Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

Une vraie souffrance, non communautaire...

Une femme pauvre et malade meurt dans la voiture dans laquelle elle vivait depuis plusieurs mois, et ce, « dans l’indifférence des autorités », nous dit l’article.

Mais les autorités n’en ont plus rien à foutre de la souffrance des gens. Quand les Français comprendront-ils que les autorités ne pensent pas à eux, et qu’ils doivent désormais se débrouiller seuls pour plein de choses ?

La sécurité, physique, alimentaire, sociale, c’est maintenant l’affaire de chacun, l’État providence a lâché l’affaire selon la volonté des forces libérales aux commandes. La seule souffrance qui intéresse l’État, c’est celle des communautés organisées, qui captent toute l’attention (médiatique) et la subvention (étatique).

Ceux qui surjouent leur souffrance devant les caméras devraient jeter un œil sur la souffrance silencieuse des Français qui crèvent à petit feu. Parce qu’un jour, ça risque de ne plus être silencieux.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Les habitants du Fenouiller en Vendée sont choqués. Mardi soir, une femme est morte après avoir vécu plusieurs mois avec son mari dans sa voiture. Isabelle était très affaiblie. Le couple avait dû quitter son logement au printemps 2017 et s’était retrouvé sans solution.

 

C’est un drame de la misère qui touche Le Fenouiller, village de 4.700 habitants en Vendée. Isabelle, une femme de 58 ans, est décédée mardi soir. Malade et sans emploi, elle dormait dans sa voiture avec son compagnon, Emmanuel. Les habitants sont choqués, tristes et certains n’hésitent pas à pointer du doigt l’indifférence des autorités.

 

 

Des mois à dormir dans leur voiture

[...]

Isabelle et Emmanuel, très discrets, n’osaient pas demander de l’aide. Mais le gérant de la supérette et un couple de riverains, René et Catherine, se sont tout de même rendus compte de la situation et leur ont apporté de la nourriture. Quelques jours avant le drame, ils ont également alerté la mairie et les services du département.

Lire l’article entier sur francebleu.fr

 

Abandonné par l’élite, le peuple prend soin de lui-même,
lire sur Kontre Kulture

 

Pauvreté et aide sociale en France, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En même temps , pour ce genre de cas il n.’y a pas de solidarité , même des témoins ! Pendant des mois , sans que personne ne bouge ! Ça va plus vite avec des migrants !


  • cela aurait pu être moi, car je me suis retrouvée à la rue également, en Vendée et c’est mon fils qui est venu me chercher, en centre d’hébergement, il n’ y a plus de place, et les couples sont séparés, il choisissent les gens à héberger, mais les français sont laissés à l’abandon

     

  • En Eure et Loir, il y a plein de maisons à vendre alors que cela est assez vert et qu’il n’y a pas d’insécurité.
    Une maison s’y loue 500€ par mois, à deux ou trois personnes cela reste finançable.
    C’est toujours mieux que d’être dans une voiture.
    Il faut chercher en centre village pour avoir accès aux commerces.

     

    • moi perso je suis endetté au prés des impots et en tant que fonctionnaire on me preleve a la source pres de la moitié de mon salaire me laissant pour vivre 800 euros avec cela je n’arrive pas a payer mon loyer mon essence mon assurance mon credit pour ma voiture .pour aller travailler et une nourriture saine !résultat je suis en arrêt maladie pas le choix !mais comme je peux pas me payer ni complementaire ni mutuelle(pourtant je devrais porter des lunettes et me faire operée d’un genou mais impossible car je je vais etre bientôt en mi traitement !et gagner moins qu’une personne au RSA sans les avantage tel la CMU ou prime d’activité .j’ai bien peur d’avoir le même avenir que ce couple .je vais droit dans le mur mais cela ne semble ni gêner le trésor public ni mon employeur


  • #2068400

    Malheureusement on est qu’au début de l’automne.


  • c’est attristant de constater que les français ne sont plus prioritaires dans leur propre pays,on réquisitionne des batiments publics,on rachète des hotels Formule1 pour loger aux frais de la princesse ces nombreux professeurs d’université,chirurgiens et ingénieurs qui déferlent d’Afrique sub saharienne tout les jours.


  • AH bah ça quand les pauvres meurt ca fait pas la une des journaux comme pour les affaires bidon de merluchon la pleuniche ou tout le reste

    La pauvreté en France y’en a beaucoup et je le voit tout les jours dans les rues
    Un conseil a tout ceux qui galère quitté Paris et les grandes ville chère et allé dans une petite ville du sud ou les loyé sont moins onéreux et les hivers plus doux ca vous aidera à mieux finir vos fin de mois et ci vous avez un jardin c’est encore mieux


  • Logique, hélas !
    Les "autorités" qui n’ont plus d’autorités que le nom, n’ont qu’une préoccupation, le logement prioritaire tout confort des "clandestins" chers aux mondialistes, avec des aides prioritaires, et tout cela au détriment des français de toutes extractions.


  • Article à mettre en parallèle avec l intervention de Pierre jovanovic.
    Ces vidéo sont absolument à voir.
    Ily en a qui vont dire avec cinysme que c’est la faute des étrangers,chose qui a rien a avoir avec ce qu attend la Grèce bis.

     

    • Ily en a qui vont dire avec cinysme que c’est la faute des étrangers,chose qui a rien a avoir avec ce qu attend la Grèce bis.

      Ce n’est pas exact.La france est endettee.Quand elle emprunte du pognon,ceux qui lui pretent lui disent :"on te prete mais tu prends 100 000 migrants".Pourquoi ? parce que ces migrants vont apres voter en france dans le sens des interets du pays preteur.Quand les emirats achetent le PSG, au depart les politiques ont dit non,ca serait trop visible trop la honte.Et au bout d’un moment,la pression du besoin de pognon,la pression des "musulmans de 2,3generations",ca passe.
      Et bien sur on tond et on abat le troupeau pour payer les interets et rembourser la capital.Et comme en grece,qu’est ce qu’on a en echange de cette dette ?


  • Notre armée se lance dans des aventures militaires qui coûte chaque année des milliards et cela pour les seuls intérêts d’Israël.
    Cet argent serait plus utile s’il était dépensé pour revaloriser les petites retraites chez nous.
    Une honte.


  • Une histoire triste et révoltante.
    Tellement représentative de la France maintenant.
    Le gouvernement jusqu’à son plus haut niveau, hait les habitants de notre pays. Il les dépouille sans vergogne, mais offre du fric de nos impôts à ceux qui hébergent des migrants pleins d’allocs.

    A signaler aussi l’histoire de cette femme qui s’est enchainée à un poteau devant le tribunal de Bobigny et fait une grève de la faim, pour protester contre le squat de son appartement. Belle image de la raie publique maçonnique
    http://www.bvoltaire.fr/les-squatte...


  • #2068464

    Cette malheureuse femme décédée se prénommait Isabelle.
    Si elle s’était prénommée Hapsatou, Aïcha ou encore mieux Rebecca, les pouvoirs publics se seraient démenés. La mairie prévenue par un citoyen devrait être attaquée en justice pour "non assistance à personne en danger"...Mais ne rêvons pas, la "justice" en France, n’est qu’une sinistre pantalonnade.

     

    • @Pierre Verdier
      Je pense pour ma part que le fait de s’appeler comme vous voulez ne change rien à une situation de précarité et de pauvreté.
      Faire croire ici que si la dame avait été noire ou arabe, on (L’Etat) l’aurait aidé, c’est nous prendre pour des trompettes.
      Les liste des morts dans la rue est accessible via le site de la croix rouge.
      La majorité sont des hommes entre 40 Et 70 ans. Heureusement pas trop de femmes.
      Et concernant les noms vous verrez qu’il y a des noms d’africains (souvent de faux noms car sans papiers) de maghrébins, de polonais, de turcs, de russes, de portugais etc...La majorité de ceux dcd en rue, portent bien entendu des noms bien Français.
      Comme l’on bien décrit en préambule nos camardes de la rédaction , l’Etat n’en a absolument plus rien à foutre des gueux, quels qu’ils soient.
      La question n’est pas raciale mais bien économico politique dans ce cas.
      Ne varietur
      Lavrov.


    • pierre verdier, je vous arrête tout de suite, vous voyez beaucoup de Rebecca à la rue ? Moi, pas !!!!


    • #2068756

      @ Lavrov,

      On ne peut ignorer le plan de destruction des occidentaux mis en place par les sionistes, pour eux, la question est bien raciale. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’ils ont choisi - entre autres joyeusetés - l’immigration pour pouvoir mettre leur plan à exécution.

      De plus, économiquement parlant, et politiquement parlant également, pour qu’un peuple survivre, il faut qu’un certain protectorat soit appliqué en sa faveur : très concrètement, on ne peut accueillir d’autres personnes tant qu’il y a du chômage, de la précarité ou des français dans la rue, de la même manière qu’on ne peut demander aux français qui travaillent de cotiser pour un nombre toujours croissant d’individus ou de structures ayant pour but d’aider ou d’intégrer ces derniers. C’est une question, pour le coup, de logique mathématique, un territoire n’est pas extensible, ses emplois et sa richesse non plus. Dit autrement, en favorisant les uns en les accueillant ici, ils savaient très bien qu’ils allaient en mettre beaucoup d’autres sur le carreau, et ceci correspond parfaitement aux directives qu’ils se sont fixées pour mener leur guerre à l’Occident.


  • La majorité des fonctionnaires de tous poils ne sont intéressés que par leurs propres personnes et leurs petits conforts ; et temps qu’ils pourront en profiter, ils en profiteront...Ce qui tue cette p......de société, c’est le confort matériel et moral de petit-bourgeois que sont devenus les français. Sea, sex and sun, le reste, ils s’en tapent...La dernière preuve, le " pas de vague " des instits, surtout pas perturber l’ordre pour contunier à bien profiter , malgré tout...


  • Ce qui me choque le plus ce n’est pas l’indifférence des autorités mais le fait que des hommes et des femmes d’une cinquantaine d’années soient à ce point esseulés ! Pas d’amis, pas de cousins, ni de frères, ni de sœurs...enfin bref personne pour leur tendre la main, leur offrir une petite piaule, leur prêter un cabanon au fond du jardin...en attendant qu’ils retombent sur leurs pattes...
    La société moderne produit des individus atomisés, sans attache, sans racine, des ilotes réduits à l’impuissance à la plus totale dès lors où le ciel leur tombe sur la tête...

     

    • Commentaire pertinent. Où était sa famille ? Parents ? Sœurs ? Frères ? Enfants ? Cousins ? ... Je note également que beaucoup ici s’en prennent aux "autorités", ainsi, cela serait le devoir de Paris et de ses extensions en provinces de régler ce genre de problèmes ? S’il faut l’aide de l"État à quelques voisins pour héberger chez eux des français en galère... Les gens ont choisi l’individualisme en toute connaissance de cause et ben voilà.

