Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Des pasteurs de l’Église catholique lancent un appel contre la création d’un gouvernement mondial

APPEL POUR L’ÉGLISE ET POUR LE MONDE

aux fidèles Catholiques et aux hommes de bonne volonté

 

En ce temps de très grave crise, nous, pasteurs de l’Église catholique, en vertu de notre mandat, considérons comme notre devoir sacré de lancer un Appel à nos Confrères dans l’Épiscopat, au Clergé, aux Religieux, au Peuple de Dieu et à tous les hommes de bonne volonté. Cet Appel est également signé par des intellectuels, des médecins, des avocats, des journalistes et des professionnels, qui en partagent le contenu. Il est ouvert à la signature de ceux qui voudront en partager le contenu.

 

Les faits ont montré que, sous prétexte de l’épidémie de Covid-19, en bien des cas les droits inaliénables des citoyens ont été violés, en limitant d’une manière disproportionnée et injustifiée leurs libertés fondamentales, y compris l’exercice de la liberté de culte, d’expression et de mouvement. La santé publique ne doit pas et ne peut pas devenir une excuse pour bafouer les droits de millions de personnes dans le monde, et encore moins pour exonérer l’autorité civile de son devoir d’agir avec sagesse pour le bien commun ; cela est d’autant plus vrai que les doutes croissent quant à l’effective contagiosité, à la dangerosité et à la résistance du virus : de nombreuses voix faisant autorité dans le monde de la science et de la médecine confirment que l’alarmisme à propos du Covid-19 amplifié par les médias ne semble absolument pas justifié.

Nous avons des raisons de croire – sur la base des données officielles relatives à l’incidence de l’épidémie, et sur celle du nombre de décès – qu’il existe des pouvoirs fort intéressés à créer la panique parmi la population dans le seul but d’imposer de façon permanente des formes de limitation inacceptables de la liberté, de contrôle des personnes, de suivi de leurs mouvements. Ces formes de limitions liberticides sont un prélude inquiétant à la création d’un gouvernement mondial hors de tout contrôle.

Nous croyons aussi que dans certaines situations les mesures de confinement prises, y compris la fermeture des activités commerciales, ont conduit à une crise qui a submergé des secteurs entiers de l’économie, ce qui favorise l’ingérence des puissances étrangères, avec des répercussions sociales et politiques graves. Ces formes d’ingénierie sociale doivent être empêchées par ceux qui ont la responsabilité du gouvernement, en adoptant des mesures pour protéger les citoyens, dont ils sont les représentants et pour les intérêts desquels ils ont l’obligation de s’engager. Il est également nécessaire d’aider la famille, cellule de base de la société, en évitant de pénaliser déraisonnablement les personnes faibles et âgées par la séparation forcée et douloureuse de leurs proches. La criminalisation des relations personnelles et sociales doit également être jugée comme une partie inacceptable du projet de ceux qui favorisent l’isolement des individus afin de mieux les manipuler et les contrôler.

Nous demandons à la communauté scientifique de veiller à ce que les soins pour le Covid-19 soient promus honnêtement pour le bien commun, en évitant scrupuleusement que des intérêts iniques influencent les choix des gouvernements et des organismes internationaux. Il n’est pas raisonnable de pénaliser des remèdes qui se sont révélés efficaces, souvent peu coûteux, uniquement parce qu’on veut donner la priorité à des traitements ou des vaccins qui ne sont pas aussi fiables mais qui garantissent aux sociétés pharmaceutiques des bénéfices bien plus importants, qui pèsent sur la santé publique. Nous rappelons également, en tant que Pasteurs, que pour les catholiques, il est moralement inacceptable de recevoir des vaccins dans lesquels du matériau provenant de fœtus avortés est utilisé.

