Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Entretien avec Michel Onfray

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #62169
    le 07/11/2011 par V
    Entretien avec Michel Onfray

    Michel Onfray cache difficilement son acharnement contre le christianisme qu’il connait fort mal. Il est dans la droite ligne des gauchistes anti-catho. Il est très simpliste, trop simpliste.
    .
    => concernant l’amour évoqué dans le christianisme, il fait une caricature de l’idée d’amour, comme si aucune contrepartie n’était exigée. Or, il y a une précision importante : " « Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. » . " Comme je vous ai aimé " est une précision qui place l’amour à un degré carrément au dessus de la vision de celle d’Onfray. Jésus a instruit, planté des graines, défendu les hommes contre l’iniquité, chasser les changeurs du temple, etc ..etc ..Tout cela constitue des preuves de son amour. L’amour selon le christianisme, amha, comprend tout cela, et pas simplement une relation entre deux êtres pour des raisons de jouissance instantanée.
    .
    => Il prône le culte du ghetto = il dit qu’il faut tenir éloigner ceux qui ne pensent pas comme lui, qui n’ont pas la même étique.
    .
    => sa définition du capitalisme est fausse. Il dit capitalisme = mode de production privé des biens. Or, l’URSS était, et la Chine est un capitalisme d’état.
    .
    => Il est un matérialiste absolutiste, il ne peut donc pas avoir raison. La terre ne permet pas l’universalisme de sa pensée ; les ressources sont limitées.
    .
    Par contre, je suis d’accord avec lui sur le manque de démocratie en France, notamment au travers des instance sensées représenter le peuple.
    Je suis d’accord sur la trahison des élites, sur la nécessité de défendre la nation, sur l’abandon de la classe laborieuse française par les élites .
    .
    Il devrait lâcher la grappe aux Chrétiens et aux Catholiques, ainsi que ses lubies sur la jouissance et l’hédonisme, pour se concentrer sur la défense des classes laborieuses. Que je sache, ce n’est pas le Christ qui a bafoué le vote du peuple français au référendum européen...

     

    • #62298
      le 08/11/2011 par post
      Entretien avec Michel Onfray

      Sa critique du christianisme est plus qu’inspirée de Nietzsche, que je ne rangerais ni à gauche ni à droite. Au fond Onfray est un vulgarisateur de Nietzsche qui l’adapte à notre époque, en version light. Philosophie à coup de marteau amortie par un édredon.


    • #62515
      le 08/11/2011 par V
      Entretien avec Michel Onfray

      Ce que je voulais dire, c’est que Onfray est dans la tradition républicaine française ancrée dans le bi-bipartisme.
      .
      Je pense qu’il est notoirement connu que c’est à la gauche, et notamment au sein des loges, que l’on a confié le rôle de casser l’héritage que le Christ a légué aux hommes. Une fois l’image du Christ éliminée, il semble plus aisé de justifier l’iniquité et le type de société que l’on devine comme projet des élites : une masse grouillante, laborieuse et miséreuse, contrôler par une infime minorité.
      Bref, il tient des propos sensé défendre "le peuple " ( sans cela, ça se verrait trop qu’il travaille pour l’oligarchie ...), mais le plus clair de son temps, il le passe à détruire l’image du Christ et à se faire du fric.
      .
      Pour moi, c’est une créature de loge extrémiste, dans le sens hystérique du terme. Il est formaté et je ne crois pas un mot de son portrait. Dans un de ses bouquins, il attribue l’invention de la misogynie au christianisme !!! C’est ridicule ... Ou les femmes sont-elle les plus libre sinon dans les pays anciennement fortement christianisés ? Encore une fois, il tire a boulets rouges sur les mêmes, comme Charly hebdo, mais ne parle pas du rôle des femmes selon le judaïsme ... Qui veut la place d’Anne St Claire, mais attention, sans son pognon ?! :-)
      .
      Onfray est un imposteur. Voila ce que je pense de lui et de ces écrits. C’est un charlatan.


  • #62171
    le 08/11/2011 par BenoitR
    Entretien avec Michel Onfray

    Merde un philosophe qui dit des choses réfléchies.

    Ça change de BHL.


  • #62173
    le 08/11/2011 par Kdiz
    Entretien avec Michel Onfray

    onfray beaucoup mieux sans ce gentil aristocrate aux racines modestes


  • #62177
    le 08/11/2011 par rotts
    Entretien avec Michel Onfray

    c’est avec des idée comme celle la que je comprend plus pourquoi dieu a crée l’enfer


  • #62192
    le 08/11/2011 par Claude
    Entretien avec Michel Onfray

    La partie sur le peuple à la fin de l’entretien est pertinente, mais que font nos journalistes, pourquoi ce constat n’émerge jamais chez eux ? Peut être parce que ce ne sont plus des journalistes mais des propagandistes...


  • #62195
    le 08/11/2011 par damien
    Entretien avec Michel Onfray

    Beaucoup de bonnes choses.

    Sinon par ci par la :

    "Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés."
    C’est assez mal enseigné, mais ce n’est pas sans réciproque.
    Il est clair que de nos jours ce balade pas mal d’amoraux et de morales différentes, en aimant sans réciproque vous vous exposez gravement.

    Après si on est croyant on peut bien penser la sexualité comme sacralisée ...

    La marché fait la loi, ben oui, mais il y a une tradition française d’économie mixte ! en perdition ok.

    Il est très appréciable pour son projet :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Onfray#L.27universit.C3.A9_populaire_de_Caen
    Franck Lepage parle d’une université parisienne démolie par Chirac en douce pendant les vacances.


  • #62198
    le 08/11/2011 par Griever
    Entretien avec Michel Onfray

    "Athé, matérialiste, hédoniste", tout est là : un clerc relai de l’idéologie mondialiste auprès du peuple. On en revient a Comprendre l’Empire

     

    • #62321
      le 08/11/2011 par OV
      Entretien avec Michel Onfray

      Le pape veut un gouvernement mondial...le pape n’est-il pas le premier des croyants chez les catholiques ?
      .
      Je ne sais pas si je suis hédoniste, mais ce qui est certain c’est que je suis philosophiquement matérialiste et athée. Pourtant je suis contre le mondialisme et pour la nation.


    • #62852
      le 09/11/2011 par V
      Entretien avec Michel Onfray

      Le Pape n’a jamais dit cela "OV" . De plus, c’est contraire à la doctrine catholique qui est pour le respect des souverainetés et c’est contraire à la doctrine catholique qui impose une séparation entre le spirituel et le temporel.
      .
      Vous propagez de la désinformation "OV" . Ou est le lien, la source, selon laquelle le pape aurait dit une telle chose ? Les médias ne cesse de trafiquer et déformer les propos des uns et des autre, aussi, j’aimerais une source directe si possible.
      .
      Il est vrai, par contre, qu’un groupe de travail, dont le président du groupe est à l’image d’Obama, c.a.d. une marionnette entre les mêmes mains que lui, que ce groupe donc, a émis un document de travail au sujet d’un règlement concerté des économies à l’échelle globale et dans le respect du principe de subsidiarité, mais, ce document n’engage en rien l’Église.
      .
      Le Pape est la seule autorité qui a le pouvoir d’engager l’Eglise.


