Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Disney licencie 1000 salariés en CDD pour "force majeure"

Néolibéralisme et coronavirus ont-ils des objectifs communs ?

Excellente publicité contre la multinationale de divertissement (abêtissant) au moment où le groupe Disney sort sa chaîne mondiale sur le modèle de Netflix.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Après leur avoir proposé une rupture conventionnelle, Euro Disney a mis fin aux contrats de centaines d’intermittents pour « force majeure », sans indemnités.

 

La magie n’opère plus chez Disney. Cela ressemble même, pour certains salariés, à une série noire. Lucie, salariée intermittente, peut en témoigner. Technicienne sur l’un des spectacles qui devait se produire au printemps à Marne-La-Vallée, près de Paris, la jeune femme a signé mi-février un CDD de 150 heures par mois jusqu’à l’été.

Lors de la mise en place du confinement et de la fermeture du site, un mail du groupe - une foire aux questions émanant de la DRH – l’a d’abord rassurée.

« Nous avons pris la décision de mettre en oeuvre le chômage partiel pour un certain nombre de Cast Members (salariés du groupe) à partir du 1er avril 2020. Disneyland Paris s’engage même à compléter les 16 % restants jusqu’au 19 avril 2020... », pouvait-on y lire.

Lucie pensait être à l’abri. Erreur. « Le 1er avril, j’ai reçu un mail me disant de ne pas en tenir compte et me demandant d’accepter de rompre mon contrat à l’amiable », raconte la jeune femme.

 

Un jour de réflexion

Dans un courrier électronique intitulé « Rupture amiable de votre contrat de travail », que L’Express a pu consulter, la DRH invoque tout d’abord un « erratum leur demandant de ne pas tenir compte du courriel relatif à un éventuel chômage partiel reçu par erreur le 30 mars ».

« “Alors que la situation liée au Covid-19 continue d’évoluer et que le gouvernement français réévalue constamment la direction à suivre, nous ajustons en parallèle nos opérations à Disneyland Paris”, est-il écrit...
“Dans ces circonstances, nous vous proposons la rupture anticipée d’un commun accord de votre contrat de travail à compter du 1er avril 2020”.
Lucie a un jour pour se décider. “Dès réception de votre confirmation, votre contrat de travail sera considéré comme ayant pris fin à la date du 1er avril 2020”, conclut le courriel. »

[...]

La force majeure est-elle recevable ?

[...]

« La force majeure doit rassembler trois conditions : imprévisibilité, irrésistibilité et extériorité, explique François Pinatel, avocat à la cour de Cassation. Les deux derniers critères sont réunis, mais en revanche, est-ce qu’au moment de l’engagement des salariés, la crise sanitaire était imprévisible ? La question se pose. »

[...]

Aucune indemnité

Quoi qu’il en soit, 350 intermittents et 700 CDD viennent de voir leur contrat rompu en ce début avril. Problème : dans le cadre d’une rupture pour force majeure, le salarié ne perçoit aucune indemnité. Seule celle au titre des congés payés lui est due. Toucher une allocation-chômage est donc essentiel.

[...]

L’unique option pour les salariés serait d’attaquer aux prud’hommes. Ils pourront alors espérer percevoir la somme qu’ils auraient dû toucher jusqu’à la fin de leurs contrats. Problème : ces derniers étant courts, pour beaucoup, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

[...]

Chaque année, 2000 intermittents et 2200 CDD travaillent sur le parc parisien, qui emploie 17 000 salariés.

Lire l’article entier sur lentreprise.lexpress.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’ultra-capitalisme a bien un point commun avec le coronavirus : Tous deux s’attaquent aux plus faibles ; cqfd !


  • Rappelez vous ce qu’a dit une ministre au début de la « crise » :

    « Il n’y aura pas de licenciements »

     

    • J’ai également ouï dire que les supermarchés seront réapprovisionnés, pas de pénurie !

      En fait il n’y a plus d’État ou alors que des mauviettes payées pour mentir, on aurait tort de les écouter.


    • La vrounze est à 75% tertiarisée avec un max d’emplois dans le service : ça m’étonnerait que l’état finance le temps partiel étant donné que c’est de la responsabilité de l’entreprise d’assumer une baisse d’activité appelée inter-contrat.

      Et une saucisse dans l’fion !

      Concernant la bouffe, M K a raison, je constate une perte dans la qualité des aliments, ne pouvant plus acheter mes légumes de saison chez mon agriculteur local, le marcher étant fermé, j’ai essayé par Rungis qui refile toutes ses merdes, des fruits et légumes malades : un céleri rave foutu directement dans le compost, des patates tâchées à l’intérieur d’un bleu, noirâtre (de méthylène révélateur d’amidon ?) des carottes attroces qui poussent de le liquide de Knop... Du coup nous passons aux pattes, lentilles,… Donc perdons en apport de vitamines, et sommes moins résistant face à une infection.

