Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Désinformation : clash au conseil national du PCF

Conseil national des 8 et 9 avril :

A deux reprises, une fois le vendredi après-midi et l’autre le samedi matin (au conseil national du PCF), des participants se sont indignés avec force de la manipulation par la direction des informations concernant la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Le journal « L’Humanité » pris en flagrant délit de mensonge

Vendredi après-midi Pierre Lacaze, secrétaire de la Fédération de Haute-Garonne, s’insurge en découvrant sur le site Internet de l’Humanité l’affirmation suivante : « Pierre Laurent, relayé par une majorité des membres du Conseil national au cours de la réunion d’aujourd’hui, s’est prononcé à titre personnel en faveur de la candidature de Jean-Luc Mélenchon ».

S’appuyant sur le constat que la moitié des intervenants se prononçait contre cette candidature, Pierre Lacaze a demandé qu’un démenti soit immédiatement publié. Dans l’incapacité de nier l’importance de l’opposition, Pierre Laurent a clos le débat avec désinvolture en ironisant sur le fait qu’il « ne tenait pas la plume des journalistes ».

Pierre Laurent décide à la place des adhérents

Dimanche matin, Alain de Poilly, membre du réseau « Faire vivre et renforcer le PCF », fait part de son indignation après avoir découvert la veille sur BFM télé les propos de Pierre Laurent affirmant, avant que les adhérents aient pu se prononcer sur la candidature de leur choix, que « pour la première fois depuis 35 ans les communistes ne présenteront pas de candidats à l’élection présidentielle ».

Forts remous dans l’assistance, certains supposant que l’intervenant exagère. Un peu plus tard, Jean-François Téaldi, membre du CN, explique comment, quelque peu incrédule, il a, en journaliste* toujours soucieux de vérifier l’information à la source, visionné entre temps l’enregistrement et constaté la véracité des propos.

Visiblement choqué et déçu, il a jeté un froid sur l’assistance en se demandant, avec une forte émotion dans la voix, s’il avait dans ces conditions « encore sa place au CN » et s’est dirigé vers la sortie, alors que de nombreux participants lui demandaient de rester.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La manipulation etait previsible d’apres la theorie des reseaux mais gérin et gremetz s’opposant a melenchon semble montrer que la situation est plus complexe que ca.Neanmoins,il faut reconnaitre que Melenchon est le meilleur candidat pour le front de gauche rodé a la sphere mediatique et a la popularité certaine,qu’on le veuille ou non...les resultats des cantonales semblent donner raison au leader du pg d’autant que les cocos n’ont pas mieux a proposer et puis faut pas rever...la france elire un communiste ???

     

    • La quasi complète désorganisation de ce qu’il reste du PCF, permet à la clique propriétaire de prendre des raccourcis avec les règles, pour s’éviter des revers dans leurs carrières.
      Néanmoins il est d’authentiques révolutionnaires, dont Pierre Lacaze, qui sont encore en place pour éclairer et faire cheminer l’idée qui, elle, ne mourra jamais. Travaillons à des luttes offensives en bas, en prenant bien en compte les revendications au plus prés du peuple. Cherchons les meilleurs candidats(es)
      pour envoyer un maximum de voix à l’assemblée nationale et tout ira mieux. Les frères seront bien vite casés, le PCF, comme outil des masses, ne les a jamais motivés.


  • #9727
    le 17/04/2011 par zéro+zéro=la tête à toto
    Désinformation : clash au conseil national du PCF

    L’Humanité est un journal qui est financé par le groupe Bouygues et il ne survit que grâce à cela. D’ailleurs comment peut-il en être autrement lorsque l’on sait que le Parti Communiste a trahi son électorat depuis des décennies en appelant de ses vœux une immigration massive.

    - Quant à Gremetz, ce n’est qu’un porc stipendié et stupide, qui fait de l’agit-prop afin de toucher son salaire à la fin du mois ! Qui ce bonhomme représente-t-il encore si ce n’est que des parasites cegeto-communiste de son genre.


  • #16815
    le 21/05/2011 par l’homme de la rue
    Désinformation : clash au conseil national du PCF

    depuis que les liquidateurs dirigent le pcf et controlent l’huma le mensonge est chose courante le dernier en date accuse bachar el assad de repression feroce contre son peuple ,vulgarisation de l’information et social- democratisation des positions de plus en plus evidentes caracterisent ce journal financé par une grosse legume capitaliste... tiens, ca a peut etre un rapport ?