Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

2 août 2013

 






Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #490961

    Que dire à part merci !
    Merci à E&R d’avoir mis ce discours en ligne !
    Le combat est a mener contre nous même en nous purifiant l’esprit en priant l’Unique !
    Et, NOUS, petit peuple pris en otages par nos politiques, il nous reste un pouvoir : consommer. Essayons de consommer plus responsable, boycottons les produits tels coca cola, McDo, jetons nos télés...etc

    PAIX

     

    Répondre à ce message

  • #491126

    Faut pas rever les gars, il y’a plein de sunnites aussi qui veulent une réconciliation entre les chiites et les sunnites, mais ce n’est pas possible, le problème est au niveau du dogme, les sunnites et les chiites voit le monde d’une façon complètement diférente, c’est comme réconcililer le judaïsme est le catholisisme, c’est impossible.

     

    Répondre à ce message

    • #491373
      Le Août 2013 à 00:29 par cesmythophobe
      Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

      La diversité des idéologies n’empêche en rien une réconciliation.
      Celle ci est uniquement l’établissement d’un rapport morale permettant de bonnes relations. Alors s’en suit, un débat correct et rentable sur le plan intellectuel. Le problème n’est pas dans le dogme mais dans l’interprétation qu’on lui attribut.
      La réconciliation entre les individus est au dessus des divergences de point de vue.
      Le Saint Coran : Sourate 49
      AL-HUJURAT (LES APPARTEMENTS)
      Verset 9. Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l’un d’eux se rebelle contre l’autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu’à ce qu’il se conforme à l’ordre d’Allah. Puis, s’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables.
      10. Les croyants ne sont que des frères. établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde.
      11. Ô vous qui avez cru ! Qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu’eux. Et que des femmes ne se raillent pas d’autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu’elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que "perversion" lorsqu’on a déjà la foi . Et quiconque ne se repent pas... Ceux-là sont les injustes.
      12. Ô vous qui avez cru ! évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas ; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non ! ) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.
      13. Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur.

       
    • #492641

      Haytam

      Choisir l’impossibilité dogmatique de la réconciliation comme priorité pour justifier notre lâcheté commune c’est comme accepter de se faire sodomiser en récitant un verset pour assurer sa rédemption dans l’au-delà : ça ne sert à rien ici bas pour éloigner l’ennemi qui vous violente
      La vérité est bien celle-là : diviser pour mieux régner. Règne rendu possible lorsque ceux qui ne voient en la division opérée par l’ennemi commun, qu’une manière de se conforter dans ses différences au nom d’un dogme, d’une croyance ou d’une spécificité pourtant considérés comme des données totalement futiles pour celui qui veut vous dézinguer.
      Cette impossibilité de réconciliation est ce qui nous caractérise jusqu’à la caricature. Au fond de nous, nous savons bien que nous avons été lâches, pleutres, peureux, soumis. De là vient aussi notre frustration et notre immobilisme. Appartenir à la communauté soumise et refuser l’auto-critique fait de nous des gens qui avouons publiquement que la réconciliation est impossible. Nous ne sommes mêmes plus à abattre, nous sommes abattus, sans armes et sans honneur.
      Mais on peut se réveiller même d’un coma de plusieurs années...

       
  • #491203

    Bien sûr que la réconciliation est plus que possible.Si tu connaissais Aussi bien le dogme que tu as l’air de le prétendre, tu comprendras qu’il n’y en a pas.Les se basent avant tout sur le coran,alors arrêtes de jouer aux érudits .La seule chose d’impossible à ER ce sont les gens qui pensent que nous rêvons...Non mon ami, nous construisons.. !

     

    Répondre à ce message

  • #491247
    Le 12 août 2013 à 21:46 par Makhanor
    Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

    Haytham,

    Il ne s’agit pas de concilier deux interprétations divergentes d’un même corpus religieux mais de former une alliance stratégique pour résister à un ennemi beaucoup plus puissant et beaucoup plus féroce.

     

    Répondre à ce message

  • #491262
    Le 12 août 2013 à 22:12 par Makhanor
    Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

    Il faut que les arabes et plus largement tous les musulmans comprennent que la voix de Nasrallah ou de l’Iran, c’est aujourd’hui la voix de l’honneur.

    L’honneur des arabes, l’honneur des musulmans.

    Car il ne sert à rien de convoquer la justice pour éveiller les masses islamiques, trop de despotisme à habitué leur esprits à assimiler l’injustice à la praxis politique.

    Le monde arabo-musulman subit une castration d’une telle violence que seul une passion virile comme l’honneur peut le relever.

