Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Donald Trump dissout l’organisation de l’impérialisme états-unien

Donald Trump vient de procéder à la plus importante réforme des structures administratives aux États-Unis depuis 69 ans. Il vient de mettre un terme au projet impérial et de refaire de son pays, un État comme les autres.

 

 

Modifiant le système de gouvernement établi en 1947, le président Trump a publié un Mémorandum relatif à l’organisation du Conseil de Sécurité nationale et du Conseil de Sécurité de la patrie (Homeland Security) [1].

Le principe adopté jadis était de gérer la « Sécurité nationale » sous l’autorité conjointe de la Maison-Blanche, de l’état-major interarmées et de la CIA qui fut créée à cette occasion.

De 1947 à 2001, le Conseil de Sécurité nationale fut le centre de l’Exécutif. Le président y partageait le Pouvoir avec le directeur de la CIA qu’il nommait et avec le chef d’état-major interarmées sélectionné par ses pairs. Depuis le 11 septembre 2001, le Conseil était de facto placé sous la supervision du « Gouvernement de continuité » de Raven Rock Mountain.

Désormais le chef d’état-major interarmées ne sera pas systématiquement représenté aux réunions, mais uniquement lorsque le sujet traité exigera sa présence. En outre, la CIA perd sa place au sein du Conseil où elle sera éventuellement représentée par le directeur nationale du Renseignement.

La CIA, qui était jusqu’ici l’arme du président pour conduire des actions secrètes, devient enfin une agence de Renseignement au sens propre du terme, c’est-à-dire chargée d’étudier les acteurs internationaux, d’anticiper leurs actions et de conseiller le président.

Selon un rapport annuel d’activité, le Conseil avait ordonné en 2015 des assassinats politiques dans cent trente-cinq pays.

Durant la période transition, le président Trump avait solennellement affirmé que les États-Unis n’organiseraient plus de changement de régime tels qu’ils l’ont fait ou tenté depuis 1989 en utilisant les techniques de Gene Sharp.

Le président Trump a, en outre, assigné un siège permanent à son stratège en chef à égalité avec son chef de cabinet.

 

 

L’ancienne conseillère de Sécurité nationale, Susan Rice, a vivement réagi sur son compte Tweeter. La plupart des anciens directeurs de la CIA sont déjà montés au créneau pour protester.

 

Thierry Meyssan

Notes

[1] “Presidential Memorandum : Organization of the National Security Council and the Homeland Security Council”, by Donald Trump, Voltaire Network, 28 January 2017.

Trump contre l’État profond, lire chez Kontre Kulture :

Thierry Meyssan, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je prie pour que D. Trump ne se fasse pas buter

     

    • #1655154
      le 31/01/2017 par MaxdeCannes pas candidat à la fiche S
      Donald Trump dissout l’organisation de l’impérialisme états-unien

      Le président de choc doit se conserver des troupes de choc pour la défense, voire pour la contre-attaque.
      François Drone Hollande anti-Trump, Trump Anti Hollande, faut-il choisir ?
      Je me sens François Trump.
      "Eloge (pro domo) de la puissance." comme entendu dans une conférence du Professeur Gauchon.


  • Je pense que Trump a intérêt de regarder sous son lit avant de se coucher...


  • Wow ! J’espère pour lui que sa garde rapprochée l’accompagne même pour aller pisser et qu’il fait goûter tous ses plats avant de passer à table...


  • Information intéressante, je la garde dans un coin de ma tête. Mais je ne connais pas suffisamment bien les rouages de la superstructure américaine pour juger de ce que dit Meyssan, c’est très technique. Apparement, pour lui, ce référendum serait historique dans ses effets présumés.

    Pour le moment ce Trump est intéressant...


  • Je lui déconseille de se rendre à Dallas prochainement..........


  • Il a raison, un pays "grand" c’est un pays qui se respecte et qui respecte les autres.


  • On peut le donner à 1000 contre 1 que la pétition contre Trump qui a été lancée sur internet (entre autres choses) a un fil directement relié à ces outrés par cette nouvelle organisation de sécurité us.