    • #63036
      le 09/11/2011 par Vent Couvert
      Entretien avec Michel Onfray

      Mon cher OV, vous devriez réviser vos classiques car il est beaucoup plus rationnel et raisonnable d’être croyant que d’être athée. Onfray à 7,56 mn nous cite la loi de la Contingence pour expliquer la vie et mort des civilisations, il aurait dû en profiter pour s’en servir à démonter son athéisme et valider la main de Dieu dans la Création. A savoir que lorsqu’on observe le monde, on s’aperçoit, qu’il s’agisse du règne humain, animal, végétal ou minéral, qu’il y a une naissance, un développement, une dégradation et une mort et que la vie n’est pas autocréatrice car la naissance est toujours liée à un élément extérieur qui donne la vie ou les moyen de vivre. Or, si l’on remonte le chemin du temps, les scientifiques eux-mêmes nous disent qu’avant d’exister l’Univers n’existait pas. Ce qui est une parfaite lapalissade mais l’avantage des lapissades c’est qu’elles sont justes. Mais voilà que l’athée intervient et nous dit qu’un jour l’Univers s’est pris lui-même par la main, en se disant : tiens je n’existe pas. Et si j’existais ? paf ! big bang et voilà j’existe.
      Or ce scénario enfantin pose tout de même quelques problèmes. Car si un être était capable de se donner vie à lui-même, c’est qu’il préexistait avant. Or, s’il existait déjà, il n’aurait pas eu besoin de se faire naître ! Donc si l’Univers était le seul être incréé, il devrait être sans changement puisqu’il serait éternel. Il ne serait pas soumis à la Loi de la Contingence. Or, l’univers bouge et se modifie. C’est même les scientifiques qui nous disent qu’il est en développement et qu’un jour il mourra dans un "big crunch".
      La posture athée est donc une imposture intellectuelle. Et qu’avant de demander que l’homme de Foi apporte des preuves de l’existence de Dieu, il conviendrait plutôt que l’athée apporte des preuves de sa non-existence tant il est parfaitement absurde en regard de l’univers lui-même de penser que Dieu n’existe pas.
      L’athéisme est incompatible avec l’existence du monde. L’athéisme est aussi incompatible avec le combat politique sérieux contre le Nouvel ordre Mondial. Si on connait son histoire, on sait que l’athéisme entraîne la disparition de Dieu du centre de la société puisque l’on considère qu’il n’a rien à y faire pour y placer l’Homme et ses Droits. Car il faut bien un modèle de substitution. C’est la situation actuelle. Or, comme disait Onfray, aucune civilisation ne peut exister sans surnaturel et croyez-moi les Droits de l’Homme n’ont rien de surnaturel !


    • #63300
      le 10/11/2011 par monbrut
      Entretien avec Michel Onfray

      ces débats pseudo théologiques sont sans fin et n’ont rien à faire sur e&r ! arrêtons de nous diviser... je remarque ici que c’est très souvent les croyants qui sont aggressifs envers les athées ! ridicule !

      et puis concernant la charge de la preuve... en droit, comme en logique grecque ou française... c’est à celui qui affirme une chose de le prouver ! (si Dieu existe, prouve le, mais ne dis pas que c’est à celui qui dit qu’il n’existe pas de le prouver, puisque c’est simplement une remarque interogatrice et non une affirmation péremptoire).

      la théologie n’est pas soumise à la preuve rationelle. soit. mais alors que les théologiens et les croyants ne viennent pas donner des leçons de logique rationnelle aux athées !


    • #63337
      le 10/11/2011 par mouloud
      Entretien avec Michel Onfray

      A vent couvert
      Tu nous fais le raisonnement de l’oeuf et de la poule...autrement dit, si l’univers existe qui l’a créé ?
      bonne question. Mais si Dieu existe, qui a créé ce Dieu ?
      eh oui, je sais, Dieu est absolu, existe au delà du temps et de l’espace et même avant...etc...mais dans ce cas aussi, quelque soit le créateur de l’univers, la question reste : qui a créé ce créateur ?
      Pour ce qui est de l’athéisme : si on le définit comme la posture de celui qui ne croit pas en l’existence d’un ou des dieux, je ne vois pas en quoi cela limite la spiritualité, la transcendance (=qu’il y ait un sens de la vie qui nous dépasse). Il y a aussi le cosmos : je ne sais pas sa définition mais je vois cela comme la transcendance de l’athée : l’idée d’appartenir à un univers où chaque entité participe à un équilibre, une relation de toute chose avec le reste de l’univers, un agencement de l’ensemble des entités (temps, espace, matière, électricité et autres phénomènes encore inconnus). OK, je reconnais que le cosmos vient d’une croyance avec plusieurs dieux...
      Les dieux de toute croyance ont deux fonctions : la transcendance (qui permet d’imposer des règles de vie) et l’appréhension, explication de la vie (autrement dit, Dieu est un scientifique).
      Dieu est scientifique : cours de philo de terminal (rigole pas, on fait ce qu’on peut) voir les dieux grecs qui expliquaient la vie=mythos, chaque dieu expliquait et représentait un élément naturel (ex:océan) ou un phénomène humain (ex : la guerre). le logos est né en opposition au dérive du mythos. la dérive du mythos tendait à expliquer tout par les humeurs des dieux. Le mythos dévoyé avait renié sa fonction de première analyse du monde pour devenir un renoncement à l’explication du monde. d’où la naissance du logos qui est un retour à l’analyse du monde sans l’intervention systématique des dieux. je vois aussi que les dieux sont des scientifiques à travers rahan(le dessin animé) ou les croyances tribales : les dieux sont la représentation d’un phénomène et l’humeur des dieux permet d’anticiper ces phénomènes. Définition de scientifique : tout concept permettant de prédire ou de reproduire un phénomène.
      Pour info, le docteur Gernez (pas un blaireau, c’est le père de la théorie des cellules souches) dit que la croyance-religion est une fonction quasi biologique de l’homme : j’avoue que je n’ai pas trop compris ce qu’il disait. juge par toi même :
      http://www.dailymotion.com/video/xc...
      à 1h30mn


    • #63343
      le 10/11/2011 par PAF
      Entretien avec Michel Onfray

      Ce à quoi tu fait référence Vent Couvert quand à l’origine du monde est un problème incomensurable, du fait que notre raison est intrinsèquement limité de part sa construction logique pour y répondre (voir les catégories de l’entendement de Kant).
      En effet le monde ne peut pas avoir été créé ex-nihilo, donc le big bang ne peut jaillir du néant. Et Dieu ? Il s’est auto généré ? Il s’est fait omnipotent ? Il l’était donc forcément déjà sinon il ne pourrait s’octroyer ces pouvoirs. Il ne peut pas avoir toujours été là. Tu pourras répondre que les voies de Dieu sont impénétrables (donc que ton esprit ne peut en juger ce qui reviens à affirmer la même chose que l’athée).
      Mais le problème est de voir le monde à travers la vision de la cause/conséquence et de la linéarité du temps. Peut être que le temps n’a pas toujours été ce qu’il est avec un passé, un présent, un futur (en ligne) mais plutôt que c’est un espace (3 dimension) ou alors une boucle, que sais je... Certaine chose n’ont peut être pas de début ni de fin, c’est ce pourquoi nous ne pouvons les comprendre. Et tout à leur sujet n’est que pure spéculation.
      Les scientifiques affirment que l’univers comme nous le connaissons s’est créé par le big bang mais pas le temps.
      Mon propos est très bref et concis mais juger comme tu le fais l’athéisme (quand à son explication du monde) me parait vraiment illusoire et malhonnête.
      Il ne faut pas avoir une vision binaire de la réalité (athéisme= mal, catholicisme=bien en tout temps en tout lieu). De nombreuse atrocités ont été perpétrés au nom du Dieu chrétien, des génocides, des esclaves, des meurtres, des colonisations, des censures... Tu me diras que ce n’est pas le message de la Bible mais le nouvel ordre mondial n’est pas le message de l’athéisme ou de Nietzsche !
      Tu nommes Dieu les forces surhumaine qui te dépasse, l’ensemble de la nature et l’ordre du monde. Moi je l’appelle, à l’instar de Spinoza, nature. Je n’ai jamais cru en Dieu et pourtant je sais que la vie humaine est sacrée, qu’elle n’a pas de prix, je peux te le démontrer par a+b sans Dieu. Si tu te sens le besoin de prouver cela par le Livre, libre à toi d’y croire. Mais je préfère le savoir à la croyance, et ne me réfèrerai pas à un mythe qui explique que les malheurs du monde viennent du fait d’avoir voulu cueillir l’abre de la connaissance.
      Comme disait Laplace, je n’ai pas besoin de cette hypothèse. (je crois que je vais pas me faire que des amis...)


  • #62199
    le 08/11/2011 par petit_poney
    Entretien avec Michel Onfray

    Le coup du "Tu aimeras ton prochain comme toi-même" confondu avec "Tu accepteras tout et n’importe quoi de ton prochain" c’est du niveau cours de récréation.

    Et le naïf qui se demande pourquoi le PS ne défend plus les ouvriers. Si vous aviez pris le risque de faire de la politique, avec vos idées athées et matérialistes, vous auriez fini comme eux mon pauvre. Rien de plus facile à corrompre que les gens comme vous.

     

    • #62295
      le 08/11/2011 par iboga
      Entretien avec Michel Onfray

      Bien d’accord avec toi,
      c’est vraiment une analyse premier degré du "Aime ton prochain comme toi même" franchement étonnant pour quelqu’un sensé représenter un intellectuel, c’est un peu léger...
      "Aime ton prochain comme toi même" est un message bien plus profond et subtile que ça.

      C’est un peu comme le célèbre "Si on te frappe sur la joue droite, tends la gauche" qu’aurait pû aussi reprendre Onfray avec la même analyse très ras des pâquerettes.

      Jésus n’a jamais été ni soumis, ni victime, c’est un révolutionnaire. N’en déplaise aux athées.


    • #62380
      le 08/11/2011 par Anthony
      Entretien avec Michel Onfray

      "Aime ton prochain comme toi-même"....
      Est-ce que je me trouve aimable tous les jours ? non.
      m’est-il arrivé de me trouver détestable ou incohérent ? oui.
      Ais-je du faire face à un moi-même plus blanc que noir ? Aucune idée, mais les deux sont là et font l’homme.

      Tendre vers la meilleure COMPREHENSION de moi-même, donc des autres, donc du monde.

      Il est là le projet Michel.

      JESUS Vs MICHEL
      1 - 0


  • #62210
    le 08/11/2011 par Louis
    Entretien avec Michel Onfray

    Le prêcheur athéisto-hédoniste Michel Onfray jouit d’une réputation tout-à-fait usurpée. Le sait-il ? Probablement, puis qu’il juge lui-même son propre succès "suspect". Mais dans son narcissisme, son orgueil et sa démesure, ce faux démystificateur ne peut s’empêcher de s’automystifier. Il est un pur produit de son milieu et de son époque, quoi qu’il en dise. Le sillon que creuse Onfray, c’est l’épicurisme moderne, un genre de développement personnel à la sauce anglo-saxonne, à la fois égoïste mais plein d’une bonne conscience à la française, inscrite dans la droite lignée de notre héritage catholique et de notre tradition communiste".


  • #62215
    le 08/11/2011 par Substance2004
    Entretien avec Michel Onfray

    Je me suis tapé Onfray sur France Inter en août 2010 en posant du placo pour une de mes sœurs institutrice (elle ne peut pas écouter autre chose que France Inter. Entre cette radio et Charlie Hebdo, je la plains beaucoup !). C’était sur l’histoire de Freud (revisité de manière nietzschéenne je crois) c’était assez indigeste. C’est de la pensée de gauche ! Mais vous faites quoi chez E&R ? Des stress tests ?


  • #62230
    le 08/11/2011 par JeanMoulinex
    Entretien avec Michel Onfray

    Ca reste un sioniste revendiqué ( voir sa derniere apparition sur FR2 chez Ruquier, pas plus tard qu’il y a deux semaines, où il défend le sionisme et attaque Dieudonné qui au passage n’a aucune valeur dans les médias... Pourquoi ? )

    Donc le coup du athée pur et dur... On repassera.

     

    • #62282
      le 08/11/2011 par dorpxam
      Entretien avec Michel Onfray

      Oui, dans le sens basique du sionisme : "Le juifs ont le droit a un état". C’est souvent l’amalgame que les gens font sur le sionisme d’ailleurs. J’ai vu le passage sur youtube, j’ai presque envie de lui dire : "BHL sort de ce corps !", car je ne vois pas chez Onfray l’hystérie classique des sionistes. Juste un air de ressemblance avec BHL.


  • #62236
    le 08/11/2011 par mercator
    Entretien avec Michel Onfray

    Michel Onfray est très proche d’Etienne Chouard...


    • #62392
      le 08/11/2011 par iboga
      Entretien avec Michel Onfray

      Merci Zamour, pour cette vidéo !

      @ Modérateur,
      Ce serait cool de pouvoir mettre cette vidéo dans la rubrique "VIDÉOS" du site, de façon a ce qu’elle soit visionnée par le plus grand nombre, plus pertinent à mon humble avis que dans ce fil...
      si c’est possible...merci à vous


    • #62606
      le 08/11/2011 par pois chiche
      Entretien avec Michel Onfray

      Vidéo excellente. Je partage son point de vue.
      Par contre il a l’air de croire à la fin de la vidéo que ce sont des musulmans qui ont attaqué le siège de charlie hebdo alors qu’au début il dit bien que cela sert les oligarches.


  • #62296
    le 08/11/2011 par Jasmin Indien
    Entretien avec Michel Onfray

    Si l’homme était un individu isolé et vierge, se serait une philosophie tentante. C’est oublier la réalité et le passé, tout ce à quoi il se refaire. Aimer ne serait pas ce sentiment d’unité traduit dans un acte naturel et gratuit mais une marchandise, une récompense d’un comportement auquel on agrée. Sur quoi est donc basée l’éthique athée sinon le sacré. Et pourquoi associer religion et sacré ? Surtout si l’on prend des écrits restrictifs de St Paul, appelé Paul et qu’on en fait des dictats négatifs universels. Et pourquoi compare t’il la mise en application de sa pensée avec la situation d’un père de l’église mort il y a plusieurs siècles ? Quant au libéralisme il est rejeté car il est le contraire d’une jouissance sans entrave, à laquelle bon nombre de bobos croyaient. Nous restons dans la consommation dépressive, l’athéisme bourgeois occidental. J’aime bien Onfray.


  • #62308
    le 08/11/2011 par Pharaoh
    Entretien avec Michel Onfray

    Je ne suis pas un grand admirateur d’Onfray, mais certains sont durs avec lui. Il y a beaucoup de choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord (notamment sa vision du christianisme, mais ne dit-il pas ensuite que le 12ème siècle, apogée du christianisme et des cathédrales, est l’apogée de notre civilisation ?), mais il y a aussi du très bon (socialisme proudhonien, et à la fin constat juste, mais certes tardif, sur la politique française et Marine). Les digues cèdent de partout, la parole se libère même chez quelqu’un d’assez lisse comme Onfray. C’est dommage qu’il n’ait pas tenu ce discours chez Ruquier...

     

    • #62890
      le 09/11/2011 par V
      Entretien avec Michel Onfray

      Et selon vous, parce qu’il y a une ou quelques phrases de vrais dans un discours, il faut l’encenser ?
      C’est la base de la tromperie que de distiller le poison du mensonge avec de la vérité.


  • #62349
    le 08/11/2011 par Nico
    Entretien avec Michel Onfray

    Personnellement, je trouve Onfray très clair et pertinent ! On sent qu’il pense et qu’il produit du concept clair et percutant. Après, concernant le fait qu’il soit sioniste, je ne vois pas où est le problème. Dans la définition qu’il en donne, je me retrouve tout à fait dedans !

    Enfin, les allusions à BHL me font doucement rire tant la comparaison est... risible.

    Merci pour le partage, excellente intervention !


  • #62350
    le 08/11/2011 par Lapraline
    Entretien avec Michel Onfray

    C’est de la merde !!!pleins de contradictions. Le penseur de gauche anti-libérale dénonçant la dérive du capitalisme libérale, mais ces dérives sont les conséquences de cette pensée hédoniste,materialiste, libérale libertaire qui est l’accomplissement, l’épanouissement de soi par la satisfactions de ses désirs ( Liberté=Désir=Satisfaction par l’acte d’achat) qui aboutit en fin de compte à ce que tout soit marchandises, tout profite au marché, tout s’achètent et se vendent où tout est désacralisé- Le corps, les enfants, etc....-OU l’on pourra louer un ventre de femme pour faire un enfant OU on sexualise des gamines pour vendre des soutifs , des strings , du maquillage... Sa pensée est totalement en accord avec l’idéologie mondialiste dont parle P.HILLARD- Détestation de valeurs traditionnelles, la Famille, Uniformisation de l’homme,etc ...P.hillard nous a déjà expliqué tout cela.


  • #62361
    le 08/11/2011 par Thomas HACQUEBECQ
    Entretien avec Michel Onfray

    Je suis surpris de trouver Onfray sur ER. C’est un philosophaillon pour bourgeoise de 50 ans frustrée !!! Sioniste de surcroit ! J’ai assisté pendant une année à ses universités populaires quand j’ étais sur Caen, c’ était à vomir de vide philosophique et de mascarade intellectuelle, autant de son côté que de celui de son public.

    Voilà, je tenais juste à vous faire part de ma mauvaise surprise....


  • #62379
    le 08/11/2011 par Manu
    Entretien avec Michel Onfray

    Pauvre type, pourquoi relayer cette video ? Je ne vais pas en écrire plus ça m’a déjàs fatigué de le regarder 1min...

     

  • #62387
    le 08/11/2011 par LearningFish
    Entretien avec Michel Onfray

    Il est pas mal Onfray, d’abord c’est un bon "vulgarisateur" d’un certain nombre de pensées philosophiques, il fait son petit parcours, il bouge, il va dans la bonne direction. Quand il s’est pris le feu des critiques pour avoir remis Freud et les freudiens à leur place, je pense qu’il a pas mal appris sur cette oligarchie (l’oligarchie universitaire étant un aspect, cf Michéa)qui nous asservit. J’aime beaucoup la fin de l’entretien. Merci pour la mise en ligne.


  • #62398
    le 08/11/2011 par LAUVERGNAT
    Entretien avec Michel Onfray

    Des propos de haute tenue en particulier sur la condition du prolétariat, la "décadence" (le mot était tabou) de la "culture, la mort de l’Europe, la morale aristocratique. On peut adhérer ou contester mais sur le plan des idées, des concepts sans misérables attaques ad hominem. Onfray avait (dans "le désir d’être un volcan") brossé un portrait élogieux du général de Gaulle. Merci donc pour ce moment d’intelligence !


  • #62407
    le 08/11/2011 par Lulu
    Entretien avec Michel Onfray

    Je ne regarde jamais les commentaires, mais Onfray à E&R j’étais curieux.
    Et là, comme d’habitude la déception. Je me dis que ca va etre dur de faire la révolution avec des blaireaux pareil.
    Mais bon, on y croit ;)

     

    • #62477
      le 08/11/2011 par Le juge Efa Choly
      Entretien avec Michel Onfray

      N’exagérons rien. 20% des commentaires sont affligeants par leurs anathèmes, a priori ou autres manques de nuance ; mais 80% sont pertinents, voire intelligents.


    • #62645
      le 08/11/2011 par Fred
      Entretien avec Michel Onfray

      Et tu relèves le niveau ! Deux insultes et un smiley, le tout pour sous-entendre que tu es génial, ça vole haut. Soit tu fais une critique construite, auquel cas tu peux te permettre toutes les insultes que tu veux, soit tu la fermes, parce que là tu ne fais rien à part battre des records de forfanterie.


  • #62409
    le 08/11/2011 par Poto
    Entretien avec Michel Onfray

    ça sent le sectarisme "partisan" ici .


  • #62430
    le 08/11/2011 par Tarik Erik
    Entretien avec Michel Onfray

    Merci à E&R de faire partager des visions diverses et variées. Je trouve la démarche intéressante et cela nous démarque de nos adversaires qui n’acceptent pas souvent que l’on sorte de leur ligne de pensée (les sionistes sont l’exemple le plus caricatural mais il n’y a pas qu’eux, le dogmatisme est largement répandu).

    Je salue donc cette initiative. J’ai apprécié beaucoup de choses que dit Michel Onfray dans cette interview. Dommage qu’il ne tient pas ce discours dans les médias comme l’on dit certains camarades ici.

    Bref, je ne suis pas un inconditionnel de cet auteur, mais c’est très intéressant de l’écouter quand même. Et je pense que contrairement à Botul, cet homme là produit de la pensée, produit des réflexions et donc fait avancer des débats et des connaissances.

    On ne peut pas mettre tous nos adversaires dans le même sac, Michel Onfray est pour moi le genre d’adversaire que l’on doit respecter et que j’aimerai voir plus souvent ce genre d’avdersaire plutôt que les pourritures qui s’affichent en permanence dans nos médias corrompus.


  • #62475
    le 08/11/2011 par pseudonyme
    Entretien avec Michel Onfray

    Si il recommence le passage sur MLP dans un media de grande audience on ne risque plus de le voir beaucoup dans les médias.

    Amusant de voir à quel point certains ici semblent le detester ; ça me semble au minimum être un intellectuel honnête, rien que pour ça il mérite à mon avis un certain respect.


  • #62486
    le 08/11/2011 par Henty
    Entretien avec Michel Onfray

    Je vois pas ce que vous lui reprochez, il est très bien ce type.

    Le dualisme élection éviction est très réducteur mais je crois qu’il le sait, et sa formulation a le mérite de mettre la puce à l’oreille...

    C’est vrai qu’il est chiant à toujours ressasser les parts d’ombre de la chrétienté en oubliant que tout ce qu’il dénonce a été condamné comme des hérésies, mais bon. Ca fait partie de sa personnalité d’être réactionnaire à l’église, et moi, je trouve ça marrant, je lui pardonne volontier, car il agit, quoi qu’il dise, en bon chrétien... Et ses accusations envers les religions ont un mérite certain : elles permettent de distinguer parmi les croyants, les dévots imbéciles des hommes qui comprennent ce qu’ils croient...

    En fait, pour être un bon croyant, il faut parfois se dire athée... Défendre ses croyances dans le monde d’aujourd’hui aboutie le plus souvent à sa propre perversion par la dialectique pharisienne...


  • #62502
    le 08/11/2011 par SAN REAL
    Entretien avec Michel Onfray

    magnifique tout simplement ,un tres grand philosophe munie d une vision haute et historique du monde ,il a compris son temps parfaitement ;quand je vois les commentaires de bas du front qui écoute sans rien comprendre de ce qui est dit .quand a sa prétendue attaque du christiannisme ,elle n en est pas une , car il exprime avec finesse les travers du christianisme dans ses nouveaux aspect moux du genoux et chrétien crétin (on ira tous au paradis et tout sera pardonné mon fils ) l abbé maurandais et compagnie premier point ,deuxième point il dénonce également ce christianisme de rejet du corps donc de l amour donc de la vie donc la mort comme fin en soi du christianisme donc la mort du christianisme, le clergé catholique ne donne pas la vie et il n y a plus de royauté donc affaire réglé .Avec ces deux points il résume les faiblesse chrétienne et la force musulmane ,il est patriote et rappel la nation ,il va meme plus loin en signifiant clairement qu une civilisation nait religieuse et meurt paienne décadente, il marque avec génie 14 18 comme fin de l europe a savoir le grand complot ,il place les usa comme queue de l europe je dirais meme sa trainée décadente. Bref je pourrais continuer longtemps sur l identification du libéralisme comme cancer occidental la grandeur des cathédrales etc etc. TOUT CECI EST BEAUCOUP TROP BEAU POUR LES LAIDS MERCI MICHEL JE TE FAIS PRINCE D EUROPE.

     

    • #62662
      le 08/11/2011 par Raphaël Kaliyuga
      Entretien avec Michel Onfray

      On va dire qu’il y a du très bon et du très mauvais. Il n’empêche que je conseille fortement la lecture de "Freud, crépuscule d’une idole".


  • #62509
    le 08/11/2011 par Jeremie Mulnard
    Entretien avec Michel Onfray

    http://www.youtube.com/watch?featur...

    Michel Onfray qui attaque et insulte carrément Dieudonné !

    Et en effet, il se dit profondément Sioniste.

    Il est un maître du double discours quand je vois ce type !


  • #62537
    le 08/11/2011 par Zcomme
    Entretien avec Michel Onfray

    Savez-vous que Jean Cornil est l’équivalent belge de SOS Racisme ?

     

    • #62635
      le 08/11/2011 par Jasmin Indien
      Entretien avec Michel Onfray

      Postillons crépusculaires ou quand Onfray invente l’air du temps.
      Une bonne douche froide ça réveille. Ah j’ai mangé, comme dit dieudo : oeuf, jambon, fromage. Onfray s’est peut-être circoncit avec les dents.. d’un autre. Un Onfray peut en casherr un autre. Quand Diogène cherchait un Homme avec sa lampe, il aurait pu la donner à Onfray pour qu’il retrouve la terre.
      Je passe, avec regret, sur le ridicule de cécité médiatique, "Dieudonné comme Benoit XVI instrumentalisent la presse" qui n’était pas le sujet. Je passe aussi sur "On devrait faire fonctionner les renseignements généraux pour savoir ce qu’il y a derrière Dieudonné" car au jour d’aujoud’hui la gestapopopo ne s’en prive pas.
      .
      Quand il dit "..dans la période des nationalismes, il est légitime que les juifs aient droit à leur terre et il était légitime qu’on(?) puisse construire(?) cet état d’israel. Maintenant comme ça s’est fait : avec expulsions, avec mépris de palestiniens, avec colonisation, avec arrogance, avec suffisance, avec tout ce qui est insupportable à l’endroit du peuple palestinien, évidemment ça n’est pas défendable. C’est pas pour autant qu’il faut être anti sioniste..." Puis il embraye avec les Arafats mafieux voleurs d’argent (ah, l’argent !) qui amène à l’entente nécessaire (on dira rien Arafat si tu cèdes ta terre), il croit "que les deux peuples ont droit à la paix et à la sérénité et qu’il faut pour ça des gens de bonne volonté." (Onfray fils de carambar) puis finit bien en disant que chez certains l’antisionisme cache leur antisémitisme (à part chez quelques juifs antisionistes respectables).
      Pas une fois les mots destructions, violences, massacres, tortures, meurtres, n’ont été prononcés pour décrire la barbarie sioniste ou israélienne ou de l’armée de Tsahal, comme on veut. Tout l’art du rhéteur est là. Évidemment ce n’est pas défendable. Ce n’est pas pour autant qu’il faut être anti philosophe.
      .
      Onfray fait de l’Onfraylogie, un discours persuasif qui ne tient qu’aux raccourcis de son auteur, séduisant, double et inutile. Onfray ne se bat donc que contre lui-même, dans une grande indécision et tentation mais avec un certain succès. Et pour ceux qui ont un destin, comme dit Soral, il y a toujours des obstacles assez hauts à franchir. Qui arrivent plus vite qu’on ne le croit. Prions pour les athées.


  • #62540
    le 08/11/2011 par bibi
    Entretien avec Michel Onfray

    qu’il aille faire un tour sur youporn,porhub etc qu’il aille faire le tour des boites a cul de paris ou d’ailleurs et il verra si la sexualité est une bonne chose a priori nous subissons nos bessoins sexuels comme les toximanes leur bessoin de drogues ni plus ni moins c’est ainsi. on le fait , ok mais pas la peine d’en faire des caisses car c’est finalement plutot une faiblesse qu’autre chose .la nature astucieuse a fait en sorte que les rapports sexuels soient agreables afin d’assurer la reproduction des especes ca ressemble plutot a un piege qu’a la liberté que les hedonistes associent toujours au sexe. encore un fauxlosophe . election/eviction !!!! quel concept !quelle revolution de l’ethique et des rapports humains ! je sais pas pour vous autres ,mais pour ma part ca marche comme ca depuis la maternelle. "trouver une bonne politique du corps" ?!!! si ses propositions ne s’adressent qu’a ceux qui le lisent grand bien leur fasse sinon il faut le surveiller desfois qu’il devienne ministre ou conseiller d’un gouvernement de gauche parcequ’il a un coté ’voila comment vous devez faire ’ assez inquietant ,j’ai decroché a 6:40 il embrouille tout ,voila du sophisme ,les questions ne sont pas les bonnes donc les reponses ... sur l’histoire ,il raconte n’importe quoi il n’y a jamais eu avant cette cage federaliste dans laquelle nous nous trouvons d’entité europeenne ,il y a eu des empires oui, mais ils ont tous fini par disparaitre ce qui prouve que les peuples des pays d’europe n’aiment guere le federalisme. il melange civilisation et politique . l’europe,l’europe geographique en tant que somme de pays partageant des valeurs et des racines existe depuis un bail mais l’europe politique n’a jamais existé ,elle n’est donc pas morte en 300 et des brouettes de plus aucune prise en compte des modes de production et de l’economie dans son analyse


  • #62544
    le 08/11/2011 par Zcomme
    Entretien avec Michel Onfray

    En fait cet entretien est très intéressant et Jean Cornil m’a plutot surpris favorablement dans ces questions


  • #62623
    le 08/11/2011 par qr
    Entretien avec Michel Onfray

    sa philosophie c’est bien joli, mais comment compte-t-il transformer des humains qui naissent avec une âme de prédateur en gentils agneaux éthiques ? Quel que soit le régime politique, les prédateurs utilisent la naïveté des moutons à leur profit. La philosophie ne vaut pas une heure de peine, disait Blaise Pascal. Comment lui donner tort ?


  • #62633
    le 08/11/2011 par Slide
    Entretien avec Michel Onfray

    On n’est pas obligé d’être d’accord avec lui, mais Onfray est l’un des rares intellectuels du moment qui dit des choses qui stimulent la réflexion. D’un point de vue intellectuel, BHL c’est vraiment le néant à côté de lui !

     

    Onfray fait quelque chose de tout à fait remarquable avec son université populaire et sa contre histoire de la philosophie. Ce type m’a (re)donné le goût de la philo ! Ses opinions sont certes parfois très utopiques, très à gauche, mais toujours intéressantes et stimulantes. Et il faut lui reconnaître le courage de prendre des positions tranchées et pas toujours orthodoxes.

     

    Félicitations E&R de laisser de la place à une vision différente (mais qui a de la consistance, et qui finalement aide à mieux se positionner soi-même, même si c’est en "contre") : c’est toujours mieux que de se regarder sempiternellement le nombril en prêchant parmi les convaincus...

     

    • #62833
      le 09/11/2011 par V
      Entretien avec Michel Onfray

      " On n’est pas obligé d’être d’accord avec lui, mais Onfray est l’un des rares intellectuels du moment qui dit des choses qui stimulent la réflexion. "
      .
      C’est une plaisanterie ? Toute la démagogie d’Onfray, c’est du réchauffé .. D’autres avant lui ont fait de bien meilleures critiques de la société. Mieux vaux investir votre temps en lisant des auteurs plus anciens, car tout a déjà été dit. Onfray est un affabulateur qui ne trompe que les nigauds. Il a eu l’autorisation de détruire l’image de Freud car tout le monde sait que Freud était un imposteur, comme Isaac Newton, et comme Einstein aussi d’ailleurs. Mais si vous regardez bien le contenu de ses bouquins , vous trouverez le même contenu sur le net ... C’est pareil pour Michéa. Personne n’est dupe. Toute la tribu se rue pour l’encenser dès qu’un article parait sur lui. Rien que ça , ça devrait vous alerter.
      .
      Le rôle d’Onfray, c’est de rafistoler le système de domination en collant des rustines dessus, en collant des illusions. Mais, celui ou celle qui ne remet pas en cause le système monétaire actuel ( aux mains de personnes privés, en dehors de tous processus démocratiques ) ne peut pas être crédible. Les propos d’Onfray reviennent à faire apprécier aux chiens le port du collier via ce qu’il nomme "l’hédonisme". Or, il n’y a d’hédonisme possible qu’en liberté et à la lumière de la vérité.
      Les propos d’Onfray, en réalité, vantent le masochisme.


  • #62634
    le 08/11/2011 par Luis
    Entretien avec Michel Onfray

    Ce serait excellent un débat Soral-Onfray... lol on peur rêver !


  • #62671
    le 09/11/2011 par FricFrac
    Entretien avec Michel Onfray

    J’aime bien Onfray.

    Ce type avait dézingué Attali sur le plateau de FOG (à juste titre), plus récemment le pôv Poutou (du futur défunt NPA) sur le plateau de ONPC et envoyé (à bon escient) qlq pics à cette pouf de Roudinesco . A part ce rôle de sniper involontaire, involontaire car je pense que ce gars n’aime pas descendre qlq un juste comme çà pour le fun mais parce que les prises de position de son contradicteur étant en profonde contradiction avec ses valeurs il se doit de réagir et de pointer les contradictions, les raisonnements spécieux, les syllogismes.... et il faut avouer qu’à ce jeu là le gars est fort très fort. Bref, à part ce rôle de sniper involontaire, Onfray est à l’origine de cette initiative, maintenant bien connue, de l’Université Populaire de Caen qui distribue du savoir gratuitement.

    Cette belle initiative n’a qu’une ambition faire monter d’un cran la conscience individuelle et collective et à ce titre mérite d’être saluée !


  • #62705
    le 09/11/2011 par yv
    Entretien avec Michel Onfray

    il me fait penser non pas a un philosophe mais plutôt à un ingénieur de la pensée,il recherche les défauts il démonte mécaniquement les concepts . sinon Bof le socialisme libertaire, c’est de la masturbation intellectuel bobo
    ce qui me fais marrer chez ces intellos bobo c qu’on a l’impression qu’ils découvrent tout a coup que le peuple existe en tant que pensée et qu’en plus il peut même influé sur ses propres réflexions
    sacré Onfray, j’le vois bien en bleu de travail le mégot au bec faire la révolution libertaire à l’usine... mdr
    sinon m’a l’air sincère...
    salut à tous ;-)


  • #62745
    le 09/11/2011 par franck
    Entretien avec Michel Onfray

    Il m’arrive d’apprécier Onfray en revanche sa lubie anti-christianisme est quelque peu saoûlante, d’ailleurs c’est cette obsession proche de la monomanie qui lui vaut d’être en odeur de sainteté dans les médias. Mon petit Frayfray t’es en retard d’une ou deux guerres ! La morale chrétienne n’est en rien responsable des maux actuels de notre civilisation et j’oserai même affirmer que les reliquats de cette morale chrétienne, particulièrement sous sa forme catholique, encore inscrite dans l’inconscient collectif des Français permet de ralentir quelque peu la déchéance de ce peuple à l’agonie. Je ne pense pas que c’est ce mièvre et aveugle amour du prochain chrétien qui soit derrière le million et quelques d’Irakiens exterminés, les 50 milles Libyens massacrés...je ne pense pas non plus que cela soit l’amour inconditionnel de son prochain qui amène les nations occidentales à la ruine financière complète...


  • #62749
    le 09/11/2011 par Esprit Lambda
    Entretien avec Michel Onfray

    Pas pu aller jusqu’au bout. Non pratiquant, je constate qu’il n’y a donc que les chrétiens qui doivent renier leurs valeurs. On le dit sur n’importe quel ton : la philosophie, le spectacle bobo (le cul), ...
    Pourtant, Dieu sait qu’il n’y a que les juifs qui doivent abandonner le talmud.


  • #62804
    le 09/11/2011 par A.F
    Entretien avec Michel Onfray

    M.Onfray se dit communiste ,comment peut on encore se revendiquer d’ une idéologie aussi perverse ?

     

    • #63297
      le 10/11/2011 par coucou
      Entretien avec Michel Onfray

      il n’a strictement rien d’un communiste, ni meme d’un mec de gauche authentique.
      c’est un libéral-libertaire, pseudo anarchisant, mais totalement mondain.

      il faudrait un peu se documenter sur l’épopée communiste et sur la théorie marxiste avant de faire parler son histérie droitière et contre productive... puisque ici t’es sur e&r !


  • #62819
    le 09/11/2011 par MG 42
    Entretien avec Michel Onfray

    le symbole de l’exploitation de la classe ouvrière mais aussi de la dignité des travailleurs.





    il n’y a aucune dignité a se faire exploiter.


    ca me rappelle zola avec sa vision typiquement bourgeoise de gauche des mineurs idéalisés et assez cons pour aimer leur mine.

     

    • #62968
      le 09/11/2011 par OV
      Entretien avec Michel Onfray

      Beaucoup de mineurs ont vraiment aimé et ont vraiment été fier de leur travail, même si c’était dur. Le con c’est toi.


    • #62995
      le 09/11/2011 par V
      Entretien avec Michel Onfray

      OV, les conneries que vous écrivez sont parfois effarantes ... Je doute que si on leur avait donner le choix entre aller à la mine ou être rentier, les mineurs auraient choisi la mine ...
      Vous savez, un chien qui rapporte une balle à l’air content de lui. Peut-on appeler cela de la fierté ?


    • #63270
      le 10/11/2011 par OV
      Entretien avec Michel Onfray

      Ce n’est pas à moi qu’il faut poser cette question mais à un mineur...
      .
      Sinon je ne sais pas ce que vous faites dans la vie mais il y a encore des hommes qui préfèrent travailler et être utiles plutôt que d’être rentier.
      .
      Ou alors, si vous ne le pensez pas, soyez cohérent avec vous même et cessez de critiquer les banquiers par exemple...
      ...


    • #63309
      le 10/11/2011 par PAF
      Entretien avec Michel Onfray

      Les mineurs étaient fiers de travailler même si c’était pour des clopinettes parceque la sueur de leur front nourissait leur famille. Il y a de quoi être fier de ça. D’autant plus que ce métier comporte énormément de risque, est cause de nombreuses maladies... Il pouvaient s’endormir en sachant qu’il ont plus que mérité le pain quotidien. D’autant qu’à cette époque toutes les usines, trains, bateaux tournaient au charbon, donc ce labeurs fut plus qu’utile. Alors que spéculer sur les matières premières en restant chez soi avec comme seul effort de lire les échos le matin...

      Evidément que chacun préfère être payé un max tout en travaillant le moins possible si on lui donne le choix. Mais c’est uniquement une question de confort pour soi et ses proches, après quelqu’un qui a du temps et de l’argent qui ne fait rien pour la communauté mérite d’être blâmé, pas ceux qui veulent accéder à plus de sécurité et de confort ne devraient pas l’être.


  • #62851
    le 09/11/2011 par ch175
    Entretien avec Michel Onfray

    3 min de discours : premier argument pour démolir la pensée chrétienne : " il faut arrêter avec l’obligation d’aimer son prochain, surtout quand celui-ci est un enfoiré et qu’il nous souhaite du mal ". Ce teubé comprend pas que c’est d’abord pour se protéger soit même d’une pensée malsaine qu’on pourrait avoir aussi vis à vis de l’autre, et petit à petit ça t’ouvre les portes vers d’autres pensées haineuses et c’est là que la dérive commence. Le prochain dans un cas comme ça c’est pas à toi de le condamner ou de le récupérer. l’indifférence est la meilleur réponse.


  • #62913
    le 09/11/2011 par John
    Entretien avec Michel Onfray

    Juvénal de pacotille... Tout et son contraire... Tes bouquins se vendent grâce à ces maisons d’éditions monopolistiques que tu déplores. Tu changeras d’avis quand on te le demandera. Pure émanation des milieux décadents... Aucune crédibilité à mes yeux !

     

    • #63247
      le 10/11/2011 par mouloud
      Entretien avec Michel Onfray

      Pour illustrer ton propos : la nation
      1-Camus est contre la nation patati patata...la nation pas bien.
      2-Jaurès, le peuple et la nation...la nation c’est bien.
      J’aimerais bien qu’il donne une articulation cohérente entre ces 2 moments de l’interview.

      Autre chose qui me dérange : "on ne va pas donner de nom"
      La délation des faibles est lâche, celle des forts est courageuse.

      Onfray fait bouger les concepts mais immobilise l’action. Humilité car je suis statique derrière un clavier, droit à l’opinion légitime car Onfray rend publique son intervention.


  • #62927
    le 09/11/2011 par eros énergumène
    Entretien avec Michel Onfray

    "j’aime mon prochain si il est aimable"...Onfray, arrête.Tu comprends rien au christ.


  • #63111
    le 10/11/2011 par Ronan
    Entretien avec Michel Onfray

    Michel Onfray est le contre BHL.BHL est un imbecile,narcissique,vulgaire,cultivé a mauvais escient,et dangeureux de par sa betise et son narcissisme.Onfray est narcissique egalement mais un vrai philosophe,qui a une culture et une logique beaucoup plus etendue que BHL.Du serieux et une vrai capacité a penser.Il est le philosophe francais mediatisé le plus honnete et le plus interessant.
    Il lui arrive neanmoins de se tromper et son analyse sur l’europe"morte en 14-18" n’a pas de sens et est ridicule.Tout comme le fait qu’il considere que la chine et l’inde vont faire le monde de demain.Il ne connait rien,trop preoccupé par ses livres a la situation reelle aujourd’hui en chine ni des groupes financiers qui oeuvrent a la mise en esclavage du monde.
    Onfray vit dans son univers hedoniste,bobo intello retourné a la terre,fermé sur lui meme et son microcosme "ethique aimable",il est tres decadent lui meme actuellement et devrait avoir le courage de voir la verité en face pour servir a quelque chose.
    Il est malgré tout sympathique et je regrette d’entendre un discours aussi inutile que ses analyses sont fausses dans cet echange.J’espere que Onfray va entendre le ridicule de son discours de grenouille de benitier,blessé par les mensonges des chretiens et des gens non aimables qui a trouvé refuge dans les livres et dans de belles architectures intellectuelles dont les fondations ne reposent pas sur sa propre experience mais sur celle d’autrui.Ces fondations sont donc rongés par le temps et s’effritent a l’usage du present.


  • #63131
    le 10/11/2011 par olies
    Entretien avec Michel Onfray
    • #63310
      le 10/11/2011 par Olivier
      Entretien avec Michel Onfray

      Comme quoi un philosophe peut être incroyablement naïf et superficiel ...

      Et avec ce qu’il dit sur Dieudo, çà risque d’être dur de discuter avec lui ...

      ’faudrait lui expliquer, il n’a manifestement rien compris.


  • #63222
    le 10/11/2011 par Soeren K.
    Entretien avec Michel Onfray

    Si Michel Onfray est cohérent avec lui-même, il devra voter pour Marine Le Pen en 2012. Et qu’il l’annonce lors des nombreuses émissions dans lesquelles il est invité. C’est bien beau de taper sur le christianisme (de mépriser les chrétiens), il devrait enfin prendre une position réellement subversive ! Etre philosophe, quoi !


  • #63304
    le 10/11/2011 par Olivier
    Entretien avec Michel Onfray

    ONFRAY cherche à toutes forces une justification, ou au moins une permission, éthique à ses haines.

    Cette inspiration haineuse, dont les racines sont à trouver dans sa vie privée, ôte toute crédibilité à une grande partie de son travail.

    Par ailleurs, cette recherche de justification éthique de la haine le rapproche de la démarche talmudique.

    Oui, l’amour du prochain est un élément humaniste et dont la vocation est d’élever la conscience de l’homme. D’ailleurs, cet amour du prochain n’interdit pas de discerner entre ses amis et ses ennemis, ni n’interdit la violence. Ce précepte interdit la haine. En cela, l’article 7 du code d’honneur du légionnaire : "Au combat, tu agis sans passion et sans haine, tu respectes les ennemis vaincus ..." est absolument compatible avec l’amour du prochain.

    _

    S’agissant de la question du bon arbitrage entre plaisir et règle, la question a déjà été tranchée par les stoïciens dans la réponse qu’ils ont faite aux épicuriens.

    Epicure défendait l’idée que le plaisir était le critère de la vertu : si un comportement procure du plaisir, c’est qu’il est vertueux.

    La réponse que lui ont faite les stoïciens est que jamais le plaisir ne peut être le guide de la vertu, même si, à un certain niveau de maturité de la conscience, les plus grands plaisirs sont effectivement apportés par les comportements vertueux. Leur réponse a donc été que, certes, pour un sage tel qu’Epicure, le plaisir est effectivement un guide assez sûr du chemin vers la vertu, mais qu’en tant que voie générale pour le commun des mortels, ils est absolument impensable, et surtout effroyablement dangereux (et on le voit bien dans notre époque ...), de placer le plaisir avant la vertu, et que c’est celle-ci qui doit être placée en premier.

    _

    Sur la fin de la civilisation occidentale, tout le monde sent bien cette fin.
    Mais, personnellement, je me fous de l’Occident ; ce qui m’intéresse, c’est la France.
    Ce que je ne veux pas, c’est que la France s’effondre sous prétexte qu’elle serait américaine, ou occidentale, ou européenne.
    Certes, çà nécessite un effort énorme, mais faisons-le.
    Ne nous laissons pas détruire : recherchons le meilleur de nous, de notre passé, de notre langue, de notre culture, de nos valeurs, puis élargissons notre vision, et inventons la France de demain.
    La France est une nation millénaire : hissons-nous à son niveau pour trouver la force de la faire vivre ...


  • #63305
    le 10/11/2011 par Olivier
    Entretien avec Michel Onfray

    (suite)

    Sur le capitalisme, je pense qu’on le sent bien tous : la voie juste est entre individualisme et communisme.
    Supprimer la propriété privée serait une folie et même d’ailleurs contre-productif pour l’intérêt général.
    Et bien-sûr, certains domaines sont du domaine de l’intérêt général, de l’intérêt supérieur de la nation, et de l’intérêt des citoyens dans leur ensemble et sans aucune distinction.
    ce qu’il dit sur le nucléaire est de la plus parfaite justesse. Et, autre exemple, les laboratoires pharmaceutiques devraient tout simplement être rattachés à la Pharmacie Centrale. ...

    _

    Sur la politique, c’est édifiant de voir comment il est naïf sur certaines questions, et mature sur les questions auxquelles il est lié personnellement.
    Il est bien pour la gauche du travail, et, dans une certaine mesure et avec de gros bémols, pour la droite des valeurs ...

    _

    En conclusion, je pense quand-même qu’on peut saluer un vrai philosophe, qui cherche vraiment, et qui propose vraiment.

    E&R devrait, si ce n’est déjà fait, l’approcher et discuter avec lui ; tout porte à croire que de très bonnes choses pourraient en découler.

     

    • #63348
      le 10/11/2011 par Mate
      Entretien avec Michel Onfray

      Sur le capitalisme, je pense qu’on le sent bien tous : la voie juste est entre individualisme et communisme.



      J’adhère à ce propos... assurément.
      Et te ferai remarquer que ce que tu prône n’est ni plus ni moins que feu notre économie mixte de marché.


  • #63306
    le 10/11/2011 par machin
    Entretien avec Michel Onfray

    Camus avait-il les idées que dénonce Pierre Hillard ?
    En tout cas, Michel Onfray nous parle de socialisme libertaire. N’est-ce pas le libéralisme libertaire dont nous parle Michel Clouscard ?


  • #63735
    le 12/11/2011 par danouche
    Entretien avec Michel Onfray

    J’aime bien sa vision du peuple, de la nation et de l’économie. Mais c’est pas la première vidéo où je le vois s’acharner sur les valeurs chrétiennes sans les comprendre.