      Payer des impôts ne remplace pas le devoir envers sa communauté locale et nationale. On ne s’en sortira pas en attendant la prise de l’Élysée par Vercingétorix, faut pas rêver.

      Paix à son âme. Courage à son mari.


    • Les Français ne sont pas culturellement adaptés à l’aide familiale.
      Ils sont adaptés à l’entr’aide, ce qui est différent. Je t’aide à couper ton blé, tu m’aides à construire ma maison.
      Pour l’aide sans contrepartie possible : cas du très-pauvre au point de ne pouvoir se loger, il y a dans les familles un consensus : on ne se voit plus. Les uns se sentent gênés de ne manquer de rien, et ne veulent pas blesser le démuni en lui proposant de l’aide brute. Les autres ont leur fierté.
      C’est comme ça, nous ne sommes pas des Africains.
      Ma mère n’avait qu’une peurt dans sa vieillesse : dépendre de ses enfants. Toute sa vie, elle s’est organisée pour assurer une indépendance économique.
      Les Français sont ainsi. Appauvrissez-les, ils déprimeront tout seuls.


    • #2068680

      Vos deux commentaires précédents sont très pertinents et touchent très justes.

      Une société fondée sur l’individualisme et sur le consumérisme fragilisent tous les individus qui ne cultivent pas les médiations communautaires traditionnelles : famille, vrais amis issus d’engagements communs, communauté de foi, etc...

      En cas de coups dur qui peuvent arriver à chacun d’entre nous (maladie, divorce, perte de l’emploi..) alors votre réseau personnel peut vous aider à rebondir, par exemple en vous hébergeant et en vous aidant dans vos démarches.

      Ce fait divers en dit beaucoup sur une société qui flatte l’ego et l’individu roi, alors que c’est bien votre communauté de destin qui pourra vous aider à affronter les épreuves de la vie.


  • Elle avait le tort de n’être pas une immigrée clandestine, il y aurait sûrement eu un Herroux ou assimilé pour voler à son secours et lui apporter : toit, nourriture, vêtements, soins médicaux, argent de poche, smartphone dernier cri..

     

  • les Français originels SS (Souche & Sang) peuvent creuver la gueule ouverte dans l’abandon le plus total ! priorité absolue aux migrants , aux allogènes pour le logement , l’insertion sociale ! la RF Maçonnique et Satanique veille à l’extinction de la Nation France en éliminant systématiquement les derniers rebelles Gaulois , Francs et Celtes au cas ou il y en existerait encore !


  • "La seule souffrance qui intéresse l’État, c’est celle des communautés organisées"...Qu’attendent donc les français pour s’organiser en communauté organisée ?


  • Je constate le même phénomène dans ma ville. Comme il s’agit d’un ancien artiste de rue britannique...il n’a aucune aide. Je passerai cette après-midi à la mairie pour faire avancer sa situation. La ville voit arriver de nombreux migrants et parvient à les loger...mais lui n’a droit à rien !!
    Le constat est franchement humiliant pour les citoyens qui se voient rétrograder.


  • On s’occupe de reloger les migrants de Calais ,on ne peut pas tout faire ,nos moyens sont limités ..
    Les soins dentaires et autres seront gratuits pour les vioques mais il faudra qu’ils déboursent 20% de plus mensuels sur leur complémentaire .
    Pauvres vieux chnoques ils feraient mieux de passer à l’euthanasie comme dans "Soleil Vert " !

     

  • #2068548
    le 23/10/2018 par C’est quand même ...
    Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

    C’est quand même aussi honteux du côté des habitants, 4700 âmes et seulement 2 pour s’apercevoir ... vers les derniers jours de sa vie ... que cette femme arrivée à 31 kgs souffrait.

    Avec toutes les commères et "guette au trou" qui arpentent les rues et sont toujours au courant du moindre vent qui passe, il n’ y en pas eu un seul pour informer (et créer une chaîne de solidarité) qu’il y avait des gens esseulés, miséreux et âgés qui subsistaient dans une voiture jour et nuit. C’est minable.

     

    • Vivant aux US, pays de l’individualisme au plus haut, je suis toujours étonnée de la solidarité des gens et des moyens d’organisation rapide et efficace pour assister les dévastés. Habitant a moins de 30 km de la zone touchée par le dernier ouragan Micheal en Floride qui a complètement anéanti tout sur son passage, tous mes voisins et amis se sont postés volontaires pour assister dans la zone sinistrée et/ou héberger des familles sans abri. J’en suis touchée car c’est fait avec beaucoup de coeur et de générosité, plus personnes ne comptent les heures ou les moyens apportés, on aide du mieux et c’est tout.

      Des medecins et infirmiers ont aussi ouverts leurs cliniques pour offrir gratuitement tous les soins médicaux nécessaires.


    • #2068721

      @Rie

      Ton commentaire sur les USA est intéressant mais mérite d’être précisé pour être bien compris.
      "L’individualisme" américain s’exprime principalement contre l’Etat (fédéral, national).
      Ainsi, un américain ne veut pas être limité dans sa liberté par la puissance publique.

      Mais, les américains sont aussi très communautaires, cela signifie qu’il s’appuie dans leur vie personnelle sur leurs communautés traditionnelles : famille, communauté de foi, voisinage, ville, entreprise.
      Par conséquent, en cas de coups dur et d’épreuves, les américains peuvent s’appuyer sur leurs forces collectives pour faire face et n’attendent pas tout de l’Etat.

      Le problème Français, c’est que notre individualisme s’exprime principalement contre les communautés traditionnelles : désintégration familiale, rejet de l’Eglise, chacun pour soi et l’Etat pour tous !


  • Pourquoi les gens qui s’indignent ne lui ont pas proposée de l’aide. Ils auraient pu l’héberger, lui offrir une vie digne !

     

    • On sait que dans beaucoup de campagnes, en Vendée en particulier, les gens ont de grandes maisons, des chambres vides, les enfants ayant déserté pour la ville, de grands garages, un abri pour les outils au fond du jardin, une grange...

      De plus, tout le monde se connait, le bouche à oreille fonctionne très bien, celui qui aurait eu envie d’aider un peu avait tout loisir certainement...

      Et Môsieur le maire pouvait aussi lever le petit doigt, aider dans cette recherche d’une bonne âme s’il n’avait pas, lui, les moyens.


  • Oui mais comme diraient certains roitelets de la démagogie : « Les pauvres c’est comme les grecs, ils se plaignent beaucoup d’être pauvres, mais c’est une stratégie pour ne pas travailler ou payer ses impôts, c’est comme les migrants, c’est un sujet secondaire imposé par l’oligarchie pour escroquer jean-surfer assis toute la journée derrière son ordinateur. Le plus important, c’est la très sainte-dette (3x supérieure à tout ce que la planète peut produire en un siècle) que l’on peut payer si on se retrousse tous les manches ! D’ailleurs, si elle avait travaillé comme un allemand ou un japonais (70h par semaine au moins et sans se plaindre), ça ne se serait pas terminé aussi mal pour elle. »


  • "Quelques jours avant le drame, ils ont également alerté la mairie et les services du département."

    - Mairie = représentant de la république = franc-maçonnerie = anti-Français
    - Département = représentant de la république = franc-maçonnerie = anti-Français

    Les Français "de souche" ont abandonné leurs racines Chrétiennes (ou pire collaborent avec la république (fonctionnaire / droit de vote)), ils sont donc devenus égoïstes donc pas étonnant qu’ils crèvent dans l’indifférence générale.

    La religion et la patrie sont les seules valeurs communes à tout le monde. La patrie étant squattée par la république anti-Française, il ne reste que la religion pour nous ressouder. A bon entendeur.


  • Liberté -Egalité-Fraternité qui disait ....

     

    • Merci, j’allais le dire !

      Pour débloquer des fonds et des logements pour les migrants, no soucis,

      pour mettre 200 millions d’euros dans la dilcrah et

      autres associations parasitaires, no soucis,

      pour le ou la gueux autochtone à la rue, bah la y a plus de sous,

      circulez ya rien a voir ! Paix à son âme pour cette dame !


  • Le maire de la commune est responsable .La première des choses aurait été de leur venir en aide en trouvant une solution rapide, déjà pour les loger .Les solutions pour trouver un logement et de l’argent pour des migrants, pas un , mais des, ils arrivent à les trouver très rapidement, offrant même 1500 euros à ceux qui seraient censés les loger et les nourrir .Pour le maire de cette commune, c’est non-assistance à personne en danger .La situation n’étant pas récente, en plus C’est peut-être la couleur et la nationalité qui devait déranger ce maire.À sa place, j’aurais des difficultés à m’endormir le soir, ainsi que toutes les personnes de cette mairie qui sont tout autant responsable, et apparemment pas très émotif, et encore moins réactif..


  • #2068676
    le 23/10/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

    N’opposez pas les migrants aux Français Blancs.
    La misère, c’est la misère.

    J’ai vu des points de distribution de soupe populaire dans différents quartiers parisiens.
    Des gens qui attendent, dans la rue, en file, pour avoir une p’tite ration de bouffe (2018).
    On ne pense pas au racisme, dans ces cas-là.

    Et puis, il y a des gens à la rue parce qu’ils ont un comportement antisocial, alcooliques, toxicomanes, qui sont fous, tout simplement : tu fais quoi, avec cette population ?
    C’est pas si simple.

    Moi, je connais un mec qui a vécu comme ça dans une voiture, mais auparavant, il avait une femme et des enfants, une maison.
    Seulement, il est alcoolique, et il a la passion du jeu : il s’est consumé tout seul, au détriment de ses proches.
    Dans des accès de rage, il tapait dessus.
    Tu fais quoi, avec ces gens-là ?

    Tu accuses les clandestins ?
    Sérieusement, un problème après l’autre.

     

    • Tu as également raison. J’ai rencontré un de ces cas récemment qui se plaisait comme parasite, profitant de toutes les associations de la ville tout en pestant contre le système.
      C’est franchement compliqué à gérer car il refuse tout travail, probablement trop sale pour Monsieur !
      Le plus simple pour un SDF est de changer de ville ou de pays...pour ne pas être reconnu...


    • C’est juste que devant l’immensité des problèmes auxquels nous avons à faire face, la première des choses serait de stopper l’immigration. A défaut de pouvoir le faire, il suffit de l’annoncer fermement comme Salvini et de orendre quelques lesures (durée de franchise avant de toucher kes audes sociales, remise en cause du droit fu sol etc...)
      Et puis, derrière votre remarque, tout humanitaire qu’elle soit, se cache le problème de la nation. Oui ou non, la communauté nationale doit-elle prévaloir ?


    • Exact.
      J’ai bossé comme travailleur social pendant une trentaine d’année, j’aime mieux vous dire que c’est pas si simple. J’avais plus de 350 situations à suivre en moyenne par an sans compter les permanences, les visites à domiciles, les situations d’urgence pour placement d’enfant en danger, etc ... c’est plus complexe qu’il n’y parait.

      Le problème pour les cas les plus difficiles, est qu’ils arrivent en bout de course où il n’y a vraiment plus rien à proposer sauf si un travailleur social suffisamment éthique et un concours de circonstances comme pour les avocats, ça devient à la tête du client.

      Je ne peux pas dire grand’chose sans subodorer des éléments d’informations dont je ne dispose pas.

      Faut pas tout ramener aux migrants.

      Vu les mentalités actuelles fascinées par l’image, les selfies, les vidéos YouTube et tout l’bastringue tu deviens un héros une fois que tu es mort : là, marche blanche, et tout le toutim.

      Avant, tu peux crever tu n’existes pas. Il faut ÊTRE MÉDIATIQUE et MÉDIATISÉ EN CLAIR OUVRIR SA GUEULE ! c’est pas donné à tout le monde.

      En réalité, nous sommes EN GUERRE ou AVANT-GUERRE. Elle est ÉCONOMIQUE avant tout. Quand tu as besoin de bouffer, il te faut du blé a minima ou un accès au réseau des mémères qui dirigent les restos du coeur donc avoir encore tes paperasses sur toi, prouver qui tu es, combien tu touches etc ... etc... si tu as largué tout ça en plus avec des problèmes de santé ++++ et un faciès d’alcoolo, que tu schlingues, tu n’as plus accès à rien.

      Tel que c’est parti, vers 2019, nous allons probablement vivre une situation comme en Grèce. La baisse des retraites va impacter sérieusement les budgets et je pense que là ils vont commencer à réagir les bisounours francmaçonnés antichrétiens de nos chères communes rurales où les maires sont aussi dans la FM ....

      Ces personnées larguées comme ce couple dans leur bagnole sont en réalité des résistants au système. Ils le prouvent en ne demandant plus RIEN. Faut juste pas les faire chier. La mort de cette dame de 53 ans, c’est comme si elle s’immolait devant nous pour nous délivrer un message qu’elle emporte avec elle, hélas !

      Il faut déjà avoir fait du chemin et en plus avec celui d’E&R pour comprendre l’emprise du système sur les bêtes de somme devenues. Globalement la population vit dans ses peurs, ses angoisses, a perdu confiance en elle. Elle se confine dans ses habitudes, ses croyances. Et chacun son petit train-train !


    • #2068780
      le 23/10/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

      "Oui ou non, la communauté nationale doit-elle prévaloir ?"

      Bien sûr que oui.

      Mais aujourd’hui, c’est quoi, la communauté nationale ?

      Ce n’est pas réductible à une question de couleur de peau.
      C’est croire à des valeurs communes.

      Dans mon 93, les voisins qui m’ont le plus emmerdé, si je fais le constat, étaient des Blancs.
      Dont un sociopathe, hors concours, de la pure raclure.
      Je n’en tire pas pour autant de conclusions.
      Les blédards qui se comportent comme au village m’emmerdent aussi.


    • Enki, j’adore ton message, rien a rajouter...


    • @potpot cucul
      S’il n’y avait pas de clandestins et d’immigrés parasites il y aurait plus de soupe à bouffer pour les Français à la rue.
      Je connais des gens de ton style ,pleurnichouignards qui n’ont bossé que 6 mois dans toute leur vie , habitués à mendier dans les services sociaux et les restos du cœur , arrivés à 60 balais pas fatigués ils se plaignent encore ,gras et bien nourris par la charité d’un peuple culpabilisé depuis des décennies .
      La soupe devrait étre réservée à ceux qui ont été utiles à la société durant plus de 20 ans minimum.
      Tu prèches pour ta paroisse ,que fait ton pays d’origine pour venir en aide à tes potes clandestins ou immigrés SDF ? Est ce qu’il participe au secours de ses ressortissants ?
      Je ne vois pas beaucoup d’Immams venir filer de la soupe aux SDF Français ,ni les accueillir dans les gigantesques mosquées qui pullulent en France .Qu’est ce que tu fais toi personnellement pour eux à ton niveau ? Je ne suis pas chrétien et ne suis désolé de RIEN .


    • #2069508
      le 24/10/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Émotion après la mort d’une femme qui vivait dans sa voiture

      "S’il n’y avait pas de clandestins et d’immigrés parasites il y aurait plus de soupe à bouffer pour les Français à la rue."

      Voilà quelqu’un qui n’a absolument rien compris.
      Ce n’est pas non plus comme s’il y avait des gens qui ont des surplus de richesse matérielle à ne plus savoir quoi en foutre, qui spéculent sur les matières premières, etc...
      Les pauvres sont utiles, à ces enfoirés-là.
      Meurs dans ta haine et tes petites luttes horizontales.
      Tu n’es que le bon clebs de ce que tu prétends dénoncer.


  • #2068696

    Bah oui quelle idée d’aider les français en France, c’est fasciste … Ce pays est de plus en plus dégoûtant.

     

    • Ce pays est de plus en plus appauvri et sa direction (depuis l’étranger) de plus en plus dégoûtante.
      Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes (que nous sommes).


    • Exact ! c’est ce mélange contre nature que le Pouvoir Profond a imposé aux Français contraints et forcés de vivre dans un pays dénaturé , dégénéré et appauvri par cette immigration invasive de masse orchestrée par le Pouvoir Profond et Occulte au détriment des Français .


  • "J’ai travaillé au Monténégro où je remarquais que personne ne dormait dans la rue", se souvient le jeune homme de 26 ans. "Une solidarité naturelle existe pour que personne n’y soit, malgré les conditions de vie plus dures que chez nous. Quand je suis rentré à Paris, j’ai été d’autant plus choqué."

    ("Bordeaux : un jeune ingénieur invente un abri pour SDF", sudouest, 23/02/2018)

    Ce n’est sans doute pas un hasard, pays à majorité orthodoxe. Pendant ce temps, les philosophes des lumières continueront à se déguiser pour notre salut. Amen

     

  • Les logements sociaux c’est pour les migrants, désolé madame.


  • C’est beau la Conscience du Collectif... Dans un monde vivant cela ne pourrait pas arriver, au contraire, tout le monde se mobiliserait pour venir en aide à cette femme...

     

  • “« Les habitants sont choqués, tristes et certains n’hésitent pas à pointer du doigt l’indifférence des autorités. »”

    “Mais le gérant de la supérette et un couple de riverains, René et Catherine, se sont tout de même rendus compte de la situation et leur ont apporté de la nourritur”

    “village de 4.700 habitants”

    Si il y avait eu UNE seule famille avec un minimum de couille, ils aurait preté une chambre à ce couple !! Et sur 4700 habitant, il y avait moyen de trouver !

    Ce n’est que partiellement la faute aux autorités, le reste de la faute va à ce village ou PERSONNE n’a pensé à acceuillir cette personne..bien trop occupé à regarder leur rondelle, faire leur compte ou acheter une nouvelle TV 4K.

    Hypocrite , égoïste et lâche de surcroit !


  • La France charnelle souffre aussi communautairement parlant. Le communautarisme victimaire n’a rien à voir avec le communautarisme légitime.


  • #2068958

    @enki
    Il y a des travailleurs sociaux dans les Mairies ou au moins une assistante sociale. Cette Mairie a été informée et n’a rien fait, les travailleurs sociaux du secteur non plus.
    Deux personnes seules dans une voiture se repèrent aisément. La police municipale n’a rien remarqué non plus ?
    C’est tout simplement de la paresse car il faut monter un dossier pour que l’affaire arrive sur le bureau d’un Juge, cette Mairie n’a tout simplement pas voulu s’embêter.
    Je connais très bien le milieu du social pour y avoir travaillé et je peux dire que je ne crois plus à la vocation des travailleurs sociaux.
    On laisse des enfants en week-end chez des parents alcooliques parce qu’il n’y a pas suffisamment de place dans les foyers et de personnel encadrant etc.
    Les éducateurs ne se cassent plus la tête, ça les fatigue d’aller au Tribunal car il y a de l’attente et à 18 heures maximum, je rentre à la maison.
    En effet, on ne peut compter que sur soi et voilà ce qui arrive.
    Cette dame n’est malheureusement pas le seul cas et la priorité, quoi que vous en dites, est aux migrants. Ceci n’est pas pure invention, c’est du vécu.


  • Et il y en aura d’autres des "affaires" désolantes et dramatiques comme ça. Pourquoi ? Parce que nous vivons dans un pays qui cultive, malgré les discours des uns et des autres, un individualisme mortifère qui exclut de fait tout autre personne qui ne fait pas partie de la minuscule "cellule familiale", dernier fil ténu d’une société qui, toute entière, accepte par sa soumission la déconstruction de toute notre histoire, notre culture et nos traditions jusqu’à sa dissolution dans la grande fosse sceptique nommée Union Européenne.
    Pendant ce temps, on s’indigne, on culpabilise tous ceux qui n’accueillent pas des migrants clandestins auxquels il faudrait, paraît-il, à peu près tous les minimas sociaux refusés aux autochtones.

    Jusqu’où va-t-on descendre ?
    Réponse : tant que nous nous crisperons sur le peu qu’il nous reste... ça fait encore quelques années à supporter.


  • C’est vraiment effrayant en effet. Pourtant ne tombons pas dans l’hypocrisie et regardons notre propre lâcheté avant de pointer du doigt celle éventuelle du maire ou des habitants de la commune concernée...

    Oui, regardons nous et soyons honnête envers nous-mêmes. Accueillerons nous le SDF, ou le couple qui dors dehors dans une voiture, une tente quechua au milieu de 5 ou 6 couettes au bas de notre immeuble cet hiver et dont nous SAVONS qu’ils dorment dehors à quelques pas de chez nous ? Ne serait ce qu’une nuit, ou une douche, un café chaud...pas si sûr.

    Leur lâcheté, c’est la notre à tous, sans ambiguïté...certains se donnent "bonne conscience", se rattrapent à leur manière par leurs actions en participant à la banque alimentaire, leurs dons, de leur temps en volontariat dans diverses actions de récolte de denrées alimentaires, la redistribution, d’aller voir comment "ça va"...
    C’est un geste comme un autre, toujours mieux que rien. Pas suffisant pour empêcher ces situations c’est vrai aussi.

    Pour beaucoup on peut appeler ça aussi de l’impuissance. Ces gens ne voulaient rien.
    Pour avoir fait du 115, allez faire bouger un SDF pour qu’il accepte une place en hébergement quand il en a pas envie ! Vous ne pouvez pas l’y obliger, juste le convaincre, et s’il ne veut pas, la seule chose que vous laissez : un sandwich deux tasses de café chaud pour la nuit.

    C’est ce genre de situation qui nous montre à quel point ce qui paraissait impensable il y a encore 20 ans, aujourd’hui est réalité et sera demain pour ainsi dire fréquent. Regression totale.

    Que dirons nos descendants dans 50 ans sur notre époque ?

     

    • Il y a plusieurs centaines de milliers de migrants en France qui mangent notre pain , ils sont indirectement responsables de la mort de cette personne et de la dégradations de nos conditions de vie. Il va falloir prendre des solutions radicales . La première en temps que français est de mépriser ces migrants et étrangers qui occupent notre pays.


    • Les politiques sont directement responsables de cette situation.
      Taper sur les immigrés c’est plus facile et plus confortable c’est sur


    • les parasites du pouvoir d’en Haut comme les parasites du pouvoir d’en Bas se sont enrichis outrageusement en France en appauvrissant les Français à leur dépens .


    • Merci, votre commentaire illustre parfaitement l’absurdité du système électoral.

      Voter, c’est se rendre impuissant. Et lorsque tout va mal, nous avons juste à nous décharger moralement sur les élus : "c’est pas de ma faute, moi j’ai voté pour un type qui est censé gérer ces problèmes...donc venez pas m’emmerder."

      Bref, entièrement d’accord. Dans un village aussi petit, ce sont d’abord les habitants qui auraient du venir en aide, et seuls deux personnes l’ont fait...

      Pour être franc, il est fort probable que je n’eusse rien fait non plus pour aider ces gens.

      Quand on dit que la société est pourrie, il faut surtout comprendre que le capital a colonisé l’intégralité des esprits, du p’tit gars honnête à la dernière des fripouilles.


    • faut arreter de considérer les migrants comme des angelots victimes du grand méchant loup ! arrivés en masse illégalement et clandestinement pour ensuite etre légalisés et mis en lumière par la Mafia Maçonnique ! et pendant ce temps là de plus en plus de familles Françaises trahies et abandonnées par les pouvoirs publics de la RF Maçonnique sombrent dans le misérabilisme et se voient obligées d’aller quémander de la bouffe aux restos du cœur , dans les banques alimentaires , au secours populaire Français ! les Français modestes de la classe populaire se font bouffer par les migrants ! c’est la loi de la jungle et ces gens là sont les premiers à le savoir et à le pratiquer ! ils ont en rien à foutre des Français ! tout comme le Pouvoir Profond Maçonnique ! point barre .


    • #2069639

      @peg

      Vous êtes totalement désabusé(e)...
      Si ! La Mairie est responsable du drame qui vient de se passer.
      Ces personnes ne voulaient rien, qui vous l’a dit ?
      Ce couple aurait dû être relogé depuis longtemps, la preuve est qu’il a été trouvé un domicile au conjoint et il ne l’a pas refusé.
      Le 115 ne vous a pas réussi, vos propos sont confus.


    • la préférence Nationale n’a pas lieu d’etre dans cet état de non droit pour les Français en France mais dans cet état de tous les droits pour les Migrants c’est la préférence pro immigrationniste de BXL à Paris pour la France qui a perdu sa souveraineté et qui a été mise sous curatelle/tutelle au Mondialisme .


  • Bonjour à tous,
    Je suis travailleur social depuis 10 ans auprès de ceux qu’on appelle "SDF"...et il y a de quoi peter un câble face à des réalités imperceptibles tant que l’on a pas naviguer dans ce système de merde de l’aide aux personnes à la rue : 1/ le système 115 qui fait que l’on demande à des personnes, souvent folles ( les hôpitaux psys freinent des 4 fers pour prendre en charge des personnes aux pathologies psys lourdes) où alcooliques ou encore qui n’ont pas de téléphone portables ou toxicos, ou étranger qui ne parlent pas la langue... d’appeler le 115 ( parfois plus d’une heure d’attente) pour qu’une personne vous dise "désolé, pas de place"... Ça coûte un fric de malade de payer des écoutants tout cela pour dire qu’il n’y a pas de place...un répondeur automatique ferait l’affaire et ferait économiser beaucoup d’argent, et cela décourager ait moins les gens ( on leur demande d’appeler régulièrement alors qu’il n’y a plus de cabine téléphonique...)
    2/ au delà du manque de place d’hébergement, les foyers font leur marché : ils veulent du clochard propre qui ne piccole pas, sain d’esprit et qui marche au pas ...

    3/ les éducateurs spécialisés que nous sommes sont les garants de ce système car nous sommes devenus de simples exécutants carriéristes effrayés par la perspective du chômage, intelectualisant et psychologisant sans arrêt, bref des demi-cons abrutis par cette société athée de grande consommation.
    4/ la misère n’a pas de nationalité, de religions, de couleurs. Quand on pue, qu’on est fou, sans argent, être musulman, arabe ou noir n’est pas un atout, faut pas rêver.
    5/ le logement coûte bien moins cher qu’une place en hébergement ( voir le programme "housing first"), en vérité ce n’est pas une question de fric...je pense que si l’état laisse perdurer ce système qui marche sur la tête, c’est pour effrayer les cons sommateurs que nous sommes.
    Bref, l’aide aux plus démunis qui était tenue par des religieux et des militants est tenue aujourd’hui par des éduc’ spé qui marchent au pas. L’état l’a compris bien tôt et a professionnaliser cette noble tâche pour faire places a des abrutis diplômé s

     

    • Vous avez a la fois tort et raison...Le 115 en général (pour ne pas dire toujours) est surtout sollicité par les "acteurs sociaux" (maraudes, medecins, assistant social...) rarement par le "sdf" lui même pas uniquement parce qu’il n’aurait pas de portable, aujourd’hui beaucoup en possèdent un (oui 25 ans de maraudes et j’ai vu l’evolution sur ce point, c’est un fait, le sdf des années 2010/2020 n’est plus celui des années 80/90) meme si l’autre fait est réel : il n’y a plus de cabines téléphoniques aujourd’hui et ça c’est un vrai scandale.
      Le 115 a donc été créé a la va vite et pouf "démerdez vous avec ça on a fait ce qu’on a pu, dites pas qu’on a rien fait", et concrètement personne n’a vraiment revu les choses en profondeur pour améliorer le système efficacement en amont et aval.

      2/Les monastères aussi avaient leurs exigences, faut pas rêver, ce n’étaient pas des lupanards ou tout était permis, la charité avait ses limites et ses règles implicites...le comportement devait être décent.
      Mais vous mettez en evidence des faits : en effet les hébergements ne sont pas fait pour gérer des situations de règlements de compte par exemple et leur rôle c’est juste d’accueil pour la nuit et hop dégagez ! Donc normal qu’ils demandent à minima que le comportement soit correct. Allez demander au gringalet de 18 piges payé au lance pierre en emploi aidé, de séparer deux gaillards avinés de 40 ans qui se tabassent pour une couverture et un vol de bouteille fictif !

      3/Vous en avez conscience, ce qui contrairement a d’autres qui restent dans leur trip vous met loin devant
      4/Ca, la dessus...c’est un fait, dieu merci certains arrivent à passer au dessus de ça
      5/Le "clochard" a toujours existé et autrefois jouait un rôle social, aujourd’hui mis en exergue et amplifié pour oui maintenir en laisse.
      Mais faut pas se leurrer et idéaliser l’aide tenue il y a bien longtemps par les religieux, ce n’était pas paille fraiche, et douche tous les jours. La sociologie était différente, la notion de charité était bien différente, la proportion de croyants aussi, la relation entre "eglise et etat", mais aussi la croissance du nombre de clochards.

      Il ne faut pas s’imaginer que si d’un claquement de doigt on disait paf les religieux reprennent en main la chose, pouf ce serait mieux...Non, il faudrait que la société aussi change avec, un retour aux règles, de changement de normes de valeurs...autant rêver...


    • Vos deux témoignages sont intéressants.
      Sur les éducateurs spécialisés je vous félicite pour votre lucidité..


  • En mai 2017, pour qui ont voté toutes ces braves gens submergées par l’émotion ? On connaît déjà la réponse. Les Français vont-ils enfin avoir un sursaut de dignité, à l’instar des Anglais, des Américains et des Italiens, ou vovont-ils se laisser crever de manière certes triste, mais surtout grotesque et affligeante ?


  • #2069274

    UIn copain m’a parlé d’une Maire, une certaine Mme T......, de la commune de Gentilly dans le 94 : Elle avait déboursé 300.000 € d’hotel pour une vingtaine de clandestins africains !
    Mieux que çà, il parait qu’elle leur avait promis des logements, comme après les élections elle ne pouvait pas tenir cette promesse, il ont voulu envahir la marie : il a fallu l’intervention ed CRS !!
    Voilà ou l’argent des travailleurs français va !


  • #2069276

    Les français (surtout les gauchistes) préfèrent s’occuper des migrants clandestins.
    C’est une misère plus sexy, plus exotique.
    La plupart des français n’en ont strictement rien à foutre de leur prochain du moment qu’il a un épiderme un peu trop clair.

     

  • Il faut aider les clandestins, les autochtones, trop blancs, trop disciplinés, trop habitués à travailler, trop anti-racisés peuvent crever dans leur bagnole de froid ou de faim ! Le grand remplacement c’est un projet politique et c’est maintenant !


  • #2069379

    C’est de sa faute, quelle idée d’être française en France , ici soit, tu es migrants, soit tu es toxico, soit tu es très riche, et encore toxico, tu peux mourir dans ta voiture , il te reste que migrant ou très riche
    Donc elle l’a un peu chercher, Obono, Macron, Cukerman, BHL, Cédric Herrou, Kalifa, Fabius nous ont prévenu non ??
    Bon bien faut pas chialer maintenant, c’est notre lot à tous
    Bienvenu dans le réel


  • Il n’y a pas de migrants en Vendée, dans une société saine et de tradition catholique comme la Vendée les gens devrait s’aider ?


  • C’est toujours la même histoire. Celui qui parle dans la vidéo, veut se racheter une conscience, en accablant la "mairie", et comme toujours dans ce pays, en attendant toujours tout de la puissance publique. Comme si la mairie avait une baguette magique. Et des moyens illimités. Si c’était un vrai homme, avec une vraie charité chrétienne, il l’aurait pris chez lui. Prend la chez toi ou ferme ta gueule.


Commentaires suivants