Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

Une vraie souffrance, non communautaire...

Une femme pauvre et malade meurt dans la voiture dans laquelle elle vivait depuis plusieurs mois, et ce, « dans l’indifférence des autorités », nous dit l’article.

Mais les autorités n’en ont plus rien à foutre de la souffrance des gens. Quand les Français comprendront-ils que les autorités ne pensent pas à eux, et qu’ils doivent désormais se débrouiller seuls pour plein de choses ?

La sécurité, physique, alimentaire, sociale, c’est maintenant l’affaire de chacun, l’État providence a lâché l’affaire selon la volonté des forces libérales aux commandes. La seule souffrance qui intéresse l’État, c’est celle des communautés organisées, qui captent toute l’attention (médiatique) et la subvention (étatique).

Ceux qui surjouent leur souffrance devant les caméras devraient jeter un œil sur la souffrance silencieuse des Français qui crèvent à petit feu. Parce qu’un jour, ça risque de ne plus être silencieux.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Les habitants du Fenouiller en Vendée sont choqués. Mardi soir, une femme est morte après avoir vécu plusieurs mois avec son mari dans sa voiture. Isabelle était très affaiblie. Le couple avait dû quitter son logement au printemps 2017 et s’était retrouvé sans solution.

 

C’est un drame de la misère qui touche Le Fenouiller, village de 4.700 habitants en Vendée. Isabelle, une femme de 58 ans, est décédée mardi soir. Malade et sans emploi, elle dormait dans sa voiture avec son compagnon, Emmanuel. Les habitants sont choqués, tristes et certains n’hésitent pas à pointer du doigt l’indifférence des autorités.

 

 

Des mois à dormir dans leur voiture

[...]

Isabelle et Emmanuel, très discrets, n’osaient pas demander de l’aide. Mais le gérant de la supérette et un couple de riverains, René et Catherine, se sont tout de même rendus compte de la situation et leur ont apporté de la nourriture. Quelques jours avant le drame, ils ont également alerté la mairie et les services du département.

Lire l’article entier sur francebleu.fr

 

Abandonné par l’élite, le peuple prend soin de lui-même,
lire sur Kontre Kulture

 

Pauvreté et aide sociale en France, sur E&R :

 






Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2068976

    Et il y en aura d’autres des "affaires" désolantes et dramatiques comme ça. Pourquoi ? Parce que nous vivons dans un pays qui cultive, malgré les discours des uns et des autres, un individualisme mortifère qui exclut de fait tout autre personne qui ne fait pas partie de la minuscule "cellule familiale", dernier fil ténu d’une société qui, toute entière, accepte par sa soumission la déconstruction de toute notre histoire, notre culture et nos traditions jusqu’à sa dissolution dans la grande fosse sceptique nommée Union Européenne.
    Pendant ce temps, on s’indigne, on culpabilise tous ceux qui n’accueillent pas des migrants clandestins auxquels il faudrait, paraît-il, à peu près tous les minimas sociaux refusés aux autochtones.

    Jusqu’où va-t-on descendre ?
    Réponse : tant que nous nous crisperons sur le peu qu’il nous reste... ça fait encore quelques années à supporter.

     

    Répondre à ce message

  • #2069052

    C’est vraiment effrayant en effet. Pourtant ne tombons pas dans l’hypocrisie et regardons notre propre lâcheté avant de pointer du doigt celle éventuelle du maire ou des habitants de la commune concernée...

    Oui, regardons nous et soyons honnête envers nous-mêmes. Accueillerons nous le SDF, ou le couple qui dors dehors dans une voiture, une tente quechua au milieu de 5 ou 6 couettes au bas de notre immeuble cet hiver et dont nous SAVONS qu’ils dorment dehors à quelques pas de chez nous ? Ne serait ce qu’une nuit, ou une douche, un café chaud...pas si sûr.

    Leur lâcheté, c’est la notre à tous, sans ambiguïté...certains se donnent "bonne conscience", se rattrapent à leur manière par leurs actions en participant à la banque alimentaire, leurs dons, de leur temps en volontariat dans diverses actions de récolte de denrées alimentaires, la redistribution, d’aller voir comment "ça va"...
    C’est un geste comme un autre, toujours mieux que rien. Pas suffisant pour empêcher ces situations c’est vrai aussi.

    Pour beaucoup on peut appeler ça aussi de l’impuissance. Ces gens ne voulaient rien.
    Pour avoir fait du 115, allez faire bouger un SDF pour qu’il accepte une place en hébergement quand il en a pas envie ! Vous ne pouvez pas l’y obliger, juste le convaincre, et s’il ne veut pas, la seule chose que vous laissez : un sandwich deux tasses de café chaud pour la nuit.

    C’est ce genre de situation qui nous montre à quel point ce qui paraissait impensable il y a encore 20 ans, aujourd’hui est réalité et sera demain pour ainsi dire fréquent. Regression totale.

    Que dirons nos descendants dans 50 ans sur notre époque ?

     

    Répondre à ce message

    • #2069122

      Il y a plusieurs centaines de milliers de migrants en France qui mangent notre pain , ils sont indirectement responsables de la mort de cette personne et de la dégradations de nos conditions de vie. Il va falloir prendre des solutions radicales . La première en temps que français est de mépriser ces migrants et étrangers qui occupent notre pays.

       
    • #2069277

      Les politiques sont directement responsables de cette situation.
      Taper sur les immigrés c’est plus facile et plus confortable c’est sur

       
    • #2069335
      Le 24 octobre à 13:37 par Jules Guesde
      Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

      les parasites du pouvoir d’en Haut comme les parasites du pouvoir d’en Bas se sont enrichis outrageusement en France en appauvrissant les Français à leur dépens .

       
    • #2069443

      Merci, votre commentaire illustre parfaitement l’absurdité du système électoral.

      Voter, c’est se rendre impuissant. Et lorsque tout va mal, nous avons juste à nous décharger moralement sur les élus : "c’est pas de ma faute, moi j’ai voté pour un type qui est censé gérer ces problèmes...donc venez pas m’emmerder."

      Bref, entièrement d’accord. Dans un village aussi petit, ce sont d’abord les habitants qui auraient du venir en aide, et seuls deux personnes l’ont fait...

      Pour être franc, il est fort probable que je n’eusse rien fait non plus pour aider ces gens.

      Quand on dit que la société est pourrie, il faut surtout comprendre que le capital a colonisé l’intégralité des esprits, du p’tit gars honnête à la dernière des fripouilles.

       
    • #2069484
      Le 24 octobre à 16:55 par Jules Bonnot
      Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

      faut arreter de considérer les migrants comme des angelots victimes du grand méchant loup ! arrivés en masse illégalement et clandestinement pour ensuite etre légalisés et mis en lumière par la Mafia Maçonnique ! et pendant ce temps là de plus en plus de familles Françaises trahies et abandonnées par les pouvoirs publics de la RF Maçonnique sombrent dans le misérabilisme et se voient obligées d’aller quémander de la bouffe aux restos du cœur , dans les banques alimentaires , au secours populaire Français ! les Français modestes de la classe populaire se font bouffer par les migrants ! c’est la loi de la jungle et ces gens là sont les premiers à le savoir et à le pratiquer ! ils ont en rien à foutre des Français ! tout comme le Pouvoir Profond Maçonnique ! point barre .

       
    • #2069639
      Le 24 octobre à 20:06 par sylvie une française
      Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

      @peg

      Vous êtes totalement désabusé(e)...
      Si ! La Mairie est responsable du drame qui vient de se passer.
      Ces personnes ne voulaient rien, qui vous l’a dit ?
      Ce couple aurait dû être relogé depuis longtemps, la preuve est qu’il a été trouvé un domicile au conjoint et il ne l’a pas refusé.
      Le 115 ne vous a pas réussi, vos propos sont confus.

       
    • #2070107

      la préférence Nationale n’a pas lieu d’etre dans cet état de non droit pour les Français en France mais dans cet état de tous les droits pour les Migrants c’est la préférence pro immigrationniste de BXL à Paris pour la France qui a perdu sa souveraineté et qui a été mise sous curatelle/tutelle au Mondialisme .

       
  • #2069108

    Bonjour à tous,
    Je suis travailleur social depuis 10 ans auprès de ceux qu’on appelle "SDF"...et il y a de quoi peter un câble face à des réalités imperceptibles tant que l’on a pas naviguer dans ce système de merde de l’aide aux personnes à la rue : 1/ le système 115 qui fait que l’on demande à des personnes, souvent folles ( les hôpitaux psys freinent des 4 fers pour prendre en charge des personnes aux pathologies psys lourdes) où alcooliques ou encore qui n’ont pas de téléphone portables ou toxicos, ou étranger qui ne parlent pas la langue... d’appeler le 115 ( parfois plus d’une heure d’attente) pour qu’une personne vous dise "désolé, pas de place"... Ça coûte un fric de malade de payer des écoutants tout cela pour dire qu’il n’y a pas de place...un répondeur automatique ferait l’affaire et ferait économiser beaucoup d’argent, et cela décourager ait moins les gens ( on leur demande d’appeler régulièrement alors qu’il n’y a plus de cabine téléphonique...)
    2/ au delà du manque de place d’hébergement, les foyers font leur marché : ils veulent du clochard propre qui ne piccole pas, sain d’esprit et qui marche au pas ...

    3/ les éducateurs spécialisés que nous sommes sont les garants de ce système car nous sommes devenus de simples exécutants carriéristes effrayés par la perspective du chômage, intelectualisant et psychologisant sans arrêt, bref des demi-cons abrutis par cette société athée de grande consommation.
    4/ la misère n’a pas de nationalité, de religions, de couleurs. Quand on pue, qu’on est fou, sans argent, être musulman, arabe ou noir n’est pas un atout, faut pas rêver.
    5/ le logement coûte bien moins cher qu’une place en hébergement ( voir le programme "housing first"), en vérité ce n’est pas une question de fric...je pense que si l’état laisse perdurer ce système qui marche sur la tête, c’est pour effrayer les cons sommateurs que nous sommes.
    Bref, l’aide aux plus démunis qui était tenue par des religieux et des militants est tenue aujourd’hui par des éduc’ spé qui marchent au pas. L’état l’a compris bien tôt et a professionnaliser cette noble tâche pour faire places a des abrutis diplômé s

     

    Répondre à ce message

    • #2069193

      Vous avez a la fois tort et raison...Le 115 en général (pour ne pas dire toujours) est surtout sollicité par les "acteurs sociaux" (maraudes, medecins, assistant social...) rarement par le "sdf" lui même pas uniquement parce qu’il n’aurait pas de portable, aujourd’hui beaucoup en possèdent un (oui 25 ans de maraudes et j’ai vu l’evolution sur ce point, c’est un fait, le sdf des années 2010/2020 n’est plus celui des années 80/90) meme si l’autre fait est réel : il n’y a plus de cabines téléphoniques aujourd’hui et ça c’est un vrai scandale.
      Le 115 a donc été créé a la va vite et pouf "démerdez vous avec ça on a fait ce qu’on a pu, dites pas qu’on a rien fait", et concrètement personne n’a vraiment revu les choses en profondeur pour améliorer le système efficacement en amont et aval.

      2/Les monastères aussi avaient leurs exigences, faut pas rêver, ce n’étaient pas des lupanards ou tout était permis, la charité avait ses limites et ses règles implicites...le comportement devait être décent.
      Mais vous mettez en evidence des faits : en effet les hébergements ne sont pas fait pour gérer des situations de règlements de compte par exemple et leur rôle c’est juste d’accueil pour la nuit et hop dégagez ! Donc normal qu’ils demandent à minima que le comportement soit correct. Allez demander au gringalet de 18 piges payé au lance pierre en emploi aidé, de séparer deux gaillards avinés de 40 ans qui se tabassent pour une couverture et un vol de bouteille fictif !

      3/Vous en avez conscience, ce qui contrairement a d’autres qui restent dans leur trip vous met loin devant
      4/Ca, la dessus...c’est un fait, dieu merci certains arrivent à passer au dessus de ça
      5/Le "clochard" a toujours existé et autrefois jouait un rôle social, aujourd’hui mis en exergue et amplifié pour oui maintenir en laisse.
      Mais faut pas se leurrer et idéaliser l’aide tenue il y a bien longtemps par les religieux, ce n’était pas paille fraiche, et douche tous les jours. La sociologie était différente, la notion de charité était bien différente, la proportion de croyants aussi, la relation entre "eglise et etat", mais aussi la croissance du nombre de clochards.

      Il ne faut pas s’imaginer que si d’un claquement de doigt on disait paf les religieux reprennent en main la chose, pouf ce serait mieux...Non, il faudrait que la société aussi change avec, un retour aux règles, de changement de normes de valeurs...autant rêver...

       
    • #2070194

      Vos deux témoignages sont intéressants.
      Sur les éducateurs spécialisés je vous félicite pour votre lucidité..

       
  • #2069188

    En mai 2017, pour qui ont voté toutes ces braves gens submergées par l’émotion ? On connaît déjà la réponse. Les Français vont-ils enfin avoir un sursaut de dignité, à l’instar des Anglais, des Américains et des Italiens, ou vovont-ils se laisser crever de manière certes triste, mais surtout grotesque et affligeante ?

     

    Répondre à ce message

  • #2069274
    Le 24 octobre à 11:35 par FRANCE LIBERTE
    Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

    UIn copain m’a parlé d’une Maire, une certaine Mme T......, de la commune de Gentilly dans le 94 : Elle avait déboursé 300.000 € d’hotel pour une vingtaine de clandestins africains !
    Mieux que çà, il parait qu’elle leur avait promis des logements, comme après les élections elle ne pouvait pas tenir cette promesse, il ont voulu envahir la marie : il a fallu l’intervention ed CRS !!
    Voilà ou l’argent des travailleurs français va !

     

    Répondre à ce message

  • #2069276
    Le 24 octobre à 11:45 par Tortue Géniale
    Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

    Les français (surtout les gauchistes) préfèrent s’occuper des migrants clandestins.
    C’est une misère plus sexy, plus exotique.
    La plupart des français n’en ont strictement rien à foutre de leur prochain du moment qu’il a un épiderme un peu trop clair.

     

    Répondre à ce message

    • #2069340

      C’est malheureusement vrai, je le constate moi-même régulièrement avec consternation et désolation. C’est bien la preuve qu’il n’y a rien de plus efficace et de plus dangereux que la propagande.

       
    • #2069381

      maintenant si dire purement et simplement la Vérité est de la propagande ! que dire alors des mensonges éhontés de ces (pseudo) pouvoirs publics et de la manipulation étatique dont sont victimes les Français depuis des décennies concernant ce méga problème récurrent de la migration de masse et de l’immigration invasive en France .

       
    • #2069825

      Max, c’est exactement ce que je dis, merci de lire correctement avant de répondre.

       
  • #2069300

    Il faut aider les clandestins, les autochtones, trop blancs, trop disciplinés, trop habitués à travailler, trop anti-racisés peuvent crever dans leur bagnole de froid ou de faim ! Le grand remplacement c’est un projet politique et c’est maintenant !

     

    Répondre à ce message

  • #2069379
    Le 24 octobre à 14:32 par Nicolas Eymerich †
    Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

    C’est de sa faute, quelle idée d’être française en France , ici soit, tu es migrants, soit tu es toxico, soit tu es très riche, et encore toxico, tu peux mourir dans ta voiture , il te reste que migrant ou très riche
    Donc elle l’a un peu chercher, Obono, Macron, Cukerman, BHL, Cédric Herrou, Kalifa, Fabius nous ont prévenu non ??
    Bon bien faut pas chialer maintenant, c’est notre lot à tous
    Bienvenu dans le réel

     

    Répondre à ce message

  • #2069865

    Il n’y a pas de migrants en Vendée, dans une société saine et de tradition catholique comme la Vendée les gens devrait s’aider ?

     

    Répondre à ce message

  • #2069883

    C’est toujours la même histoire. Celui qui parle dans la vidéo, veut se racheter une conscience, en accablant la "mairie", et comme toujours dans ce pays, en attendant toujours tout de la puissance publique. Comme si la mairie avait une baguette magique. Et des moyens illimités. Si c’était un vrai homme, avec une vraie charité chrétienne, il l’aurait pris chez lui. Prend la chez toi ou ferme ta gueule.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents