le catholiscisme en revenche il connait les limites à pas dépasser s’il veut continuer à etre inviter sur bfm qui est l’organe du judéo sionnisme comme i télé d’ailleurs.on voit le courage extraordinaire de ceux qu’on croit laique et humaniste se coucher devant les tribalistes en allant jusqu’à dire qu’il se sent chez lui en israel ! Puisqu’il n’aime pas la religion pourquoi ne dénonce t’il pas la matrice qu’est le judaisme à la base des lois que l’on retrouve pour bcp dans l’islam comme :couper la main aux voleurs, lapider l’adultére et bien dautres.En plus il ne critique pas la ciconsision qui est religieuse alors que l’excision est de tradition hébraique que les hébreux pratiquaient aisément dans l’Egypte pharaonique qui a fini par se propager à tout le pay et ensuite dans toute l’Afrique où elle est pratiquer par les musulmans comme par les chrétiens qui le font au nom de leur religion par ignorance et malheureusement ça continu !! On se demande pourquoi a t’il besoin de mentir !! pour plaire sans doute à son nouveau pay où il se sent chez lui..


  • Michel Houellebecq, dans un de ses livres, traite Onfray d’ "indigent polygraphe" ; c’est vrai qu’on peut reprocher à Onfray d’écrire trop, mais il a tout de meme du courage, à E&R vous avez une dent contre lui . Il a l’air de se débattre comme un diable dans un bénitier, vu que toutes les allées sont sous controle juif, pour tenir il est bien forcé d’etre chèvre et chou ; si en Israel il dit qu’il se sent chez lui, c’est pour faire plaisir à ses hotes et gagner quelques lecteurs juifs . Cela dit il y a des pépites dans ses livres malheureusement noyées dans pas mal de verbiage , et il me semble etre honnète, pas de putanat chez lui .


  • C’est tout ce qu’on a comme philosophe en France ? Quelle faiblesse d’argumentation sur tous les sujets, aucun recul, sur la religion, les lumières, les droits de l’homme. Incapacité totale à remettre tous ces sujets dans un contexte historique et social (reprocher le sexisme et l’homophobie à des textes millénaires, il fallait oser quand même ! Voltaire et Rousseau dans le même sac...). Et écarter toute voie de réflexion qui oserait émettre le moindre doute sur ses certitudes par un mot du genre "débile", quelle arrogance ! Faux rationaliste qui voudrait se faire passer pour un dissident incompris attaqué de toute part, toute sa soumission à l’idéologie dominante et son conformisme sont parfaitement résumés par les valeurs qu’il met en avant : liberté, égalité, fraternité, laïcité, féminisme.


  • Onfray est un commentateur politique plaisant, il aurait sa place dans un duo avec Zemmour, l’un déclinant sa nostalgie patriarcale et impériale, l’autre son athéisme égalitariste, le tout soutenu par un niveau de langue audible.

    Mais quand Onfray se pique de philosophie ou d’histoire, c’est beaucoup plus laborieux...

    (Les juifs n’ont jamais été prosélytes... Faux.
    L’islam n’a aucune dimension universelle... Faux.)

    Son admiration béate et stupide pour la "lumière" est au niveau de sa critique du monothéisme, très proche du sol.
    Critiquer les religions monothéistes c’est bien, le faire au nom des droits de l’Homme, c’est donner un blanc-seing "philosophique" à une tarte à la crème dont même Mélenchon se tartine le bec sans y croire, c’est dire...

    Le problème d’Onfray, et c’est ce qui explique un discours ou se côtoient analyses pertinentes et bêtise abyssale, c’est son incapacité à s’élever au dessus du carcan idéologique qui lui sert de fond de commerce.

    Si ce monsieur en était capable, je lui suggérerais d’approfondir sa lecture de Nietzsche jusqu’au point d’Eternel Retour, pensée hautement métaphysique qui lui permettrait non seulement de voir dans le moustachu de Sils-Maria autre chose qu’un libertaire matérialiste et hédoniste, mais surtout d’accéder à la pensée de l’Etre.

    Pour le moment, se contenter d’un billet politique dans une revue hebdomadaire française me paraît amplement suffisant.


  • Défendre à tout prix les Islamistes radicaux et les petits chefs politico-religieux va créer l’amalgame ! Attention à ne pas jouer à la politique de l’autruche comme le fait l’UMPS, MLP fait un bon travail, non pas d’amalgame mais de dénonciation !

     

  • J’ai plus de respect pour un athée qui critique les religions sans exception qu’un croyant chré-tien ou jui-fs qui critiquent les versets de l’Isl-am.
    J’ai étudié les 3 religions, et c’est un menteur qui vous dit que le judaïsme et le christianisme ne sont pas prosélytes, un menteur qui veut dire que le Chariaa n’existe que dans l’islam, c’est un menteur qui vous dit que vous dit qu’il n y a des versets de guerre que dans le Coran...etc etc J’invite mes frères chrétiens à lire la version arabe de l’Evangile. C’est quoi la loi de Dieu ? comment Jésus appelait Dieu ? etc etc. Je suppose que la langue arabe est beaucoup plus roche de la langue parlée par Jésus que le français ou l’anglais par exemple. Un exemple, la fameuse phrase ""Elohi, Elohi, lima sabachtani" en arabe "Ilahi (mon allah), lima Taraktani". "Mon dieu, pourquoi tu m’as abandonné" en anglais "Gog why did you leave me" Quelle langue est plus proche ? Donc lisez la version arabe de la Bible. La loi de Dieu dont Jésus parlait c’est "la Chariaa". Maintenant quand un chrétien entend parler de la Chariaa il est choqué, boulversé ignorant que c’est que Jésus invitait son peuple à respecter la Chariaa et ne pas suivre la tradition de l’homme. Cette tradition qui nous montre son vrai visage satanique aujourd’hui.


  • Les religions me fatiguent, car leurs zélateurs sont persuadés d’être les seuls à détenir la "vérité vraie", donc que tous les autres sont dans l’erreur, et ils ne peuvent s’empêcher de vouloir les convertir. Le monde serait plus vivable si on appliquait ce principe très simple :

    "Do not do unto others as you expect they should do unto you. Their tastes may not be the same." (Ne faites pas aux autres ce que vous aimeriez qu’ils vous fassent. Ils n’ont peut-être pas les mêmes goûts.) George Bernard Shaw

     

    • “Les laïcistes et les francs-maçons me fatiguent, car leurs zélateurs sont persuadés d’être les seuls à détenir la "vérité vraie", donc que tous les autres sont dans l’erreur, et ils ne peuvent s’empêcher de vouloir les convertir...”

      Pour en revenir à tes propos initiaux sur les religions est-ce tu te fous de notre gueule ? C’est le monde à l’envers ! En cette époque dégénérée qui cherche à convertir qui ? En dehors de ces anecdotiques évangélistes et autres témoins de Jéhova peux-tu nous dire où et quand tu subirais un harcèlement de la part des zélotes d’une religion ? Où ? Quand ? A l’école tes profs t’ont forcé à croire en Jésus Christ ? A la télé ? Sur ton lieu de travail ? On peut dans une société comme la France vivre une vie entière sans jamais avoir été "victime" d’une tentative de conversion, on peut même avec des subventions de l’Etat balancer des excréments sur une image du Christ, tremper dans un verre d’urine un crucifix et en faire un chef d’oeuvre digne d’une exposition artistique...
      S’il y a bien du harcèlement c’est celui venant de ces nouvelles religions que sont le Progrès, la Modernité, la théorie du gender, les droits de l’homme, le libéralisme, le mondialisme...du berceau à la tombe, matin, midi et soir on nous rabâche constamment ces mêmes rengaines apologétiques sur leurs bienfaits alors qu’au quotidien on peut constater toujours un peu plus la dégradation de notre société sous l’emprise de ces idéologies...
      Les gens tenant tes propos victimaires vivent dans un monde irréel où ils se sentent persécutés par des ennemis qui n’existent plus !


    • "Le monde serait plus vivable si on...."
      En attendant de voir ton hypothétique souhait se réaliser, la religion, qui n’est qu’un cadre pour la spiritualité, à été TRES structurante pour l’humanité est l’inverse est tout aussi vrai, en plus ton souhait est une base même des principes religieux. Ce que vous avez du mal à considérer, les athés, c’est que pour un croyant, la religion n’est pas un point de vue cherchant à s’imposer au dessus des autres. On éstime qu’il y’à une vérité commune qui les transcende tous et qu’on souhaite rejoindre. Effectivement on est pas adepte des spéculations intellectuelles et vous vivez ça comme une agression mais c’est tout simplement que la vérité n’à pas besoin de notre contribution aussi pertinente soit elle. Il n’y en a pas plusieurs qui se valent et se contredisent, la signification peut elle signifier la confusion ?... moi perso c’est ça qui me fatigue...

      "la vérité n’appartient à personne mais nous lui appartenons tous".. proverbe soufis..à méditer, cordialement.


  • A propos du type qui s’ est tue a Notre Dame, il dit "N’est pas Samourai qui veut" Mais quel salaud, ce type a eu le courage de ce scuicider et ce n’est pas a la portee du premier venu, quoi que l’on pense de son geste.
    Dans sa jeunesse il a ete OAS et alors !!
    Ce type put le mepris,, il y a un siecle je lisais SIne HEbdo, et il ecrivait deja "l’antisionisme est un antisemitisme" alors qu’il connait le sens des mots.
    Il me fait penser au journal Marianne quant israel fait une saloperie, la redaction la condamne mais en meme temps ils titrent "La remonte de l’antisemitisme".
    Apres s’etre fait emmerde pour sa biographie de l’incestueux Monsieur Freud, il est alle leche la dalle de Yad Vashem.
    Malgres ce qu’avait dit AS il ne fera jamais la premiere partie de Dieudonne.

     

    • Ou là là ! Je me suis pris une belle volée suite à mon message qui semble avoir été pris au premier degré, alors qu’il se voulait simplement ironique. Tout de suite on m’accuse d’être « laïciste » ou franc-carreleur (ou franc-plâtrier, au choix), alors que je respecte pleinement les croyances religieuses, que j’admire les chefs-d’œuvre de l’art inspiré par le sentiment religieux en musique, peinture, architecture et littérature. Je souffre au spectacle lamentable de la destruction récente de l’église Saint-Jacques d’Abbeville, comme j’ai souffert lors de la destruction des grands Bouddhas de Banyan, comme j’ai souffert aussi de voir les GIs US « s’amuser » à tirer au canon de char sur les minarets de mosquées en Irak, etc., etc., la liste de ces destructions est interminable, à laquelle s’ajoutent toutes les destructions de chefs-d’œuvre non religieux. Je sais bien que nous sommes constamment « endoctrinés » par les nouvelles pseudo-religions (progrès, modernité, gender, etc.), sommés de nous extasier devant des « créations » artistiques débiles, quand elles ne sont pas complètement ignobles, comme le crucifix dans un vase d’urine, etc. L’« artiste » italien Piero Manzoni a même « commis » (une grosse commission, comme on dit en Belgique) une œuvre constituée de 90 boîtes de conserve numérotées et signées, remplies de sa propre merde. On ne dit pas si une date de péremption est indiquée sur chaque boîte ; il est vrai que ce serait dommage de manquer une occasion de déguster cette merveille en l’ouvrant trop tard. La cote de cette œuvre atteindrait, paraît-il, environ 30.000€. Cela m’amène à vous faire part de ma propre loi économique de l’offre et la demande : « Tant qu’il y a des cons pour acheter, il y a des moins cons pour vendre ».

      (à suivre)


  • Donc si je comprends bien, quand Marion Sigaut fait une conférence à côté d’une poubelle ya aucun problème, mais quand A.M. Delcambre fait la même chose, on se moque, c’est bien ça ??

     

  • Faire passer Dominique Venner, chantre de la nouvelle droite néo-païenne pour un nostalgique de la Chrétienté, il fallait oser. Comme disait Audiard :" les c.. ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait !"

     

    • Ce qui m’inquiète c’est l’intérêt de certains dans la dissidence pour la tartufferie néo-païenne. Les dissidents séduits par cela sont trompés par le fait que ceux se revendiquant du néo-paganisme se positionnent à droite, cette "nouvelle" droite...
      Le néo-paganisme est une tartufferie luciférienne inscrite dans la mouvance new-age. Dans le contexte moderne le paganisme n’a aucun sens ! En effet une des caractéristiques des religions antiques c’est d’être indissociablement liées aux activités quotidiennes, or les activités quotidiennes de l’ancien temps étaient souvent riches de sens : prier telle ou telle divinité pour une récolte prospère, pour une chasse fructueuse...c’est à dire des activités directement en connection avec les impératifs de production, avec la survie...mais qu’en est-il aujourd’hui ? Comment le paganisme peut-il trouver sa place dans le mode de vie d’un bobo intellectuel parisien dont l’essentiel du temps est totalement déconnecté des impératifs de production ? Comment s’exprime le paganisme chez un type passant son temps dans un appartement ou un bureau devant l’écran d’un ordinateur dans une cité urbaine bétonnée ? Avant de prendre le RER il va faire une petite offrande au dieu du train pour que son trajet se déroule sans encombre, sans être emmerdé par des racailles de cités ? Avant d’aller au gymnase club une petite prière à Aphrodite pour qu’il rencontre une chaudasse qu’il pourra ramener à la maison pour la baiser ? Avant d’aller à Carrefour une offrande au dieu de la grande distribution pour que sa marque préférée de flan au caramel (flamby !) soit en promo ? De toute évidence le mode de vie dégénéré et ridicule de l’urbain du XXI ème siècle n’offre pas de place au paganisme. Donc c’est quoi le paganisme aujourd’hui ? C’est au mieux des réflexions pseudo philosophiques accompagnés de bénins rituels comico-folkloriques ...mais c’est probablement et surtout des rituels dont le centre d’intérêts doit orbiter autour du sexe et parfois du satanisme.
      En d’autres termes le néo-paganisme c’est du new-age pour adulte, pour des intellectuels anti-chrétiens mais qui non satisfaits de l’athéisme sont en recherche d’une spiritualité.


  • Hypocrisie de Mme Delcambre, pour lui répondre de manière claire :

    - Concernant l’apostasie :
    l’apostasie a été établie dans un contexte de guerre de religion ou l’un des moyens de s’assurer de la loyauté des fidèles était de les menacer de mort en cas de trahison.
    Cette exemple est simple à comprendre, imaginez l’armée islamique partant en guerre ou d’un coup l’un des hommes se met à dire qu’il penche pour le camp d’en face.
    Que faire de cette homme ? le laisser filer chez l’ennemie pour lui permettre de les combattre ensuite ? Non !
    Pour le mettre dans un contexte actuel, imaginez que dans notre armée française, un des militaires se met à dire qu’il hait la France, Famas à la main. Que lui ferait-on ?
    au mieux procès militaire et prison, au pire, une balle dans le dos et on en parle plus.
    Aux Etats unis, la peine de mort existe toujours mais ça on s’en fout.

    L’islam est né à l’ombre des épées :
    Avant l’islam, la péninsule arabique était noyée dans le sang.
    L’islam a convaincu avant tout par le message en faisant contrepoids.
    Attaqué de toute part, elle s’est défendu par l’épée.

    L’islam est prosélyte :
    - C’est tellement vrai, qu’aujourd’hui nous sommes les derniers en tout.
    En France, nous n’avons ni lobby, ni penseurs, ni homme influant capable d’équilibrer les débats, c’est tellement vrai qu’on est dans ce plateau TV représenté par un...comique de métier.
    Le seul danger est à regardé du coté du Qatar par exemple, ou plutôt devrai-je dire du coté du parc des princes, maintenant qu’ils sont à nos portes, nos fenêtres et dans nos portefeuille. Mais cette menace la, on s’en accommode bien.
    Pour information, il n’existe pas de promesse divine promettant l’occident au musulman,bien au contraire...
    Faut il rappeler que si les musulmans sont aussi nombreux en France, ce n’est pas du tout du à une volonté islamique mais bien à des décisions politiques plutôt satanique qu’islamique.

    Etrangement, elle refuse systématiquement de faire la comparaison avec les autres religions, son débat est cloisonné, et elle crie fort pour ne pas entendre les réponses.

    Les gens ont peur des menaces islamique :
    - S’il y avait une raison d’avoir peur, vous seriez la premiere victime des islamistes,Madame.
    Or vous jacassez toujours à plein poumon sans qu’aucun couteau ne vous ai retroussé la gorge.

    En conclusion,cette dame comprend mieux l’islam que n’importe quel musulman apparemment, je lui conseille donc d’ouvrir une école musulmane pour nous l’enseigner.


  • Il y a deux islam, celui de Cheik Imran Hossein et l’islam dégénéré, en France nous avons surtout affaire avec l’islam dégénéré, ça va être aux musulmans qui sont venus s’installer chez nous de nous prouver de quel bord ils sont. Lorsque nous devrons"choisir notre camp tirés par les cheveux" il faut faire mentir nos maîtres talmudistes et nous allier avec l’islam représenté par Cheik Imran Hossein, la pire religion pour tous ceux qui n’en sont pas, est le talmud.
    Quant à l’obscurantisme prôné par "l’islam", et qui est apparemment effectif( sort des femmes, des filles) faisons la part de la propagande, la même qui nous a pendant des décennies montré un visage de la Russie absolument fallacieux. Le sort des femmes dans nombre de pays non musulmans : Inde, Chine et dans des ethnies et confessions non musulmanes : quacker, animistes doit nous amener à penser que l’islam, comme la Chrétienté est multiple mais que notre ennemi commun sait jouer de tous les registres discordants.

     

    • et toi tu peux pas la faire cette dissociation depuis que tu fréquentes ce site ? "Y’à 2 islam", celui des médias et celui des musulmans, ce qu’ils font est tellement contraire à l’islam que ca en est grossier, il profitent de votre ignorance de l’islam et c’est encore à nous de venir vous démontrer tout ça à une échelle qui nous est impossible et interdite !


  • Onfray a raison ou pas ? N’y a-t-il pas 250 "versets" guerriers, violents et une volonté totalitaire dans le Coran ? C’est le seule question qui vaille. Après que ceux qui le disent non pas de bonnes intentions etc, c’est un autre sujet. Une chose est vrai ou elle est fausse.

     

    • @Blackgoon

      La vraie question ce n’est pas de savoir combien de versets traitent de la guerre dans le dernier livre saint révélé mais plutôt de savoir le contexte dans lequel ces versets ont été révélés.
      Il y a des règles précises de guerre en Islam. Une guerre doit être défensive même si elle est anticipative d’une attaque de l’ennemi.
      On ne doit tuer ni femmes, ni enfant, ni vielliard, ni homme de religion (chrétien,juif ou autre). On ne doit déraciner aucun arbre. Voilà quelques régles de la vraie guerre juste. Et Dieu nous rappelle dan le Coran que si l’ennemi tend vers la paix alors nous devons nous aussi tendre vers la paix.

      La prophète Muhammad (PSL) a dit : "Quiconque tue un non-musulman qui vie en paix au sein de la communauté musulmane ne sentira pas l’odeur du paradis alors que son odeur se sent à une distance de 40 ans de marche" (c’est une traduction approchée).

      Ce qui fait dire que ce qui se passe actuellement en Syrie est tout bonnement délirant et loin des preceptes de l’Islam (même si je suppose que certains sont sincères dans leur combat).
      Que la paix soit avec vous.


  • La toquée est professeur d’arabe à Louis-le-grand et se plaint de l’islamisation du pays ? Déjà il aurait fallu qu’elle choisît Français comme matière et qu’elle évoquât les instigateurs de la venue en France d’immigrants venus de pays musulmans. Puis qu’elle reconnût que la France, par la volonté de ses élites et de deux guerres mortifères, subit une domination économique, idéologique et prédatrice qui n’a rien de musulmane et que le peuplement musulman du pays est la résultante et la volonté d’élites illégitimes, cosmopolites dont elle sert les intérêts par stupidité ou par complaisance.
    Quant à Michel Onfray, sa prestation à Tel-aviv le discrédite à tout jamais.


  • Il balance tellement sur le judaidme et Israel qu’on se demanderait s’il n’utilise pas l’Islam comme "cache sexe" ; un peu comme Benoît XVI lors de son discours de Ratisbonne. Après tout, jusqu’à preuve du contraire, je n’ai peu vu de contradiction structurée aux thèses de madame Delcambre. A la place je suis pollué par les attaqued ad hominem du genre "vieille pouf***sse". En la laissant s’exprimer sans la combattre sur la doctrine et le dogme, vous lui facilitez la tâche. Personnellement, en tant que catholique, ce qu’elle me dit me laisse froid et ce que dit Onfray me conforte dans l’opinion que nous faisons face à un adolescent, certes brillant, mais un adolescent quand même.


  • Pour ma part,je trouve cet article issu de oumma.com assez réducteur et partial concernant M.Onfray.Il se revendique athée mais athéiste post-chrétien par l’apport hellénistique cher à Alain Soral .IL pourfend aussi bien l’histoire des églises ,synagogues ou mosquées en tant qu’épicentres de commandements sécularisés et de pratiques réflexives auxquels l’individu doit adhérer et se soumettre pour obtenir le salut de son âme.
    Ses propos et constats sont pertinents et plutôt qu’une condamnation a-priori ,demanderaient une exégèse et un débat contradictoire de fonds avec d’éminents imams et théologiens.Toutefois,les quelques rares traductions que je possède du Coran (notamment celle de Jacques Berque) démontrent à l’évidence que de nombreux hadiths posent problème (sourate sur les femmes,les paroles sur les gens du livre non-convertis à l’islam,sur la figure de Jésus non-crucifié et non-ressuscité ....).
    je trouve son appel relayé par certains théologiens musulmans à un Islam "des Lumières "- et non uniquement littéraliste comme certains salafistes voudrait le réduire - terriblement d’actualité.
    Toutefois,je lui recommanderai cet adage de Pascal : " deux excès :exclure la raison , n’admettre que la raison "


  • La vidéo avec la vieille hirsute est impayable, j’ai éclaté de rire.

    "L’athéisme n’est pas défendu aujourd’hui en France" dit ronflay. La religion de la laïcité, c’est-à-dire l’idéologie franmac luciférienne, c’est quoi selon cet intello de plateaux télé ?

    En définitive, ronflay a toujours été un abruti. Pour se réveiller à son âge et se rendre compte que freud est un imposteur alors qu’il l’a suivi depuis toujours, il faut vraiment être un demeuré.
    Mais il est encore plus con depuis qu’il s’est fait punir par la communauté des élus pour avoir critiqué freud et son "je suis un goy". Avec sa gueule de métrosexuel à binocles à la woody allen (pour bien se faire passer pour un petit intello), son jean pourri, sa chemise noire aux manches retroussées pour faire "cool" et dissimuler qu’elle est envieuse de celles des faschistes, ses mimiques de pédant hautain professionnel, son baratin à la petite semaine. Pour moi, c’est lui le bhl goy, pas amérique charogne. Il ne lui manque qu’un bouton de chemise déboutonné de plus et des mèches un peu plus longues.
    Avec sa petite coupe de cheveux, son air de personnage, sa tête à claques, il me fait penser à un dessin animé. On a l’impression de pouvoir le ranger dans sa pokéball. N’est pas charismatique qui veut.

    "Théocratie" n’existe pas.

    Lachatte Moshkacem n’est pas musulmane, c’est une franmac.
    Le Pen n’est pas le "propriétaire de Jeanne D’Arc" mais le FN est le seul parti à lui avoir rendu hommage. N’est pas noble qui veut.
    En plus, cet abruti croit que Rousseau est des Lumières. N’est pas Soral qui veut.

    Oui ronflay, Venner est un grand homme et ce n’est sûrement pas un pauv’type comme toi qui peut s’octroyer le droit de s’exprimer à ce sujet. T’as pas le niveau, quel que soit le plan. N’est pas philosophe qui veut.

    T’inquiète pas mimiche, ce n’est plus qu’une question de temps avant que je ne te plante en pleine face mon texte fin comme une lame empoisonnée. Hélas pour toi, je ne peux pas faire plus : tu devras continuer de vivre même après cette punition.

    MagnaVeritas


  • Depuis qu’il a dénoncé l’escroquerie de la psychanalyse — pseudo science juive inventée par le fou cocaïnomane Freud pour soutirer au goy 500 euros de l’heure afin de lui expliquer qu’il a envie de baiser sa mère ou de se faire enculer par son père —, qui lui a valu le sobriquet d’antisémite, Michel Onfray, ce taliban athée, n’a cessé depuis de donner des gages au système en focalisant ses attaques contre l’Islam. Et ce afin de continuer à être invité à la télé pour débiter sa sciences abyssale comme l’apologie de la masturbation en classe. Quand un pays commence à n’avoir que des philosophes ayant la même pensée unique, c’est que ça va très mal. Puisque l’idéologie qu’il prône est entièrement dans le système. Au fond, Onfray n’est qu’un pseudo-rebelle qui parade à la synagogue (les plateaux télés) et qui singe ce que tout ce petit monde pense. Ce petit bourgeois bien conformiste par l’idéologie de Mai 68 est entièrement soumis.

     

  • Plutôt que de perdre son temps à répéter "j’ai lu le Coran et les autres ils l’ont pas lu, c’est moi qu’il faut écouter", il lui suffisait de donner un ou quelques exemples de paroles choquantes du Coran parce que ce que j’entends, c’est quelqu’un qui nous dit de croire sur parole ses conclusions.
    Je ne comprend pas qu’il puisse y avoir débat sur ce que dit un livre sans le citer une seule fois.
    Mais bon si c’est ça être philosophe je me lance : "Le seigneur des anneaux est une ode à la pédophilie. 1 chapitre sur 62 traite de relation entre une femme et un garçon qui est plus de dix fois moins âgé qu’elle." Voila j’ai autant développé que Michel Onfray sur l’islam. Le reste c’est de la dialectique et quelques idées très justes auxquelles tout le monde adhère (sur le Mali par exemple) pour donner une crédibilité globale à son discours.
    Interview très intéressante à écouter en ayant sous les yeux "l’art d’avoir raison" de Schopenhauer.


  • musulmans et chrétiens de France sont confrontés,les premiers avec encore plus de vigueur certes,aux mêmes humiliations et matraquages de la part des merdias et de nos gouvernants franc-mac’ et partisans d’un nouvel ordre mondial puant et satanique.
    Dernier fait en date dont les merdias se sont délectés : le reniement du baptême...
    http://www.liberation.fr/societe/20...
    ils adorent !!vite,courons tous renier notre baptême puisque c’est si hype,si laïc,si progressiste !


  • Sa parade est vieille comme le monde, accuser et affirmer pour ne pas avoir à soi même se justifier, mensonge sur mensonge onfray parle de l’islam en mal et se definit en cela comme politiquement incorect, ce qui est finalement le plus dangeureux, or ce menteur est sur bfm tv et rmc tandis que soral est sur son sofa rouge à s’adresser à qui veut bien l’ecouter. Donc ne ment pas onfray, le pouvoir est de ton coté, pas du nôtre espèce de menteur.


  • BHL a changé de brushing ?
    La différence entre Onfray et BHL c’est que Onfray s’écoute parler et que BHL s’écoute s’écouter.


  • Au vu des réactions épidermiques, il faudrait peut-être se poser quelques questions de base.

    Déjà, le mot "islamophobe", c’est un néologisme utilisé pour discréditer quiconque qui émet un jugement critique sur l’islam. C’est exactement la même utilisation contemporaine de "nazi & faschiste" que balancent les gauchistes quand ils ne sont pas d’accord avec toi.
    Déjà, ça cadre les choses.

    Donc, qu’est-ce qu’on lui reproche exactement à Michel Onfray ?
    D’émettre un jugement critique envers l’islam, jugement critique qu’il ne s’est pas gardé de faire à l’encontre des autres monothéismes, au passage ?
    Ou alors de partager certaines opinions avec Anne-Marie Delcambre ?
    Ou les 2 ?
    Si les 2 arrivent à la conclusion que l’obligation de la guerre sainte se trouve bien dans le Coran et occupe environ 250 versets sur 6 235, est-ce que c’est forcément parce qu’ils mentent tous les 2 ?

    Reprenons depuis le début :
    - Les musulmans ont-ils le droit de critiquer l’islam, en toute liberté, sans subir de menaces, violences ou autres ?
    - Du point de vue des musulmans, les non-musulmans ont-ils le droit de critiquer l’islam, sans se faire traiter d’islamophobes ou subir des violences de quelque nature que ce soit ?

    Passer à côté de ces questions basiques pour se perdre dans les détails, ça laisse à désirer.

    Ensuite, si effectivement on a le droit de critiquer l’islam sans rien craindre (ce qui relève de la pure utopie, au vu des risques encourus pour sa propre vie dans les pays arabo-musulmans... mais admettons), est-ce que c’est vrai ou est-ce que c’est faux qu’il y a environ 250 versets qui prônent la guerre sainte.
    C’est ça qui compte.
    Au lieu de crier que dans les autres religions c’est la même chose (qui revient à avouer que c’est vrai, alors qu’est-ce qu’on reproche à Onfray ??), ou alors de justifier par un contexte... Ben justement le contexte historique, quand 2 islamistes décapitent un mécréant aux cris d’Allah en 2013, on dit quoi ? Que ça n’a rien à voir avec l’islam, or c’est bien au nom de l’islam qu’ils ont commis ce meurtre.
    Est-ce qu’il y a des versets problématiques : oui ou non ?
    Si non, alors il faut expliquer pourquoi ça égorge les mécréants, les apostats, aux cris d’Allah. "Usurpation" de religion ?
    Si oui, a-t-on le droit de le dire publiquement sans rien risquer ?
    Je ne pense pas, parce que rien que le fait d’avouer que tout n’est pas rose dans le Coran et son application, revient à faire voler en éclats le slogan.

     

    • Le problème de ces gens qui critiquent l’Islam, c’est qu’ils n’acceptent pas le débat avec les musulmans concerné. Au contraire il n’ont jamais lu le coran (La traduction française n’est pas appelé coran mais traduction de sens des verset, donc il y a une interprétation humaine derrière). Quand il accepte de débattre on leur ramène la fouine ou booba pour débattre sur le coran mais jamais un exégète... C’est une règle général a la télé française concernant l’islam...


    • J’avais répondu pour le djihad je ne sais pas si ça a été publié, pour faire court : le djihad c’est la guerre (entre nations, sous le commandement d’un dirigeant) et ce n’est pas le terrorisme. Égorger un militaire sur son sol alors qu’on vit chez lui ce n’est pas ça le djihad, ça contredit les lois de l’islam et c’est de la traitrise. Absolument rien ne justifie de tels actes dans l’islam et ceux qui s’en rendent coupables sont des égarés hérétiques que les savants de l’Islam appellent les Takfiris et qui ont été réfutés depuis très longtemps. Ils suivent l’idéologie de Sayyid Qutb et des Frères Musulmans. L’islam et les musulmans à commencer par le Prophète  et ses compagnons n’ont strictement rien à voir avec les actes de ces égarés, n’en déplaise aux détracteurs...


    • Bonjour,



      Si les 2 arrivent à la conclusion que l’obligation de la guerre sainte se trouve bien dans le Coran et occupe environ 250 versets sur 6 235, est-ce que c’est forcément parce qu’ils mentent tous les 2 ?



      Pouvez-vous nous citer les 250 versets en question svp ?



      Ben justement le contexte historique, quand 2 islamistes décapitent un mécréant aux cris d’Allah en 2013, on dit quoi ? Que ça n’a rien à voir avec l’islam, or c’est bien au nom de l’islam qu’ils ont commis ce meurtre.



      Vous parlez de néologisme quand on parle d’islamophobie et n’hésitez pas à utiliser un terme que personne n’a réussi à m’expliquer jusqu’à présent qui est "islamiste". Existe t-il des "juifistes", "christianiste", "athéiste" ?

      De plus, de quelle décapitation parlez-vous ?


    • Je crois que si vous critiquez l’islam devant un musulman en lui citant des versets du coran, il ne vous sautera pas à la gorge...au contraire, beaucoup essayeront d’en discuter avec vous. Mais c’est souvent des critiques vagues du genre qu’il force leur femme à mettre le voile (ce qui est d’ailleurs très souvent faux) que c’est une religion violente etc.. Les savant de l’islam donne une vision bien meilleur de cette religion (à l’opposé de ce qu’on entend dans les meRdia)


  • Tout n’est pas à jeter ds son propos, mais c’est du dèjà vu et ça reste dans le cadre de ce qu’il est permis de dire à la television, cette fausse subversivité merdique qui croit nous seduire quand il dit que le les maliens ont le droit d’etablir la charia, pauvre mec, ce n’est pas aux vieux singes qu’on apprend à faire la grimace. Et meme moi qui suis musulman je n’ai jamais eu le culot de dire que j’embrassais l’islam de ma connaissance infuse contrairement à ce débile qui deblitere des paroles sans queu ni tête, et qui enchaine citation choc sur citation choc, le pire est que certains tombent dans son piège


  • Ces discours sur l’Islam, par ces temps est proprement EFFROYABLE !!!

    Ce ne sont pas les musulmans qui font la guerres aux "démocrates" mais l’inverse, que vous soyez pour ou contre l’islam rendez vous compte SVP que ces discours n’ont que pour objet de vous rendre insensibles à la mort de millions de musulmans !!!!!!!!!!!!!


  • Quand aux Raéliens faut savoir qu ils attribuent régulièrement des titres honorifique a des personnalités publiques à leur insu !!
    Donc à moins que Onfray est accepté officiellement , ca ne signifie pas grand chose.


  • Pour ce qui est d’ Onfray, c’ est Soral qui semble avoir raison....Il a été convié d’ aller lécher la dalle après avoir tapé dans le tiroir-caisse "freudien"....Les autres lui ont même servi du "professeur" ; c’ est dire leur duplicité...Il aura maintenant droit aux avanies et aux exhibitions obligatoires de son cul aux émissions "israëlophiles"...Tant pis pour lui...


  • Salut !

    L’intervention de monsieur M.Onfray contient des erreurs, des contradictions et surtout de l’ignorance sur ces sujets tant du point de vue théologique qu’historique. Voici quelques exemples
    1)"le judaïsme n’a jamais été prosélyte" (erreur)
    2)"l’islam et le judaïsme n’ont pas de dimension universelle (...) l’islam a des visées internationales et universelles"(contradiction)
    3) "le talmud est un livre saint" (erreur)
    4) "Notre Europe est décadente et moi ça ne me gêne pas" (no comment)
    5) D’un côté, il y aurait selon lui les lumières, et de l’autre, l’obscurantisme (les religions ) : quelle belle preuve de tolérance et d’humilité
    6) 250/6235 = 4% du Coran parle du djihad donc inutile de vouloir faire peur d’autant plus que les 3 religions abrahamiques prônent le djihad c’est à dire combattre dans le sentier de Dieu (cf croisades) et non pr des richesses matérielles. Ce n’est donc pas une spécificité propre à l’islam.

    Les points positifs c’est qu’il condamne l’intervention française au nom du principe fondamental de non-ingérence et qu’il propose une critique complète et non pas sélective comme le font nos élites (Qatar,Arabie Saoudite...).

    Il se réfère volontiers à M. de Voltaire. Mais que disait M. de Voltaire à propos de l’islam :
    « Sa religion est sage, sévère, chaste et humaine : sage puisqu’elle ne tombe pas dans la démence de donner à Dieu des associés, et qu’elle n’a point de mystère ; sévère puisqu’elle défend les jeux de hasard, le vin et les liqueurs fortes, et qu’elle ordonne la prière cinq fois par jour ; chaste, puisqu’elle réduit à quatre femmes ce nombre prodigieux d’épouses qui partageaient le lit de tous les princes de l’Orient ; humaine, puisqu’elle nous ordonne l’aumône, bien plus rigoureusement que le voyage de La Mecque. Ajoutez à tous ces caractères de vérité, la tolérance. »

    cf « Remarque pour servir de supplément à l’Essais sur les Mœurs » (1763), dans Oeuvres complètes de Voltaire.

    Bien à vous.


  • pauvres propagandistes sionistes, ils critiquent l’islam toujours dans le même sens pour amener le choc des civilisations contre les musulmans et pour le profit de qui ? on va dire à qui profite le crime, leur propagande à ces hypocrites provoquera l’effet contraire de ce qu’ils recherchent, cad que les gens vont lire le coran comme il les appellent et vont prendre conscience et se réveiller de leur endormissement, et prendre enfin conscience de cette fausse propagande, les gens SINCERES capteront la lumière venu avec ce livre sacré ;


  • Toute religion devrait se borner à demeurer dans un cadre strictement privé. En fait, seule "l’éthique de réciprocité" devrait prévaloir dans la construction des lois d’un pays. Ceux qui croient et ceux qui ne croient pas s’y rencontreraient de manière civilisée. Ces "droits de l’homme", dont on nous bassine à longueur de temps, font de l’homme un être mentalement hémiplégique, entraîné sur des voies dangereusement hédonistes. Afin de corriger cet état de total déséquilibre, il faut impérativement associer, aux "droits de l’homme", "les devoirs de l’homme". Malheureusement, ces derniers n’apparaissent guère dans les comportements prétendument religieux de ces fous furieux qui égorgent des innocents afin d’abreuver un dieu, le leur, sorte de Moloch assoiffé de sang. C’est malheureusement cet aspect de l’Islam qui fait la"une".
    N’oublions pas que les premières victimes de telles atrocités sont les musulmans
    eux-mêmes.

     

  • Pour un philosophe, je trouve que Onfray commet avec une incroyable légèreté le crime intellectuel d’anachronisme. L’islam était homophobe ? Euh je veux bien mais toutes les religions et les temps étaient homophobes, les homophiles n’existaient pas, simplement parce-que les hommes devaient se reproduire pour leur survie. L’islam était guerrier ? Oui dans des temps de guerre je ne suis pas trop surpris de lire des textes en partie sur la guerre. L’islam était sexiste ? Là encore, qu’on me cite un seul système politique ou philosophique qui valorisait la femme hors de ses fonctions maternelles et familiales.


  • Je me permets de préciser à Monsieur Onfray qu’il se trompe et que les Juifs étaient prosélytes (7mn15s) ! On voudra bien lire à ce sujet les livres de Shlomo Sand ou de Gilad Atzmon. Cela remet bien entendu sérieusement et définitivement en cause le mythe du peuple élu, homogène et pur biologiquement depuis Moïse, propagé par les Sionistes...parfaitement conscients par ailleurs de cette problématique...En ce qui concerne la doxa qui désigne notre civilisation européenne et reprise par M.Onfray comme tant d’autres, "judéo-chrétienne", je préfère la formule "gréco-chrétienne". En effet, je ne vois pas en quoi la religion juive, plus que la civilisation hellénique, ait façonné la civilisation européenne pour mériter cet honneur.


  • Quoique ce monsieur ait pu dire, il nous encourage à lire la biographie du prophète de l’islam, les hadiths, et le Coran.
    Lisons-les avec clairvoyance pour nous faire notre propre idée du sujet.


  • D’abord, qu’attendre de plus d’un Onfray qui se déclare sioniste car quand on est sioniste on suis des preceptes religieux pour une terre sainte pour y etablir un etat religieux en passant par l’etape de l’etat laïc pour ne pas faire trop peur aux gens (sans la Sainte Shoah la pillule aurait eu du mal à passer QUAND MEME)
    Quant à Mamie Zinzin, elle se plante sur tout et suinte la haine et la sénilité.
    Le djihad dont la défintion est " Effort sur le chemin de Dieu" n’est pas juste une lutte armé.
    Chaque fois que Dieu demande au croyant de faire des efforts dans sa foi il appelle au djihad.
    Il est clairement préciser dans le coran que le premier et le plus gros djihad que doit faire tout croyant est le djihad contre soi même contre ses mauvais penchants, eviter les mauvaises pensés et les mauvaises actions et puis faire le bien autour de soi voilà le sens premier du mot Djihad.
    Par contre, le djihad dans le sens de lutte armé, n’est mentionné et autorisé par Dieu que sous le commandement de prophètes (Quand Jésus reviendra il fera le djihad)
    Par contre, il est dit aussi dans le Coran que l’on doit se défendre si l’on est attaqué, défendre sa famille et sa terre et aussi lutter contre l’oppresseur si on en a les moyens ; alors là aussi on peut parler de djihad même si on ne se défend pas au nom de Dieu mais plus pour sauver sa peau. Dans ce cas, il suffit donc de régarder avec sincérité et objectivité les evenements pour voir si la cause est juste, exemple : la lutte des palestiniens, la résistance des indiens face aux blancs, la lutte des peuples noirs contre leur servitude etc...
    Surtout arreté avec vos deux islam ça n’a pas de sens, l’Islam est Un et authentique et son message est clair et si vous voyez quelq’un mal agir c’est qu’il ne suit pas l’Islam (ou qu’il s’est égaré). Cela s’appelle l’ignorance et arretez de grâce vos amalgammes arabe/musulman car oui on peut être arabe et non croyant et on peut porter un prénom musulman et être dans la mécréance et dans le péché.
    Le jeune con arabo-racaille qui vous dépouille vôtre I-phone en criant "sur le coran de la mecque j’te nique ta M.." si vous croyez toujours que c’est un musulman dans le sens de soumis à Dieu vous faites bien marrer... Alors forcément les "kamikazes" qui se font sauter dans des bus à l’insu de leur plein gré , al C.I.Ada euh al Qaida, le world trade, Mérah, Boston, les 2 guignols de Londres et le fameux SDF en djellabah si c’est ça vos djihadistes alors je rigole. Dslé trop long


  • Si seulement vous saviez ce qu’est le Grand (et véritable) Jihad...


  • Procédé un peu bas, digne de tous bons républicains. Pour critiquer l’Islam on nous présente Onfray, BHL et pourquoi l’autre tratuffe de Maurice Benguigui (Patrick Bruel).

    Il serait intéressant de donner la parole à de véritables chrétiens recherchant la vérité selon l’enseignement du Christ comme l’abbé Pagés (http://www.islam-et-verite.com/) ou le frère Bruno Bonnet-Eymard (http://bibliothequedecombat.wordpre...).
    Rappelons que l’Islam fut à l’époque la meilleure arme pour combattre l’expansion du christianisme au plus grand bénéfice des juifs. C’est encore le cas aujourd’hui.

     

    • J’avais fais cette critique une fois à un commentateur qui m’assurai que l’abbé pagés était un homme sincère et fiable dans sa démarche. Je n’ai pourtant jamais vu un tel sophiste. Je préfère encore Onfray.

      Une image peut-être, pour illustrer mon propos ?

      Il vous suffit d’aller sur son site, dont Julienk vient de poster le lien. Il y a une rubrique consacrée à la place des femmes dans l’islam. Cette rubrique est illustrée par une photo montrant des dizaines d’hommes habillés en tenue de marié, tenant la main de dizaines de fillettes (3/4 ans), elles aussi habillées en mariées et se dirigeant manifestement vers l’autel (le but étant de nous faire croire que ces hommes vont, en conformité avec l’islam, épouser ces fillettes).

      Ce que ne dit ni la photo, ni l’abbé pagés, c’est que cette scène a eu lieue en palestine. Beaucoup de jeunes hommes n’avaient alors pas les moyens financiers de se marier. Le gouvernement leur a donc donné cette possibilité. Or, il est de coutume dans cette région de faire escorter le futur marié vers l’autel par une petite fille de sa famille.(mais l’homme ne l’épouse pas, il épouse sa promise qui est une femme).

      L’exposition de ce genre de manipulations devrait suffire pour éloigner d’un homme comme pagès les gens qui prennent le temps de réfléchir. Malheureusement certains ne vont pas vers lui en quête de vérité, mais dans l’objectif d’obtenir confirmation de leurs convictions.

      Je terminerai mon commentaire par cette petite suggestion, dont les gens de bonnes volonté ne manquerons pas de remarquer qu’elle n’est que le fruit du bon sens :
      ceux qui veulent connaitre l’islam, s’en faire une opinion fondée et solide, devraient tout simplement lire les livres que nous lisons, et écouter les savants que nous écoutons, s’intéresser à notre théologie. Parce que, en tant que musulman, je ne suis jamais allé apprendre ma religion chez l’abbé pagès. Je l’ai apprise du Coran et de la sunnah du prophète (psl), je l’ai apprise de livres comme "l’éthique du musulman". Si vous voulez savoir quels musulmans nous sommes, lisez les livres qui ont forgé notre pensée. Livres dont je vous fais le pari sincère que l’abbé pagès ne les a jamais ouverts.
      Cordialement et sincèrement.


    • Il ne s’agit pas seulement l’Abbé Pagès (un traditionaliste inconséquent de Vatican II qui prêche sur internet suite à sa mise au placard par sa hiérarchie moderniste), mais de tous les chrétiens depuis la naissance de l’Islam, ainsi que les Papes ex cathédra, comme par exemple le Pape Eugène 4 :« Nous pouvons espérer que de très nombreuses personnes de l’abominable secte de Mahomet se convertiront à la foi catholique. » « Les Musulmans qui ne se convertissent pas vont en Enfer » « Tous les Musulmans seront damnés au Jugement dernier », le Pape Léon X : « Les Musulmans attaquent la Croix symbole de Vie » ; et d’autres, ainsi que de nombreux Saints (l’Islam fut invriablement et très durement condamné par tout ceux qui abordèrent le sujet).
      Ce qui n’est pas un jugement de valeur sur des hommes (il existe des milliers de musulmans qui vivent plus dignement que bien des chrétiens), mais sur la Foi, ce qui est la mission de la seule église fondée par Dieu, l’église catholique. Comment peut-on croire en Dieu et penser qu’il puisse se contredire ?
      Il est intéressant de noter que l’Islam fut historiquement une sanction pour les mauvais chrétiens, et ne s’imposa que là où l’hérésie avait déjà triomphé : les Maures conquirent le Maghreb arien et l’Espagne arienne, mais s’arrêtèrent aux portes du Royaume Franc catholique, les Ottomans conquirent la Turquie, la Grèce et l’Europe de l’Est schismatiques mais s’arrêtèrent aux portes de l’Autriche catholique. Aujourd’hui, l’Islamisation de la France doit être vue sous cette angle : comme la conséquence et la sanction de l’apostasie de la France, dont les philosophes antichrétiens et les juifs sionistes sont pourtant le fer de lance... L’essor de l’Islam en France devrait nous inciter à retourner vers la Foi catholique, sinon ça ne sert à rien de le fustiger, ça n’est qu’attiser le feu de la guerre civile aveugle et de l’anarchie.

       

      • @ Anonyme.

        Je crois que vous m’avez mal compris. Je ne faisais pas état ici de la négation (ou condamnation) de la foi islamique par des religieux chrétiens, car après tout, il est difficile de concevoir que des chrétiens puissent appeler à reconnaitre l’islam comme religion divine sans renier leur propre croyance. Non, je parlais ici des procédés mensongers et vicieux dont l’abbé pagés fait l’usage, et dont j’ai mentionné un exemple dans mon précédent message.

        Je n’ai rien contre un débat d’idées honnête, mais j’ai en horreur ceux qui découpent, recoupent, transforment, manipulent les textes ou les faits pour leur faire dire ce qu’ils veulent.

        Ceci dit, concernant votre message en lui-même, comme je vous l’ai dis, il me paraît naturel que la grande majorité des religieux chrétiens rejettent l’islam en bloc. Et ceci pour une raison évidente : Si ces religieux reconnaissent l’islam comme religion véridique, alors ils ne sont plus chrétiens mais musulmans.

        Mais cela n’enlève rien au fait que pour connaitre l’islam de vous même, il vous est nécessaire de vous fier à nos textes et non aux leurs. Si ces chrétiens vous disent que l’islam est une fausse religion, d’où leur viennent leurs preuves ? De nos textes ? Allez donc les lire vous même et vous pourrez vous fonder un avis propre en connaissance de cause. S’il vous ai interdit de lire nos textes, pourquoi ces hommes ne se sont-ils pas cantonnés à cette interdiction ? Et si au contraire ils l’ont fait, alors vous êtes en droit de penser qu’ils ont émit un jugement sans connaissances.

        Si vous êtes croyant, alors vous devez bien savoir que votre salut ne dépend pas de Léon X ou du pape Eugène 4. Il est de votre responsabilité d’assurer le salut de votre âme, et donc de vous faire un avis en connaissance de cause. Cesser d’écouter ceux qui parlent sur ce qu’ils ne connaissent pas, et découvrez par vous-même. Et si vous arrivez à la conclusion sincère que l’islam n’existe que dans le but d’égarer les chrétiens, alors à ce moment là vous pourrez dire que votre avis était fondé sur la connaissance objective et non sur le discours d’un tel ou d’un tel.

        Si vous lisez ceci, j’aimerai de votre part une petite précision : Vous avez écrit : "Comment peut-on croire en Dieu et penser qu’il puisse se contredire ? "
        Je n’ai pas compris... à quoi faisiez-vous référence ?
        Cordialement.


    • Ce n’est pas l’Islam qui doit pousser à la Foi catholique et au retour à l’Église. Notre Foi en Jésus Christ ne se fera jamais par opposition à l’Islam sinon ce serait une Foi bien relative.
      Pour revenir à notre sujet, je vous invite vivement à regarder les vidéos du Frère Brunot-Eymard. Vous allez rester positivement sur les fesses...Vous m’en direz des nouvelles.


    • Il n’y a aucune interdiction concernant la lecture du Coran ou autre, ce que les chrétiens ont toujours fait pour pouvoir étudier avec objectivité. Lire par exemple ce qu’a écrit Saint Alphonse sur l’Islam*.
      Personnellement je me suis asses intéressé à l’Islam, j’ai étudié quelque peu l’arabe, certaines parties du coran, j’ai rencontré des musulmans et imams, mais cela reste très modeste pour pouvoir dire que je connais cette religion. Par contre, en tant que chrétien, je peux me fier aux décrets du Pape en condition d’infaillibilité (Pape valide sur la chaire de Saint pierre enseignant à l’église) et cela est suffisant pour avoir un jugement qui est sans appel.
      Pagès lui n’a ni infaillibilité ni la science infuse et peut-être pas forcément l’intégrité dans sa démarche d’après ce que vous dites, quoique certains de ses propos soient intéressants et vérifiables. C’est de plus un prêtre Vatican II (très probablement invalide d’ailleurs) qui se voudrait plutôt traditionnel donc le cul entre 2 chaises et forcément des approximations pour concilier les 2.
      Je connais quelque peu les travaux intéressants du père Brunot-Eymard qui procède par élimination des voyelles (tardives et facultatives dans l’écriture arabe) pour retrouver des passages de la Bible dans le Coran, ce qui a aussi été fait par d’autres il me semble.

       

      • Concernant les travaux du père Brunot-Eymard, je n’en ai personnellement jamais entendu parler. Pourtant, si je m’en tiens simplement au petit résumé que vous en faites, je serai tenté de dire ceci :
        Les voyelles sont apparues tardivement dans "l’écriture arabe"... Donc à l’écrit. Or la méthode principale de transmission du coran est depuis toujours la méthode orale. Le prophète Lui-même (psl), ne savait ni lire ni écrire.

        Comment voudriez-vous que l’ajout de voyelles à l’écrit puisse transformer un texte qui est apprit par cœur et récité en assemblée par la communauté des croyants ? Car oui, nous sommes nombreux à l’apprendre par cœur, et ceci depuis les premières générations de musulmans. Le Coran était d’ailleurs à l’époque (et encore un peu aujourd’hui) récité sous différentes formes permises et révélées au Prophète Muhammad. Une récitation du Coran qui ne serait pas authentique n’aurait aucune valeur. Le père Brunot-Eymard peut donc retaper le Livre comme il le veut, sa démarche ne saurait avoir le moindre sens. Quant aux ressemblances entre ce qui a été révélé aux chrétiens et ce qui a été révélé aux musulmans, rien d’anormal puisque les deux messages viennent du même Dieu.


    • Si vous lisez ceci, j’aimerai de votre part une petite précision : Vous avez écrit : "Comment peut-on croire en Dieu et penser qu’il puisse se contredire ? "
      - Comment penser que Dieu puisse se contredire en plusieurs religions ? Qu’il fonde une église éternelle puis une autre qui viendrait tout remettre en cause ? Qu’il promette que les hérésies ne prévaudrons jamais contre le dépôt intact de la la Foi, puis que tout compte fait non, tout est à revoir ?
      Ou encore, mais c’est un autre sujet qui nécessiterait aussi des pages et des pages :
      - Comment penser que Dieu puisse se contredire dans un texte émanant de lui, comme dans le Coran ?
      Le christianisme est l’accomplissement ultime et définitif de la religion juive de l’ancien testament, qui en est en quelque sorte l’espérance. Jésus remplit point par point les attentes juives de l’ancien testament. Mais Mahomet, quelles que soient ses qualités etc, arrive comme un cheveux dans la soupe, contredisant tout ce qui a été fait avant, tout en se déclarant dans la continuité...
      « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. »
      « Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème »
      « Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. »
      « Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. »

       

      • Il n’y a aucune contradiction dans le message de Dieu(swt). Mais comme les juifs qui avaient fait de leurs temples des commerces, les chrétiens se sont progressivement éloignés du message apporté par Jésus (psl). Forcément, quand Dieu(swt), au travers du prophètes Muhammad (psl), a rétabli la vérité, les chrétiens ont trouvé dans son message de nombreuses contradictions avec leurs pratiques courantes.
        Et la contradiction la plus importante fut celle qui leur avait été insufflée par le diable pour détourner leur adoration de leur créateur vers une créature et qui consistait à leur faire croire que Dieu(swt) avait un fils.


    • "La laicité devrait reprendre du poil de la bête".. Sérieusement comment peut-on se dire cultivé quand on sort ce genre de phrase, comme si on vivait dans la religion tout le jours.. L’avortement, le mariage pour tous, l’usure continuelle, c’est pas quelque chose de trés religieux je dirais.. Ces gens la devrait se regarder dans la glace et se dire que c’est des merde.. Il y’a un problème avec l’islam en France je suis d’accord : Il n’y en a pas chez les jeunes français de papier et c’est ce qui fait que cette religion fait peur. Les représentants de l’islam dans la tête des gens sont les jeunes du 93, morsay ou chalghoumi, même moi j’ai peur..
      Je soulève cependant un problème : je pense que les musulmans ne seront jamais accepté en France.. Et quelque part tant mieux, ça serait bien qu’il y est un retour au pays pour faire quelque chose plutôt que de rester ici et d’être des sous-citoyens.. Plus la crise avance plus l’islamophobie se développera.. Et je continue à penser que la religion (aucune des religion) n’est le problème de la France, c’est même plutôt l’inverse.. Qui forme des gens qui ne savent pas écrire, l’école ou la religion ? Qui mets les gens a la rue, c’est les musulmans ou les banques ? Qui.. etc.. L’islam n’est pas le problème mais plutôt la conséquences de l’immigration et au lieu de poser les vrais questions et essayer de les résoudre., ils préfèrent parler d’une religion pratiqué par personne finalement, les musulmans n’existent pas en France vu que l’usure y est interdite est que nous y sommes tous soumis, les musulmans mangent du porc avec la gélatine etc.. les musulmans mange du faux halal, les musulmans ont voté en majorité pour le mariage pour tous.. enfin bref l’islam n’existe que dans le coran est dans l’esprit des gens..


    • (suite en réponse @ franbeur)

      Après cette défense, ou remise en perspective, si vous voulez, une deuxième critique m’entraîne sur le terrain de la spiritualité et de la transcendance, où la religion est vue comme nécessaire pour s’élever au-dessus de notre pauvre condition humaine. A-t-on absolument besoin d’une religion pour établir une société agréable avec des principes moraux, des règles de comportement et une empathie mutuelle permettant de vivre ensemble de manière harmonieuse ? Est-il nécessaire de supposer l’intervention d’une divinité pour nous ramener sur le bon chemin dont nous avons trop souvent tendance à nous écarter ? Si une telle divinité, par essence bienveillante et toute puissante existe, pourquoi tant de mauvaises actions sont commises dans ce monde et pourquoi les « mauvais » et « nuisibles » vivent (souvent) mieux et (apparemment) plus heureux que les « bons » ? (Ah oui, on nous dit : « Il y a le libre arbitre ») Que devenons-nous après la mort, y a-t-il une récompense ou une sanction selon nos actions pendant la vie ? Toutes ces questions ne peuvent évidemment se traiter dans le cadre d’une discussion de forum ! Pour ma part, je réfléchis à ces questions en lisant des livres aussi bien écrits par des athées que par des religieux, je ne veux convaincre personne, ni attends que quelqu’un m’apporte la révélation. Je me forme ma propre « religion » ou « intime conviction » en essayant d’être le moins « nuisible » possible (être le « meilleur » est un objectif trop ambitieux…). Peut-être qu’à l’approche de la mort, le sentiment religieux deviendra plus « prégnant » ; la crainte est le commencement de la sagesse, n’est-ce pas ?

       

      • C’est plutôt la sagesse qui est la fin de la crainte.. et effectivement c’est pas ici qu’on peut répondre à ces questions vieilles comme le monde ; elles n’ont pas trouver réponse et font que l’histoire se répète, parce que comme l’esprit qui les pose, elles sont fermées sur elles mêmes, elles sont gardées intactes parce qu’elles se répondent elles mêmes.. Ne le prend pas mal, je ne personnifie pas. Je ne peux que t’encourager dans ta quête de vérité, dans ou en dehors de la religion et tu la trouveras si tu la cherches honnêtement mais honnêtement implique que tu puisses remettre en questions les croyances profondes et fermement ancrées qui sous tendent tes questions ; tes perceptions témoignent de ses croyances et non pas de la réalité, une question honnête demande quelque chose que tu ne connais pas, elle ne pose pas de conditions à la réponse, d’où l’importance de la foi.. effectivement en cela ton choix est libre, ton "libre arbitre" entier. Mais si tu crois qu’il n’y à rien, qu’est ce qui va te répondre ?


      • *vieilles, désolé. Et concernant les personnes qui meurent sans baptême, elles portent quand même le péché originel, c’est pour ça qu’elles vont en enfer même si elles n’ont jamais péché elle-mêmes, dans un niveau de l’enfer ou les douleurs sont faibles voir inexistantes, mais en Enfer quand même, c’est à dire das les ténèbres, oubliées de Dieu à tout jamais.


      • Reposes toi un peu Grindsel Tirédunevi

        Saches que le royaume des cieux est amour. La culpabilité semble avoir fait des ravages en toi, ne la projette pas sur les autres, tu ne fais qu’obscurcir sa source ainsi. Que fais tu de l’expiation, du pouvoir du pardon ? Comment sauras tu jamais si Dieu te l’accorde si tu ne te l’accordes pas toi même !? La peur de l’enfer, de Dieu n’est pas l’accès au royaume, ils ne sont possible qu’en dehors ; je te le répète le royaume est amour et l’amour se joint à lui même..Les dogmes que tu défends si bien sont comme des gardes fous (c’est peut être pour ça que tu en as tant besoin) sans eux pas de compréhension mais en eux tu peux argumenté tranquillement.. je sais que tu vas te sentir attaquer par mes propos, mais bon tu sembles enclin à cette interprétation quoi qu’on dise..


      • Pour rendre mon propos compréhensible, voici sa première partie (qui n’est pas passé), avec quelques références accessibles en ligne pour faire avancer le débat (et sortir des invectives de personne) :
        Les mauvaises actions son commises contre Dieu et le mal est une absence de Dieu.
        Après la mort chacun est rétribué de manière exacte, il n’y a aucun doutes la dessus (c’est un dogme).
        Celui qui a été heureux en faisant le mal souffrira d’autant plus, et le souvenir de chacun de ses plaisirs illicites sera une cause de souffrance supplémentaire et éternelle (St Alphonse, préparation à la mort, Ste Hildegarde, le livre des mérites par exemple, il y en a bcp d’autres ****). Chaque acte est posé pour l’éternité.
        La seule chose qui peut paraître injuste à la sagesse humaine, c’est que celui qui a fait le bien, qui n’a jamais péché, mais qui meurt sans avoir été baptisé, va en enfer, pour y souffrir cependant de peines plus douces. Seule l’application des mérites de Jésus Christ par le sacrement de baptême peut laver l’affront du péché, car tout péché est une offense infinie et nécessite un mérite infini que nulle force humaine ne peut procurer.
        Si ces questions sont vieilles comme le monde, ou plutôt comme le péché, les réponses sont tout aussi vieilles puisqu’elles furent immédiates. Dieu a tout de suite donné une réponse à Adam pour se racheter, en lui promettant le Messie. Mais l’humanité est oublieuse...
        La plupart des Saints, parmi les plus sages, ont vécus dans la crainte, et sont mort en tremblant, ils ne furent soulagés qu’une fois jugés.
        NB @ franbeur, on est d’accord, on peut argumenter à l’intérieur des dogmes.
        Concernant la grâce de Dieu, je n’ai pas la prétention de la maîtriser...
        Je ne fais que ce que je sais faire (très modestement).


      • Les chrétiens excitent sans cesse leur sentiment de culpabilité, afin de mieux lutter contre le péché et afin d’obtenir la miséricorde de Dieu. Il n’y a rien de pire que celui qui ne se sent coupable de rien. "Que vos rires se changent en larmes". Pour vous en donner une idée, voici un bref aperçu de ce qu’a pu être la pénitence chrétienne à travers la vie de Saint Vincent. Vous pouvez aussi lire le Confiteor, ou l’Acte d’Attrition ou encore celui de Contrition. La contrition est un état recherché par le chrétien, il faut demander à Dieu la douleur de nos péchés, car il n’y a que les aveugles qui croient ne jamais pécher.


      • @ anonyme et/ou Grindsel Tirédunevi

        MERCI sincèrement pour cette ouverture à l’intériorité de la dévotion chrétienne, dont vous me démontrer les fondements et dont aussi vous illustrez l’efficacité, puisque je ne ressens nul trace d’orgueil dans vos propos en réaction à ce que pourtant vous appelez des "invectives de personne". Mon attaque parfaitement délibérée envers la culpabilité partait d’une intention d’empathie parce que ça reste pour moi une interférence dans sa relation à Dieu.

        "tout péché est une offense infinie et nécessite un mérite infini que nulle force humaine ne peut procurer", je vous rejoins entièrement, tout ceci ne peut être intelligible que si on admet que l’esprit n’est pas séparé, nous avons donc une influence INFINIE les uns sur les autres et à partir d’un point de vue erroné qu’est celui de la séparation, notre définition de nous et du monde est faussée, ainsi donc que tous nos actes. Le péché comme le pardon ont donc une puissance qu’aucune force humaine ne peut mesurer. Mais bon le mal est sans cause ; c’est limpide en fait nous vivons EN Dieu, en son unité, nier cela c’est prendre ses rêves pour la réalité mais avec la puissance de SON esprit puisqu’il n’y en a qu’ UN. La culpabilité trouve donc ses limites dans cette compréhension. C’est pourquoi il est essentiel de remettre son esprit à Dieu ; bien compris, ceci n’est pas une négation ou abnégation de celui ci mais de sa libération.. l’esprit s’emprisonne dans sa fausse croyance en une autonomie séparée (qui rend la culpabilité INÉVITABLE) et se laisser guider de façon volontaire par le saint esprit mène au salut.

        Bref, vous m’avez beaucoup éclairer sur la culpabilité et ses fondements parfaitement justifiés dans sa relation à soi et aux autres (qui sont d’ailleurs indissociables) et dont je n’avais pas idée mais ça reste pour moi une interférence dans une volonté de communion avec Dieu..qui est paix.."La paix et la culpabilité sont antithétiques, et on ne peut se souvenir du Père que dans la paix. L’amour et la culpabilité ne peuvent coexister." la culpabilité pointe l’erreur, mais l’entretient tout autant..

        Je réitère donc mes invectives lol


      • Comme saint François allait une fois de Pérouse à Sainte Marie des Anges avec frère Léon, au temps d’hiver, et que le froid très vif le faisait beaucoup souffrir, il appela frère Léon qui marchait un peu en avant, et parla ainsi : « O frère Léon, alors même que les frères Mineurs donneraient en tout pays un grand exemple de sainteté et de bonne édification, néanmoins écris et note avec soin que là n’est pas point la joie parfaite. »
        Et saint François allant plus loin l’appela une seconde fois : « O frère Léon, quand même le frère Mineur ferait voir les aveugles, redresserait les contrefaits, chasserait les démons, rendrait l’ouïe aux sourds, la marche aux boiteux, la parole aux muets et, ce qui est un plus grand miracle, ressusciterait des morts de quatre jours, écris qu’en cela n’est point la joie parfaite. »
        Marchant encore un peu, saint François s’écria d’une voix forte : « O frère Léon, si le frère Mineur savait toutes les langues et toutes les sciences et toutes les Écritures, en sorte qu’il saurait prophétiser et révéler non seulement les choses futures, mais même les secrets des consciences et des âmes, écris qu’en cela n’est point la joie parfaite. »
        Allant un peu plus loin, saint François appela encore d’une voix forte : « O frère Léon, petite brebis de Dieu, quand même le frère parlerait la langue des Anges et saurait le cours des astres et les vertus des herbes, et que lui seraient révélés tous les trésors de la terre, et qu’il connaîtrait les vertus des oiseaux et des poissons, de tous les animaux et des hommes, des arbres et des pierres, des racines et des eaux, écris qu’en cela n’est point la joie parfaite. »
        Et faisant encore un peu de chemin, saint François appela d’une voix forte : « O frère Léon, quand même le frère Mineur saurait si bien prêcher qu’il convertirait tous les fidèles à la foi du Christ, écris que là n’est point la joie parfaite. »


      • Et comme de tels propos avaient bien duré pendant deux milles, frère Léon, fort étonné, l’interrogea et dit : « Père, je te prie, de la part de Dieu, de me dire où est la joie parfaite. » et saint François lui répondit : « Quand nous arriverons à Sainte-Marie-des-Anges, ainsi trempés par la pluie et glacés par le froid, souillés de boue et tourmentés par la faim, et que nous frapperons à la porte du couvent, et que le portier viendra en colère et dira : « Qui êtes-vous ? » et que nous lui répondrons : « Nous sommes deux de vos frères », et qu’il dira : « Vous ne dites pas vrai, vous êtes même deux ribauds qui allez trompant le monde et volant les aumônes des pauvres ; allez-vous en » ; et quand il ne nous ouvrira pas et qu’il nous fera rester dehors dans la neige et la pluie, avec le froid et la faim, jusqu’à la nuit, alors si nous supportons avec patience, sans trouble et sans murmurer contre lui, tant d’injures et tant de cruauté et tant de rebuffades, et si nous pensons avec humilité et charité que ce portier nous connaît véritablement, et que Dieu le fait parler contre nous, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite.
        Et si nous persistons à frapper, et qu’il sorte en colère, et qu’il nous chasse comme des vauriens importuns, avec force vilenies et soufflets en disant : « Allez-vous-en d’ici misérables petits voleurs, allez à l’hôpital, car ici vous ne mangerez ni ne logerez », si nous supportons tout cela avec patience, avec allégresse, dans un bon esprit de charité, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite.
        Et si nous, contraints pourtant par la faim, et par le froid, et par la nuit, nous frappons encore et appelons et le supplions pour l’amour de Dieu, avec de grands gémissements, de nous ouvrir et de nous faire cependant entrer, et qu’il dise, plus irrité encore : « ceux-ci sont des vauriens importuns, et je vais les payer comme ils le méritent », et s’il sort avec un bâton noueux, et qu’il nous saisisse par le capuchon, et nous jette par terre, et nous roule dans la neige, et nous frappe de tous les nœuds de ce bâton, si tout cela nous le supportons patiemment et avec allégresse, en pensant aux souffrances du Christ béni, que nous devons supporter pour son amour, ô frère Léon, écris qu’en cela est la joie parfaite.


      • Et enfin, écoute la conclusion, frère Léon : au-dessus de toutes les grâces et dons de l’Esprit-Saint que le Christ accorde à ses amis, il y a celui de se vaincre soi-même, et de supporter volontiers pour l’amour du Christ les peines, les injures, les opprobres et les incommodités ; car de tous les autres dons de Dieu nous ne pouvons nous glorifier, puisqu’ils ne viennent pas de nous, mais de Dieu, selon que dit l’Apôtre : « Qu’as-tu que tu ne l’aies reçu de Dieu ? et si tu l’as reçu de lui, pourquoi t’en glorifies-tu comme si tu l’avais de toi-même ? ». Mais dans la croix de la tribulation et de l’affliction, nous pouvons nous glorifier parce que cela est à nous, c’est pourquoi l’Apôtre dit : « Je ne veux point me glorifier si ce n’est dans la croix de Notre-Seigneur Jésus Christ. »


      • Plus proche de nous, le Père Pio (le dernier grand saint connu), confesseur, amenait également à la pénitence. Quelques images **.


      • Je terminerai (promis les modérateurs, et merci) avec ces mots de Notre Dame à Lourdes : "pénitence, pénitence, pénitence"...


      • @Grindsel Tirédunevi
        Tout ce que tu écris est très juste mais, si je peux me permettre, à nouveau tu ne va pas assez loin. Pour l’instant tu es toujours à un niveau personnel, craintif (même si tu adores Celui qui doit l’être) et séparatiste. Imagine maintenant, comme tous les saints dont tu viens d’écrire, que cette pénitence, cette contrition, tes souffrances diverses étaient offertes POUR D’AUTRES... Là tu serais de plein pied dans l’Oeuvre même du Rédempteur : et tes actions, de personnelles, seraient universelles (non séparatistes), tu ne travaillerais plus par crainte (ce qui semble motiver tes actions et écrits) mais par Amour ! Et l’Amour envers tous, SURTOUT vers ceux qui ne savent ni ne comprennent. Comme fit le Christ :-) Tu participerais totalement au Travail Rédempteur dans son vrai sens qui est l’Harmonie et la compréhension qu’aux yeux de Dieu nous avons TOUS (même ceux qui nient et réfutent) la même valeur fondamentale...
        Quant aux pécheurs, ne soit pas si affirmatifs non plus à leur sujet : tu sais que nous le sommes tous mais que la Justice est contrebalancée par l’Amour Divin. Je m’en voudrais donc de ne pas te rappeler deux phrases de l’Oint. La première est une réponse à Catherine de Sienne Lui demandant ce que deviendront les pécheurs, et le Christ de répondre que "tout ira bien..." La seconde fut dite à Anne Maria Taigi, et elle est explicite sur le niveau d’Amour en action ET SUR CE QUE NOUS POUVONS OBTENIR DU REDEMPTEUR : " De Judas je ne te dirai pas ce que j’ai fait, de peur que tu ne profites de mon Amour..."
        Fraternellement


      • Désolé, je ne voulais plus poster de message sur ce sujet, mais une mise au point était nécessaire :
        Théurgie, nous ne serons jamais d’accord étant donné que vous n’êtes pas catholique.
        L’église catholique ne mélange pas mansuétude envers les hommes et transigeance vis-à-vis de la Foi.
        Vos citations de saints faillibles (tous les saints se trompés au moins une fois) hors contextes peuvent-être interprétées de différentes manières (par exemple, on dit de l’enfer que Dieu y manifeste encore sa clémence car malgré l’horreur inimaginable des châtiments, ils restent au dessous de ce qu’on mérite), pourquoi vous obstinez-vous a vouloir les opposer aux dogmes qui sont infaillibles ? C’est le meilleur moyens de se perdre...
        Il y a a un enfer et les pécheurs y vont, Dieu ne se contredit pas et ne ment jamais, fût-ce pour notre bien, cessez de séduire les gens avec vos hérésies à la Michel Polnareff mâtinées de psychologisme de comptoir, ou alors situez-vous clairement en dehors de la religion catholique, nous y gagnerons en cohérence, merci.


    • Mr ONFRAY a eu une argumentation de non connaisseur. Même si ses conclusions sont correctes.

      Il faut lire Rémy BRAGUE, trop rare sur le sujet, qui fait le point sur le sujet (Du Dieu des chrétiens et d’un ou deux autres, 8 euros).

      Il ne s’agit pas de critiquer l’islam, au sens de donner une interprétation négative. Il s’agit de bien savoir de quoi on parle.

      Une remarque toute bête pour montrer l’inconsistance de ce type de débat : on parle des musulmans, et eux même parlent d’eux en ce sens, comme étant un peuple. cette notion est partagée par le judaïsme. Or dans ces deux religions, la notion de Dieu est OBLIGATOIRE. D’où les règles sociales associées.

      Il n’y a pas à juger ni l’islam, ni le judaïsme, ni le christianisme. Il a y a à accepter leur fait et leurs caractéristiques.

      Tous ces débats à la con seraient plus intelligents si on prenait soin d’avoir toujours dans la poche un résumé des sagesses bouddhiste et les évangiles, synoptiques et/ou apocryphes.

      Il suffit de lire tout cela pour se rendre compte où sont les néandertaliens de la "religion".

       

    • Il faut analyser la démarche. Utiliser un fait divers sordide comme il y en a tout les jours dans les journaux, le monter en épingle et l’instrumentaliser pour stigmatiser um milliard d’individu, c une dégueulasserie sans nom.
      De plus, l’échange entre la foldingue et le comique reubeu est quand même symbolique. On est face à une agression gratuite, et l’agresseur se met en victime face à l’agressé qui a quand même du courage de rester calme. C’est exactement ce qui se passe à l’échelle internationale. On ment, on stigmatise et ensuite on bombarde.



    • Je crois qu’Israël montre ce qu’est un Occident découplé de l’Europe. Je suis un farouche défenseur des valeurs de l’Occident




      Rectification : ce n’est pas Israël qui est occidentale, c’est l’occident qui est juif, depuis la révolution française notamment. Onfray avec sa philosophie des lumières est un défenseur de cet occident judaïsé.


  • Afficher les commentaires suivants