Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Dossiers du FBI : Eazy-E et Tupac menacés et rackettés par la Ligue de Défense Juive

Selon des documents déclassifiés par le FBI, la Jewish Defense League (JDL), organisation considérée comme terroriste aux Etats-Unis, extorquait des fonds à certains rappeurs américains. Eazy-E aurait été racketté et Tupac (photo ci-contre) menacé de mort juste avant son assassinat à Las Vegas, en septembre 1996.

"Les plus curieux vont s’en donner à coeur joie", assurait, il y a une semaine, l’article de France soir annonçant la déclassification de 2 000 dossiers du FBI américain. Après Marilyn Monroe, la fusillade de Columbine ou encore le dossier d’Al Capone, des informations concernant les rappeurs Tupac Amaru (2Pac) et Eazy-E (Eric Wright) viennent de sortir.

"La Ligue de Défense Juive (organisation considérée par le FBI comme terroriste) et d’autres, non-identifiés pour le moment, ont extorqué de l’argent à de nombreuses stars de musique via des menaces de mort", indique les documents déclassifiés datant de 1997.

Lire la suite de l’article : lesinrocks.com

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

46 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • j’avais relayé cette info à un commentaire dans l’article ER dédié sur l’émission de KEMI
    et c’est passé invisible.. bref c déclassifier depuis à peine moins d’un an, merci quand même d’en avoir fais l’écho


  • ils se battaient contre ça, faisaient des chansons pour dénoncer ça, ils avaient compris déjà à l’époque ce que nous sommes nous ici en train de découvrir.
    Il y a un mouvement rap qui se bat contre le nwo, l’élite manipulatrice, etc... et d’autres qui font la merde pour camoufler, comme joey starr et co.

     

    • je suis tout à fait d’accord avec vous,il y a aussi un rappeur très catholique qui parle de jésus et dieu dans ses chansons DMX, de son vrai nom Earl Simmons, un complot contre lui la fait se retrouver en prison,car lui aussi a compris beaucoup de chose sur la manipulation et le satanisme dans le rap.


  • Des voyous rackettés par des voyous...


  • Troublante coïncidence, je ne connais pas ce 2pac, je me doutais bien qu’il n’y avait pas d’enfants de choeur à la LDJ, mais de là à les soupçonner d’assassinat, car c’est bien ce que cet article suggère, je me demande bien pour quelle raison ce groupuscule raquettait ces gens, et surtout pour quels interêts supérieurs en seraient ils arrivés au meurtre ?

     

    • controle du marché de la drogue


    • Ça ne t’évoque rien l’affaire de l’assassinat du commissaire de police Alexi Marsan en 2002 ?...

      Il a été poignardé à mort par un membre de la LDJ du nom de Julien Soufir... Lequel s’est ensuite enfuit en Israël (on se demande d’ailleurs grâce à l’aide de qui... Ce serait bien d’interroger Mr Prasquier à ce sujet, il en sait surement plus que nous) où il a récidivé en égorgeant gratuitement un chauffeur de taxi palestinien.

      Et lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait fait ça, il a répondu que pour lui "les arabes ne sont pas des êtres humains".

      Cette histoire permet de mieux comprendre la vrai nature des connards qui composent ce groupuscule néo-nazi que l’on appelle la LDJ.


    • Pour la LDJ, l’argent des goyim a de la valeur, les goyim eux n’ont aucune valeur. Et comme le dit leur rabbin Ovadia Yossef, les goyim n’existent que pour rapporter de l’argent aux juifs.


    • A mon avis, la LDJ agit comme les cadres du parti nazi. Beaucoup d’idéologie et de principe à l’extérieur, mais en réalité, ils n’étaient que des bandits qui profitaient de la guerre pour piller autant qu’ils pouvaient, ils profitaient de "la juste revanche allemande visant à rembourser la dette de guerre du traité de Versailles" pour amasser du butin, piller les musées, s’emparer d’œuvres d’art, vivre dans des châteaux, se faire d’imposantes caves à vin (voyez Goering), enlever des filles pour les mettre sur le trottoirs (si elles refusaient, on les menaçaient de les déporter) pour soit-disant s’en servir comme informatrices sur l’oreiller (en réalité pour exiger des macros qu’ils versent un gros pourcentage à l’armée allemande et que le petit sturmtruppen en permission puisse baiser à l’œil) etc. ... L’entreprise nazi en Europe a surtout été une œuvre de grand banditisme plus qu’idéologique (beaucoup de juifs ou d’opposants aux nazi ont été sauvés de la déportation ou du peloton d’exécution parce qu’ils étaient riches et qu’ils ont pu négocier avec les nazi leur salut contre de grosses sommes d’argent (lisez cette excellente BD tirée de faits réels : Il était une fois en France si vous ne me croyez pas)) et je pense que nombre d’extrémistes juifs agissent exactement comme les nazi : "On va tuer, menacer, tabasser les antisémites...sauf si ceux-ci paient cash !"

      Bref, tout ça juste pour dire que juifs extrémistes = Nazi.


  • 2Pac avait d’ailleurs crée le mouvement "Killuminati" et dénonçait dans ses chansons le NWO.


  • Les juifs ont toujours rackettés les artistes afro-américains ou les ont contrôler. Y’a des conférences de Farrakhan qui explique comment les juifs possède le black entertainement sportif (Miami Heat) et artistique (quasiment tous) et même en France (tapez idéal j(uif) avec kemi seba sur youtube).

    De tout façon, le label de Eazy-e a été fondé par Jerry Heller (associé à la LDJ) et quand celui-ci a eu des problèmes avec Dr Dre (il voulait partir car il ne se faisait pas payer mais Eazy-e ne voulait pas le laisser partir car c’était le hit producteur), Dr Dre a demander à un demander à un associé de son nouveau label (Suge Knight) de la protéger à l’aide de son gang, les piru bloods.

    Eazy-e n’avait pas de gang pour le protéger et donc, Jerry Heller lui a proposé dess hommes de la LDJ. Eazy-e s’est ensuite plaint de cette situation (ils demandaient trop d’argent), ont connait la suite. Il aimait bien les femmes et il est bien possible qu’on lui ait présenté une femme qui avait le sida...

    Je ne suis pas étonné de cette info car il y a toujours eu des racketteurs dans le show-bisness et le rap n’y échappe pas. Les mafia italo-américaine et juive étant connectée dans cette opération : rien que pour le label de Tupac (Death row records), l’avocat (David Kenner) de la firme était lié à la famille Genovese et ami avec Sonny Franzcese. Donc, quand ce label s’est fait 100 millions de dollars de 1991 à 1996, ils ont du touché une partie...

    je vous conseille aussi le documentaire de Karl Zero sur tupac, il est entier sur youtube.

     

    • Miami Heat ? Les champions NBA 2012 ?

      Pourrais tu me passer le lien de cette conférence su tu l’as sous la main ? Ou m’expliquer si tu as le temps ?


    • en tout cas Coucou dans le reportage de Karl Zero (excellent au passage il ne parle à aucun moment de cette organisation juive de JDL il explique raconte fais rencontrer les protagonistes de toutes cette affaire (celle de tupac et celle de Notorius B.I.G en plus au début c’était les meilleurs potes ) bref jusqu’aux anciens gardes du corps bref tous on bien une petite idée mais à aucun moment dans cette vidéo ils ne parlent de ces menaces reçues et envoyées par la JDL alors que si ces documents sont déclassifiés là ils seront dans la merde les types de la JDL


    • Voila le lien pour la partie de la conférence où il parle de la NBA en général et du cas de Lebron James. Elle date de 2010, l’année où Lebron passe des Cleveland Cavaliers au Miami Heat : http://www.youtube.com/watch?v=CN91...

      Voila un autre lien sur les propriétaires du Miami Heat, la famille Arison (cas très intéressant de la sœur) : http://en.wikipedia.org/wiki/Arison...

