Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

Dans cette vidéo, Charles Gave met en lien la pression fiscale française et l’exil des jeunes diplômés.

 

 

Combattre sur le sol français avec Kontre Kulture :

Aller plus loin avec Kontre Kulture :

À lire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le gros problème, c’est que la prise en charge des aides sociales qu’on versent aux bac-7 et leurs futurs enfants en provenance du tiers monde reposent sur le reste de la population qui n’ont pas envie ou la possibilité de s’expatrier (comme les BAC +7).

     

    • Trés juste et de plus, preuve en est par leur expatriation et souvent leur vision du monde, ces bac+7 ne sont pas les premiers patriotes et pas du tout contre le système d’immigration. Aprés je ne juge pas car ma seule raison de rester en France est mon enfant.


  • #1984952

    C’est vrai :

    - Depuis qu’on a fui avec ma femme chinoise en 2002 on n’ est plus revenu.
    - Monter une SDN BHD (SARL) ça nous prend 1 heure, début page blanche.
    - Nos fiches de paie font trois lignes.
    - Notre épargne n’est pas imposée.

     

  • J’adore :
    En Russie l’administration a interdiction de venir vous ennuyer pendant les 3 premieres années... En France t’as même pas fait le premier centime que l’administration vient te demander de l’argent...
    Et la deniere minute sur les TPE est tout simplement du bon sens....


  • Et comme si ça suffisait pas, on vient de refouler 629 pompiers grimpeurs pour le plus grand bénéfice de l’Espagne.

    (Qui par Schegen à géometrie variable et autres joyeusetés mondialistes réussiront bien à traverser les Pyrénées d’ici peu... mais chut hein...)


  • Il a tout à fait raison C. Grave ! Et l’on comprend déjà mieux pourquoi les Soros et autres salopards zélés de la mondialisation forcée canalisent des flux de pauvres sans niveau élevé vers la France... dernier pays de cette Europe pathétique a racketter encore et toujours les PME et petits artisans pour maintenir diverses aides sociales essentiellement versées aux étrangers sur le territoire et que l’on ne peut plus déloger. La gogoche sociale et lacrymale fait ce qu’il faut pour garder ces nouveaux esclaves qui feront tous les boulots insupportables (en CDD s’il vous plaît) que les français éveillés refusent. La majorité des jeunes français diplômés partiront effectivement vivre en masse ailleurs et la France deviendra la Grande Région où triment des déracinés trop contents d’avoir un petit job, une petite télé, un petit logement social, une petite famille pour passer des petits week ends à DisneyCrétinLand avec des petits aides sociales que nos managers de la gouvernance mondialisante maintiendront à minima en ponctionnant les quelques français courageux qui seront restés.
    Je ne vois vraiment pas comment ni qui pourrait sauver notre pays à présent...


  • Les mots ont leur importance ,c’est d’ailleurs pour cela que les médias aux ordres et le pouvoir aux ordres également travestissent les mots.
    Les aveugles n’existent plus :ce sont des "mal-voyant"
    Les sourds n’existent plus également :ce sont des "mal-entendant "

    En revanche ,je dis et prétends qu’en Europe ce n’est pas une immigration massive que nous endurons mais "un génocide " des peuples europeens ! : !!

    "Mal nommé les choses ,c’est ajouter aux malheurs du monde "
    Albert Camus.

    "Puisqu’on entend dire souvent par ces migrants que nous les avons colonisé et que maintenant c’est leur tour ,nous n’avons qu’à leur dire vous nous avez expulsé
    ,maintenant c’est notre tour"

    https://www.youtube.com/watch?v=JBt...


  • Ses autres interventions sont également très intéressante.


  • Pour donner un exemple vécu en Suisse.
    Lors de notre démarrage de société, nous avions presque 2 ans de retard pour remplir les déclarations TVA trimestrielles (lesquelles doivent d’habitude être remises dans les 60 jours). Nous étions en contact avec l’administration fiscale en leur expliquant que nous venions de démarrer et que nous avions des problèmes d’organisation et de comptabilité. Ils ont parfaitement compris et nous ont laissé tout ce temps sans nous embêter, juste des rappels à l’occasion.
    Résultat des courses : nous avons pu mettre tout cela en ordre en temps voulu et surtout nous pouvions nous occuper de nos clients, ce qui est la première priorité (juste pour rappel). Nous leur avons payé notre dû et nous ne les avons pas déçus toutes ces années en leur fournissant de larges revenus. Et ceci avec le sourire car le taux de TVA est de 7.7% (et de 3.7% sur l’hôtellerie). A ce taux, vouloir esquiver la TVA n’a pas de sens, car on s’expose à un risque inutile pour une "économie" toute marginale.


  • Je ne quitterai jamais la France. C’est clair ?

     

    • #1985064

      Tous ceux qui ont DU quitter la France disaient comme vous.
      Tous ceux qui ont quitté la France ne l’ont quittée que parce qu’ils y ont été contraints.

      De toute ma vie d’exil je n’ai jamais vu un exilé "volontaire", seulement des exilés qui font mauvaise fortune bon coeur.

      Reynouard, Le Lay disaient comme vous,
      Comme vous, ils étaient sincères.

      Si vous m’aviez dit du temps de ma vie en France que j’aurais à m’exiler à 12000 kmd, je vous aurais ri au nez.

      Attention : je ne dis pas qu’on est malheureux ou héros.
      Je dis que c’est pour ne pas avoir à l’être malheureux ou héros (mort) qu’on a fait le grand saut.

      C’est la peur la cause d el’exil.
      C’est pas la jouissance ou la trahison
      C’est l’instinct de survie.

      Evidemment, ca fait moins carte postale....
      Donc, restez vigilant (pas comme nous)
      Ne jurez de rien...comme nous jurions...


    • #1985083

      E&R a bien du courage pour relayer un libéral pareil. Charles Gave ne parle jamais des capitalistes et ne se souci absolument pas des pauvres.


    • #1985135

      Moi non plus camarade !

      Mais on va en baver comme dirait Pierre Hillard. Je le crois aussi.



    • Je ne quitterai jamais la France. C’est clair ?




      À quelle catégorie dont parle Charles Gave appartiens-tu, celle des bac+7 ou celle des bac-7 ?


    • Vous dites n’importe quoi @manulasenstu. Vous avez un cerveau qui fonctionne ? Déjà d’une vous n’avez pas vue justement beaucoup d’intervention de Charles Gaves qui au contraire "parle" des capitalistes comme vous les appeler. Vous n’avez pas du voir la vidéo où il décortique la création de l’europe.
      Après vous dites qu’il ne se soucis pas des pauvres ???? Qu’est ce que ça à voir sincèrement ? Qu’est ce que ça vient faire là dedans ? Qu’en savez-vous ? C’est un économiste qui parle de l’économie bourriquot ! Alors étant donné que dans votre petite tête et vison (extrême gauche économie = le mal) vous amalgamez l’économie à une mauvaise chose, pour votre gouverne sachez que pour se soucier des pauvres comme vous dites, il faut avec une économie logique et qui tienne la route.
      C’est sûr que ce ne sont pas des gens comme vous qui doivent critiquer à tout va mais ne font rien pour diminuer la pauvreté d’un pays.
      Cultivez-vous au lieu de réagir bêtement comme un partisan ultra d’un mouvement. Vous me faites penser à un écolo ou un gauchiste avec des belles parôle sans apporter de réponse ni de fond.


    • #1985800

      @voxpop Veuillez lire mon commentaire plus bas, il argumente celui-ci.


  • #1985007

    Charles Gave est un homme pétri de bon sens et qui n’a pas la langue dans sa poche face aux matadors des grands médias dominants. J’ai toujours plaisir à l’écouter et à le regarder car son discours et sa gestuelle sont en harmonie profonde.


  • #1985014

    D’accord Charles, épurons un peu les comptes en partant de l’hypothèse que ton rejeton n’a pas effectué sa scolarité dans l’enseignement réellement privé, mais probablement dans l’enseignement privé sous contrat.

    Du C.P. au CM2, 5 ans à 6190 € en moyenne : 30 950 €.
    Collège, quatre ans à 8510 € : 34 040 €
    Lycée, trois ans à 11 070 € : 33 210 €

    Si j’ai bien saisi, la chair de ta chair est ingé.

    CPGE, deux ans à 14 850 € : 29 700 €.

    Les trois ans qui suivent, difficile à chiffrer. D’après l’OCDE la France dépense en moyenne 14 100 € pour les élèves du supérieur, soit au cours actuel 12 000 €. Ça paraît peu, puisqu’il s’agit d’études d’ingénieur... les scientifiques coûtent le plus cher. On va garder la base CPGE, soit 14 850 € pendant trois ans : 44 550 €.

    Ton lardon a coûté à la Nation 30 950 € + 34 040 € + 33210 € + 29 700 € + 44 550 €. Soit... 172 450 €. La maison t’offre la maternelle.

    Tu vois, Charles, je dois raquer environ 2000 balles d’impôts par an et je considère que je gagne bien ma vie quand je pense aux gus qui sont au minimum horaire et qui portent du parpaing ou à ceux qui font du service à rallonge dans la restauration. Sans être un génie, j’ai bossé à peu près correctement à l’école. Mais aussi, je ne suis pas né dans la mouise sociale : ouvre la rubrique des faits divers de temps en temps, ça te changera des pages saumon du Figaro. Mon niveau d’étude équivaut à celui de fiston, je suis un bac + blabla, sans toutefois être passé par une grande école comme c’est sûrement son cas. Si je commençais à rembourser à la collectivité les études qu’elle m’a offertes, à raison de 2000 boules l’année, j’aurai fini dans 86 ans... ça laisse songeur.

    Si ton gnard paye 4000 € d’impôts chaque année, sur un putain de salaire qui permet de payer 4000 € d’impôts, et s’il ne bénéficie d’aucun service de l’État — en particulier pas de protection contre la violence de mecs qui ont plus travaillé la baston que les équas’ diff’ ; pas de routes publiques ; nada, keutchi’, puisqu’il est occupé à rembourser ses études — il aura fini dans 43 ans.

    Charles, arrête de venir jouer la pleureuse. Pointe le fait qu’il est inacceptable que l’on se plaigne, qu’on se trouve des excuses médicales pour expliquer la fainéantise et qu’on mette le dawa à l’école en se victimisant comme une Léonarda quand l’État investit autant dans l’éducation. Mais ne me raconte pas que fiston a 50 € par mois et n’arrive pas s’acheter assez de kebabs pour vivre.

     

    • #1985075

      Puisque vous vous piquez de faire les comptes, faites les jusqu’au bout : les prélèvements obligatoires dépassent les 48% du PIB et la part du public dans l’économie est de 57 % du PIB

      Bien sûr que sans ces prélèvements fiston peut payer toutes les études qu’il a faites rubis sur l’ongle.

      Et puis c’est complètement con ce que vous dites : s’il gagne 3 fois à HK ce qu’il gagne à Trifouillis, c’est logique qu’il aille à HK et votre comptabilité de maoiste n’y changera rien

      La preuve : il s’est cassé à HK vous laissant avec vos crayons et votre jalousie.


    • @Robespierre :
      Tu as raison dans ton argumentaire mais Charles parlait de creation d’entreprise, pas d’emplois salarié qui seraient effectué dans un autre pays.... Nuance, parce que si en France on evitait de demander des ommes d’argent avant que l’entreprise ait fait le moindre chiffre d’affaire ce serait deja une bonne chose...


    • #1985089
      le 13/06/2018 par l’artilleur de Metz
      "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

      bonjour "Robespierre"
      inutile de prendre un ton d’accusateur public, un peu de politesse et de respect envers l’interlocuteur ne nuit jamais à la bonne compréhension du sujet.
      Tu parles comme un fonctionnaire syndiqué . Si comme moi, tu avais parmi les tiens une docteur en biologie moléculaire obligée de vendre des jeans suite à l’impossibilité de retrouver un job suite à la fin de sa mission à l’INSERM , tu comprendrais peut-être qu’elle veuille se casser aux States ou ailleurs.


    • Toi peut être tu paies 2000€ d’impôts par an mais ton patron pour te verser un salaire de disons 2500€ net / mois doit sortir 5000€ / mois. Sur un an il paie 2500x 12 = 30 000 € d’impôts par an en plus de tes 2000€. Imaginons que tu aies couté 100 000€ à l’état au titre de l’éducation gratuite c’est ce qu’il gagne en 3 ans grâce à ton travail ( 32 000 x 3 ). En 30 ans tu rapportes à l’état près d’un million d’euros.

      Les impôts sont faits de manière à ce que personne ne devienne riche, ainsi le peuple reste "soumis" et "obéissant" et la société peut continuer de tourner.

      Quel que soit les besoins financiers de l’état, les impôts sont calculés de manière à ce que l’individu reste soumis au pouvoir de l’argent.

      Imaginez si demain les policiers pourraient refuser un ordre sous prétexte qu’il a suffisamment d’économies pour "tenir pendant 15 ans sans travailler". Ce serait la fin de l’oligarchie.

      Le gros problème aujourd’hui (pour les dirigeants) ce sont tous ces jeunes issus de milieu semi aisés qui peuvent se permettre de ne pas travailler et logent chez papa maman jusqu’à 35 ans ou vivent grâce au RSA .

      Ce qui est intéressant économiquement pour le pays c’est si tout le monde est prêt à faire n’importe quel travail pour survivre, ainsi : baisse des salaires, augmentation du pouvoir patronal au détriment du pouvoir du peuple, et impossibilité pour le peuple d’accéder à sa souveraineté.

      L’immigration est donc très rentable à ce titre car une bande de branleurs attendant de trouver un taf qui "exploite pleinement leur ressources intellectuelles" ne sert strictement à rien. Envoyez moi toutes ces feignasses à l’usine ou dans les chantiers pour 10€ de l’heure et le pays est sauvé. (situation impossible en réalité imaginez Soral à l’usine pour 10€ de l’heure...)


    • L’éducation c’est comme l’armement russe et us, c’est pas le coût qui fait l’arme.


    • Il faut rajouter a Francois Desvignes la TVA que tu payes sur tes 2500 eur, soit 20% donc 6000 par an de plus pour l Oligarchie, et comptons aussi la taxe sur l essence de 1eur par litre donc 800 eur par an. Total l oligarchie en France te prends 38600 par an sur un total de 60000, et il te reste 21400. Conclusion tu es l esclave de l oligarchie et tu rapportes a la communauté des lumieres presque le double de ce que tu prends. Je regrette la dîme de l église au MoyenAge.


  • L’oligarchie risque de le regretter : quand on observe ces nouveaux français, sincèrement, je les reconnais de dos (sur les chantiers, les magasins où ils sont employés) : moins dynamiques. En comparaison des autres collègues à côté d’eux.

    Donc payer des salariés moins chers, mais qui travaillent moins vite, pas sûre que ça soit rentable (une copine travaillant dans une société américaine me disait que les cabinets de management US admiraient la productivité des Français qui abattent un boulot estimé à 40 h dans une semaine de 35h !)

    PS : en attendant, ça fait plus de chômeurs chez les souchiens (chez moi en Bretagne, de -en - de bretons sur les chantiers de construction).

     

  • #1985022

    Discours de bon sens mais... il ne parle jamais des Bac +Seth qui sont aux commandes :-)


  • #1985025

    Si Versailles ne diminue pas ses coûts de fonctionnement, des têtes vont sauter....

    Vous croyez que les Hospices sont faits pour secourir les pauvres ?

    Pas vraiment.

    Car comme vous le savez rien n’est plus facile de remplacer un mort, ça ne prend que quelques minutes et neuf mois d’attente, et rien n’est plus poli qu’un mort puisque de tous c’est le seul qui ne se plaint jamais de sa condition ni du sort que l’homme ou la nature lui a réservé.

    Construire des cimetières, je comprendrais.
    Mais des Hospices ? Ça n’a aucun sens.

    La fonction de l’Hospice, de l’aide sociale en général, est de justifier le régime : c’est en prétendant vous secourir que Versailles s’autorise à vous taxer au double, une mesure pour les soins que vous auriez pu vous payer directement, et une mesure pour Versailles qui doit vérifier le bon emploi de la première mesure.

    L’Hospice est le paravent de la vacuité de Versailles.

    Versailles ne sert à rien mais ne tient pas à ce que cela se voit de trop.

    Pour cacher sa vacuité, Versailles multiplie ses missions , s’invente des vocations, étend sans cesse ses fonctions.

    Quand l’Hospice coutera trop cher au moins deux fois, une fois pour n’avoir jamais servi à rien et une fois pour contrôler son inutilité, Versailles résoudra de lever une taxe supplémentaire (au double de la précédente ) dont la première mesure sera destinée à la démolition de l’inutile et la seconde au contrôle de ladite !

    Maintenant, chers étrangers, vous comprenez pourquoi 200 000 Français s’enfuient chaque année de leur beau pays.


  • Il n’y a plus d’entreprises en rance, du moins tel est le but affiché par l’UE. Le plan est donc plus large que ce qui est dit, mais pour un économiste il ne parle pas trop mal.


  • Ca se rapproche de la formule de feu Jacques Dupaquier : "la France exporte des bac plus cinq et importe des bac moins cinq"

    Et ne mettons pas tout le dos des prélèvements et de la paperasse. Il y a également d’autres raisons pour lesquels nos compatriotes (je mets de coté les parasites) quittent notre patrie.


  • La pression fiscale en Allemagne sur les petites entreprises serait 2 fois moins grande qu’en France, vraiment ??
    Je viens de passer 3 ans en Allemagne, justement avec le statut d’auto-entrepreneur, et il m’était impossible de m’en sortir tant ce qu’on me demandait tous les mois pour la sécu et la retraite était disproportionné et élevé en comparaison de mes revenus réels !

