Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Élections législatives aux Pays-Bas : Geert Wilders en embuscade

Le très sioniste leader du PVV tape sur la communauté musulmane

Les Pays-Bas comptent 16,8 millions d’habitants, et ce mercredi 15 mars 2017, 12,9 millions d’entre eux sont appelés aux urnes. Pour les uns, il s’agit de voter pour Geert Wilders, pour les autres, de voter contre Geert Wilders. C’est un peu la même chose en France, avec un front pseudo-républicain contre Marine Le Pen. Preuve que les rapports de forces politiques ont changé.

 

Les Néerlandais – les Oranje – votent pour leurs députés, 150 députés pour 1 114 candidats de 28 partis [1]. La grande interrogation, c’est le score du leader du PVV, le parti populiste ou nationaliste, au choix. Porté par une vague sans précédent qui mélange euroscepticisme, crainte de l’islamisme et refus de la sur-immigration, le Parti pour la Liberté de Wilders est en tête des sondages, avec le Parti populaire libéral du Premier ministre en poste Mark Rutte. Les socialistes, eux, sont largués. Comme toute une partie de la société néerlandaise, autrefois en pointe dans la tolérance sur les mœurs et les libertés. La Hollande a été une terre de progressisme socio-culturel. On y a accepté la drogue, la prostitution, on y a soutenu les expériences sociales alternatives, les écoles différentes, bref, c’était le modèle de la société occidentale avancée. 40 ans plus tard, une partie des habitants de ce pays ne savent plus où mettre les limites, personnelles et collectives, où mettre les frontières, ou plutôt où remettre les frontières.

Quand la consommation de drogue a été légalisée, disons contrôlée, des milliers de junckies ont afflué de toute l’Europe, transformant le centre d’Amsterdam en salle de shoot géante. Quand l’avortement a été légalisé, toutes les femmes qui voulaient se faire avorter faisaient l’aller retour aux Pays-Bas. Quand la pornographie a été libéralisée, tous les pervers se sont retrouvés sur place, et il n’est pas étonnant que la Hollande soit devenue la plaque tournante du commerce pédocriminel européen, voire mondial. Mais, d’un autre côté, l’expérimentation sociale – ces quartiers autogérés sur un modèle écologique plus respectueux des autres, des enfants, du développement personnel – a été une preuve d’intelligence collective.

La Hollande est un pays occidental, libéral, européen, qui paye aujourd’hui la facture de son européisme. À force d’ouvrir ses bras à tous les étrangers, elle a mis en danger son modèle social. Tous les entrants ne s’assimilent pas facilement, par exemple les deux fortes communautés musulmanes, marocaine et turque. Ce pays qui était si ouvert tend à se refermer, et les individus les plus en pointe dans la tolérance prônent aujourd’hui la fermeture, à tous égards. Ainsi, il n’est pas rare de voir des combattants des droits homosexuels souhaiter la victoire de Wilders, du fait de la condamnation de l’homosexualité par la communauté musulmane.

 

 

Cependant, ce pays, ouvert sur le monde depuis plusieurs siècles, n’est pas devenu anti-islamiste par hasard. Si les journalistes mainstream insistent sur le choc du 11 Septembre, qui aurait changé la vision des choses des Néerlandais natifs, il n’est pas sûr que ce soit le déclencheur de la séparation des communautés : les Hollandais n’ont pas subi d’attentats sur leur sol. Et puis, dans l’équipe de foot nationale, ça fait plus de 30 ans que les non-Blancs ont droit de cité. Il suffit de savoir que le grand joueur de la formation nationale dans les années 80 était Ruud Gullit, le géant d’origine surinamienne avec ses tresses rasta. Symbolique, mais vrai, à l’image de l’équipe de France. Les Pays-Bas ne sont pas un pays raciste. Mais les ressortissants marocains se plaignent de la discrimination à l’embauche. Et dans cette même communauté, comme chez nous, les « anciens » se plaignent que les jeunes s’appuient sur le système social – très avancé – pour ne rien faire. Et rester glander au café.

Ainsi, la campagne se joue sur le concept d’« hollandité ». Menacé sur sa droite par la poussée du PVV, le Premier ministre a ainsi écrit une lettre dans la presse contenant cette injonction « Agissez normalement ou partez ». Et comme par hasard, alors que les problèmes intérieurs d’intégration étaient déjà bien instrumentalisés, voici que survient la tension diplomatique entre La Haye et Ankara. On pourrait croire à un coup de pouce du destin… Mais aussi à une petite ingénierie bien calculée. Il suffit de savoir que les Pays-Bas comptent une communauté juive influente, installée depuis cinq siècles, et concentrée dans les trois principales villes du pays, Amsterdam (qui a compté deux maires juifs récemment), La Haye et Rotterdam. Peu importante en nombre (30 000 individus), elle a un poids politique important, que ce soit dans les partis de gauche ou de droite. Et si les juifs locaux ont été contrariés par l’amendement voté par Wilders sur les abattages rituels – un amendement dirigé contre les musulmans mais avec des dommages collatéraux chez les juifs – il semble que l’anti-islamisme du leader du PVV les satisfasse. Tout en rappelant à l’occasion que le racisme c’est mal ou qu’il ne faut pas s’en prendre à une communauté, rapport aux heures sombres... Oubliées les accusations d’héritage fasciste, nazi ou autre, dans le pays où 150 000 juifs ont été déportés pendant les années 40 par les Allemands. Wilders, très sionisto-compatible, ne s’en prend plus aux juifs néerlandais, ni directement ni indirectement, il vise principalement la communauté marocaine. Et exhorte les « criminels » et ceux qui le désirent à quitter son pays.

Si la droite libérale du Parti populaire est toujours théoriquement majoritaire au Parlement, une poussée du PVV pourrait l’obliger à des alliances contre nature, comme chez nous le « front républicain », qui ratisse d’un bout à l’autre du camembert politique. Le problème du PVV, à l’image du FN en France, étant celui des alliances (de second tour) pour obtenir la majorité, soit plus de 76 sièges… Le cordon sanitaire mis en place par le Système tient encore. Pour combien de temps ?

Pour ne pas rester sur une comparaison trop simple entre le PVV et le FN, nous dirons que la campagne française reste axée sur le politique et le social, avec un important volet sur l’immigration et l’Europe, mais qu’aux Pays-Bas, l’accent est mis sur l’immigration et les rapports entre communautés. Le pays ne souffrant pas outre mesure économiquement, avec un chômage relativement bas (5 %). Il s’agit donc d’une campagne sur les valeurs. Et les électeurs néerlandais n’oublient pas « leurs » attentats, à savoir l’assassinat de deux représentants politico-culturels, l’homosexuel militant Pim Fortuyn en 2002, et le cinéaste Theo Van Gogh en 2004. Deux événements qui ont révélé la question identitaire, et réveillé la question du multiculturalisme. C’est bien la gauche qui a le plus évolué, si l’on peut dire, sur la question. Celle qui poussait toute la société à s’affranchir de ses propres normes revient aujourd’hui sur ses principes. Il se peut qu’elle soit la grande perdante de ces élections, et de ses propres expériences, si humanistes soient-elles.

Quant à Geert Wilders, qui a passé plusieurs semaines dans les kibboutz étant jeune (il a ramassé des melons et des poivrons dans la vallée du Jourdain), il n’a pas caché son tropisme :

« Les relations avec Israël seront géniales. J’ai encore beaucoup de contacts avec de nombreux dirigeants et responsables de la politique israélienne. Je pense que nous sommes aujourd’hui l’un des meilleurs amis, sinon le meilleur d’Israël, au sein du parlement néerlandais – et, par conséquent, ces connexions ne seront que renforcées si je suis élu. »

Notes

[1] Le système politique néerlandais permet à des micro-partis de se présenter, et d’exister au Parlement à partir de 0,5% des voix. Du coup, les grands partis culminent à moins de 20% des voix (16% pour les libéraux en place), et doivent composer avec les petits. Ainsi, Denk, le parti des musulmans opposé au PVV, peut-il espérer avoir 3 élus au Parlement.

Comprendre les réels rapports de force avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • « Les relations avec Israël seront géniales. J’ai encore beaucoup de contacts avec de nombreux dirigeants et responsables de la politique israélienne. Je pense que nous sommes aujourd’hui l’un des meilleurs amis, sinon le meilleur d’Israël, au sein du parlement néerlandais – et, par conséquent, ces connexions ne seront que renforcées si je suis élu. »




    Quand même !

     

    • Oui enfin les Néerlandais comme les Français n’ont que faire d’Israël et ils n’ont aucune raison de vouloir de mauvaises relations avec...


    • Les français ont toutes les raisons d’en vouloir à Israël puisque le lobby sioniste rend servile la plupart de nos hommes politiques, empêchant toute objectivité sur la question juive en France, au point des favoriser excessivement cette communauté.


    • mandark

      Oui mais vouloir en PARTICULIER avoir de bonne relation avec ce pays ? Et uniquement ce pays ?

      Au point d en parler tout le temps ? C’est quoi l interet des pays bas avec ce pays ?

      Que je sache Israel est un tout petit pays , avec des conssomateur moyen et pratiquant l ingerence dans TOUT LES PAYS du monde avec ses lobbys.

      En plus c’est un pays qui travaille avec les djihadiste et leurs sponsors et c’est un etat parasite qui sans l’aide des occidentaux ne tiendrai pas 1 ans en tant que etat autonome.

      Sans compter que c’esst un pays viscéralement anti chretien , donc heuuuuuuuu oui c’est une bonne question que de se demander , POURQUOI chaque candidat a la presidence ou a des hauts poste a responsabilité en occident se sentent obliger de clamer leurs amour pour Israel (qui est au moyen orient ) et pas pour un autre pays ? Pourquoi ce traitement de faveur si particulier ?


    • mandark (suite)

      Pourquoi ne pas parler d une amitié hollandaise arabe ? Ou d’exhorter a avoir de meilleur relation avec le monde arabe et eviter toute ingerence ? C’est quand meme bien plus necessaire et d’actualité nan ?

      D’autant que Israel cherche a monopoliser toute les richesses pétrolifères du moyen orient pour en avoir le monopole sans avoir a le partager avec les occidentaux (du moins pas a ce qu on sache) et colonise au nom des occidentaux alors que ces derniers n’ont aucun interet objectif a la colonisation Israelienne , puisque cette derniere ne profite qu’aux juifs voulant faire leurs alya.

      Alors fait paws semblant de pas comprendre , t’es pas sur feuj de souche ici.


  • C’est certainement le choix le moins pire pour les néerlandais... Au passage, et une bonne fois pour toutes, la Hollande est une province et non pas un pays...


  • Il est surtout pro Poutine.


  • Brillant éclairage par les rédacteurs d’E&R. Ce qui est dommage c’est que l’exaspération légitime des Néerlandais soit incarnée par un type détestable comme Wilders. Il manque un leader nationaliste qui ne soit pas dans l’hystérie anti-islam et dans la soumission à Israël.


  • "l’homosexuel militant Pim Fortuyn en 2002"

    Militant, dans un pays comme la Hollande ? Pym Fortuyn n’a jamais eu besoin de combattre quoi que ce soit par rapport à son homosexualité ; ça n’a d’ailleurs jamais fait débat quand il monta la 1ère fois sur la scène politique. Il était surtout connu pour ses frasques, son élégance, sa rhétorique, son côté atypique mais non en rapport à son homosexualité.

    "il vise principalement la communauté marocaine"

    Eh ben oui que voulez-vous, c’est surtout eux les fouteurs de merde. Vous allez lui reprocher sa franchise ? Tout le monde en a marre, y compris les communautés noires, de voir ce pays se transformer en un véritable souk. Ils n’ont pas le droit de protéger un tant soit peu leur identité ?

     

    • sa majesté

      Heuuuuuu t’explique comment alors que les prisons se vident de plus en lus ces derniers années en HOLLANDE ? C’est un phenomene mondialement connue.

      Si la criminalité baisse de maniere exponentiel , alors la criminalité marocaine aussi et donc il ya du changement positif et de l amelioration.

      A qui sa profite d’attaquer les marocains au moment ou la criminalité baisse ?

      Hein ?


    • @tenhokuto95

      "Heuuuuuu t’explique comment alors que les prisons se vident de plus en lus ces derniers années en HOLLANDE ? C’est un phenomene mondialement connue.
      Si la criminalité baisse de maniere exponentiel , alors la criminalité marocaine aussi et donc il ya du changement positif et de l amelioration.
      A qui sa profite d’attaquer les marocains au moment ou la criminalité baisse ?"

      Si ils font comme chez nous (le milieu de la justice) en effet ça baisse dans les stats et on sait pourquoi..
      Mais explique-nous pourquoi la criminalité allogène en Europe ne fait qu’augmenter
      Le personnage est peut-être critiquable mais le constat est là.
      Avant de s’alerter que les Européens commencent (timidement) à devenir "nationalistes" qu’avez-vous fait pendant ces 30 dernières années pour prévenir cela ?


  • #1684160

    Qui vivra verra. Les hollandais sont libres de choisir et particulièrement d’accepter de se voir dicter leurs règles de vie par des pays étrangers racistes, agressifs, dictatoriaux, etc…

    Leur faiblesse sera notre force (espérons le).


  • En attendant, il risque de précipiter l’implosion de l’Union Européenne.
    Donc il est peut être utile dans notre combat national.


  • #1684243
    le 15/03/2017 par Occis Mor /mer d’Occident
    Élections législatives aux Pays-Bas : Geert Wilders en embuscade

    Il ne peut pas étre anti sioniste ,il a un passeport Dutch/Israélien ,a été éduqué en Israèl et a une mère Juive et un père mi Asiatique mi Néerlandais .
    A part ça tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes .


  • Etant donné qu’il n’y a que 30 000 juifs aux Pays-Bas, M. Wilders se couvrirait de ridicule s’il critiquait les juifs.


  • #1684302
    le 15/03/2017 par Un authentique Français
    Élections législatives aux Pays-Bas : Geert Wilders en embuscade

    A lire les commentaires que suscitent cet article, il serait peut-être temps que certains qui ne peuvent pas réfléchir autrement qu’avec des stupides analogies, puissent faire un travail de réflexion objectif.
    Les authentiques Français n’ont pas comme priorité, l’avenir des Palestiniens, qui je le rappelle, est bien loin d’être un des conflits les plus meurtriers. Environ 30 000 morts depuis 1948 ; certes, 30 000 morts injustes. Mais quand on voit qu’en France, les manifestations pour la Palestine sont l’occasion pour ; vulgairement faire descendre les banlieues à Barbès. On est en droit de se demander : honnêteté intellectuelle ou simple tribalisme arabo-musulman ? Chacun aura sa propre idée. Ces mêmes manifestants qu’on ne voit jamais aux manifestations pour le Tibet ou d’autres conflits bien plus meurtriers mais qui ne concernent pas leur communauté.

    Bref, les authentiques Français veulent simplement ne plus rester dans cette situation où le goy voit son pays dominé par les réseaux maçonno-sionistes ; sans pour autant devenir des kouffars rendus au rang de dhimmi.

     

    • "A lire les commentaires que suscitent cet article, il serait peut-être temps que certains qui ne peuvent pas réfléchir autrement qu’avec des stupides analogies, puissent faire un travail de réflexion objectif"

      En lisant ton com, je n’ai pas l’impression que tu aies réfléchis plus que les autres sur certaines questions. La seule différence c’est que je trouve ton com plutôt prétentieux. Tes analogies dont tu sembles te vanter n’ont rien de plus révélateur, d’enrichissant auxquelles on aurait pu s’attendre en lisant les premières lignes de ton com. Et puis certaines de tes réflexions semblent être celui d’un type qui vient de voir le jour ou qui tout récemment seulement semble être capable de faire des analogies.

      "Mais quand on voit qu’en France, les manifestations pour la Palestine sont l’occasion pour ; vulgairement faire descendre les banlieues à Barbès. On est en droit de se demander : honnêteté intellectuelle ou simple tribalisme arabo-musulman ?"

      Comme je disais "tu viens de voire le jour". N"hésite pas à nous faire partager d’autres de tes profondes observations. On pourrait aussi demander E&R d’en faire un petit book.


    • Hahaha, ton pseudo a été upgradé d’authenticité :) Tu as toujours défendu la soumission à une entité étrangère dans tes commentaires. Épargne-nous ton attachement à notre pays, si tu es éternellement lié à un autre ! Qui n’est que colonial depuis plusieurs décennies (et pas des millénaires). La torah et le talmud ne font pas office de cadastre et vérité historique. Et le blabla de tes potes Bibi et Naftali n’y changera rien...


  • #1684375

    Il faut souhaiter la victoire de Geert Wilders quel que soit ce qu’on pense de sa politique intérieure hollandaise, car c’est l’intérêt de la France que la Hollande retrouve sa souveraineté et sorte de l’UE.


  • Il y aura un retournement des juifs sionistes en faveur de la communauté musulmane parce que si Wilders venait à prendre le pouvoir et qu’il fermait les mosquées et virer tous les musulmans du pays comme il l’a dit ,la communauté organisée n’aurait plus d’ ennemi à qui faire porter le chapeau et les hollandais s’apercevraient très vite que les réels problèmes de leur pays ne venaient pas spécialement des immigrés et des musulmans , mais bien ceux qui ont le pouvoir de les faire entrer afin de détourner l’attention sur l’islam diabolisé par les mêmes !Sans les décisions de l’establishment sionistes hollandais et anglais les maghrébins musulmans n’auraient jamais pu entrer en masse au Pays Bas !!

     

    • #1684528

      Wilders peut aussi bien aggraver la diabolisation de l’islam sans s’attaquer aux vrais problèmes que sont la radicalisation et les phénomènes migratoires incontrôlés. Je vois bien ce supposé nationaliste accuser l’europe de l’empêcher d’agir sur les causes sans toutefois le priver de cracher sur les conséquences.


Commentaires suivants