Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Donald Trump envisage publiquement une guerre courte contre l’Iran

Donald Trump a évoqué la possibilité d’une guerre contre l’Iran «  qui ne durerait pas très longtemps  », prenant le contre-pied de son homologue iranien, qui semblait jouer l’apaisement.

 

Le président américain a assuré mercredi ne pas espérer un tel conflit, mais ces déclarations sonnent comme un nouvel avertissement à l’Iran.

« Nous sommes dans une position très forte, et ça ne durerait pas très longtemps, je peux vous le dire. […] Et je ne parle pas de troupes au sol  », a déclaré M. Trump sur la chaîne Fox Business Network.

Un peu plus tard, il a estimé que les dirigeants iraniens seraient « stupides » et « égoïstes » de ne pas chercher un accord pour se délester des sanctions américaines.

« L’Iran peut faire ce qu’il veut, cela m’est égal, j’ai tout le temps qu’il faut. Mais leur pays est en détresse économique […] Leurs dirigeants devraient prendre soin de la population », a-t-il lancé.

« L’inaction des Européens »

Le président iranien Hassan Rohani a assuré au téléphone à son homologue français Emmanuel Macron que son pays ne cherchait « la guerre avec aucun pays », pas même les États-Unis, selon l’agence officielle Irna.

M. Rohani a évoqué en Conseil des ministres l’accord sur le nucléaire iranien, conclu avec six grandes puissances en 2015 à Vienne et menacé depuis que les États-Unis en sont sortis unilatéralement en mai 2018.

« Je le dis aux Américains  : vous avez choisi le mauvais chemin. Je le dis aux Européens   : vous faites fausse route avec votre inaction », a-t-il déclaré, « et je leur dis (à tous) de revenir à leur serment et à leurs engagements ».

Les membres européens du Conseil de sécurité de l’ONU ont publié mercredi une déclaration commune critiquant le comportement des États-Unis mais aussi de l’Iran concernant l’accord de 2015.

Selon Irna, Rohani a aussi prévenu Emmanuel Macron que son pays pourrait s’affranchir encore davantage des engagements pris à Vienne si les Européens ne s’acquittaient pas de leurs « promesses […] visant à garantir les intérêts économiques de l’Iran ».

[...]

Dans une note publiée mardi, l’amiral Ali Shamkhani, secrétaire général du Conseil suprême de la sécurité nationale, écrit que Téhéran appliquera « résolument » la deuxième phase de son « plan de réduction » de ses engagements en matière nucléaire dès le 7 juillet.

En d’autres termes, l’Iran recommencerait à enrichir de l’uranium à un degré prohibé par l’accord de Vienne (la limite est fixée à 3,67 %) et relancerait son projet de construction d’un réacteur à eau lourde à Arak (centre), mis en sommeil.

[....]

Les cours du pétrole ont grimpé mercredi à leur plus haut niveau depuis fin mai, notamment après les nouvelles menaces de Donald Trump contre l’Iran.

Lire l’article entier sur ouest-france.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

L’Empire, affaibli, montre les crocs, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’aviation et les missiles judéos-US vont détruire tous les sites nucléaires iraniens, et il leur suffira de quelques jours, à la satisfaction générale et même mondiale de tous les politichiens et de leurs journaputes . On parlera de "frappe chirurgicales" . " Notre priorité est d’éviter les pertes humaines, nos frappes sont d’une telle précision qu’il n’y aura pas de pertes collatérales à déplorer " . Tout le monde sera rassuré .

     

    • #2227289

      Comme en 14, ils seront rentré pour Noël.
      l’Iran devrait attaquer préventivement avec l’énergie du désespoir. Les US étant en faillite économique et morale depuis de nombreuses années.


    • Peuh ! Depuis 3 ans, c’est dans les habitudes de Trump de menacer avant de négocier (comme avec la Chine ou la Corée-du-Nord (il faut revoir toutes ces news qui titraient que jamais l’escalade verbale n’avait atteint de tels sommets entre Pyong-Yang et Washington)).

      Trump alourdit à chaque fois un peu plus ses menaces déjà parce que si elles se font moins effrayantes que les dernières, les gens vont comprendre que ce n’est que du bluff, et aussi parce qu’il faut convaincre les néocons, leur faire comprendre que Trump est plus belliciste que Biden, ce qui n’est pas gagné car Biden est un Clintonien et lui n’hésiterait pas une seconde à entamer des frappes chirurgicales pour soutenir des armées de mercenaires jihadistes.
      Or, pour les néocons, un président qui ne serait pas capable d’anéantir l’humanité pour le grand bien d’Is..ël est un antisémite, ce qui est pire que d’être communiste sous MacCarthy.

      (est-ce que vous vous rendez compte que pour la première fois depuis plus de 20 ans : les USA se sont arrêtés, depuis que Trump est à la maison blanche, de vouloir casser des pays ?!! Depuis 3 ans, pas de nouvelle invasion / bombardement massif, pas de révolution de couleur qui marche avec succès, pas de menaces nucléaires contre Poutine ou la Chine !)

      En Décembre 2012, on est vraiment pas passé très loin de la fin du monde, si Obama & Hollande s’étaient entêtés face à Poutine, notre monde aurait été vitrifié.
      La gauche en règle général et les démocrates US en particulier sont un danger pour notre planète.


    • @ Observateur,
      si malheureusement cela devait arrivé, vous aurez je pense l’occasion de constater, que les oiseaux de mauvaise augure vont y laisser des plumes, à savoir, Israël, le Katar et les Saouds. Poutine les aura récemment prévenu, et Khamenei leur a promis une réplique démesurée.


    • @Bayinnaung

      J’allais écrire la même chose, alors je me contente de plussoyer votre message...

      Je m’étonne que les commentateurs aient la mémoire si courte, car les menaces contre la Corée du Nord ne sont pas si lointaines ; et le sens de l’observation si embourbé, tant il est clair que Trump n’est pas un vas-t-en guerre, mais qu’il a plutôt l’intention d’appaiser le passif belliqueux des États-Unis...


    • @ observateur

      Ne prend pas tes désirs pour des réalités..

      Car ce qui transpire de ton commentaire c’est ton envie de voir l Iran se faire bombarder par les US..

      Tu cherches en quelque sorte à saper le moral de l ennemi en affirmant que les US bombarderont sans aucun retour..

      Les iraniens irakiens syriens et libanais les attendent eux avec leurs maîtres ashkénazes et leurs soumis goys européens..

      Ton commentaire est typique de la perversion gochiassomaçonnique...


    • @Bayinnaoung

      Depuis que Trump est à la MB (2016), il y a du nouveau :

      - L’aide militaire à la Syrie démontre la capacité opérationnelle de l’Armée russe en projection,
      - 1er Mars 2018 : Poutine annonce l’arrivée d’armes révolutionnaires qui rendent obsolètes celles de l’Uncle Sam et ses vassaux,
      - Le monde devient multipolaire et la Russie est désormais leader en puissance nucléaire,
      - L’Organisation de Coopération de Shanghai gagne en puissance,
      - La Russie et la Chine achètent des stocks d’or pour bâtir une nouvelle monnaie de réserve afin de réduire le pétro-$ à sa valeur virtuelle,
      - L’oligarchie mondiale (la Kaballe) est anéantie par les actions conjointes de Poutine, Xi et Trump,
      - Les révolutions arabes, oranges, vénézuéliennes, ukrainiennes etc... organisées par la CIA et le MI-6 sont toutes bloquées,
      - L’UE, colonie US est en difficulté majeure. L’€ menace d’imploser !
      - L’Empire US craque de partout...les USA sont en état de pré-guerre civile.

      Alors oui, il y a du monde en face et Obama ou Trump doivent faire attention que le ciel ne leur tombe pas sur la tête !


    • @ observateur, pas sûr que l’aviation Judéo US puisse détruire tous les sites nucléaires iraniens, à mon avis ils risquent surtout de prendre une dérouillée avant cela...D’ailleurs si cela était réalisable, il y a longtemps qu’ils l’auraient fait.....


  • Du cinema !


  • #2227323

    « L’Iran peut faire ce qu’il veut, cela m’est égal, j’ai tout le temps qu’il faut. Mais leur pays est en détresse économique […] Leurs dirigeants devraient prendre soin de la population »

    Toujours la même rengaine,pu....s de va t’en guerre de yankees,lâchez nous le slip merde !


  • Trump s’adresse à Poutine pas aux iraniens.

     

  • Il procède à la même technique à chaque fois, il parle fort pour que le monde entier l’entende. Et ainsi obéir à la volonté des peuples et non des lobbys

     

    • @Tyzef



      Et ainsi obéir à la volonté des peuples et non des lobbys




      Je ne serai pas aussi affirmatif que vous, cette annonce est bien émanante d’un looby, apparemment il a l’air de s’ y accrocher. Ce n’est pas la Corée du nord, israel est plus sensible sur ce dossier, et la guerre Rav Ron Chaya la veut, il balance tellement bien qu’on peut être certain des intention de Netanyahou et consorts, là est tout son problème à Trump.


  • Trump je m’adresse à toi.
    Le peuple Américain t’a-t-il demandé de faire la guerre à l’Iran.
    Bien sûr que non, alors pourquoi trou du cul, tu vas dans ce sens. C’est l’état profond qui te tiens par les couilles Trump.

     

  • #2227375

    Ce sont bien les ailes de Lucifer qui entourent sa tête de con.

    La symbolique est importante. Lui n’ira pas au Paradis c’est clair et net. Je m’y opposerai.


  • Tant que le principal ennemi de l’Iran et de tous les pays arabo-musulmans ( excepté, pour l’instant les vendus du golfe , dont il se sert en attendant de les détruire à leur tour ) , tant que cet état terroriste ne sera pas réduit , le désordre et la guerre séviront dans toutes ces régions ! La Russie et la Chine puissances nucléaires, seraient bien inspirés de désigner l’état voyou de satanyhaou pour ce qu’il est , un fauteur de guerres et de chaos !
    Derrière chaque provocation , manace, chantage et autres fourberies des dirigeants occidentaux se tient la voix de leur maître sioniste !!


  • "Donald Trump a évoqué la possibilité d’une guerre contre l’Iran «  qui ne durerait pas très longtemps  »".

    Elle durera peut être moins longtemps encore que tu le crois, Donald la moumoute.

    " L’Iran peut faire ce qu’il veut, cela m’est égal, j’ai tout le temps qu’il faut. Mais leur pays est en détresse économique […] Leurs dirigeants devraient prendre soin de la population », a-t-il lancé."

    Si tu arrêtais ton embargo aussi débile que ton pays, la population iranienne respirerait peut être mieux, dugland.


  • Si Trump intente quoi que ce soit contre l’Iran, les Perses répliqueront avec leur formidable capacité ballistique et les bases américaines au Moyen-Orient seront rayées de la carte. Les iraniens pourraient aussi cibler les terminaux pétroliers saoudiens et émiratis, propulsant le baril de pétrole à 200-300 dollars dans un premier temps, ce qui pourrait faire s’effondrer la pyramide de Ponzi des dettes souveraines en Occident et plomber le bilan des grandes banques en déclenchant des ventes massives de produits financiers à risque (les fameux produits dérivés).
    Israël se retrouverait inévitablement sous le feu coordonné du Hezbollah qui pourrait pénétrer le territoire israëlien jusqu’en Galilée, de l’armée syrienne qui attaquerait via le Golan occupé et du Hamas à Gaza.
    Bref, ce serait le prélude à un embrasement régional (voire mondial), on comprend donc que Trump - sous pression des néo-conservateurs qui hantent le bureau ovale - danse sur un volcan.

     

    • La stratégie de la société mère a toujours été de faire faire le sale boulot par d’autres. En Syrie, mis à part l’aide aux terroristes et les soins qui leurs ont été apportés, on n’a pas entendu la maison mère demander avec virulence que l’armée "du boucher de Damas" soit bombardée car les larbins faisaient eux même du zèle. C’était donc tout bénef qu’ils restent cachés et qu’on ne parle pas d’eux, notez à ce propos, comment dans les médias on a tout fait pour minimiser toute implication de la maison mère. Histoire de bien faire comprendre qu’elle n’a rien à voir dans tout ça et qu’il fallait chercher du côté des Saouds, ou des oléoducs ou encore dans le goût culinaire de "Bachar" pour les enfants.
      En Iran, il semblerait qu’une grosse partie des occidentaux non, ou du moins pas totalement larbinisés, (y compris Américains) veut s’arranger avec ce pays et faire des affaires avec lui tout en l’eloignant de son voisinage arabe pour contenter la maison mère.
      Ces gens gageaient sur un développement économique de l’Iran, accompagné d’une transition progressive vers un régime plus "Shah-esque" pro-occidental. Ils se disaient que le peuple Iranien est éduqué, civilisé, qu’il délaisserait la théocratie idéologique Chiite lorsqu’il atteindra un certain niveau socio-économique. L’idée est loin d’être idiote en soit. Seulement la maison mère ne veut pas d’un grand pays en pleine croissance qui pourrait continuer à ce mêler des affaires de la région, y compris ce qu’il se passe sur les rives de la méditerranée. Je pense que les Iraniens ne se couperont jamais de leurs voisinages, ils ont regné sur le moyen Orient politiquement à différentes périodes tout au long de l’histoire, le chiisme fait partie de l’identité iranienne dans un monde musulman majoritairement sunnite, même le Shah qui voulait renouer avec les fastes des Acheménides a été rappelé à l’ordre par une grande partie de sa population qui faisait passer le message que si elle est très patriote, le chiisme est constitutif de cette identité nationale.
      Je passerai aussi sur le fait que lorsque l’on parle de civilisation "arabo-musulmane", elle est en réalité façonné à 80% par des Iraniens Perses (Bukhari, Khawarizmi) y compris et surtout le sunnisme et même l’arabité avec notamment Sibawayh célèbre grammairien d’origine Iranienne.


  • Trump s’éloignerait fortement de sa ligne idéologique en faisant ça. Je suis à peu près sûr que c’est du bluff, et qu’il négociera. Il montre les dents pour rester le plus fort.

     

    • Comme avec la Corée du Nord ! ... fort en g... et après on rentre à la maison !


    • Je pense que tout est possible, même le pire, mais si je devais faire une analyse, je dirais que Trump étant en campagne pour les élections présidentielles de 2020, il compte couper l’herbe sous le pied de Clinton sur l’Iran et va surement pourrir l’Iran comme il a pourri la Russie pour ne pas être emmerdé.

      Si tout va bien, ce sera que de la gueule... mais je ne sais pas sa durera.


    • Vous avez bien compris son fonctionnement habituel. Mais la situation est maintenant plus complexe (ou ridicule, c’est selon). Dites vous bien que tant chez les Coréens, les Russes et les Iraniens, il y a des gens pas moins intelligents que vous et dont la profession est de faire le genre d’analyse que vous faites. Or donc, ils ont depuis longtemps compris le manège de Trump.
      C’est bien la raison pour laquelle les Iraniens ont sans se cacher abattu le Global Hawk.
      Ayant reçu un tel doigt d’honneur, Trump a forcément compris que les Iraniens savaient déjà qu’il bluffe. Et en plus, cela leur a été confirmé lorsqu’il a annulé la frappe.
      Donc le bluff de Trump est a priori orienté maintenant vers une autre cible. Je pense que c’est l’électorat.


  • "Les cours du pétrole ont grimpé mercredi à leur plus haut niveau depuis fin mai, notamment après les nouvelles menaces de Donald Trump contre l’Iran."
    tout est dit !


  • Il ne va pas déclarer que la guerre durerait indéfiniment, comme toutes celles entreprises depuis 70 ans. L’armée us s’enlise dans tous ses conflits, qui ne servent qu’à engraisser le lobby militaro-industriel et a employer les jeunes chômeurs. L’Iran est parfait pour vendre des armes, faire monter le prix du baril au niveau de rentabilité du pétrole de schiste, rester assis le cul dans le pétrole bon-marché, handicaper l’économie Européenne, tenir les chinois par les c... , occuper les Russes, vassaliser le moyen-orient, servir israel. Une bénédiction. Il a bougé un pion et tout l’échiquier est concerné.

     

  • Il ne se passera rien sous l’égide de Trump, mais israël fait tout pour le forcer à entrer en guerre contre l’Iran. Le fera t-il ? Je ne pense pas, car il est déjà en pré-campagne électorale avec de fortes chances d’être réélu. Il a le cul entre deux chaises et il le sait, son 2ème mandat lui donnera plus de force face aux néocons.........sauf si il se fait dégager façon JFK !

     

    • il est déjà en pré-campagne électorale avec de fortes chances d’être réélu.

      Trump réélu ?

      Le deep state n’est pas maso. Certes, il y a une fraction du deep state qui l’a plus moins soutenu la première fois, en calculant qu’elle y trouverait son compte si elle arrivait à le gérer. Mon avis est qu’elle en a marre de l’oiseau. Sa gestion bouffe trop de temps et d’énergie.


  • que disent les chinois et les russes ?


  • Ce qui leur manque à ces gros cons US c’est une bonne bombe atomique sur la gueule. Ils n’ont jamais connu des bombardements et des villes rasées de la carte. Et ça fait 75 ans qu’ils bombardent les autres !


  • Quel pecno ce lascard.

     

    • Oui mais un pecnaud est bien plus sensé et honnête. Qu’ils ferment donc tous leur gueule, entre des menaces constantes, la haiiiine, l’holocouste que coûte et le réchauffement clitorique, c’est lassant.


    • Depuis le temps, vous n’avez toujours pas compris le logiciel Trump ? Affligeant. Rappelez-vous la Corée du Nord qui devait être rayée de la carte (lol), et les 3 pruneaux balancés sur une base vide en Syrie... Bref.
      Cela dit, l’Etat profond pousse derrière. Donc, à suivre...


  • #2227535

    Trump est un chien qui aboie mais ne mord pas. Les États-Unis sont des lâches qui n’oseront jamais attaquer un pays avant que celui-ci ne soit fragilisé. De plus, ils attaquent toujours en meute. L’histoire est riche d’enseignement. L’ Amérique s’est lancée contre l’Allemagne que lorsque le troisième Reich était aux abois avec l’Union soviétique. En Irak, ils ne se sont pas contentés de mobiliser le monde entier pour attaquer ce petit pays, il a fallut en plus qu’ils organisent un embargo criminel de plus d’une décennie pour l’affamer avant de partir en guerre. Tels sont les USA. Il n’y aura donc pas de guerre avec l’Iran, une nation moderne et puissante avec des ressources immenses, une industrie militaire performante combiné au culte du martyre. Les Etats-unis sont des pourris mais ils ne sont pas fous. Trump est un businessman qui maintient la pression pour traire les vaches du Golf. Il a deux objectifs : le profit et sa réélection. Une guerre contre l’Iran signifierait la fin de sa carrière politique et ça il ne le veut pas même pour les beaux yeux d’Israël.

     

  • Si il suit la même ligne que précédemment, avec la Corée du Nord ou la Syrie, alors sa prochaine action sera d’arrêter l’embargo sur l’Iran.
    Il gouverne comme un Machiavel qui aurait fait du Poker.

     

  • Je pense qu’il existe une seule grille de lecture : celle des réseaux et des intérêts. Les identifier c’est comprendre, on me dira que c’est justement le travail des renseignements. Le reste, tout le reste n’est que spéculation. Je me souviens d’une ancienne émission de "ce soir ou jamais" où y était invité un spécialiste, ou conseiller américain, qui y disait en pleine guerre d’Irak pendant l’administration Bush, où l’Iran était déjà dans le viseur des faucons néocons, que les Américains dans le futur se réconcilieront avec ce pays et que le régime changerait en douceur. C’était il y a 10 ans déjà ou plus. Comme quoi, la politique et la geo-politique sont des choses constantes largement planifiées. L’aile douce plutôt "Goy" veut peut être faire les choses doucement, elle y a peut être intérêt, tandis que l’aile dure des élus veut ravager le voisinage de la maison mère. C’est peut être comme ça qu’il faut comprendre les contradictions et approximations américaines. Trump est personnellement conciliateur tandis que l’autre tendance veut le pousser à la guerre en foutant notamment le boxon dans le golf à grands coups de false flags. Cette aile espérait peut être que les Iraniens descendent le drone et l’avion de reconnaissance qui l’accompagnait et qui violaient l’espace aérien Iranien pour justifier une entrée en guerre. Un général américain a récemment dit que les renforts américains envoyés dans le golf étaient une proie facile pour les missiles Iraniens, sous entendu que les forces américaines envoyées dans la région sont assez nombreuses pour se faire allumer façon "Pearl Harbor" mais pas assez accompagnées par une logistique et des forces d’appui qui les couvriraient. Peut être que certains visent un nouveau Pearl Harbor, c’est à dire que les forces américaines se fassent allumer sérieusement avec pourquoi pas un porte avion coulé pour justifier une guerre massive et hyper destructrice contre l’Iran avec la machine de guerre américaine mise en branle...


  • une guerre courte...juste le temps de piller les réserves d’or de la banque d’Iran,placer un pantin aux ordres de l’empire américano-sioniste au pouvoir et faire main basse sur les gisements pétroliers en confiant leur exploitation à des compagnies américaines cotées à Wall Street.


  • Là il déconne Trump. Et puis cette arrogance américaine est vraiment scandaleuse. Si seulement ils pouvaient avoir déjà la bombe.. et la jouer à la maitre Kim avec ses missiles capables d’aller a 20.000 kms là on rigolerait 5 mns. L’arrogance s’estomperait d’un coup.

     

    • #2227905

      C’qui serait drôle c’est que Kim vende des missiles à l’Iran..
      _ « Bonjour M. Trump, nous avons suivis vos conseils et la bonne nouvelle c’est qu’on a dégagé nos missiles atomiques, par contre la mauvaise c’est qu’ils sont maintenant encore plus proches d’Israel... »


  • "Yankees de mierda ..."

    ... disait un grand homme.


  • Trump laissera pas une guerre aussi débile et inutile lui pourrir son mandat, ce sont justes des menaces et du chantage + les sanctions pour forcer les iraniens à négocier avec lui et non les démocrates !
    Et comme Meyssan l’explique Rohani(anti-Ahmadinejad) tente de tenir jusqu’à un potentiel retour des démocrates(la clique à Hillary Clinton), qui serait une catastrophe pour les États-Unis et le monde entier.
    Cette situation est très complexe en réalité car il y à les jeux politiques intérieurs des deux côtés + les jeux géopolitique + les intérêts des deux principaux déstabilisateurs de la région(Israël/Arabie) + le contexte syrien avec la Russie etc...


  • Juste pour plaire au fou netanvoyou et le lobby sioniste avec la puissante AIPAC et se faire réélire.


  • La déclaration de trump ne m’empéchera pas de dormir.

    L’idée d’une "guerre courte" est en soi absurde, car elle suppose que seuls les US décideraient de la fin de la guerre. En réalité Trump ne peut décider que la fin de ses bombardements. Mais la fin de la guerre est une autre chose ; C’est lorsque chacune des deux parties cessent de combattre. Or tout porte à croire que l’Iran lancera une réponse la plus forte possible, et qu’elle ne cessera pas avant d’avoir épuisé la liste de toutes les possibilités. Or cette liste est longue.
    Et ne parlons pas du fait qu’une attaque était irréalisable la semaine dernière. N’en parlons pas, surtout pas, car sinon on devrait se demander par quel effet magique serait-elle subitement devenue possible ?

    Cette "guerre courte" ressemble à un compromis entre diverses options. Mais puisqu’on a vu que ce compromis était impossible dans le monde réel, il cherchait donc autre chose que répondre à des contraintes réelles, géopolitiques ou militaires.
    Il faudrait donc chercher le vrai objectif de Trump non pas dans ce champ du réel, ce truc que doit affronter un Président, mais plutôt dans le champ du blabla, c’est à dire la pataugeoire des candidats à la Présidence.

    J’en reviens donc à mon rasoir d’Ockham : Trump est simplement en campagne électorale. Son blabla d’une guerre" modérée" est un compromis entre diverses contraintes de cette campagne. D’abord effacer l’humiliation récente. Et puis, essayer de ne pas trop mécontenter ni les Trumpistes antiguerre, ni les Trumpistes de Bannon, intoxiqués par la propagande anti-Iran de Breitbart. Et enfin ce jour-là, empécher le grand débat télévisé du soir entre candidats Démocrates de capturer l’attention.,

    Ainsi Trump occupe la scène, le temps qu’arrive le prochain G20 avec Xi JinPing, possiblement dramatique, qui fera oublier la chute du Faucon Global.


  • Les Américains nous ont déjà fait le coup : la guerre du Viêt Nam aussi, devait être courte.
    Résultat : plus de 10 ans de guerre, 1.500.000 morts dont 60.000 américains, et en plus ils ont perdu la guerre.


  • #2228089

    Il est vrai que filer une claque à quelqu’un c’est courtement vite fait. Le problème c’est la réaction du quelqu’un, qui peut être courte aussi ou lente, très lente, très méchante... très fatale.


Commentaires suivants