Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Droite des valeurs

De plus en plus de musulmans dans les écoles catholiques

L’école catholique accueille de plus en plus d’élèves de confession musulmane depuis les années 1970.

« Depuis quelque temps, beaucoup de familles musulmanes me questionnent sur l’école catholique. Elles s’inquiétaient déjà des questions de sexualité et d’homosexualité abordées à l’école. Avec ces rumeurs de théorie du genre, elles s’affolent. Ce qui les fait revenir sur terre, c’est le prix », explique Chawki Belaliat, père musulman de deux enfants. S’il a fait le choix de l’enseignement catholique, c’est pour « le niveau scolaire » et pour échapper à l’école publique classée ZEP, à Nice nord. Dans une école privée, il a trouvé des valeurs proches des siennes : « Des croyances qui ne seront pas tournées en dérision, une atmosphère, des valeurs de fraternité et de partage, des exemples de personnes qui ont une foi et qui ont réussi. »

Plus complexes qu’il n’y paraît, les motivations des familles musulmanes sont faites de paradoxes et d’inquiétudes. « Dans le public, elles craignent l’athéisme, dans le privé catholique l’évangélisation. Pour mettre son enfant dans un établissement catholique, il faut une certaine ouverture d’esprit », indique Chawki Belaliat. Les musulmans qui inscrivent leurs enfants dans une école catholique le font pour trois raisons. Il y a ceux – minoritaires – pour lesquels le caractère religieux est primordial, indispensable à une éducation traditionnelle permettant l’harmonie entre milieu familial et milieu scolaire. « Le choix scolaire est fortement lié à un sentiment éthique de la famille », analyse la sociologue Sylvie Mazzella. Les termes de respect et d’autorité reviennent souvent dans leurs propos. Plus nombreux sont les parents qui évoquent la transmission de valeurs morales et l’acquisition de bonnes manières.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 

Voir aussi, sur E&R :
- « Conférence de presse du mouvement JRE »
- « Camel Bechikh sur Radio Courtoisie »

Autour du sujet, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #734006
    le 20/02/2014 par Pudfki
    Droite des valeurs

    J’aime bien les musulman, c’est dommage que comme pour nous, 70% d’entre eux votent encore pour l’UMP en se disant qu’ils n’ont droit qu’à ces fachos.

     

    • #734277
      le 20/02/2014 par Tr
      Droite des valeurs

      Les musulmans ne votent pas et d’ailleurs , n’ont jamais voter, c’est une pure invention de cette boule a Zero qui vous sert de présidents, ne confondez pas la racaille du Maghreb avec les authentique musulmans.


    • #734284
      le 20/02/2014 par Soralien
      Droite des valeurs

      "j’aime bien les musulmans" , ce que tu dis n’a aucun sens ;On aime le gateau au chocolat , on aime faire du vélo à la campagne etc...De plus ,les musulmans , les catholiques, les juifs, allez hop ,on met tout le monde dans le meme sac.
      70% des musulmans ,d’ou tiens tu ces chiffres ?


    • #734406
      le 20/02/2014 par Maltraitance éducative
      Droite des valeurs

      Mdr , je suis d’accord avec toi soralien , comme tu le dis très bien , ne pas confondre entre arabe et musulman , racaille et musulman , , l’islam est une religion universelle qui touche toutes les nationalités ...


  • #734019
    le 20/02/2014 par mul
    Droite des valeurs

    ça va devenir de plus en plus difficile a gérer ces contradictions...


  • #734026
    le 20/02/2014 par Raskol
    Droite des valeurs

    J’suis allé au collège catho’, bien que de famille musulmane (même si c’est très light chez mes darons). La vraie et grande raison, soyons très clairs, c’est que les collèges et lycées publics de quartier sont devenus des zoos qui démoulent des incultes en série.

    Au contraire, avec le niveau du collège, j’ai pu pioncer et faire l’école buissonnière durant une bonne partie du lycée - public celui-là - tout en flirtant avec la mention TB au bac scientifique. Y’a même pas photo question transmission de savoir.


  • #734029
    le 20/02/2014 par patriote viennoise
    Droite des valeurs

    Il y a toujours eu des élèves musulmans dans l’enseignement catholique, c’est pas nouveau.
    Mais cela est vrai, qu’avec leurs sataniques théorie du genre, les inscriptions vont encore exploser, et les établissements publics vont fermés.

    Bravo madame peillon et monsieur najat belkacem !!!!!


  • #734044
    le 20/02/2014 par david
    Droite des valeurs

    Y a pas photo, entre l’école publique et l’école catholique, pour avoir des enfants sains.

    Mettez les gosses en école catholique au moins pour la primaire, pour que son enfance ne soit pas sabordée, après même si il va dans un collège public, il aura acquis un avantage structurant qui perdurera. C’est ce que je ferais si j’avais des gosses.

    Allez 2 3 choses, sur mon parcours fin des 80’s en primaire catho.

    Je me souviens que les frais sont proportionnels au quotient familial, que ça me faisait un peu mal au coeur quand ma mère qui faisait des ménages devait sortir un petit subside tout les trimestres, mais au regard de ce qui est fait c’est peu. De plus en trésorerie, ils sont flexible c’est pas la bureaucratie.
    Je me souviens que les fournitures (colles, cahiers...) était comprises, donc pas de gosses qui se la jouaient, j’ai un cahier bioman moi ! La différence sociale se voyait tout de même en cours de récré, ou les bourges commençaient avec un pactole de billes brillantes que les gueux n’avaient pas, ils commençaient eux avec des billes de terres. Des plus les classes était diversifiées en histoire de vie, y a avait souvent quelques handicapés voire une aveugle dans la classe, chose que j’ai moins vu dans le public, eugénisme ? Y avait aussi quelques noirs, je me souviens d’un camerounais qui avait des pulls troués, ben il était bien traité.

    Le passage en Collège public a révélé par mal de choses, bref plus libéral, apologie de la basket Nike, prof assez absents. Aussi pas mal de diversités, mais on sentait que c’était libéral, genre démerdes-toi. Je me souviens d’un gabonais qui avait rien, pas même un stylo, ben personne s’en préoccupait plus que ça, sauf peut-être une prof qui je pense n’était vraiment pas laique lui ai laissé un des siens.

    Craindre l’évangélisation dans une école catholique, faut vraiment être atteint d’une parano et / ou d’une méconnaissance, on est pas dans une école protestante américaine.


  • #734055
    le 20/02/2014 par Antoine
    Droite des valeurs

    J’ai été jeter un coup d’oeil sur le site d’origine, je me suis bien marré en lisant les commentaires. Il y a un troll gouvernemental communiste anticlérical de toute beauté qui répond absolument à tout le monde et qui fait sa propagande sans se cacher le moins du monde (pseudonyme unique "Gael.C"). Sublime ! On les reconnaît aux petites piques acerbes des gens qui n’ont pas d’arguments et qui balancent une petite phrase, un bon mot, pour déstabiliser l’interlocuteur ou le faire passer pour un âne. C’est fou, tous ces gens qui commentent des articles qui ne les intéressent pas ou ne les concernent pas, juste pour le plaisir de batailler virtuellement avec des gens devant qui ils baisseraient les yeux dans la vie réelle.


  • #734058
    le 20/02/2014 par fff
    Droite des valeurs

    1. c’est logique, puisque la population musulmane en France ne fait qu’augmenter.

    2. leur motivation première n’est surement pas "les valeurs", mais plutôt la réussite scolaire, quant on voit l’enseignement catastrophique des lycées de ZEP.

     

    • #734393
      le 20/02/2014 par Maltraitance éducative
      Droite des valeurs

      Ce n’est sûrement pas " les valeurs" qu’est ce que tu entend par là ? Les musulmans ont des valeurs qui pour certaines ressemblent à celle des chrétiens ! Mais de là à dire qu’on a pas de valeurs , tu y vas un peu fort !!