      Et une saucisse de plus dans l’fion !

      Sinon je vois un drapeau Français avec le sacré cœur dans un jardin voisin, Amen !


  • ils ont du viré les figurants. On n’a qu’a leur piquer leur masques !


  • #2430406

    cast members ? plutôt crever que bosser pour une merde pareil.


  • #2430409

    Ce n’est que le début de la casse sociale...


  • #2430424
    le 08/04/2020 par C’en est risible tellement c’est con
    Disney licencie 1000 salariés en CDD pour "force majeure"

    Est-ce que Picsous pleure ?

     

  • J’espère que ces 1000 licenciés n’auront pas la mauvaise idée d’accueillir les futurs payants une fois le confinement levé.


  • Et vous savez le pire dans tout cela ?

    => Quand tout reviendra à la "normale", ces licencié.e.s (= excusez l’écriture inclusive) emmèneront leur marmaille dans cette merde aseptisée américaine !

    Si, si, je vous le jure !

     

  • En même temps, aujourd’hui, qui est-ce qui est encore assez con pour vouloir travailler après l’exécution finale du code du travail ?
    Mieux vaut rester chez soit et laisser les immigrés/esclaves rebâtir la France qui n’aura pas fini de se casser la gueule après la fin de cette crise sanitaire qui ne fait que commencer.

    Moi, ce qui me fait le plus peur c’est qu’ils continuent à signer des accords de libre-échange avec des pays exportateurs de maladies tropicales sympa, le dernier en date : le Vietnam.

    https://www.cncd.be/Accord-UE-Vietn...

    https://www.commodafrica.com/02-04-...

    A quand l’ouverture des accords avec le Nigeria ! Ça manque de virus Ebola dans nos contrées.

    Mais ce n’est pas le pire, anticipant le fait que ces maladies ne déciment leur électorat principal (les boomers) je crains vraiment que les élites ne saisissent l’occasion de proclamer :

    1) Soit l’instauration des suffrages électroniques pour les prochaines élections par mesure de précaution sanitaire et d’économie (suffrage parrainé par l’état bien-sûr).

    2) Soit la fin des élections tout court pour risque sanitaire avec un gouvernement "d’urgence" prolongé jusqu’à la saint-glinglin puisque cette maladie est appelée à devenir endémique et qu’il faudra que l’on y passe tous forcément si on veut ressortir un jour de chez soit (sans espoir qu’il y ait plus de masques, plus de lits d’hôpitaux ou de respirateurs artificiels...ou de chloroquine, ou de vaccin).

    Les élites ultralibérales sur-protégées vont régner sur des populations confinées de façon totalitaire. Leur déversant un peu d’argent via le salaire universel pour qu’elles ne se plaignent pas mais n’hésitant pas à les tirer comme des lapins au LBD si quiconque sort dans la rue ce qui va transformer l’occident en gigantesque caricature made in arté de la Corée-du-Nord.

    En réalité, c’est peut-être pour cette raison qu’ils gèrent de façon aussi stupide l’épidémie : c’est intentionnel. Qui osera sortir voter maintenant que le virus (la racaille suprême) tient les rues et force les honnêtes gens à rester chez eux ?

    La Chine discréditée (mais toujours usine du monde), Trump fragilisé, Bojo hospitalisé, manifestations désormais éternellement interdites en France, salaire universel, vote électronique ... ce virus arrange bien les choses, y a pas à dire !


  • Je crois avoir compris qu’Attali considérait qu’en cas de déconfinement, certaines entreprises ne rouvriraient pas car considérées comme superficielles, ne répondant pas à un besoin vital, tels les restaurants, bars, brasseries, cinémas etc...

    Seules les grosses boîtes pourront migrer vers le tout virtuel, allant de paire avec une économie elle aussi virtualisée...
    Tout ce qui évoque un lien direct et humain, trop spirituel, doit dégager, c’est dans la logique du nouveau monde :
    une humanité orgueilleuse doit être hors-sol, à hauteur de Dieu, en lévytation, nourrie par une bouffe venue d’ailleurs livrée chez soi en drone, enfermée dans une bulle de dettes, devenue nouvelle exoplanète, plus besoin d’animaux, plus besoin de nature : 4 murs, un toit, et un écran connecté h24 muni de l’oeil qui voit tout, le tout cloné dans un ensemble de dômes électrifiés possédant chacun son éolienne, formant ainsi les "smart cities" du futur...

     

  • Deux syndicats de travailleuses et travailleurs du sexe, "Strass" et "Le parapluie rouge" ont demandé au gouvernement une aide d’urgence because le manque à gagner causé par le confinement... Il faudrait peut-être penser aussi aux "clients" soumis à l’abstinence forcée, doublée d’un honteux et culpabilisant repli vers le porno d’Internet... Pour adoucir leur souffrance ils pourraient s’adresser à Laurence Rossignol, qui les aime bien... et lui demander une "aide" ponctuelle quand ils contacteront une coûteuse escorte, par téléphone, puisqu’elles semblent toujours opérationnelles .


