Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

Je ne sais pas si le livre d’entretiens entre Soral et Naulleau va faire date, je ne sais pas s’il va contribuer à faire chavirer le système, mais j’ai été très troublé par sa lecture. Non qu’il m’ait appris des choses nouvelles fondamentales. Ce n’est pas par son contenu que ce livre m’a désarçonné. Non, ce qui est tout simplement effarant, c’est la violence des coups que Soral porte à Naulleau sans que ce dernier soit en mesure de riposter autrement que par le sarcasme.

Avec ce livre nous avons l’échange dont nous avons toujours été privés à la télévision du temps où Naulleau sévissait dans l’émission de Ruquier On n’est pas couché à une heure de grande écoute. Et l’on comprend mieux pourquoi Soral est désormais interdit de télévision, parce que le compagnon de Naulleau dans On n’est pas couché n’était autre que Zemmour, qui est ce que le monde de la bienpensance peut tolérer de plus corrosif, mais qui n’est jamais qu’un Soral castré, conformément au principe que les seuls hommes tolérés par le monde du spectacle politico-médiatique, de même que dans un harem, sont les eunuques.

Le monde du spectacle, on le sait, est inféodé au mensonge et à la manipulation ; un Zemmour peut y parader car ce qu’il omet de dire, dans sa dénonciation du politiquement correct, correspond exactement aux besoins du système. Dans un harem, l’eunuque est au service des femmes entretenues, même s’il les maltraite parfois, pour qu’elles restent le mieux disposées à satisfaire le mâle dominant. Ultimement, Zemmour agit de même envers le politiquement correct, il le maltraite souvent, mais il est indispensable au système pour lui permettre de garder la main sur celles et ceux qui seraient tentés par la dissidence authentique et radicale, utilement il est au service du mâle dominant : le réseau talmudo-maçonnique. Tâche qu’à l’évidence, un Soral est parfaitement incapable d’assurer. Heureusement pour lui.

Tout ça pour dire qu’entre les deux protagonistes, Soral et Naulleau, celui qui en ressort le pus grandi, c’est Naulleau. Mais il est vrai que Soral n’en avait pas besoin à mes yeux. Je vous livre ici une impression à vif, mais je ne peux tout simplement pas concevoir que Naulleau ait accepté d’encaisser autant de coups s’il n’entendait pas, par ce livre, de façon extrêmement rouée, régler ses comptes avec le monde du spectacle en aidant, à sa manière, à la levée du voile sur tous les mensonges et falsifications que le système couvre.

Ce ne serait donc pas Zemmour l’authentique contempteur du système, mais bien Naulleau. Je veux dire par là que Naulleau se fait tellement étriller – en adoptant la seule posture critique estampillée de gauche que le système lui permet de camper sans qu’il s’en fasse exclure – que la publication de ce livre est pour moi, de la part de Naulleau, une forme de contribution, parfaitement consciente et assumée, au travail de vérité que mène un Soral. Les verges qu’il tend à Soral pour se faire battre sont trop nombreuses pour être le fait du hasard. Naulleau est le cheval de Troie de Soral dans le système, ce qu’il lui est impossible d’ignorer.

Julien Gunzinger

Se procurer le livre sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

98 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #567888

    Ceux qui critique Naulleau on vraiment peu de subtilité


  • Bonne Analyse, que j’espère être la vraie car...

    ...A l’inverse, ne peut-on pas s’interroger sur la-les concession(s) accordées par Soral, épuisé par ce combat sans fin, lâchant de lest a l’ennemi lors de cette dernière ligne droite, la plus dure a subir ? Quand le système lui tente de s’appuyer dessus sentant sa fin toute proche ?

    Explosion du système dans les prochains mois.

    Quoi qu’il en soit : on y est, ce n’est plus l’heure de se tirer dans les pattes pour des broutilles.

    ViVe E&R - Vive La France.


  • #567898

    Point de vue très intéressant. Naulleau aurait mit son égo de côté pour ’s’offrir en sacrifice’ afin de servir de piédestal aux idées du patron ? (ce qui impliquerait donc qu’il les reconnait comme supérieures et vraies) Si c’est le cas, c’est une démarche courageuse et vraiment honorable. La suite des évènements nous dira à quoi nous en tenir.


  • #567900

    je partage cet avis. Naulleau est un homme brillant et honnête. c’est sa façon à lui de mettre une quenelle au système.

    Maintenant on va voir comment les ordures des médias le traitent. S’l se fait allumer, je pense honnêtement qu’il devrait rejoindre les bataillons de la dissidence, il y sera beaucoup plus en sécurité et gagnera son indépendance et le respect de cette France qui se réveille. Dans le monde culturo mondain, il n’est pas à l’abri de glisser sur une peau de banane et de finir palefrenier dans les écuries de l’oligarchie.


  • #567902

    J’ ai pas lu le livre mais en entendant Naulleau en parler dans les merdias, j’ ai pas pu m’ empêcher de penser qu’ il jouait le rôle du cheval de Troie pour prendre les merdias à contrepied, car ce n’ est tout simplement pas possible que Naulleau ne connaisse pas la puissance des lobbys évoqué dans l’ article ce dessus.

    On verra la suite ....


  • #567903
    le 25/10/2013 par Simone Choule
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    J’avais l’intuition que Naulleau faisait en effet le "jeu" des médias, mais pour mieux chevaucher et mettre en valeur une contestation qui n’était pas écoutée par les travailleurs du P.A.F. : c’est un grand lecteur et admirateur de Céline, qui a invité Soral une fois pour parler Art contemporain et sur BHL ou le féminisme je pense qu’il est d’accord avec toute la dissidence. Je pense que c’est un éditeur malin, qui a un gout très sûr (j’ai lu qq uns des livres bulgares qu’il recommande) et qui a compris comment se faire une place dans les médias pour faire de manière triangulaire ce que les autres ne feraient jamais. Il suffit de regarder ses positions pour voir que c’est un honnête homme : jamais fort avec les faibles et faible avec les forts, il arrive à servir une émission de qualité (Z&N) sans jamais se conformer aux autres standards télévisuels (là où son ami d’enfance Yves Calvi a trop vite succombé). Bref j’aime Naulleau et même si Soral a pu le tacler, il est droit avec lui-même et n’est pas un totalitaire de gauche (car il en a vu les dégâts avant le dégel dans la soviétique bulgarie) sans pour autant être un culturo-mondain bling blingolatre idiot.

     

  • #567904

    "Naulleau est le cheval de Troie de Soral dans le système, ce qu’il lui est impossible d’ignorer"
    A moins que ce ne soit qu’un "con de Gauche".


  • J’espere que vous avez raison, cela ferait de Naulleau un "infiltre"


  • #567908

    Très belle analyse , vraiment...mais pourquoi devoir spécifier qu’il est un cheval de troie , pourquoi l’afficher , le souligner ?

    Laissons le faire en se basant sur un esprit d’analyse comme vous venez de le faire avec brio , mais laissez la conclusion à nos "élites".


  • #567921
    le 25/10/2013 par matrix le gaulois
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    Pour faire simple : de "con de gauche", Naulleau serait en fait un "dissident (ou un faux-collabo) humble et même plutôt intelligent"... J’admets qu’il arrivait à Naulleau de prendre parfois des positions sur lesquelles j’étais d’accord avec lui dans ONEPC (en fait, surtout les fois où c’était lui qui faisait le boulot de Zemmour ce qui forçait celui-ci à se taire (par exemple : la fois où il a taillé en pièce deux socialopes...sociologues, je veux dire, qui avaient planché longuement sur la responsabilité des enseignants dans les émeutes de 2005 et l’intérêt qu’il y aurait à mettre fin au principe d’éducation nationale...ceci dit, supprimer l’enseignement secondaire & supérieur (pour tous), je suis pas tout à fait contre, mais supprimer le primaire où l’on apprend les bases aux enfants...c’est quand-même fort !)).


  • #567924

    Jouer le rôle du tocard pour permettre à la cause de son adversaire de gagner du terrain : c’est possible dans le cas de Naulleau.
    OK j’extrapole : le texte de Julien Gunziger parle de "règlements de compte dans le milieu du spectacle".


  • #567935
    le 25/10/2013 par francotrotteur
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    je le pense et l’espère . .


  • #567938
    le 25/10/2013 par Toussaint Louverture
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    J’ai la même impression que l’auteur de cet article ! Naulleau, en dialoguant avec Soral, surtout si il se fait "défoncer" dialectiquement, veut donner une tribune à Soral. En effet, Naulleau aurait quand même décider de publier un livre où il se ferait battre en débat par Soral... Il faut noter de plus, que dans la vidéo, où il y a l’émission de Aram, Naulleau décrit Soral sans tomber dans l’anathème classique de nos ennemis !!!


  • #567940

    " Naulleau est le cheval de troie de Soral" : cela se voit presque trop...


  • #567952

    Je n’ai pas encore lu le livre, ce que je ne vais pas tarder à faire
    Cependant votre analyse recoupe totalement mon sentiment après avoir vu les quelques interviews de Naulleau au sujet de ce livre...

    On sent dans ses propos et surtout dans ses attitudes et mimiques (ses haussements de sourcils pendant qu’Ardisson déverse ses qualificatifs délirants sur AS) qu’il s’est offert en tant que "bain révélateur" au travail de Soral

    Un bain révélateur dont les couleurs sont inversées officiellement mais qui au bout de la réaction chimique montre le travail de Soral au plus grand nombre

    Monsieur Naulleau, respect pour votre courage et votre subtile intelligence dans cet exercice délicat


  • #567959

    Je pense que l’auteur a raison : Éric Naulleau est sincèrement de Gauche, mais également un libre penseur qui souffre des pesanteurs et des contradictions du Système et qui a eu envie de mettre un coup de pied dans la fourmilière.


  • #567960

    Un peu comme lorsque Ménard interrogeait des gens d’extrême et endossait le rôle du contradicteur naïf conformiste ? A voir (enfin à lire...) mais l’auteur de l’article réussissant à résumer tout ça au réseau talmudo-maçonnique j’ai quelques doutes...


  • #567968

    Cela confirme ce que je pressentais, car effectivement il n’y a strictement aucun intérêt pour un type du système qui veut profiter du système jusqu’au bout, d’écrire un bouquin pareil. D’ailleurs Moscovici a bien dit à Naulleau qu’on ne pouvait pas écrire un tel bouquin sans que cela reste "impuni" (terme employé par Moscovici). Certes Naulleau invoque l’esprit chevaleresque "je réponds à la haine par l’argumentation, car c’est plus efficace, blabla" pour se justifier. Mais lorsqu’on est dans le système, ce n’est pas pour faire preuve de panache et d’intégrité morale, c’est contradictoire ! C’est pour profiter le plus grassement possible des avantages qu’il procure.

    Bref, ce jeu est très subtil, c’est beau. Bravo M. Naulleau !

    Effectivement il faut des pions partout, à l’intérieur du système également.

     

    • #569549
      le 27/10/2013 par Moi, Peter Sellers
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      Bien sure tout est un theatre, Moscovici lui avait fait comprendre que le chèque qu’il recevait pour ce livre lui couterait bien plus cher qu’il ne peut l’anticiper. Tout le monde sait que Soral à raison et que Dieudo est courageux.

      Puis ça se divise en quatre camps : ceux qui flippent, ceux qui relativisent et ne se rendent pas compte de l’étendu du problème, ceux qui pensent que la vérité est dangereuse que des innocents pourraient en souffrir (anti-sémitisme en hausse de façon vertigineuse et incontrôlable, backlash, crise politique majeure amenant le chaos), et pour finir les hypocrites profiteurs du système. La vérité est pourtant la seule porte de sortie honorable pour tous.


  • #567969
    le 25/10/2013 par SERVITEUR.F
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    en consequence de tout cela ,je peut le dire ;la vérité peut sortir d’un homme public
    Et cet homme c’est Alain Soral


  • #567972

    On assiste à une multiplication de méthodologies d’ "apologie par dénonciation", opposée à la "tactique de l’édredon" prônée par l’oligarchie visée dont Moscou-Vichy s’est montré dernièrement comme fer de lance. C’est une tactique qui peut paraitre pleutre notamment chez Ardisson, mais c’est aussi un moyen de glisser une publicité subtile et intrigante dans un public non-initié...j’ai pas mal de connaissances qui me disent "Je connais pas Soral et Dieudonné, mais tout cet acharnement ça m’intrigue"... Bien évidemment il faut distinguer cette tactique de celle de personnes comme Valls qui évoquent négativement le nom de Soral car ils estiment qu’il a atteint un niveau trop important pour pratiquer "l’édredon" et choisissent la "dénonciation-démonisation"...