     

    • Sans doute parceque vous êtiez en "autoentrepreneur" monsieur ! Car j’ai des amis qui ont créé leur entreprise en Allemagne et ils s’en sortent beaucoup mieux qu’en france où ils avaient leur entreprise.
      Donc où vous ne comprenez pas vraiment comment ça se passe, ou bien vous n’avez pas été bon tout simplement.
      Vous parlez de votre cas comme si il était majoritaire, non mon cher, même des personnes qui ont été travaillé en Allemagne me disaient et m’expliquaient qu’ils avaient un meilleur niveua de vie qu’en France.
      CQFD.


  • Bonjour,
    Il faut investir en France. C’est comme ça que les gens deviennent riche.
    Si vous investissez pas, vous payer tout plein pot.


  • Encore un imbécile instruit pas heureux qui n’a pas compris que le monde "moderne" progressiste est l’effet de la pathologie d’abstraction égotique qui est en trin de génocider la faune et la flore sur terre ainsi que les peuples naturels !...

     

  • " En France un homme est toujours suspect " (Chateaubriand) .


  • #1985123
    le 13/06/2018 par mondialisto-sceptique
    "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

    Je ne peux pas me prononcer sur le sujet de la création d’entreprise pour lequel je suis incompétent, bien que je devine l’insupportable bureaucratie à laquelle les petits patrons ont affaire. Cela dit, je n’aime pas la première partie du discours sur le thème les diplômés se barrent parce-qu’il profiteront mieux de leur pognon à l’étranger. C’est un point de vue, mais il est anti-patriote. Surtout si, comme le dit C. Gave, on est d’accord sur le constat qu’on reçoit des légions de Bac-7 ! Et encore, ça c’est pour les cyniques qui ne voient que le fric. La génération suivante est encore plus conditionnée au mondialisme ; par des témoignages autour de moi, je me rends compte que de nombreux 20-25 ans (de souche) ne se sentent pas du tout attachés à la France et envisagent l’expatriation aussi naturellement que des provinciaux montant à Paris pendant les 30 glorieuses. Pauvre France.

     

    • En même temps , le type dit ouvertement qu’il est libéral , donc pas de surprises à ce qu’il prône l’expatriation pour payer moins d’impôts et mieux "jouir" de son pognon ailleurs ....


    • @Hems
      Bah oui, le principe pour tondre un mouton c’est qu’il ne bouge pas, sinon en effet c’est difficile dde procéder à la manip...
      Non mais qui voudrait rester en France si il a les moyens de se barrer, c’est un pays de fou ici, et on a aucune prise sur la politique, perso j’ai 31 ans, j’ai pas voté pr les politiques précédentes, j’étais pas né, et mon père a tjr voté FN, donc j’ai rien à me reprocher et je suis bien content de mettre barrer à cause de la pression fiscale.

       

      • #1985372

        L’illusionné dans toute sa splendeur. Et vous pensez avoir une meilleure prise sur la politique dans un pays étranger, vous qui prônez l’évasion fiscale ? L’ironie, c’est que c’est vous qui vous faites voler votre patrimoine.


    • La création d’entreprise doit être simplifiée, c’est un fait avec les millions de chômeurs ça devient plus qu’urgent.
      Les jeunes diplômés français bac + beaucoup, n’ont pas ce poids qu’ont certains étudiants dans dans certains pays d’emprunter pour continuer à étudier et donc obligation de bosser pour commencer dans leurs pays afin de rembourser les prêts contractés pour leurs études.
      Ce monde conçu pour apatride ne laisse aucune place au témoignage ou à la gratitude envers sa patrie, les jeunes de fait de leurs âge aspirent naturellement à ailleurs, en oubliant les frais de scolarité et autres formations acquises grâce aux impôts de beaucoup de gens qui n’ont pas les moyens de se payer ne serait ce que des vacances d’été dignes de ce nom.


    • @Silence Radio
      Non mais c’est un fait, je préfère regarder le navire France coulé de loin sachant pertinemment qu’il n’y a rien à faire pr l’empêcher plutôt qu’être dedans comme un con à me lamenter et j’ai absolument pas dis que j’avais une meilleur prise sur la politique à l’étranger...
      Etant au R-U, non en France on se fait racketter purement et simplement son salaire/patrimoine, ici au moins ils ont fait leur brexit et il laisse un peu plus d’air au quotidien.


    • #1985550

      Pour avoir beaucoup voyagé, j’en ai rencontré de ses fameux expatriés qui, une fois hors du travail, sont uniquement entourés d’autres expatriés français, dont tous les enfants sont bien sûr à l’alliance française, et qui passent leur temps à faire des comparaisons entre leur pays d’origine et leur pays d’accueil.

      S’expatrier, c’est accepter une autre culture que la sienne et aimer les us et coutumes ainsi que les habitants du pays qui nous accueille. Et bien, je dois dire que rares sont ceux dont les paroles m’ont fait ressentir qu’ils étaient heureux et à 100% en accord avec leurs choix.

      Le discours de C.Gave ne tient que pour ceux qui ont fait de l’argent leur dieu ; pour les autres, voyager et/ou travailler à l’étranger n’a de sens que si au final il y a la possibilité de revenir au pays et de le renforcer par les savoirs acquis de ses expériences.

      J’exclus de mon commentaire ceux qui se sont expatriés par amour car ils sont souvent les seuls à être épanouis et intégrés dans la culture locale.


  • Je ne suis pas convaincu. La pression fiscale sur les entreprises écrème surtout pas mal de canards boiteux et la preuve c’est que la France n’a jamais été un pays sous-développé.


  • Le libéral Charles Gave dit aussi que la France s’appauvrit de plus en plus parce que les fonctionnaires y sont trop nombreux. Or, il y a cinq pays qui comptent encore plus de fonctionnaires que la France (proportionnellement à leurs populations respectives) et ce sont tous des pays... riches ! Voici le classement :

    1 - Norvège
    2 - Danemark
    3 - Suède
    4 - Finlande
    5 - Canada
    6 - France
    7 - Grande-Bretagne

     

    • #1985299

      Charles Gave prend l’exemple des USA or il y a des personnes qui dorment en plein milieu des trottoirs à tous les coins de rue surtout dans les grandes villes. Des personnes entassés sous des ponts dans des toiles de tente en quantité comme les migrants à Paris sauf qu’eux ce ne sont pas des migrants. Ce pays est une catastrophe sociale et Charles Gave nous explique que c’est la voix à prendre ...


    • #1985707

      Et mon commentaire. C’est le terme corruption qui vous déplait. La dénonciation de la corruption en Afrique ne vous pose pas de problème, ce qui est le cas quand elle évoque le cas de la France.

      Mon commentaire mérite votre assentiment.


  • #1985200
    le 13/06/2018 par sylvie une française
    "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

    Il est tout de même vrai que les auto-entrepreneurs ont vite le couteau sous la gorge et sont obligés de cesser leur activité.
    Les commerçants croulent sous les charges et les loyers onéreux.
    Chacun voit les "petits commerces" fermer les uns après les autres et de plus en plus ces derniers temps.
    Je ne dis pas qu’il faut s’expatrier uniquement pour l’appât du gain mais il faudrait que le gouvernement revoit sa façon de procéder quant aux charges exorbitantes..
    Les buralistes sont de plus en plus touchés et pour cause, il n’y a plus de frontières.
    Il me semble que c’était prévisible mais personne n’y a songé ?


  • ce titre de racisme social est une injure à ma mère qui avait le Certificat d’etudes, donc bac moins 7, et à Monsieur Thomas, qui lui aussi avait quitté l’école avec le Certificat d’etudes, et fut toute sa vie un entrepreneur en menuiserie compétent, et un homme plein de souvenirs et de bon sens.

     

    • Il semblerait que le niveau du Certificat d’études était supérieur à certains bac actuels.


    • Oui et à l’époque ça n’avait pas la même valeur qu’aujourd’hui.
      Et ce titre social comme vous dites, "c’est une image" étant donné que vous ne l’avez pas compris. Réfléchissez la prochaine fois avant de crier au scandale.
      Cela n’empêche que ce qu’il dit est une vérité.
      Une personne qui n’a pas poussé dans les études "un minimum" la "majorité" réagissent par l’émotionnel plutôt que des actes réfléchis.
      Et vous ne pourrez pas me dire le contraire.
      Lisez bien et comprenez bien les textes plutôt que de vous écarter du sujet.


  • Ce monsieur est très désagréable. Représentant d’une caste qui ne s’intéresse qu’à l’argent et qui n’a aucun intérêt pour la France. Il ne sait même pas traduire "intensive" en Français. C’est exactement la France dont on a pas besoin. Ils ont fait une bonne partie de leurs études en France. Pour se faire soigner, ils reviennent dare dare en France pour profiter de la sécurité sociale qu’ils critiquent en permanence. Après son discours est une suite de tous les poncifs qui corroborent sa tenue vestimentaire. Macroniste sans panache. .

     

  • Je crois que Gave n’intègre pas une chose :
    - c’est qu’en France, le premier soutien à la création entreprise sont les allocations chomage.

    Il manque une vision d’ensemble à tout ça, et en particulier à M. Gave.

    Je me demande si en réalité il n’y a pas inversion de la cause et de la conséquence :
    - c’est parce que les conditions sont injustes et décourageantes qu’ils finissent par être dégoûtés et qu’ils partent ;
    - ou bien est-ce parce qu’ils sont dégoûtés de la France qu’ils trouvent son fonctionnement injuste et décourageant ?

    Ajoutons juste un terme à l’équation de M. Gave :
    - qu’ils soit expliqué aux Français le fonctionnement de leur pays et de leur administration ;
    - et qu’il soit donné aux Français l’amour et la confiance en leur pays.

    > Est-ce que dans des conditions, ces bac+7 seraient si prompts en dégoût et en départ ?

    >> Je suis sûr que non.

     

    • Concrètement, vous pensez apporter deux variables différente à votre équation alors qu’en réalité vous apportez la même variable à une équation qui ne peut avoir qu’un faux résultat. Avant de se poster en contradiction face aux propos de charles gaves, armez-vous au moins d’un solide argumentaire plutôt que d’en apporter un faussé.

      Votre raisonnement est faussé car ce ne sont pas les bonnes questions que vous posez (donc quelque part comment pourriez-vous comprendre ce que charles Gaves dit).
      Difficile de savoir ce que vous voulez réellement dire étant donné que vous n’utilisez pas les bons mots.
      Mais ce dont je peux vous assurer, c’est qu’un Bac+7 (pour imager) comprendra certainement bien plus le fonctionnement de l’administration fiscale sur la création de son entreprise en rapport à un bac-7 et aura eu certainement plus de contact à l’étranger ainsi que des stages dans un autre pays pour s’apperçevoir de ces différences, d’où la fuite vers l’extérieur de la France, et je confirme grandement ce qu’a dit Charles Gaves car beaucoup de mon entourage tiennent à peu près ce discourt et l’expliquent ce que Charles Gaves vient de dire.
      Ils ne sont pas pour autant né dans des quartiers bourges je précise.
      Banlieue tout comme moi


    • À voxpop

      Y’a une quenelle qui est pas passée, voxpop ?? ...

      À en croire l’agressivité débile de votre commentaire, j’ai du viser juste ...

      Cher voxpop, il se trouve que je suis à la tête d’une stratup innovante dans le numérique ... alors tu vois, plutôt que de dauber d’importance, tu aurais dû être plus prudent.

      Dans mon parcours de création, j’ai effectivement rencontré beaucoup de gens qui m’ont conseillé, fortement conseillé ! , de créer aux États-Unis ... mais franchement, je ne me voyais pas parler anglais toute la journée (que je parle assez bien pourtant), ni quitter mon pays ...

      Cela dit, bon vent à toi et tes chers potes ! ...

      PS : Il y a toujours plusieurs aspects à une même chose ... : peut-être qu’un des aspects de cette fuite des talents est d’éjecter hors de la France ceux qui ne l’aiment pas vraiment, c’est-à-dire malgré tout ...


  • Encore une fois on mélange sciemment tous les sujets...
    Du bac -7 importé à la fiscalité ,de la création d entreprise a l’expatriation . des cotisations retraites a la valeur des diplômes.
    Ça mène à quoi ?

     

  • #1985239

    La France est le pays au monde où les entreprises cotées en bourse reversent la plus grande part de leurs bénéfices en dividendes aux actionnaires.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/20...

     

  • #1985263

    Pour ouvrir mes cheptels, pour mon exploitation, on a payé avant même de nous monter en exploitation, on nous a donné une pince pour le bouclage, un carnet de circulation, une visite du véto pour la prophylaxie et on nous a envoyé les boucles d’identifications, comme faut aussi payer le crédit de notre ferme et le foncier (terre + bâtiment + ferme) j’ai fait un stage pour renouveler ma carte professionnelle de taxi pour bosser un peu à coté , et bien le stage est payant et à deux heures de chez moi, donc j’ai payé pour pouvoir bosser, pour pouvoir payé , le droit de travailler sur mon exploitation
    Du délire quand on sait combien touche un paysan
    Il en faut du courage en France pour bosser

     

    • #1985350

      D’autant que pour pouvoir vendre il faut cotiser à la MSA
      C’est pas cool la vie en France en ces temps de printemps, comme dit notre président
      Mais je suis heureux parce-que une de mes filles pourra avec un peu de chance épouser un futur Montaigne
      J’en ai de la CHOUNSE


  • #1985273

    Ca critique allègrement M. Gave dans les commentaires, sur la base qu’il ne serait pas assez pauvre pour avoir le droit de critiquer le système fiscal français.
    Il est pourtant très légitime : le bourgeois salarié est celui qui comprend la fiche de paye bien mieux que l’intérimaire, car, lui, il ne lit pas que la dernière ligne.

    Quand je vois simplement les écarts entre les salaires (petits ou grands) bruts et nets en France, et la quantité d’impôts qu’on paye dès qu’on sort d’école, je comprends pourquoi les smicards ne font pas la révolution... Ils sont habitués à être trop mal payés pour se rendre compte de la situation.

    On a effectivement une politique française qui est authentiquement anti-liberale, au sens pur du terme : l’état vous prend le fruit de votre travail, d’abord chez l’employeur (passage du brut au net) puis chez vous (impôt sur le revenu) et le dépense à votre place.

    On devrait respecter un libéral authentique quand on en voit un : de nos jours, un libéral français est un bien meilleur allié qu’un anti-libéral mondialiste...

     

    • putain mais d’où sortez vous qu’un état vorace est anti libéral ? le libéralisme à la Grave ou à la papa n’existe plus, nous sommes au temps de l’ultralibéralisme monopolistique et financier ; une époque où le capitalisme a besoin d’un état puissant et prédateur pour calmer la populace inactive.
      l’état surveille, l’état gère le "salaire universel", çà coûte cher mais c’est pas le riche qui paie. il n’ y que Charles Grave qui se plaigne, et oui il ne peut plus jouer en bourse car les dés sont totalement pipés (pour le plus grand bénéfice des monopoles).
      Enfin, mettez vous dans la tête que l’état, ce sont les politiques qui le font tourner (et qui paie les politiques ?)


  • #1985323

    La suite de la première phrase de la vidéo, c’est ensuite vous ferez faillite ou des actionnaires viendront vous acheter. C’est le casino quoi.

    3 ans pour se planter ou pour toucher le jackpot, c’est pareil au Québec, ça sera le nouveau contrat social du nouvel ordre mondial.


  • Quitter la France pour des raisons économiques et fiscales c’est une chose, mais il y a aussi d’autres raisons pour lesquels les francais fuient.

    Travailler, financer un état qui opère à votre destruction, à votre remplacement, qui nie votre culture (La culture française je ne la connais pas, le français de souche ca n’existe pas, etc.> attaque vos traditions, votre langue, vos croyances, etc. etc. .
    C’est aussi etre patriote que d’assecher la bète !

     

    • #1985374

      Oui en cuisine on peut toujours retirer les haricots le temps que le jus s’égoutte et les replacer ensuite dans la casserole. Ce n’est pas du tout le même principe avec les populations. L’idée est insensée.


    • #1986851
      le 16/06/2018 par envolées-des-incultes
      "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

      L’idée est bonne.

      Le point litigieux dans la rhétorique de C.Gave, c’est qu’il est d’accord pour accepter un monopole de la violence à l’état.

      A partir de là, le libéralisme de façade de C.Gave se transforme en instrument d’exploitation, avec la complicité de l’état comme tortionnaire légale.

      Le libéralisme doit s’appliquer à tous les niveaux, et aucun monopole ne doit être toléré, sans quoi, les déséquilibres finissent immanquablement en tyrannie.

      Que je sache, C.Gave montre souvent les USA en exemple, or ce monopole n’existe pas aux USA. Le second amendement permet la constitution de milices privées et la détention d’arme. La légitime défense est bien plus protectrice aussi de la personne qui se défend.

      C’est pourquoi des prétendue ligues de vertus tentent sans cesse d’attaquer ce droit constitutionnel ; elles visent la tyrannie sous couvert de pleurniche envers des victimes.

      Je sais que bcp de Français quittent la Fronce pour d’autres raisons que l’économie. L’atmosphère qui y règne désormais est vraiment putride. La place de l’immigration est grande dans leur choix.


