Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

Dans cette vidéo, Charles Gave met en lien la pression fiscale française et l’exil des jeunes diplômés.

 

 

Combattre sur le sol français avec Kontre Kulture :

Aller plus loin avec Kontre Kulture :

À lire, sur E&R :

 






Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1985355

    Quitter la France pour des raisons économiques et fiscales c’est une chose, mais il y a aussi d’autres raisons pour lesquels les francais fuient.

    Travailler, financer un état qui opère à votre destruction, à votre remplacement, qui nie votre culture (La culture française je ne la connais pas, le français de souche ca n’existe pas, etc.> attaque vos traditions, votre langue, vos croyances, etc. etc. .
    C’est aussi etre patriote que d’assecher la bète !

     

    Répondre à ce message

    • #1985374
      Le 14 juin à 08:23 par Silence Radio
      "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

      Oui en cuisine on peut toujours retirer les haricots le temps que le jus s’égoutte et les replacer ensuite dans la casserole. Ce n’est pas du tout le même principe avec les populations. L’idée est insensée.

       
    • #1986851
      Le 16 juin à 16:37 par envolées-des-incultes
      "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

      L’idée est bonne.

      Le point litigieux dans la rhétorique de C.Gave, c’est qu’il est d’accord pour accepter un monopole de la violence à l’état.

      A partir de là, le libéralisme de façade de C.Gave se transforme en instrument d’exploitation, avec la complicité de l’état comme tortionnaire légale.

      Le libéralisme doit s’appliquer à tous les niveaux, et aucun monopole ne doit être toléré, sans quoi, les déséquilibres finissent immanquablement en tyrannie.

      Que je sache, C.Gave montre souvent les USA en exemple, or ce monopole n’existe pas aux USA. Le second amendement permet la constitution de milices privées et la détention d’arme. La légitime défense est bien plus protectrice aussi de la personne qui se défend.

      C’est pourquoi des prétendue ligues de vertus tentent sans cesse d’attaquer ce droit constitutionnel ; elles visent la tyrannie sous couvert de pleurniche envers des victimes.

      Je sais que bcp de Français quittent la Fronce pour d’autres raisons que l’économie. L’atmosphère qui y règne désormais est vraiment putride. La place de l’immigration est grande dans leur choix.

       
  • #1985369

    Il a tellement raison, seulement ce n’est pas juste le gouvernment francais ou certaines communautes agissantes qui sont en cause mais la mentalite francaise elle meme qui l’est. Dans mon cas j’ai passe 2 ans a chercher du boulot avec une these en science dure, je ne correspondais jamais car trop vieux, pas assez ceci pas assez ou trop cela. Pendant ce temps je voyais des cretins se faire employer avec leur diplome d’ingenieur venu d’ecoles de merde. Ou je voyais des types du maghreb venir faire leur diplome en France et trouver un job et rester... apres 2 ans je me suis dit, ok, premier CV que j’envois dans un des plus grand labo aux US, je me fait employer pour bosser en collaboration avec le plus grand fabriquant de microelectronique... si j’etais si nul comme les employeurs francais me l’on fait sentir peut etre que je n’aurait pas ete employe...
    L’ecroulement de la France se fait pas le haut, par certaines communaute etc,... mais aussi, et grandement, pas la propre connerie phenomenale de beaucoup de Francais.
    Croyez moi je n’ai pas quite la France par plaisir, loin de la, Je me sentais aussi fortement redevable envers la France, je ne dis pas que les US c’est mieux ou meme genial, je dis juste que le succes des US est en grande partie due a leur mentalite positive et pragmatique. "Le Francais" est extremement critique envers ses pairs mais se sent toujours redevable envers les etrangers.

     

    Répondre à ce message

  • #1985435
    Le 14 juin à 10:07 par FRANCE LIBERTE
    "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

    J’apporte ici mon témoignage et la confirmation de ce que dit ce Monsieur : La France est l’enfer de l’entrepreneur et particulièrement pour celui qui se lance !
    Et je vous évite le détail, car ça pourrait décourager ceux et celles qui voudrait quitter leur job pour se lancer !

    Le Racket à tout les niveaux et même avant que vous ayez fait rentrer le moindre sous !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1985669

    C’est toujours plutôt intéressant et utile d’écouter ce que dit Mr Gave, qui est, au moins, un professionnel experimenté. Il fait partie d’un groupe de plus en plus nombreux de personnes qui s’expriment sur internet afin d’expliquer, démonstrations à l’appui, ce qu’il conviendrait de faire ou pas et pourquoi, à des gens aux manettes qui font ou pas, sans jamais donner d’explications. Oui, cest un ’’dialogue’’ de sourd, ça n’est d’alleurs pas un dialogue car il faut être deux pour cela. En tant que victime ou que spectateur, on se demande où est la ’’vérité’’. On constate simplement que les catastrophes annoncées ne se produisent pas , mais que la seule chose que semble gagner ceux qui sont soupçonnés de les provoquer, c’est du temps...

     

    Répondre à ce message

  • #1985673

    A la lecture des nombreux commentaires de rageux socialisants, on est en droit de se demander si la meilleure politique pour l’Afronce ne serait pas la politique de la terre brûlée.

    Parce que là, on est bloqué de partout.

    Il faut débroussailler dans les grandes largeurs pour redonner de l’oxygène, ou accepter de mourir d’asphyxie à petit feu, sous la botte socialiste, ces curés laïques tortionnaires, schizophrénisants, qui sèment le masochisme et la morbidité dès la jeune enfance.

    C.Gave donne un avis qui peut choquer les défenseurs du statu-quo et les profiteurs de notre asservissement. C’est compréhensible.

    Il n’en reste pas moins vrai que la politique internationale de l’Afronce nous coûte très chère, trop chère, au niveau national ! Ce blocage de l’économie, ce féodalisme, n’est plus tolérable.

     

    Répondre à ce message

    • #1986035
      Le 15 juin à 03:27 par Francois Desvignes
      "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

      De tradition, le système français n’est pas socialiste ou libéral, il est celui d’un pays en guerre.

      Parce que, depuis sa création en 496 jusqu’en 1962 le pays a été constamment en guerre. Civile, étrangère, coloniale, de conquete ou de défense.

      Tout le pays s’est alors organisé pour sa discipline et non pour sa liberté, pour sa sécurité et non sa prospérité.

      Son économie elle même est tournée vers la guerre, l’autosuffisance alimentaire et la forêt de Marly plantée pour fournir nos vaisseaux de guerre en mâts.

      Dans cette économie de guerre permanente, l’État et l’obligatoire y sont prépondérants, l’initiative privée et la tolérance reçues comme dangereuses.

      Limite la traitrise.

      Tout a changé avec les accords d’Evian en 62 : pour la première fois de son histoire, la France est en paix.

      La société institutionnelle-étatique-obligatoire est alors apparue comme une oppression insupportable, la cause légitime qui la justifiait ayant disparue.

      La société contractuelle- d’intitiative privée où tout est autorisé parce que le diktat du profit l’exige a donc revendiqué ses droits et de ce point de vue, Mai 68 est une insurrection capitaliste non assumée ( ET Con béni est un idiot utile)

      C’est ce combat entre la société institutionnelle de guerre et la société contractuelle de paix auquel nous assistons depuis 68, rendant caduques les pseudos clivages, conservateurs/progressistes, socialistes/libéraux.

      C’est en termes d’institutionnels et de contractuels qu’il faut raisonner et leurs deux sous catégories, les exclusifs et les composés :

      - Institutionnels purs : tout ce qui n’est pas obligatoire est interdit
      - contractuels purs : tout est autorisé et il est seulement interdit d’interdire
      - Institutionnels-contractuels : sur un socle obligatoire, des libertés licites comptés
      - Contractuels-institutionnels : sur un socle libéral libertaire, trois garde fous.

      Gave est un contractuel institutionnel.
      (Et con béni un névrosé qui n’a rien compris à sa propre idéologie)

      la grande révolution du XXI c’est que sur cette grille se place une summa divisio : ceux qui croient en Christ et ceux qui le combattent.

      Il y a des chrétiens institutionnels et des chrétiens contractuels qui quoiqu’opposés dans lorganisation de leur société sont unis dans leur vision transcendante du monde.

      Et en Politique , c’est là l’ultime opposition entre :

      ceux qui croient que le Christ gouverne
      Et ceux qui pensent qu’il ne mérite pas de vivre.

       
    • #1987499
      Le 17 juin à 18:32 par envolées-des-incultes
      "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

      C’est pire que la pravda, impossible de vous répondre.

      La guerre n’a pas cessé en 62 avec les accords d’Evian, elle a prit une autre forme plus sournoise et pernicieuse.

      La Fronce est de tradition socialiste, c’est pourquoi elle est proche de la Russie et c’est pourqoi elle s’arrange pour pomper les 3/4 de os revenus.

      Le socialisme est un christianisme sans la croix, ni le mec en slip ; comme lui, il veut régenter les relations entre les individus. Pour cela, il créé des embrouilles et se présente en conciliateur, pendant qu’il vous fait les poches et vous met au boulot pour son compte.

      Les deux sont morts, car inefficaces.

       
  • #1985837

    La discrimination également fait que des français d’origine maghrébine Bac+5/7 s’exportent à la City Londres, Dubaï, l’Australie...etc car en France ils n’obtiendront qu’un poste de balayeur ou caissière aux galeries lafayette.

     

    Répondre à ce message

  • #1985984
    Le 15 juin à 00:22 par Rusty James
    "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

    Bac + 7 de toute facon, ca ne sert a rien
    Ca n’est pas une question de diplome, c’est une question d’apporter quelque chose au pays ou s’installe
    La France est un pays qui n’a plus confiance en lui-meme, plus confiance en ses jeunes, plus confiance en ses forces vives, et qui se cannibalise aux profits d’une caste de privilegiee et d’une petite elite politico-culturo-showbizno-mondaine consanguine

     

    Répondre à ce message

  • #1985992

    On en parle des salariés qui montent leur boite et qui touchent le chômage pendant 2 ans si ils n’arrivent pas à se verser un salaire sup à leur chomage ?

    En france les personnes qui créent leurs entreprises sont bien aidés aussi !

     

    Répondre à ce message

  • #1986518

    C’est n’importe quoi ce Charles Gave, il milite pour toujours moins d’impot et c’est son droit d’ultralibéral (c’est le synonyme d’esclavagiste). D’ailleurs moi aussi je hais l’impot. N’empeche que c’est relativement facile d’entreprendre en France, de monter une société (sans sortir de chez soi et pour peut etre 200€ max), de la fermer (en sortant une fois de chez soi et pour 900€ max), d’avoir un compte bancaire (à 12€ par mois chez Qonto par ex), une adresse (chez soi, il y a meme une loi qui autorise à se domiciler pendant 5 ans chez soi alors qu’on en a pas le droit dans le réglement de copro, c’est juste énorme), un site internet, des locaux pas chers dans les périphéries et à la campagne etc... La fiscalité des petites sociétés reste à peu près acceptable avec un taux d’IS réduit à 15% pour les 38000 premiers euros de bénéfices, une possibilité de ne pas s’affilier à la TVA quand on est petit, la possibilité de choisir si on veut être à l’IR ou à l’IS. Memes les lettres de bercy sont bien fichues et claires. Un mec qui ne se paie pas de salaire et qui arriverait à dégager 50.000€ de profit avant IS gardera dans sa poche après impot sur le revenu (il n’en paiera pas d’ailleurs, il ne paiera que la CSG) environ 33 000€ de pouvoir d’achat. Tout s’est beaucoup amélioré en 20 ans au moins pour les petits entrepreneurs. Les vraies charognes ce sont les escrocs à droite et à gauche, les banques, les assurances, les caisses sociales, etc, mais à bien y regarder personne ne vous oblige à bosser avec eux. Par ailleurs le marché français est très concurentiel, du coup tout coute peu cher. Les startup pullulent en France c’est un fait. La France va mal mais les français vont bien, ils créent autant en France qu’à l’étranger et se vendent très bien sur le marché du travail. Ah si on était pas envahi par tous ces prédateurs d’en haut et d’en bas tout serait parfait.

     

    Répondre à ce message

    • #1986565
      Le 16 juin à 01:37 par un con tribuable
      "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

      Tu es fonctionnaire ?

       
    • #1986804

      La France est une plateforme fantastique pour commencer le business et s’internationaliser : Des télécoms pas chers, des gros fournisseurs de solutions Internet comme OVH, des tarifs postaux accessibles, des pépinières d’entreprises, des services de domiciliation comme sedomicilier.fr, une grande distribution qui casse les prix et vous fournis tout pas cher, des gros aeroports, des ports, un tissus économique dense au moins sur les grandes agglomérations, des niches fiscales et des aides au démarrage à ne plus savoir qu’en faire. Vous exportez vers des entreprises hors de France ? Vous ne facturez pas la TVA à vos clients. Tant que vous réinvestissez vos bénéfices par exemple en embauchant (ils vont meme vous faire eux meme les fiches de paies avec un service gratos comme le TESE de l’URSSAF, vous n’avez besoin que de compétences minimes, c’est aussi facile d’embaucher un salarié en CDI, CDD que d’embaucher une employée de maison), si vous ne faites pas de profit vous ne paierez aucun impot. Donc faut arrêter de dire des bétises. C’est aussi facile d’entreprendre en France que ailleurs, et en plus les formations sont pas chères. Il faudrait surtout pas qu’il y ait trop de jeunes loups qui piquent la place des gros biens installés qui découragent les gens de se mettre au taf.

       
  • #1987141

    C’est d’une manière ou d’une autre vrai... Je suis diplômé en lettres et j’ai fait des études doctorales en didactiques des langues étrangères. Je dispose de panel assez important de formations pluridisciplinaires. Pourtant, il impossible de décrocher un poste dans mes spécialités et mes compétences. Issu, d’origine étrangère et ayant un prénom et un nom de connotation religieuse, je pense que cela joue contre moi. Mais je refuse de changer mes intitulés et je continue mon combat afin de trouver du travail dans mon domaine. Cela dit, je ne suis pas au chômage et je ne vis pas des aides sociales de dingue, Je travaille dans un domaine très éloigné de mon cursus académique afin d’assurer une vie digne et hnnête, ce que refusent beaucoup de personnes en préférant vivre au RSA et aux APL, je paie mes impôts depuis 2010 et à ce jour tous mes candidatures aux postes de qualifications ont eu une réponse automatique (malgré l’intérêt, nous sommes au regret de ne pas faire ne suite favorable à votre candidature)... à Tel point que je commence à me poser pleines de questions sur l’utilité de ce que j’ai fait... à Savoir, j’ai bac + 8

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents