Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des témoignages de soldats sur les massacres commis a Gaza suscitent la colère en Israël

Jérusalem – Depuis deux mois qu’Israël a arrêté son agression contre Gaza, des groupes palestiniens et internationaux de défense des droits civils l’ont accusé d’avoir abusé de sa force et d’avoir commis des meurtres gratuits pendant ces opérations. Cependant l’armée israélienne a affirmé qu’elle avait respecté de hautes normes morales et avait fait très attention d’éviter qu’il y eut des victimes civiles.

Mais des soldats et des officiers témoignent maintenant d’une attitude permissive en matière de meurtres de civils et de destructions incontrôlées. Ces témoignages vont à n’en pas douter susciter un débat enflammé, et en Israël et a l’étranger, sur la conduite de l’armée a Gaza. Jeudi le procureur militaire général a diligenté une enquête sur le meurtre par une tueur à lunette d’une femme et de ses deux enfants qui par erreur marchaient trop près d’une zone interdite, ainsi que sur un tireur d’élite qui a tué une vieille femme qui s’est approchée de moins de 100 mètres d’un poste de commandement (…) Amir Marmor, étudiant de 33 ans diplômé en études historiques de Jérusalem, a dit lors d’un entretien avec le New York Times qu’il avait été pétrifié par la façon dont le sujet des victimes civiles était traite pendant les séances d’instruction dans son unité de blindés. ‘Tirez et ne vous préoccupez pas des conséquences’ répétaient les officiers supérieurs, a-t-il affirmé (…) ‘J’ai malheureusement l’impression que le meurtre sélectif de civils fait partie des méthodes de lutte contre le terrorisme’ a déclaré Yaron Ezrhi, politologue de l’Université Hébraïque qui enseigne dans les écoles militaires. ‘L’armée croit que la ligne de conduite en faveur des civils est un point faible de la dissuasion israélienne. On s’est fait l’opinion qu’on devait surmonter cette faiblesse temporairement, afin de rétablir la crédibilité de sa dissuasion’.