Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dédicace de Marion Sigaut à la librairie Facta

Le samedi 10 janvier 2015 à 14h30

L’historienne Marion Sigaut dédicacera son dernier ouvrage, Voltaire. Une imposture au service des puissants, le samedi 10 janvier 2015 de 14h30 à 18h à la librairie Facta, à Paris.

La librairie Facta se situe au 4 rue de Clichy, dans le IXe arrondissement de Paris.

Métro le plus proche : Trinité-d’Estienne-d’Orves (Ligne 12)
RER le plus proche : Haussmann-Saint-Lazare (Ligne E)

 

La quatrième de couverture du livre :

Voltaire ! Figure des Lumières qui a donné son nom à nombre de collèges, lycées, places et boulevards. Dont on fait lire des extraits, toujours les mêmes, aux jeunes gens de nos écoles, et que l’on cite, parfois à tort, sur les plateaux télé, dans les cours de récré, dans les dîners de famille. Parce que Voltaire c’est cet ami de l’humanité, ce chantre de la liberté, que l’on veut, que l’on doit mettre en avant pour légitimer la démocratie libérale marchande – ou, dirons-nous, la social-démocratie qui lui permet de perdurer – dont nous sommes prisonniers. Il est l‘un de nos geôliers, l’un des gardiens de notre prison mentale.

Alors il faut lire Voltaire, mais le lire jusqu’au bout, le lire tout entier pour le découvrir vraiment, et découvrir dans le même temps le fond de l’esprit de notre époque, son « logiciel » comme nous dirions avec un terme d’aujourd’hui, le paradigme dans lequel nous vivons ou survivons.

C’est ce qu’a fait Marion Sigaut. Elle nous livre ici, toujours citées, toujours sourcées, les pensées intimes de Voltaire, ce qu’il disait à ses amis, comment il se comportait, comment il jugeait ses contemporains ; en deux mots la face cachée et pourtant accessible à qui veut se donner la peine de lever le voile, d’un personnage flamboyant dont le masque commence à s’effriter.

Marion Sigaut est un écrivain et historienne française, née en 1950 et spécialiste du XVIIIe siècle. Elle a écrit plusieurs ouvrages, certains historiques, d’autres plus intimes, a donné de nombreuses conférences que l’on peut voir ou revoir sur internet, et anime le site marionsigaut.fr.

 

Voir aussi, sur E&R :

Se procurer le dernier ouvrage de Marion Sigaut chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1074791
    le 05/01/2015 par Philippe Lutèce
    Dédicace de Marion Sigaut à la librairie Facta

    Eh bien ! Ma commande chez Kontre Kulture est arrivée aujourd’hui et voilà qu’un nouveau Sigaut est disponible... Dommage, je ne vais pas pouvoir passer une autre commande avant un moment (avec les frais de port, j’ai meilleur temps de commander plusieurs livres), d’autant plus que c’est un bouquin que j’attendais.
    En tout cas, bonne continuation, madame Sigaut !

     

    • #1075553

      Me permettez-vous de compléter votre documentation en citant le livre : "Lettres de quelques juifs à Monsieur de Voltaire" qui est de tous les écrits et de son propre aveu, celui qui a plus affecté le "grand homme". En fait, cet ouvrage a été écrit par l’abbé Guénée qui était son contemporain. On y apprend - preuves à l’appui- que Voltaire, contrairement à ses prétentions, ne connaissait pas le grec, que sa connaissance du latin était médiocre. cf Traductions pour le moins approximatives par Voltaire de deux textes, l’un grec et l’autre latin avec dans le même ouvrage la traduction correcte et académique de ces textes. La même mésaventure est arrivée à la "lumière de son siècle" pour l’hébreu qu’il prétendait connaitre, alors que dans un écrit adressé à son ami d’Alembert et publié dans l’ouvrage cité, il admet que son apprentissage de cette langue n’avait duré que 8 jours....


  • #1074911

    Bonsoir Madame Marion Sigaut ,bonsoir à tous ,
    Un livre explosif à mettre entre toutes les mains .. !
    18ème siècle : "Voltaire une imposture au service des puissants"
    21 siècle : "bernard henri levy une imposture au service des puissants en général, et des sionistes en particulier ".
    Les choses n’ont pas changé en réalité depuis ce fameux 18ème siècle !

     

    • #1075407

      BHL est la parenthèse fermante d’une longue dynastie d’idéologues sataniques ouverte avec Voltaire : Voltaire passa le flambeau, en matière de menus plaisirs partagés aussi bien que de formulation d’idées, au Marquis de Sade, ce dernier à Talleyrand. L’avant-dernier fut Jean-Paul Sartre, une autre nullité intellectuelle et morale très verbomotrice dont on n’a pas fini de mesurer les ravages et l’imposture, qui choisit BHL pour successeur. Il ne s’agit pas d’une simple métaphore, il s’agit d’un passage rituel et formel du pouvoir au terme d’une adoption. Les registres idéologiques peuvent changer d’un auteur à l’autre comme ils peuvent le faire dans la vie du même, mais le projet auquel ils ont juré fidélité est le même, détruire l’Église, détruire la France en tant que pays catholique, exposer cette dernière à l’envahisseur le plus fort et le plus probable du moment. On peut parler d’une contre-papauté.

      L’oeuvre de Sade est si intimement reliée à celle de Voltaire que les archéologues ont du mal à démêler les paternités de beaucoup de textes. Une des plus grandes impostures est d’avoir présenté la langue française elle-même comme la langue de Voltaire par excellence, or si cet auteur poétique particulièrement raté a pondu des textes en quantité monstrueuse la qualité en est absente, l’absence de génie et de créativité en est la caractéristique première, il s’agit de prose judiciaire et propagandiste d’un caractère si mécanique qu’un algorithme informatique eût pu la produire (quoi qu’il en soi le type écrivait sous hypnose bien souvent, en mode écriture automatique, avec pour résultat concret des phrases non ponctuées, sans séparation, que des compilateurs subséquents ont mis en page ; de plus Voltaire orthographiait de façon peu cohérente).

      L’imposture principale de ce personnage est d’être passé à la postérité en tant que philosophe, au point de galvauder l’appellation de façon irrémédiable dans la culture française et d’empêcher à jamais cet outil linguistique de monter de niveau spirituel au-delà du pamphlet. Dans toute autre tradition le philosophe est celui qui travaille sur son propre être de façon remarquable et qui pour mettre autrui sur la voie du même type de travail produit un système de catégories, et souvent aussi des intuitions géniales sur le langage. Voltaire et ses successeurs ? Rien mais rien de tout cela.


    • #1075482

      @ Miville

      Ce qui est intéressant à étudier sont les techniques utilisées par les libéraux pour gonfler la grenouille et la faire passer pour un boeuf. Voltaire, Darwin, Attali, BHL, Marx dans une certaine mesure, de pseudos stars fabriquées de toutes pièces, souvent a posteriori. Une ré-écriture de l’Histoire permanente - le vrai révisionnisme est là- réinterprétée et adaptative (les versions officielles changent au gré du vent car tout est relatif n’est-ce pas).
      Le parallèle avec le star-système créé par Hollywood est saisissant. Dernière la mince couche fragile de vernis, rien de si reluisant.
      Même la plupart des théories économiques, donc leur "inventeurs", sont des fumisteries intégrales (cf. la main invisible, il fallait quand même nous faire croire au Père-Noël !) qui devaient servir de justifications à la domination capitaliste, soit la domination de l’argent sur l’homme (tout en prétendant être "humaniste" : énorme mais ça a marché !).


    • #1075501
      le 06/01/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Dédicace de Marion Sigaut à la librairie Facta

      @ Miville

      Votre évocation de Talleyrand me ravit au-delà de tout, je n’oserai pas demander à Marion Sigaut de lui consacrer un ouvrage, mais avec celui-là, les deux font la plus belle paire de crapules de leur époque !


    • #1075633
      le 06/01/2015 par Georges 4bitbol
      Dédicace de Marion Sigaut à la librairie Facta

      @milville
      le filousophe milliardaire Botulenri lévi cite toujours abondamment Sartre, ça impressionne les abrutis mais trahit effectivement bien la filiation. L’existentialisme explicité par Sartre dans son ouvrage "l’existentialisme est un humanisme" donne pour principe que l’homme est seul avec sa liberté, liberté totale et imprévisible. Tout le programme d’atomisation de l’homme est contenu dans cet apophtegme.


  • #1074963
    le 05/01/2015 par Georges 4bitbol
    Dédicace de Marion Sigaut à la librairie Facta

    Un ouvrage qui ne manquera pas de détruire l’icône Française de lumières si ténébreuses et d’attirer l’attention du régime d’occupation sur Madame Marion Sigaut.


  • #1075254
    le 06/01/2015 par ·٭·щargueri†e·٭·
    Dédicace de Marion Sigaut à la librairie Facta

    mes enfants ont tellement bouffé du Voltaire à l’école qu’ils en sont venus à le haïr !
    même pas eu besoin de démonter l’idole des profs :)

    c’est comme BHL à la télé : auto-contreproductif :)

     

    • #1075311

      @·٭·щargueri†e·٭·, c’est vrai, ils nous ont rabâché que voltaire est le nec plus ultra de la culture française, il y a eu overdose et mensonges, en revanche, Marion Sigaut a raison de faire des livres comme celui-ci, car bon nombre de gens ont été victime du lavage de cerveaux. Il faut une antidote. Cela dit je serai par le coeur présente auprès de vous chère Marion.


  • #1075344

    Une légende française exposée à la lumière crue de la contre culture. La référence majeure des bien pensants actuels, des adorateurs de l’hypocrisie et du mensonge, enfin démasquée. On nous a fait prendre des vessies pour des lanternes. Le peuple s’est bien fait baiser et cela continue ; il a cru que cette révolution était sa révolution. Il a cru au nouveau catéchisme qui en est sorti, celui des droits de l’homme et du citoyen qu’on ne cesse de remanier et d’élargir pour éliminer toutes les entraves au libéralisme. On voit de plus en plus le résultat de cette nouvelle barbarie qui détruit toutes les sociétés et s’attaque jusqu’aux identités culturelles, religieuses et même sexuelles. Or l’histoire est d’abord celle des rapports de forces, des conflits d’intérêts et non pas celle de la lutte des idées. Merci à tous ceux qui comme Marion Sigaud contribuent au développement de l’esprit critique. Ce n’est que grâce au développement de l’esprit critique que le citoyen de base pourra espérer défendre ses intérêts et sa dignité contre les dévorateurs (contraction de dévots et adorateurs) actuels. Mais évidemment il ne faut pas compter pour cela ni sur l’Education Nationale ni sur les médias.


  • #1075435

    Déjà Henri Guillemin lui en avait mis plein les dents à la légende , ce n’est pas nouveau.


  • #1075497
    le 06/01/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Dédicace de Marion Sigaut à la librairie Facta

    Je ne sais pas pourquoi mais il y a comme une odeur d’autodafé qui plane...
    Mais bon, vu que nos zélites nous imposent les détecteurs de fumée cette année, leur enfumage permanent risque bien de laisser la place à la vraie lumière... et ce Voltaire revisité va déplaire au pouvoir dans une proportion que l’auteur n’imagine probablement même pas !
    Quelle époque !


  • #1075522

    Je viens de le commander et j’ai hâte de le lire !!


  • #1075854

    J’habite sa contrée natale (en quelque sorte). J’achèterais bien le bouquin et après l’avoir lu le déposerais au pied de sa statue sur la place centrale de ma ville si j’étais certain qu’un quidam le lirait. Comme gloire locale ça le fait pas.