  • Il a tellement raison, seulement ce n’est pas juste le gouvernment francais ou certaines communautes agissantes qui sont en cause mais la mentalite francaise elle meme qui l’est. Dans mon cas j’ai passe 2 ans a chercher du boulot avec une these en science dure, je ne correspondais jamais car trop vieux, pas assez ceci pas assez ou trop cela. Pendant ce temps je voyais des cretins se faire employer avec leur diplome d’ingenieur venu d’ecoles de merde. Ou je voyais des types du maghreb venir faire leur diplome en France et trouver un job et rester... apres 2 ans je me suis dit, ok, premier CV que j’envois dans un des plus grand labo aux US, je me fait employer pour bosser en collaboration avec le plus grand fabriquant de microelectronique... si j’etais si nul comme les employeurs francais me l’on fait sentir peut etre que je n’aurait pas ete employe...
    L’ecroulement de la France se fait pas le haut, par certaines communaute etc,... mais aussi, et grandement, pas la propre connerie phenomenale de beaucoup de Francais.
    Croyez moi je n’ai pas quite la France par plaisir, loin de la, Je me sentais aussi fortement redevable envers la France, je ne dis pas que les US c’est mieux ou meme genial, je dis juste que le succes des US est en grande partie due a leur mentalite positive et pragmatique. "Le Francais" est extremement critique envers ses pairs mais se sent toujours redevable envers les etrangers.


  • #1985435

    J’apporte ici mon témoignage et la confirmation de ce que dit ce Monsieur : La France est l’enfer de l’entrepreneur et particulièrement pour celui qui se lance !
    Et je vous évite le détail, car ça pourrait décourager ceux et celles qui voudrait quitter leur job pour se lancer !

    Le Racket à tout les niveaux et même avant que vous ayez fait rentrer le moindre sous !!!


  • C’est toujours plutôt intéressant et utile d’écouter ce que dit Mr Gave, qui est, au moins, un professionnel experimenté. Il fait partie d’un groupe de plus en plus nombreux de personnes qui s’expriment sur internet afin d’expliquer, démonstrations à l’appui, ce qu’il conviendrait de faire ou pas et pourquoi, à des gens aux manettes qui font ou pas, sans jamais donner d’explications. Oui, cest un ’’dialogue’’ de sourd, ça n’est d’alleurs pas un dialogue car il faut être deux pour cela. En tant que victime ou que spectateur, on se demande où est la ’’vérité’’. On constate simplement que les catastrophes annoncées ne se produisent pas , mais que la seule chose que semble gagner ceux qui sont soupçonnés de les provoquer, c’est du temps...


  • A la lecture des nombreux commentaires de rageux socialisants, on est en droit de se demander si la meilleure politique pour l’Afronce ne serait pas la politique de la terre brûlée.

    Parce que là, on est bloqué de partout.

    Il faut débroussailler dans les grandes largeurs pour redonner de l’oxygène, ou accepter de mourir d’asphyxie à petit feu, sous la botte socialiste, ces curés laïques tortionnaires, schizophrénisants, qui sèment le masochisme et la morbidité dès la jeune enfance.

    C.Gave donne un avis qui peut choquer les défenseurs du statu-quo et les profiteurs de notre asservissement. C’est compréhensible.

    Il n’en reste pas moins vrai que la politique internationale de l’Afronce nous coûte très chère, trop chère, au niveau national ! Ce blocage de l’économie, ce féodalisme, n’est plus tolérable.

     

    • #1986035

      De tradition, le système français n’est pas socialiste ou libéral, il est celui d’un pays en guerre.

      Parce que, depuis sa création en 496 jusqu’en 1962 le pays a été constamment en guerre. Civile, étrangère, coloniale, de conquete ou de défense.

      Tout le pays s’est alors organisé pour sa discipline et non pour sa liberté, pour sa sécurité et non sa prospérité.

      Son économie elle même est tournée vers la guerre, l’autosuffisance alimentaire et la forêt de Marly plantée pour fournir nos vaisseaux de guerre en mâts.

      Dans cette économie de guerre permanente, l’État et l’obligatoire y sont prépondérants, l’initiative privée et la tolérance reçues comme dangereuses.

      Limite la traitrise.

      Tout a changé avec les accords d’Evian en 62 : pour la première fois de son histoire, la France est en paix.

      La société institutionnelle-étatique-obligatoire est alors apparue comme une oppression insupportable, la cause légitime qui la justifiait ayant disparue.

      La société contractuelle- d’intitiative privée où tout est autorisé parce que le diktat du profit l’exige a donc revendiqué ses droits et de ce point de vue, Mai 68 est une insurrection capitaliste non assumée ( ET Con béni est un idiot utile)

      C’est ce combat entre la société institutionnelle de guerre et la société contractuelle de paix auquel nous assistons depuis 68, rendant caduques les pseudos clivages, conservateurs/progressistes, socialistes/libéraux.

      C’est en termes d’institutionnels et de contractuels qu’il faut raisonner et leurs deux sous catégories, les exclusifs et les composés :

      - Institutionnels purs : tout ce qui n’est pas obligatoire est interdit
      - contractuels purs : tout est autorisé et il est seulement interdit d’interdire
      - Institutionnels-contractuels : sur un socle obligatoire, des libertés licites comptés
      - Contractuels-institutionnels : sur un socle libéral libertaire, trois garde fous.

      Gave est un contractuel institutionnel.
      (Et con béni un névrosé qui n’a rien compris à sa propre idéologie)

      la grande révolution du XXI c’est que sur cette grille se place une summa divisio : ceux qui croient en Christ et ceux qui le combattent.

      Il y a des chrétiens institutionnels et des chrétiens contractuels qui quoiqu’opposés dans lorganisation de leur société sont unis dans leur vision transcendante du monde.

      Et en Politique , c’est là l’ultime opposition entre :

      ceux qui croient que le Christ gouverne
      Et ceux qui pensent qu’il ne mérite pas de vivre.


    • #1987499
      le 17/06/2018 par envolées-des-incultes
      "En France on fait fuir les bac+7 et on fait venir les bac-7"

      C’est pire que la pravda, impossible de vous répondre.

      La guerre n’a pas cessé en 62 avec les accords d’Evian, elle a prit une autre forme plus sournoise et pernicieuse.

      La Fronce est de tradition socialiste, c’est pourquoi elle est proche de la Russie et c’est pourqoi elle s’arrange pour pomper les 3/4 de os revenus.

      Le socialisme est un christianisme sans la croix, ni le mec en slip ; comme lui, il veut régenter les relations entre les individus. Pour cela, il créé des embrouilles et se présente en conciliateur, pendant qu’il vous fait les poches et vous met au boulot pour son compte.

      Les deux sont morts, car inefficaces.


  • La discrimination également fait que des français d’origine maghrébine Bac+5/7 s’exportent à la City Londres, Dubaï, l’Australie...etc car en France ils n’obtiendront qu’un poste de balayeur ou caissière aux galeries lafayette.


  • #1985984

    Bac + 7 de toute facon, ca ne sert a rien
    Ca n’est pas une question de diplome, c’est une question d’apporter quelque chose au pays ou s’installe
    La France est un pays qui n’a plus confiance en lui-meme, plus confiance en ses jeunes, plus confiance en ses forces vives, et qui se cannibalise aux profits d’une caste de privilegiee et d’une petite elite politico-culturo-showbizno-mondaine consanguine


  • On en parle des salariés qui montent leur boite et qui touchent le chômage pendant 2 ans si ils n’arrivent pas à se verser un salaire sup à leur chomage ?

    En france les personnes qui créent leurs entreprises sont bien aidés aussi !


  • C’est n’importe quoi ce Charles Gave, il milite pour toujours moins d’impot et c’est son droit d’ultralibéral (c’est le synonyme d’esclavagiste). D’ailleurs moi aussi je hais l’impot. N’empeche que c’est relativement facile d’entreprendre en France, de monter une société (sans sortir de chez soi et pour peut etre 200€ max), de la fermer (en sortant une fois de chez soi et pour 900€ max), d’avoir un compte bancaire (à 12€ par mois chez Qonto par ex), une adresse (chez soi, il y a meme une loi qui autorise à se domiciler pendant 5 ans chez soi alors qu’on en a pas le droit dans le réglement de copro, c’est juste énorme), un site internet, des locaux pas chers dans les périphéries et à la campagne etc... La fiscalité des petites sociétés reste à peu près acceptable avec un taux d’IS réduit à 15% pour les 38000 premiers euros de bénéfices, une possibilité de ne pas s’affilier à la TVA quand on est petit, la possibilité de choisir si on veut être à l’IR ou à l’IS. Memes les lettres de bercy sont bien fichues et claires. Un mec qui ne se paie pas de salaire et qui arriverait à dégager 50.000€ de profit avant IS gardera dans sa poche après impot sur le revenu (il n’en paiera pas d’ailleurs, il ne paiera que la CSG) environ 33 000€ de pouvoir d’achat. Tout s’est beaucoup amélioré en 20 ans au moins pour les petits entrepreneurs. Les vraies charognes ce sont les escrocs à droite et à gauche, les banques, les assurances, les caisses sociales, etc, mais à bien y regarder personne ne vous oblige à bosser avec eux. Par ailleurs le marché français est très concurentiel, du coup tout coute peu cher. Les startup pullulent en France c’est un fait. La France va mal mais les français vont bien, ils créent autant en France qu’à l’étranger et se vendent très bien sur le marché du travail. Ah si on était pas envahi par tous ces prédateurs d’en haut et d’en bas tout serait parfait.

     

    • #1986565

      Tu es fonctionnaire ?


    • La France est une plateforme fantastique pour commencer le business et s’internationaliser : Des télécoms pas chers, des gros fournisseurs de solutions Internet comme OVH, des tarifs postaux accessibles, des pépinières d’entreprises, des services de domiciliation comme sedomicilier.fr, une grande distribution qui casse les prix et vous fournis tout pas cher, des gros aeroports, des ports, un tissus économique dense au moins sur les grandes agglomérations, des niches fiscales et des aides au démarrage à ne plus savoir qu’en faire. Vous exportez vers des entreprises hors de France ? Vous ne facturez pas la TVA à vos clients. Tant que vous réinvestissez vos bénéfices par exemple en embauchant (ils vont meme vous faire eux meme les fiches de paies avec un service gratos comme le TESE de l’URSSAF, vous n’avez besoin que de compétences minimes, c’est aussi facile d’embaucher un salarié en CDI, CDD que d’embaucher une employée de maison), si vous ne faites pas de profit vous ne paierez aucun impot. Donc faut arrêter de dire des bétises. C’est aussi facile d’entreprendre en France que ailleurs, et en plus les formations sont pas chères. Il faudrait surtout pas qu’il y ait trop de jeunes loups qui piquent la place des gros biens installés qui découragent les gens de se mettre au taf.


  • C’est d’une manière ou d’une autre vrai... Je suis diplômé en lettres et j’ai fait des études doctorales en didactiques des langues étrangères. Je dispose de panel assez important de formations pluridisciplinaires. Pourtant, il impossible de décrocher un poste dans mes spécialités et mes compétences. Issu, d’origine étrangère et ayant un prénom et un nom de connotation religieuse, je pense que cela joue contre moi. Mais je refuse de changer mes intitulés et je continue mon combat afin de trouver du travail dans mon domaine. Cela dit, je ne suis pas au chômage et je ne vis pas des aides sociales de dingue, Je travaille dans un domaine très éloigné de mon cursus académique afin d’assurer une vie digne et hnnête, ce que refusent beaucoup de personnes en préférant vivre au RSA et aux APL, je paie mes impôts depuis 2010 et à ce jour tous mes candidatures aux postes de qualifications ont eu une réponse automatique (malgré l’intérêt, nous sommes au regret de ne pas faire ne suite favorable à votre candidature)... à Tel point que je commence à me poser pleines de questions sur l’utilité de ce que j’ai fait... à Savoir, j’ai bac + 8


Commentaires suivants