    Si les musulmans libèrent la Palestine, c’est que leur Dieu aura triomphé de la tyrannie sioniste.

    Mais pour accomplir cela, ils leur faut former un empire.

     

    Répondre à ce message

    • #491667

      @Makhanor
      .../...L’honneur des arabes, l’honneur des musulmans..../...Le monde arabo-musulman subit une castration d’une telle violence que seul une passion virile comme l’honneur peut le relever..../...Si les musulmans libèrent la Palestine, c’est que leur Dieu aura triomphé de la tyrannie sioniste.../...

      Vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère en matière de poncifs, désolée de ne pas être d’accord avec vous, mais le principe unificateur de la civilisation islamique ne repose pas sur le concept de race, (il existe certes la langue arabe mais existe t il vraiment une race arabe ? rien ne permet de l’affirmer) ni sur des valeurs "passionnelles" telles que l’honneur mais sur la reconnaissance d’un principe supérieur à l’homme.
      Les musulmans s’unissent et combattent lorsqu’ils estiment devoir défendre ce principe de toute agression quelque soit la nature de cette agression qui viserait à le dénaturer, (si tant est que cela soit possible).
      En plus court, les musulmans s’unissent au niveau supérieur du spirituel et non pas du physique ou du psychique (passionnel).
      Les musulmans ne se soumettent pas à "un Dieu qui leur serait propre, genre le dieu des arabes si cher aux orientalistes" mais à Allah, le Dieu unique, Seigneur des univers et de tous les hommes qui s’est révélés à Tous les Prophètes (que la paix soit sur eux tous)
      L’impérialisme n’est pas le propre des musulmans, mais le propre de la civilisation occidentale (ou européenne). Le Califat est tout a fait autre chose qu’impérial.
      Les tyrannies, comme les empires sont des créations humaines, et en tant que telles elles peuvent exister et rassembler tous les hommes qui souhaitent s’y soumettre. Dieu a donné aux hommes le libre arbitre et la possibilité de choisir entre être croyant ou autre chose. Dieu donne aux hommes la possibilité de vivre dans la justice ou l’injustice. S’il le voulait, il n’aurait qu’une seule communauté de croyants. Ce n’est pas le cas !
      Cordialement,
      Anissa

       
  • #491327
    Le 12 août 2013 à 23:23 par @MédiaSion.
    Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

    @MédiaSion.

    Quel beau Peuple, Fier et Libre !
    Que Dieu le bénisse.
    J’admire la Lucidité et la dignité d’Hassan Nasrallah, son intelligence et son esprit d’insoumission.
    Je reve d’un Président tel que lui pour redresser notre Patrie, la France mais il faut bien se rendre compte de l’évidence que Notre Président n’a aucun charisme et aucune popularité...

     

    Répondre à ce message

  • #492396
    Le 14 août 2013 à 01:00 par Makhanor
    Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

    Anissa,

    J’ai parlé d’honneur, pas d’honneur de la race.

    Si je mentionne ceux que sous le vocable totalisant on nomme communément les Arabes, c’est parce que la probabilité que les musulmans indonésiens libèrent militairement la Palestine me semble très faible.

    Il se trouve que l’histoire et la géographie (Allah, si vous voulez) ont voulu que l’arabité soit plutôt présente dans la région.

    Les tyrannies, comme les empires sont des créations humaines, et en tant que telles elles peuvent exister et rassembler tous les hommes qui souhaitent s’y soumettre.

    Et vous osez me parler de poncifs ?

    Vous connaissez bien votre dogme mais vous ne connaissez même pas la différence entre empire et impérialisme.

    L’impérialisme est une praxis et une idéologie
    Un empire n’est pas nécessairement impérialiste.
    Dois-je vous renvoyer à l’histoire des empires musulmans ?

    Mais tout cela importe peu, l’essentiel réside dans le fait que vous délivrez avec passion et sincérité un catéchisme qui raconte un monde qui n’a rien de commun avec la réalité.

     

    Répondre à ce message

    • #492736

      @Makhanor
      "Dois-je vous renvoyer à l’histoire des empires musulmans ? "
      Nul besoin, le point de vue moderne utilise le terme "empire" pour décrire des réalités géographiques et historiques dans l’aire de la civilisation islamique et cela ne correspond tout simplement pas au point de vue islamique ! ni à la réalité historique ! Empire fait référence à Impérium, pouvoir souverain et suprême ! Étant donné que la souveraineté suprême, en islam, appartient uniquement à Dieu, aucune forme de pouvoir de cette nature n’est possible ni même acceptable dans l’aire islamique !
      Tout ce qui a existé dans l’histoire islamique et ce jusqu’en 1924 s’est vécu dans le cadre du Califat tout simplement ! quand celui-ci a été détruit, le monde musulman a acclimaté des notions étrangères à sa culture, (comme la royauté, la république, la nation, etc...). Je vous confirme que j’ai volontairement fait référence à la notion d’Empire et non à l’idéologie de l’impérialisme comme vous le sous-entendez. Ne me faites pas dire ce que je ne dis pas.
      "Mais tout cela importe peu, l’essentiel réside dans le fait que vous délivrez avec passion et sincérité un catéchisme qui raconte un monde qui n’a rien de commun avec la réalité." Non tout cela importe beaucoup justement à voir certains procédés utilisés. Oui pour la sincérité, et non je ne délivre pas de catéchisme, ce terme (comme celui de dogme) s’applique au christianisme, mais j’essaie, modestement, d’informer. La "vision" de l’islam véhiculée par certains messages sur le site est empreinte de beaucoup d’ignorance et de confusion ! c’est le moins que l’on puisse dire. Mais en même temps c’est relativement normal vu le matraquage médiatique ambiant.
      Dissiper la "confusion" ne peut que tendre vers un dialogue réel entre les personnes sincères (non mues par des préjugés). Cela ne peut que faciliter l’objectif général de ce qui est prôné sur le site, le rapprochement, la réconciliation en vu d’un combat commun ! mais certainement pas à "catéchiser". L’islam n’est pas prosélyte. Dans le Coran, il est dit "nulle contrainte en religion" la vérité s’impose d’elle-même.
      Cordialement, Anissa.

       
  • #492409
    Le 14 août 2013 à 01:18 par Makhanor
    Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

    L’honneur, c’est ce qui reste quand l’injustice a triomphé.
    L’honneur, c’est Nasrallah qui dit qu’il préfère mourir massacré par des F16 que d’abandonner la Palestine.
    L’honneur, c’est cette flamme qui s’allume dans la poitrine et qui éclaire la vie d’un jour nouveau parce que la mort est vaincue.

    Lorsqu’on est crucifiée comme l’est la Oumma, on ne peut plus renverser le joug de l’injustice au moyen de l’indignation, parce qu’il est trop enraciné.

    Arrivé à ce stade, le seul moyen de se libérer est de risquer sa vie pour la liberté.

     

    Répondre à ce message

    • #492761

      @Makhanor
      Le prénom même de Nasrallah "le victorieux secours de Dieu" est significatif en cela ! (les prénoms musulmans ne sont attribués ni par gout ni par hasard) non que je veuille déprécier la vertu d’"honneur" que vous semblez tant apprécier. Ce prénom est significatif en cela qu’il indique la réalité pour laquelle il combat qui n’a aucune commune mesure avec l’honneur qui caractérise ou non l’âme individuelle. Fonder son courage sur Dieu ou sur une vertu personnelle (aussi belle soit-elle) cela n’est pas indifférent, ni islamique ! Cela relève du plus grave péché en islam, le shirk (associationnisme) qui vous fait sortir de l’islam et rejoindre la mécréance. Toutefois, Dieu confère aux combattants croyants toutes les vertus nécessaires.
      "Lorsqu’on est crucifiée comme l’est la Oumma, on ne peut plus renverser le joug de l’injustice au moyen de l’indignation, parce qu’il est trop enraciné." Encore des références chrétiennes que vous appliquez à l’islam.
      Non, la oumma ne se vit pas comme "crucifiée" (c’est même contradictoire avec l’enseignement coranique. Comment une communauté spirituelle (à ne pas confondre avec un collectif d’individu) pourrait elle subir un tel sort !
      L’injustice est comme le mensonge, évanescente et ce qui est évanescent par essence et par nature ne peut s’enraciner.
      En conclusion, TOUS LES JOUGS sont renversable avec l’aide de Dieu tout-puissant, et Nasrallah sait cela. La Foi est le moteur des combattants de la trempe de Nasrallah !
      Cordialement, Anissa.

       
  • #495039
    Le 17 août 2013 à 02:00 par robert pierre
    Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

    De Paris à Gaza : INTIFADA !!

     

    Répondre à ce message

  • #497231
    Le 20 août 2013 à 00:47 par Itachi Edo Tensei
    Discours d’Hassan Nasrallah lors de la "Journée de Jérusalem"

    Bonsoir,
    Je suis d’accord avec les propos d’Anissa quand elle dit que toute injustice peut être combattue avec la Foi mais a elle seule elle ne suffit pas.
    La volonté d’agir est aussi nécessaire car bcp ont foi en Dieu mais combien agissent ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents