Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des fissures dans le mur de la confiance

Habituellement, à chaque fois que les indices boursiers américains sont en berne, les commentateurs américains incriminent les inquiétudes sur la zone euro.

En ce moment, ce sont les inquiétudes relatives à la dette espagnole et à une attente de demande d’aides de la part du gouvernement de Madrid. On s’inquiète finalement de ce que l’Espagne ne sollicite pas l’aide des fonds de secours européens, une étape pourtant indispensable pour déclencher l’action de la banque centrale européenne (BCE). L’attente est critique puisque les taux d’emprunt à échéance 10 ans sont repassés au-dessus des 6% sur le marché obligataire secondaire, où s’échangent les titres de dette déjà émis.

Mais, ces derniers jours, il est aussi évoqué un autre problème qui mérite toute notre attention. Si la banque centrale américaine s’est engagée dans une QE ILLIMITE et que l’économie ne signale aucun changement de tendance, que faut-il attendre comme autre solution pour relancer la mécanique ?

Trou d’air ou entrée dans un tunnel angoissant ?

Patrick O’Hare, de Briefing.com l’explique comme suit : “L’idée que le soutien des banques centrales ne représente peut-être pas le sauvetage que beaucoup espéraient”. Et ce ne sont pas les déclarations récentes de Charles Plosser, un dirigeant influent de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui vont arranger les choses. Dans le même moment, le secrétaire au Trésor américain, Timothy Geithner, martèle qu’il faut “faire en sorte que les économies croissent plus vite” ! Pourquoi ? Parce que la question que se posent de nombreux grands patrons sur l’activité économique est : trou d’air ou entrée dans un tunnel ? C’était encore l’interrogation exprimée hier par le patron de Renault sur RMC/Bloomberg.

Pour le moment, on veut se rassurer de la reprise des cours du baril de pétrole, mais ce qui se passe sur les cours n’a rien à voir avec les perspectives économiques, mais plutôt la géopolitique. Le niveau approximatif des 107 est crucial. Une hausse validerait probablement un scénario que nous devons tous redouter ; une baisse aurait un rapport avec la situation macro-économique internationale. A suivre donc…

Pour sa part, en France, M. Ayrault assure que l’objectif du président Hollande est de briser la tendance de la courbe du chômage d’ici à la fin de 2013. On appréciera le tout récent bémol : “Je ne sais pas si nous y parviendrons, mais il faut tout faire pour y parvenir”.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #230539
    le 28/09/2012 par chrissy
    Des fissures dans le mur de la confiance

    Arrêtons d’attendre quoique se soit de la gauche ou de la droite il est temps de commencer à nous sauver nous même !

     

  • #230599

    Trop fort Hollande, inverser la courbe du chômage avec une croissance zéro, cet homme est magicien, il défie toutes les lois économiques !


  • #230697
    le 28/09/2012 par Bérenger
    Des fissures dans le mur de la confiance

    "Le changement c’est maintenant." Le président a changé, mission accomplie. Et à part ça ?


  • #230747

    La plupart des billets de 50 euros retirés dans les guichets sont allemand, marqué X. Quelqu’un a une explication ?

     

    • #231734
      le 30/09/2012 par DC danse
      Des fissures dans le mur de la confiance

      Bonjour camarade
      Selon le professeur A.Feketé,Chaque billet imprimé reçoit un "code barre". Une lettre et onze chiffres
      La lettre correspond au pays émetteur.
      Certains trieraient les billets en fonction de leur provenance.
      Donc selon lui, un billet de 20 euros émis en Allemagne (le fameux X) n’aura pas la même valeur qu’un 20 euros imprimé en Grèce ou au Portugal, en cas d’éclatement de la zone monétaire.
      pour mieux comprendre, son interview ici :
      _http://www.youtube.com/watch?v=eszz...


  • #230771
    le 28/09/2012 par grospanda
    Des fissures dans le mur de la confiance

    en voila un qui n’a pas plus confiance http://www.24hgold.com/francais/act....


  • #230967
    le 29/09/2012 par alfa 1750
    Des fissures dans le mur de la confiance

    La cure d’austérité que l’Europe s’inflige n’apportera ni croissance ni baisse du chômage.
    Nos dirigeants ne sont pas fous ni stupides.
    Aucun des pays européens ne pourra jamais rembourser sa dette.
    D’ici un an, la BCE rachètera la dette de chaque pays pour la contenir en dessous de 60% du PIB.
    L’Euro devient monnaie commune pour les échanges à l’extérieur de la zone euro et, pour les échanges nationnaux, de 3 à 5 euros nationnaux sont créés en fonction du développement de chacun des groupes de pays de la zone euro c’est à dire recréation du serpent monétaire et de l’écu.
    Assouplissement des délais pour atteindre le 0,5% de déficit structurel des budgets nationnaux.
    Hausse de tous les impôts pour atteindre le niveau de 1970.
    Financement d’une partie de la protection sociale par les importations en faisant basculer les cotisations du salaire à la consomation (augmentation de la TVA) et/ou instauration de droits de douane.
    Investissement massif de l’état dans les entreprises pour la recherche et la formation soit directement soit par la défiscalisation.
    La BCE finance directement les états comme la banque de France avant 1973.
    L’Europe est la plus grande puissance économique au monde. Elle batira sa prospérité sur celle de ses peuples. Pour exporter en Europe, les pays tiers devront payer le diférentiel de niveau de vie, de protection sociale et environnementale qu’ils ont avec l’Europe.
    Tout cela prendra peut être plus d’un an, Hollande parle de deux à cinq.
    Nous sommes en guerre contre la finance anglo/saxone. L’ennemi est très puissant : il est capable de tuer et de déclancher des guerres. Il faut l’abattre doucement pour ne lui donner aucun prétexte pour réagir brutalement.

     

    • #231250

      alfa te rend tu compte de ce que tu avances...



      Nous sommes en guerre contre la finance anglo/saxonne. L’ennemi est très puissant : il est capable de tuer et de déclencher des guerres. Il faut l’abattre doucement pour ne lui donner aucun prétexte pour réagir brutalement



      Comment combattre un ennemi qui a :

      - déstructurer la nation et la famille (mai 68 libéral-libertaire)
      - évincer le général de Gaulle et sa vision Franco-européenne
      - imposer sa propre vision de l’Europe assujetti à l’empire
      - mis en place à la tête du pays une communauté avec une kippa et qui n’existe pas
      - évincé la banque de France au profit de banques privé (loi Pompidou Rothschild de 73)
      - imposer le dollar comme référence monétaire et reléguer l’or au statut de relique barbare
      - mettre à tout les postes clés de l’Europe des membres de goldman sachs (bras financier de la cia)
      - verrouiller tous les postes clés (législatif , exécutif , médiatique,etc...) par le biais de la cooptation
      - mis en place de l’immigration africaine de masse pour détruire l’identité des nations
      - instaurer le communautarisme pour diviser le corps de la nation (le peuple)
      - etc....
      - etc....

      Petite précision , c’est la chine surtout (et un peu l’Arabie saoudite et le Qatar) qui achète de la dette européenne (d’où la vente de nos vignobles et autres bijoux patrimoniaux).

      Ah oui , à part l’Ifuck 5 d’apple , comment exporter et vendre en Europe si les européens n’ont plus de thunes pour acheter ?



      L’Euro devient monnaie commune pour les échanges à l’extérieur de la zone euro



      Mais personne n’en veut de cette monnaie , personne : les BRIC , l’Asie , l’Amérique du sud , tout le monde à part nous gonfle ses stocks d’or.

      Amicalement


    • #233695

      c’est beau le rêve d’un européïste convaincu sauf que ce qui va arriver ce n’est pas du tout ce type de scenario ,nos dirigeants ne sont pas fous ou stupides mais au mieux des marionettes au pires des traitres satanistes