Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Entretien avec Johan Livernette

Présentation de "Synthèse du Mouvement Révolutionnaire Mondial"


Pour voir l’entretien en entier : http://www.dailymotion.com/video/xp...

Version Youtube :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #118969
    le 17/03/2012 par abeilles
    Entretien avec Johan Livernette

    Il a de très bon raisonnements Royaliste ,Chrétien ,Mais le mal français de François Villon vers 1460 ( je suis Français,dont il me pèse)) Henri IV ( Je connais le mal de mon royaume )) jusqu’à Charles De Gaulle ( Les Français sont atteints d’un mal profond ,Ils ne veulent pas comprendre que l’époque exige d’eux un effort gigantesque d’adaptation ,,,Ils ne peuvent se passer de l’Etat ;;et pourtant ils le détestent ;;sauf dans les périls ;; ;;ils ne se conduisent pas en adultes))
    Je relis le livre de Alain Peyrefite ;il défini très bien notre Tare
    l’Education Nationale a amplifié ,ce MAL ,car l’Histoire de France ,comporte plus de mensonges que de réalités ,Nous sommes devenus des boeufs clonés ,
    Déjà ,avec Albert Schweitzer ,qui soignait les lépreux à sa manière ,dans un village ils venaient de toute part d’Afrique ,la France a fait construire un hôpital ,car elle trouvait que Schweitzer était un raciste paternaliste colonialiste ,uniquement parce qu’il avait sa méthode pour soigner ,disait les latins sont bourrés de Théories ,nous allons en mourir de nos théories ,notre orgueil ,son livre décrypte nous très bien ,la raison que j’aime beaucoup les Chefs d’Etat qui ont mangé ,de la vache enragée ,car ils connaissent le peuple ,Saddam Hussein n’était pas issu de riche ,orphelin ,de son village à Bagdad seul pour s’instruire avec son Oncle instituteur ,Napoléon a quitté sa Corse à 7 ans pour l’internat ,où les enfants se moquaient de lui pauvre parlant très mal le français ,ext ça vous projette vers l’humanité ,aujourd’hui c’est le contraire parce que nos médias sont là ,notre justice au lieu de punir pour donner une leçon ,le couvre d’excuses ,nous arrivons au terminal le grand saut vers l’abîme


  • #118973
    le 17/03/2012 par abeilles
    Entretien avec Johan Livernette

    Albert Schweitzer ,son village hôpital ,les africains venaient en famille leur troupeaux ,les femmes faisaient leur cuisine ,n’étaient pas coupé de leur vie ,guérissaient beaucoup mieux ,en plus ,il disait que dormir sur la paille chassait la vermine ,que les matelas les attiraient ,
    Pourquoi Sarkozy a fait fermer les petites maternités ,hôpitaux ,aujourd’hui combien de bébés sont nés dans les voitures ,et les hivers parcourir 100 km ,les personnes qui travaillaient ,font 100 km le matin et le soir ,plus de moyens de transports d’autres ,Ces immenses hôpitaux où vous attrapé des maladies plus grave ,sinon les pieds devant ,car les bistouris sont plus complexe à désinfectés ,et plus difficile ,on a laissé labourer notre PAYS

     

    • #119004
      le 17/03/2012 par Adekwatt
      Entretien avec Johan Livernette

      Faut pas raconter de connerie non plus ..... la médecine soigne mieux qu’antan ... vous voyez du complot partout et tout le temps .... ya aussi des gens, à tout niveau de l’administration/politique/médecine/armée qui essai de faire correctement leur boulots, pour le bien de leur famille et/ou de leur patrie ..... a tout niveau de la société ils existent des gens qui font de leur mieux
      PS : les bistouris ne sont ni plus ni moins facile à désinfecter qu’avant, un bistouris reste un bistouris, une lame et un manche, c’est tout, en revanche les moyens de désinfection ont eux grandement evolués.


    • #119152
      le 17/03/2012 par cathy
      Entretien avec Johan Livernette

      Citation de ce chanteur français de la fin XX siècle début XXI qui disait ;

      "Etudiants en médecine
      Tu vas marner pendant sept ans
      Pour être marchand d’péniciline
      Tes saloperies d’médicaments
      Aux bourgeois tu r’fileras
      Des cancers à tour de bras
      Et aux prolos des ulcères
      Parc’que c’est un peu moins cher
      Et l’tiers-monde qu’a besoin d’toi
      Là c’est sur que t’iras pas
      Malgré tous ceux qui vont crever
      T’oublieras que j’ai chanté
      La médecine est une putain
      Son maquereau c’est l’pharmacien"

      Bravo c’est Renaud.


  • #118974
    le 17/03/2012 par Elevation
    Entretien avec Johan Livernette

    Toujours très agréable á écouter Johan ! Bapteme de Clovis par St Rémy...
    Bises a tous,

    Rémy ;)


  • #118976
    le 17/03/2012 par jeanpierrrr
    Entretien avec Johan Livernette

    Bonne introduction au travail de Ploncard d’Assac (et d’autres !)


  • #118982
    le 17/03/2012 par Ahmed
    Entretien avec Johan Livernette

    Merci Jonathan.


  • #118992
    le 17/03/2012 par Damien
    Entretien avec Johan Livernette

    Merci à E&R pour cette multitude d’entretiens et d’analyses qui, bien que souvent de tendances et de tradition différentes, se rejoignent en dénonçant les mêmes ennemis : maitres, acteurs ou complices du Nouvel Ordre Mondial.
    Je cite à ce propos la devise du site anti-mondialiste Wawa-Conspi (mis à mal récemment par la fermeture de Megaupload) : "Par la connaissance nous les briserons".


  • #118998
    le 17/03/2012 par toto666
    Entretien avec Johan Livernette

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec lui, aprés il a le droit d’avoir ses opinions.
    La France était déja Chrétienne avant l’arrivée de Clovis et une autre théorie voudrait qu’il se soit converti pour obtenir l’adhésion des gallos-romains et ainsi mieux asseoir son pouvoir.
    De plus, il y a aussi certains doutes concernant la mort de Saint Louis qui serait peut-être dû à la syphilis.
    Aprés Henri IV etait quand même un coureur de jupons qui n’a pas hésité à faire des guerres pour des femmes.
    Quand à Louis XIV même s’il sût jouer d’alliance notamment avec l’empire ottoman permettant ainsi une opposion efficace à l’Espagne il laissa me semble t-il un pays surrendété par de multiples guerres.
    Cependant , je pense que beaucoup d’idées reçues sont véhiculées concernant l’ancien régime et je veux bien croire que le peuple vivait mieux sous le régne de Louis XVI que lorsqu’il fût exploité par la bourgeoisie tel que le décrit Emile Zola dans Germinal. La loi le Chapelier est le pur manifeste que la revolution fût avant tout Bourgeoise soit la prise du pouvoir d’une classe mobiliére à l’encontre d’une classe fonciére.

     

    • #119029
      le 17/03/2012 par garantez
      Entretien avec Johan Livernette

      Eh ! toto666 (quel pseudo !), vous n’êtes pas obligé de relayer tous les mensonges fabriqués dans les Loges, concernant les Rois ! Saint Louis .... mort de la syphilis !!!!!! c’est vraiment ne rien connaître de ce grand Roi !


    • #119057
      le 17/03/2012 par Protis
      Entretien avec Johan Livernette

      Il ne s’agit pas de savoir si on vivais mieux ou pas ou si les gouvernances étaient meilleures ou mauvaises , il parle des racines chrétiennes de la France , c’est un fait incontestable , tout un chacun peut aller sur Google-map et faire des zooms sur n’importe quel petit village de France perdu au fin fond des campagnes il y aura toujours une église et son clochet et aucun autre site de culte religieux .


    • #119067
      le 17/03/2012 par Arkadi-Goldorouki-Caroff
      Entretien avec Johan Livernette

      Jesuis assez daccord.La corruption et les abus de l’Eglise ont données des raisons légitimes de contestation de la par d’un Luther , qui était un moine examplaire avant de se séparer de la papauté, cette coruption(trafic des indulgences,problémes des Jésuites expulsés plusieurs fois par nos Rois de France etc ...) qu’il décrit aujourd’hui ne date pas d’hier mais elle est la continuation de celle du passé...comme le dit A.Soral dans une de ces derniere interventions radiophonique, il ne sagit pas de revenir en arriere mais de relativiser la diabolisation de l’ancien regime par le modernisme issue de la révolution. C’est toujours bien de mettre en valeur le caractére d’escroquerie de cette derniére. S’identifier à la révolution est le comble dans cette perspective ! ...puisque ce serait des idées qui en plus de servir la bourgeoisie seraient inoculées par des forces étrangéres (Angleterre, Franc-maçons ...) dans le but d’affaiblir moralement le peuple Français. Là ou il fait intervenir le Protestantisme comme force anti-mornarchique c ’est uniquement valable pour la France mais les Royautées Européennes furent et restes de confessions Protestante donc le lien n’est pas vraiment exact. Si l’on demande dans le cadre de la réconciliation nationale aux gens de droite de mieux connaitre la diversitée de s mouvements de gauche il est juste de faire aussi la part des choses quand au protestantisme qui qu’on le veille ou non à rencontré un succés certain en France et à joué son rôle.Je sais que c en’est pas tellemnt dans le fil de la pensée de e&r mais ça l’est logiquement.Il ya quand meme eu suffisament de phénoméne Proptestant pour que l’on parle de guerre de religion en France ! ...Ensuite ça n’empêche pas que au niveau de l’identé les Français sont culturellement trés marqués par le Catholicisme. Culturellment ne voulant pas dire dogmatiquement.

      Faut-il préciser ensuite que presque tous nos Rois ce sont vu excommunier ! ...il y a eu ,et il y a toujours ,le phénoméne de Gallicanisme qui est revendiqué par certain comme un élément important de la spécificité Nationale ! ...

      Le message deJohan est dans la continuation d’un Leon de Ponçin(la guerre occulte) qu ’il est trés louable de lire. Son exposition est efficace, concise et fait preuve de clartée je comprend sa vision...pour quelqu’un qui n’aurait pas le temps de lire Ponçins et qui veut avoir une analyse qui prend en compte aussi des faits et événements récents son livre mérite d’être lu !


    • #119092
      le 17/03/2012 par toto666
      Entretien avec Johan Livernette

      Bonjour garantez, qu’est ce qu’il a mon pseudo, c’est pour de rire, détendons-nous.
      Je crois avoir introduit quelques doutes dans mon propos "serait peut-être dû à la syphilis".
      Aprés ni toi ni moi étions nais a l’époque pour connaître la sacro sainte Vérité.
      Je suis bien conscient que vivant dans une republique laicque dominée par le Franc Maçonnerie on ne va pas orienter les gens vers des lectures faisant l’apologie de la royauté.
      Si tu as des sources, vidéos, livres fait moi en part j’y jetterais un coup d’oeil.
      Ce faisant, le pouvoir hériditaire, je suis clairement contre. Que chacun s’illustre par son mérite, je suis pour la Méritocratie et une population éclairée,concernée,s’immisceant dans les affaires publiques et non des avachies lobotomisés par le consumerisme matérialiste face à une classe politique affairiste,corrompue et de réseau.
      Cela dit je lirais bien ce bouqin, maniére d’avoir des points de vue differents et s’ouvrir à d’autre façons de penser, cela ne rend pas plus con.
      Cordialement.


  • #118999
    le 17/03/2012 par pff
    Entretien avec Johan Livernette

    Ah, l’Adagio d’Albinoni en intro et pour finir...magnifique !
    .
    Merci, Johan, très intéressante analyse.

     

    • #119094
      le 17/03/2012 par Emmanuel
      Entretien avec Johan Livernette

      Non c’est pas d’Albinoni cette oeuvre, l’auteur l’a écrite à son retour de Dresdes encore fumante sous les décombres en 45 où il était venu chercher pour sauver en vain dans les ruines de la bibliothèque des oeuvres du vrai Albinoni...d’où l’extraordinaire gravité de cette pièce si "mythifiée" peut-être en partie par l’occultation de la mémoire des victimes civiles allemandes de la guerre pour lesquelles cette oeuvre a peut-être aussi inavouablement alors été écrite....


    • #119187
      le 17/03/2012 par pff
      Entretien avec Johan Livernette

      @Emmanuel,
      Tu pourrais préciser : c’est qui l’auteur alors ? J’ai toujours cru qu’il s’agissait d’Albinoni !??


    • #119237
      le 17/03/2012 par Emmanuel
      Entretien avec Johan Livernette

      Remo Giazotto est son nom, il a quité ce monde en 1998...on lui doit la résurrection de l’oeuvre d’Albinoni.

      http://www.youtube.com/watch?v=xlYg...


  • #119001
    le 17/03/2012 par Sam
    Entretien avec Johan Livernette

    C’est quoi le titre de la musique au début et à la fin de l’entrevu ?
    J’ai essayé avec l’application Shazam, en vain, il n’a rien trouvé...

    Merci

     

  • #119016
    le 17/03/2012 par KAMEL
    Entretien avec Johan Livernette

    J’ai acheté le livre "synthèse du mouvement révolutionnaire mondial" de Johan

    Livernette. Je le conseille à tous, c’est un condencé de l’histoire et c’est vraiment

    MA-GNI-FIQUE !

    Vive les royalistes !

    La France doit revenir à ses valeurs divineset abandonner ce pseudo-système

    démocratique...


  • #119017
    le 17/03/2012 par Darcel
    Entretien avec Johan Livernette

    MAGISTRAL !!! Tout pareil comme toi Johan !!!!


  • #119030
    le 17/03/2012 par SORALFOREVER
    Entretien avec Johan Livernette

    Je préfère encore un bon sionniste qu’un gars comme lui, il me dégoute ce nul !

     

    • #119073
      le 17/03/2012 par Freeze
      Entretien avec Johan Livernette

      Retourne sur le forum du front de gauche stp ...


    • #119142
      le 17/03/2012 par 23XYZ23
      Entretien avec Johan Livernette

      Et puis change de pseudo... Un mec qui juge de la sorte un jeune homme intelligent qui présente son travail sous ce pseudo c’est une insulte á Soral !


    • #119193
      le 17/03/2012 par JFK executive order 11110
      Entretien avec Johan Livernette

      A l’approche du chaos général, les petits diables s’activent.


  • #119033
    le 17/03/2012 par SORALFOREVER
    Entretien avec Johan Livernette

    Quel nul !! Un "géricide" on dit un régicide idiot !!

     

    • #119101
      le 17/03/2012 par Emmanuel
      Entretien avec Johan Livernette

      "Géricide" est un beau lapsus qui illustre bien le propos de Johan Livernette pour lui cordial respect et gratitude...

      entre génocide et régicide , il y a bien en effet un "géricide" organisé contre les fidèles du Christ, en langue orthodoxe le "Peuple Royal".


    • #119183
      le 17/03/2012 par JFK executive order 11110
      Entretien avec Johan Livernette

      @ SORALFOREVER
      Ne seriez-vous pas un petit diable qui veut semer la chaos ?


  • #119058
    le 17/03/2012 par Sinbad
    Entretien avec Johan Livernette

    Toujours "fascinant" ces tentatives d’analyses de l’histoire et de son Esprit. Hegel fut le plus grand de ceux qui ont tenté un tel projet et sa "méthode" continue encore, aujourd’hui, de faire des petits.

    Avant Hegel, cependant, Kant nous mettait déjà en garde contre les limites de telles tentatives. Une bonne partie (la 2e) de la Critique de la faculté de juger jette bon nombre de soupçons sur la validité d’une telle méthode. Voici une petite citation, prise au hasard en ouvrant le livre (ce n’est sûrement pas la meilleure, mais reporter vous à l’ouvrage !!!) : "(...) la fin n’est nullement située dans l’objet, mais uniquement dans le sujet, plus précisément dans le simple pouvoir de réfléchir qui est le sien." Ce que cela signifie, selon moi, c’est que la fin (le but, le fil conducteur, la tendance) que nous pourrions être tentée de voir dans le déroulement historique (notamment) n’est que l’Idée selon laquelle un homme organise les faits historiques particuliers, après coup. Cette Idée précède l’organisation des faits, elle n’en découlent pas comme une conclusion découle d’un raisonnement logique. Une certaine sensibilité, une certaine histoire de vie, un certain parcours donneront naissance à une certaine Idée qui permettra ensuite à l’individu porteur de cette Idée d’organiser les faits historiques conformément à elle (à cette Idée sienne). À titre d’exemple, quelqu’un qui a tendance à donner du crédit aux thèses qui annoncent la fin prochaine du monde interprétera tous les événements comme signe de cette fin imminente. Tous les faits historiques qui ne cadreront pas avec sa sensibilité première et avec son Idée seront écartés comme non pertinents ou trompeurs ou négligeables. Pareillement, les gens qui auront tendance à partager une Idée similaire ou une tendance similaire seront tout naturellement portés à faire la même lecture des événements, en oubliant toutefois toujours que leur Idée, que leur interprétation des faits et que leur lecture historique était déjà là en eux, bien en germe, avant même qu’elle se manifeste dans une énonciation consciente de leur part ou de la part de quelqu’un d’autre. Je le répète, la méthode hegelienne est fascinante !, mais n’oublions jamais que les mêmes faits historiques ont conduit Marx à voir une tendance historique fort différente de celle de Hegel ; Bataille, reprenant cette méthode, est arrivée à d’autres conclusions également, à partir des mêmes faits.

     

    • #119102
      le 17/03/2012 par R...
      Entretien avec Johan Livernette

      Oui , ou dit plus simplement , nous avons une perception grandement subjective et émotionnelle des choses ...
      Quant aux regroupements et alliances par affinités (survie et confort) , cela reste une base récurrente à toute organisation(de la vie)sur terre...

      Je pense que ce qui situe ton commentaire comme pertinent, c’est que :

      comme généralement nous ne voyons que mal ces évidences de par l’évolution en complexité formelle de nos sociétés et cultures , il est bon de rappeler ce que nous sommes en nature, derrière les masques de nos illusions volontaires ...


  • #119060
    le 17/03/2012 par Sinbad
    Entretien avec Johan Livernette

    (suite)

    Seul Dieu est (serait) en mesure de guider le développement historique. Bien naïfs, selon moi, sont ceux qui pensent que les commandes de l’histoire se trouvent entre les mains de quelques individus. Ces quelques individus aiment certes qu’on leur attribue un tel pouvoir : quelle promotion, en effet, de se voir attribué le titre de Maître du Monde et de Grands Tireurs des Grandes Ficelles Historiques lorsqu’en vérité ils ne sont que de vulgaires humains insignifiants. Cette promotion cadre parfaitement avec leur soif de pouvoir.

    Mais le plus tragique, dans tout cela, c’est que ceux qui souffrent de cette supposé main-mise sur l’histoire (i.e. le peuple) sont ceux-là même qui en incriminant leurs maîtres font de ces maîtres des maîtres. Accuser quelques individus de tirer les ficelles de l’histoire, c’est un acte performatif par lequel on crée ces mêmes maîtres, lesquels n’existaient pas tout juste avant qu’on les accuse. C’est en les accusant qu’on leur reconnaît la place de maître ; c’est en leur attribuant le rôle de puissance obscure qu’on leur donne cette puissance. Et contrairement à ce que certains penseront, la conclusion à tirer n’est pas de ne pas reconnaître qu’il y a bel et bien une lutte d’intérêts, mais bien plutôt que nous sommes les maîtres, que nous sommes responsables et que c’est à nous de prendre en main, collectivement, le contrôle de l’histoire.

     

    • #119100
      le 17/03/2012 par el vago
      Entretien avec Johan Livernette

      A mon avis, ce n’est pas dans la reconnaissance des dominants, dans le fait de les pointer du doigt et de leur donner un titre que se trouve la véritable servitude volontaire, non celle-ci se trouve bien plutot dans l’acceptation, dans la résignation, et dans la lacheté qui en découle.

      C’est à dire qu’il faut se dire que certes ces personnent dominent mais, comme vous le dites, qu’en même temps cette domination n’est permise que parce que nous l’acceptons. Il faut évidemment une forme de sursaut et non pas une résignation.

      Comme le dit La boétie, la servitude volontaire est très pratique à l’homme car elle lui permet d’excuser sa propre lacheté : ce grand méchant qui trone au dessus de lui, lui permet de justifier avec beaucoup de facilité à peu près tout les maux de ce monde ...


    • #119108
      le 17/03/2012 par R...
      Entretien avec Johan Livernette

      Le contrôle de "l"histoire"(humaine, de fait) , nous sommes déjà collectivement dessus.

      Il s’agit cependant d’une évolution nécessaire qu’il nous faut mettre en œuvre.
      Cette évolution est profonde, donc difficile à accomplir, mais selon notre contexte actuel elle semble aussi cruciale.

      En sachant que les abus de pouvoir et la gestion médiocre sont inhérents à (presque) tout humain qui en dispose, il semble vain concevoir une sélection fiable quant aux capacités à gérer de telles responsabilités...

      Soit nous sommes en capacité de pallier à ces tares sous forme d’une "évolution" (finalement d’ordre intrinsèque),
      Soit nous sommes capables (on dira : en attendant) de structurer nos sociétés de telle sorte que ces écueils récurrents soient amoindris ( et là je pense notamment au travail que fait en ce moment Étienne Chouard ) ...