Nous demandons également aux gouvernements de veiller afin d’éviter de la manière la plus rigoureuse toute forme de contrôle des personnes, à la fois par le biais de systèmes de suivi et par toute autre forme de localisation : la lutte contre le Covid-19 – aussi grave soit-il – ne doit pas être le prétexte pour approuver des projets douteux d’entités supranationales nourrissant de très forts intérêts commerciaux et politiques. En particulier, les citoyens doivent avoir la possibilité de refuser ces limitations de la liberté personnelle, sans qu’il soit imposé aucune forme de sanction à ceux qui ne veulent pas recourir aux vaccins, ni accepter des méthodes de suivi et tout autre instrument similaire. Il faut considérer également la contradiction flagrante dans laquelle se trouvent ceux qui poursuivent des politiques de réduction drastique de la population et qui se présentent en même temps comme des bienfaiteurs de l’humanité sans aucune légitimité politique ou sociale. Enfin, la responsabilité politique de ceux qui représentent le peuple ne peut absolument pas être confiée à des techniciens qui vont jusqu’à revendiquer pour eux-mêmes des formes inquiétantes d’immunité pénale.

Nous demandons instamment aux médias de s’engager activement dans une information objective qui ne pénalise pas la dissidence en recourant à des formes de censure, comme cela se produit couramment sur les réseaux sociaux, dans la presse et à la télévision. L’information correcte exige qu’un espace soit accordé aux voix qui ne sont pas alignées sur la pensée unique, permettant aux citoyens d’évaluer consciemment la réalité, sans être indûment influencés par des interventions partisanes. Une confrontation démocratique et honnête est le meilleur antidote au risque de voir imposées des formes subtiles de dictature, vraisemblablement pires que celles que notre société a vu naître et mourir dans un passé récent.

Lire la suite de l’appel sur veritasliberabitvos.info

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bel appel, auquel le non-catholique que je suis, peut souscrire .
    Il y a un tronc commun auquel les hommes de bonnes volontés peuvent adhérer, et il n’y a qu’uni que nous pourrons l’imposer aux malfaisants de tout poils !


  • les religions, et en particulier pour nous les religions abrahamiques, ont activement participé à la création de l’ordre ancien en détournant les gens du plaisir et du bonheur selon le monde (catalogués comme "pêchés"), pour mieux les mettre au travail et à la reproduction de la force de travail par la procréation (utilisation du sexe non pour le plaisir mais pour la procréation), ce qui a permis au fil des siècles, l’avènement de la société industrielle, dans laquelle le catholicisme en Occident réussissait encore à avoir son mot à dire au sein de la bourgeoisie triomphante.
    Maintenant que les grandes religions comme le christianisme, bien qu’autrefois utiles au Système, lui sont devenues inutiles il s’en débarrasse.
    Ce que je vois moi dans cet article, c’est surtout la peur d’une religion qui se sait devenue obsolète, et qui sera définitivement écartée des festivités du Nouvel Ordre Mondial, après avoir largement contribué à son avènement progressif au fil des siècles : l’avènement de l’ère industrielle, soclé sur l’ère agricole, n’aurait pas été possible sans mettre les gens au travail en les détournant des plaisirs de la chair.
    La religion a passé son temps à contrarier la pente naturelle de l’être humain (considérée comme pêcheresse), et le résultat est qu’aujourd’hui, au lieu de se soigner par des argiles ou des plantes naurelles, on avale des médicaments chimiques et toxiques, ce qui ne devrait pas trop choquer les catholiques, puisque selon leur doctrine, la nature étant le royaume du Mal, de Satan, on ne saurait y trouver le principe de son salut, de sa guérison. Je rappelle quand même que l’herboristerie a longtemps été assimilée par l’église catholique à de la sorcellerie. Cette dissociation d’avec la nature dont nous souffrons plus que jamais aujourd’hui est la conséquence au fil des siècles d’une religion voyant la nature comme le mal à éviter, à évincer. Je ne sache pas qu’on entendait les prêtres dénoncer il y a quelques dizaines d’années, les scandales émaillant l’industrie pharmaceutique, avec la mise en vente de médicaments aux effets secondaires graves. C’est seulement maintenant qu’elle sent le vent tourner, et qu’on n’a plus besoin d’elle, qu’elle commence à balancer.

