Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Entretien avec Marion Sigaut

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #438854
    le 18/06/2013 par Papy
    Entretien avec Marion Sigaut

    Je ne pensais pas un jour, tomber en admiration pour une historienne.
    Dieu merci, j’ai toujours été un cancre, ainsi leurs histoires de révolution française, ça ne m’a jamais intéressé et je n’y ai jamais accordé plus d’importance que ça. En gros, la propagande n’a pas eu d’effet sur moi.
    En plus, mes ancêtres étant vendéens, j’éprouve une certaine fierté à me méfier des mensonges de la République.

     

    • #439118
      le 18/06/2013 par pat
      Entretien avec Marion Sigaut

      Tu devrais dans ce cas aller directement à la source :Henri Guillemin


    • #439343
      le 18/06/2013 par aurelien362
      Entretien avec Marion Sigaut

      Le coup du "mes ancètres étaient Vendéens, j’aime pas la République", ça fait un peu argument victimaire, même style que "mes parents ont été gazés, je soutiens Israel..."


    • #439536
      le 19/06/2013 par Mimosa
      Entretien avec Marion Sigaut

      @ aurelien362
      Raté... Je te propose de comparer plutôt avec quelque chose du style : « mes ancêtres ont été déportés et sont morts dans les camps, je me méfie du régime nazi et des collabos ». Le "papy" auquel tu réponds ne découpe pas les descendants des républicains à la tronçonneuse pour l’instant, ni les descendants des vosgiens (exemple factice, pour faire un parallèle avec ta comparaison) qu’il aurait participé à spolier de leurs terres !

      Note à l’intention des débutants en histoire de la révolution française : les vendéens (habitants de Vendée) se sont fait décimer par les tenants de la république naissante.


    • #439588
      le 19/06/2013 par Papy
      Entretien avec Marion Sigaut

      J’avoue Aurélien. En fait c’est juste que je l’ai réalisé il y a peu, et je l’ai mis en parallèle avec mon parcours scolaire.
      Autant dire que mes héros ne sont pas ceux de la République. Je reconnais volontiers que ça fait un peu victime, mais ça me fait un élément en plus quant à ma position sur ce fait historique.


  • #438891
    le 18/06/2013 par Simone Choule
    Entretien avec Marion Sigaut

    Va y Marion pond le nous ton livre sur les Lumières ! J’en achèterais par paquet de 12 et enverrait ça à mes anciens profs d’Histoire !

     

  • #438930
    le 18/06/2013 par Salah
    Entretien avec Marion Sigaut

    Vivement le bouquin sur Mr de Voltaire ;-))


  • #438970
    le 18/06/2013 par Amine
    Entretien avec Marion Sigaut

    Le petit plaisir de la journée cette vidéo !!
    Toujours aussi agréable de vous entendre, en attendant la vidéo complète de la conférence


  • #439021
    le 18/06/2013 par kurt tucholsky
    Entretien avec Marion Sigaut

    Précédent conseil de lecture ducale de Madame Sigaut :

    « Voltaire Méconnu
    Aspects cachés de l’Humanité des Lumières
     »

    Xavier Martin

    Éditions Dominique Martin Morin


  • #439039
    le 18/06/2013 par Mypadov
    Entretien avec Marion Sigaut

    On trouve dans le XVIIIème siècle qu’étudie Marion Sigaut beaucoup des clefs permettant de comprendre ce qui se passe actuellement ; je ne loupe aucune de ses conférences.
    Un grand merci à elle !

     

    • #439471
      le 19/06/2013 par goy pride
      Entretien avec Marion Sigaut

      Cela m’a fait clairement réalisé que les Lumières et son aboutissement par la révolution française marquent la prise du pouvoir par les marchands. Or les individus les plus performants réussissant le mieux dans cette caste, quelque soit la région du monde et l’époque considérée, ont tous une mentalité bien spécifique faisant d’eux la lie de l’humanité. Quelqu’un devenant riche et influent par le commerce a forcément des caractéristiques comportementales, morales, éthiques spécifiques rendant possible un enrichissement supérieur aux autres, or les "qualités" requises pour exceller dans l’"art" du commerce sont négatives : cupidité, fourberie, paresse (gagner le plus possible en bossant le moins possible), absence d’empathie (rien à foutre que des gens crèvent de faim parce que je spécule sur le blé), marchandisation de tout même des rapports humains tel que l’amitié, l’amour...et ceci explique pourquoi la bourgeoisie française catholique et par extension dans l’ensemble du monde latin catholique n’a jamais été aussi performante que ses homologues anglo-saxonne ou juive. Le bourgeois catholique est un schizophrène tiraillé entre sa volonté de s’enrichir et tout ce que cela implique en corruption morale pour parvenir à ses fins et les valeurs catholiques.
      La modernité est le règne des marchands et l’imposition de leur vision du monde à l’ensemble de la société. Et bientôt le règne des marchands sera supplanté par celui des pervers sexuels. Le relativisme morale consécutif à la "philosophie" marchande laisse une brèche dans laquelle peuvent s’engouffrer les pédocriminels et autres dégénérés. Il n’y a plus de garde-fou, tous les pires éléments de la société humaine ont le champ libre pour accéder au pouvoir et modeler la société en fonction de leurs intérêts pervers.


    • #439645
      le 19/06/2013 par Marion Sigaut
      Entretien avec Marion Sigaut

      @Goypride
      Je ne saurais mieux dire. Brillant !


  • #439041
    le 18/06/2013 par DJL 93VIDEO
    Entretien avec Marion Sigaut

    Bravo Marion ... Bravo pour ton courage et ton travail qui nous donnent un point de vue croustillant sur l’histoire ... Tu es pour certains une néga-sionniste car tu refuses la version officielle de l’histoire ...

    Grâce à Marion, je sais que la période des Lumières, si aimés par notre caste politique, est une arnaque intellectuelle et une forme de dégénérescence car détaché de tout principe Divin ...

    Bravo Marion ... et bonne continuation ...

     

    • #439254
      le 18/06/2013 par petitpatapon
      Entretien avec Marion Sigaut

      Ouais d’ailleurs completement dingue qu’on la considère comme ça alors qu’elle ne fait que son travail... Ca sert à quoi d’avoir des facs d’histoire sérieux ? Bien content d’avoir pu faire de hautes études littéraires en plafonnant en histoire à du 8 sur 20... Au moins moi ils m’ont pas eu. Sinon completement d’accord avec vos conclusions sur le déracinement du principe divin c’est aussi ce que ça m’enseigne.


  • #439097
    le 18/06/2013 par liz
    Entretien avec Marion Sigaut

    hum, l’histoire se répéterait-elle ? les boucles du temps...lol..jai écouté à la main d’or sa conférence dimanche 17, presque parfait..j’adore Marion Sigaut


  • #439219
    le 18/06/2013 par Christian Attali
    Entretien avec Marion Sigaut

    Merci Marion pour votre honnêteté et votre simplicité admirables. Nul doute que les révélations supplémentaires que vous ajouterez aux recherches de Monsieur Henri Guillemin sur Voltaire, participeront un peu plus à la démystification d’un personnage aussi douteux que nuisible. J’ai votre âge et je rencontre de plus en plus d’étudiant(e)s qui sont tout à fait informé(e)s sur la réalité concernant Voltaire, et qui ont été ravi(e)s que je relais vos conférences. Une belle découverte et une belle rencontre à leur avis unanime vous concernant.


  • #439220
    le 18/06/2013 par patricia
    Entretien avec Marion Sigaut

    Bonjour Marion. Bravo pour cet entretien. Voltaire je l’attends avec impatience. J’ai lu tous vos livres. Je me régale à chaque fois. Si vous avez besoin d’aide, étant toute jeune retraité, je me tiens à votre disposition.


  • #439260
    le 18/06/2013 par Eric
    Entretien avec Marion Sigaut

    Je ne comprends pas pourquoi Marion Sigaut est membre du parti "Debout la République" (ou du moins le soutient), alors même qu’elle connaît Etienne Chouard (il a assisté à sa conférence de Marseille) et apprécie son travail en faveur de la démocratie !?

    Elle sait pourtant aussi bien que moi (et lui) que la République est un régime politique représentatif dans le cadre duquel le peuple n’est pas souverain mais subit la dictature des élus (grâce à l’existence délétère des partis politiques). Si la France était une Démocratie (ou une République Démocratique) depuis 1945, Marion Sigaut n’aurait eu aucun mal à vivre de sa plume et les médias ne l’auraient pas blacklistée.


  • #439510
    le 19/06/2013 par Liet
    Entretien avec Marion Sigaut

    La présence et le travail de Marion Sigaut est une véritable force pour le mouvement E&R.

    Content de voir qu’elle compte s’attaquer au dossier sur les lumières.

    Voltaire n’avait qu’à bien se tenir. La traque est commencée.

    Je me frotte les mains …


  • #439571
    le 19/06/2013 par castor troy
    Entretien avec Marion Sigaut

    Bravo courageuse Marion !


  • #439970
    le 19/06/2013 par Nicolas
    Entretien avec Marion Sigaut

    Bravo à Marion Sigaut pour votre travail d’historienne. Peut importe le sujet de vos conférences, j’admire le long travail que vous faites pour faire connaître au public certaines vérités cachées de l’Histoire.

    Bonne continuation dans votre travail !!!


  • #440227
    le 19/06/2013 par olivier
    Entretien avec Marion Sigaut

    Vous noterez que dans la société traditionnelle on mettait au dessus, les moines, puis le clergé séculier, l’aristocratie, les producteur, les marchants et les négociants extérieur.
    La modernité a renversé tout, actuellement, on incite plus les jeunes à être dans le commerce international que moine.


  • #440394
    le 20/06/2013 par karimbaud
    Entretien avec Marion Sigaut

    @goy pride........tu as très bien décris les tourments de l’âme catholique hantée par l’idée de péché !.....elle réfrène les aspirations éventuelles à gagner un argent qui doit passer au tamis de sa conscience !....on imagine assez bien l’inefficacité dans le rendement et le profit décomplexé que celà engendre....pénalisée par elle-même, en somme !....c’est toute la geste bourgeoise qui, dès la seconde moitié du 19ème siècle, tiraillée entre ses intérêts objectifs de classe (faire de l’argent) et son catholicisme (valeurs issues de son modèle aristocratique, aussi) apparait plus tard, culminant dans les affres de " l’écartèlement " coupable, dans l’oeuvre d’un Bernanos !


  • #440851
    le 20/06/2013 par Jean-Yves L.
    Entretien avec Marion Sigaut

    A noté que l’excellent livre "La Marche rouge : Les enfants de l’Hôpital général" est réédité en version poche, à moins de 10 euros, dans la superbe collection Babel chez Actes Sud et disponible dans toutes les librairies de France et de Navarre. Donc si vous n’avez pas les moyens d’acheter un livre à plus 20 euros, jetez vous sur celui là et vous passerez un très bon moment de lecture.

    Bravo à vous, Marion, pour ce jolie succès parfaitement mérité.

    PS. J’espère de tout cœur que "Mourir à l’ombre des Lumières : L’énigme Damiens" connaîtra la même destinée éditoriale.


  • #442170
    le 21/06/2013 par torcos92
    Entretien avec Marion Sigaut

    J’ai hâte de lire ce livre sur les lumières !


  • #443193
    le 22/06/2013 par Gardien-suisse
    Entretien avec Marion Sigaut

    Merci Marion pour TOUT //
    La Révolution "Française" n’a pas fini de nous surprendre ....
    Un thème : Les Gardes Suisses massacrées le 10 août 1792. http://www.midiassurancesconseils.c...

    " Le Président de la Confédération Helvétique, Samuel S c h m i d, a effectué le 18 novembre 2005 une visite de travail à Paris. A l’issue de son entretien avec Jacques C h i r a c, le Président a tenu à h o n o r e r la mémoire des gardes suisses qui restés fidèles jusqu’ au bout à leur serment au Roi, furent massacrés le 10 août 1792 aux tuileries.
    Monsieur Schmid a dévoilé une plaque rappelant le sacrifice des gardes. Cette plaque était destinée à la Chapelle expiatoire.
    - > Le M a i r e de Paris y ayant mis son v e t o, soutenu par le M i n i s t r e de la Culture, — Le Président de la Confédération a dû se résoudre à remettre cette plaque au directeur de Musée des Armées, le Général Robert Bress, Hôtel des Invalides ... "


Afficher les commentaires suivants