      Désolé mais les liens sont en anglais, je n’ai trouvé de traduction pour la partie conférence (en plus, je ne sais pas comment on peut les faire) et pour le 2ème lien, la page anglaise est plus complète que la française.

      @ Comix : c’est sûr que le docu de Karl Zero ne parle pas des juifs impliqués mais c’est le plus complet des documentaires, il explique bien les tenants et aboutissants. Surtout, il rapporte un fait important : les députés afro-américains du congrès ont demander la déclassification de l’ensemble du dossier FBI concernant Tupac et Biggie mais cela a été rejeté. Motif : déclassification pourrait mettre en danger la sécurité nationale. Donc, on peut (peut-être) se douter que ces 2 rappeurs ont subi le programme Cointelpro ou du même genre (infiltration, création de rivalité et de rancœur au sein d’un même groupe, pour ensuite se pousser les gens à se détester)...

      Donc, c’est tout de même un docu bon à prendre.


    • Merci beaucoup !

      Je suis un spectateur attentif de la NBA comme tu l’auras peut-être deviné donc l’anglais n’est pas un obstacle pour moi.

      Je vais visionner cette conférence sur James, qui parlera aussi de Bosh je suppose, de ce pas !


  • Ah ouais quand même !!!


  • Lisez la suite de l’article sur les inrocks pour comprendre les méthodes employées, c’est intéressant et assez typique de la communauté ( opération sous faux drapeau et mensonge total ).

    Pour Tupac je l’ignorais mais pour Easy E ces faits sont connus depuis l’époque de sa mort et ont à l’époque provoqué un tollé dans la communauté hip hop aux états unis... Professor Griff, un membre du célèbre groupe ultra revendicatif Public Ennemy, avait d’ailleurs déclaré dans une interview : " Les Juifs sont à l’origine de tout ce qui est mauvais dans le monde ", avant de se faire dieudonniser. ( carrière brisée et marginalisation ). Tout une marge du mouvement hip hop ricain est tres proche de la Nation of Islam, dont le leader Louis Farrakhan a souvent été épinglé pour propos antisémites.


  • jadore monsieur soral ! il nous guide dans la nuit sombre tel un phare qui nous évite de sombrer dans tout ce chaos !


  • "Illuminati want my mind, soul, and my body. Secret society, tryin to keep they eye on me." LL Cool J.

     

  • bien, on commence à voir comment les juifs financent leurs train de vie, leurs armes et génèrent de l’argent pour financer leurs banques !


  • Jamais vendre son âme au diable, il demande toujours plus.


  • jerry heller,qui comme son patronyme l’indique n’est pas chrétien orthodoxe,avait tout d’abord produit NWA(niggaz with attitude,"les negres stylés"),le premier groupe de rap"gangster" avec eazy e,dr dre,ice cube(pour les connaisseurs !)...le but étant de mettre le rap encore embryonnaire,dont le groupe phare public enemy s’interresse à la politique sérieuse et prone des valeurs saines pour s’"elever" du ghetto,sur le chemin de la décadence(bagnoles,drogues,nichons de locations...)ensuite ce heller mis le grapin sur eazy e,le fit inviter à une convention républicaine en présence de papa bush entre autres,ce qui fut incompréhensible à l’époque(un ancien dealer"niggaz"decadent chez les républicains ?ça n’avait aucun sens à l’époque !)jusqu’à ce que eazy e ne contracte le sida et n’en meurt deux mois après !


  • et pour vous confirmer que public enemy etait sur la bonne voie avec du rap intelligent et musicalement travaillé,outre leur succès,ils étaient traités de...ANTISEMITES deja à l’époque,bien avant dieudonné,soral,mais bien après faurrisson tout de meme(rendons à césar)...