  • #567994
    le 25/10/2013 par Substance2004
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    Nallaud, homme de gauche ? Bof, il a déjà critiqué à l’instar de son camarade Zemmour les lobbies communautaires.

    Mais très certainement, Naullaud a la classe de penser que d’une part, liste ou pas liste de gens infréquentables, à partir du moment où leur discours est construit, l’absence de ces gens au débat public est injustifiée.
    D’autre part, le salut des médias auquel il fait malgré tout parti et dont de plus en plus personne ont du mal à croire viendra en invitant des gens disant une vérité difficile à entendre (ou au pire, à COMPRENDRE) plutôt que des bons clients dont les arguments sont devenus, même pour Naullaud, trop simple à détruire.

    Très certainement, il sera difficile au système d’accuser Naullaud de collabo.

    Bruno Gaccio avait co-écrit un livre avec Dieudonné. Qu’en reste-il aujourd’hui ? Il reste inoubliable pour avoir fait les meilleures heures des Guignol, mais Gaccio ne fonctionne plus dans le système médiatique et s’est mobilisé dans le Collectif Roosevelt 2012.

    Naullaud devrait réfléchir à son cas. Ou très certainement a-t-il d’autres projets devant tant de tartuferies ??? Cette option reste toujours envisageable.


  • #567995

    A quand "les dialogues accordés" avec Zemmour ? Là, je crois que ce serait atomique, mais Naulleau ne m’emballe pas, pas du niveau de Monsieur Soral, à part sa prestation envers Lalanne, je n’ai pas de souvenir transcendant de Naulleau... Il est assez insignifiant, pas de concept, pas de prise de position audacieuse... Le mec qui veut rester à lé télé, quoi !


  • #567998
    le 25/10/2013 par goytoutcourt
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    Tout simplement ouaaahhhh... je cours l’ach’ter... (*.*)


  • #568015

    Suicide volontaire de Naulleau ?
    Plus fort que Leonidas aux Thermopyles, Naulleau à Anal +.
    "Etranger annonce aux français, Que Naulleau git ici, obéissant à l’honneur. »


  • #568030

    Arrêter avec Zemmour, il va peut-être pas au bout de son résonnement mais si il le fessait il serait éjecter illico tout juif qu’il est...Les donneurs de leçon de la dissidence me font penser aux donneurs de leçon gaucho...Les 3/4 n’ont pas le talent et le culot de Zemmour mais ils se permettent de juger et dénigrer.


  • #568031

    Naulleau est passé à la chapelle fistine pour la cause. lol Ce martyr...

     

  • J’attends mon exemplaire avec impatience....


  • #568041

    Bien vu, c’est plus ou moins ce que je ressentais de cet évènement. (Voir l’article sur le passage sur France2). Naulleau ne peut pas ignorer en effet qu’il donne à Monsieur Soral une tribune. C’est donc forcément un acte de courage en soit, il faut maintenant observer si le livre prends dans les médias et l’oblige une foi en face à de réels contradicteurs stipendiés par le système à choisir entre la soumission pour sauver sa carrière ou dire enfin des vérités qui déranges à heure de fort audimat et de fait se trouver diabolisé puis expulser de l’appareil médiatique perdant ainsi son gagne pain. Et par voie de conséquence trouver obligatoirement des chemins de vérités différents et potentiellement entrer en dissidence. Je pense qu’il a déjà fait son choix au moins inconsciemment. Je lui souhaite donc sincèrement à nouveau bonne chance pour l’avenir.
    Il faut saluer au passage le coup de maître de monsieur Soral qui en réussissant à engager se duel pousse un "pion" du système à devenir un "fou" se créant un couloir à lui même. Du grand art.

     

    • #568206

      La qualité de votre esprit dissimule la qualité de votre Français.


    • #568401
      le 26/10/2013 par Simone Choule
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      tout à fait d’accord avec votre commentaire : Naulleau est un vrai ami et un faux adversaire, car en fait il a toujours veillé à ce qu’une certaine parole s’exprime, au contraire des autre.


    • #568437

      Mais non Anontra.
      C’est une paire indissociable, ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire, etc, etc.
      Aucune dissimulation dans ce post de Durandal.
      Néanmoins comme Durandal fait une allusion aux échecs Je me demande s’il ne s’agit pas là, de la part de Naulleau, d’un coup forcé ou d’un gambit.
      Affaire à suivre...


  • #568044

    Bonsoir,

    J’ai de ma propre initiative convaincu que l’exemple de Naulleau et Soral soit très intéressant pour beaucoup de français demandé à Dieudonné et à Zémmour qu’il fasse un dialogue à deux similaire...

    J’ai pris mon bâton de pèlerin et j’ai écris sur les sites de Zemmour et Dieudonné qu’un échange écrit entre les deux passionneraient des millions de français (car tous les deux sont des show man peut être encore supérieure à Soral et Naulleau déjà eux dans la cour des grands).....J’ai dis mon intime conviction qu’un livre à deux voix entre eux seraient un best seller....J’en ai l’intuition la plus profonde.....Ils ont des désaccord mais aussi des points de convergence....Ce sont deux esprits libre (un peu comme Soral et Naulleau) mais encore beaucoup plus influent....Si d’autres personnes pouvaient m’aidé dans ma démarche j’en serais content (Jean Robin avait réuni en janvier 2001 pour un prix sur la liberté d’expression Dieudo et Zemmour cela fait le buzz).

     

    • #569289

      Et Zemmour etait venu parce qu’il ne savait pas que Dieudonné allait venir.

      Il est pas fou le Zemmour, c’est un meilleur survivaliste que San Giorgio, il amasse du pognon à la télé et préserve sa famille.. il se lance pas dans les sujets trop dangereux : LDJ, lobby juif. Il a fait une critique à BHL qui lui a couté sa place sur France 2, maintenant il sauve les meubles, et de toute façon il a déjà mis assez de pognon de coté !

      Sur son oeuvre, il a fait plus de bien que de mal. La critique des juqu’auboutistes Soralien est très prétentieuse. En effet si Soral qui vit et assume les conséquences de la dissidence a gagné le droit de le critiquer et de lui faire la leçon, ça n’est pas le cas de la majorité des lecteurs.


  • pourquoi pas ?
    mais alors paeil pour Ardisson : inviter Naulleau pour parler du livre, passer un extrait d’un entretien du moi de Soral... à une heure de grande écoute !
    pour moi Ardisson a glissé une quenelle... qui a bien énervé Moscovchy

     

    • #568201

      C’est tout a fait mon point de vue et la dernière question qu’il lui pose le confirme en partie, il le questionne sur les emmerdes que va lui apporter le livre selon la prédiction d’Alain, je trouve que la question a une portée protectrice, surtout posée à la fin, et effectivement, j’en connais quelques-uns qui ont du aller mater du Soral en ligne après avoir vu l’extrait.


    • #569684
      le 27/10/2013 par Moi, Peter Sellers
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      Ardisson aime bien que les autres fassent le travail à sa place, il peut être ni pour ni contre Soral, il adooore faire de l’audimat proposer des choses stimulantes, passer un extrait d’un entretien du mois de Soral était à faire (en génie de la télé), il l’a donc fait... Les génies étant copié et imité, l’autre con de Ruquier a à son tour passé un extrait de Dieudoné à Élie Sémoun.
      Personne ne l’avais fait avant... tout le monde le refera... des commentaires de dissidents à forte audience (donc à fort potentiel d’audimat sur la télé "mourante") trouveront tout naturellement leur place dans certains programmes télévisuel. La télé c’est un métier, l’audimat c’est du pognon (l’argent n’a pas d’odeur), pas de morale en matière de programmation ils font feu de tout bois...


  • excellente analyse, et le meilleur pour la fin "Naulleau est le cheval de Troie de Soral dans le système, ce qu’il lui est impossible d’ignorer."
    Que grande naulleau !


  • Bel hommage rendu à Soral et à Naulleau, deux hommes qui ont le sens du service dans le sens le plus noble noble du terme.

     

    • #568121

      Dingue ça aussi aujourd’hui dialogué c’est déjà la dissidence !!!...


    • plus prosaïquement...
      le Canard de cette semaine rend compte du livre et sous-entend que Naulleau sert Soral en écriant ce livre
      en fait ils se servent l’un de l’autre : Soral aux medias mainstream via le tampon Naulleau (du "système"), Naulleau via Soral qui fait 200000 vue par vidéo du mois


  • #568075

    Dieu nous donne des grâces chaque jour. Il suffit de les observer.

     

    • #568430

      C’est juste, ô combien, mais les observer ne saurait suffire encore faut-il les reconnaître en tant que telles et surtout consentir à les recevoir.

      Or positives, matérialistes et modernistes de tous poils se sont faits, selon les cas, les serviteurs volontaires ou involontaires de la révolution maçonnique en empêchant le peuple d’appréhender le surnaturel dans l’histoire
      . Leurs grands prêtres nous ont imposé leurs prophètes Darwin, Marx ou Freud pour tuer Dieu, la religion et l’âme afin de livrer l’homme pieds et poing liés au prince de ce monde.

      Combien de camarades d’ER ont-ils réellement compris que la révolution française est autant la matrice du mondialisme libéral-libertaire que celle du communisme ou du nazisme ? Et le juste combat contre le sionisme, variante nationale-socialiste de la judéité, doit-il pour autant nous empêcher de poser la question des aspects révolutionnaires de l’islam ?

      Mais comment aider à la compréhension lorsque ici même, on relaie, par exemple, le discours du catholique-nazi (!) Reynouard, au nom d’un légitime combat pour la vérité historique. Visiblement le grand historien catholique Reynouard a oublié de lire l’encyclique de Pie XI Mit Brennender Sorge condamnant sans ambiguïté les théories fumeuses de tonton Adolf...

      Que penser aussi, lorsque sur le site, on fait l’apologie de Marx et Rousseau dont les quelques vérités qu’ils énoncent ne servent in fine qu’à dissimuler une montagne de mensonges ?

      Pour ma part, je me refuse à lutter contre la peste en m’inoculant le choléra...


    • #569757
      le 27/10/2013 par Moi, Peter Sellers
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      C’est sure qu’il y a quelque chose de stimulant à côtoyer des musulmans se revendiquant de l’Islam. Mais mine de rien cela fait des siècle que cela dure... Et c’est certainement pas l’Islam qui à mis les Catholiques à genoux (et encore si c’était à l’occasion de la messe...). Ici un utilisateur des forums affirmait qu’il n’y avait pas pire que les protestants car comme des loups habillés en agneaux ils changeaient l’Église de l’intérieur...

      Personnellement je pense que l’Islam est surtout une chance pour le catholique... prenons l’exemple de la pratique du ramadan les jeunes enfants ou adolescents catholiques même si ils hésitent à parler de leur foi à l’école (ne me faites pas l’hypocrisie de parler d’élégance ou pudeur), prennent confiance devant les jeunes musulmans qui ne peuvent faire autrement que de justifier leur foi (pourquoi du ramadan, de l’interdiction du porc, du terrorisme). L’Islam est un concurrent qui captivera quelques convertis quand des milliers, des millions de chrétiens victimes de la propagande maçonnique se rappelleront qu’ils ont eux aussi une religion. Plus de religion suscite plus d’intérêt pour la religion, le chemin le plus court est celle dans laquelle on est née.


  • C’est ce que j’ai pensé depuis le début, comme un suicide médiatique de la part de Naulleau.
    Ou l’intention de laisser une trace honnête derrière lui.


  • #568100

    Je ne sais pas si Mr Naulleau est réellement grand, mais il se montre le plus souvent sûr de lui et dominateur lors de ces prestations médiatiques, n’hésitant à qualifier de "souffreteux" certains de nos amis ou à nous faire la leçon, une leçon qui s’avère habituellement très politiquement correcte d’ailleurs. Ce livre-match événement s’annonce tout de même comme très déséquilibré entre d’une part un Alain Soral au sommet de son art dialectique et d’autre part un Eric Naulleau "idiot utile" du système politico-médiatique...
    En décidant d’affronter Alain Soral, Mr Naulleau tente le difficile pari de boxer plusieurs catégories au-dessus de la sienne... Espérons charitablement pour lui, qu’il ne livre pas là "le combat de trop"...


  • #568101

    J’ai entendu, il y a 1 an-1 an et demie, Emmanuel Ratier lâcher dans sa barbe (qu’il n’a pas), sur Radio-Courtoisie : "ouais, Naulleau, il n’a pas toujours été de gauche, il a même traîné dans certains parages ..." (c’était cela en substance, je ne me souviens pas exactement de la petite phrase), puis, hop ! on change de sujet ...


  • #568144

    Le seul fait que Naulleau dialogue avec Soral est la preuve qu’il n’est pas vendu intégralement au système (C’est ce que Moscovici a de suite perçu et ce qui a appelé sa menace) car pour le système oligarchique on ne dialogue pas avec le "mal". Dans sa logique le système a raison, car dialoguer c’est déjà concevoir que l’on puisse avoir tort, c’est offrir l’éventualité de changer d’avis. C’est présenter le flan, la petite faille dans laquelle l’adversaire va se faufiler.

    Hors le système est dogmatique intégral ; sa pensée est arrêtée puisqu’il se dit être dans le vrai.
    Seuls les plus conscients de ce projet mondialiste savent être pleinement dans le mensonge et le mal, chose dont ils sont fiers et pratiquent assidument.


  • #568157

    Mouais, Naulleau serait en fait plus politiquement incorrect que Zemmour ? C’est un peu gros quand même là... A voir


  • #568159
    le 25/10/2013 par Rahan Abitbol
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    @ Julien Gindzinger
    Oui mais CHUTTTT !!!
    Ne le faites pas repérer si vous le respectez !


  • #568198

    Naulleau a côtoyer Zemmour pas mal de temps, il à, pour ainsi dire, été son alter-ego de gauche. Il a pu mieux que quiconque apprécier l’Arnaque Zemmour, l’eunuque Zemmour !

    Ce livre est un moyen de faire éclater la vérité sur ce sujet, d’ailleurs ça ne rate pas on lui fait la comparaison Soral/Zemmour à chaque passage Télé !

     

    • #568583

      Naulleau côtoie toujours Zemmour sur Paris Première, et je trouve dégueulasse de traiter ce dernier d’eunuque. Il remet Domenach et des tas de bobos à leur place chaque semaine.


  • #568221

    Naulleau n’en a plus pour longtemps dans le mainstream médiatique ! Je suppose qu’il le sait et qu’il assumera !
    Courageux de sa part ! Un courage que n’a pas (encore ?) Zemmour.

     

    • #568290

      Zemmour n’aura jamais ce courage-là ! il est payé- grassement-par le système pour mimer la résistance, fustiger, en apparence, le politiquement correct- et ainsi contenter le public, qui en redemande...
      c’est un Mélenchon qui s’ignore !!!


    • #568342

      Je suis pas du tout sur qu’il soit cuit. Je crois que 1) la maneuvre est méga habile (répéter haut et fort "haha, Soral m’a dit que ce livre serait ma fin" pour être chat bite intouchable) 2) il est probablement loin d’être le seul complice. Il y en a qui vont jouer le jeu avec délice.


  • #568251

    excellente analyse.
    Naulleau est englué dans ses idées de gôche, mais il est intellectuellement honnête.
    j’ai l’impression qu’il n’avait pas entièrement conscience des conséquences de ce qu’il faisait quand il a accepté ce débat avec Soral. il l’a fait par honnêteté intellectuelle, et maintenant, il assume. Je pense que cela va le faire énormément avancer.
    Hélas pour lui il n’a pas le label protecteur communautaire d’un Zemmour.
    Donc : gare à ses fesses.


  • #568258

    Je n’ai pas encore lu le livre, je le commanderai le mois prochain,
    Mais Naulleau à dit qu’il souhaitait "dialoguer" et mettre ces idées au grand jour, plûtot que de feindre les ignorer ... (en prenant comme exemple le FN,qui a gagné des millions d electeurs malgrès un silence et un mépris incroyable).
    Et que le fait d’en parler ouvertement suffirait à décrédibiliser ces idées (j’en doute)

    Il n’y à pas de raison de douter de sa bonne foi ! a priori.
    Qu’il se fasse etrillé dans le livre pour permettre a tous de connaitre les idées de Soral, et de se faire sa propre opinion, ok c’est courageux, mais ce n’’est pas forcement bénefique ... peut être demain il y’aura des mouvements "Anti-Soralien" ou peut être qu’ E&R comptera encore plus de membres..

    Ca me parait difficile de juger "a chaud" de l’impact que va avoir ce livre, et du rôle exact que joue Naulleau là dedans !
    On verra bien ce qu’en dit M. Soral dans ses prochaines vidéos...et les reactions que ca va susciter pour ou contre Naulleau et comment il se positionne !


  • Et si notre ami(?) (Naulleau) nous avait glissé, à nous, public informé sur les pratiques de Soral (notamment la boxe) un message subliminal d’une grande finesse, en comparant ce livre à un "combat de boxe" dont nous connaissons par conséquent nous et nous seuls l’issue d’avance : la victoire de Soral par KO, au sens propre comme au sens figuré. Et donc, par le biais de ce message subliminal, valider la théorie du cheval de Troie, et en profiter pour nous lancer un message d’amitié partisane. En ces temps troublés, il serait de bon gout de s’adresser indirectement en langage codé à cette France dont il cautionne peut être les opinions en silence, en se faisant volontairement, le temps d’un livre, l’avocat du "Diable" (Ses idées prétendues défendues mais sans opiniâtreté ni argument probant, et ce volontairement), simplement pour que la plaidoirie adverse (Soralienne) puisse être d’une part, mise en lumière, et d’autre part validée !

    Je crois que Naulleau est très au dessus intellectuellement de beaucoup de ses collègues du PAF. Et je sais qu’il manie extrêmement bien la dialectique aussi et qu’il a une manière bien à lui de glisser des quenelles. Je ne serais pas étonné que ce soit le cas dans ce livre, non sur la forme ou il "jouerait au con de gauche", mais dans le fond...


  • #568298

    Eric ,je te souhaite bonne chance pour cette nouvelle vie qui commence.


  • #568305

    C’est quoi le « réseau talmudo-maçonnique » ?

     

    • Google le Talmude- la haine de Jesus/Marie...google franc-maçonnerie-destruction du christianisme.....Les grands esprits (sataniste) ne pouvaient que se rencontrer d’où le reseau.


    • #568395

      Oui, le genre de formule toute-faite qui n’apporte pas grand chose...

      C’est le problème de ces expressions "soraliennes". Une fois que leur auteur les a utilisé par provocation, elles sont reprises ad nauseum par les fans, à tout propos, en toute occasion. Comme quand Soral avait sorti le mot "sataniste", pendant des mois, sur le moindre forum, sur n’importe quel sujet, tu avais le mot "sataniste" qui revenait, que tu parles de politique, de foot ou de musique !


    • #568460

      C’est la collusion entre le réseau franc-maçon et la mafia sioniste. C’est l’état profond de la France.


    • #568606
      le 26/10/2013 par polytriiique
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      C’est le réseau que constitue l’alliance de la Franc-Maçonnerie et de la Communauté organisée

      Pour résumer de façon simplifiée : Crif + Grand-Orient


    • #569782
      le 27/10/2013 par Moi, Peter Sellers
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      @stev,
      expressions soraliennes ? Faut sortir de votre chambre mon enfant.
      satanistes, francs-maçonnerie, talmudistes, crypto-juifs, marannes, vous êtes sure que vous avez encore une vie en dehors des forums d’E&R ? Vous préparer une formation de chroniqueur médiatique des sujets brulants de l’actualité et de ceux has-been ? Je vous sent branché à la branchitude... vous avez raison avoir des opinions il n’y a rien de mieux pour draguer les adolescentes. Vous nous faites un petit lexique j’espère : vous savez certainement capter l’attention.


  • #568311

    le peu que j’ai vu de Naulleau à propos du livre :

    Le genre de Journaliste que j’apprécie ... Il n’est pas d’accord avec son protagoniste , mais fait tout son possible pour que cette dite personne s’exprime quand même !

    à mille lieux d’un Moscovici qui n’hésite pas à dire (vomir) "on ne peut parler impunément avec ce genre d’individu ..." qui de la sorte fait fi de la liberté de conscience , d’expression ...

    à croire qu’il n’y a qu’UN seul discours qui va bien , celui que nos clowns gouvernementaux professe ... et tout ce qui ne va pas dans leurs sens est donc relégué au ban de la société ...

    lamentable ... il faut avoir le QI d’une fleur fanée pour comprendre que quelque soit la pensée de quelqu’un , si elle est argumentée alors elle est respectable pour ce qu’elle est = Une OPINION !


  • #568323

    J’ai été très surpris par à l’annonce de ce livre, c’est comme si Nolleau signait son arret de mort. Et après quelques jours de rumination, je pense que c’est éffectivement ca. Un suicide télévisuel. Mon idée c’est qu’il doit en avoir marre de la télé et qu’il va soit se recentrer sur son travail d’éditeur soit arreter la télé et faire une émission sur le net. Après tout, pour s’emmerder avec tout ce carcan des plateaux télé, alors qu’il pourrait faire à peu près la même émission dans son salon ? Il pourrait très bien inviter Zemmour et quelques invité chez lui et faire la même émission en la diffusant sur le net. En fesant un bouquin avec Soral, il pourrait ainsi assurer sa comm...

    En ce qui me concerne, je pense que la télévision est un média obsolète et appelé à disparaitre. Les médias traditionnels sont des dinosaures en voie d’extinctions, plus personne ne croient leurs salades. Le FN fait des scores de plus en plus élévés malgrès la "tempête de merde" que les médias leur réserves. La manif pour tous a réunis plus d’un millions de personnes dans les rues de Paris à plusieurs reprises sans avoir eu besoin des merdias. L’année dernière en Italie, le parti 5 étoiles a fait des superbes scores aux élections alors que les médias leur ont chié dessus. Les principaux journaux ne vivent plus que de subvensions, plus personne n’achete ou ne lis Libé ou les Inrocks. Qu’ils crévent ces pourris. Et que ceux qui ont un mimimum d’amour propre et de conscience professionnelles fuient ces médias pourris. Comment peut-on se considerer comme un journaliste intégre et travailler pour Pierre Bérgé, la banque Rotchields et autres Dassaults...

    Comme le dis si bien notre chère poète Alain Soral, "un journaliste c’est soit une pute soit un chômeur"


  • #568387

    Je crois que monsieur Naulleau accepte cet entretien avec Soral pour faire comprendre aux socialistes que s’ils ne font pas le ménage chez eux Soral deviendra de plus en plus populaire.


  • #568423

    Bon bah pour finir en beauté y’a plus qu’à inviter Soral dans leur emission sur Paris Premiere pour parler du livre !


  • #568440

    Seul Soral pourra dire ce qu’il en est vraiment


  • #568459

    En tous les cas Système s’est fait prendre de cours (un coucou à ses représentants qui nous lisent...).

    C’est ce qu’on appelle une torpille, à vous de voir si elle plutôt frankiste ou christique.


  • #568485
    le 26/10/2013 par Verbie van Houten
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    Vous êtes un peu tordus, les gars. Vous semblez tous à peu près d’accord pour dire que Naulleau est honnête intellectuellement, et le gars vous dit honnêtement que Soral est dangereux, que son public est ridicule, et que ce n’est qu’en l’exposant médiatiquement qu’on pourra combattre ses idées (aka nauséabondes), idées qui selon lui s’écroulent d’elles-mêmes dès qu’on le laisse parler (ligne libérale à la Taddeï, en gros). On peut à la limite penser qu’il serait malgré lui une sorte d’idiot utile-à-la-"dissidence", mais rien de plus, franchement. On peut aussi y voir une façon de se positionner dans le game anti-système face à un "dissident" officiel, et se trouver un créneau de gauche intelligente, consciente de la critique anti-système, mais faisant le malin en montrant que même si il est très au rank’s de la critique anti, il sait qu’en fait non, car oui, etc. Et j’ajoute que Naulleau est un ami de Jourde, qui, de mémoire, avait lui-même écrit quelques méchancetés envers Alain Choral, aka très très antisémite, aka toujours en train de préparer son examen oral, etc. Mais tout ça, ils le sauront, comme Alain Soral.


  • #568518

    Je ne suis pas d’accord avec un point :
    Zemmour n’est pas castré. Il suffit de voir le dernier ça se dispute (du 25/10/13). Seulement il n’est pas du tout sur la même ligne (plutôt fdesouche que E&R).

    Quant à Naulleau il me parait clair vu ses dernières interventions télé qu’en demi teinte et très finement il n’est pas tant en désaccord que cela avec la dissidence. Je pense aussi que ce livre est une tentative subtile d’exprimer par l’intermédiaire de Soral, ce qu’il pense mais ne peut dire.
    Par rapport à Zemmour, Naulleau d’origine de gauche est probablement plus Soralien que desouchien, soit plus pro musulman qu’anti. Et c’est donc logique.
    Après je suis curieux de lire ce livre, pour voir si je suis dans le juste.


  • #568581

    Comment parler de Soral a la tele, sans l inviter, sans duplex, belle quenelle !


  • #568614

    Excellente analyse, merci beaucoup !


  • #568653
    le 26/10/2013 par rirififiloulou
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    Evidemment que naulleau est complice de soral ;la preuve cet article est publié sur er, qui est le president de er ?


  • #568702
    le 26/10/2013 par Rahan Abitbol
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    Je trouve ça dingue tout ce qui se dit sur Eric Zemmour sur ce site (Castré ! Suppôt du système ! Petits bras ! etc.)
    Il a droit à la parole sur les merdias parcequ’il n’a jamais franchi la "ligne fatidique" que A.Soral, lui, a allégrement franchie depuis un moment.
    Résultat des courses, Soral est éternellement interdit de séjour médiatique...
    Voulez-vous la même chose pour Zemmour ?
    Et alors, qui restera pour commencer à éveiller les masses de télespectateurs endormies devant le petit écran ???

     

    • #568761

      Désolé, mais Zemmour il m’a rien réveillé du tout, contrairement à A.S. de par son analyse, de par son site Internet et les liens vers d’autres penseurs, qu’ils soient pour ou contre lui. Zemmour ne sait pas faire tout ça...


    • #568847

      Rêvons un peu : si Mr Zemmour était conducteur de train...

      A propos de ce grand penseur qu’est Mr Zemmour, osons une comparaison ferroviaire... Mr Zemmour fait penser à un conducteur de train qui se limiterait à manœuvrer son train de voyageurs sur une voie de garage... Avec Zemmour à la manœuvre, on a quand même l’impression que ça patine fort mais que ça n’ira jamais très loin et surtout pas au-delà du butoir qu’il a lui même mis en place au bout de la voie de garage...


    • #568878
      le 26/10/2013 par Rahan Abitbol
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      @Bruno
      Okay ! Mais ce n’est pas parcequ’Eric Zemmour n’est pas Alain Soral qu’il faut systématiquement le traiter plus bas que terre.
      Il a des choses à dire qui sont assez proches de l’analyse de A.Soral. Sa particularité, c’est qu’il a la possibilité de toucher beaucoup plus de monde par l’intermédiaire des médias, et ça, ce n’est pas négligeable !
      Franchement, je crois qu’il tient un discours courageux et pour ça il mérite notre respect .


    • #569611

      à Rahan et Bruno :
      Zemmour n’est pas systématiquement maltraité sur ER et par les commentaires, la preuve c’est que ses meilleurs prises de positions sont postées ici même et bien notés par les votants. Néanmoins on ne peut que constater qu’il n’est qu’un fac-similé d’Alain Soral, et le problème de son alignement sur les positions fds que sur celles d’ER, c’est d’oublier qui a fait envahir (et continue à le faire) la France par des arabo-musulmans et de ne jamais le mentionner, pour ensuite demander à ces populations de s’intégrer à un modèle que lui seul arrive à identifier, quand dans certaines banlieues il n’y a plus aucuns Français de souche.


    • #569725
      le 27/10/2013 par Moi, Peter Sellers
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      Elle est pas aboutie la parabole du train qui reste en gare mois j’aurais mis Faurrisson en chef de gare avec un convoi télé-radio-actif d’ananas.

      Les thèses souverainistes, anti-immigrationistes, conservateur du patrimoine français, n’ont absolument rien d’extravagant lorsqu’on les observent à la loupe.
      Pourtant si Zemmour à popularisé auprès d’une partie d’une population ces thèses il a surtout réussi à se faire Bouhoué sur les plateaux télé. Vous ne voulez pas l’admettre mais Zemmour à surtout servit de repoussoir dans ce spectacle médiatique...
      Quant à la dénonciation des méchants immigrés c’est comme un mec qui tourne le dos dans un bar, se fait servir une bière chaude comme de la pisse qui déborde de partout, le barman lui gueulant dessus lui présente la facture ainsi qu’une éponge pour nettoyer les débordements et voilà que le soulard se mets à insulter la bière de tout les noms.... Le gai luron qu’il est, finiras même par remercier le barman (couillu et ingrat) pour son éponge... et coullion qu’il est lui remettra même un gras pourboire. Fin de l’histoire.


    • #569794

      Je suis d’accord avec vous, je dirais même que la théorie de Zemmour sur le féminisme est loin d’être une pale copie du travail de Soral mais un prolongement et une complexification de celui-ci. Zemmour, Nauleau et Soral sont des hommes de la télé en voie de disparition ou même totalement disparus comme Soral.


    • #576644

      Le problème avec Zemmour, c’est qu’il dénonce souvent (avec vigueur et talent d’ailleurs) des états de faits sans mettre en lumière les véritables racines du mal. Ses solutions sont des voies de garages qui se dirigent plus vers du FDS.com et de la réaction identitaire que vers une vraie critique radicale du système en place.

      La pensée de Zemmour en économie ?
      C’est là où le bas blesse et c’est bien dommage tant j’apprécie le personnage.


  • #568750
    le 26/10/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

    Mauvaise stratégie, un vendu qui fait mine de retourner sa veste reste un vendu ! Ne pas accepter les mains tendues de ces prétendus objecteurs de conscience est une précaution utile. Non, Naulleau n’est pas assez con pour être naïf au point d’avoir été honnête dans sa vie d’avant. Il ne faut pas laisser entrer le loup dans la bergerie, seuls ceux qui n’ont jamais trahi doivent mériter le bénéfice du doute. Un homme ne change pas, il vieillit !

     

    • #569870

      Je me demande bien comment vous appliquez cette recette à votre propre personne tient.


    • #570081

      Le dictat de la pensée véritablement honnête n’existe pas, Soral est quelqu’un qui à compris le système et aime l’adversité la confrontation brute, ce qui fait de lui ce qu’il est aujourd’hui, adoré par certain détester et mis à l’écart par d’autres.
      Ne serait ce que penser que seul les gens comme Soral sont louables est une bétise sectaire, lorsque le monde changera et la prise de conscience se globalisera, beaucoup retournerons leur vestes, les premiers à le faire ne sont pas ceux qu’il faut chatier bien au contraire, il mérite notre respect de s’être mis en danger, socialement et économiquement.
      Nous ne sommes que des hommes et penser que l’erreur et même la traitrise n’est pas acceptable et pardonnable dans un monde qui est en train de basculé amenera à la guerre civile.
      Zemmour et Naulleau ont tout mon respect et je les remercies d’affirmer leur positions qui les met en danger.
      Les petits débiles qui croient en la vérité seule et unique abstrait de toute impureté ne valent pas mieux que les sionistes car cela les conduira au sectarisme.


    • #573066
      le 31/10/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Dialogues désaccordés : Naulleau est grand !

      @ Aux béats et aux naïfs.

      Celui qui a bien vécu d’un système par sa lâcheté intrinsèque n’hésitera pas demain à changer de camp par intérêt ou par peur. Mon propos ne vise pas à éliminer physiquement ce type d’individu mais à l’écarter, par prudence, de la scène.
      Il est moins risqué de s’affranchir d’un réel talent qui pourrait être utile, que de lui accorder un quelconque rôle demain, c’est tout. La gestion raisonnée du risque l’impose !
      J’espère pour nous tous que le grand projet en cours n’ira pas à son terme... et que vous et nos enfants aurez le loisir de vivre dans l’ignorance de ce à quoi nous aurons échappé jusqu’à la fin paisible de vos exixtences. Si le prix à payer est que vous me considériez comme délirant, je m’en contrefiche parfaitement, l’orgueil n’étant pas le moteur de ma démarche ici.
      Maintenant, vous pouvez aussi tenter de vous extraire de votre misère intellectuelle et d’envisager qu’il n’est pas cohérent de prendre des risques à essayer de vous mettre sur la bonne piste alors qu’il me serait plus confortable d’attendre et de garder pour moi l’avantage concurrentiel que la science me procure... mais il faut pour cela être bien conscient de ses propres limites et faire (un peu) confiance à ceux qui vous tendent véritablement la main.


  • #568820

    Naulleau risque de le payer chèrement ce coup de pub à Soral. Moscovici, à demi mot, l’a clairement menacé.

    On verra si, par la suite, Eric se sent obliger d’aller en pèlerinage dans la seule démocratie du moyen orient, pour faire acte de repentance.


  • #568824

    J’espère que cette analyse se révèlera juste, car Naulleau est un type que j’ai envie d’apprécier.


  • #569188

    Analyse très intéressante.


  • #569216

    Zemmour a toujours été gaulliste , il a d’ailleurs participé à un ouvrage dirigé par Paul-Marie Couteaux nommé "une certaine idée de la France" , voilà comment je classerais Zemmour dont l’ascension mediatique s’est faite après la parution du "premier sexe" .


  • #569580

    Il est vrai, pour avoir lu le livre, que les coups de Soral frappent fort et font mal.Si c’est un combat de boxe, il y’a KO avant la limite. Naulleau ne repond que par l’esquive et la derision.

    Je pense que certaine personnes qui tiennent les manettes actuellement vont commencer à flipper a la lecture du livre, puique que c’est bien cela la manip de Naulleau.


  • #570014

    J’ai pas lu le livre mais moi j’y vois un condensé de l’argumentation soralienne de ces dernières années (plusieurs livres et des heures de vidéos) à la portée de tous (et des nos élites). J’y vois plusieurs autres possibles voies que celles mentionnées par l’article.

    1) Naulleau homme de gauche parle de populisme dans son interview avec Ardisson. Il veut à sa manière faire véhiculer ce courant d’idées qui est en accord avec certaines de ses convictions.

    2) De ce qui est dit il n’y a pas ou très peu de contre attaque en terme d’argumentation de la part de Naulleau. Ce qui laisse pâte blanche pour trouver comment contrer toute confrontation avec Soral. A la méthode de Schopenhauer "L’art d’avoir toujours raison". On pourrait par exemple revoir très bientôt Soral à la télé du coup pour désamorcer son ascension.

    3) Le livre ne s’adresse pas forcément à tout le monde. Il y a une différence entre regarder une vidéo et lire un livre d’idées. D’où la popularité de Soral sur le net. Naulleau veut peut être toucher un public différent et rameuter des bobos parmi les rangs de la dissidence.
    Imaginez des bobos qui parleraient de Soral et de ses idées, je crois qu’on décrédibiliserai tout le travail accompli jusque là.Je dis ça en rigolant, je suis sûr qu’il y en a déjà chez E&R.

    4)Surfer sur la mode Dieudo et Soral pour tout simplement faire de l’argent ? (J’y crois moyennement)

    Je m’en ferai une véritable idée quand je l’aurai lu. Autant dire que ça ne sera pas pour tout de suite, tout de suite.


  • #570063

    Le véritable visage de Naulleau ?

    Le voici : http://www.youtube.com/watch?v=0JZU...

    Alors merci à vous, Éric d’avoir réhabilité un moment le plus grand génie littéraire de notre pays.

    Vous êtes un homme d’honneur.


  • #572576

    Brillante analyse de Julien Gunzinger(c’est mon opinion en tout cas,qui vaut ce qu’elle vaut) et les confrontations d’idées et d’interprétations(de la rubrique commentaires)sont très intéressantes. Étant un fervent partisant d’Alain Soral et ayant une très haute estime (sur les plans politiques,intellectuel et humain)de ce monsieur, je ne peux que m’incliner devant le courage et le panache dont a fait preuve Éric Neaullau en acceptant ce "match" avec Alain Soral et il faut bien là que tout le monde réalise ce qu’il risque(voir les menaces de moscovichy):il me semble donc que la descence voulu qu’on fût prêt à le défendre et à le soutenir s’il devait subir sous peu les attaques de la vermine sioniste !


Afficher les commentaires suivants