Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Dr Louis Fouché : "La science est instrumentalisée par des multinationales pour fourguer leur camelote"

Le Dr Louis Fouché, médecin particulièrement critique de la crise sanitaire mais aussi de la grande réinitialisation que l’on nous promet, revient sur l’ensemble des sujets qui tournent autour de la situation actuelle et y sont liés de façon causale ou conséquentielle. L’ensemble de la crise est un monstre de papier plié en boule que l’on déplierait et qui montre à la manière d’un origami ses différentes facettes : crise sociale, crise sociétale, crise financière, crise d’idéal, etc.

En médecine, tout le monde sait que les multinationales contrôlent les études de médecine, la formation professionnelle, la prescription des médecins, le lavage de cerveau idéologique du patient.

L’OMS n’est pas une organisation mondiale qui défend la santé, c’est une orchestration internationale de la maladie et l’abonnement à sa remédiation qui vous est vendu.

Le fonds culturel du Moyen Âge est un fonds culturel non matérialiste, spirituel. Cet exemple historique de sobriété heureuse par les plus riches et les plus nobles de l’âge antique créent les conditions du Moyen Âge. Pour beaucoup le Moyen Âge n’est pas désirable. En fait c’est un âge étonnant, c’est un âge où l’on crée l’Amour courtois, où l’on crée les cathédrales, quelque chose de non matérialiste. Je crois que c’est une clé de sortie.

 

 

Seconde partie sur le Covid-19 (non répertoriée sur Youtube) :

 

Lorsque la vidéo sera censurée par Youtube, retrouvez-la sur Odysee :

Retrouver Louis Fouché sur E&R :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Sincères condoléances au monde d’avant ... Merci Louis.

     

    Répondre à ce message

  • Un homme déjà entré dans la petite Histoire de la résistance, ici en France, et qui se remarque par sa constance, son authenticité et une certaine sagesse. Un exemple !

     

    Répondre à ce message

  • Pour revenir sur divers points abordés par Louis Fouché :

    - si le christianisme s’est répandu dans l’Empire romain dû à l’écoeurement provoqué par la décadence, il l’a aussi beaucoup fait à travers les esclaves qui ont été particulièrement touchés par les valeurs chrétiennes. Puis, contrairement à l’image exotique que nous avons des esclaves de Rome (prisionniers de lointaines colonnies), la plupart d’entre eux étaient des Romains endettés qui avaient dû se "vendre" eux-mêmes parce qu’ils ne pouvaient plus repayer leur dette. Un parallèle peut-être salvateur à tirer avec notre époque actuelle ?

    - le Moyen-Âge est aussi l’ère de l’artisanat qui est l’inverse de la technocratie et de ses statistiques. Je ne nie pas l’efficacité de la méthode statisticienne, mais comme Fouché le laisse entendre, ça ne peut pas tout saisir de la réalité. Les team leaders et autres managers ou chief executives espèrent pouvoir tout comprendre à travers des chiffres, des rapports et des graphiques, en s’éloignant de la présence de l’équipe de production. L’artisan lui travaille dans son atelier coude-à-coude avec ses compagnons ouvriers, en contact avec la réalité. Un grand signe distinctif de la Renaissance, c’est que des artisans - comme Da Vinci - ont commencé à signer leurs oeuvres, alors que leurs prédécesseurs travaillaient pour d’autres valeurs que la reconnaissance. Les cathédrales étaient le labeur de toute une communauté et n’étaient revendiquées par aucun "génie immortel", bien que le style gothique soit structurellement le summum en architecture, avant l’arrivée du contrôle de la matière de la révolution industrielle.

    - au sujet de l’immigration de masse, Alain Soral l’avait déjà argumenté il y a des années, il ne s’agit pas de racisme primaire, car même à part les effets nocifs - souvent souhaités - sur les deux populations qui doivent soudainement coexister en masse, il y aussi le pillage d’une des plus grandes ressources d’un pays, c’est-à-dire sa jeunesse entreprenante. Dans l’esprit inverse, c’est pour ça que Malcolm X ne voulait pas du melting pot, il voulait que les Noirs américains s’assument et se débrouillent par eux-mêmes.

    - quant aux laboratoires sur la recherche vaccinale, ce sont la plupart du temps selon Robert Kennedy Junior (fils de Bobby) des couvertures pour la recherche sur les armes bactériologiques. Pour les anglophones, voir l’excellent entretien qu’il a donné à James Corbett, chercheur brillant et inlassable qu’E&R avait déjà traduit.

     

    Répondre à ce message

  • Plutôt excellent dialogue , mais monsieur Fouche, cessez de vous demander " que cherchent les multinationales ? " Elles ne cherchent QU’A faire du profit, quel que soit leur métier ! Leurs activités sont un " détail ". Vu sur le web ces jours ci : les 3 labos du vaccin font un profit de 1000 dollars à la seconde. ... Tout est dit.
    Bon courage à vous.

     

    Répondre à ce message

  • Hors sujet complet : en lisant france info (oui des fois j’y vais pour déféquer sur les teubé, quand ils me bloquent pas) je suis tombé sur un article qui parle du stockage de données du futur inventé à la sorbonne.
    il est dit :
    "Et si l’ADN était l’avenir du stockage des données ?
    C’est une minuscule capsule en métal, qui contient une toute petite bille, et elle pourrait remplacer les disques durs ou le cloud où nous conservons nos données. Des chercheurs de la Sorbonne ont travaillé sur cette "clé USB" du futur, en codant des documents sur de l’ADN artificiel. Une expérimentation qui pourrait révolutionner l’archivage de nos données, en offrant une solution plus écologique : aujourd’hui le stockage numérique représente 2% de la consommation d’électricité mondiale. Boris Hallier, journaliste au service sciences, santé, environnement et technologie de France info, est venu nous raconter cette prouesse technologique."
    La voilà la marque de la bête. Elle arrive. Le covid n’est qu’une arnaque pour préparer la populace à se faire mettre n’importe quoi dans les veines.
    Je vois déjà les pubs vantant cette capsule avec en musique de fond "free" ou "happy".
    La véritéeee !!! ils sont trop forts.

     

    Répondre à ce message

  • #2849865

    Y a t-il une section traduction chez E&R qui pourrait couper cette vidéo par section pour chaque question et y ajouter des sous-titres de langue étrangère ? anglais surtout.

     

    Répondre à ce message

  • Ah que cet homme fait du bien !
    J’avais un petit rhume , maux de tête, flagada , etc
    Je commençais à m’angoisser covid -pas covid ?
    Et voilà que j’ai fini de regarder et
    J’ai une pêche d’enfer !
    Tout à coup !
    Même le rhume est parti !
    Merci E&R , merci merveilleux Louis !

     

    Répondre à ce message

  • La connaissance rend indépendant et libre.

     

    Répondre à ce message

  • Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.
    Dr Louis Fouché conçoit bien parce qu’il a à travers sa propre expérience concrète de praticien hospitalier observé les multiples facettes d’une médecine désormais à la dérive.
    Le ver est dans le fruit depuis la révolution industrielle dans une logique effrénée dans la recherche du profit faisant succomber à la tentation de l’hubris toute une civilisation.
    L’inévitable punition qu’est la Némésis balayera notre société qui rêvant d’augmentation, consumée par le désir utopique du progrès perpétuelle et de la promesse illusoire d’éternité qui l’accompagne au point d’envisager de vaincre la mort elle même.
    Le point de non retour ayant été largement dépassé, je ferais miens, le conseil fort sage du Dr Louis Fouché : le pas de côté !

     

    Répondre à ce message

  • Les labos sont juste des acteurs surpayés dans cette comédie Covid mais, ils n’écrivent absolument pas le scénario .
    ils fournissent juste la came qu’on leur a demandé de fabriquer, et ont l’argent et la protection du systeme en échange.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents