Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

En accord avec les États-Unis, l’Inde se détache des routes de la soie

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a indiqué avoir pris contact avec l’Inde et les pays d’Asie du Sud-Est pour restructurer les chaînes d’approvisionnement mondiales.

 

Il ne s’agit pas de rééquilibrer la balance commerciale américaine, ni de faire face aux perturbations dues à l’épidémie de Covid-19, mais de stopper le développement de la Chine.

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a décidé d’orienter son plan économique post-épidémie vers l’accueil des industries occidentales qui devraient progressivement quitter la Chine.

Des facilités seront accordées aux entreprises étrangères d’équipements électriques, de produits pharmaceutiques, de dispositifs médicaux, d’électronique, d’ingénierie lourde, d’équipements solaires, de transformation des aliments, de produits chimiques et de textiles qui souhaiteront s’implanter dans le pays.

À lire, sur E&R :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2468313

    La Chine travaille avec l’OMS et Bill Gates, c’est pour cela que Trump les attaque.
    La Chine serait contrôlée par les Rothschilds et les Rockefeller, c’est d’ailleurs grâce à ces deux familles qu’elle doit en grande partie son essor, renseignez-vous !

     

    Répondre à ce message

  • Les nouveaux larbins de l’empire. Ca ne m’étonne de ce pays d’arriéré spécialisé dans le viol des occidentales.

     

    Répondre à ce message

  • Et comment vont réagir les Chinois ? En délocalisant leurs travailleurs et leurs usines... en Europe ! Ainsi, ils court circuitent le retour du protectionnisme et conservent leurs marges...

     

    Répondre à ce message

    • @u roitelet

      Faux ! Nul ! Zéro ! Faire venir des masses de travailleurs Chinois en Europe ?! A l’heure où il y a une défiance sur tout ce (ceux) qui vien(nen)t de Chine pour cause de contagion au COVID Chinois ?
      Ça va être très très compliqué de valider ça. D’autant que si l’UE protège à mort le migrant Africain par ses institutions de gôsh anti-raciste, le migrant Chinois, lui, ne dispose pas de la même mansuétude (allez voir les manif anti-racailles dans le 13ème arrondissement ... les asiatiques sont aussi victimes du système que les blancs).
      Le système ne laissera pas des millions de migrants asiatiques s’installer en Europe ... D’autant qui se je me fie à tes "théories" : l’UE étant bien meilleure que la Chine, il y aurait risque que tous ces travailleurs détachés Chinois essaient de rester en occident pour fuir la Chine et sa pauvreté.
      Donc, là aussi, ça ne marche pas, le protectionnisme l’emporte.
      Pourquoi à chaque faire des conclusions si à côté de la plaque ?

       
  • Les imperialos-sionistes pensaient sans doute que les chinois allaient payer le prix fort de la pandémie !
    Malheureusement pour le gros Pompeo , non seulement les chinois ont vaincus la pandémie ( pour l’instant, mais il n’y a pas de raisons , malgré les souhaits des Lechypre et autres journalopes des médias merde que la maladie joue les prolongations ) mais c’est aux USA et chez leurs valets que les degats ( bien gonflés par le lobby et les labos ) sont les plus importants !
    Lorsque une nation comme la Chine se met , et c’est le cas , en ordre de marche , il est très difficile de lui barrer la route avec un virus où bien des beaux discours !!
    Quant à la solution militaire, il est bien trop tard pour l’envisager !!
    Un milliard cinq cents millions d’âmes, non contaminés par le chantage mémoriel et par la repentance ad- vitaem - aeternam, reste maîtres de leur destin ! Chez eux pas de Fabius, de Buzyn, de kolher , d’Attali de Jacob ou de Salomon pour les asservir et les soumettre à une caste mondialiste !
    Aucun dirigeants chinois ne s’affuble d’une kippa pour aller s’applatir devant les dirigeants de L’AIPAC et du CRIF et quémander un rond de serviette ( serpillière serait plus juste ) afin de mieux les servir !!
    L’Inde est dans un état de délabrement structurel ( religions , ethnies , tribus , guerres , misères, violences , croyances d’un autre age , contrairement à la Chine beaucoup plus unie et avec un chemin plus clair et tourné vers l’avenir , l’inde donc ne sera pas un obstacle insurmontable pour Pékin, simplement un pion imperialos-sionistes de plus à sacrifier dans le grand projet de destruction des nations !

     

    Répondre à ce message

  • Un ami connaissant bien l’Inde m’a affirmé que les élites politiques étaient totalement infiltrées par la vraie élite. Ça collerait.

     

    Répondre à ce message

  • Donc nos masques seront fabriqués dans un atelier crasseux de New Delhi ou Bombay ? Quel progrès !

     

    Répondre à ce message

  • Après les peaux-rouges, les Indiens.... Maudit soit-il.

     

    Répondre à ce message

  • Les grandes manœuvres de l’après covid ... a qui profite le crime ou contre qui a t il été commis ?

     

    Répondre à ce message

  • Le Venezuela-Iran font un joli doigt d’honneur aux USA, 5 pétroliers iraniens ont fait route vers le Venezuela, les USA se contentent d’observer et de faire des menaces. L’Inde et le Brésil, deux pays du bloc BRICS subissant la pression des USA, à cause d’une gouvernance instable et des difficultés économiques importantes. Un conflit Chine-Inde est possible, sous le contrôle du département d’état américain et les USA feront tout le nécessaire pour l’attiser, la même chose était envisagée entre la Chine et la Russie par le département d’état, mais le président russe et chinois ont su mettre en place une alliance forte, mais les menaces seront présentes dans l’avenir si changement de régime politique.

     

    Répondre à ce message

  • Réaction logique de l’appareil américain. Il reste maintenant à l’état profond à convaincre les gros industriels de relocaliser vers l’Inde, malgré des conditions de production moins optimales et sujettes à polémique dans les médias.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents