Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dr Laurent Toubiana : "Pour moi l’épidémie est terminée"

"Nous sommes face à une épidémie sans malades"

Dr Laurent Toubiana est docteur en physique et épidémiologiste, ainsi que directeur général de l’IRSAN (Institut de recherche pour la valorisation des données de santé) et chercheur à l’INSERM où il dirige l’équipe SCEPID (Système complexes et épidémiologie) au sein du LIMICS (Laboratoire d’informatique médicale et d’ingénierie des connaissances).

La réponse du Dr Laurent Toubiana sur BFM TV le 23 août 2020 à la question orientée de la journaliste de service, pour parler poliment, est simple :

« Pour moi, l’épidémie est terminée. »

Ensuite, il entre dans le détail avec une lenteur qu’il ne faut pas prendre pour de la tranquillité ; au contraire, Toubiana est en colère, mais une colère froide.

Toubiana  : « Je suis désolé, mais je pense aussi aux millions de personnes pour lesquelles il y a une épée de Damoclès en permanence, cette fameuse “seconde vague” qui n’arrive jamais. Lors du confinement, dans le paquet cadeau du confinement, il y avait obligatoirement, puisqu’on confinait les gens, le taux d’immunité était de 5 %, il y avait obligatoirement, tout de suite après le confinement, au moment du déconfinement, une deuxième vague. 95 % n’étaient pas immunisés, le virus circulait, il devait y avoir une deuxième vague, c’était prévu, et elle n’est pas venue. Personne ne peut expliquer pourquoi elle n’est pas venue alors que théoriquement, les gens qui nous avaient prévu 500 000 morts, avaient prévu aussi cette vague immédiatement après le déconfinement. Elle ne vient pas, il faut peut-être se poser des questions. Moi, j’essaie de dédramatiser la situation, c’est-à-dire apporter du réconfort à toute cette population qui est soumise à une pression invraisemblable... Il faut être capable de dire “arrêtons d’enquiquiner le monde”. »

Le présentateur  : Docteur Laurent Toubiana, ça veut dire que pour vous, ces mesures, c’est trop ?

Toubiana  : « Pour l’instant oui, je pense que c’est trop. Pour l’instant, l’épidémie est terminée, les cas que l’on voit sont des cas asymptomatiques, c’est-à-dire des cas qui sont détectés parce que nous avons à notre disposition un système de détection des gens porteurs d’un virus, mais ces gens ne sont pas malades. Nous sommes face à une épidémie sans malades. »

Pour contrer les propos accusateurs de Toubiana, BFM TV n’a trouvé qu’un sous-fifre écolo, même pas versé dans la médecine : Antoine Alibert, maire adjoint EELV du XXe arrondissement de Paris. On dirait une blague, surtout quand on l’écoute, mais il ne faut jamais oublier qu’on est sur BFM TV.

 

Incise sur les médias

C’est le moment de faire une incise sur les médias, car certains Français ne comprennent pas qu’on invite un Toubiana anti-politique gouvernementale en plateau, un homme qui ajoute du doute et de la confusion au milieu de la propagande unilatérale dominante, tandis que d’autres Français ne comprennent pas qu’on oppose à Toubiana un ignorant absolu de la chose médicale.

La solution se trouve dans le fonctionnement même du média : pour vivre, BFM TV a besoin de téléspectateurs, le plus possible, car plus une chaîne attire de regards, plus elle va vendre chers ses spots de publicité. Alors elle ratisse large, mais si on est sur une chaîne d’infos, on ne peut pas non plus ne raconter que des conneries, il faut un minimum de vérité(s), de faits, d’interprétations logiques. Cependant, si ces interprétations, aussi cohérentes soient-elles, gênent le pouvoir en place, qui est lié aux propriétaires des grandes chaînes, comme c’est le cas avec Drahi et Macron, alors il faut moduler, ajouter de l’eau dans son vin. En l’occurrence, inviter un anti-Toubiana pour qu’une grande partie du camembert de l’opinion soit couvert. De la sorte, la chaîne se lave les mains, et des propos antigouvernentaux de Toubiana, et des propos antifrançais d’Alibert.

Même dispositif quand Raoult est venu s’expliquer chez Ruth Elkrief sur BFM TV : il avait dans les pattes un petit roquet qui avait pour fonction d’aboyer dans les moments gênants (pour la chaîne et/ou le pouvoir), de le tenir en respect, bref de saboter un peu son discours. Mais si Raoult a été invité, c’est parce qu’il est populaire, donc incontournable [1]. Et si la chaîne va trop loin en lâchant trop ses chiens sur un Raoult, ou sur un Toubiana, alors une partie de l’opinion va se mettre en colère. C’est ce clivage que les grandes chaînes veulent éviter. Car les Français, même s’ils acceptent dans leur majorité (à 75 %) de porter le masque de la Punition et de la Soumission, préféreraient ne pas le mettre. La proportion d’imbéciles ou de trouillards qui veulent coûte que coûte porter le masque, croyant les propos de la bande Lévy-Buzyn-Hirsch-Salomon-Véran-Delfraissy-Lacombe, est faible.

C’est pourquoi il faut aussi entendre la voix d’un idiot ou d’un trouillard qui doit dire, à 2’39 :

« On ne peut pas laisser dire sur un plateau de grande écoute que l’épidémie est terminée. »

Ceux qui croiraient que l’écologie tendance EELV est révolutionnaire ont intérêt à revoir leur logiciel politique !

Toubiana a tout dit, le reste est de la littérature, ou de la télé.

 

 

Même dispositif sur LCI le 20 août 2020 quand Toubiana a dû affronter une terrifiante « communicante », Émilie Zapalski. À côté, le jeune Alibert fait presque figure humaine ! Toubiana s’adresse à ses intervieweurs :

« Regardez les chiffres et vous verrez qu’il n’y a pas d’épidémie, il n’y a pas de fondement scientifique au port du masque en espace ouvert. Est-ce que vous, de votre côté, vous vous rendez compte du drame psychologique que vous générez ? »

Il répond alors au journaliste qui liste sans sourciller les villes punies par le masque :

« Ces masques, on ne les contrôle pas, sont-ils lavés ? Le port du masque peut même finalement avoir plus de conséquences négatives que positives. Donc en espace ouvert ça me semble complètement ahurissant. De la même manière que le confinement généralisé d’une population me paraît complètement délirant, le port du masque en espace ouvert généralisé, dans les rues, me semble complètement ahurissant et aucun fondement scientifique n’est capable de démontrer une telle mesure. »

Parce que cette mesure est à la fois politique et punitive !

« Je suis d’accord avec monsieur Ryan qui a dit que c’étaient des choix politiques, ce ne sont pas des choix scientifiques. »

C’est alors que la journaliste de service, pour rester polis, exhume la position du Pr Flahaut, l’épidémiologiste suisse qui a actuellement les faveurs du Monde, pas la peine d’expliquer pourquoi.

« Monsieur Flahaut disait que aujourd’hui le masque était au Covid ce que le préservatif était au sida. »

Toubiana, pour toute réponse, rappelle que Flahaut avait prévu, dès le début une deuxième vague en Chine... La cohérence et l’aspect scientifique des choses n’ont pas l’air de remuer le présentateur de service, pour rester polis, qui estime que la position de Toubiana est « minoritaire ». Voilà bien la déclaration d’un propagandiste plus que d’un journaliste car, au fond, qu’en sait-il ? Est-il dans la tête des Français qui mettent un masque pour éviter de prendre une prune mais qui voient bien que plus grand-monde ne tombe malade autour d’eux ?

La communicante surgit à 2’58 et là, on va descendre très bas :

« Moi, je m’interroge clairement sur la stratégie du professeur Toubiana, est-ce que c’est de la concurrence vis-à-vis du professeur Didier Raoult qu’on réentend dans les médias, est-ce que c’est une volonté d’exister ? Je sais pas si il se rend compte, moi j’aurais aimé lui poser la question de la confusion que ça crée dans la tête des Français ! »

Pris à partie personnellement, Toubiana réplique :

« Pourquoi ne faudrait-il entendre qu’une seule voix ? »

C’est tout le drame de la dictature actuelle, qui ne veut plus de voix dissidentes, pour qui il n’y a qu’une vérité, celle d’en haut, de l’élite, de l’hyperclasse, des sachants (enfin, politiques, pas scientifiques), c’est-à-dire des réseaux de pouvoir occultes qui comptent profiter de la psychose à la fois économiquement (dette, vaccin) et socialement (soumission du peuple, remplacement de la peur sociale par la peur sanitaire, écrasement de l’opposition d’en bas).

 

 

Bonus : Macron veut qu’on « vive avec le virus »

En visite dans une usine pharmaceutique française, notre président bien-aimé a lâché une grosse caisse :

Or, le virus, c’est le néolibéralisme, le capitalisme financier, c’est Macron ! Et nous on ne veut pas vivre avec lui !

Notes

[1] Attention, cette loi a deux exceptions : Soral et Dieudonné.

La résistance, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Redresser le pays pour Macron cela veut dire le soumettre de force, vous n’avez pas à faire à un chef d’état mais à un satanique ! Cette histoire de masque imposé de force sans pandémie réelle est pour lui une façon de voir combien de gens sont prêts à accepter de se soumettre, l’étape suivante sera le vaccin imposé de force et votre mort programmée avec !


  • La bonne nouvelle c’est que les chaines TV donnent maintenant la parole à des médecins qui disent la vérité ! Le plan diabolique a été démasqué. Les labos ont obtenu des dédommagements en cas d’effet secondaire .. La vaccination va être imposé de force . Trump s’attaque de plus en plus aux labos pharmaceutiques en obligeant de donner le prix le plus bas du marché mondial ( passé inaperçu dans les médias) La manifestation de Berlin fait peur aux dirigeants corrompus.

    Restons optimistes ! le défaitisme c’est la mort assuré.


  • Bravo à ces médecins courageux qui osent dire la vérité, Bravo à tous ceux qui sont restés HUMAINS malgré les pressions et les menaces. Bravo à tous ceux qui n’ont pas vendu leur âme au diable pour de l’argent. DIEU les bénisse.


  • #2535360

    Le virus est à l’Élysée c’est clair et net !

    Plein le cul d’avoir à négocier avec ces gens, alors qu’on pourrait avoir un pays qui fonctionne très bien où les gens sont heureux, merde !

     

    • Absolument ! Mais comment les parisiens peuvent ils supporter d’avoir une serviette hygiénique sur la bouche qui les fait mal respirer le vital oxygène et trop respirer le dangereux dioxyde de carbone du matin jusqu’au soir ? ! ? !...
      Tout ceux qui gardent leur masque ou y invitent comme les médias mainstream sont des collabos et permettent au système de faire durer cette crise économico-sanitaire, jusqu’à quand ou quoi !


  • "Pourquoi ne faudrait il entendre qu’une seule voix ? " une question qui peut sembler banale, mais qui en cette période de dictature de la pensée est une véritable déclaration de guerre contre le système et ses valets dont la hargne est inversement proportionnelle à leur position hiérarchique.. a noter la réaction de cet adjoint de seconde zone dont le zèle est comparable à celui des exécutants de basses besognes..


  • Chers amis,
    Ce refus de la voix dissidente et de tout avis un tantinet divergent on le retrouve en bas aussi chez certains gueux. Dans mon milieu professionnel je suis pris pour un fou voire un inconscient (un assassin ?) quand je dis que tout est fini.
    Bref ne pas sous-estimer le mougeonisme de la population que je ne vois absolument pas gronder dans mes milieux pro et perso...

     

    • #2535441

      Le mougeonnisme largement majoritaire a toujours existé. Les résistants lors de la seconde guerre étaient peu nombreux et souvent dénoncés en tant que terroriste par la masse.


    • @le portos

      Vous avez raison en bas aussi tout avis divergeant déplait fortement et les termes employés par ceux d’en haut pour discréditer les dissidents sont répétés par les adeptes de la pensées unique.
      J’ai eu droit depuis le début de la pandémie à l’insulte "complotiste" et plus récemment que je tenais des propos qui peuvent tomber sous le coup de la loi rien que de dire que l’obligation de porter le masque est une manière de museler les gens. Bref j’ai répondu qu’on entrait à nouveau dans les heures les plus sombres de l’histoire. Les moutons sont capables de tout, même de dénoncer leur prochain.


    • Durant la Seconde Guerre, pendant l’occupation , circulait cette formule : " Y a pire que les boches ce sont les collabos"...c’est sur que quand on voit hier la manif de 2 millions à Berlin et que l’on compare avec les 300 personnes à Nation, le français est un sacré collabo du Nouvel Ordre Mondial ;


  • #2535376

    Comment vont faire les faibles ? Les forts devraient avoir le devoir de les protéger. En février, j’avais trouvé la place de chef cuisinier qui devait me faire respirer et redevenir libre de mes désobéissances, puis arrive leur projet de mise en esclavage de l’humanité. Une merde de plus a mes futurs projets ( sauf que cette fois-ci, ce n’était pas du aux décisions prises par mes choix ), après deconfinement, le patron ( très riche ) décide de vendre parce qu’il croit à toutes les merdes à venir. Je cherche donc une place, mais mon métier est une destruction, une arène psychologique de trouver quelques places possibles .en août, finalement, je trouve une place de chef dans un restaurant gastronomique français mixe avec un restaurant japonais, ce qui me permet d’apprendre la cuisine japonaise. Mais voilà, je suis un sans masque radical, la patronne le savait à mon embauche, et la cuisine est ouverte, les asiatiques de la cuisine essaie une fronde, impossible de converser avec eux ,tout ce que dit l’actualité et les gouvernements est vérité absolue, et je m’aperçois qu’ils sont pas mal racistes ! Des clients sans masque ( puisque qu’ils mangent ) se plaignent, la patronne à donc la pression, essaie de négocier avec moi, mais c’est tout simplement impossible. Les flics sont venus sur dénonciation, nous avons discuté une demi-heure, ils comprenaient à moitié, mais comme d’hab, ce sont des fonctionnaires, je leur ai expliqué l’égalité et la réconciliation, et la raison de ma désobéissance, qui est la raison. Tout c’est à peu près bien passé, et l’affaire est à suivre...À noter pour les douteux, je suis très bon dans ma passion, ce qui donne un certain pouvoir sur les patrons, hier, certains personnels de salle ont commencé le service sans masque, la patronne est arrivé, et ils l’ont remis de suite après sa petite gueulante ( c’est aussi compréhensible, elle ne veut pas tout perdre ) .nous mettons une pression psychiatrique sur les faibles, c’est un crime contre l’humanité.

     

    • Bravo, quel courage !
      Têtu comme une mule !
      Je vous souhaite de lancer votre propre restau, le "Sans Masque de Fer" !


    • #2535529

      t’es couillu mec, respect !


    • Merci pour votre témoignage, dans le même genre, ne portant pas de masque dans le métro parisien, il y a 3 jours, un individu ma demandé de porter un masque, je lui simplement répondu que si il voyait un policier qu’il me dénonce mais que lui n’avait aucune autorité sur moi, il m’a répondu que c’était un devoir civique, puis à monté le ton, agacé, je me suis avancé vers lui en lui annonçant clairement que je n’avais aucune leçon de morale à recevoir et qui’l fallait être niggot pour ne pas comprendre ce qu’il était en train de se passer, sur ce un autre type de la ram, enlève le masque et lui demande de stopper de m’aboyer dessus , l’individu descend, une autre femme baisse son masque et dit qu’elle ne peut plus respirer avec cette chose..., tout ça pour dire que beaucoup comme toujours savent l’aberration de cette chose et qu’il faut tenir autant qu’il nous est possible..., et comme vous je suis un passionné et dessine , et il est sure que la démonstration de sa passion amène à des tolérances plus grande, exemple, je ne porte pas le masque aux visages à Orsay ou dans les musée quand je dessine et disons que c’est presque admis, il y a une gêne de certains exécutant à déranger une personne dans son activité, après avec la police c’est une autre histoire...il ne prennent pas de gants eux.
      Bonne continuation à vous.


    • Tous les hommes se revendiquant comme tels devraient se comporter comme vous...


