Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En première ligne sur le 11-Septembre : rencontre avec Arno Mansouri

Depuis le lancement de la collection « Résistances » en 2006, Arno Mansouri, créateur et directeur des éditions Demi-Lune, est devenu l’un des éditeurs au monde qui a publié la plus grande diversité d’ouvrages traitant du 11-Septembre, plus d’une dizaine en tout. Cette collection, consacrée essentiellement à la géopolitique, rassemble de grands auteurs internationaux qui ont abordé la question du terrorisme d’État et celle, plus spécifique, des enjeux liés aux événements de 2001 et à leurs conséquences historiques. Parmi ces auteurs, on retrouve David Ray Griffin, Webster G. Tarpley, Nafeez Mosaddeq Ahmed, Thierry Meyssan ou encore Peter Dale Scott.

La série d’entretiens « En première ligne sur le 11-Septembre », entamée l’an dernier avec Guillaume de Rouville, nous offre aujourd’hui l’occasion de mesurer l’ampleur du travail accompli en moins de sept ans par Arno Mansouri et de revenir sur son parcours dans le monde de l’édition, partagé entre le point de vue dissident qu’il cultive à l’égard de la géopolitique et sa passion pour les musiques du Monde. Cette double approche atypique caractérise bien cet homme dont les propos révèlent une connaissance à la fois globale et précise des sujets qu’il aborde. Alors que Demi-Lune vient de publier en France le dernier ouvrage de Peter Dale Scott, La Machine de guerre américaine (American War Machine), Arno Mansouri nous livre son témoignage relatif aux projets éditoriaux qu’il a menés à bien ainsi que son appréciation du rôle que jouent les médias en France.

Notons enfin qu’Arno Mansouri fait partie des personnalités qui ont été visées récemment par une offensive des chiens de garde de la pensée dominante à l’occasion de la diffusion, sur France 5, du premier volet de la série polémique Les Réseaux de l’extrême dans laquelle Caroline Fourest assimile le travail fondamental d’éditeur indépendant effectué par Arno Mansouri à quelque manœuvre contribuant à nuire à l’équilibre de notre société. ReOpen911 publie, en exclusivité, la réaction de l’éditeur face à cette attaque. Par ailleurs, notre association salue le courage et la ténacité de ce franc-tireur qui a apporté au Mouvement pour la vérité sur le 11-Septembre, en France, une contribution décisive.

Propos recueillis par Lalo Vespera pour ReOpen911.

 

JPEG - 67.2 ko
Arno Mansouri : « J’ai choisi ce sujet du 11-Septembre parce qu’il me semblait fondamental pour comprendre l’époque dans laquelle nous vivons, mais aussi la façon dont est traitée l’information. »

 

Reopen911 : Votre maison d’édition, Demi-Lune, a frappé fort dès le démarrage de la collection Résistances, en 2006, avec la publication simultanée de cinq premiers livres au sujet du 11-Septembre, juste avant le cinquième anniversaire des attentats. Comment les médias ont-ils réagi par rapport à une telle initiative, à la fois inédite et spectaculaire, concernant les attentats de 2001 ?

Arno Mansouri : Avant toute chose, il faut bien comprendre que je suis un autodidacte et que les éditions Demi-Lune sont une toute petite structure, totalement inconnue à l’époque. Par ailleurs, je ne peux pas blâmer les journalistes qui reçoivent des livres par dizaines, sur tous les sujets, et qui n’ont pas le temps de tous les lire. Les cinq premiers livres de la collection Résistances [écrits par David Ray Griffin, Webster G. Tarpley, Victor Thorn et Nafeez Mosaddeq Ahmed], je les ai envoyés à tout ce que la France compte de médias, aussi bien la presse écrite que les radios et les télévisions.

À ma connaissance, la seule mention qui ait jamais été faite de ces livres, au moment de leur parution, ce fut dans le journal de la mi-journée, sur France Culture dont l’invité était un auteur nommé Arnaud Blin qui avait sorti un livre dont le titre, La Terreur démasquée, était très proche de celui du livre de Tarpley, La Terreur fabriquée. Le journaliste a demandé à cet expert, sorti de nulle part, mais qui avait écrit un livre sur le 11-Septembre allant dans le sens qu’on attendait, ce qu’il pensait de certains ouvrages qui venaient de paraître et qui remettaient en cause la version officielle, laissant entendre qu’il n’avait pas pu les lire, mais que si son invité les lui conseillait (« Allez-y c’est du feu de Dieu, c’est formidable ! »), il s’y intéresserait éventuellement… Et Arnaud Blin de répondre en substance : « Vous savez, de tout temps, il y a eu des complotistes… » Il est certain que quelqu’un qui est invité par les médias à célébrer la version officielle ne va pas faire l’apologie de livres qui critiquent son propre positionnement.

Lire la suite de l’interview sur Reopen911

Retrouvez les livres des éditions Demi-Lune chez Kontre Kulture :

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Aux USA, ON aime bien assassiner les prétendus auteurs d’attentats, pour continuer bien sur à les leur imputer : témoins Lee Harvey Oswald le prétendu assassin de Kennedy, assassiné le lendemain de son arrestation par le Juif Jacky Rubinstein, et bien sur Ben Laden sur le dos duquel on peut désormais, lui sans réplique, coller tout ce qu’on veut .

     

    • Dans le cas de BEN LADEN ...Meme le "TEAM 6/NAVY SEAL" qui est sensé l’avoir tué a disparu -tragiquement, opportunément,rapidement- on peut dire que le ménage a été bien fait !


    • Ben laden n’a pas été tué lors de cette opération des navy seal. Il s’agissait d’une imposture et c’est pour cette raison qu’ils ont assassiné tous les membres (sauf un) de l’équipe ayant participé à cette supercherie afin de s’assurer que cela ne s’ébruite pas. L’oligarchie sait que les militaires sont encore imprégnés de valeurs traditionnelles comme le sens de l’honneur...et de ce fait il y a toujours cette crainte à ce qu’un militaire craque sous l’emprise de la honte et des remords et finisse par dévoiler des choses.
      Si lors de cette opération Ben Laden avait vraiment été tué ces navy seal seraient encore vivants et utilisés comme outil de propagande....


  • Et en France on a tué le preneur d’otage de la maternelle de Neully (ville dont le prince était Sarko), alors qu’il s’était endormi (même que l’institutrice avait pu le secouer sans qu’il se réveille) ; vous avez dit bizarre ?

     

  • Je tiens à féliciter cet homme pour son travail courageux.

    Toutefois mon commentaire n’est pas en rapport avec cet article mais avec le travail de sape qu’effectuent (à plein temps) certaines personnes sur Internet concernant les attentats du 11 Septembre. J’ai par exemple été impressionné par le travail d’Andromede95 qui semble consacrer sa vie au soutien de la thèse officielle. Sa chaîne Youtube y est exclusivement consacrée, il y apporte un grand soin et de toute évidente beaucoup de temps. Il me semble évident qu’il s’agit là d’un travail de professionnel, or je crois me souvenir qu’Alain Soral avait expliqué qu’il disposait dans ses troupes d’informaticiens talentueux qui avaient été en mesure d’identifier l’origine de menaces qui lui avaient faite (mairie de Toulouse). J’aurais donc aimé savoir s’il était possible d’en savoir plus sur cet individu, son métier, ses motivations. Ne supportant pas de vivre dans le mensonge, je ne peux m’empêcher d’être fasciné par ceux qui le cultive.

    Cordialement,


  • Merci à E&R d’avoir fais la lumière sur ce monsieur.
    Merci à ce monsieur pour son précieux travail de recherche.