Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des sionistes Sud-Africains interdisent à Goldstone d’assister à la Bar Mitzvah de son petit-fils

Parce que dans son rapport de l’année dernière remis à l’ONU le Juge Richard Goldstone a affirmé qu’Israël a commis des crimes de guerre à Gaza lors de l’Opération Plomb Durci un groupe de Sionistes a décidé en représailles de lui interdire de participer à la Bar Mitzvah de son petit fils en Afrique du Sud.

Selon des informations circulant sur le net, notamment sur le blog Writing Rights, la Fédération Sioniste Sud Africaine (SAZF) et le Bet Hamidrash Hagadol de Sandton se sont mis d’accord avec la famille Goldstone : le juge ne sera pas autorisé à assister au service à la synagogue à Johannesburg le mois prochain pour la bar mitzvah de son petit fils.

Le président de la SAZF, Avrom Krenge, a déclaré : « nous intervenons en force car nous représentons Israël ».

De même, le chef du tribunal rabbinique, le rabbin Moshe Kurstag, soutient aussi cette action car selon lui elle exprime les sentiments d’un grand nombre de personnes dans la communauté juive et peut empêcher d’éventuelles actions « désagréables ». Il a ajouté qu’il avait entendu dire que « le SAZF voulait organiser une manifestation de protestation devant la synagogue et qu’il y avait toute sortes de plans d’actions prévus ». Kurstag, toujours selon le blog Writing Rights, a rendu « un très mauvais service non seulement à Israël mais également au monde juif. Son nom est utilisé par des éléments hostiles à Israël dans le monde et cela peut accroître les vagues d’antisémitisme ».

Encore un exemple du dévoiement des hautes autorités rabbiniques - et pas des moindres puisque Kurstag est à la tête du Bet Din, l’autorité rabbinique la plus élevée dans son pays- dans le monde qui se sont détournés du Judaïsme au profit du Sionisme et prêchent la « bonne parole « sioniste dans les synagogues.

Ce sont eux qui de toute évidence entretiennent la confusion entre Sionisme et Judaïsme, et ce sont eux par conséquent qui sont responsables de toute profanation de synagogues qu’ils ont transformées en temples du Sionisme, de tout acte antisémite. Ils devront en répondre.

Justifiant son soutien à cet acte de vengeance - la vengeance est interdite dans le Judaïsme Kurstag l’aurait-il oublié ? - il a dit :

« je comprend que c’est un juge mais il aurait du prévoir que tout ce qu’il allait dire ne serait pas bon et il aurait du se récuser. Les gens ont des sentiments la dessus, ils pensent qu’il a mis Israël en danger et ils ne veulent pas qu’il soit honoré.. .Je pense que l’accord était raisonnable ceci afin d’éviter ce désagrément ».

Toujours selon ce blog, Goldstone aurait accepté pour le bien être de son petit fils de ne pas assister à la cérémonie à la synagogue.

Le juge Goldstone avait pourtant précisé en acceptant de mener cette enquête qu’il le faisait pour empêcher qu’un rapport encore plus dur soit rédigé contre Israël et en mettant comme condition à l’acceptation de ce travail d’enquête- ce qui au départ n’était pas du tout prévu dans la décision de l’ONU- d’enquêter sur les agissements du Hamas. Le rapport Goldstone met volontairement de côté par exemple toute enquête sur l’utilisation intentionnelle par Israël contre des civils palestiniens d’armes défendues tel le phosphore blanc, les armes à l’uranium appauvri, au DIME, les bombes à fléchettes etc..

Mais les Sionistes n’ont de cesse depuis la publication du rapport Goldstone de diffamer ce dernier, et cette action par vengeance de mise au ban de la communauté religieuse dans son pays natal est une nouvelle fois la preuve que le Sionisme manipule le Judaïsme à des fins politiques et ce avec la participation pleine et entière de hautes autorités rabbiniques qui ont décidé de servir le Sionisme et se sont détournés du Judaïsme.

Le Sionisme est le veau d’or des temps modernes pour ces Juifs égarés après le génocide nazi dans le désert des craintes et des peurs, dont celle de l’antisémitisme, sciemment entretenues par une idéologie, le Sionisme, qui détruit le Judaïsme de l’intérieur et toute éthique et morale juive chez ces adorateurs du veau d’or comme Kurstag sa clique et les gourous du SAZF.

Le scandale crée par cette interdiction a été tel que le grand rabbin d’Afrique du Sud, Warren Goldstein, est intervenu et dans un article publié sur le Jpost.com en ligne a garanti que le juge Richard Goldstone pourrait assister à la bar mitzvah de son petit fils et qu’elle sera fêtée avec " toute la dignité et la joie qui sied à un évènement religieux aussi important".

Goldstein a réaffirmé son attachement à "l’ouverture des synagogues" à tous quelque soit leurs opinions politiques mais malheureusement conserve son soutien inconditionnel au régime sioniste qu’il a défendu à maintes reprises y compris quand ce dernier commettait des crimes de guerre à Gaza notamment en critiquant durement le rapport Goldstone écrivant qu’ "il déshonorait les bases élémentaires de justice, d’égalité et de respect du droit...qu’il est injuste et appelle à la vérité".

Goldstein reste donc avec toute la clique un adorateur du "Veau d’ Or" qu’est le Sionisme et son action vise plus à sauver la face qu’autre chose. Ce n’est pas avec des "Grands Rabbins" adorateurs du Sionisme comme Warren Goldstein que les Juifs seront remis dans le droit chemin de la Torah.