     

    • N’importe quoi.

      L’Eglise catholique a toujours critiqué la science si elle était utilisée à des fins malfaisantes.

      Si vous avez un problème avec le travail (indispensable à l’homme) et le sexe (quand c’est naturel ça donne des enfants) c’est votre problème et vos vices.


    • Tobor, votre tentative d’argumentation contre la religion et le christianisme en particulier manque cruellement de cohérence et d’exactitude.
      Rendre le catholicisme responsable de l’organisation et de l’évolution de la civilisation, notamment au cours de la période industrielle, et ce à des fins essentiellement esclavagistes et mortifères, est particulièrement absurde.
      Et puis le christianisme n’a jamais rejeté ni la création ni la chair, bien au contraire, seules certaines sectes comme le catharisme s’y sont essayé, dans un spirale glauque et suicidaire.
      Et que dire de ce que serait cette lutte de la religion contre le "plaisir et le bonheur" ? La religion détournerait la sexualité de son véritable but : le plaisir ? Un contre-sens qui prêterait à sourire si cela ne révélait pas une dramatique perte de sens et de connaissances spirituelles et historiques.
      Et puis affirmer que l’herboristerie avait été considérée comme de la sorcellerie, ça c’est une première ! Et Sainte-Hildegarde, naturaliste et médecin, patronne des herboristes, c’est de la fiction peut-être ?
      Ne pas confondre l’idée selon laquelle Satan est prince de ce monde et l’erreur de considérer que l’Eglise identifie la nature (la Création) au mal. Grossière méprise.
      Le rappel que je vous propose plutôt de faire, c’est de se souvenir que l’Eglise a été de tout temps le centre névralgique de la science et de la médecine, jusqu’à ce qu’elle cède progressivement sa prévalence depuis la Révolution.
      L’appel de ces prêtres au soulèvement contre le Nouvel Ordre Mondial consiste plutôt à un retour aux sources et au juste discours que l’Eglise a lâchement délaissé depuis Vatican II. Enfin, ce n’est pas l’obsolescence et la peur de la disparition qui produit ce discours parmi certains clercs. Au contraire, c’est le constat que la révélation de la Révélation est bien en cours (Apocalypse).
      En espérant avoir contribué à remettre l’Eglise au centre du village.
      Cordialement


    • @Aurélien,
      vous en connaissez des animaux qui travaillent, à part les insectes sociaux ? Si çà vous plaît d’être un insecte social, libre à vous. Encore que je pense qu’une fourmi prend plaisir à faire ce qu’elle fait, parce qu’elle réalise ainsi son programme biologique. Je ne suis pas sûr que les centaines de millions de gens qui travaillent en éprouvent du plaisir et ont l’impression de réaliser leur programme biologique. Je rappelle que le mot "travail" vient du latin "tripalium", qui était un instrument de torture.
      Les animaux chassent, pêchent, cueillent, programme auquel nous aurions probablement dû nous tenir. Nous n’aurions pas tout ce béton, ces médicaments toxiques, ces produits chimiques épandus dans les champs qui sont en train de détruire toute vie, ces gaz d’échappement et autres effluves industriels, les "incidents" nucléaires, etc. Je crois profondément que nous sommes des animaux sociaux, mais nous n’étions certainement pas prédestinés au travail. Et parlons aussi de la surpopulation (bientôt 10 milliards d’humains) , autre prétexte qui permet aux multinationales de nous dire qu’il faudra polluer encore plus, pour pouvoir nourrir toute cette population. Tout çà parce que les religions imposent la procréation comme finalité absolue du sexe.


    • À Tobor :

      Les humains ne sont pas des animaux.

      Le sexe produit des enfants (et du plaisir).


    • Faut pas pousser quand même ( l’herboristerie associé à la sorcellerie ) , les moines on depuis toujours utiliser les plantes médicinales , bien connues et répertoriées pour les vertus .
      Tous les monastères , abbayes , cloîtres , couvent , possédait potager et herbes médicinales .
      Vous avez pas dû en visiter souvent pour dire de pareilles âneries .
      Et pourtant je suis pas croyant , mais je ne réfute pas la réalité du passé .
      Question d’honnêteté ; de culture si on peut dire et d’ouverture d’esprit ...


    • En voilà un qui ne connaît ni le kario ni la jouvence de l’abbé Souris...


    • suite aux commentaires me reprochant de dire que le catholicisme assimilait l’herboristerie à de la sorcellerie, j’aurais probablement dû écrire : le catholicisme assimilait parfois l’herboristerie à de la sorcellerie. Il y avait la "bonne "herboristerie, celle pratiquée par les thuriféraires du christianisme, et la "mauvaise", celle associée au paganisme, aux sorciers


    • j’ajouterai que la religion, en dévalorisant les plaisirs de l’ici-bas, du monde sensible, au profit d’un arrière monde imaginaire dont elle n’a jamais apporté la moindre preuve, a préparé la fuite des gens dans l’imaginaire, le virtuel, devenu plus tard la télé, le cinéma, internet, les jeux vidéos. Aliénation par le rejet du monde, de la nature, perçu comme le royaume du Mal, entraînant la fuite hors du monde par le virtuel, et aliénation par la croyance en l’immortalité : car à quoi bon se donner du mal dans ce monde-ci, si on est persuadé qu’un autre monde nous attend après la mort ?


  • "Des pasteurs de l’Eglise catholique" !!!!!!!!
    Y a pas comme un problème là ?????

    Il n’y a pas de pasteurs chez les catholiques ; il y a des curés, des prêtres, des pères mais pas de pasteurs. "Pasteurs" c’est pour l’église réformée née de la scission protestante.

    Peut-être me trompe-je ?

    Toutatis

     

  • Tout est juste et justement bien écrit. Ainsi soit-il.


  • D’autant que le pape doit l’annoncer le 14 mai !


  • Excellent texte ! Bien qu’emanant probablement du wagon traditionaliste. Je souscris et j’espère que des pasteurs du wagon vaticaniste, auquel j’appartient auront le courage de valider ! Quoiqu’il s’agisse plus de discernement politique que de courage.

     

  • Signé ! For God And Country !


  • Tout à fait d’accord avec les pasteurs de l’Église catholique .Cette mascarade a assez durée .

     

  • Il est bien temps que des institutions religieuses,politiques,sociales,humanitaires etc
    prennent position publiquement pour alerter les consciences contre ce projet de gouvernement mondial,contre la vaccination,le puçage et la folie des pharisiens.
    Les politiques sont aux abonnés absents,les religieux confinés dans la séparation du temporel et de l’intemporel,les associations sociales ou humanitaires incapables ou corrompues...mais il n’est jamais trop tard pour bien faire !


  • Ceux-là, ils vont se faire excommunier par le "pape François" pour insoumission à l’Antéchrist !


  • C est la premiere fois que j entend parler de pasteurs catholiques... Mais leurs visions me parait beaucoup plus coherente que celles de ces "faux pretres" catholiques qui considerent le gender comme quelque chose de normal....


  • Enfin ! La grande muette (n*2) serait-elle en train de se réveiller ?
    Espérons que La Grande Muette fasse de même prochainement, pour un véritable changement radical.


  • Magnifique message, j’ai signé. Mais entre temps le site a été coupé (vers 15H38), il n’est donc plus disponible. Bug du serveur ou piratage ?

     

  • Alléluia et Bismillah !
    Aux Imams et Rabbins de faire écho à ce texte historique.


  • Je pense qu’on peut attendre longtemps une telle prise de position du côté des représentants protestants.
    Le pasteur Samuel Peterschmit de la plus grande église protestante évangélique de France à Mulhouse (la Porte Ouverte Chrétienne) avait, dès le début du confinement, appelé ses "frères et soeurs" à ne surtout pas relayer d’informations "complotistes" et à être soumis aux autorités "comme nous l’enseigne la bible" (Romains 13 verset 1)

    https://youtu.be/BvACFliF2zA

    Je leur ai transféré cet appel des pasteurs catholiques à l’adresse mail affichée sur leur site internet. Qu’ils en prennent de la graine, s’ils ne sont pas consciemment collabo du moins...

     

  • Pasteur c pas protestant ?

     

    • #2458531

      Si, judéo-protestant. Mais les cathos sont plus à une contradiction près !


    • Cela peut être un terme générique, comme la parabole du bon pasteur.


    • @Nico

      Du latin pastor, « celui qui fait paître ».
      Autorité ecclésiastique à qui est confié le soin d’un groupe de fidèles.
      Le Pape est le pasteur suprême de toute l’Église, l’évêque est constitué pasteur de l’Église qui lui est confiée, le curé est le pasteur propre de la paroisse.
      Jésus-Christ s’est présenté comme le Bon Pasteur, et tout pasteur doit chercher à l’imiter.

      Ministre de la religion, homme ou femme, dans les confessions protestantes issues de la Réforme.


    • Le Seigneur est mon berger. ( latin Dominus pascit)
      Évangile de Jean La parabole ’Je suis le Bon pasteur’ ainsi que la parabole de la brebis égarée dans l’Évangile selon Luc ou « l’agneau de Dieu », porté par Jean le Baptiste, d’ou le pasteur Jésus Christ-Roi - celui qui rassemble, guide, recherche (celui qui est égaré)


    • Parfaitement d’accord avec vous Nico : auraient pas pu écrire "prêtres"...on dirait que ça les dérange ! Bof ! ça m’a tellement énervé que je n’ai même pas eu envie de lire leur texte.

      Prévenez-moi quand les vrais curés de choc et de combat sont de retour ! Des Holeindre en soutane, qui savent sauter en parachute, pas des intellos qui font dans le caritatif.


    • les protestant rejettent la trinité ??


    • On a toujours dit « pasteurs » dans l’Eglise catholique. C’est un mot générique qui désigne le clergé en général.


    • @Lérins

      Vous demandez à être prévenu alors je me permets de vous prévenir : le texte en lui-même est à mon humble avis du niveau "des Holeindre en soutane, qui savent sauter en parachute, pas des intellos qui font dans le caritatif."


    • @ par manque de foi ou manque de couilles ?
      Non non non , les cathos sont à la pointe de , l’honneur , la droiture , la vérité , etc .
      Relire leurs actions dans l’histoire mondiale serait d’un grand bénéfice pour certains !


    • L’union fera la force.
      Le mot "pasteur" est pris au sens large et les évêques et archevêques sont plus que de simples prêtres. Des théologiens ont aussi signé la pétition et ce ne sont pas des prêtres.
      Les protestants sont des chrétiens récitant le même Credo que les catholiques. Martin Luther, prêtre catholique excommunié par son Pape, a traduit la Bible en allemand. Tous les protestants luthériens possédaient par la suite une Bible et savaient donc lire et écrire. Ils y notaient toutes les étapes importantes de leur vie (chrétienne ou non). Certains, souvent des femmes, ont raconté par exemple en détail sur les dernières pages de leur Bible l’invasion traumatisante de l’Alsace-Moselle par les troupes allemandes en 1870 et pendant la Seconde Guerre Mondiale. Durant la période de l’annexion allemande (1870-1918 et 1939-1945), les Alsaciens étaient traités par les Allemands de "sales Français" et après leur libération, ils étaient traités de "sales boches" par les fonctionnaires français envoyés en Alsace pour les reeduquer.
      Les protestants luthériens reçoivent un Nouveau Testament de la part de leur paroisse le jour de leur Confirmation (à 14 ans) et un verset de l’Evangile choisi par le Pasteur, recopié sur une belle feuille que les anciens encadraient pour éviter de l’oublier.
      Je pense que les luthériens, généralement très ouverts, et les calvinistes, finiront par rejoindre ce mouvement contestataire.
      En Alsace-Moselle, dans certaines églises protestantes, les cloches sonnent régulièrement à une heure précise de la journée (par exemple à 18 heures. Ancienne coutume, je suppose) et elles continuent à sonner durant le confinement. J’ignore si elles ont sonné à Pâques, ce qui aurait été normal.
      Les portes sont ouvertes actuellement dans la journée dans des églises catholiques dont le hall d’entrée est séparé du reste de l’Église par une porte en verre. Les fidèles peuvent donc prier et se recueillir à l’extérieur tout en voyant l’autel. A certains endroits, on trouve même un banc.
      Il faut noter que de nombreuses églises y sont régulièrement vandalisées depuis des années, mais personne n’en parle dans les médias. Il est vrai que les Chrétiens ont l’habitude de tendre l’autre joue.
      Vos commentaires sont intéressants, mais avant de poster un commentaire, il serait tout de même préférable de lire l’article ou de regarder la vidéo.
      Faites suivre le lien vers cette pétition. Merci.


    • @merci anonyme

      Grâce à vous, j’ai lu le texte : oui, c’est pas mal. D’ailleurs, s’il y a Monseigneur Vigano dans le coup, c’est bon signe.

      Je dois avouer que je ne décolère pas depuis l’incendie de Notre-Dame. Geste criminel ou pas, j’attribue cette catastrophe irréparable (et qui présage de la fin de l’Eglise) à toute cette cléricature Vatican II, qui avait fait de Notre-Dame une vache-à-lait. Les travaux entrepris d’ailleurs, ne l’étaient que pour améliorer la gestion des flux de touristes...Ils vont pouvoir faire ça en grand, maintenant. Tous les projets étaient prêts avant l’incendie, pour faire un Disneyland médiéval.

      J’ai écouté le pauvre type, pompeusement appelé "recteur" qui s’est occupé de tout ça, un ancien prof. de Lettres, ne parlant que des emplois perdus, parmi les gens qui vendaient leur bimbeloterie à l’intérieur même de la cathédrale. Vatican II dans toute sa splendeur.

      La dernière fois que j’avais pu y pénétrer, j’étais tombé sur une mini-exposition shoatique ! Jamais retourné depuis, malgré mon désir d’aller honorer la mémoire de Dominique Venner, à l’endroit de sa mort....mais il y a avait des heures de queue de touristes australiens, chypriotes, avec leurs sacs...oh beurk ! Quel gâchis !


    • @curieux
      T’es ridicule
      Lis le message de ND de la Salette 1846
      http://jesusmarie.free.fr/apparitio...
      Celui de ND de Quito 1610
      http://forumarchedemarie.forumperso...
      ND de Fatima 1917 ou celui de Notre-Dame d’Akita
      Lis l’Apocalypse de Jean ...ou...Le vénérable Barthélémy Holzhauser, Leon XIII,, ou même Saint Thomas d’Aquin
      L’Eglise catholique a tout révèlé des écrits prophétiques
      C’est parce-qu’il y a des guignols comme toi qui ont tourné le dos à l’Eglise que ça va mal.. tout est écrit
      Mais pour ça faut lire


  • les choses sont claires :

    ceux qui parlent de gouvernement mondial n’ont jamais parlé d’élections mondiales.


  • Maintenant il faut le partager aux prêtres et évêques !


  • On a toujours l’impression que ces cathos débarquent du ciel et découvrent la lune... Bah oui on n’en veut pas, il faut, y’a qu’à.... mais putain sur quelle planète vivez-vous bordel.

     

  • Pasteur signifie berger, et à ce titre il s’emploie aussi pour s’adresser à ou nommer un prêtre catholique.
    Rappelez-vous de Jésus qui à Pierre déclara : "Pais mes brebis", de la même racine que Paître, Pasteur.
    Les humbles brebis.... c’est nous ! Force et honneur à nos pasteurs !

     

  • Il s’agit d’un manifeste envoyé à l’intiative de Mgr Vigano, nonce apostolique et signé par le cardinal Zen, Mgr Schneider, Mgr Janis Pujats, de nombreux prélats et prêtres, journalistes, avocats, historiens etc..pour l’eglise et pour le monde.

     

  • Si l’église se met a faire du Soral dans le texte cela vas en énervé plus d’un !! La structuration et l’argumentation exposé ici démontre une parfaite connaissance du sujet et donc surement plus que ce qu’il y parait .
    Une tel prise de position n’est pas anodine et bien que positive souligne aussi le cratère à la fois grave et inéluctable de la situation s’il y fallait !!!

    Le Carthaginois


  • ENFIN !!!!!
    Pour une fois ils arrivent.juste à temps comme la cavalerie dans Lucky-Luke !
    Texte presque parfait car limpide,net,précis et englobant l’essentiel.
    Ce ne sont pas les technocrates jargonneux de plumitifs du Micron qui seraient capables de nous pondre un tel texte.
    Ceux qui.nous gouvernent actuellement sont des médiocres en tout,sur le fond comme sur la forme,ils ne sont forts que par ce que nous sommes à genoux !!


  • Cet appel ne vient absolument pas des milieux protestants. Il a été signé par des sommités de l’Eglise catholique, dont Monseigneur Vigano qui est en guerre ouverte avec François. Allez voir tous les textes rédigés par ce nonce apostolique sur le site de Jeanne Smits et vous verrez que c’est un prélat comme on n’en fait plus ! Ce texte est une énorme bombe pour l’Eglise. Cela fait vraiment plaisir de voir des prélats catholiques qui se réveillent enfin et voient clair dans le jeu de l’oligarchie mondialiste. La dernière vidéo de Monsieur Soral doit nous faire réfléchir : il s’agit bien d’une guerre eschatologique. Les catholiques doivent aujourd’hui choisir leur camp.

    Dans la même veine, l’inoxydable abbé Rioult (à ne pas confondre avec notre docteur préféré) a publié sur son site (la sapiniere.info) un sermon bien senti sur ce qu’il fallait penser du Coronavirus. Sursum Corda !



  • la lutte contre le Covid-19 – aussi grave soit-il...



    - Une chèvre, une papaye appelée Zaza, des oisillons et un choux se font détecter positif au corona-bla-bla,

    et il faudrait employer le mot "grave"... ? Heu... Oui mon Seigneur, c’est grave.

    - LOL

     

  • Remarquons que les médias subventionnés sont pour l’instant très silencieux sur ce texte remarquable qui pourrait faire poser des questions à plus d’un.
    En plus, il s’adresse à tout le monde et n’est pas trop long tout en abordant les points essentiels de cette pseudo crise. Ce serait donc gênant pour le système que beaucoup de gens le lisent...
    Faisons-le circuler parce que l’heure est grave. Ce n’est pas quand l’armée nous obligera à être pucés qu’il faudra se bouger.


  • alors si nous allions nous refugier par centaines dans les eglises, est ce que les forces de l’ordre viendraient nous deloger manu militari ?


  • Étant musulman, je suis de tout cœur,avec nos frères chrétiens,et juifs. J’espère que nous pourrons nous unir, et oublié nos différences. Car nous désirons tous,la même chose. Le paradis. Car ils luttent contre nous ,et peut importe nôtre croyance. Car seul dieu,a pouvoir sur nous.en aucun cas nous avons à juger qui que se soit.et être Supérieur à un autre. Mes amitiés sincères.

     

    • @ Anis

      Il n’est pas question d’oublier nos différences et nous n’avons clairement pas le même dieu. Quant au Paradis, je me suis laissé dire que certains n’avaient pas d’espérance de ce type.

      Au vu de votre post qui relève d’un "oecuménisme" échevelé (le terme exact m’échappe), je me demande si vous ne seriez pas du camp d’en face...


  • Une question évidente est la réelle portée d’un tel texte ? à part le fait que l’église dénonce ces pratiques liberticides, quelle poids cela peut avoir ? en résonance à la lettre ouverte des Oppenheimer, Fermi et autres professionnels de l’atome, qui dès 1946 avait demandés aux états d’abandonner les armes nucléaires face à la prolifération naissante.


Commentaires suivants