  • Depuis le 20 janvier le renseignement militaire a repris les commandes du pays avec Flynn au détriment de la CIA, et ça c’est déjà énorme.

     

    • il faut voir surtout le niveau de compréhension du monde depuis 2001 par la majeur partie de la population mondiale grace à l’avènement d’internet (et puis depuis 2006 plus précisement).
      Le monde est bien avancé dans un chaos qui ne dit pas son nom de peur de faire péter le baril gonflé à bloc, Trump tente le tout pour le tout mais regarde t’on bien du bon côté ? qu’en sera t’il de la Terre d’Israël, lieu duquel Notre véritable seigneur Jesus Christ redescendra un jour, car depuis ce lieu se noue encore et toujours l’éternel recommencement du monde !


  • L’intelligence de ce type est remarquable ! Tout l’establishment politico-médiatique l’avait pris pour un clown, grave erreur ! Il est non seulement d’une intelligence supérieure mais sait aussi s’entourer des bonnes personnes !

     

  • Merci à cet homme de ne pas décevoir l’immense espoir placé en lui.
    Avec Trump d’un coté et Poutine de l’autre peut-etre nos sociétés déveloperont-elles d’autres valeurs que la pédérastie et la pédophilie en tète de gondole, et le pillage des peuples et le métissage comme seul horizon.
    Vas-y Donald fonce, je te suivrai jusqu’en enfer


  • Donc si j’ai bien compris tous les pouvoirs sont dans les mains de la Maison blanche
    Puisque la CIA a été remplacée par le Directeur National des Renseignements.
    Ce dernier ainsi que l’état major interarmées ne seront pas systématique consultés au niveau du conseil de sécurité national.
    Trump n’a confiance en personne et il a bien raison mais sa vie peut-être mise à prix.


  • Sentiment heureux, de satisfaction, que m inspire l élection de Donald ainsi que la mise en oeuvre de sa politique. Cependant, je ne peux m empêcher d avoir dans un coin de ma tête,sentiment presque imperceptible mais bien présent, l idée que quelque chose cloche. J ai envie d y croire, les arguments pour étayer mes doutes sont presque inexistant mais mon intelligence, mon instinct, me murmure que c est trop simple. De ce que je pense connaître du genre humain et de son fonctionnement, il y a 2 options qui seront les symptômes de la vérité. Option 1-Monsieur Trump est dans une démarche sincère ( fruit du capitalisme poussé à son paroxysme : la puissance financière tellement monstrueuse dans les mains d’une personne ne suffit plus à nourrir le narcissisme propre à chacun. Sa sitisfaction passera par la reconnaissance de son peuple, voire, des peuples, avec une jolie page d histoire à écrire...),il se fera assassiné dans les semaines qui viennent. option 2- il met en oeuvre sa politique ( politique à l encontre du pouvoir dominant) sans conséquence à court terme pour sa vie ou celles des ses proches et j aurai de plus en plus l idée que les véritables puissants nous préparent quelque chose que nous n imaginons pas.


  • Doc D. Trump revient à une Amérique basée sur les principes mis en place par les Pères fondateurs ? Il faudrait se référer de nouveau à Russo... Alors bientôt un dollar adossé sur l’or ? Fin des oligarques néfastes ? Fin de la pourriture bancaire ? Fin du lobby Aipac et autres véroles ? Ce serait "great", shit, of course what ! (La je déconne, m’y english is too bad)... Poutine obligé d’admettre et de s’adapter...
    Bon en même temps, j’y connais rien...


  • La désempirification est en marche.
    Merci Trump


  • La pythie va vous éclairer, les amis....
    Tout çe que Trump dissous, et c’est l’unique raison pour laquelle il a été élu, c’est l’état nation américain, au profit de l’ALENA...Hillary Clinton n’aurait jamais pu toucher à la constitution américaine car trop impliquée avec la finance apatride. Trump, le " patriote " peut le faire, et au grand jour en plus. Et la même chose arrivera en France, avec le FN. Il n’y a pas de hasard en politique : personne n’accède au pouvoir sans la permission des vrais décideurs...


Commentaires suivants