  • #2430489

    Pour rappel il y a 8 mois Trump mettais 80 cadres de Disney en prison pour pédophilie.
    Sous Disneyland l état profond disposerait d’une base MK Ultra pour les enfants dixit Springmier.
    Walt Disney travaillait pour le FBI et la CIA.
    Disney Corp est une des transnationales de l état profond.


  • J’ai emmené, "par devoir", mes enfants à Euro Disney : un cauchemar d’infantilisme, tout est en toc, tartignolle . Jamais plus . " Le château de la belle au bois dormant ", une horreur en ciment, au pays qui possède les plus beaux châteaux du monde... Des queues interminables dont on ne se rend pas d’abord compte car elles ne sont pas rectilignes mais pliées en accordéon : on avance à tous petits pas pendant une heure .

     

    • Les gens de bon goût approuvent. (voir mon commentaire infra). Mais je me demande si même on éprouve pas une certaine honte à entreprendre de faire la critique de Disneyland tellement cette merde est hors du monde connu par nous. Au fond, les américains ont créé un monde supra exotique extraterrestre. Ce n’est pas laid, c’est au delà du beau et du laid. Il n’y a plus de critère. On plane dans les sphères de l’ignoble. C’est grotesque. Un type a fait encore plus abject : Michaël Jackson, avec son Palais en barbe à papa où il enculait les petits enfants. Mais les enfants aiment cela ! Et on les emmène voir un château de la Loire et ils s’emmerdent ! La fin du monde est proche.

      D’ailleurs, Khrouchtchev, visitant les USA, a demandé à voir Disneyland ! Tout un programme. Sataniques de tous les pays, unissez-vous !

      Les américains sont humiliés par le beau et par l’art car ils ne savent pas faire, d’une part, et leur chauvinisme maladif est blessé, et, d’autre part, parce qu’ils n’aiment pas le monde, la terre, le forêts, les collines et les plaines, en dehors de leur ignoble pays et qu’ils veulent tout foutre en l’air par jalousie morbide. Ils n’aiment que les billets de banque et ce qui rapporte des billets de banque et ce qui leur fait oublier leur nullité intrinsèque.


    • Je me refuse volontairement d’emmener mes enfants dans ce genre de parc
      Je ne juge pas ceux qui le font non plus
      J’ai 6 enfants et je préfère les emmener dans un lac en montagne ou en campagne qu’ à Walibi aller visiter la Cité de Carcassonne que le parc Astérix aller faire une randonnée que passer une matinée dans un zoo...Je pense que les moments privilégiés avec nos enfants doivent être au calme pour pouvoir en apprécier la teneur
      Walt Disney Walibi Center Parc ou autre sont des lieux d’agitation de brouhaha de consommation
      Après évidemment je l’ai facile puisque je leur dit que je ne peux pas payer 8 places d’un tel parc ou centre
      Et je fais ça pour tout cinéma fêtes foraines sandwicheries
      On privilégie les choses de maman qu’un sandwich acheté les picnic en famille à Mac do
      Un film sur écran à la maison en famille à une sortie dans un méga CGR, la lecture à la télé, les jeux plutôt qu’Internet
      Mais ma situation me le permet et l’environnement ou je vis aussi
      Donc je ne me permettrais pas de juger qui que ce soit
      Je donne juste mon témoignage
      Cordialement


    • #2430691
      le 09/04/2020 par On s’assume comme on peut pour n’pas rester prisonniers du béton
      Disney licencie 1000 salariés en CDD pour "force majeure"

      @listener
      Très péssimiste l’ami ,il n’y a pas que les châteaux de la Loire
      Avec mes gosses, on fait du jardinage, des randonnées, je les emmène faire du cheval ou poney, on visite des ruchers écoles des asineries, des fermes ,rencontrer d’autres éleveurs maraîchers , on est pas obligé d’aller à Disney ou à Walygator pour éclater éblouir nos enfants
      Parfois les choses simples , une ballade en forêt, aller à la pêche ou aux champignons les ravie
      Salut.


    • #2430960

      @Listener
      Votre dernier paragraphe est d’une nullité sans nom.
      L’Américain de base, rural de préférence, porte la Nature dans son coeur (USA est un pays époustouflant de beauté, hors milieu urbain) et n’est pas forcément esclave du dollar. Les familles américaines partent très souvent camper en montagne, faire de la randonnée, etc. et sont bien plus proches de leur environnement naturel que leurs homologues européennes hyper urbanisées.
      Ce n’est pas parce que la Pax Americana vetero-testamentaire à mis la planète à feu et à sang qu’il faut cracher sur les Américains. Autrement vous validez la vision victimaire d’un Sub-Saharien qui crache sur la France qui n’a pas fait que construire des autoroutes en Afrique. Ça revient aussi à dire que l’Allemand est une merde parce que le petit moustachu à foutu les wifs en chambre à air...
      Ne parlez pas de ce que vous ne maîtrisez pas vous en avez l’air ridicule.


    • Vous écrivez : "L’américain de base, rural de préférence, porte la Nature dans son coeur (USA est un pays époustouflant de beauté, hors milieu urbain) et n’est pas forcément esclave du dollar. Les familles américaines partent très souvent camper en montagne, faire de la randonnée, etc. et sont bien plus proches de leur environnement naturel que leurs homologues européennes hyper urbanisées".

      C’est vrai mais il faut s’entendre sur ce que on appelle "beau" donc ce dont on parle (c’est une vraie question, et assez passionnante). . La "Nature" n’est pas le Beau. Dire que "la Nature est belle" est sinon faux, un platitude langagière. "Je ne vois dans la nature ni beauté, ni laideur". (Spinoza).

      La "Nature" si tant est qu’on puisse la saisir est un discours, un discours sur la "physique" des choses, les lois de choses. Mais "la nature se cache" disaient les grecs. Elle ne pose pas le problème du beau (lois de l’esthétique) . Peut être du "sublime" ou de l’Etre, mais c’est pas sûr. La "Nature" est neutre. C’est vrai quelle a du charme mais pour des raisons froides. Elle calcule et veut survivre. Et cela faisant, elle tend à nous éliminer, nous les hommes.

      L’Art est tout autre chose et appartient à l’homme qui le crée à sa mesure comme un démiurge et qui provoque une jouissance absolument fanatique. C’est ce que j’ai voulu dire. II est évident que la Nature américaine est sublime comme d’autres et c’est d’autant plus consternant de voir des yankees la souiller de leur présence. Il devraient disparaître. Il est possible de dire que les indigènes amérindiens eux avaient le secret du "Beau américain". Malheureusement, il sont morts.

      Certaines cultures dans l’histoire ne produisent artistiquement rien de beau. (La civilisation phénicienne par exemple). L’amérique de manière très surprenante bien que mise devant une Nature énorme, n’a rien produit de beau. Rien sinon un art industriel et technique (cinéma). Le Beau est étranger à la culture américaine, sauf cas rarissimes. Peut être le jazz . .

      Probablement parce que pour faire une oeuvre d’Art, il faut être pauvre, voire crever de faim. Ce n’est pas dans les valeurs du "welfare", du "comfort". On est pas un artiste quand on joue au "golf".


    • Commentaire lucide et réaliste @Trabando26. Merci, c’est appréciable.


  • Où est le "commun accord" ??? Décision unilatérale habillée de droit fallacieux... à l’américaine......... bon courage aux concernés.

     

  • Si j’étais dictateur (mais dictateur éclairé et esthète), la première mesure que je prendrais consistera à raser Disneyland. J’enverrais l’escadron de démolisseuse moi-même et j’observerais en extase l’effondrement du Château de la Belle au Bois Dormant, cette chose tellement abjecte que seuls les américains peuvent supporter de la regarder (ils trouvent cela beau d’ailleurs, en riant bêtement) Je ferai en sorte que l’espace libéré et désinfecté soit remis à des paysans français pour y cultiver à nouveau la betterave.

    Ensuite, dédysneylisation de la France et des cervelles des enfants, interdiction de la culture mickey. Tous ce qui rappelle la culture américaine détruit et des cours de bon goût dispensés dans les écoles. Censure totale sur tout ce qui est américain. Retour à la culture de tous les golfs.

     

  • je fais la version courte...ceux qui critiquenet disney sont des aigris...n’importe quel gosse aime ca parce que c’est la magie du spectacle

    celui qui n’a pas vu le feu d’artifice du chateau d’eurodisney ne sait pas de quoi il parle

    ca vaut 100 fois les 3 petards des kermesses des villages du fin fond de la France

     

    • @dav
      ".n’importe quel gosse aime ça parce que c’est la magie du spectacle"..c’est surtout parce que on lui propose pas autre chose...


    • Exact ! Que de bons souvenirs d’enfance à Euro Disney !


    • #2430674

      On s’en cogne des 3 pétards , on y va tous pour la bonne grosse saucisse du paysan d’à côté grillée au bois , les petites côtes d’agneau , la marmite de fayots et du p’tit ballon de rouge bien d’ici pour rincer tout ça !
      Dans Beauf ... Y’a beau !


    • Tu n as jamais du assister aux spectacles du Puy du Fou et aux feu d’artifice à Versaille mon ami, c est tres tres largement au dessus de Disney and Co...
      Ej je ne suis absolument pas aigris...
      Compare ce qui comparable !!!


    • J’ai vu la monstruosité qu’ils ont fait à StarWars, et l’ai toujours pas fini de dégueuler.
      Comment dépenser autant d’argent pour faire de telles merdes. A chacun des 3 épisodes je me suis dit qu’il ferait mieux au prochain, mais non, ca a empiré.
      Vraiment minable.
      J’avais pas un bon a priori sur Disney à la base, vu le Walt, mais après le massacre de la license StarWars, je suis devenu un haineux de Disney


  • Je suis triste pour les amateurs de Beau, ils vont être en manque.
    Je pense au gnome magyar et à sa grande déglinguée aphone...


  • Quand la FAQ devient la fuck et que la force majeure indique bien avec quel doigt tu peux aller te promener...
    Merci Picsou.


  • #2430607
    le 09/04/2020 par gauloises sans filtre
    Disney licencie 1000 salariés en CDD pour "force majeure"

    Disneyland , c’est bien la preuve qu’il existe un paradis pour les cons finis


  • La DRH, première lettre, 30 mars : "Vous serez en chômage partiel"
    La DRH, deuxième lettre, 1er avril : "Poisson d’avril ! Vous prenez vos clic et clac, ne passez pas par la case départ !"


  • #2430644

    Enfin, le régime des "intermittents du spectacle’ va s’effondrer. Ce système de privilèges a permis la création d’un clergé travaillant à une prétendue "culture", en fait de l’abrutissement populaire encore plus hypocrite que la télévision de masse. Partout les "intermittents du spectacles" sont des collabos et des garde-chiourmes. Partout le peuple raque pour que ces parasites moralisateurs mettent en oeuvre la fausse magie : boîtes de productions, médias privés, attractions variées, politiques municipales foireuses.
    Ils connaitront ce que les coeurs purs et lucides ont connu : no future. Ça les affutera.

     

    • Je ne peux pas vous laisser dire des absurdités comme ça.
      En musique, l’intermittent, c’est tout simplement la culture alternative (blues, jazz, salsa, chanson française par exemple), vous mélangez tout....
      C’est nous les musiciens, et comédiens qui allons disparaître.... Vous allez bouffer du booba et du bruel jusqu’à la fin des temps...
      Nos cachets ( souvent au minimum, pas de frais de déplacements ni rien, et croyez moi il faut bouger) n’ont rien avoir avec les intermittents de la télé, par exemple (que nous nous appelons les permittents), sans parler des heures qu’il faut cumuler (recherche d’emplois constante) chez nous pas de contrats comme à disney (je ne savais même pas que ça existe). La précarité totale, puisqu’il y a de moins en moins de budget pour la culture autre que le mainstream et la culture de bobo parisiens.
      A la télé et dans le cinéma les cachets sont beaucoup plus élevés, quand à leurs nombres d’ heures, je ne vous en parle même pas... eux la précarité ils ne connaissent pas...
      En fait, votre réflexion me fait penser à tf1, à l’époque du conflit des années 2000, où ils présentaient les intermittents (cheveux longs, buveur de vin et fumeur de pétards) comme des glandus qui profitent du système, pour cacher les vrais abus de la télé, de la radio et du cinéma... (Je vois que vous, vous y avez cru).
      Résultat ? Ce sont surtout les musicos et les comédiens (les artistes) qui ont morflés et disparus.... à la télé et au cinéma pas de problèmes... et ce sera éxactement la même chose après cette crise car le cinéma et la télé (subventionné) survivrons sans problèmes.
      Je disais à l’époque, et je le redis aujourd’hui, si vous pensez que c’est facile d’être intermittent musiciens, allez y, lancez vous...
      Vous verrez que, non seulement c’est très difficile de trouver des contrats, mais qu’en plus il faut avoir un niveau bien au dessus de mylene farmer, indochine, les rappeurs ou toutes ces merdes fabriqués en studio, car en live... pas de tricherie possible. Je pense que pour les comédiens ça doit être à peu près pareil...ahhh si t’es pas dans le réseau, tu peux toutjours rêver...
      Nous, les intermittents de la musique, sommes en guerre depuis des années contre la pensée et la culture unique...
      Et je ne suis pas un gaucho débile, la preuve je suis içi (et depuis longtemps, pareil pour le soutient à Dieudo) et nous sommes nombreux à avoir compris...
      Divisé pour mieux régner...


  • Je boycotte tout ce qui est américain et israélien. Je ne travaillerais jamais non plus pour des intérêts sionistes. Je préfèrerai cultiver durement mon jardin. Les futurs chômeurs ne me font pas pitié : ils n’oint qu’à ouvrir une coopérative ludique par exemple, et offrir leurs services aux maisons de retraite, garderies, maternelles, écoles, etc. Et se faire rétribuer à la manière des magnifiques Compagnons de la Chanson. Disney n’a rien à faire dans le pays de Victor Hugo, Honoré de Balzac et autres Molière. En Algérie, il n’y a pas de Disney et les Algériens ne s’en portent pas plus mal ... Demandez aux Marocain lambda s’il peut aller faire amuser ses enfants (parcs à Casablanca et à Tanger) ? A Paris, il en côutera au minimum 400 euros à une famille de 4 personnes ... pour s’émerveiller d’un pays sans Histoire autre que celle de ses massacres hors sol ! Il est temps de se libérer. Vive le covid 19, pour une fois !

     

    • #2430734

      J’approuve votre boycott. Je suis allée une seule fois à Disney il y a déjà longtemps, je n’avais pas vraiment apprécié, les files d’attente, les passages quasiment obligés pour consommer, je n’ai pas eu envie d’y retourner. Par contre, j’ai visité le Parc préhistorique de Malansac en Bretagne sud et je l’ai trouvé très intéressant, nettement moins cher que Disney et sans agitation fatigante. Une idée pour les prochaines vacances si ces dernières sont encore autorisées...


    • Le Blocus Continental de Napoléon et le mur de l’atlantique d’Adolf, deux bonnes idées à reprendre et à renforcer. Mais le motif serait assez humiliant : blocus contre le moche.


  • #2430655

    Le mondialo-capitalisme s’affaisse dans sa bêtise,
    Mais la vraie crise sanitaire choléra-typhus-pneumo-covud est en provenance du moyen-orient, évidemment.
    Tout le monde tait cette guerre mondiale impliquant SYRIE, TURQUIE, USA, RUSSIE, etc...qui a fait 500.000 morts et qui dure depuis 2011 !!!! Avec ce désastre sanitaire qui rappelle trés exactement la grippe espagnole de 1918.
    Pendant que la guerre se prolonge, on tente de détourner notre attention, en agitant toutes sortes de leurres ... Macron, écolos, socialos-Greta pour la planéte, le réchauffement, etc...


  • #2430662

    Cette société ’’aime les enfants’’...ou pas.
    Il faut être nazes comme Macron. Hidalgo, Kohnbendit et les Lgbt-fourest-pedophiles
    pour qu’en raison d’une grippe qui ne tue que les plus de 80 ans..
    ..les enfants soient privés d’école, de sorties, de sport, de plein-air, de jeux, d’oxygene..
    On atteint surtout des sommets de misanthropie et de connerie politique et personne ne dit rien et préfère voter ’’Macron’’ et applaudir le soir a 20 H..
    Heureusement j’habite la RP et la plupart des enfants, pas fous, ont ré-investi les parkings ! Jacques Prévert, Doisneau, Boubat, la poésie..êtes-vous encore parmi nous ?


  • ’’Cast Members ’’...
    C’est comme cela qu’on désigne quelqu’un qui croit que tous les moyens sont bons pour gagner de l’argent ? Qui dit que dès qu’il s’agit d’argent, il n’y absolument rien qui puisse être disqualifié comme moyen d’en avoir ? Qui dit que l’argent justifie, lave, désinfecte purifie absolument tout ?


  • #2430703

    Le personnage prédominant chez Disneyland c’est Picsou !!!...


  • #2430704

    TPMP de Hanouna serait inquiété par le CSA..pour une ’’fake news’’ ?
    Je n’apprécie pas ce monsieur.
    Cependant on peut confirmer sur la base de sources sûres en Préfecture
    que chaque Préfet sait exactement quand son département et sa région
    seront ’’déconfinés’’. et dans quel ordre.
    Exemple ...pour les Yvelines l’un des plus vastes de France :...seulement le 18 mai !
    Avec Paris, les Yvelines seront deconfinées en ...’’queue de peloton’’ !


  • #2430724

    Disney c’est de l’utopie en carton-pàte comme la Fondation Goodplanet d’Arthus-Bertand, qui est le roi de la contradiction..
    exemple : ’’mon film sur l’écologie a modifié le résultat des élections européennes’’...versus....’’je ne fais pas de politique’’ ???!!!
    Avec Macron, Hidalgo, Hulot, ces Eelv veulent provoquer . récession et décroissance,
    ..en nous rendant plus pauvres, en nous tuant avec une bonne pandémie comme en 1918 !
    Arthus-Bertrand révait de faire cesser la planète de tourner...c’est fait...le Bois de Boulogne est barricadé par les forces de l’ordre, sa Fondation est a l’arrét !


  • #2430744

    ...et j’ajoute :
    ...pourquoi le gouvernement et Macron se taisent ?
    Preferent-ils notre mort (puisque c’est une guerre selon eux), la récession, la décroissance ?
    Ils jouent clairement a avoir notre peau !

