Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Découvrez IDIOCRACY, le nouvel album de Philippe Guêpe

2020 : l’heure du grand dressage planétaire semble avoir sonné.

 

Masque, confinement, agenouillement et autre symbolique orwellienne : le monde des années 60/70/80 semble n’avoir jamais existé.

Vaccin à nanoparticules, puçage de masse et autre 5G sont à nos portes. La machine s’engouffre dans une société globalisée, inhumaine et destructrice à vitesse carabinée. Lorsque l’ignorance, la désinformation et le contrôle généralisé ont définitivement poussé la grande fable « liberté-égalité-fraternité » à la trappe, il est peut-être temps de méditer. Ou bien est-il déjà trop tard ?

Philippe Guêpe

 

Découvrez IDIOCRACY, le nouvel album de Philippe Guêpe

 

Découvrez le clip du morceau Mister Milliardaire :

 

Découvrez le clip du morceau Control :

 

Philippe Guêpe – IDIOCRACY

- Idiocracy (3:48)
- Control (4:27)
- Dans l’air du temps (4:17)
- Tout va bien ici (4:12)
- Souriez souriez (3:33)
- Terminus hotel (3:26)
- Mister Milliardaire (4:36)
- Les chemins de Tolkien (4:01)
- Liberté (4:09)
- Memento mori (4:04)

Durée totale de l’album : 40’32

Fichier audio MP3 320 kbps

 

Se procurer l’album de Philippe Guêpe IDIOCRACY chez Kontre Kulture :

 

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir le catalogue de Kontre Kulture Musique
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2482573

    Le titre Control est excellent. J’attendais l’album avec impatience !


  • #2482675

    Y’a du talent, c’est indéniable. Acheté. Merci Kontre Kulture et E&R


  • #2482852

    Téléchargé ! De la bonne chanson Française où la guitare pop/rock est exploitée dans toutes ses possibilités. Clins d’oeil 80’s, Pink Floyd, Tears for fears, Stray Cats,Cure... Un peu de Baschung des débuts et de Thiéfaine dans l’écriture. Bonne voix, mélodies efficaces et textes entre nostalgie et second degré. Bravo !


  • #2482879

    Excellent album. Un artiste complet, très bon musicien et auteur aux accents légèrement mutins ! A découvrir. Merci ER !


  • #2482880

    Un chanteur taquin et une grande sensibilité. Bravo Mister Guêpe.


  • #2482883

    La symbiose parfaite entre les groupes rock des années 80 et la chanson Française des Brel Brassens Trenet... (un soupçon de Nougaro dans Mister Milliardaire ;) ) Bravo !


  • #2482884

    Un petit côté Police / Sting qui revient tout au long de l’album et qui explose sur le titre "liberté" ( qui pourrait presque être un hymne aux GJ ). Super bien !


  • #2482886

    Waow ! putain d’album qui tourne en boucle depuis ce matin ! Des concerts en vue ???


  • #2482889

    Un très bel album ! Magnifique petite perle la chanson "Terminus hotel" qui met la larme à l’oeil dès les premières notes. Je suis fan(e) !


  • #2483071

    Album plus rock que le précédent, aux textes toujours aussi pertinents. Les chansons se retiennent bien, soutenues par de bons riffs de guitare.


  • #2483074

    Belles mélodies et super écriture.


  • #2483901

    Très bonnes chansons. Merci de dénoncer le rouleau compresseur Mondialiste avec autant de talent.


  • #2484019

    Entre Rock et variété Française avec des paroles à plusieurs degré de lecture et une bonne voix. De bonne qualité. Bravo !


  • #2484167

    Les titres sont excellents. Bonnes melodies, belle voix et textes plein de subtilité. On aimerait encore plus de prod.


  • Faire la paix à coups de fusil.
    Se libérer à coups de fouet.
    Instruire le peuple à coups de marteau.
    Se cultiver à coups de faucille.

    À chaque marteau sa faucille,
    L’ordre du monde ancien vacille.
    À chaque faucille son marteau,
    Chacun a part au grand gâteau.

    Mao Zedong.

    Excusez-moi quand pendant toutes les années d’après-guerre on a eu une intelligentsia pour décréter que quiconque n’adorait pas ce grand poète des génocides était un chien, quand pendant toutes ces années on les a laissé pérorer et qu’on a hurlé ces slogans sous leurs ordres pour gagner plus d’augmentations et de congés payés, quand pendant toutes ces années on avait sa carrière universitaire la plus somptueuse garantie à vie à commenter ce genre de vers, bien cela finit par se payer, cela finit par former le caractère de tout un peuple dans le sens de son asservissement définitif. Il est trop tard pour hurler. Je ne sais plus si c’est Jean Braudel qui a dit que la France fut toujours d’une façon ou l’autre la Chine de l’Europe mais il semble qu’elle soit incapable d’avoir une autre sorte de mandarins.

    Beaucoup ont bel et bien hurlé tandis qu’il était encore temps et ils ont été tous tués à coups de médocs par la psychatrie carcérale aux applaudissements de 66,6%. Un 66,6% qui passait alors pour le minimum vital de gauche pour ne pas être soupçonné de Pétinisme — il ne fallait surtout pas lire George Orwell non plus que Tintin au pays des Soviets sous peine de perdre beaucoup d’amis précieux pour son avancement, ni encore moins se faire voir regarder Les Chinois à Paris de Jean Yanne sous peine d’être rangé parmi les péquenots et les pékins par nul autre que le journal le monde entre deux colonnes de Jean Lacouture encensant le régime de Pol Pot — et qui a viré néo-libéral avec Cohn Bendit en tête du cortège très exactement en même temps que la Chine est passée de la Révolution Culturelle qui mit les intellectuels aux travaux forcés à la Révolution Mercantiliste qui livra ces travailleurs forcés aux nouveaux entrepreneurs.

    Aujourd’hui le culte de Mao dure toujours et reprend même du poil de la Bête, sauf que maintenant c’est une vraie religion chinoise à part entière, une secte particulière du Taoisme où il s’agit d’offrir le fruit de son travail et les petits deniers de ses dénonciations sur un autel à son effigie dans l’intention que la chance financière arrive.


Commentaires suivants