Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #241774
    le 16/10/2012 par Hieronymus
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    tout a fait d’accord avec l’analyse de Vatican II
    qui a constitue une redition en rase campagne de l’eglise catholique
    laquelle a renonce a affirmer son authenticite et sa legitimite historique
    au profit d’un pseudo oecumenisme mou et dissolvant du veritable credo

     

    • #241876
      le 16/10/2012 par charles antoine
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Vous ne pouvez pas vous fier à votre seule opinion purement humaine et donc temporel (limité dans l’espace et le temps), pour juger d’oeuvres qui tel l’Eglise institué par l’apôtre Pierre à la demande du Christ, ne le sont pas, par définition.

      Vatican2 met certes notre fidélité et notre obeissance envers l’Eglise du Christ à l’épreuve, mais sachez que l’Eglise inspiré par l’Esprit Saint, à encore aujourd’hui toute autorité et toute légitimité pour lier et délier ce qu’elle peut provisoirement "tolérer" dans un contexte qui depuis la révolution judeo-maçonnique de 1789 ne lui est pas favorable. (et cela absolument personne ne peut le nier !)

      Face à ses ennemis le clergé avait deux possibilités :

      1 - se raidir en prenant le risque d’être instrumentalisé idéologiquement et politiquement à des fins bassements matériels.

      2 - simuler provisoirement la flexibilité pour affaiblir la vigilance de ses ennemis. (vatican2)

      Retenez également qu’à l’inverse des "églises" réformés, le concile Vatican2 n’a strictement jamais renier la divinité de la trés Sainte et Bienheureuse Vierge Marie, bien au contraire il l’a RENFORCÉ ! au point de mettre ce concile sous le bienveillant patronage de la Sainte Vierge.

      Bien sur si vous persistez à ne percevoir l’Eglise que sous certaines apparences purement humaines, alors vous ne comprendrez strictement rien à ce que je tentes de vous expliquer.

      LA PRIÈRE tel est le fondement de l’Eglise !

      Eglise du Christ sauveur, qui à l’inverse des oeuvres purement humaine ne repose donc pas sur des "ideologies" politiques pouvant se contenter d’analyses purement sociologiques.


    • #241927
      le 16/10/2012 par Hieronymus
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      un peu complique votre post, franchement j’aimerais que vous ayez raison
      mais je ne crois nullement, comme vous l’exprimez, qu’il puisse s’agir de ceci :
      "2 - simuler provisoirement la flexibilité pour affaiblir la vigilance de ses ennemis. (vatican2)"
      Vatican II et la catechese qui en est resultee, pour un catholique authentique, c’est du gloubi boulga ..
      aller faire croire a une ruse provisoire destinee a "endormir" la mefiance de l’ennemi, cela n’a pas de sens
      la verite est que de l’eglise doit indiquer la voie a son epoque et non l’inverse (l’epoque "imposant" a l’eglise)


  • #241775
    le 16/10/2012 par ogre de berberie
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    Bien que musulman ( sunnite et solidaire de la résistance de mes frères chiites contre l’empire en putréfaction) il y a une prière catholique que j’aime beaucoup :

    Je vous salue Marie

    Je Vous salue Marie, pleine de grâces,
    le Seigneur est avec Vous,
    Vous êtes bénie entre toutes les femmes
    et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
    Sainte Marie, Mère de Dieu,
    priez pour nous pauvre pêcheurs,
    maintenant et à l’heure de notre mort.
    Amen.

     

    • #241862
      le 16/10/2012 par SanctiVeritas
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Que Dieu te protège mon ami !


    • #241863

      La Vierge Marie est, dans le catholicisme, aussi vénérée que Jésus. C’est là notre grande démarcation avec le protestantisme des anglo-saxons. C’est pourquoi il ne faut jamais oublié notre attachement à la Vierge Marie.

      Un agnostique d’origine et de culture catholique.


    • #241899
      le 16/10/2012 par Touiteur moins le quart avant Jésus Christ
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Merci Ogre de berberie !

      En tant que catholique authentique (traditionaliste) je me sens apaisé par la ligne E&R au sujet des religions. Je ne maîtrise pas encore ce qui nous sépare, mais je sais ce qui nous uni : une foi réelle, la volonté ferme de combattre pour un monde en paix, la fraternité et le respect de l’autre.

      Ave Maria, Salam Mariam, quelle joie !

      Merci Serge Lama pour cette chanson émouvante :

      http://www.youtube.com/watch?v=BZF7...


    • #241909

      Moi j’ai une preference pour Pater Noster :

      Notre Père, qui êtes aux cieux ;
      Que votre nom soit sanctifié ;
      Que votre règne arrive ;
      Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
      Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien .
      Pardonnez-nous nos offenses,
      comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
      Ne nous laissez pas succomber à la tentation.
      Mais délivrez-nous du mal.
      Ainsi soit-il.
      Amen


    • #241910
      le 16/10/2012 par Zéklon B
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Bien que Catholique Romaine,
      Je te salue...
      Je pense que le combat contre l’empire réside dans l’unité entre musulmans et chrétiens. Là est notre force. C’est ce que l’empire essaie de détruire...
      Je résumerai que l’empire s’est étendu avec vatican II. Et que de nos jours, les méchants sont les "intégristes chrétiens", ceux qui conserve la foi traditionnelle.
      En résumé, le monde est à l’envers !
      Vatican II ne veut voir la poutre dans son oeil... avec un Pape mondialiste de surcroit !

      Zéklon B.


    • #241947

      moi celle qui me plait le plus, c’est le Psaume 23

      23.1
      Cantique de David.
      L’Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien.

      23.2
      Il me fait reposer dans de verts pâturages,
      Il me dirige près des eaux paisibles.

      23.3
      Il restaure mon âme,
      Il me conduit dans les sentiers de la justice,
      A cause de son nom.

      23.4
      Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort,
      Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi :
      Ta houlette et ton bâton me rassurent.

      23.5
      Tu dresses devant moi une table,
      En face de mes adversaires ;
      Tu oins d’huile ma tête,
      Et ma coupe déborde.

      23.6
      Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront
      Tous les jours de ma vie,
      Et j’habiterai dans la maison de l’Éternel
      Jusqu’à la fin de mes jours.

      magnifique texte


    • #241969
      le 16/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Alleluia
      Alhamdoulilah
      Amin
      Amen

      Il faut effectivement dépasser les dogmes, si c’est le plaisir, la gloire de Dieu que nous recherchons. Nous devons humblement rivaliser de bonnes actions.


    • #242001
      le 16/10/2012 par Okepi_Malin
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Il serait bien de lire la Bible de temps à autre et notament l’évangile selon Saint Jean au chapitre 2 et les versets 3 à 5.
      Même si la Parole de Dieu est élogieuse à l’égard de la foi de Marie, le comportement de Jésus nous montre clairement ici qu’il ne faut pas l’idôlatrer pour autant.


    • #242024
      le 16/10/2012 par esperanza
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      @forsetie : la Vierge est vénérée, comme les autres Saints ou les anges. Le Christ est adoré, comme une des trois personnes de Dieu* , et non pas seulement vénéré (pour les chrétiens en tous cas ; pour les musulmans naturellement il n’est pas Divin). la Vierge n’est qu’un vecteur, une intermédiaire entre le Divin et nous. Elle n’est pas Divine. Elle a le pouvoir d’intercéder pour nous. Mais il est faux de dire qu’elle est aussi importante que le Christ. Cela c’est une critique juive, les théologiens juifs tendant à considérer le christianisme (exception faite du protestantisme) comme une religion "féminine" à cause de cette importance supposée de Marie et de l’importance donnée au principe d’Amour (l’islam étant par contraste considéré comme une religion "virile" reposant sur la rigueur, la discipline, le patriarcat ; il est évident que cette opposition est schématique et caricaturale) .


    • #242074

      Dieu vous protège.

      Salam.


  • #241790
    le 16/10/2012 par karimbaud
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    normal c’est un livre excellent, très bien écrit, non dénué d’humour et de cette ironie grinçante qui accompagne toujours AS (ce qui renforce évidemment le plaisir de sa lecture), avec juste ce qu’il faut d’érudition, mais heureusement très loin du "pavé" universitaire pédant !...quand la qualité des concepts et des intuitions se marient élégamment au tour de phrase, çà donne "comprendre l’empire" !


  • #241839

    Je ne sais pas qui c’est, mais c’est une belle et intelligente chronique. J’apprécie le réel effort de l’intervenant pour ne pas lire son texte (et le rendre vivant à l’oral).

    Conseils : un débit de parole moins rapide, et un peu de moins de mots avalés, et ce sera très bien.

     

  • #241853
    le 16/10/2012 par charles antoine
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    Les soraliens oublient une chose fondamentale dans leurs compréhension de l’Eglise et donc de Vatican2 :

    L’Eglise n’étant pas une oeuvre purement humaine par définition et comme cela à été confirmé par les nombreuses apparitions sur-naturelles de la Trés Sainte Vierge Marie, il serait donc à la fois absurde et présomptueux de juger Vatican2 selon des critères de perception purement humains.

    Vatican2 constitue certes une douloureuse épreuve pour notre obéissance envers l’Église, mais cette épreuve ne peut être que provisoire et passagère, car le Christ à déclaré que jusqu’à la fin des temps l’Esprit Saint n’abandonnerait JAMAIS l’Église institué par l’apôtre Pierre.

    Il ne faut pas ignorer non plus, que le concile Vatican2 à été placé sous le patronage de la Trés Sainte Vierge Marie, et qu’à ce titre il peut reservé aux ennemis de l’Eglise bien des surprises à venir.. car l’Eglise à toute autorité et légitimité pour lier et délier ce qu’elle tolére provisoirement dans un contexte sociétale bien défini.

    Les voies du seigneur sont impénétrables.

    Un vrai Chrétien fidéle à la parole du Christ et à son Eglise, doit non seulement résister à toute tentation libérale et réformiste au sein même de l’Eglise, mais également à toute tentation schismatique cherchant à se situer en dehors de l’Eglise, et ce quel que soit le motif !

    Lorsqu’un Chrétien à des doutes, il se doit avant tout de PRIER en se reconnaissant pauvre pécheur, car un Chrétien digne de ce nom n’a pas l’orgueilleuse prétention de se sauver par lui même en dehors du Christ sauveur, et donc encore moins de se fier à sa propre opinion pour juger des choses divines qui concernent l’Eglise.

    Se fier à sa propre opinion concernant les décisions prises par l’Eglise, mène inéluctablement à la désobeissance et à la révolte contre Dieu et contre son Eglise, et ce à l’image du prince des révoltés.

    Il n’y a qu’une seule Eglise inspiré par l’Esprit Saint et légitimé par Dieu : celle institué à Rome par l’apôtre Pierre à la demande du Christ. Prétendre le contraire c’est nier la divinité du Christ, et interdire toute intervention du sur-naturelle dans nos sociétés.

    " Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
    Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »

     

    • #242034

      C’est faux, Dieu peut très bien abandonner l’Eglise, pour la simple raison que Dieu, en tout cas catholique, ne décide pas, il laisse les hommes faire ! De tel sorte que les décisions prisent par les hommes ne peuvent être décrite comme "la main de Dieu", des hommes, même le Pape peut trahir. De plus, même si c’était le cas, que Dieu avait le pouvoir de faire la chose exactement comme il le souhaite, il pourrait très bien laisser faire pour punir l’Eglise face à une décadence qu’il juge punissable. Ça me parait facile de dire que Vatican II comme d’autres choses sont la volonté de Dieu, de la même manière que Dieu a laissé Jésus se faire crucifier, il peut très bien laisser faire les erreurs des hommes d’Eglise pour leur donner une leçon et répandre un message aux croyants.


    • #242043
      le 17/10/2012 par Julien Gunzinger
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Bonjour Charles Antoine,

      certes les portes de l’enfer ne prévaudront jamais contre l’Eglise, mais cela ne signifie pas que tout ce qui sort de la bouche des papes est parole d’or, cela signifie que l’Eglise ne disparaîtra jamais, que toujours subsistera au minimum un petit troupeau.. Certes le Magistère est le gardien de la foi, il a le pouvoir d’en donner des formulations contraignantes, mais il est absolument impossible que celles-ci soient contradictoires entre elles. Ce qui est manifestement le cas depuis 50 ans ( Dignitatus humanae vs Quanta cura) . Conclusion : les nouveautés ne sont pas des actes du magistère contraignantes pour la foi.

      Vous ne pouvez, Charles, au nom de l’obéissance, vous dispenser de faire usage de votre raison. Vous n’êtes pas un robot qui exécute le programme qu’on a logé dans ses circuits. Le programmateur fût-il un pape.
      Saint Thomas a commenté à plusieurs occasions la nécessité de parfois résister au pape : « Lorsque la foi est en danger, les prélats doivent être accusés par leurs inférieurs, même en publics. C’est pourquoi Paul, quoiqu’il fût soumis à Pierre, a repris celui-ci publiquement en raison du risque prochain de scandale dans une question de foi. Et comme dit le commentaire de Saint Augustin « Pierre a donné lui-même un exemple à ceux qui sont constitués en dignité pour que, s’il leur arrivait de s’éloigner du droit chemin, ils n’aient pas honte de se faire coirrger par des inférieurs. »(II.-II, q.33,a.4)
      Jean de Torquemada explique également qu’il est possible qu’un pape « ordonne quelque chose de contraire à la loi naturelle ou à la loi divine »( Summa de Ecclesia, part I, livre IV, chapitre 11)
      Thomas Cajetan écrit pour sa part dans un livre consacré à la défense de la papauté « Il faut tenir tête à un pape qui déchirerait l’Eglise(…) Sinon, pourquoi dire que l’autorité a été donnée pour édifier et non pour détruire ( 2 Co 13,10) ? Contre un mauvais usage de l’autorité, on emploiera les moyens appropriés , en n’obéissant pas dans ce qui est mal, en ne cherchant pas à plaire, en ne se taisant pas, en reprenant, en invitant les autorités à faire les reproches nécessaires, à l’exemple de saint Paul et selon son précepte » ( De comparatione auctoritatis papae et concilii). Suarez et Bellamrin ne diront pas autre chose.


    • #242115
      le 17/10/2012 par Julien Gunzinger
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Bonjour Charles Antoine

      Tout ce qui sort de la bouche de Pierre n’est pas parole d’or. Certes le Magistère est le gardien de la foi, il a le pouvoir d’en donner des formulations contraignantes, mais il est absolument impossible que celles-ci soient contradictoires entre elles. Ce qui est manifestement le cas depuis 50 ans (Dignitatis Humanae vs Quanta Cura). Conclusion : les nouveautés ne sont pas des actes du magistère contraignantes pour la foi.
      Par ailleurs Saint Thomas d’Aquin a commenté à plusieurs occasions la nécessité de parfois résister au pape : « Lorsque la foi est en danger, les prélats doivent être accusés par leurs inférieurs, même en publics. C’est pourquoi Paul, quoiqu’il fût soumis à Pierre, a repris celui-ci publiquement en raison du risque prochain de scandale dans une question de foi. Et comme dit le commentaire de Saint Augustin « Pierre a donné lui-même un exemple à ceux qui sont constitués en dignité pour que, s’il leur arrivait de s’éloigner du droit chemin, ils n’aient pas honte de se faire coirrger par des inférieurs. »(II.-II, q.33,a.4)

      Jean de Torquemada explique également qu’il est possible qu’un pape « ordonne quelque chose de contraire à la loi naturelle ou à la loi divine »( Summa de Ecclesia, part I, livre IV, chapitre 11)

      Thomas Cajetan écrit pour sa part dans un livre consacré à la défense de la papauté « Il faut tenir tête à un pape qui déchirerait l’Eglise(…) Sinon, pourquoi dire que l’autorité a été donnée pour édifier et non pour détruire ( 2 Co 13,10) ? Contre un mauvais usage de l’autorité, on emploiera les moyens appropriés , en n’obéissant pas dans ce qui est mal, en ne cherchant pas à plaire, en ne se taisant pas, en reprenant, en invitant les autorités à faire les reproches nécessaires, à l’exemple de saint Paul et selon son précepte » ( De comparatione auctoritatis papae et concilii).
      Suarez ne dira pas le contraire « Si le pape prescrit quelque chose qui soit contre les bonnes mœurs, on n’a pas à lui obéir. S’il entreprend quelque chose qui s’oppose avec évidence à la justice et au bien commun, il est permis de lui résister »( Opera omnia).Bellarmin ira dans le même sens.

      www.eschaton.ch


    • #242159

      Tout à fait d’accord avec vous Charles Antoine. Il y a une critique charitable de l’Eglise (et qui en fait consiste surtout en prière, et à essayer de comprendre l’Eglise), et une critique qui sent le schisme. Je lisais notamment un commentaire de quelqu’un qui se prétendait "catholique authentique" et en gros disait l’Eglise en tort... donc l’Esprit Saint abandonnerait l’Eglise pour éclairer un péquenaud ? "Et mon cul sur la commode" comme dirait Dieudonné.

      A cause des circonstances extérieures, il arrive que l’Eglise passe par des périodes difficiles. On se focalise sur Vatican II, mais c’est surtout au moment de la révolution industrielle, de l’exode rural, de l’accession au pouvoir de la bourgeoisie d’affaire franc-maçonne que les choses se sont jouées. C’est à ce moment là que les bases de l’Eglise ont été attaquées, en la privant de fidèles. C’est à ce moment là qu’est apparue une classe nouvelle, le prolétariat, dont les conditions de vie extrêmement dures empêchaient de se tourner vers la vie d’après.


    • #242248

      Le problème n’est pas le Concile Vatican II, c’est l’interprétation de ses documents par l’anti-église, en rupture avec la Tradition. Voilà la doctrine de Benoît XVI, la seule vraie.


    • #242340
      le 17/10/2012 par Georges H.
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Je pense pour ma part que le concile Vatican II qui n’est pas un concile dogmatique, mais pastoral, n’est que la conséquence d’une dérive plus ancienne, c’est-à-dire l’apparition de la langue française comme langue officielle du pays (François 1er) et dont l’imposition sera raidie avec la république. Ainsi, alors que de moins en moins de personnes parlent le latin, l’Église ne pouvait pas continuer de célébrer la messe dans cette langue, ni d’imposer des pratiques dont plus personne ne voulait et qui rendait l’Église presque inaccessible par le quidam.

      Il y a d’ailleurs aujourd’hui même des voix similaires qui s’élèvent dans l’Islam sur le même sujet : est-il possible de continuer à enseigner l’Islam en arabe alors que la grande majorité des musulmans de France ne pipent pas un mot à cette langue...

      Ainsi va ce qu’on appelle le modernisme, et qui est une véritable catastrophe imposée de plus en plus radicalement par les républicains qui détruisent méthodiquement toutes les traditions unes par unes (les langues régionales, les folklores locaux, les spécialités régionales, les traditions religieuses, ...). La république est moderniste par essence, de par sa nature électoraliste, elle promet ainsi à qui mieux mieux, dans une course effrénée vers le pouvoir ; elle détruit comme un rouleau compresseur ce que les hommes se sont évertués à conserver de leur humanité et de leurs croyances ancestrales.

      Alors qu’aujourd’hui, chacun cherche des solutions dans le respect du traditionalisme, dans la lutte des classes, il faudrait se demander si l’origine de cette fièvre n’est pas tout simplement liée à notre régime et à la façon dont nous sommes gouverné. Sinon comment expliquer que 1300 ans de traditions conservés méticuleusement par les différentes dynasties de Roys auraient ainsi pu être détruites en 200 ans...

      Extrait de l’hymne des camelots du Roy :

      Quand on pendra la gueuse au réverbère
      Tout l’monde rigol’ra
      Tout Paris dans’ra.
      On illumin’ra dans la France entière
      Et pour les Youpins
      Ça s’ra cett’ fois l’coup du lapin
      A bas les météques
      Et les Francs-maçons !
      Qu’on les foute à l’eau
      Dans l’pays des poissons
      Briand nag’ra
      Comme il a la manière
      Et Painl’vé boira ;
      Son ventre’ s’emplira ;
      On verra sur le dos flotter
      Doumergue
      Et les députés
      S’en aller comme les chiens crevés.


    • #242536
      le 17/10/2012 par charles antoine
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      @ Julien Gunzinger

      L’erreur dans votre raisonnement est de nier le caractère sur-naturelle de l’Eglise qui par définition n’est pas une oeuvre purement humaine, et donc de nier les révélations faites par le Christ au sujet de son Eglise.

      Eglise qui inspiré par l’Esprit Saint peut également mettre la foi et l’obeissance des orgueilleux à l’épreuve, ainsi que tout ceux qui d’une manière générale, ne se fient qu’à leurs propre opinion, qui elle même demeure soumise à des désirs temporels qu’ils prennent pour des vérités intemporelles, et ce dans un univers dont même les scientifiques les plus savants ignorent le POURQUOI.

      Mais je ne vous tient pas pour autant grief de cette erreur dans votre raisonnement, car depuis la fin du 18éme siècle, nous sommes tous les prisonniers d’une société qui rejettant dogmatiquement toute vérité révélé se situant au dela de l’espace et du temps, constitue un terreau stérile pour la Foi.


    • #242573
      le 17/10/2012 par charles antoine
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      @Gotfried

      Effectivement beaucoup semblent ignorer qu’après la terreur anti-cléricale et génocidaire de 89, il fallu plusieurs décennies à l’Eglise pour se reconstituer véritablement en France, et cela grâce au dévouement de quelques prétres ayants miraculeusement pu échapper à l’endoctrinement judeo-maçonnique.

      À ce titre la France partage bien des affinités historiques avec le peuple Russe, qui lui aussi eu à subir ce même type de terreur anti-cléricale censé finir le travail commencé en 89.

      Peut être est ce un signe de plus vers un rapprochement France/Russie, devenu indispensable sur bien des points... et qui plus est évoqué par la Trés Sainte Vierge Marie dans l’une de ses apparitions, mais sous certaines conditions que Vladimir Poutine semble vouloir remplir..


    • #242602
      le 17/10/2012 par charles antoine
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      @ Heizen

      Non ce qui est intégralement faux c’est votre orgueilleuse prétention à vouloir interpréter des révélations divines au regard de votre seule opinion personnelle dont la perception est elle même limité dans l’espace et le temps, et ce en lieu et place de l’Eglise du Christ qui encore aujourd’hui demeure la seule autorité légitime pour intérpréter les écritures qu’elle à elle même rassemblés dans ce que l’ont nomme "la bible".

      La vérité c’est qu’à l’image de nombreux incrédules et autres imposteurs ayant substitué à "Dieu fait homme" le culte inversé de "l’homme-dieu", vous refusez toute intervention du sur-naturelle dans votre coeur, et donc dans nos sociétés humaines aujourd’hui livrés à elle même, et contraintes de chercher des "solutions" précisémment la ou historiquement il n’y a jamais eu rien d’autres que désillusions et espoirs sans lendemains.


    • #242784
      le 18/10/2012 par Julien Gunzinger
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Bonjour Charles Antoine

      Si vous parvenez à me montrer la filiation de Dignitatis Humanae (DH) avec tout le magistère antérieur vous m’aurez convaincu. Mais oserez-vous soutenir que lorsque Léon XIII écrit « il s’ensuit qu’il n’est jamais permis de demander, de défendre, d’accorder la liberté de penser, d’écrire ou d’enseigner et aussi la liberté indistincte des religions comme autant de droits que la nature aurait donnés à l’homme. Mais il s’ensuit également que ces sortes de libertés peuvent être tolérées pour de juste causes, avec d’ailleurs les précautions voulues pour qu’elles ne dégénèrent pas en désordre et en licence » ( libertas, Léon XIII) que cela ne frappe pas de plein fouet DH, oseriez-vous dire que lorsqu’Immortale Dei explique "Il n’est donc pas permis de mettre au jour et d’exposer aux yeux des hommes ce qui est contraire à la vertu et à la vérité, et bien moins encore de placer cette licence sous la tutelle et la protection des lois." cela ne frappe pas et DH d’invalidité ? Oseriez-vous dire que lorsque Pie XII enseigne "Tout ce qui s’oppose à cette vérité ( la vérité catholique) est nécessairement une erreur et on ne peut objectivement reconnaître à l’erreur les mêmes droits qu’à la vérité" cela ne disqualifie pas DH ? Croyez-vous que la notion d’ordre moral objectif peut faire illusion ?
      Nierez-vous que DH conteste exactement ce passage d’Immortale Dei "Comme donc la société civile a été établie pour l’utilité de tous, elle doit, en favorisant la prospérité publique, pourvoir au bien des citoyens de façon non seulement à ne mettre aucun obstacle, mais à assurer toutes les facilités possibles à la poursuite et à l’acquisition de ce bien suprême et immuable auquel ils aspirent eux-mêmes. La première de toutes consiste à faire respecter la sainte et inviolable observance de la religion, dont les devoirs unissent l’homme à Dieu". Léon XIII ne faisant que confirmer Grégoire XVI. Les saints n’ont d’ailleurs jamais hésité à détruire les idoles, détruire les temples, faire légiférer contre les païens et les hérétiques. Alors quoi, allez-vous soutenir que l’Eglise par ses docteurs, par ses saints, par ses papes ont attenté pendant pendant des siècles à un droit naturel de la personne humaine ? La foi ne peut être contradictoire à la raison. Expliquez comment lorsque les papes disent noir on peut 100 ans plus tard dire qu’ils ont dit blanc ( c’est ce que suppose l’herméneutique de la continuité).


    • #242975
      le 18/10/2012 par Georges H.
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      @ Julien Gunzinger

      le sujet a été traité, je vous copie wikipédia sur ce thème :

      "En 2011, le philosophe Martin Rhonheimer invite, dans un essai, à un examen soigneux de cette question en se plaçant délibérément dans le cadre de l’« herméneutique de la réforme » promue par Benoît XVI. Il souligne tout d’abord qu’il serait vain de nier, comme certains le tentent, que c’est bien la même doctrine énoncée lors du concile qui avait été condamnée par Pie IX et Grégoire XVI. Pour préciser à quel endroit se situe l’évolution conciliaire, Rhonheimer insiste sur une distinction qui n’apparaissait pas à l’époque de ces papes, entre les notions de liberté religieuse et d’indifférentisme. Selon son analyse, le refus de la liberté religieuse, lié à des contingences historiques particulières, et lié à une vision de l’État dépassée, n’a jamais donné lieu à des formulations dogmatiques. Les relations avec l’État sont un point touchant à la doctrine sociale de l’Église, dans un domaine où elle est appelée par nature à être dépassée et réactualisée en fonction des circonstances, et qui ne saurait engager l’infaillibilité du magistère. A contrario, en proclamant le droit naturel à la liberté de religion et de culte, le concile n’affirme certainement pas que toutes les religions s’équivalent mais il insiste au contraire sur l’obligation de l’évangélisation pour pénétrer d’esprit chrétien les structures de la société. Il retrouve ainsi les grands principes de la doctrine chrétienne, et en déduit simplement des conséquences nouvelles quant aux droits civils."

      C’est donc bien la République et la sécularisation qui s’en est suivie qui sont venues mettre la pagaille... la France ne pourra donc retrouver son catholicisme traditionnel que dans le retour à la Monarchie Catholique... CQFD


    • #243806

      @charles antoine

      non désolé, justement la doctrine catholique et le christ expliquent bien que les hommes sont guidés par leurs seuls actions et non pas par un Dieu qui les pré-détermine à la place de l’être humain. L’homme agit seul, l’Eglise définit seulement le bien et le mal. Après s’il pèche il peut se confesser et être pardonné.

      L’arche de Noé c’est quoi ? C’’est Dieu qui a vu qu’ils faisaient n’importe quoi sur Terre, qui est venu noyer tout le monde et n’a sauvé que Noé et les animaux pour donner une dernière chance. Preuve que Dieu ne guide pas l’action des hommes. Il a donné un enseignement, l’Eglise catholique définit le bien et le mal, les hommes suivent ou non ces principes. Leurs actions, leurs créations, leurs choix ne sont pas déterminés par Dieu qui jouerait avec nous comme avec des marionnettes.

      Je ne dis pas que Vatican II était bien ou pas, je ne dis pas que Dieu et content ou pas. Je réagi a votre commentaire, non vous ne pouvez pas dire que c’est Dieu qui a choisi de faire ça. Il se peut très bien qu’il regarde ce que fait l’Eglise depuis Vatican II et en soit désespéré.

      Salutations.


    • #247457
      le 25/10/2012 par LittlePawn
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Charles Antoine en suivant votre raisonnement, si l’on veut être un "bon" catholique alors il faudrait nous départir de notre raison et TOUT accepter sous pretexte que celà vient de l’Eglise ?

      Que faites vous des ecritures qui annoncent l’abomination au sein même de l’Eglise ? Quand ce jour arrivera (si ce n’est pas déjà en fait) pensez vous sincèrement que les autorités ecclesiastiques en place vous dirons tranquillement "Maintenant il faut quitter le navire, on a viré satanique !" ??

      Voilà le passage en question,
      « ...Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu...."  » 2ème Lettre de Saint PAUL Apôtre aux Thessaloniciens, Chapitre2 versets 2-11

      Je vous assure que tout celà ne me réjouit guère et que je prefererais qu’il en soit autrement...
      Mais vatican2 institue bel et bien un nouvel evangile, OR il est bien dit dans galates 1.7 "quand bien même un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème !"

      Il y a aussi Le pape Léon XIII qui prédit l’occupation de la chaire de Saint Pierre par des imposteurs :
      « L’Eglise, épouse de l’Agneau Immaculé, la voici saturée d’amertume et abreuvée de poison, par des ennemis très rusés ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la Vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’impiété  ; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. »


  • #241864
    le 16/10/2012 par SanctiVeritas
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    En tant que catholique romain, je suis heureux de voir qu’un de me frères catholique fasse une tel analyse de "comprendre l’empire".
    Effectivement, en ce qui concerne le catholicisme, je suis d’accord avec lui à 100% !


  • #241931
    le 16/10/2012 par HambreS (HS)
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    slt ...

    Le prochain ( prof d’histoire ou pas ) qui me dit ( sans connaître : Alain Soral ) que c’est un Facho-Nazis par ce qu’il a été proche de Monsieur ( Jean Marie Le pen , que j’appellerai le corsaire ... car " seul contre tous ... ")

    Je lui dis : "Tu préferes le régime de Vichy et la république de Salò " ou la Résistance et la dignité de l’être humain ?...

    Il est sypa le monsieur " catholique " ( Canadien ? ) de la video :
    - [ ... ] En grand connecteur il n’a certainement pas échapé à Soral [...] ( à 5 min )

    Il aurait du dire :
    " En grand résistant du 20 éme sièle , telle que le fut feux Jean Moulin " chef de la Résistance Francaise ... "

    Enfin malgrès que ( Alain Soral ) ne puisse être président il reste néant moins un des meuilleurs résistent et digne de l’être .

    Cet homme à la tête nue ( qui n’a rien à caché ) =) à permis à beaucoup d’entre nous de " Comprendre L’Empire " ( livre que je n’est point lu manque de temps et surtout il faudrait par acte de résistance =) l’acheter via internet et comme je ne puis le faire , père me regarderait mal s’il le voyait entre mes mains ... donc j’attendrai d’être auto-nome ... )

    Enfin " on dit toujours vrai que les apparences sont trompeuses ... car on a trop de préjuger ... " On devrait dire que l’intuition ne se trompe guére c’est seulement une mauvaise interprétation qui fait que l’on se trompe sur la personne ... "
    Ce n’est point parce qu’une personne remet en question l’histoire qu’elle est dangereuse ...
    mais plus tôt parce qu’elle veut cacher la vérité ...

    (HS)


  • #241951

    C’est un bon, Julien !


  • #241977

    Les amis,

    Pensez aussi à consulter l’excellent site du Centre Zahra de l’honorable Yahia Gouasmi.
    Salutations


  • #241991
    le 16/10/2012 par bulehgila
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    Continuez avec ces religions que vous ont transmis les immortels, Judaïsme, Chrétientés, Islams, Marxismes, Big Bangs, et les prochaines.
    Et en leurs noms on nous refera retourner à la régulation des surpopulations.
    Nous ferions mieux de renouer avec la crainte des éléments qui nous dépassent.
    Et maintenant que nous en avons les moyens, reprenons là où nous en étions restés : essaimons et souffrons.

     

    • #242250
      le 17/10/2012 par HambreS (HS)
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      slt ...
      Bonjours Bulehgila

      Continuez avec ces religions que vous ont transmis les immortels [...]. Et maintenant que nous en avons les moyens, reprenons là où nous en étions restés : essaimons et souffrons. 16 octobre 23:10, par bulehgila

      Non , sans insolence , on pourait considére la religion comme étant à la fois une culture et une spiritualité ...

      Une culture au niveau ethnique ... le pays ( ex : les juifs ne mange pas de cochon parce qu’il se conservait très mal et que les gens qui en consommaient tomber mal et même mourait )

      Et une spiritualité qui est commune à Tous ... puisque c’est sensé être La Concience ... Collective ...
      ( de plus dans certaines cultures les être humains avait déjà par humilité et dignité la crainte des élements qui les dépassaient.

