Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Donbass : Donald Trump s’abstient d’accuser Moscou

Une rupture nette avec les déclarations de l’administration Obama

Quelles sont réellement les forces opposées aux troupes de Kiev dans le Donbass ? Washington reconnaît ne pas avoir de réponse concrète à cette question, mais envisage de la trouver dans les plus brefs délais. En attendant, Trump s’abstient d’accuser Moscou.

 

Coup de tonnerre : Washington avoue qu’il manque d’informations pour juger de la situation dans le Donbass.

S’exprimant sur Fox News, le président américain Donald Trump a osé remettre en doute ce que l’administration de Barack Obama considérait comme un fait établi : la soi-disant présence russe dans le Donbass.

En direct sur Fox New, Bill O’Reilly’s, animateur de la chaîne, a affirmé que 24 heures après l’entretien téléphonique entre le chef de la Maison-Blanche et le président russe, les « forces pro-russes » auraient « intensifié les violences en Ukraine ». À cet égard, il a demandé à Donald Trump si celui-ci considérait cette démarche comme un affront.

Or, la réponse du Président a semble-t-il trompé les attentes de l’animateur.

« Non, je ne l’ai pas considéré ainsi parce que nous ne savons pas exactement ce qui se passe là-bas », a-t-il expliqué. « Ces forces, nous ne savons pas si elles sont contrôlées », a poursuivi Donald Trump, ajoutant que les insurgés peuvent être « non contrôlés ». « Cela arrive, nous l’éclaircirons », a résumé le président américain.

Trump ne prolonge pas la stratégie atlantiste,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Trump et Poutine ont un point commun : ils respectent le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes . Ils pourraient prendre l’UE en étau et la forcer à faire de même .


  • Trump connait l’origine du probleme, a savoir Yalta et Churchill. C’est cela qu’il faudra revoir. Les Manes de Stephane Bandera le guideront sur la bonne voie.

     

    • @ Themistocles

      Précisément, Trump n’en dit pas plus car il avoue que les USA, sous Obama, ne savaient pas la réalité des choses dans cette région (ou ne voulaient pas savoir mais avaient un parti pris).

      Tandis que Trump est plus prudent. Peut être que ces généraux et conseillers, lui apportent des informations qui lui font prendre une posture plus sages qui lui font tenir ce propos laconique à Fox News.

      D’un autre côté, on peut aussi imaginer que Trump envoie un signe d’apaisement à Moscou relativement à cette région du Dombass, ce qui détonne par rapport aux guerriers de l’Otan sous l’ère Obama, qui soit dit en passant profite de belles vacances avec son ami et milliardaire Richard Bronson (vu aujourd’hui sur le net).


  • #1660306

    Ce type est une bénédiction !

     

  • #1660315

    Voila qui va laisser les européistes bien seuls avec leurs mensonges, lachés par les américains et n’ayant pas les moyens de leur politique impérialiste il ne reste que la désescalade pour le plus grand bonheur des peuples.
    Donald Trump s’affiche de plus en plus à l’aube de ce 21ème siècle comme un des plus grand homme qu’il portera. Soyons rassurés, jamais Don Trump n’aura le prix nobel de la paix.


  • #1660319

    Trump ne se laisse pas manoeuvrer il connait la "bienveillance" de ces journalistes.


  • #1660387

    Entre cela et sa réponse à un journaliste qui l’interrogeait sur Poutine (« Bon, vous pensez que notre pays est tellement innocent ? » ), Trump semble réellement vouloir réorienter la politique étrangère de son pays.


  • #1660439
    le 07/02/2017 par The Médiavengers
    Donbass : Donald Trump s’abstient d’accuser Moscou

    Il fallait un chef d’entreprise à la plus grosse entreprise du monde.


  • #1660737

    Trump n’est pas néo-conservateur ; on s’en doutait, mais ça fait du bien de le voir confirmer.


  • #1660804

    Si Trump se rapproche de Poutine, c’est uniquement pour le couper de l’Europe de l’ouest, le seul véritable concurrent sérieux des Etats-Unis...