Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

En cas de crise, Barack Obama aura les pleins pouvoirs sur Internet

"Le gouvernement fédéral doit pouvoir communiquer à tout moment et en toute circonstance afin de pouvoir mener à bien ses missions les plus critiques et les plus urgentes".

C’est ainsi que commence le décret, signé par le président des Etats-Unis d’Amérique le 6 juillet 2012. Un executive order qui décrit comment le gouvernement américain est autorisé à prendre le contrôle des différents médias nationaux – y compris Internet – en cas de crise ou d’urgence. Se posent alors plusieurs questions.

Un texte national pour gérer une situation de crise

Qu’est-ce qu’une crise ? Qu’est-ce qu’une urgence ? Ce n’est pas clairement défini dans ce document. Mais, sans même lire entre les lignes, on note que « l’assistant du Président pour la sécurité nationale et la lutte contre le terrorisme » est cité et que le décret parle également de « menaces émergentes ».

Terrorisme, donc, catastrophe naturelle aussi, attaque de zombies ? Tous les moments où le président des Etats-Unis doit pouvoir parler d’urgence à son peuple. Mais le flou autour de ces questions laisse un goût inquiétant en bouche.

Même si l’entourage de la présidence précise que ce décret n’est que la mise à jour d’un document plus ancien, l’Executive Order 12472, initialement établi le 3 avril 1984, puis amendé à deux reprises, en 2003 et 2006.

Deux mises à jour rédigées pour coller aux évolutions technologiques (radios satellites, etc.) qui avaient déjà fait parler d’elles, notamment dans le milieu des radios alternatives. De fait, dans les stations de radio et les chaînes de télévision, un dispositif permet au gouvernement de prendre la main sur la diffusion en cours en cas de crise grave.

Internet est par définition supranational

Mais le cas d’Internet est particulier. Car, le réseau des réseaux n’est pas un média national, même si une grosse partie des treize serveurs root, qui soutiennent le système de DNS, est hébergée sur le sol américain. Or, l’inclure dans un décret américain revient à nier cette réalité.

Et donner au gouvernement des Etats-Unis les pleins pouvoirs sur Internet pose la question, déjà entrevue avec des projets de lois comme Sopa ou Pipa. Quelles libertés et utilisations internationales du Net demeurent possibles quand les Etats-Unis ont pris des dispositions nationales limitatives concernant ce média ?

Pour le cas plus particulier de l’état d’urgence, que peuvent faire les autres pays si les Etats-Unis décident de prendre le contrôle du Net ? Si on peut imaginer une prise de contrôle locale, au niveau des FAI et des fournisseurs de contenus numériques, on peut également penser qu’ils veulent avoir la mainmise sur les serveurs root. Dans ce cas, malgré le système de redondances, que pourraient devenir le Net et tous ses services, le Web en tête ?

L’objectif n’est pas de remettre en question la démocratie américaine mais bien, une fois encore, de s’inquiéter des risques multiples qui planent au-dessus du Net. Ce qui relance le débat autour de la répartition des pouvoirs et influences sur la Toile. Un sujet d’importance, porté sur le devant de la scène internationale par des pays, dont les motivations, hélas, ne sont pas forcément le bien-être démocratique mondial.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En cas de crise, je sais pas ou t’iras te cacher Obwana. Tu ne pourras pas fuir la colère du peuple et l’ignoble trahison à tes semblables.

     

    • Là tu es avant Michel Leb, tu es au niveau de Tintin au Congo. C’est pas gagné la réconciliation avec des mots comme ça...tu n’es pas obligé d’aimer les noirs mais la droite des valeurs ça comporte à coup sûr : Respect et Honneur. Là c’est du petit mépris sadique. Si tu ne comprends pas ça, tu ne pourras pas non plus te cacher, fuir la colère du peuple et ton ignoble trahison envers tes semblables.


  • faut pas voir le mal partout c’est peut etre juste pour faire savoir le plus rapidement possible ( les popofs et les chintocs les ont assez retardé comme ca ) a tout le "monde libre qui surfe sur la toile"que l’attentat sous fausse banniere qui vient d’ensanglanter les jeux olympiques de londres est l’oeuvre des regimes iranien ,syrien et du hezbollah ( on a retrouvé les passeports des terroristes sur les tables de chevet de leur chambre d’hotel) et que la 6eme flotte americaine dirige vers les cotes de ses pays pour punir les responsables de ses crimes odieux


  • L’Internet EST une création de la CIA... Sous l’égide du DARPA, militaires et universitaires ont coopéré afin de trouver le moyen de faire circuler l’information par le moyen de "noeuds" qui continueraient à fonctionner même en cas d’attaque nucléaire globale.
    Le furoncle de l’Univers, sion la vilaine, excèle dans l’art de pirater avec le dernier tuxnet, virus créé à grand renfort de milliards de dollars.
    La nouvelle norme IPv6 est destinée à "agrandir" le nombre d’adresses IP sur le réseau global mais est avant tout un moyen de contrôle suprême des flux d’informations et est de plus incompréhensible même pour des initiés de longue date. Tout est prêt pour une prise de contrôle définitive de l’Internet.
    La seule solution arrivera peut-être : de graves perturbations solaires pourraient tout faire foirer... Je ne voue pas de culte au Soleil mais s’il permet la défaite du mal... Pour illustrer : informez-vous sur l’activité solaire des 2 dernières années et regarder surtout celle de nos jours. De plus Imram HOSSEIN parle justement de battailles sans technologie : annulation de l’électrécité telle que nous la connaissons ?

     

    • arrêtons avec les scénarios de science-fiction délirant. Internet n’est pas indestructible, n’est pas Dieu, son fonctionnement repose sur du matériel susceptible au vieillissement, aux pannes...une simple coupure globale d’électricité et pouf ! plus d’internet !Les cables de téléphonie détruits, plus d’adsl, les antennes relais détruites plus de 3G, Wi fi...internet n’est définitivement pas une entité immatérielle à l’abri des vicissitudes de ce monde !


    • Pour continuer sur le thème des "batailles sans technologie", on n’a qu’à se rappeler la menace que posent les armes EMP (electro-magnetic pulse). Une bombe nucléaire d’intensité assez moyenne explosant à quelques centaines de km au-dessus du centre des USA et tout le pays sombre dans le noir, à cause de la "vague" életcro-magnétique qui touchera le continent au-dessous. En prime, il y aura des chances que meme les appareils électroniques dont le fil électrique n’est pas branché au mur (donc pas relié au réseau électrique commun) voit ses circuits sensibles GRILLÉS par le choc e-m (un peu comme lorsqu’une décharge d’électricité statique vient griller la carte video ou autre que vous installiez dans votre ordi).
      Les vieux appareils à tube/lampe ou à circuits "solid state" y survivront probablement. Quand on mise tout sur la micro-(ou nano)életcronique, on risque de tout perdre !


    • Goy Pride :

      Une simple coupure d’électrécité globale... Il est où l’interrupteur ? Ca sonne un peu SF ton argument pour quelqu’un qui se défend de vouloir en faire...

      De plus la réalité dépasse la fiction car notre système naturel passe une autre phase que celle de tranquilité dans laquelle le système solaire évoluait jusqu’à lors. Peut-être ne sais-tu pas qu’aujourd’hui E=mC7 ? Et je ne le tire pas d’un film de SF, non, c’est l’affirmation des 7 seuils temporels qui composent l’Univers Proche. La science-fiction n’est pas assez imaginative pour tenir la dragée haute à la réalité, beaucoup d’éléments naturels vont bien plus vite que la Lumière. On parle de 857 000 000 000 Km/s (milliards) pour la vitesse max au dernier seuil et en tâche de fond dans notre système de tous les jours. Tu penses à cete vitesse d’ailleurs, comme toute espèce qui peut penser.
      C’est-y pas beau la Nature.


  • Rappelez-vous durant le printemps arabe... Les politiques & médias occidentaux s’élevaient d’une seule voix pour condamner le contrôle du net par les dictateurs Moubarak et Ben Ali... Mais Obama lui, pas de souci.


  • D’où l’urgence de réapprendre à s’organiser sans Internet.
    Pour cela, lire des bouquins sur les techniques de Renseignement, espionnage, guerre de l’info, guerre culturelle, guerre psychologique, Intelligence économique, management des perceptions, ingénierie sociale, etc.


  • Un taré de plus dans la plus grande démocratie du monde, l’amendement sur le port d’arme pourrait être remis en cause vu que c’est ni la première et ni le dernière fois que cela se produit et que, de plus, pour éviter une révolte populaire à venir ou se faire passer en sauveur de la démocratie, rien de mieux qu’une forte dose de peur du prochain quelqu’il soit.
    "Le monde ne pourra être gouverner que par l’utilisation de la peur" A. Hitler
    Quelque soit les causes de tels massacres, qu’ils soient prévus ou imprévus, le neveu d’Aristote, Callisthène avait raison en disant : "Là où discorde règne en la cité, le plus méchant tient lieu d’autorité" selon La vie des hommes illustres de Plutarque.

     

  • J’ai vu plusieurs articles qui parlent d’un Internet alternatif pour lutter contre une éventuelle prise de contrôle de l’Internet classique... Des réseaux nouveaux comme Meshnet, Netsukuku sans compter qu’en cas de problèmes on peux toujours retourner au modem téléphonique 56K ou encore liaison par radio...


  • "Pour le cas plus particulier de l’état d’urgence, que peuvent faire les autres pays si les Etats-Unis décident de prendre le contrôle du Net ? Si on peut imaginer une prise de contrôle locale, au niveau des FAI et des fournisseurs de contenus numériques, on peut également penser qu’ils veulent avoir la mainmise sur les serveurs root. Dans ce cas, malgré le système de redondances, que pourraient devenir le Net et tous ses services, le Web en tête ?"

    Si tout les Roots ne sont pas sur le sol Américain le web continueras de fonctionner quand même grâce aux Roots des autres pays... Les sites Américains ne deviendrais plus accessibles, donc ne pas héberger aux US mais plutôt en Russie serait-il la solution ? De plus en plus d’utilisateurs utilisent la Russie pour héberger (par ex Rutube), particulièrement pour les opposants a l’Empire...


  • Des évènements étranges touchent les EU en ce moment.
    Je voulais juste rappeler que le Projet de contrôle mental de la CIA avait été déclassifié complètement depuis 2001 :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet...

    Et qu’un lien avait été établi entre Unabomber (Prof de maths) et le Projet MK-ULTRA de la CIA (à lire dans l’article wiki en anglais). Ils arrivent à diriger des personnes en les droguant à la scopolamine (substance indectable après 24h dans le sang). Cette drogue permet de prendre possession totalement de l’esprit d’une personne et, cerise sur le gâteau, la rend amnésique.
    Depuis 1950, la CIA fait joujou avec l’esprit de personnes, imaginez seulement ce qu’ils arrivent à faire aujourd’hui en 2012 !


  • Ce qui ce passe en ce moment à Anaheim à coté de Los Angeles ,les policiers ont tué ,un jeune ,des blessés lors de manifestations,c’est l’Armée qui fait la sécurité ,curieux personne en parle pourquoi
    Alex Jones l’a dénoncé cette drogue ,en France elle subi pour les viols des femmes