Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Découvrez les coffrets Kontre Kulture pour les fêtes de fin d’année !

À l’occasion des fêtes de fin d’année, les éditions Kontre Kulture vous proposent des chèques-cadeaux à offrir à vos proches et quatorze coffrets thématiques, composés chacun de plusieurs ouvrages remisés et d’un cadeau surprise !

 

Rappel pour vos achats de Noël : la Librairie Vincent est ouverte de 12h30 à 19h30 du mardi au samedi (le samedi 24 décembre de 10h30 à 16h30) au 115, avenue de La Bourdonnais (Paris VIIe).

 

 


 

Le cadeau parfait pour les fêtes de fin d’année :
l’exceptionnelle édition Kontre Kulture des Fables de Jean de La Fontaine
(ouvrage en couverture rigide contenant 535 gravures de Gustave Doré)

 

 


 

 

Le coffret « Imaginaire européen »

 

Le coffret « Homère »

 

Le coffret « Grands récits »

 


 

 

Le coffret « Alain Soral – L’Intégral »

 

Le coffret « Anti-gauchiste »

 

Le coffret « Anti-droitardé »

 

Le coffret « Russie »

 

Le coffret « Plus jamais ça »

 

Le coffret « La pensée – Starter pack »

 

Le coffret « LGBT »

 

Le coffret « Hommage »

 

Le coffret « Féminisme »

 

Le coffret « Conspi »

 

Le coffret « Conspi II »

 


 

Un chèque-cadeau à offrir à vos proches, à partir de 20€,
échangeable contre tous les produits de la boutique Kontre Kulture
et valable 1 an

 


 

Bonne fin d’année à tous !

 

 

 

 






Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article