     

  • Ah merci pour cet article. J’avais déjà vu mais je me demandais si c’était la Nation of Islam ou la JDL qui était derrière ça, en fait la NOI était derrière le meurtre d’un autre rappeur, Biggie, enfin sous fond de gardes du corps devenus flics corrompus et de règlement de compte justement après le meurtre de Tupac...
    Biggie et Tupac étaient amis, Tupac né à New York mais qui a grandi près de Los Angeles a aidé Biggie (ou Notorious BIG) à se faire connaitre en le mettant en 1ère partie de ses concerts.
    Un jour en 1994, dans un studio de New York où l’attendaient Biggie et aussi P.Diddy, Tupac se fait tirer dessus 5 fois et racketter, Tupac ne voulait pas rejoindre le label de Diddy, et Tupac (2Pac) a pris ça comme un piège tendu par ses anciens amis.
    A sa sortie de prison après cette agression (il était accusé dans une autre affaire de peu avant l’agression) Tupac dit que des gens lui on dit que Biggie savait qui l’a attaqué, et il avait remarqué que leur comportement était étrange ce jour là, ils ont cru qu’il était mort et l’ont laissé...
    Jimmy Rosemond Henchman, directeur d’une maison de disque était derrière tout ça, il avait payé quelqu’un pour attaquer Tupac, l’agresseur a témoigné, aujourd’hui 16 ans après Henchman risque une lourde peine de prison pour port d’arme illégal...
    Puis c’était une guerre à distance, Tupac représentant la Cote Ouest (Californie, Los Angeles et son groupe les Outlawz et Death Row, tenue par Suge Knight) contre Biggie représentant la Cote Est (New York, le label Bad Boy de Puff Daddy ou P.Diddy)
    Et un soir de match de boxe de Mike Tyson, Tupac est tué en voiture après avoir eu une bagarre avec un gangster rival, Tupac ne faisait pas partie d’un gang mais son entourage de Death Row lui a signalé ce type qui avait volé un des leurs, il s’en est donc chargé en commençant la bagarre, parfait motif pour une soit-disant vengeance du gang des Crips, ennemi des Bloods de Suge Knight.

    Quant à Eazy-E, il était un membre d’une autre bande des Crips, aussi dans le groupe NWA, et est mort du sida en 1995, il a plusieurs enfants de différentes femmes, certains disent qu’on lui aurait injecté le virus du sida.

    En tout cas ces deux là ont témoigné des mauvaises conditions dans les ghettos américains, 2Pac était très engagé et un coup de fil a été reçu en effet par Death Row le soir du meurtre, signalant qu’ils allaient achever Tupac, était-ce des gens de la JDL ou des gangsters...

     

    • Ajoutons que 2Pac avait publiquement déclaré vouloir se lancer en politique peu avant sa mort (notamment lors d’une interview radiophonique très facile à trouver sur le net). Malgré son jeune âge (25 ans je crois, lors de son assassinat) il était très intelligent, très cultivé, extrêmement talentueux et même altruiste, donc très populaire et influent. Il est évident de dire que ce type représentait une forte menace pour certains...


    • "Tupac né à New York mais qui a grandi près de Los Angeles a aidé Biggie (ou Notorious BIG) à se faire connaitre en le mettant en 1ère partie de ses concerts."

      faux , tupac a grandis à oakland pres de san francisco , et n’a jamais aider biggie a se faire connaitre ( une fois ils ont fait un concert en commun avec big daddy kane à new-york ) , biggie doit remercier puffy et dj mister-cee pour leur aide


  • D’autres rappeurs comme Immortal Technique, Prodigy et Genocide dénoncent les illuminatis et remettent en cause le 11 septembre, et parlent du New World Order.

     

  • L’époque où les rappers américains populaires n’étaient pas simplement des clowns habillés en haute couture plaçant dés qu’ils peuvent des signes d’appartenances à des loges maçonniques ! Ils avaient du talent, du charisme, de la culture (Tupac Shakur provenait d’école d’art et était un très bon acteur, Biggie était un fils d’institutrice doué en écriture, etc.).

     

  • donc,pour résumer,il est essentiel de savoir que le"gangsta rap"debile,misogyne,servile etc dont se délectent nos pauvres ploucs de rappeurs français,a été sponsorisé et développé au début par des membres de la communauté "eternellement victime" par le biais de jerry heller(puis d’autres)qui a poussé NWA au détriment du rap à contenu de public enemy qui lui venait effectivement du ghetto.Et comme nos "rappeurs" sont des ploucs qui imitent la doxa américaine avec 10ans de retard,regardez quelle communauté sponsorise les joey starwars et compagnie(meme dans son film "polisse" il épouse une....sur des youyou et devant un couscous marocain !).On peut etre par ailleurs satisfait que beaucoup de gens sur e/r fassent ce distinguo entre deux sortes de rap aux antipodes l’ un de l’autre,dans ses analyses soral avait un peu trop tendance à oublier(ce qu’on lui pardonne aisément)qu’au départ le rap pronait l’émancipation des gens pauvres par l’éducation,les livres et non des popopopo jnik ta mère,jnik la police(mais j’en joue un si tu mpayes ma cok et ma methadone man t’as vu)

     

  • Voir les vidéos sur odb du wu tang, prodigy de mobb deep et surtout dmx, qui depuis qu il prône la non violence, à fait de la prison et a même été interné

     

  • pour tupac,je ne sais quoi penser de sa mort,elle aurait pu profiter à tellement de gens différents(label,famille,police,lui-meme ?)de plus lui s’est vraiment soudoyé en faisant du rap"gangsta" car lui etait suffisamment intelligent et formé politiquement(fils d’une black panther emprisonnée,entouré dans son enfance d’activistes politiques...) pour comprendre qu’il se "vendait"...donc quand il s’est mis à dénoncer le pouvoir,à mon humble avis,il n’était plus crédible et en danger,car il le fit après que ce pouvoir n’en ait fait un millionnaire...bref,le rebelle,il ne faut pas le faire une fois que tu as mangé à la gamelle,tu risques d’énerver du monde sinon..n’est-ce-pas camarades ?


  • tupac et eazy-e n’ont jamais denoncé les illuminatis ( tupac a du faire deux trois titres post-mortum passé inaperçu ) , des queutards qui pronaient le libéralisme , avec comme patron le juif jerry heler pour eazy-e et le juif jimmy lovine pour tupac


  • Et le fameux "We ain’t ready to see a black president, huh" (On est pas prêt de voir un président noir à la maison blanche)

    Il me semble aussi qu’il voulait arrêter la musique, après son dernier album Killuminati, pour se tourner vers autres chose, il n’aura pas eu le temps.

    Sinon, c’est intéressant de voir que pas mal de gens apprécient le hip-hop US des "90’s", l’authentique. J’allais finir par croire qu’il n’y avait que des nostalgiques de la vieille chanson française ou des amateurs de chants religieux sur E&R.

     

    • Oldies, goldies...
      Tous les "old-timers" sont encore plus conscient du sabotage qui fut œuvré pour détruire un mouvement populaire... C’est cela qui faut comprendre, un mouvement populaire spontané relève du génie humain, de l’oeuvre collective, du combat mythique du bien contre le mal... Le début du rap à bien des égards est positif. Très tôt le sabotage s’organise pour tropiller la barque... Chuck D des "Public Enemy" l’explique très tôt dans s’est tournée ou il y-as une partie genre conférences... Puis il sort le livre "fight the power" ou il montre du doigt. Milieu des années 90 pas beaucoup de message positifs à part l’activizme de Chuck D, ont chantent tous "New World order is going down"... You gotta Fight the power that be (ie : the abuse of power). 1989, voilà commence ce single !!
      Milieu des années 90 ça faisait déjà un baille qu’on ne regardais plus le rap (devenu commerciale) de la même façon.


  • si on remonte au origines du rap (fin des années 70 à nyc) le message de base tendais plus vers la spiritualité et l’education certes avec un petit coté festif mais à 1 millions de km de la merde liberale actuelle.

    c’est quand les bronfman & compagnie on recuperé le mouvement rap que les ordures on commencé à s’ammasser

     

  • Pour rajouter quelque chose, 2pac avait écrit une chanson se nommant killuminati, jeu de mots en désignant l’ennemi illuminati à tuer.


Afficher les commentaires suivants