Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Du Big Pharma au bug pharma

La lutte est âpre entre les deux camps, les raoultiens et les buzynessiens. D’un côté, le régime totalitaire progressiste du banquier fou Macron met tout son poids politique, médiatique, économique et médical pour forcer les Français à trembler et accepter toutes leurs mesures à la fois profitables et mortifères ; de l’autre côté, les Français informés représentés naturellement par le Pr Raoult refusent d’être pris pour des cons et des malades, et résistent au carpet bombing des forces du mal, de la maladie et de la mort. Et du profit, cela va sans dire.

 

La lutte n’est pas si déséquilibrée que ça, d’autant plus que des personnalités inattendues – qu’on n’a pas l’habitude de voir du côté des gens – ont franchi le Rubicon et apporté leur soutien aux mesures de bon sens. Le Figaro, qui participe pourtant comme ses confrères mainstream à la plus formidable opération d’intoxication de la population jamais organisée en France, s’émeut de ce que des représentants du Système commencent un par un à le lâcher, la plupart du temps parce qu’ils ont compris l’opération en cours, mais surtout qu’ils préfèrent sauver leur peau plutôt que celle d’un Système pourri devenu dangereux. Ils le réformeront peut-être plus tard, mais dans l’urgence, ce qui compte, c’est de se soigner, et doublement : d’abord contre ce virus importé et produit par le Big Pharma, ensuite contre la désinformation de toutes les forces du régime.

« Plusieurs personnalités politiques veulent faire confiance au directeur de l’IHU de Marseille qui réclame le recours à la chloroquine pour soigner le coronavirus. Ils exhortent Emmanuel Macron à prendre en compte ses travaux. »

Le journal de la droite bourgeoise essaye péniblement de dangerositer la chloroquine et le Pr Raoult, mais on sent que le cœur (et le lectorat) n’y est pas. Et surtout, Cécile, la journaliste du service Sciences, à du mal à nous dégoûter du bon sens pour nous ramener sur le chemin du profit pour le Big Pharma :

« On a fait une étude sur une centaine de patients, les résultats sont très bons, et cætera et cætera, le problème, c’est que c’est pas vraiment une étude puisque c’était juste une note sur une page et y avait aucun information supplémentaire sur comment ces patients ont évolué, est-ce qu’ils vont bien, voilà, on n’avait aucune donnée, rien. Ensuite le Pr Raoult a mené lui-même une étude avec son équipe, les résultats ont été publiés le 16 hein, donc ça a été très vite, et là encore son étude ne fait pas l’unanimité. »

 

Sacrée Cécile, du haut de ses 15 ans et demi, qui veut la faire à un prof de renommée internationale ! On ira demander à tous les chefs de service qui distribuent de la chloroquine en douce à leurs malades s’ils préfèrent sa solution, le vaccin du Big Pharma (à venir dans plusieurs mois), qui consiste à laisser mourir les plus fragiles pour mettre la pression sur le reste de la population !

Après ces paroles honteuses dictées par la dominance et le Profit, on se rend compte que plus grand-monde en haut lieu n’en a rien à battre, puisque même des super néolibéraux ont compris l’arnaque en cours et le danger de la politique actuelle. Estrosi, on l’a dit, se soigne ainsi que sa jolie femme à la chloroquine, et le chef de file des Républicains a balancé un pavé dans la mare fangeuse du gouvernement :

« Dès dimanche, Bruno Retailleau, le président du groupe LR au Sénat, a lui demandé au gouvernement de ne pas “prendre de retard”. “La chloroquine, pourquoi ne l’utilise-t-on pas ?”, a-t-il demandé sur France Inter. “Elle a un avantage, elle n’est pas chère. Est-ce que c’est parce que les grands labos aimeraient se faire de l’argent sur le dos de nos concitoyens ?”, avait suspecté l’élu de Vendée. “Il faut que le directeur général de la Santé dise à tous les hôpitaux de France : allez-y ! De toute façon, qu’est-ce qu’on risque ? Les gens meurent”, a-t-il voulu rappeler. »

Idem pour la Républicaine Valérie Boyer, atteinte elle aussi de la grippe néolibérale, et qui se soigne à la chloro :

 

 

Le front néolibéral se fissure devant les mensonges et l’incroyable ingénierie en cours, qui a du mal à cacher le féroce appétit des labos. Pour une démonstration plus scientifique, on vous enjoint à lire l’article suivant à ce sujet. Un article meurtrier... pour les meurtriers !

Indispensable, sur E&R :

 






Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2416323
    Le 24 mars à 19:26 par astor
    Du Big Pharma au bug pharma

    Grand bug climatoviral : Greta serait contaminée.

     

    Répondre à ce message

    • #2419403
      Le 27 mars à 22:23 par Scalpel
      Du Big Pharma au bug pharma

      ...hélas non, la mongolienne du Bildrberg est bien vivante, en revanche...Julie, si...elle avait le même âge...16 ans...et là c’est vraiment dégueulasse. RIP Julie, force et courage aux proches et à ses parents en particulier.

       
  • #2416331
    Le 24 mars à 19:34 par roonui
    Du Big Pharma au bug pharma

    Il faut qua ça se sache ! : Il n’y a pas que les politiques, éditorialistes et journalistes qui sont responsables. Prenez l’exemple de ce professionnel : Le Pr Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat, c’est à cause de lui que la France a perdu 3 semaines dans la lutte contre le coronavirus. Oui, ce Professeur a refusé de tester la chloroquine dans un large essai clinique officiel ! Pour se justifier, il avait invoqué des « problèmes d’interactions médicamenteuses avec d’autres traitements chez des patients en réanimation, et l’existence d’effets secondaires de la chloroquine ». Pourtant, comme l’avait dit le Pr Raoult à l’époque : « Certes il y a des effets secondaires graves si on ne respecte pas la posologie, mais c’est un médicament que l’on connaît, on sait comment faire ». En fait, le Pr Yazdanpanah voulait privilégier deux autres médicaments : Le remdesivir, un anti-viral qui n’est même pas encore commercialisé, du laboratoire Gilead ; Et le Kelatra (seul ou avec de l’interferon bêta), un anti-VIH du laboratoire AbbVie Pourquoi ? La raison fait froid dans le dos : ce Pr Yazdanpanah est grassement rémunéré par Gilead et AbbVie… ainsi que par 7 autres compagnies pharmaceutiques, dont il est au « board » ! Bref, voilà un homme criblé de conflits d’intérêt, mais c’est lui que les autorités ont choisi d’écouter.

     

    Répondre à ce message

  • #2416332
    Le 24 mars à 19:34 par rakken
    Du Big Pharma au bug pharma

    Au moins avec la chloroquine, on part sur une base bien plus sure que n’importe quel autre médicament pas encore sur le marché et qui en arrivant pourrait provoquer des effets contre indicatifs potentiellement à haut risque car non connus. Maîtrisée par les professionnels de santé, la chloroquine pourrait déjà faire avancer le principe sanitaire sous la responsabilité des hôpitaux. Mais comme Macrelle a dit qu’on est en guerre, il faut au moins qu’il maintienne son conflit au moins 30 jours pour paraitre crédible pendant qu’il nous encule en douceur.

     

    Répondre à ce message

    • #2416915
      Le 25 mars à 13:14 par Adeon
      Du Big Pharma au bug pharma

      En douceur ? Me concernant jai pas l’impression d’avoir eu leur pitié pour au moins mettre un lubrifiant...

       
  • #2416333
    Le 24 mars à 19:34 par chardon jaune
    Du Big Pharma au bug pharma

    afin de rassurer mes congénères,à chaque mission en afrique,c’était fièvre jaune (vaccination) +nivaquine 1 mois avant,pendant 6 mois,1 cachet par jour sauf le dimanche et pendant 1 mois après le retour en FRANCE :je suis toujours vivant et pourtant, j’ai été bouffé par les moustiques.Le wisky et la bière auraient pu me tuer
    A la suite d’un accident de voiture ’mon beau-frère transfusé par le sang de fabius est décédé.Qui sait si la nivaquine n’aurait pas suffit.à le sauver.Les médicaments qu’il ingurgitait, coûtaient une fortune:au bénéfice de qui ?toujours les mêmes ...et sans efficacité...

     

    Répondre à ce message

    • #2417078
      Le 25 mars à 15:54 par Mille sabords !
      Du Big Pharma au bug pharma

      Il ya des dizaines d’années, juste au moment de la revolte des touaregs dans le desert nigerien, je suis parti avec des potes en afrique, durant 3 mois, vaccin fievre jaune obligatoire, et cachetons de nivaquine quotidien pour mes potes, rien pour moi qui ne voulais pas m’empoisonner... Tous devorés par les moustiques des le burkina faso, mes potes ont ete malades comme des chiens presque une semaine, moi rien... allez comprendre quelquechose...
      Stromae, parti en afrique l’ete dernier a pris nivaquine et a été malade gravement...

      Maintenant en Afrique on ne prend plus cela a cause des effets secondaires quand meme assez frequents, mais artemisia, beaucoup moins toxique... est ce que cela marcherait sur le corona ?

      PS : pour info l’hydroxychloroquine proposée par D.Raoult est moins toxique que la nivaquine, et associée a un antibiotique (inefficace sur les virus) , la synergie a ses effets...
      Peut etre est ce la raison pour laquelle le seul labo francais qui fabrique la Nivaquine ( principe actif chloroquine) est en redressement judiciaire ?
      Sanofi et TEVA (tous deux tenus par la communauté qu’on a pas le droit de critiquer) fabriquent le plaquenil (hydroxychloroquine) par palettes de MILLE...Il n’ya donc PAS pénurie reelle.
      ils font juste trainer les choses pour qu’on soit pressés de se gaver, apres que les vieux les plus fragiles aient libéré des lits, et l’argent des retraites ?

       
  • #2416425
    Le 24 mars à 21:26 par contempor
    Du Big Pharma au bug pharma

    Réponse a @estouest..
    ..dans ce cas précis on dira bientôt que c’est notre ADN ..qui part en vrille !

     

    Répondre à ce message

  • #2416427
    Le 24 mars à 21:28 par Jay
    Du Big Pharma au bug pharma

    Et avec tout cela, ces fumiers nous font la morale pendant le journal de 20h sur les règles qu’il faut suivre.
    Tu fais ton footing seul à plus d’1 km de chez toi et paf un PV.
    Tu décides de t’isoler seul dans la forêt, ou le maquis, ou même dans une grotte paumée, à plus d’1 km de chez toi, paf un PV et par des gardes à cheval.
    Parait’il que tu mets en dangers la sécurité et toute la nation par ton comportement irresponsable.

     

    Répondre à ce message

  • #2416452
    Le 24 mars à 21:57 par PLB
    Du Big Pharma au bug pharma

    A VOIR !
    Interessante video d’Idriss Aberkane sur le sujet :
    https://youtu.be/SgxGQ7-3u-I

     

    Répondre à ce message

  • #2416496
    Le 24 mars à 23:11 par theCentreliner
    Du Big Pharma au bug pharma

    Alors, le resume a chaud sur l’actualite du hier, brut and qui demandera de l’approfondissement et de la finesse. Le theme : le lien entre le labo P4 à Wuhan et le departement de l’Essonne. Ou les reseaux de l etat profond francais et le chinois.

    L’Essonne et Wuhan sont en relation commerciale depuis très longtemps. Dans le monde, il y a UN labo P4 (armes bactériologiques, virus etc., niveau maximal) en Chine à Wuhan, et TROIS en France, dont un en Essonne qui appartient à la DGA (Direction Générale de l’Armement).
    Dans la fondation sino-française des Young Leaders, il y a des Chinois [réseaux et influences à étudier plus tard] et des Français dont... Emmanuel Macron, Edouard Phillippe et Matthias Fekl. Ce dernier était secrétaire d’Etat au Commerce extérieur et donc du voyage à Wuhan, en février 2017, pour la visite du labo P4, en compagnie d’Yves Levy, directeur de l’INSERM et époux d’Agnès Buzyn (ministre de la Santé "démissionnée" en février, en pleine pandémie de Covid19, et qui a fait inscrire la chloroquine sur la liste des substances vénéneuses), elle aussi de la délégation officielle. On note encore la présence de Jérôme Guedj.
    Je me suis demandé ce que fait Jérôme Guedj dans la liste des Young Leaders sino-francais...
    Il était le président du Conseil régional de l’Essonne jusqu’en 2015 et un "specialiste des affaires de Santé publique" doublé d’un conseiller très actif dans le domaine des relations commerciales entre Wuhan et l’Essonne. En date d’hier, l’Essonne est le département le plus touché par le Covid19 et le premier "drive corona", un dépistage en restant au volant a ete lance a Lisses dans l’Essonne.
    A l’heure où j’écris ces lignes, le ministre de la Santé Olivier Véran vient de le nommer pour diriger "une mission de lutte contre l’isolement des personnes âgées confinées". Encore beaucoup, beaucoup, de coïncidences et de réseaux d’influence qui interpellent pour ce qui est du volet francais de la pandémie mondiale de Covid19.
    Ce soir, le ministre Véran n’approuve toujours pas la formule testée et approuvée par le professeur Raoult qui guérit du Covid19. A suivre..

     

    Répondre à ce message

    • #2416913
      Le 25 mars à 13:12 par Mascarade
      Du Big Pharma au bug pharma

      Tiens, tiens, très intéressant...
      Je vais en rajouter une couche !
      La "femme" de l’actuel Ministre de la Santé Olivier Véran, Caroline Dubost, intègre en 2017 le programme des Young Leaders de la France China Foundation...
      Source Wikipédia que je cite : "En septembre 2017, elle intègre le programme des Young Leaders de la France China Foundation (FCF) qui vise à encourager le dialogue entre la France et la Chine, après avoir bénéficié de la promotion de Matignon. L’Opinion la présente alors comme étant familière de l’Élysée."
      Dormez tranquille braves gens, vos élites vous protègent...

       
    • #2416954
      Le 25 mars à 13:47 par Babayaga
      Du Big Pharma au bug pharma

      Et vous savez qui préside la France China Foundation (FCF) ?
      Dans le mille, Jacques Attali et Laurent Fabius, ces deux amoureux de la France !
      Révoltez vous au lieu d’avoir peur, c’est tout ce qu’ils attendent.

       
    • #2416984
      Le 25 mars à 14:18 par Mascarade
      Du Big Pharma au bug pharma

      Mes excuses, ce n’est pas Caroline mais Coralie Dubost.

       
  • #2416685
    Le 25 mars à 09:02 par djim
    Du Big Pharma au bug pharma

    le capital arrivé dans un moment critique une partie du peuple se réveille suivi d’une crisse financier inévitable le tout va donner une révolution mondiale. Réaction du capital jouet sur la peur en crée une pandémie mondiale afin d’accepter l’effondrement sans pouvoir broncher .puis un vaccin obligatoire que tout le monde accepte sans souci et qui vas sauver tout le monde bien sur ! mais enfin comte qui tuera tous les indésirables qui les font chier ! certainement une certaine tranche d’âge, a partir 50 ans par exemple c’est qu’il vas ce passer il faut ce mettre à leur place pour comprendre comment ils fonctionne et je pense qu’il vont faire sa .

     

    Répondre à ce message

  • #2416794
    Le 25 mars à 11:05 par Jidosan
    Du Big Pharma au bug pharma

    Le Coït 19 n’est pas près d’être interrompu et on finira tous par l’avoir bien profond !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents