Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En Inde, un magasin de vêtements "Hitler" prié de changer de nom

"Hitler", c’est le nom d’une petite boutique de vêtements située dans l’ouest de l’Inde.

"J’avais juste entendu qu’Hitler était un homme strict", se défend Rajesh Shah, son propriétaire qui accepte de changer de nom... en échange d’une certaine compensation financière.

Avec la croix gammée surplombant le "i" de l’enseigne "Hitler", le doute n’est pas permis : la référence à l’ancien dictateur nazi est claire. Pourtant, elle ne semble pas aussi limpide pour le propriétaire de cette petite boutique située à Ahmedabad, dans l’ouest de l’Inde.

Rajesh Shah ne pensait pas mal faire. "J’avais juste entendu dire qu’Hitler était un homme strict", se défend le propriétaire dans le Daily Mirror. Et puis, pour lui, "Hitler", c’était aussi le surnom donné à son grand père, "en raison de sa nature stricte".

La boutique à peine ouverte, la communauté juive a exigé que son propriétaire en change le nom illico presto.

Mais pour l’instant, rien n’est encore gagné : "Nous avons dépensé 40 000 roupies (573 euros) pour l’enseigne, plusieurs milliers d’autres dans les cartes de visite et autres supports. Maintenant, nous n’avons plus d’argent. Nous sommes prêts à changer le nom, mais seulement avec une compensation".

Ce n’est que récemment que Rajesh Shah aurait compris sa bourde en allant se renseigner sur internet. Vraie boulette ou pas ? En tout cas, il a réussi à faire parler de son magasin.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En même temps ,en Inde, on trouve toutes sortes de choses estampillées hitler ; des cadenas,des ustensiles de cuisine etc on trouve même "mein kampf" en indie et anglais dans les ptits shops sur les quais de gare et la croix gammée ou swastika est omnipresente sur les temples et lieux religieux aux cotés du om. Et ça ne choque que les israeliens qui sont trés mal vus là bas tellement ils se comportent comme des colons, detestables et communautaristes, rejetant les autres nationalités surtout les français qu ils considerent comme antisémites. PS : c est du vécu....


  • #213951
    le 02/09/2012 par Ligne de vêtements enfants "Emile Louis"
    En Inde, un magasin de vêtements "Hitler" prié de changer de nom

    Quenelle au curry :) J’adore, ça c’est subversif et en mesure quenellienne, du monté large !


  • Ah mais il faut dire que c’est de la qualité et bien taillé, Môssieur !


  • Où peut-on leur acheter des habits ? Un site en ligne ? Le gars ferait un carton :-)


  • J’ai été en Inde il y a quelques années et ai été surpris par le nombre de personnes qui me parlait d’Adolf Hitler et de la vénération qu’ils portaient pour lui,peut-être du a la svastika qui pour les Indous est un très vieux symbole de bon augure.Donc ce magasin pour moi ne m’étonne qu’a moitié.


  • Je vois pas ou est le probleme dans la mesure ou si il avait appelle son magasin g w bush, sarkosy, obama, bhl ou autre (qui sont quand meme de sacres raclures de chiottes) il aurait pas ete emmerde...


  • Bonjour

    Non mais !!!! j’espère que le propriétaire des lieux leur à dit d’aller se faire voir !!!


  • Je pense que certains asiatiques aiment bien l’esthétique des tenues des militaires allemands de la WWII : au Japon, en Mongolie, en Inde. C’est intéressant. Ils étaient bien sapés, c’est vrai, c’est pour ça que les yankees ont fait les cow-boys en 45, ils étaient jaloux.

    Entre l’idéologie féministo-gay de morveux caprichieux et celle d’Adolf, si on considère qu’il n’y a que ces deux possibilités, alors la seconde est évidemment la plus intéressante.

     

  • J’te foutrait le Dalaï Lama en taule moi !
    http://www.richardcassaro.com/wp-co...


  • peut etre une explication ?

    L’assassin Churchill : 3 millions morts de faim au Bengale

    http://www.propagandes.info/product...




    La famine artificielle et le contraste entre le sort des Indiens affamés et des officiers britanniques bien nourris mangeant dans les clubs de la ville coloniale a été décrit comme l’un des chapitres les plus sombres de la domination britannique sur le sous-continent indien.

    Madame Mukerjee accuse Churchill de « racisme » dans son refus d’intervenir. Il tournait Gandhi en dérision en le traitant de « saint homme à moitié nu » et disait : « Je déteste les Indiens. Ils sont un peuple bestial avec une religion bestiale ».








    Les anglais décident alors d’accaparer toute la nourriture pour leurs troupes, envoyant le riz dans toute l’Inde pour leurs troupes qui doivent aussi faire face à des révoltes indiennes...

    Sur la frontière Birmane, ils pratiquent la politique de la terre brulée, c’est à dire qu’ils brulent tout pour que ça ne profite pas aux japonais et aux indépendantistes, peu importe la population locale.

    Après, on se demande pourquoi Mein Kampf est un best seller en Inde !



  • La boutique à peine ouverte, la communauté juive a exigé que son propriétaire en change le nom illico presto.

    quelle communauté juive ?, il n’y a que quelques centaines de juifs en Inde (au Kerala) et ils sont quasiment assimilés.
    par contre comme il n’y a pas de juifs et donc de question juive, et donc de problème juif, voila de belles terres vierges à conquérir pour la shohannana business international tour

     

  • Et bien en France nous avons bien des fondations et écoles Rockefeller.


  • Peut-être un hommage discret au leader indépendantiste Subhash Chandra Bose ?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Subhas...


  • Le comble serait d’y vendre des pommeaux de douche.

     

  • Je vais m’installer a tel aviv pour ouvrir un magasin.
    "les cuisinieres Faurisson. La technologie Allemande et la subtilite du gaz. Avec Faurisson, c’est a point"
    _ ;-)


  • "la communauté juive a exigé que"

    Et ta soeur ?


  • Grande démarque sur les pyjamas rayés


  • Ce qui m’amuse, c’est de voir que pour les Indiens, l’histoire de la seconde guerre mondiale est quelque chose qui ne les concerne pas vraiment. C’est un conflit lointain, avec des figures historiques floues.
    Et donc, Hitler, c’était un mec strict...

    Il y en a qui vont s’offusquer : "Comment ?! Ils ne connaissent pas Hitler ?! La bête immonde ! C’est inadmissible, bande d’incultes !". Mais sommes nous capables de donner des noms de grandes figures historiques indiennes, en dehors de Gandhi ? Vous connaissez l’histoire de l’Inde d’avant la colonisation anglaise ?
    Est-ce que vous connaissez le Mahâbhârata ?

    Et ben, Hitler, c’était un mec strict qui se mettait souvent en colère, et qui avait donné à ses soldats des costumes classieux ornés de jolies svastikas typiques de la culture indienne (un symbole positif !).
    Il n’y a pas de raison qu’ils soient plus curieux que le péquin occidental moyen.

     

    • Je ne peux être totalement d accord parceque je pense que connaitre un minimum de chose sur l’Histoire est important, mais le fond du message est très vrai. On va pas aller demander aux Indiens de s’intéresser a "notre" Histoire alors que très peu de monde ici s’intéresse a la leur.

      Faut bien comprendre aussi, que pour beaucoup de gens du Sud, Hitler n’est pas le Tyran dont on nous fait le portrait ici, ou plus exactement, l’Allemagne n’était pas durant son Histoire un pays colonisateur comme le fut la France ou L’Angleterre voir l’Italie ou les Pays Bas qui ont obtenu leurs colonies grâce a la conquête. Du coup ils gardent un souvenir de l’Allemagne plus positif que d’un autre ancien empire colonial. Je ne suis donc pas sur qu’on gagnerai vraiment a leur donner des cours d’histoire de l’Europe du 20eme siècle, parcequ’à leur yeux, l’Allemagne apparaitra comme le seul pays puissant qui n’eut pas de colonie dans les pays du sud. Évidemment, c’est pas que l’Allemagne était sympa, mais plutôt qu’ils avaient une autre idée du "Reich" qu’un simple empire colonial ( notamment en voulant se faire les Russes et les Occidentaux en même temps ).

      Il est très intéressant de s’intéresser a ce que pensaient les dirigeants ou futur dirigeants des pays du Sud sur la situation en Europe a l’aube de la 2eme guerre mondiale. Nombre d’entre eux ont rencontré Hitler à l’époque, et les avis sont aussi divers qu’intéressant a analyser. Tout n’apparaissait pas blanc ou noir comme on voudrait nous le prétendre aujourd’hui.


  • Il fait fort le mec Rajesh. Le tout sur un fond "vert-de-gris" et en plus, il y a 2 gros aérateurs d’évacuation juste au dessus de l’enseigne...
    On devrait non seulement lui faire changer sa devanture mais aussi l’obliger à changer son patronyme. Rajesh SHAH, suffit de mettre le "O" là.
    Enfin je dis çà parce que déjà, chez nous, "Gaz de France" c’est moyen.


  • Pour bien connaitre le pays,500 euros c’est très très cher !
    Cela sent la quenelle sauce curry.


  • Je vais ouvrir un magasin comme ça en Lybie.


  • C’est marrant, parce que la communauté juive se plaint pour une enseigne "Hitler" en Inde, avec une croix gammée sur le I, pour une simple boutique ouverte par un particulier, mais à côté de ça personne ici en France ne se plaind pour le logo de Darty, qui a pourtant repris de manière évidente les couleurs et la forme du drapeau nazi : fond rouge, rond blanc et Darty écrit en gros en noir au milieu, en lieu et place de la croix gammée.
    Mais Darty appartient à une famille de la communauté, donc il faut croire que eux ont le droit... c’est bon pour les affaires ce logo d’inspiration pourtant controversée, donc ça passe.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Darty


  • Afin de mettre cet article en perspective, il est préférable de savoir 2 ou 3 choses sur l’Inde :

    - ce n’est pas la première histoire de ce genre : il y a déjà eu un café à Bombay.

    - Les commerçants indiens aiment donner à leur entreprise le nom de Dieux, prophètes, gourous, héros, grandes figures historiques, etc : Ganesh Sweets, Allah transports, Jesus Travels, Aurobindo Stores, Gandhi Shop. C’est le cas du patron de ce magasin.

    - en Inde, l’histoire de la 2° guerre mondiale et de ses horreurs, notamment celles qui ont eu lieu en Europe est fort méconnue. La tentative de génocide des juifs et des tziganes par le régime nazi ne fait pas partie du bagage culturel moyen. Les massacres commis en URSS au nom de la lutte des classes sont également ignorés (Lenin et Stalin sont des prénoms à la mode). Les Indiens voient en Hitler et Staline des dirigeants très puissants qui ont fait trembler le monde et cela plait dans un pays où l’on aime qu’un chef se fasse respecter. J’ai vu deux Indiens de 25 ans se disputer pour savoir qui, de Staline ou d’Hitler, était le plus grand personnage historique. On trouve d’ailleurs sur Facebook des Indiens ayant choisi le portrait du Führer comme avatar.
    Mein Kampf est en vente libre dans de nombreuses librairies sans que personne n’en soit choqué.

    - Ahmedabad est la capitale du Gujarat, un État gouverné par le Ministre en Chef Narendra Modi, nationaliste hindou, grand admirateur d’Hitler, et très impliqué dans les pogroms de musulmans de 2002.

    - Les indépendantistes indiens ont eu 3 sortes d’attitude vis à vis de l’engagement de leurs colonisateurs dans la Seconde Guerre Mondiale.
    La Ligue Musulmane soutint l’effort de guerre britannique. Son chef, Jinnah, bien vu des Anglais, obtint la création du Pakistan en 1947.
    Le Parti du Congrès, considérant que l’Inde avait déjà donné en 1914 pour ne rien obtenir en 1918, s’opposa à toute participation des Indiens au conflit, ce qui valut à Gandhi et Nehru d’être privés de liberté pendant la guerre.
    Un autre leader, Subash Chandra Bose, partisan de la manière forte, et pensant que les ennemis des Britanniques étaient ses amis, négocia avec les Allemands et les Japonais la libération de prisonniers indiens volontaires pour intégrer une armée de libération sous commandement des puissances de l’Axe. Bose est considéré comme un Freedom Fighter ayant droit à sa statue et à des noms d’avenue partout, comme Gandhi et Nehru.

    Hitler n’est donc pas automatiquement perçu là bas comme ici.


Afficher les commentaires suivants