    • #119209
      le 17/03/2012 par Sinbad
      Entretien avec Johan Livernette

      @el vago

      Préférant attaquer le problème à sa source, je persiste à croire que l’accusation est un acte performatif par lequel nous nous posons de fait, d’abord, comme victimes, avant de poser ceux que nous accusons comme nos maîtres. Comme le prêtre unit un homme et une femme simplement en les déclarant mari et femme, nous créons un espace vide que vient occuper l’hyperclasse en accusant et en désignant comme responsables des tiers que nous avons institués par notre simple énonciation.Toute l’hyperclasse occupe une place vide que nous avons nous-mêmes créée. Sans cet acte performatif, l’hyperclasse se dessècherait d’elle-même comme une plante privée d’eau. L’accusation est un geste vain et contreproductif. Reconnaître qui sont les maîtres ce n’est toujours et encore qu’avaliser leur statut. Le terme le dit : reconnaître ! En reconnaissant nos maîtres, en les identifiant, nous les légitimons de fait. La stratégie à adopter n’est pas de se camper dans une démarche de reconnaissance et de désignation, cela est totalement vain, l’histoire humaine est là pour nous le montrer. Éliminons les maîtres actuels à coups de hache et d’autres prendront aussitôt leur place puisque dès le départ nous nous posons comme les victimes. Nous posant toujours déjà comme victime, nous appelons nécessairement les maîtres, nous implorons leur domination, quels qu’ils soient. Si dans notre quotidien nous nous comportions comme les maîtres et les acteurs de nos vies, en visant l’autonomie à petite échelle et en ne reconnaissant nulle autre maître que nous-mêmes, l’hyperclasse serait sans le moindre pouvoir. C’est, selon moi, cette révolution intérieure par laquelle nous cessons de nous poser initialement comme victimes, qui devrait faire l’objet de nos réflexions. Si nous persistons à voir la cause du "mal" à l’extérieur de nous, si nous limitons notre activité à reconnaître des boucs émissaires, nous nous condamnons à être sans effet sur ce mal. Toutes les têtes que vous voudrez pourront tomber, vous demeurerez l’esclave et la victime simplement car vous vous percevez ainsi dès le départ.


    • #120234
      le 19/03/2012 par Pax Al
      Entretien avec Johan Livernette

      @ Sinbad
      Excellents commentaires ! Puissent les internautes les lire et les comprendre pour que davantage pratiquent cela et le chateau de carte dans lequel nous nous sentons enfermé s’écroulera.
      Je peux cependant comprendre le besoin de se battre contre des injustices, du mensonge et aussi les chimères que notre niveau de conscience fait apparaître. Peut-être peut-on souhaiter que le travail exterieur soit accompagné d’un travail intérieur afin d’équilibrer leurs mutuelles relations.


  • #119064
    le 17/03/2012 par abeilles
    Entretien avec Johan Livernette

    @Aldelwatt
    Mieux soigner ,demandez à ceux qui ont chopé la même maladie que le Fils Depardieu ,lui nous l’ avons su ,combien d’inconnus des humbles ,j’en connais ,et bien d’autres maladies qui n’existaient pas ,ont été fabriqué ,Sida ,Esbola ext ext tant que les personnes peuvent payer pour se soigner ,pas trop de soucis ,demain plus de sécurité sociale ,plus de Laboratoires pour uniquement s’enrichir ,la preuve avec les vaccins contre la grippe porcine ,une Escroquerie monumentale ,des milliards ,pour rien ,plus l’usine au Mexique ,qu’il a fait construire pour faire uniquement ces fameux vaccins ,pour 1 milliard ,Je suis effarée le nombre de maladies infantile ,allez dans les hôpitaux parisien Uniquement pour les Labos ,mes grands parents ,parents ont vécu jusqu’à 90 ans sans voir un médecin ,aujourd’hui épouvantable regardez les Etats Civil ,le nombre de décès avant 50 ans plus du quart ,et pensez aux ruraux un bras cassé faire 200 km s faut arrêter ,on vide littéralement les campagnes ,pour une bonne cause ,plus facile a négocier le jour venu

     

  • #119066
    le 17/03/2012 par kiloutou
    Entretien avec Johan Livernette

    Pas trop d’accord quand il dit que la reforme protestante fut une attaque anti-chretienne.
    On confond trop souvent catholique et chretien.
    La reforme fut en effet une critique anti-catholique mais pas anti-chretienne. Il suffit d’etudier la theologie protestante de l’epoque pour reconnaitre que ceux ci adheraient a la parole de Dieu avec plus de fidelité que ne le faisait l’eglise catholique. Le catholicisme fut critiqué par la reforme car l’eglise catholique n’avait plus grand chose de chretien apres les persecutions inquisitrices auxquelles elle s’etait livrée depuis l’an 1000 ...
    Le massacre de la saint barthelemy etait-il un acte chretien ?
    Quand johan dit que la France est catholique, que faut -il entendre ? la reunion de l’eglise et de l’etat ? l’eglise catholique doit elle re-devenir l’eglise d’etat ? lorsqu’une eglise accède au pouvoir seculier elle s’en sert pour pratiquer comme par le passé l’intolerance religieuse et les persecutions.
    De toute façon aujourd’hui on ne peut plus parler de clivage catholique/protestant, car un rapprochement significatif s’opere entr’eux a travers l’oecumenisme qui permettra l’avenement d’une religion mondiale. C’est écrit.

     

    • #119081
      le 17/03/2012 par V
      Entretien avec Johan Livernette

      La saint barthelemy, c’était la défense d’un peuple catholique qui se faisait massacrer par des protestants. Ces mêmes protestants qui, après avoir tué et massacré un village, prélevaient les oreilles sur leurs victimes et en faisaient des colliers afin de semer la terreur partout sur leur passage. La riposte légitime ne s’est pas faite attendre trop longtemps = La Saint Barth .
      .
      Y a des sunnites qui font à peu près la même chose en Syrie ; le pouvoir et le peuple répliquent. Sur qui allez-vous coller la faute ? Sur ceux qui ont semé la terreur et le chaos ou sur les forces qui tentent de s’y opposer ?
      .


    • #119091
      le 17/03/2012 par Phil
      Entretien avec Johan Livernette

      Les protestants se font à l’égal de Dieu lorsqu’ils créent leur propre église = Orgueil.

      « tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église » (Mt XVI,18)

      Donc oui, le protestantisme est une attaque du christianisme.

      " Il suffit d’etudier la theologie protestante de l’epoque pour reconnaitre que ceux ci adheraient a la parole de Dieu avec plus de fidelité que ne le faisait l’eglise catholique. " = Orgueil.


    • #119127
      le 17/03/2012 par sebde
      Entretien avec Johan Livernette

      Vous parlez comme un prof franc-maçon ! Cela ne vous vient pas à l’idée que les véritables catholiques résistent à cet oecuménisme franc-maçon de Vatican II , cette grande apostasie de l’Eglise !
      La réforme est bien sur une attaque contre la Sainte Eglise. A noter aussi que si Dieu n’avait pas suscité Sainte Jeanne d’Arc, la Françe serait devenue de cette secte protestante. La franc-maçonnerie judéo-protestante a corrompu la France par la Révolution, qui continue bien sur, car elle est un état permanent. Et VaticanII est la Révolution (toujours maçonnico-protestante) dans l’Eglise. "Rome perdra la Foi et l’Eglise sera eclipée" a dit la Sainte vierge à la Salette.
      Là où vous avez raison, mais involontairement, c’est que les "catholiques de la fausse eglise de Vatican II" sont devenus protestants et ont apostasié sans le savoir pour la plupart la foi catholique.
      Et quand il dit que la France est catholique, il parle de la vocation surnaturelle eternelle de la Françe. D’où l’acharnement du Démon contre elle et l’assasinat du Roi par ces salopards. Nous sommes actuellement en plein châtiment. Mais tout sera rétabli, et par la Françe.


    • #119196
      le 17/03/2012 par andreas
      Entretien avec Johan Livernette

      Avant de blâmer les guerres anti protestantes, il ne faut pas perdre de vue L’affaire des placards en 1534 ; la conjuration d’Amboise en 1560 qui marque le début des hostilités armées ; la constitution de milices confessionnelles protestantes ou encore leurs alliances avec les Anglais ce qui fut prouvé par les faits lors du siège de La Rochelle en 1573. Le protestantisme c’était le loup dans la bergerie.


    • #119442
      le 18/03/2012 par kiloutou
      Entretien avec Johan Livernette

      V, si on restait sur l’anteriorité des méfaits de l’inquisition de la "Sainte Eglise Catholique", que dire des massacres des cathares, des albigeois, des vaudois et de tous les chretiens qui essayaient, de façon bien fondées ou pas, innocemment d’en revenir a l’eglise originelle, ? On ne parle plus d’oreilles coupées là, mais de buchers, de torture institutionnalisée, de malversations politique, de chantage etatique etc..... etait-ce là aussi en reaction a des massacres perpetrés par ces minorités religieuses pacifiques sur des catholiques qui beneficiaient du bras seculier des plus grands royaumes ? Si, comme les spirites, je croyais en l’immortalité de l’âme, je n’oserais meme pas imaginer les souffrances de Pierre... ni de Marie d’ailleurs...
      Mais vous allez me dire qu’il s’agissait là de "mauvais et de faux catholiques"...


  • #119088
    le 17/03/2012 par moussa abd al nour
    Entretien avec Johan Livernette

    Que Notre Seigneur Jésus-Christ te bénisse.

    +


  • #119098
    le 17/03/2012 par MagnaVeritas
    Entretien avec Johan Livernette

    Johan Livernette est tout simplement l’un des antimondialistes les plus clairvoyants. Avec LLP, ils ont réussi à voir venir très tôt des menaces que peu d’autres avaient vu.

    Merci à E&R de relayer leurs entretiens.

    Quant à la Synthèse révolutionnaire mondiale, c’est un très bon livre qui joue parfaitement le rôle voulu par son auteur et qui ouvre la voie à la connaissances véritable de l’Histoire.


  • #119124
    le 17/03/2012 par Pliiuo
    Entretien avec Johan Livernette

    Un "géricide" ? 1789 qui fait penser à Dieudonné ? Il ferait mieux de retourner commenter des matchs de foot.

    Aucune notion d’histoire, c’est désolant. Ce n’est pas avec des gens de ce niveau que les choses vont avancer...

    Il faut croire que la vague anti-impérialiste attire certains opportunistes qui n’ont réussi nulle part ailleurs, et qui veulent juste se faire connaitre et se faire de l’argent.


  • #119132
    le 17/03/2012 par sardanzal@hotmail.fr
    Entretien avec Johan Livernette

    Je pense vraiment que ce point de vue écarte des réalités historiques qui le contredisent. Il est bien évident que le régime monarchique n’a pas été toujours été pour le peuple de France synonyme d’obscurantisme. On peut même dire sans se tromper que les sujets de sa Majesté avait plus de recours politiques contre les abus de pouvoir qu’un citoyen d’aujourd’hui (je met de côté les lettres de cachets).Sur ce point Bernanos est très éloquent (La France contre les robots).
    La fille ainée de L’Eglise a très souvent fait ce qu’elle a voulu des papes en fonction de la géopolitique du moment.Pour ne citer que les papes d’Avignon et Napoléon pour illustrer ce propos.
    L’Eglise n’a pas attendu la Réforme ni même les "penseurs" de la Renaissance pour se corrompre elle même. Le plus bel exemple se trouve dans le récit que fait Henri Guillemin de l’épisode de Jeanne d’Arc.L’Eglise n’a pas arrêté de renier des St François et des Savonarolles, avant de se laisser "moderniser" .
    Certes il y eut Régicide ; mais ce n’était pas parcequ’il était Roi qu’il fut éxécuté mais par ce qu’il a été prouvé qu’il avait trahi ses engagements envers le peuple et la Nation naissante. Louis XVI fut acclamé par le peuple lors de la fête de la Fédération.
    Il y a selon moi quelques bémols à rajouter dans cette partition.
    Fier de Louis XIV !? Je ne crois pas que le peuple en ait gardé un merveilleux souvenir.

     

    • #119797
      le 18/03/2012 par hoel
      Entretien avec Johan Livernette

      salut
      les rois n’ont pas fait ce qu’ils ont voulu des papes ils ont seulement defendu leurs prérogatives sur le temporel a l’interieur du royaume.
      "par ce qu’il a été prouvé qu’il avait trahi ses engagements envers le peuple et la Nation naissante"ca ce fut le pretexte pour l’assassiner
      le regne de louis XIV est certe contrasté mais cela reste une des pages les plus brillante de notre histoire.


  • #119145
    le 17/03/2012 par Léon XIV
    Entretien avec Johan Livernette

    Tout cela pour conclure que la République n’est pas Française et qu’elle n’est pas la France, tout simplement.

    Comme une banane qui prétend être une pomme.

    C’est un reniement identitaire.

     

    • #119274
      le 17/03/2012 par sardanzal@hotmail.fr
      Entretien avec Johan Livernette

      Mais non pas du tout . Les rois aussi ne se sont pas privés de trahir et prendre le parti de l’étranger ( exemple éclatant : Louis XV). La trahison n’est pas le propre de la République . 1789 a créé la Nation ne l’oublions jamais . Bien sûr les reniements sur les grands principes d’égalité-liberté-fraternité furent plutôt la règle plus que l’exception ( A part De Gaulle, je ne vois personne qui n’ait pas trahi ).


    • #119674
      le 18/03/2012 par Léon XIV
      Entretien avec Johan Livernette

      @sardanzal@hotmail.fr

      Il y a une énorme différence entre trahir sa patrie et trahir une identité. Le dénominateur commun de l’identité française de l’ancien régime était le catholicisme, tellement qu’aucune personne ne pouvait devenir roi des Français sans être catholique et tout simplement parce que le peuple refusait d’être gouverné par un non-catholique. Cependant, depuis la révolution de 1789, nous avons progressivement laïcisé notre identité tout en permettant l’émergence de plusieurs définitions différentes de l’identité française. Il n’y a plus de dénominateur commun idéologique de l’identité française. C’est un gros « melting pot » identitaire. Les républicains ont renié ce qui définissait l’identité Française en adhérant à toute sorte de définition différente de l’identité. Il faut comprendre que les républicains en usurpant le trône ont tout simplement usurpé l’identité française comme une banane qui prétend être une pomme. Ils ont même usurpé St Jeanne d’Arc en faisant d’elle un symbole républicain, alors que si elle avait vécu en 1789, on l’aurait passé à la guillotine avec les autres contre-révolutionnaires. La république au départ n’est tout simplement pas Française et elle ne l’a jamais été. La révolution de 1789 n’est qu’un reniement identitaire, c’est la pire des trahisons.


    • #119801
      le 18/03/2012 par hoel
      Entretien avec Johan Livernette

      @ sardanzal. pouvez vous etre plus explicite sur la trahison de louis XV ?ce ne fut certe pas un bon roi mais je ne vois pas a quel moment il aurait vendu les interet de la france a l’etranger


  • #119155
    le 17/03/2012 par DC
    Entretien avec Johan Livernette

    La déchristianisation de nos sociétés modernes ? ... Alors certes les églises se vident, mais on a jamais été aussi chrétien qu’aujourd’hui : esprit de troupeau, repentance, tend l’autre joue, pardonne l’impardonnable, aime l’étranger comme ton propre frère, universalisme béat ... rassurez vous, même la Terreur et les colonnes infernales n’auront pas suffit à déchristianiser la France. Quant à la conception du temps linéaire dans l’histoire critiquée ici, elle a justement été imposée par les religions monothéistes en opposition à la doctrine cyclique des paganismes, l’eternel retour.
    Mes racines, je les trouve plus proches des civilisations antiques de la Grèce et de la Rome païenne que de la "fille ainée de l’église", pour la haine des nations, pas besoin de la chercher chez les francmaçons et les nomadistes quand on la retrouve déjà dans les paroles du pape et de ceux qui lui ont précédé : de Rome l"immonde bête aux sept têtes" jusqu’à l’ami Benedicto XVI et sa récente déclaration sur l"egoisme mesquin des nations, des groupes et des idéologies"

     

    • #119365
      le 18/03/2012 par Félix Neff
      Entretien avec Johan Livernette

      Toujours la même rengaine ! On peut dire, hélas, que Michel Onfray à été efficace !


    • #119533
      le 18/03/2012 par DC
      Entretien avec Johan Livernette

      "Toujours la même rengaine ! On peut dire, hélas, que Michel Onfray à été efficace !"

      Non tu peux pas le dire, pas en ce qui me concerne en tout cas car je n’ai lu aucun de ses livres... mais si Onfray dit la même chose que moi, eh bien soit.


    • #120264
      le 19/03/2012 par sebde
      Entretien avec Johan Livernette

      La Rome apostate (c’est mon avis et mon constat) est en effet de l’idéologie maçonnico mondialiste. Et cela n’aurait pas été possible sans le saccage de VaticanII. Rome n’est plus catholique. Les sacres et les ordinations post-conciles ne sont plus valides, tous comme la nouvelle "messe" sacrilège de PaulVI. Les prètres ne le sont plus, pas mieux que les nouilles qui dse disent évèque. Mais il y a une Justice. Les églises se vident, comme elles se sont séparées du Sacré et du surnaturel. Autant dire qu’il doit rester quelques centaines de catholiques en Françe, qui pensent comme des catholiques et dans l’intention et le respect de la Tradition. Terrible !


  • #119182
    le 17/03/2012 par misterpink
    Entretien avec Johan Livernette

    Gauche vs Droite = faux... communisme vs capitalisme = faux
    tu vas alors vers Dieu vs Satan.... c’est une dualite aussi...
    je pensais que c’etait les dualites qui etaient fausses

     

    • #119230
      le 17/03/2012 par F.
      Entretien avec Johan Livernette

      les deux premières que tu cites sont issues d’une manipulation triangulaire. Ne ramène pas le surnaturel a des concepts humains étriqués, ça n’a aucun sens.


    • #127410
      le 31/03/2012 par anonyme
      Entretien avec Johan Livernette

      Je suis d’accord pour dire Dieu vs Satan = faux.


  • #119203
    le 17/03/2012 par Phil
    Entretien avec Johan Livernette

    J’ai passé deux ans à chercher la Vérité, et une fois trouvée, je suis redevenu Catholique.

    Que la volonté de Dieu soit faite sur la terre comme au ciel.

    Je prierai pour toi Johan.


  • #119216
    le 17/03/2012 par Jasmin Indien
    Entretien avec Johan Livernette

    La royauté (et les rois) a t’elle été exempte de malversations, de trahisons, de violence, de rigidité, de dégénérescence ? Ou bien faut-il toujours trouver un coupable à l’extérieur ?
    La chrétienté (et l’église) a t’elle été exempte de malversations, de trahisons, de violence, de rigidité, de dégénérescence ? Ou bien était-elle sur Mars tout ce temps ?
    Je comprend qu’il faille trouver une solution à notre situation, un soutien dans un besoins de cohésion. Mais j’ai bien peur que l’appel à un passé peu ragoutant et dépassé ne soit pas la solution.
    Les royalistes veulent un despotisme (éclairé ou pas, le roi fait ce qu’il veut) et les chrétiens sont abrutis (et veulent obliger les autres, par amour, à l’être, cf les conversions) par la lecture de textes réécris maintes fois et que chacun interprète à son gré.
    Cherchez plutôt du coté de la conscience.
    c’est à dire de la vérité, du réel, des valeurs humaines et divines, de la transcendance. Et REMETTEZ-VOUS EN QUESTION. Sinon vous finirez par vous masturber entre vous et EeR deviendra un site d’auto satisfaction stérile.
    .
    Nous ne ferons plus machine arrière. Les truands juifs/protestants ont cela de bien qu’ils ont introduits l’égalité des chances et la liberté de ne pas emmerder son voisin avec sa religion. Ils s’éloignent de cette vision et leur irréalisme va les faire chuter. Nous devons donc travailler avec ce qui est et non avec ce qui a été. beaucoup de personnes se sont rapprochés des sagesses orientales et asiatiques. C’est sûr vous trouvez beaucoup de gauchistes, de bobos, de babas et d’hurluberlus (pas très cathos) dans le tas. Mais le but de notre présence sur terre est une vie pleinement réalisée. C’est aussi la vision d’un juif plein d’espoir et honnête. C’est la vision de tous les peuples, de tous les gens que j’ai rencontré dans le monde, vivre en paix avec soi, sa famille, son entourage. C’est avec eux et comme cela que le combat sera mené et gagné, pour la vérité, pour la justice, pas pour le roi ou le catholicisme et pour l’islam que vous ne prenez, de toute façon, que comme allié contre nature (dixit Alain Soral).


  • #119332
    le 18/03/2012 par A.W
    Entretien avec Johan Livernette

    Un peu Soral du pauvre le garçon. Il devrait travailler un peu plus, et surtout éviter de faire des liens grotesques entre événement passé, et contemporain. La comparaison Dieudonné avec 1789, c’est un peu une blague, à la limite du ridicule. C’est encourageant de voir des gens se réveiller, et donner de leur force pour la bonne cause, mais quand c’est pas au point, ou quand c’est trop prématuré, ca peut vite brouiller, et rendre confus la ligne défendu par Soral. On peut avoir des idées lucides sur la politique, sans tomber dans la caricature soralienne, surtout que là, il hérite du mauvais côté, et non du bon..

     

    • #119634
      le 18/03/2012 par michael
      Entretien avec Johan Livernette

      Louis XVI , Hitler, Le Pen, Dieudo, etc etc,......c est la principe d Orwell canaliser la révolte du peuple sur un personnage ..la minute de haine quotidienne

      Livernette recoupe parfaitement l analyse d Orwell


  • #119412
    le 18/03/2012 par JFK executive order 11110
    Entretien avec Johan Livernette

    Satan comme bâtisseur de civilisation.

    Si l’on part du principe que le Diable reconstitue l’empire romain sous la forme contemporaine de l’Union européenne, on peut s’interroger sur son besoin d’y maintenir absolument la Grèce. Où peut être l’intérêt politique ou économique, de s’arc-bouter ainsi sur un pays qui en valeur représente à peine 2% de l’Union ? Toute la zone euro est ébranlée par la ruine de la Grèce, qui menace de la faire éclater. Pourtant rien ne semble affecter la volonté des dirigeants européens de la maintenir dans la zone. L’explication n’est pas politique ou économique, mais spirituelle dans son symbole. Car la Grèce est le principe civilisateur de toute l’Europe.

    Que l’on parte de Sumer ou de Babylone, le principe de la cité Etat prévaut, comme le sera Rome à la fin. La cité est le principe civilisateur, celui par lequel la civilisation se développe et grandie. La civilisation grecque classique est une civilisation de la cité (polis). La cité est un groupe de citoyens : ainsi, on ne dit jamais dans un décret « Athènes » ou « l’Etat athénien décide... », mais « les Athéniens décident... », « le peuple des Athéniens décide... ». Ce groupe est très réduit (une dizaine de milliers ; Platon en recense 5 040), de façon que chacun puisse connaître chacun, ce qui assure ainsi une extrême cohésion du corps civique. Le citoyen remplit des devoirs (devoir financier, devoir militaire...) : il se doit à la cité. En échange, il a le privilège de participer au gouvernement de l’Etat, il est protégé par les lois et par les dieux de la cité (chaque cité a ses dieux et ses cultes propres réservés aux citoyens). Or c’est cette cohésion civilisatrice commune aux éléments constitutifs de la Bête ou de la Statue que Satan cherche à préserver à tout prix.
    L’âme satanique qui par Caïn fonda les premières villes sumériennes, peut donc par le biais des cités devenir un principe civilisateur.
    La civilisation urbaine ayant une origine commune trouvant sa source à Sumer, le principe civilisateur qui le constitue se développe donc comme un arbre ayant planté ses racines dans la même terre. Si on comprend cela, alors on peut aisément fusionner toutes les images bibliques comme l‘arbre de la connaissance et la statue de Daniel.
    Extrait du site : Lettre à l’Epouse 2

     

  • #119546
    le 18/03/2012 par dimetrodon
    Entretien avec Johan Livernette

    Magnifique prestation.
    Je pense que tout est dit sur la France.
    Sinon, j’aurais eu une requête, serait il possible d’avoir le titre et l’auteur de la musique du générique ?
    Par avance merci.

    Bien à vous.

     

  • #119823
    le 18/03/2012 par Markovitch
    Entretien avec Johan Livernette

    Johan Livernette a tout compris du rôle essentiel des illuminés de Bavière et d’Adam Weishaupt.
    Pour la révolution française je renvoie à l’Abbé Barruel "Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme" qui explique la Révolution orchestrée par les loges maçonniques antichrétiennes. Chez Duquesne Diffusion.
    Voir aussi Joseph de Maistre (qui a réussi à se sortir de la F.M.) "Considérations sur la France" aux éditions Saint Rémi : http://www.saint-remi.fr/
    «  Il y a dans la Révolution française un caractère satanique qui la distingue de tout ce qu’on a vu et peut-être de tout ce qu’on verra...il n’y a plus de prêtres, on les a chassés, égorgés, avilis ; on les a dépouillés. Et ceux qui ont échappé à la guillotine, aux buchers, aux poignards, aux fusillades, aux noyades, à la déportation, reçoivent aujourd’hui l’aumône qu’ils donnaient jadis. Les autels sont renversés, on a promené dans les rues des animaux immondes sous des vêtements des pontifes. Les coupes sacrées ont servi à d’abominables orgies, etc...  »
    On croirait Vatican II de 1965 !!! qui a soumis l’Eglise émasculée à la domination judéo-protestante.
    Informez-vous mes amis. Comme dit Alain Soral, avec le net, c’est difficile de ne pas savoir.
    J’ajouterais une chose essentielle, c’est que le complot antichrétien commence avec le complot du Sanhédrin qui fait arrêter Jésus par le traître Judas Iscariote puis Ponce Pilate ne trouve rien à lui reprocher et s’en lave les mains en demandant à la foule qui ils veulent voir crucifier.
    La foule répond Jésus : "A mort, A mort, que son sang retombe sur nous de génération en génération !!!"
    Là il y a le début du complot qui ira jusqu’à tuer Jésus -Christ : Vrai Dieu, Vrai Homme !!!
    Seul petit point de désaccord avec Johan, la Royauté de Droit divin est certes le meilleur des régime, mais les trois derniers Bourbons ont creusé leur propre tombe avec l’orgueil de Louis XIV, la débauche de Louis XV et la faiblesse de Louis XVI. Le châtiment divin les a chassé un siècle après que Louis XIV ne répond pas à la demande de Dieu au sujet de Marguerite-Marie en 1689.
    Dernière chose : le luciférien Albert Pike : lettre de 1871 à Mazzini. Vous trouverez ça sur un moteur de recherche. Les 3 guerres mondiales y sont annoncées. Et ne JAMAIS oublier que la F.M. est une "religion" : c’est la RELIGION de SATAN. C’est ce que les F.M. ne disent JAMAIS !!!
    Merci à tous !

     

    • #119898
      le 19/03/2012 par Ah Cama Sotz
      Entretien avec Johan Livernette

      Sauf que cette lettre n’existe pas.

      Puis donner crédit à un ex général de l’armée confédérée, on parle pas de "Stonewall" Jackson, Beauregard ou Lee, mais d’un illustre inconnu qui n’a participé à aucune bataille importante, il n’est même pas mentionné par Mc Pherson, avec toute l’amertume que la défaite de 1865 a porté dans le coeur des élites esclavagistes du Sud, c’est justement assez mal connaître le contexte d’après guerre aux Etats-Unis dans les années 1870, expliquant ce genre de personnage (et l’émergence d’une maçonnerie sudiste qui n’a strictement rien à voir avec la maçonnerie actuelle)... Etre maçon c’est être athée, en théorie. Donc ni dieu ni satan, celui-ci n’étant après tout qu’un ange "rebelle". Et des athées il y en avait déjà bien avant la création de la maçonnerie, par exemple le duc de Bourgogne Philippe III (1396-1467).


    • #120379
      le 20/03/2012 par Markovitch
      Entretien avec Johan Livernette

      Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial :
      Cette lettre du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la « Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste. […]
      Disponible aux éditions Saint Rémi : http://www.saint-remi.fr/
      Bravo Johan, ne te laisse pas décourager !

       

      • #120426
        le 20/03/2012 par AF
        Entretien avec Johan Livernette

        William Carr est malheureusement un faussaire doublé d’un imbécile. Pour faire court, dans son ouvrage pawns in the game, il dit que la lettre d’Albert Pike à Mazzini peut être trouvée à la bibliothèque du British Museum. Plus tard, dans son tout dernier ouvrage, "Satan prince of this world", William Carr dit que le responsable des manuscrits du British Museum l’a informé qu’une telle lettre ne s’y trouvait pas. Il exprime son étonnement car dit-il, l’expert qu’est le cardinal Rodriguez a dit qu’elle s’y trouvait. Dans son livre "el misterio de la masoneria", le cardinal Jose Maria Caro Rodriguez, dit qu’il a trouvé la présumée lettre d’Albert Pike citée dans l’ouvrage du docteur Bataille "le diable au 19e siècle", et que cet ouvrage peut être trouvé à la bibliothèque du British Museum. William Carr est donc un imbécile car il n’est pas parvenu à comprendre que ce qu’attribuait le cardinal à ladite bibliothèque était "le diable au 19e siècle" et non le manuscrit de la lettre. C’est également un imbécile pour avoir donné du crédit à la source car il était déjà connu à son époque que le docteur Bataille n’était autre que Leo Taxil, le célèbre faussaire. Mais William Carr est également lui-même un faussaire et un menteur, car il n’est aucunement fait mention de 3 guerres mondiales dans la lettre telle que la citent le cardinal Rodriguez et Leo Taxil. C’est une invention de William Carr lui-même. Cela partait peut-être d’une bonne intention de la part de Carr, mais avoir recours au mensonge pour essayer de choquer les gens et les faire réagir contre un danger réel n’est pas la solution. Cela apporte au contraire de l’eau au moulin de ceux qui cherchent à discréditer l’existence maintes fois avérée du complot mondialiste.

        Ceux qui veulent lire la lettre d’origine, c’est-à-dire celle écrite par Leo Taxil avant que William Carr ne la falsifie, peuvent la trouver citée en intégralité ici : http://renneslechateau-fr.com/renne...

        Et pour ceux qui veulent une réfutation plus détaillée, voir : http://www.conspiracyarchive.com/Ar...


    • #120578
      le 20/03/2012 par albinoni
      Entretien avec Johan Livernette

      tu devrais aussi dire que l abbé Barruel utilisait le terme de "nationalisme" pour disqualifier les jacobins ...


    • #120679
      le 20/03/2012 par Markovitch
      Entretien avec Johan Livernette

      AF j’ai bien lu ton message et la référence que tu donnes. J’ai pour principe de donner la priorité à LA vérité, je te remercie donc de m’avoir instruit sur cette question de William Carr.
      L’important est que nous soyons dans le même combat, de nous instruire et ainsi de nous soutenir les uns les autres !!!
      Bon courage !

       

      • #121465
        le 22/03/2012 par AF
        Entretien avec Johan Livernette

        Merci de ta réponse amicale. J’ajoute qu’il n’y a pas besoin de cet échange épistolaire présumé avec Mazzini pour prouver le satanisme d’Albert Pike. On trouve dans son livre archi officiel "Morals and Dogmas" (page 102), la bible du rite écossais ancien et accepté :

        "The true name of Satan, the Kabalists say, is that of Yahveh reversed ; for Satan is not a black god, but the negation of God. The Devil is the personification of Atheism or Idolatry.
        For the Initiates, this is not a Person, but a Force, created for good, but which may serve for evil. It is the instrument of Liberty or Free Will. They represent this Force, which presides over the physical generation, under the mythologic and horned form of the God PAN ; thence came the he-goat of the Sabbat, brother of the Ancient Serpent, and the Light-bearer or Phosphor, of which the poets have made the false Lucifer of the legend."

        http://www.sacred-texts.com/mas/md/... (le livre est intégralement consultable en ligne)


    • #120344
      le 20/03/2012 par David Rockefailure
      Entretien avec Johan Livernette

      Le combat de Livernette est louable mais je n’arrive toujours pas à accrocher à son propos.
      Ca ressemble trop à une parodie de Soral/Hillard même s’il tente d’apporter quelque chose en plus par rapport à ses deux modèles...


    • #120862
      le 21/03/2012 par MS
      Entretien avec Johan Livernette

      1/La papauté n’a rien avoir avec LE CHRISTIANISME mais avec le Catholicisme,innovation du 12eme siecle d’apres l’Eglise orthodoxe et primitive copte...donc a la limite pourquoi ne pas démanteler ce pouvoir temporel illégitime d’apres la Bible ?
      2/La Monarchie Constitutionnelle pourquoi pas mais de "Droit Divin" faut pas deconner.Ceci dit,les faits historiques sont la !
      3/la france avant Clovis etait plutot paienne et celte,non ?donc l’Histoire change et evolue.La Vraie question actuelle est simple:pouvoir souverain du peuple de France ou pas ? Et le mensonge est de relayer l’idée déformée que la France serait née en 1789,NON !Les réseaux décriés ne parlent pas de ca et les manuels d’histoire officielle non plus !On y parle de République !!!a partir de 1789 nuance, donc il faut etre exacte et ne rien falsifier.Le livre doit etre interressant mais l’interview discrédite plus qu’autrechose...


    • #121401
      le 22/03/2012 par Adekwatt
      Entretien avec Johan Livernette

      "Citation de ce chanteur français de la fin XX siècle début XXI qui disait ;

      "Etudiants en médecine
      Tu vas marner pendant sept ans
      Pour être marchand d’péniciline
      Tes saloperies d’médicaments
      Aux bourgeois tu r’fileras
      Des cancers à tour de bras
      Et aux prolos des ulcères
      Parc’que c’est un peu moins cher
      Et l’tiers-monde qu’a besoin d’toi
      Là c’est sur que t’iras pas
      Malgré tous ceux qui vont crever
      T’oublieras que j’ai chanté
      La médecine est une putain
      Son maquereau c’est l’pharmacien"

      Bravo c’est Renaud."

      Réponse à Cathy :

      Renaud c’est sympa, c’est de la chanson, c’est tout. Faut pas prendre ça pour un texte de philosophie, alors je ne vais pas l’analyser comme tel, bien que ce paragraphe et une compilation d’insultes, de mensonges et de lieux communs sur le corps médicale.

      Si il n’y avait ni étudiants en médecine ni médecins tu sais très bien que tout le monde y perdrai. Cracher sur le corps médicale c’est facile, ce sont des gens dévoués, qui travaille 50h/semaine et qui n’ont pas le temps de répondre au critiques, parce que eux ils passent pas leur temps à se bourrer la gueule en grattant une guitare (hein Renaud) ils travaillent autant qu’ils peuvent et essai de sauver des vies.

      Mais le jour ou quelqu’un de ta famille, ou peut être même toi Cathy, attrapera une maladie grave, à ce moment la tu sera contente de bénéficier du meilleur système de soins au monde, tu sera contente d’avoir accès GRATUITEMENT au meilleurs médecins/chirurgiens.
      Ils n’y a que les bien portant pour critiquer notre système de soins, les autres connaissent sont efficacité et bénissent toutes les petites mains qui le constituent ...

      Voila, je veux pas être trop violent mais ce sujet, et tu l’a bien compris je pense, me touche personnellement ....

      PS : Renaud qui dit que les médecins ne vont pas dans les pays pauvres pour aider les gens qui en ont "vraiment besoin" (ah parce qu’un cancéreux en France il n’a pas "vraiment" besoin de soin ?) c’est vraiment ce foutre de la gueule du monde. Quid de médecins sans frontières ? de la croix rouge ? Allez va dormir Renaud, retourne cuver ton pinard ..... et quand t’attrapera une cirose, tu viendra dire que c’est ton médecin qui te la refilé ?


    • #123968
      le 24/03/2012 par phil
      Entretien avec Johan Livernette

      J’ai terminé la "synthèse du mouvement révolutionnaire mondial", je conseille ce livre.
      C’est très synthétique et extrêmement riche, notamment les mentions de ces personnages historiques ou contemporains qui participent à ces mouvements et qui, au delà de renverser les rapports de domination au niveau des élites dirigeantes, sont porteurs d’un projet plus global qui se fonde plus que toute autre chose sur une volonté mystique.

      Très bon livre en tout cas, et je le répète une approche synthétique idéale qui servira d’excellente base de recherche pour qui veut mieux comprendre les mutations et leur(s) fonction(s) de nos sociétés depuis ces 3 derniers siècles environ.


    • #132823
      le 10/04/2012 par klinker
      Entretien avec Johan Livernette

      Merci Johan pour l’humanité chrétienne . Ces mécanismes sont encore de pratique de nos jours .


  • Afficher les commentaires suivants