    • #2535641
      le 29/08/2020 par Je suis Soral et dieudo
      Dr Laurent Toubiana : "Pour moi l’épidémie est terminée"

      @David
      Votre témoignage démontre que malgré un nombre non négligeable de moutons pour lesquels il n y a rien à en tirer, beaucoup de gens contraints de mettre la muselière n en pense pas moins de cette absurdité
      Des fois il faut un déclic pour réveiller les gens
      Vers chez moi je vois beaucoup de gens ne mettre la muselière qu en entrant au supermarché et la retirer des la sortie ça me rassure sur l éveil de certains. (Moi je met le masque sous le nez et j attends la remarque d un covidé , il va pas être déçu )
      Contrairement malheureusement aux moutons masqués et fiers de porter le bâillon même en extérieur (alors que ce n est pas obligatoire dans ma ville)


    • Nous nous sommes fait contrôler récemment...la situation était d’un risible...Nous n’avions pas de masque alors qu’un groupe de policiers se dirigeait vers nous, forcément l’un d’entre eux est venu nous voir et nous a gentiment dit de le mettre. La ou c’est pathétique c’est qu’il s’agit d’une zone ou il y a beaucoup de monde...et beaucoup de gens sans masques et qu’au moment des faits, il y avait probablement une vingtaine de personnes comme nous.

      Dans ces conditions, il vaut mieux la jouer fine pour gagner du temps, on a mis notre masque pendant 5 secondes qu’on a retiré 5 secondes après, merci au revoir. Je note d’ailleurs qu’il s’agissait plus de faire de la prévention que de nous verbaliser même si je suis convaincu que ce gars sait pertinemment que beaucoup ne respectent pas cette injonction. Le soir même, des CRS m’ont vu sans masque et n’ont rien dit, de même pour ce véhicule de police qui arrivait vers moi et qui est passé sans s’arrêter.

      Et pour aller plus loin dans ce que dit l’article, il faut voir le nombre d’endroit clos ou les gens ne respectent pas cette injonction...c’est impossible que le virus ne circule pas dans ces conditions, donc le nombre de morts devrait obligatoirement augmenter considérablement...bon après on est quand même restés 90 jours sans masques et de façon directe, si c’était aussi létal que ça, ça se saurait.

      Ça doit dépendre des villes mais ici en tout cas, je dirais qu’on a 40 % qui ne le mette pas, 50 % qui l’accroche (au bras, sous le menton etc) , 9 % qui le mette et 1 % qui sont dans une réelle psychose te qui sont prêt à agir pour faire respecter cette injonction même si des fois c’est ridicule (j’étais seul dans les escaliers d’un grand immeuble, personne dans les parages à part cette seule personne). Par contre quand l’endroit est clos et aucune possibilité de voir la police verbaliser, on tombe à 100 % de gens qui tombent les masques...

      Mention spécial aux restaurateurs qui ont une peur bleue de voir la police débarquer...faut les voir refuser des clients et bombarder pour que tout soit fermé à 23h00 pile...


  • #2535377

    Voilà l’intervention extrêmement importante qui risque de faire tout basculer.


  • Historique la manifestation à Berlin ! les merdias annonceront 10 000 personnes ... Même LCI montre des images en direct .


  • #2535403

    Du goudron et des plumes pour toute ces journalopes.


  • Quel bon sens ! et bravo â ce médecin lucide.


  • l’ épidémie est terminée d’ accord, mais les conséquences des choix consternants de l’ état, qui équivalent bien à tirer 7 balles dans le dos du pays, ne font que commencer à nous pourrir la vie.
    hier encore, aux chaînes-info, on pouvait entendre tout ce que le système compte comme petites salopes (des 2 sexes) kapotisées exiger toujours plus de répression contre le peuple...au nom de quoi ? de qui ? au nom du dictat républicain ! l’ ordre sanitaire n’ est pas la réponse à une épidémie, l’ ordre sanitaire est la nouvelle société de consomation..la nouvelle alliance progressiste : une alliance contre la liberté, l’ intelligence et la dignité humaine !


  • Ce Docteur Toubiana est vraiment très calme et patient... Il y a des coups de boule qui se perdent.


  • #2535452

    " qui estime que la position de Toubiana est « minoritaire "

    Ah bon ... alors parce que c’est " minoritaire " , il aurait donc tord !!!

    Les gens qui avaient raison dans le passé , dans n’importe quel domaine , on pratiquement toujours été " minoritaires " ...

    Si on écoute ces baltringues , la quantité l’emporterait sur la qualité ... à tous les coups !!!

     

  • "Vivre avec le virus" cela me rappelle la phrase de Valls : " Il va falloir apprendre à vivre avec le terrorisme".

     

  • Ca y est , Europe 1 a lâché le mot sur les manifestations anti masques de Berlin : ANTISÉMITE. Laurent Toubiana , grâce à son nom, est immunisé, mais les goyims qui vont tenir les mêmes propos vont se faire trainer dans la boue antisémite par tous les médias. Bref , le même cirque qu ’avec les Gilets jaunes.

     

    • #2535597
      le 29/08/2020 par Je suis Soral et dieudo
      Dr Laurent Toubiana : "Pour moi l’épidémie est terminée"

      @Jean
      Justement le fait que le Dr Toubiana (qui est juif et je n ai rien contre ses origines) qui beneficie de l immunité mediatique et de certaines critiques est bénéfique pour la vérité concernant l arnaque du couillonavirus
      EN tout cas brillant exposé de ce Dr épidémiologiste qui connaît bien son sujet, pas comme les merdes de médecins vendus aux lobby pharmaceutiques qui passent sur bfmerde ou qui font partis du ""haut conseil scientifique """


  • Monsieur Flahaut disait que aujourd’hui
    le masque était au Covid ce que le préservatif
    était au sida. »

    OUI, les 2 sont une arnaque.
    Bernard Lachance, Alain Soral,
    Le Pr Montagnier ont mis le doigt
    où ça fait mal.
    Les magiciens sont démasqués, et ils se
    débattent de toutes leurs forces.
    Ils ne leur restent plus qu’à installer une dictature.
    Combien de temps cette période va durer ?


  • Petite synthèse de la logique qui veut qu’une chaîne comme BFM laisse s’exprimer une voix ’déviante’ comme celle du Dr. Toubiana - par Guy Debord dans "La Société du Spectacle" (1967) :

    "Dans le monde spectaculaire réellement inversé, le vrai est un moment du faux".


  • Un état américain vient de promulguer la fin de la pandémie.


  • L’epidemie est terminée, la répression commence, et le mensonge se poursuit
    j ai lu un commentaire suite a un article publié sur le site faisant réference au sida mental publié par louis pauwels
    c’est bien de cela qu’il s’agit , un sydrome d’intelectualisme deficient acquis
    a force d’etre anounnés, bhlisés, attalisés, cohenisés, et bien ces gens sont devenus cons et les cons ca osent tout et surtout ca acceptent tout, le masque et le vaccin


  • bravo docteur Toubiana. mais il faut que vous balanciez les noms de ceux qui ont essayé de vous intimider


  • Leur avis ne vaut rien tant que cela n’est pas utilisé pour mettre un terme à cette oppression


  • 6244 morts en 123 jours, soit 4 mois pleins (Mai-Juin-Juillet et Août) pour une moyenne de 51 morts par jour (si j’arrondis).
    138558 cas recensé au 29 Avril contre 267077 au 29 Août, soit quasi le double, ce qui n’a franchement rien d’alarmant puisqu’on test forcément + qu’il y a quatre mois.
    128519 cas entre le 29 Avril puis le 29 Août pour 6244 morts, soit environ le même taux de décès depuis le début, c’est à dire 5%.
    La moyenne d’âge des décès aux environs de 79 ans, on devine donc, si on sait lire les chiffres, contrairement aux merdias, que l’épidémie n’a plus rien à voir avec ce qu’elle fut : et c’est exactement ce que nous disent les Raoult, Perronne, Toussaint et Toubiana, mais surtout pas le gouvernement et les médias réunis. Gouvernement et médias réunis ? Comme c’est étrange...
    Les médias et les politiques sont vraiment la lie de ce pays, il ne faut jamais en douter !


  • Et un de plus dans le combat, un caillou après l’autre dans l’engrenage mortifère, nombreux sont ces médecins et spécialistes dignes de foi, qui dénoncent cette terreur de la secte de Sion contre les peuples et la rationalité scientifique dans le respect du serment d’Hippocrate, au service de l’intégrité et du bien-être de l’être humain.

    Bis repetita ou toujours la même méthode d’intimidation pour lobotomisés du bulbe !

    Devoir de mémoire : « Habituez-vous à vivre avec le terrorisme djihadiste », c’est ce que le premier sinistre Manuel Valls, alias Manu la tremblote pour les intimes, disait à des lycéens le 23 janvier 2015.

    Depuis, ce terrorisme a plié bagage pour laisser place à celui-ci : « Habituez-vous à vivre avec le virus » selon la pute oligarchique de l’Elysée.

    Autrement dit, le fond reste le même, seule la forme a changé pour nous mener vers ce Nouvel ordre mondial satanique que la masse commence à comprendre et rejette en bloc, ou l’instinct de survie des nations qui fait trembler la pyramide mondialiste.

    Tous ces adeptes luciférien devraient savoir qu’à force de jouer avec le feu, on finit par se brûler !

    Trump à mis un Low Kick dans la fourmilière de l’État profond, le combat continue, au four le Nouvel ordre mondial, Courage, on les aura !

     

  • #2535652

    Mais au final, c’est peut être une question stupide hein, s’est elle déjà posée ? Si on me test pour la grippe de l’année dernière, où encore celle de 2017, serais-je positif ? Devenons nous porteur sain définitivement ? Temporairement ? Le virus meurt-il ? Est-il expulsé de notre corps ? Cohabite il définitivement avec nous ?


  • Utilité du masque chirurgical ? (FFP1) document scientifique :
    Recommandations nationales indique couillonade https://www.youtube.com/watch?v=yuB...

     

  • BFMWC a encore prouvé avec l’interview du Professeur Toubiana que c’est une chaîne de merde, tirer la chasse. Ces gens sont absolument insupportables à entendre. Bravo au Pr. Toubiana pour avoir tenu le coup avec calme.


  • #2535865

    Pour les anglais il n y a plus de pandemie
    https://www.gov.uk/guidance/high-co...


  • #2535867

    Le masque est au covid :
    ce qu’un grillage est au moustique.
    ce que BFM ou LCI est à l’information.
    ce que Veran est à la santé.
    Ce que Buzyn est à l’altruisme
    Ce que Bill Gates est à la philanthropie
    Ce que BHL est à la philosophie
    ...


  • Mensonge des politiques et des médias, donc fake-news pour couvrir les intérêts financiers des labos et la répression, donc conspiration contre les peuples. CQFD.


  • Bravo et merci au Dr Toubiana et à E&R pour le relais de son intervention.

    Je vis en Wallonie, pas plus tard qu’hier un ami médecin urgentiste me disait en substance la chose suivante :

    "Depuis deux mois environ, on a très peu de patients Covid, à peine deux ou trois hospitalisés simultanément là où il y en avait des dizaines en avril. On comprend mieux comment se comporte le virus, et on peut donc éviter le plus possible les intubation. Sur le terrain, on ne voit rien qui annonce une seconde vague meurtrière. Du moins, pas ici."


  • C’est précisément parce que nous avons glissé vers une dictature qui ne peut et ne veut plus se cacher que les voix "dissidentes" ne peuvent être entendues, la dissidence étant le corollaire de la dictature, une vraie démocratie devrait organiser des débats libres et indépendants avec la liberté d’expression, à bien y réfléchir cela fait longtemps que les vrais débats n’existent plus, cependant la situation est d’autant plus grave que toute la société est sous contrôle désormais, le problème n’est même plus de pouvoir débattre, mais de résister à cette propagande de masse et à cette répression pour l’instant davantage psychologique quoique... l’invraisemblable mais inéluctable est bel et bien arrivé ! Merci aux quelques courageux...


  • #2536728

    Face à un antimasque, vous avez toujours sur le plateau un robespierrot, un stalinoïde, qui veut nous masquer, nous confiner, nous dresser, nous sanctionner ! On les reconnaît à leur sale gueule, à leurs grimaces et à leurs mimiques !


  • Quel charlot cet élu. On comprend mieux comment on en est arrivés là.


  • Dans une petite ville de province fin de semaine dernière au LIDL j’ai vu un gendarme dans les rayons... Tout le monde avait son masque. Le type sort... Mais on sentait le magasin sous tension... A la caisse je croise un type qui comme moi avait observé cette scène surréaliste et je lui demande "Qu’est-ce qu’ils faisaient là les gendarmes ?" Et le gars me répond : "Ils contrôlent, ils nous font chier, ils viennent régulièrement" etc... Et je me rends compte que le gars est gilet jaune et qu’encore un autre gars dans la queue partage notre avis à tous que tout ça est une vraie dictature sanitaire... En deux minutes, par une simple question, on voit que... les masques tombent (bcp de Français ne sont pas si soumis, ils attendent le moment ou ça va péter je crois).


Commentaires suivants