     

    • La vérité finira oar se savoir. Ils le savent. Un virus qui crée une pandemie, puis une crise économique ?
      En réalité, la chaîne de causalité doit être inversée :
      - La volonté de créer une crise économique doublée d’un traumatisme des populations, est première. Ceci afin d’imposer le nouvel ordre économique, monétaire, politique et social prévu par les mondialistes.
      - Cette volonté n’attendait qu’une occasion pour se mettre en oeuvre. Les scénarios prédictifs de pandémie indiquent que la survenue d’un virus était envisagée.
      - Les conséquences sanitaires de l’épidémie sont variables suivant les pays, leur système de santé et la plus ou moins grande soumission des dirigeants - et de leurs conseillers - au NOM. 
      - La propagande anxiogène mondiale a tant et si bien apeuré les populations que le confinement a pu leur apparaître comme une solution acceptable. Or il s’agit d’une mesure liberticide, à visée politique et non d’abord sanitaire. Elle se répand dans la plupart des pays touchés, à partir de quelques exemples.
      - Le phénomène se nourrit lui-même : les salariés ont peur de retourner travailler tandis que les entreprises ne peuvent les y obliger, ayant peur elles-mêmes de conséquences juridiques en cas de pneumonie. Le blocage va s’intensifier puisque les activités économiques sont interdépendantes.
      - Le confinement va donc engendrer une récession majeure permettant la mise en place du NOM, accepté par les populations dés lors qu’elles ont déjà abdiqué leurs libertés.


    • Un truc qui peut amener à se dire que ça va être difficile de s’en sortir, c’est que quantité de gens continuent sans relâche de regarder le doigt quand on leur pointe la lune. De là à parler de « connards », on ne peut s’empêcher de penser qu’en terme d’état d’esprit il y a un peu de ça quand même. Les « connards » dont vous parlez vous ont été licenciés, voilà comme qui dirait un happy end n’est-ce pas !


  • #2430747

    Les seuls offres que Pôle-Emploi m’envoi sont pour être "Cast Member" chez Disneyland. Je me suis toujours demandé quel connard pourrait aller signer là-bas pour faire le prince ou le garçon d’écurie.

    Eh ben croyez-le ou non, c’est le même genre de connards qui continuent de se faire virer par des compagnies comme Disney.

     

    • Un truc qui peut amener à se dire que ça va être difficile de s’en sortir, c’est que quantité de gens continuent sans relâche de regarder le doigt quand on leur pointe la lune. De là à parler de « connards », on ne peut s’empêcher de penser qu’en terme d’état d’esprit il y a un peu de ça quand même. Les « connards » dont vous parlez vous ont été licenciés, voilà comme qui dirait un happy end n’est-ce pas !


    • #2431668

      Entre quelqu’un qui essaye de gagner sa vie et quelqu’un qui pense que c’est aux autres de le nourrir. J’ ai une idée précise de qui est le C...


    • #2431801

      Aux deux défenseurs des pauvres travailleurs et des ignorants, ces gens gagnent leur vie sur d’anciennes terres cultivables. En fait, ils gagnent un salaire pour acheter leur vie.
      Qu’ils aillent travailler la terre directement plutôt que de la fouler du chausson dans des costumes débiles, provenant d’une culture qui nous fait la guerre.

      On sera responsable des nos actes un jour ou ce sera toujours la faute au grand méchant loup de la Fable ?


    • Plutôt que de parler de défendre « les pauvres travailleurs » et les « ignorants » (sic), ou encore de trouver un fautif (par parenthèse, ce n’est pas moi qui joue ici la victime des États-Unis ni de quoi que ce soit d’ailleurs !) il s’agirait plutôt et juste d’envisager de ne pas les insulter tout simplement. Ça vous parle cet entre-deux ou c’est déjà trop ? Si on passe en revue tous les gens qui ont des jobs alimentaires, on n’a pas fini. Dans quel monde vous vivez, sérieux ?! Défenseurs des travailleurs pauvres je veux bien, ça m’irait en tout cas, mais défenseur des « pauvres travailleurs », je ne sais pas ce que ça veut dire. Par contre je peux dire ce que ça signifie pour moi et ce que ça m’inspire, à savoir que c’est de votre part un commentaire lamentable. Ici c’est droite des valeurs et gauche du travail pour votre information, donc plutôt que de parler de « la terre », ce serait bien d’y redescendre un peu.

       

      • #2432297

        Eric, vous êtes un hypocrite hysterique qui jouez sur des mots (des messages entiers !) insignifiants afin de vous racheter une conscience, de jouer au chevalier blanc.

        Je ne condamne pas les connards mais c’est important d’encore pouvoir les désigner. Je passe moi-même pour un connard aux yeux de beaucoup de gens, surtout lorsqu’ils me voient bourru (car travail ingrat sans reconnaissance) en train de planter des patates pour qu’ils puissent bouffer dans quelques temps.

        Vous êtes un faux-cul, car ce n’est pas en contrôlant le vocabulaire ou l’ordre des mots que vous agirez positivement sur le monde. Des gros mots n’ont jamais fait de mal à personne, mais vos manipulations sont la chienlit pour le peuple.


    • Il est plaisant de se faire traiter « d’hystérique » et de « faux cul » (il est évidemment impossible d’être sincère quand on n’est pas d’accord avec vous hein !) par quelqu’un qui précisément tient des propos outranciers, comme ici encore une fois, en ne s’appuyant sur rien de manière explicite. Ne pensez-vous pas que c’est ce genre de réaction qui relève de l’hystérisation ? La question n’est pas dans les termes en eux-mêmes qui ne sont pas un problème en effet (et dont je peux user moi aussi) mais dans la pertinence de leur utilisation. Or je me contente de dire que précisément vous en faites usage à très mauvais escient, de manière grossière et pour de mauvaises raisons. Je vous ai donc dit pourquoi je n’étais pas d’accord, ce au-dessus de quoi vous êtes évidemment passé allègrement. Passons. L’exemple que vous prenez vous concernant montre que vous avez déjà eu en effet affaire à ce que vous appelez vous-même des « connards ». Du coup il est assez incompréhensible que vous ne soyez pas d’accord vu que l’exemple que vous donnez va dans le sens de ce que je dis et donne donc de l’eau à mon moulin. Comprenne qui pourra. Bref, tout ça illustre à mon avis typiquement le piège de l’horizontalisation des conflits à éviter comme la peste car il nous fait du tort à tous comme votre exemple lui-même le démontre. Je passerai sur votre conclusion (du même tonneau que le reste) comme si toute critique ne pouvait qu’illustrer une volonté de contrôle quelconque (impossible d’ailleurs). Ce n’est pas le cas quand c’est vous n’est-ce pas ? Donc il faut admettre que ça ne l’est pas plus quand ça vient des autres. Je préfère mettre tout ça sur le compte de la mauvaise foi et d’un orgueil mal maîtrisé. En espérant que vous ne ferez pas semblant de ne pas comprendre cette fois-ci, sinon tant pis. Cordialement quand même.


  • #2430751

    AirFrance aussi, a dit qu’elle allait rembourser les billets et puis... pouf... "erratum leur demandant de ne pas tenir compte du courriel relatif à un éventuel remboursement".

    AirFrance appartient à 14% à l’Etat français et 14% à l’Etat néerlandais.
    Alors néolibéralisme ou nationalisation, même résultat !

    En attendant si le parc fait faillite, ce sera 17 000 salariés au chômage.


  • #2430804
    le 09/04/2020 par Covid19 Martinez ou Attali
    Disney licencie 1000 salariés en CDD pour "force majeure"

    Avec le Covid19 plus besoin de DRH

     

    • #2432287
      le 11/04/2020 par Mais où sont passé les antifas Krivin & Besancenot
      Disney licencie 1000 salariés en CDD pour "force majeure"

      Avec Covid19 la loi travail est inutile
      C’est open-bar pour les licenciement et le travail forcé



      Mercredi 25 mars, le gouvernement a adopté en Conseil des ministres pas moins de 25 ordonnances, dont trois bousculent le droit du travail. Celles-ci réforment en profondeur les droits des chômeurs, le temps de travail, les relations entre salariés et employeurs.
      • Jusqu’à 60 heures de travail par semaine dans certains secteurs. Objectif : permettre aux entreprises qui sont en surchauffe actuellement de pouvoir faire travailler davantage leurs salariés. À l’heure actuelle, un salarié ne doit pas accomplir plus de 44 heures par semaine en moyenne (sur douze semaines consécutives) ; désormais et jusqu’au 31 décembre prochain, ce plafond pourra être rehaussé pour les salariés à 48 heures. Au cours d’une même semaine, il sera même possible d’employer de la main-d’œuvre pendant 60 heures au maximum. En cas de refus, le salarié pourra être licencié.




      Pas si guerrier, nos petits soldats bourgeois antifas, mais où sont-ils ?
      Chez mamie et papy dans le Loir-et-Cher ou dans la maison secondaire du Cap breton de papa et maman


  • Mettre les pieds dans ce genre de loisirs favorisant la philosophie LGBT, c’est faire le jeu des américains et des israéliens. Les deux puissances étrangères qui nous occupent depuis trop longtemps.
    Boycotte pure et simple.


  • On peut se souvenir qu’au début, les syndicats ont essayé de faire appliquer le droit du travail français mais que mickey a eu raison d’eux, mitterrand leur a laissé faire ce qu’on acceptait pas ailleurs.

    Nombre de petites entreprises ayant œuvré pour la construction du site se sont trouvées en faillite car elles attendent toujours qu’on leur paie leur dû.

    Bonne maison, assurément.


  • #2431642
    le 10/04/2020 par Bertrand Dudéclin
    Disney licencie 1000 salariés en CDD pour "force majeure"

    Dans le genre couillon on a aussi le parc Astérix !


Commentaires suivants