      On puit donc cosidére la religion en 2 parties ( La culture et La spiritualité - on dit aussi le mystère de la fois -)
      et la définir en 3 ... valeurs ( paix , respect , et amour " si affinité " - harmonie - )

      La paix et le respect sont 2 gandes valeurs sur lesquelles on ne puit et même on ne doit point transiger .
      L’amour c’est autre chose ( dans le sens fort du terme ) c’est vouer sa vie ( sans aveuglement ) à l’autre ...

      (HS)


    • #242839
      le 18/10/2012 par Michel montagne
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      L’absence du frigidaire explique l’interdiction du porc, merci grâce à vous on va pouvoir en manger, on était pas au courant de cet aspect doctrinal !!!

      Cochonou pour toujours !


  • #242113
    le 17/10/2012 par QuenelleEpauled
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    Ca m’a donné envie de le relire.


  • #242154

    Je suis musulman converti, lorsque j’ai assisté à l’enterrement de ma grand mère à l’église, Dieu ai son âme, le sermon du curé m’a beaucoup touché, à vrai dire c’est le même discours qu’ aurait pu avoir un imam sur le sens de la vie, la vie après la mort etc.
    J’ai "relevé" néanmoins un point de divergence, c’est la divinité de Jesus et la notion de trinité. Pour le reste, beaucoup de choses nous relient.


  • #242196
    le 17/10/2012 par Jérémie
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    Bonjour, très sympathique petite vidéo.

    Mis à part ce que j’ai pu en lire à droite à gauche, je ne connais finalement que peu de chose sur l’Eglise, le Catholicisme et Vatican II, donc je vais évité de donné mon avis (forcément erroné), cependant si Vatican II n’avait pas était, l’Eglise ne serait peut-être plus ... car la guerre idéologique contre les Judéo-protestants a était perdu.

     

  • #242388
    le 17/10/2012 par tuliver00
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    Dis : « Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n’adorions que Dieu, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors de Dieu ». Puis, s’ils tournent le dos, dites : « Soyez témoins que nous, nous sommes soumis ». Coran 3.64

     

    • #242669

      Il est dit aussi de prendre conseil auprès des chrétiens et des juifs quand on ne comprend pas quelque chose :
      Coran 10.94 "Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux qui lisent le Livre révélé avant toi."
      Coran 21.7 "Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous faisions des révélations. Demandez donc aux érudits du Livre , si vous ne savez pas"


  • #242709

    Cher Julien,

    En vérité,"Comprendre l’empire" est un traité,c’est-à-dire au sens premier un ouvrage didactique.
    Ceux qui seront parvenus à suivre Soral sur tous les ponts qu’il a lancé sortent renseignés sur cet empire qui ne se laisse pas voir.

    Bien à vous.


  • #242856
    le 18/10/2012 par esperanza
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    Nouvelle série "Ainsi soient ils" sur Arte (chaîne présidée par BHL)
    Créateurs de la série Bruno Nahon (producteur), Vincent Poymiro, David Elkaïm (scénaristes) et Rodolphe Tissot (réalisateur)

    http://www.leparisien.fr/loisirs-et...

    Je suppose que l’église catholique va encore en prendre plein la tronche ? Quelqu’un a-t-il vu les 1ers épisodes ?

     

    • #243555

      On dirait un peu poubelle la vie en soutane au premier regard, mais ya pas que du débile... Disons qu’il faut faire abstraction de 80% mais ya quelques scènes pas mal. Le discours de l’ex prisonnier à la fac dans le troisième épisode est un bon passage.

      Cette série est un peu la rencontre du monde et de l’Église, vue par le monde... On s’y prend absolument tout les clichés et tout les préjugés imaginables, avec en prime un petit blasphème de temps à autre, un mensonge toutes les 2 minutes et une incohérence à chaque scène, mais bon...

      Sans doute que tout va partir en couille à mi chemin mais deux trois messages passeront peut être quand même... C’est pas inquisitio.


    • #244408
      le 20/10/2012 par esperanza
      Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

      Henry : merci. Je vais essayer de trouver des extraits sur youtube et de les regarder objectivement. Marrant en tous cas l’obsession des producteurs et scénaristes juifs pour l’eglise catholique. J’imagine si c’était l’inverse ...

      AMDG !


  • #242917
    le 18/10/2012 par Monsieur Z
    Eloge catholique de "Comprendre l’Empire"

    quand les religieux se foutent de notre gueule .....
    le catholicisme comme l’islam, ainsi que bon nombre de religion, ont été des instruments d’une logique d’empire et de standardisation de la pensée.
    Aujourd’hui c’est les médias, la politique, et bien avant c’etait la religion.
    L’empire mondiale a décidé de changer d’outil d’uniformisation des pensées. Les religions sont devenus des outils obsolétes.


Afficher les commentaires suivants