    • #734413
      le 20/02/2014 par Maltraitance éducative
      Droite des valeurs

      Faut arrêter de faire un amalgame entre musulmans et zep , beaucoup de musulmans ne sont pas dans des quartiers populaires , tu dois sûrement voir beaucoup d’arabe dans les zep , beaucoup n’enseignent pas les valeurs de l’islam à leurs enfants . Dans une école classé zep , il y a beaucoup d’enfants d’origine et de religion différente !!


    • #734517
      le 21/02/2014 par Angelo
      Droite des valeurs

      N’est-ce pas une "valeur", de recevoir un bon enseignement et d’avoir des bonnes notes ?


  • #734067
    le 20/02/2014 par Ouioui
    Droite des valeurs

    Ouais... y’aura à redire sur les écoles privés "catholiques"...


  • #734077
    le 20/02/2014 par AF
    Droite des valeurs

    Sincèrement je suis allé dans une école catholique sous contrat et dans une école publique, et je n’ai pas vu de différence notable. C’était tout aussi dégénéré l’un que l’autre. Mais il est vrai que j’ai fini ma scolarité dans le secondaire il y a déjà 15 ans, peut-être que désormais la différence est plus marquée.

     

    • #734415
      le 20/02/2014 par Stanley
      Droite des valeurs

      J’ai une expérience plus récente que la votre, et je confirme, les deux sont tout aussi dégénérés, peut être même que l’école privée était pire. Mais bon, il faut relativiser, il ne fait aucun doute qu’il doit y avoir beaucoup de très bons établissements, il "suffit" de tomber sur le bon.


    • #734706
      le 21/02/2014 par AF
      Droite des valeurs

      Je précise juste pour que cela soit clair que je parlais de dégénéré au niveau de la morale des élèves et des professeurs. Pour ce qui est du niveau, l’établissement privé avait 100% de réussite au baccalauréat.


  • #734178
    le 20/02/2014 par Starkamanda
    Droite des valeurs

    Dans les zones sensibles comme en banlieue ceux qui en ont les moyens scolarisent leur progéniture dans des écoles privées catholiques entraînant une fuite des bons élèves des établissements ZEP s’enfonçant de plus en plus dans l’ignorance : je l’ai d’ailleurs déjà dit, un élève, s’il s’exprime correctement en français, est très mal vu : ça fait françisé, traître, harki, ...


  • #734206
    le 20/02/2014 par Abbé Penon
    Droite des valeurs

    C’est grandiose.

    C’est la plus belle quenelle qu’on puisse leur mettre.

    Paix à tous ces musulmans de bonne foi (et à vous tous sur ce site).

    Vive le Christ-Roi


  • #734240
    le 20/02/2014 par Micka76
    Droite des valeurs

    Un commentaire sur Le Figaro : "Bienvenue aux musulmans dans de vrais écoles laïques !"


  • #734327
    le 20/02/2014 par léon
    Droite des valeurs

    Logiquement on devrait avoir des ecoles privées "musulmanes" (Islamiques ?)
    il n’y a pas de raison objective a priver les gens d’un enseignement "traditionnel" , encore une fois ce système ne tient pas ses promesses et enfreint ses principes !

    La liberté de culte, et la liberté d opinion devrait primer sur toute autre considération ; du moment que le citoyen reste citoyen...

     

    • #734655
      le 21/02/2014 par Leïla
      Droite des valeurs

      Oui tout à fait, la liberté de culte est là aussi outrepassé en France, dans la Nièvre j’essaie de rejoindre la VRAI communauté Chrétienne, je suis tombéE sur la contre-église, je pense que j’ai eu affaire au témoins de jéhova ! où je ne sais quoi comme m...., est ce que SI UN VRAI CATHOLIQUE ME LIS, POURRIEZ VOUS M’INDIQUER OU JE DOIS M’ADRESSER POUR REJOINDRE LA VRAI EGLISE. MERCI D’AVANCE CAMARADE.


    • #734675
      le 21/02/2014 par Cyrille
      Droite des valeurs

      Leïla, si tu recherches un lieu de culte Catholique, tu as deux choix : Les conciliaires issus de Vatican II et tu auras une église dans chaque village. Ceux qui ont refusés Vatican II qui sont restés attachés à la tradition que l’on appelle les traditionalistes (ou les intégristes si on est un membre du gouvernement). Outre St Nicolas du Chardonnet à Paris, la FSSPX possède des lieux de culte partout en France dont 3 dans la nièvre. Tu as tous les renseignements sur le le site de la porte latine :

      Carte de France :

      http://www.laportelatine.org/distri...

      Uniquement la nièvre :

      http://www.laportelatine.org/distri...


  • #734340
    le 20/02/2014 par Cocobeloeil
    Droite des valeurs

    Espérons que ce type d’école tiennent bien
    le vent et maintiennent les traditions catholiques.


  • #734446
    le 20/02/2014 par Talion_007
    Droite des valeurs

    Excellent !
    Les premiers musulmans ont été protégés par les chrétiens des idolâtres de la Mecque qui voulaient leur scalp !
    En Abyssinie vers 615, les accueille le Négus chrétien à l’époque de la naissance de l’Islam.
    Les chrétiens considéraient qu’il s’agissait d’une religion sœur ils les ont protégés et ont permis la survie de l’Islam par leur aide !
    Ils avaient bien raison : il s’agit des mêmes valeurs morales !

    Il n’y a absolument aucune incompatibilité sociale entre ces deux religions qui peuvent évoluer cote à cote dans le même pays !

    Pour cette raison également les musulmans n’ont aucun problème à voir leurs enfants éduqués dans les institutions chrétiennes ou que ce soit dans le monde.

     

    • #734654
      le 21/02/2014 par Romain
      Droite des valeurs

      Normalement, il y’a compatibilité également avec les Juifs.
      Le problème actuel est celui de la synagogue de satan : les juifs dévoyés, qui entraînent avec eux toute une communauté avec leurs mensonges et manipulations. Ils créent la confusion, au sein de leur communauté, et entre leur communauté et les autres.


  • #734465
    le 21/02/2014 par adil
    Droite des valeurs

    Bonjour, de confession musulmane, j ai été à l’ école publique. Mais après les cours je faisais mes devoirs avec des bonnes soeurs à l’ église. On n’ était une majorité de musulmans et les soeurs nous aidaient a faire nos devoirs.
    Super ambiance. Tous les noël on les passaient ensemble, un cinéma puis un grand gouter avec les familles et les religieuses puis on s offraient des cadeaux.Que de bon souvenir.
    Et j ai aussi compris pourquoi mon père de confession musulmane me disait quand j était encore tous petit traverse la route et va "dire bonjour ma soeur".
    J ai 33 ans aujourd’hui je ne suis pas catholique mais je regrette que les jeunes d aujourd’hui n on plus catéchisme. La religion nous donne .. Des valeurs , une morale, une ethique , des fondements,des bases , un savoir vivre ensemble, un savoir être et un tas d autre qualité indénombrable.


  • #734493
    le 21/02/2014 par goy pride
    Droite des valeurs

    J’ai 40 ans et j’ai fait mon école primaire et le collège dans une école catholique dans une toute petite ville du sud de la Bourgogne. Nous avions aussi des camarades musulmans dont les parents avaient déjà intuitivement compris la forte dégradation de l’instruction et de l’autorité morale des enseignants dans les établissements publics.


  • #734499
    le 21/02/2014 par machin
    Droite des valeurs

    Les écoles catholiques ne le sont plus depuis longtemps : ils suivent les programmes officiels et les enseignants sont laïcs et athées. Ce genre d’école ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes qui ne sont plus qu’un repère de petits bourgeois arrogants qui ne croient pas plus en Dieu que les arabes au catholicisme. En fait, elles sont devenues un filtre à immigrés, mais de moins-en-moins visiblement, mais aussi des sanctuaires visant à maintenir un niveau scolaire plus ou moins élevé.


  • #734528
    le 21/02/2014 par Soleil
    Droite des valeurs

    Je vais témoigner puisque je suis moi même dans un lycée catholique :

    Les enseignants sont les mêmes que dans le publique : socialistes à deux sous qui pensent avoir une morale supérieur aux autres. (c’est bien entendu une généralisation, il y a de très bon profs, dans le publique comme dans le privé, mais les prof socialo sont majoritaires, en tout cas dans l’enseignement générale, après les filières technologique et professionnels c’est différent, les profs sont biens plus libéraux, mais bon, aujourd’hui être socialiste n’empêche pas d’être libéral, y a qu’à voir le gouvernement).

    Les programmes sont aussi les mêmes, donc on bouffe les mêmes balivernes propagandistes qu’ailleurs (Une prof fait la promo de l’avortement et question géopolitique mélange tout et trouve normal les anomalies géopolitiques qu’elle nous sort : A la question : "Pourquoi les USA, ayant déclaré le terrorisme comme "l’ennemi du 21ème siècle" sont aujourd’hui alliés avec l’Arabie Saoudite alors que ce pays finance Al-Qaeeda, organisation terroriste à l’origine des attentats du 11/01 ? (je pouvais pas lui parler de CIA...)

    Elle m’a répondu "C’est comme ça entre les pays"

    L’ensemble de la classe a donc déduis que c’était normal de coopérer avec un pays qui pourrait faire des milliers de mort sur son territoire national.

    Donc non, y a pas de différence avec le publique niveau message politique et sociétal.

    En revanche, par rapport au cadre, et donc à la vie au seins du lycée et aux activités proposé, il est très intéressant de remarquer que ce ne sont pas des représentants du lobby LGBT qui interviennent, mais des religieux à l’écoute et jamais dans la persuasion mais toujours dans le questionnement intérieur et la recherche de la paix et du respect envers soi, et les autres.

    C’est donc mieux de ce point de vue là, que le publique. Mais honnêtement, la différence au quotidien ne se ressent quasiment par, on oublierai même qu’on est dans un établissement catho, l’administration y est certes un peu plus stricte, mais pas non plus militaire...

    Voilà pour mon témoigne ! Bien entendu il est à prendre en compte que je ne testé qu’un seul établissement catholique, sûrement pas représentatif de tous.

    Bonne soirée !

     

    • #734580
      le 21/02/2014 par SR.F
      Droite des valeurs

      Pour moi les meilleurs écoles ,ce sont ceux qui transmette le savoir
      J’ai compris une chose c’est a l’école avant mai 68 on vous apprenez les base pour permettre la poly-aptitude* chez l’individu
      petite explication le passage de instruction à éducation de 1934 ne pouvait s’opérer car trop long à être appliqué de plus pendant la guerre et avant mai 1968 il a été mis en stand-by
      Pendant cette période les enfant on eu une instruction de Qualité et avec juste le certificat d’étude on pouvait travailler
      Pourquoi :Parce que la France avais besoin de bras ,l’école n’a pas le temps de s’occuper de l’éducation des enfants ,elle laissait au parent s’en charger

      *La poly-aptitude :C’est la possibilité à une personne de pratiquer différent métier sans passer par une formation
      Seul un enseignement de Qualité permettra la Poly-aptitude par exemple un médecin qui pratique la fonderie ou un cadre qui fait le ménage dans son entreprise Un avocat qui devient ingénieur en aéronautique ou bien un menuisier qui devient boulanger etc etc
      Cette connaissance permettra à quiconque de s’affirmé ,de comprendre par lui même de n’être plus cantonner par le système à une spécialité comme un esclave

      Ceci est mon avis

      La France c’est bien le pays de Descartes(le Logos)


    • #735100
      le 21/02/2014 par Jean d’artois
      Droite des valeurs

      Je n’avais pas encore lu votre témoignage ,mais voyez le mien juste en dessous ,il va tout a fait dans le même sens :
      les etablissements catholiques ne subsistent qu’avec l’argent de l’état, donc tant en personnels qu’en maintien des structures ,ils sont "aux ordres" ,et souvent montrent davantage de zèle pour toutes les aberrations des argentiers.
      sinon on peut couper les vivres !!
      Une solution qui peut paraître plus onéreuse , mais en fait ne l’est pas : les écoles et universités catholiques traditionalistes , présentes sur tout le territoire français , a partir de la maternelle ! ...
      Aucun compromis ... Des résultats , ...et " pas des têtes creuses" svp.
      Ou les écoles confessionnelles musulmanes ,je n’ai pas de renseignements à leur sujet ,mais elles existent .
      Ces etablissements hors contrat sont vraiment les écoles libres , et ne plaisent pas du tout à l’état ...qui fait un maximum pour les empêcher de se maintenir , et ...les fermer . MAIS ! Sous le même "régime" existe également
      les écoles confessionnelles juives , donc on ne peut pas fermer celles ci , et laisser l’autre ouverte ?!
      ENFIN ...pour l’instant ... Mais rien n’est définitif en dictature ! -


    • #735434
      le 21/02/2014 par Talion_007
      Droite des valeurs

      Monsieur,

      Je tiens à vous remercier de ce témoignage qui nous éclairent tous par une vue de l’intérieur.
      Il est évident que les écoles chrétiennes sont soumises aux obligations du programme
      d’enseignement officiel de l’état.
      Que les professeurs sont de simples employés venus de toutes horizons.
      Par-contre une chose est sûre certaines dérives idéologiques des professeurs dans le public qui sont encouragées.
      Sont plutôt freinées dans l’enseignement catholique.
      De plus un LGBT convaincu par exemple préférera mourir plutôt que d’enseigner dans un lycée chrétien qu’il vomit.
      Les enfants sont mieux protégés des agressions idéologiques malsaines dans cet environnement.
      Les parents sont plus attentifs à l’éducation de leurs enfants car ils les inscrivent dans des établissements privés.
      il y a de ce fait moins de violence et de laisser aller entre élèves.
      Evidemment tout ne peut pas être parfait dans l’état actuel de la société les parents font pour le mieux pour leurs enfants.


  • #734688
    le 21/02/2014 par dima
    Droite des valeurs

    Je fais partie de ces musulmans qui considèrent que les valeurs chrétiennes sont très proches et aussi constructives que nos valeurs.
    J’ai une petite de 3 ans et j’envisage fortement de l’inscrire dans une école catholique pour les raison suivantes :
    1°) La France est une patrie chrétienne, ma fille étant 100% Française (Contrairement à moi qui ai vécu jusqu’à mes 17 ans en Algérie) se doit de connaitre cette merveilleuse religion de Jésus.
    2°) Échapper au vide mentale de l’athéisme et du matérialisme qui renient toute transcendance
    3°) Je n’ai aucune crainte par rapport au prosélytisme supposé de ce type d’école
    4°) Des membres musulmans de ma famille ont eu d’excellentes expériences avec ce type d’école

    Voila juste un témoignage d’un père patriote musulman.
    Bien à vous tous, surtout le plus ouverts d’esprit ;-)


  • #734727
    le 21/02/2014 par DY
    Droite des valeurs

    les écoles catholiques sont en pleine crise religieuse chrétienne sans le savoir.
    reportez vous à la crise arienne en Europe et apprenez à comprendre ce que veut dire être catholique.
    car la bouillie satanique Vatican II qui met tout le monde en accord devant Dieu ne fait que dénigrer et rejeter la vraie religion, catholique, apostolique et romaine et les évangiles sacrés, et Jésus-Christ aussi !


  • #734779
    le 21/02/2014 par Jean d’artois
    Droite des valeurs

    Certes , cela paraît une bonne démarche, mais attention les écoles catholiques en contrat avec l’état ( la majeure partie) , sont issues de Vatican 2 , avec toutes les dérives modernistes qui vont avec , et souvent à la pointe des innovations étatiques en matière d’instruction ! C’est a dire en plein dans le moule républicain, (ils ont intérêt ,pour recevoir leurs dotation .) Et parfois ,au final ce peut être encore plus néfaste pour les élèves .
    sauf , que la scolarité aura un coût ...assez élevé !
    Pour les personnes de confession musulmane , il existe également des écoles confessionnelles, payantes certes, mais garantissant une éducation conforme a leur foi.


  • #734856
    le 21/02/2014 par jes
    Droite des valeurs

    Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise (CQFD).


Afficher les commentaires suivants