Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Eric Drouet regrette l’évolution des mobilisations : "Ça devient un carnaval, c’est du n’importe quoi"

N’ayant initialement pas prévu de participer à l’acte 29, Eric Drouet a tout de même fait le déplacement à Paris « pour rencontrer des Gilets jaunes ». Critiquant la forme prise par certaines actions, l’activiste ne compte pas rester sans agir.

 

« Ça devient un carnaval, c’est du n’importe quoi, on se retrouve là à jouer du tam-tam dans Paris avec deux-trois manifestations dans [la capitale]. » Dans une vidéo Facebook, intitulée « Carnaval jaune » et diffusée en direct le 1er juin depuis l’un des cortèges parisiens de l’acte 29 des Gilets jaunes, marqué par une faible participation (moins de 30 000 participants en France selon Le Nombre jaune), Eric Drouet, une des figures emblématiques du mouvement, n’a pas caché son amertume quant à l’évolution de la mobilisation.

« On ne met même pas en avant les revendications », a notamment regretté le Gilet jaune de Melun qui s’est montré catégorique : « Si on nous laisse faire c’est qu’on dérange pas, et si on ne dérange pas on n’aura rien. »

Regrettant l’existence à ses yeux d’un manque de communication entre Gilets jaunes, le chauffeur routier originaire de Seine-et-Marne a toutefois expliqué au cours de sa vidéo qu’il ne comptait pas rester sans agir. « On va faire le nécessaire pour les prochaines manifestations pour que les Gilets jaunes puissent communiquer entre eux », a-t-il affirmé.

Venu sans grand enthousiasme dans le XIVe arrondissement de Paris « pour rencontrer des Gilets jaunes », Eric Drouet expliquait quelques minutes plus tôt ne pas vouloir participer à la manifestation, affirmant « contester » une marche dépourvue « de mot d’ordre d’unité ».

 

 

Même discours à l’antenne de BFMTV, où le Gilet jaune de Seine-et-Marne a estimé que la mobilisation partait en « dérive totale », expliquant que selon lui, d’autres actions refléteraient mieux la volonté du mouvement. « Je pense que les Gilets jaunes veulent davantage se diriger vers des blocages, des opérations escargot, des opérations "péages gratuits", des blocages [de] raffinerie. C’est ce qui remonte des réseaux », a-t-il ainsi déclaré.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est devenu journée debout. Sans moi. Je n’y vais plus.

     

    • Et pour samedi 29 juin, la convergence des luttes sociétales avec la Gay Pride 2019 ! La Marche des Fiertés arc-en-ciel dont le jaune aussi !


    • Une idée comme ça en passant : Éric Drouet nous dit et avec raison que les groupes GJ souffrent de ne pouvoir communiquer lors des manifestations et il a raison ("2 voire 3 manifestations sur Paris"). Les groupes de manifestants au sein d’une même ville sont parfois trop éparpillés.

      Il existe une excellente appli sur smartphone (Wase) qui est l’équivalent de Coyote sur la route mais totalement gratuit et sans pubs. Et l’outil fonctionne même à pied...

      Pourquoi les manifestants ne l’utiliseraient-ils pas ?
      Il est possible de signaler l’emplacement de la police ou autre en toute légalité. Il est possible de signaler les zones de blocages et d’accidents.

      Il est possible même de poster des messages sur la carte précisément à votre emplacement.

      Je précise que je n’ai rien à voir avec Wase je voulais simplement partager une idée pour aider à relancer le mouvement.

      En tout cas merci à M. Drouet pour ce qu’il aura au moins réalisé et ce n’est pas des moindres car c’était l’essentiel : permettre au RIC de germer, prendre racine et se développer à tout jamais dans l’esprit du peuple Français. Car en cela le gouvernement est déjà échec et mat. Vivement 2022 et le candidat qui le portera en toute matière.


    • @ Vive le RIC

      Waze est une appli gratuite israélienne. Est-il nécessaire de dire que quand c’est gratuit, il faut
      ( énormément ) se méfier. Après quelques recherches, il apparaît que ’’ l’appli ’’ récolte les données de l’utilisateur...
      D’ailleurs, si on veut la télécharger , il nous est demandé l’accès à nos contacts, etc.
      Cordialement,


  • Le système n’a pas d’équivalent dans l’art pervers de détruire les contestations les plus fortes. Gauche urbano-mondialiste et droite castrée ont réussi à transformer effectivement le mouvement en une sorte de kermess mergez et ballons colorés (!). Je ne pense pas que ce soit le manque de "tête" (chef) au sens classique des revendications qui soit la cause de cette perversion du mouvement, mais certainement une certaine naïveté d’une grande majorité des GJ.

    Gens qui bossent dur, qui suivent malgré tout encore et toujours les merdias télévisés ou radiophoniques, la plupart n’a certainement pas mesuré la puissance de la pieuvre qui œuvre derrière le freluquet Macron et l’oligarchie souriante. La Macronie à résisté et est parvenu à tenir son mode force & violence étatique. LREM ayant affiché un score tout de même honorable à ces pitreries européennes (c’est un indicateur) force est de constater que le gamin a démontré à son fan club le côté "ordre" qui plaît tant aux bobos mondialistes.

    N’en déplaise aux croyants de la tolérance pacifiste bidon, une révolution ne se fait pas en demandant poliment : "s’il vous plaît ? on peut là ?" ou "ouppppsss pardon, on a un peu cassé un abris bus". Le but n’est évidemment pas de casser des biens publics pour casser, mais de montrer sérieusement au pouvoir en place que si rien ne change ça tournera à la vraie guerre voire au coup d’état sérieux.

    Est-ce que les républicains qui s’offusquaient il y a encore peu des débordements (produit par les crétins de black blocks, soit dit en passant) ont oublié la violence inouïe, les crimes avérés et le sang abondant de 1789 ? Ses rejetons voudraient aujourd’hui que l’on défilât en revendication de fillettes en soquettes blanches version Blanche Gardin ?

    Est-à dire qu’il faille forcément pousser jusqu’aux méthodes sanglantes et iniques des sans culottes de 89 ? A l’évidence, non. Mais la java tam tam sur les ronds points et les défilés de rues transformés en défilés de mode "gilets floqués à la demande" risque de rester dans l’histoire française comme une jacquerie de sans-dent ayant un peu trop siroté.

    Attention les gars et les filles GJ, l’été arrive, le canard Macron va aller doré son cul avec Brigitte au Touquet en peaufinant son 2022 et on va l’avoir une fois de plus dans le fion. Pardon, c’est crument écrit mais c’est dit.

     

    • J’approuve votre commentaire.
      C’est terrible de voir ce qui va se passer en 2022 (sauf crise majeure d’ici là) et de se sentir impuissant à l’éviter.
      Je me souviens avoir dit, sans succès, à certains qui ne voyaient pas le coup monté contre Fillon (*), que à refuser ce dernier et à vouloir le Pen qui n’avait aucune chance, on aurait Macron.
      Il faut parfois savoir voter pour le moins pire.
      (*) pas seulement les affaires judiciaires, mais aussi les caricatures sur son programme


    • Vous avez tout juste. D’accord à 100% avec votre analyse...mais nous ne sommes meme pas dans une etape pre revolutionnaire. Il s’agit d’une contestation nationale où seulement 1% des contestataires ont compris les rouages du systèmes ces gens ce sont les "soraliens" les encartés ER. Le front national n’a jamais été qu’un sparring partner avec mes respectspour M. Le Pen. Et le Système a deja identifié la menace ER. Il faut se préparer a encore plus de Nouvel ordre mondial plus d’Europe, plus de sionisme de pédérastie et de trans.


  • Eric Drouet : « Les gens sont là à faire leur propre manif’. Il n’y a pas de mot d’ordre, d’unité »

    On croirait un leader de la CGT.

     

    • Pas besoin de leader, mais se mettre d’accord - pourquoi pas un système de vote puisqu’on parle du RIC -, et de trouver d’un commun accord la voie du bon sens... ça doit être possible, qu’en penses-tu Nesslé ?

      Alors on me rétorquera : "si y’a pas de leader ça marche pas".

      Dans l’Histoire oui, mais est-ce que l’écran aujourd’hui ne permet pas à chacun une distanciation nécessaire pour prendre la sage décision - et personnelle - le temps de se référer à sa raison ?

      Et 2ème question : Pourquoi Chouard avec ses ateliers constituants n’a toujours pas pensé à un système en ligne de vote participatif, une plateforme populiste (quelle horreur !), qui servirait par exemple à mieux organiser nos prochaines sorties ?
      Évidemment évitons de passer par Google, Étienne !


    • Il y a toujours eu un leader, c’est facebook dont les algorithmes, de manière imperceptible, mais très efficace, favorisent la diffusion de telle idée plutôt que telle autre.

      Le Zuckerberg était en visite chez Macron il y a peu, non ?

      Et l’UE est en mesure de lui coller, ou pas, quelques milliards d’amende pour différentes raisons, laissées à l’appréciation de l’UE....


    • @id :

      J’ai deja contacté Chouard au debut du mouvement GJ pour lui soumettre l’idee.

      Aucune reponse à ce jour.

      Depuis il y a eu le grand debat avec sa platefore, et LFI qui a annoncé la sienne apres leur defaite.


  • La geo-ingénierie sociale du système est vraiment poussée à son maximum, l’art de la guerre faite au peuple est totale et tout ça sans un seul coup de feu, ce système est pourri totalement mais ultra-performant.
    Période historique très intéressante malgré l’idiocratie ambiante.
    Je ne pense pas que j’en verrai la fin de mon vivant.


  • Eric Drouet va plus ou moins de pair avec la jacline mouraud, ils ont servi à exciter les gens et les faire dériver (comme il dit) vers un mécontentement prolongé qui permet au gouvernement de prendre des mesures policières qu’une certaine caste applaudie, se sentant soutenue et par conséquent tout à fait favorable à voter pour Macron encore et encore.
    En fait, Drouet, revient pour avertir que le mouvement des gilets jaunes va prendre une autre tournure mais on sait pas encore quoi.

     

    • J’adore ces procés d’intentions balancés à tout va.
      DRouet il a pris des amendes il est interdit de champs elysées, il avait appelé les gens à manifester sans déclarer et à aller à l’élysée.
      Drouet pour le moment rien ne peut indiquer que c’est un "acteur de crise". Pour moi tout laisse penser qu’il est honnete dans sa démarche.


    • "Drouet pour le moment rien ne peut indiquer que c’est un "acteur de crise" : c’est un acteur évidemment regarde son camion c’est un décor, quand Drouet bouge sur son siège toute la cabine bouge, t’as déjà vu ça sur un 38 tonnes !!! et le type quand il fait ses lives il ne regarde pratiquement jamais la route ; sans compter l’éclairage qui est toujours uniforme alors que le camion est censé rouler !!! C’est quoi la boite de transport à Drouet ? Pipeau International Transport


  • En gros si Macron gagne les Français vont souffrir bien plus que ce qu’ils ont souffert jusqu’à aujourd’hui ! Tant pis pour les veaux.
    Macron 1/ les Français 0


  • en gros, les éborgnés, les gueules cassées ...n auront servi a rien ! Triste....Et pour feter l echec des gilets jaunes, le gouvernement active les augmentations ...des prix.

     

    • servi à rien ? tu crois qu’on va se coucher tranquille ? ben non mon vieux on sera toujours là prêt à montrer les dents à la prochaine occasion. la rage elle reste, elle va couver mais elle ne mourra pas (j’ai vu la transformation radicale de mes voisins et de gens de mon village, ç’est pas prêt de tomber)
      vous êtes en majorité une belle bande de branleurs à commenter l’actu comme si vous n’en faisiez pas partie. si cette révolte foire ce n’est pas parce que les gens qui se sont cassé le cul à affronter le froid la violence et la haine ont démérité, c’est parce que vous ne les avez pas rejoint. vous n’êtes que des consommateurs sans aucune perspective : il faut que ça marche tout de suite, autrement on commence à râler et à trouver des boucs émissaires (Drouet, Nicolle etc).
      j’ai vraiment honte de lire de tels commentaires sur ce site. les algériens pour une fois ont largement plus de panache et de tenacité


    • Bonjour Apis,

      Ca c’est ce que tu veux croire !
      Comme beaucoup ici, tu confond la tactique ( les manifs et autres actions )
      avec la stratégie ( le but à atteindre, l’ensemble ) .
      Je ne pleure pas sur les manifs, l’insurrection reprendra encore plus forte à la première occasion et d’une autre manière plus forte ( une autre tactique ) .


    • @ paramesh

      Excellent commentaire ! E&R (ou du moins, ceux qui se disent être ses suiveurs) se déshonorent à la longue sur ce sujet.


    • paramesh
      Je pense comme toi que les peuples dits " ex Tiers Monde " ont plus de vigueur physique et de santé mentale, de vaillance en un mot, que nos peuples " autodomestiqués et dégénérés " ( Konrad Lorenz ) de nos sociétés dites modernes....Ce qui fera pencher la balance....


    • @Paramesh : ce n’est hélas pas si simple que ça . le mouvement GJ à pris des tournures différentes selon les points de rassemblement. Par chez moi, et dans la grosse agglo la plus proche ( Clermont-Ferrand ) , la gauchisation du mouvement à réduit à néant toute velleité radicale. Des petits cheffaillons possédant une notoriété locale de par leur implication dans les milieux ( gaucho-associatifs ) ont réussi à faire fuir le gros des GJ. Clermont se retrouve aujourd’hui à manifester "pour le climat " en crachant sur les fachos fantasmés responsables du chaos . En voyant celà, certains ont tendu des mains, certainement pas assez fermement il faut l’admettre, vainement . Alors oui, quand on dit à ces gens que les blessés GJ ne l’ont pas été pour sauver le climat ni pour faire des kermesses syndicales, ça leur fait ni chaud ni froid : ignoble , une sociale trahison de plus contre laquelle les résistants de la première heure vont devoir lutter. Le systéme est trés fort .


    • @paramesh
      il n’y a pas de solidarité de classe dans ce pays (nulle part ailleurs dans le monde !).
      Le résultat des élection européennes avec le parti de macron qui arrive 2eme a dû te donner une idée du fossé qui existe entre les classes "laborieuses" et le reste de la populace.
      Tant que les classes moyennes ne seront pas touchées de plein fouet, et ça je pense que le pouvoir politique se garde bien de trop tirer sur la corde, et bien tous ces mouvements de contestation finiront en pétard mouillés.
      Nous vivons dans un pays riche, malgré tout les gens globalement ne vivent pas dans la misère et mangent à leur faim, même les soi disant pauvres ont des iphones dernier cri.
      Pour beaucoup de gens ailleurs dans le monde, nous avons des problèmes de riches. La France ce n’est pas encore le Venezuela, donc à moins d’un miracle divin, les macron et ce qu’ils représentent feront la pluie et le beau temps pour un bon moment.


    • Merci Paramesh, je n’en peux plus des commentateurs ici qui passent leur temps à branler des justifications x ou y pour le fait qu’ils ne font jamais rien. Je préfère le débile Drouet à tous ceux qui jamais ne font rien et qui s’amassent en belle brochette ici à chaque fois pour débusquer des « agents du système » et des « idiots utiles » (dommage que ces sérénissimes intelligences ne se bougent pas elle, ou alors simplement lancer une action est-il une marque de l’appartenance au système ?).

      pfff


    • @ Paramesh @ Pfff

      Je suis entièrement d’accord avec vous. On a vu une partie des "natios" et autres "patriotes" pendant 3 semaines fin novembre et début décembre et depuis quasiment plus rien. Si tous étaient sortis, on aurait dû être non pas un million en novembre, mais des millions. Mais beaucoup dès qu’ils voient un gauchiste s’enfuient au lieu de le combattre, ce qui ne passe pas forcément par une baston, mais aussi par une infiltration pour orienter et convaincre petit à petit les autres de certaines idées. La plupart des gens qui suivent les innombrables chapelles nationalistes sont pour beaucoup (que nous nous entendions bien, je ne parle pas de ceux qui s’exposent publiquement, ni des autres militants qui travaillent au quotidien bien sûr), ne sont en fait que des esthètes pour qui rien n’est jamais assez pur, assez beau, pour que leurs sérénissimes personnes ne daignent se lever de leurs canapés : "oh, mais vous comprenez, moi, je ne sortirai que lorsque les gens auront des kalash et des rpg-7, parce que vous comprenez, moi, je suis un vrai guerrier"... du net.

      Honte à tous ceux qui n’ont jamais participé, n’ont jamais rien tenté de leur vie et se permettent de donner des leçons, en bons esthètes inconséquents qu’ils sont. Maintenant venez m’expliquer que je ne suis qu’un "agent de Soros", un "débile qui ne comprend rien au complot mondial", blablabla... mais je n’en ai rien à faire, je n’ai aucune envie de blablater avec vous, pas de temps à perdre. Si vous arrivez à vous convaincre vous-même grand bien vous fasse, mais vous perdrez votre temps avec moi.


  • Dans un mouvement des Gilets Jaunes décentralisé depuis le début, ce mec n’a pas d’autre légitimité que celle que lui accorde les médias. Que le mouvement réinvestisse les ronds-points et surtout se structure au niveau local (sites webs, associations, réunions, entraides, actions communes, tractage sur les marchés, ...) pour devenir une véritable force d’opposition au système des partis et à ses dérives...


  • #2210624

    Sans blague, c’est ta conclusion au bout de 29 semaines ? Ton mouvement ne va nulle part, personne n’assume ses opinions, il n’y a pas un leader valable.
    Dès les premières semaines c’était clownesque. Fais au moins une analyse politique ou laisse ta place.
    Déjà, le mouvement n’a rien à foutre à Paris. C’est depuis ce recentrage que les débordements et les récupérations ont débuté. Les ronds-points, la nature provinciale ont été totalement marginalisés.
    Trop tard maintenant.

     

    • Le pouvoir en France se trouve à Paris, pour des raisons historiques objectives qui dépassent les sentiments affectifs pour la Province ou sa région natale, alors à moins d’inventer dans les jours qui viennent l’insurrection par télépathie, il est nécessaire de monter sur Paris si on veut avoir une chance de voir ce pouvoir être renversé, et ce malgré la nuisance de l’extrême-gauche du capital.


  • J’en étais des jaunes de puis le début jusqu’aux élections. J’affirme que des militants RN ont noyauté le mouvement (sur ordre ou non, je n’en sais rien), ceci a eu pour conséquence de faire fuir pas mal de gens pour qui les GJ ne devait se prostituer avec aucun parti politique, syndicale ou même associatif, ça a fonctionné au début. Les français se reconnaissaient majoritairement, nous en étions tous heureux sur ce site de ce réveil inattendu, malgré les mensonges organisés des médiats. Que s’est t il passé pour que l’érosion des GJ soit aussi rapide, la diffusion de politiques par petit message sous entendant la démarche à suivre pour le RN, j’ai été approché, ensuite chahuté pour ne pas voter. Une fois la masse en place, les objectifs ont changé, fallait dégager Macron ensuite on verra. Sauf que dégager Marcron n’était pas le seul but des revendications au début du mouvement, du coup on ne va même pas pouvoir le dégager en 22, merci à tous ceux qui se sont plantés de combat.

     

    • Malheureusement ce ne sont pas les militants RN qui ont noyauté le mouvement mais bien les militants LFI, les syndicats et les manipulateurs gauchistes habituels ce qui a dénaturé le mouvement et fait fuir beaucoup de gens.... Ca et la répression policière servile, les mutilations et les quasi tentatives de meurtres sur civils désarmés évidemment.....


    • @Mandark Je n’ai aucune raison de douter de votre parole, croyez en la mienne. Au début je ne distinguais aucune formation politique, au fur à mesure que l’on avançait dans le temps, c’était bel et bien des militants RN dont je n’ai rien contre à première vue, mais ils se sont mis à diffuser leur stratégie du dégagisme de Macron, en soi c’est est louable sauf que le deal du début n’était pas celui là. Le résultats de notre mouvement en pris un sacré coup, et l"érosion est arrivé, même si les médiats en rajoutaient car on ne pouvait s’attendre à autre chose, des GJ ont abandonné à cause de la violence autour du mouvement, ils se sont aussi aperçus de la récup des militants du RN. Et je ne parle pas des leaders auto proclamés, ce n’était pas encore le moment, nous devions d’abord imposer nos revendications, et ensuite les faire porter un des notre capables de cette mission, pas l’inverse, ce n’était pas le deal.
      Sachez que je ne porte pas la FI dans mon estime, loin de là.


    • Je pense que ça dépend des coins, mais par chez moi c’est aussi des gens LFI qui ont voulu récupérer. En fait les militants de tous bords ont flingué le mouvement. RN ou LFI ils ont totalement flingué l’équilibre qui existait au départ. Pour moi la leçon elle est clairement là. Les militants font vraiment chier, il se passait quelque chose de plus dans ce mouvement qui dépassait les courant politiques et ils n’ont pas compris que la dynamique révolutionnaire ce n’était pas quand eux réussiraient à convertir les autres à leur chapelle politique, mais quand tous ensemble nous allons au-delà de toutes les chapelles.

      Bon après le mouvement n’est pas totalement mort, il ne demande qu’à repartir, mais les militants (de tous bords) doivent d’abord être liquidés théoriquement et fermer leur caquet définitivement pour qu’une vraie conscience de classe puisse émerger.


  • Si le système à été efficaçe c’est dans sa façon de ne rien lacher de significatif.
    Mais sur le fond, bientôt l’acte 30, malgré la violençe et la désinformation, fortes toutes les deux... donc la stratégie n’est pas tellement efficace.

    Si la mobilisation baisse (c’est assez naturel aussi, on atteint le pic de mobilisation, puis ça redescent progressivement ) les revendications restent les mêmes.


  • Ce n’est pas le nombre qui compte. Même si celui des manifestants diminue d’un week-end à l’autre, l’important ait que la présence GJ se maintienne. l’Esprit du mouvement, sa dynamique se poursuit sur les rerésea sociaux. La prise de conscience est là meme si ça part dans tous les sens. Le diagnostic est établi. Immanquablement, le point Godwin de la Banque des banques va revenir sur le tapis car identifié. Bilderberg avance, le peuple et ses populations aussi. Chacun ses stratégies de survie ! Y’a pas besoin de leader. Les foules choisissent toujours un leader "providentiel" en réalité en service commandé par le pouvoir profond. Macron est l’homme de la situation .... Provisoire, très ! Il se pourrait que des éléments du peuple utilisent les mêmes moyens et stratégies que le pouvoir pour accélérer le chaos a la faveur du coup d’une réelle Providence tombée du cicc .le


  • Les gilets jaunes en sont rendus a jouer du tam tam ou a danser sur les beru en reprenant "la jeunesse emmerde le fn"... Tout cela demontre le travail de recup et la reorientation du mouvement vers l aspect purement ideologique et festif comme seuls les gauchistes savent le faire...
    Depuis janvier l ultra gauche etait a l oeuvre diabolisant a travers le discours et les multiples cassages un mouvement qui depuis est rentre dans le rang sous son patronage !
    Pour ceux qui avaient encore des doutes sur les gauchistes briseurs de greves, vous en avez une nouvelle demonstration a travers le naufrage des gilets jaunes !


  • Je voudrais pas paraître pessimiste mais en 6 mois les gilets jaunes n’ont rien obtenu, aux élections Européennes on a pu voir que les gens préfèrent l’écologie et les animaux, sans oublier que tous les prix ont augmentés et ce n’est pas fini. On va bientôt arriver aux vacances et Macron n’écoute toujours que lui, bref c’est pas gagné.


  • La seule personne a avoir fourni une analyse intelligente sur les gilets jaunes est Michel Drac


  • Sans vouloir jeter de "l’huile sur le feu" j’ai vu dans l’acte XXVIII (version le Média pour tous) que même les bigots sont invités à donner leur avis, sur la manif en question. Et quels avis ???

    Histoire de brouiller un peu plus les cartes ? Ou de perturber davantage un mouvement, né, en principe, pour revendiquer une vie, moins austère. Pô bien, Vincent ! Vraiment pas !

    Heureusement, Drouet, nous rappelle à la réalité...

     

  • On récolte ce que l’on sème. Quand il s’agissait de faire des manifs non déclarées c’etait un des premiers à donner le mot pour déclarer toutes les manifs : voilà le résultat.
    Tant que vous preniez par surprise le pouvoir il était en panique. Tant que vous jouez son jeu, c’est lui le plus fort.
    Donc : Drouet, t’es courageux, opiniâtre, mais il serait temps de tirer les leçons de tes erreurs.


  • Les GJ ? cela n’a plus aucun sens alors que ce genre d’évènement partait justement du bon sens et fini en eau de boudin, parce que ces manifestations étaient venues d’une lame de fond de la France profonde , et maintenant relayée par la "France style Zand de Nantes" .Complètement en dehors des clous .C’est toujours pareil dès qu’il y a une manifestation en France, c’est pour que la gauche zonarde vienne y mettre son grain de sel et que tout parte en couille. Ce pays est vraiment désolant.


  • "Ca devient un carnaval..."
    Ben ouais, comme une manif syndicale quoi !


  • Drouet Nicolle Rodrigues qui étaient écoutés par une grande masse de gilets jaunes, ce ne sont pas ces abrutis qui au moment de l’élection ont bourré la tronche de tout le monde qu’il fallait voter CONTRE MACRON ?
    Ils ont pas eu l’air con les gens quand ils se sont retrouvés dans le bureau de vote et qu’ils ont découvert qu’il n’existait pas de liste qui s’appelle "contre macron".


  • Comme je l’avais écrit dans les commentaires d’un autre article, nous n’avons que deux portes de sortie :

    - La "Révolution" par le Peuple
    - L’Homme providentiel

    La Révolution par le Peuple, ça donne ça.

    Il ne nous reste plus que l’Homme providentiel.

    Sans quoi, adieu la France.

     

    • Les GJ doivent maintenant s’organiser en petits groupes et faire comme les GJ constituants.
      Je suis de Besançon et au centre ville, les promenades de santé ne servent vraiment et strictement à rien.


    • Salut Jean
      Ha bon tu as vu une révolution vraiment ?
      L’homme providentiel un H un vrai !
      Tout pouvoir travaille pour lui même c’est une constante historique.
      Au sujet des GJ, c’était d’avance prévu que les revendications allaient s’échouer, tout cela est bien normal, le revendicatif est certes légitime, mais depuis les années 80 les revendications ont échouées, parce que "on est en crise" ya pu d’sous à redistribuer.
      Donc pour résumer en bref, ce qui compte au final ce n’est pas les revendications, mais le dépassement des demandes diverses, et là on franchit un palier vers la radicalisation, pour le moment le fruit n’est pas assez mûr, c’est tout.
      Comme disait Céline pour qu’une idée fasse le tour d’un cerveau d’un couillon, il faut qu’il s’en passe des choses et des biens cruelles.
      Salutations à tous !



    • Il ne nous reste plus que l’Homme providentiel.

      Sans quoi, adieu la France.



      - > Francis Lalanne ?


    • Je ne suis pas sûr que "constituer" résolve le problème. Le Peuple vote selon le Journal de 20 Heures et la bien-pensance, il constituera selon le Journal de 20 Heures et la bien-pensance. En plus de ça l’idée du RIC est très véhiculée par les médias mainstream, donc le Système le valide (même s’il le voit à sa sauce). Pour couronner le tout le RIC ne change rien au Système, on garde tout : les institutions, les idéologies, les réseaux, le paradigme, ...
      Voter nous a déjà conduits au fond du trou en deux siècles, maintenant nous devons constituer ? Peut-être que le Peuple n’a tout simplement pas les compétences pour ça, peut-être même qu’il s’en fout ! Après le carna... la manif, on retourne devant sa télé et ses jeux vidéo, on va rigoler au bar, ... on n’a pas des cernes jusqu’au menton parce qu’on bûche du droit, de la politique, de l’histoire, de la philosophie etc tout les soirs et tous les week-ends.
      Passer du suffrage universel au RIC, passer d’une énième république à une autre, mendier des augmentations de SMIC ou d’APL, élire ce parti-ci plutôt que celui-là, ce n’est encore et toujours que du pipi de chat.
      Nous verrons bien si les Gilets Jaunes se radicalisent, pour l’instant je crois qu’ils sont une vingtaine (littéralement) à comprendre ce qu’il se passe dans ce pays : une dizaine devant le dîner du Siècle, une dizaine devant Rotschild, le reste est bel et bien au carnaval chaque samedi. Et question radicalité, du point de vue du Peuple, ça signifie voter machin plutôt que truc !
      L’Homme ou la Femme providentiel(le) : un Napoléon Ier pour les citoyens, une Sainte Jeanne d’Arc pour les puristes, ... la personne qui lorsque la France est prête à imploser, à disparaître, prend le Pouvoir, frappe du poing sur la table, remet de l’ordre, et tout le monde l’écoute. D’ailleurs je ne vois ni Drouet, ni Lalanne, ni Chouard, ni Asselineau, ni Bardella, ni Mélenchon et pas même un Jean-Christophe Napoléon ou un Louis de Bourbon faire ça. Ils n’y travaillent pas et restent au mieux dans la réformette et la communication.
      Je n’en vois qu’un ici à la fois capable de travailler sur ça depuis des années et de mener à bien un tel changement (suivez mon regard)... et si c’est son objectif il faudra être derrière lui le jour J !


  • Tant que les français se contenteront de râler,et c’est ce que font les GJ depuis six mois ,ils n’auront rien .Le jour ou ils décideront de sortir pour se castagner avec ceux qui les oppriment ,peut être auront-ils une chance .

     

    • #2210769

      C’est super utile de se castagner avec des flics ! Non mais franchement, en lisant les commentaires, c’est tout ce que vous avez à proposer ?
      Autant faire la grasse matinée. Quand vous aurez des idées valables, les gens se lèveront peut-être.


    • The Médiavengers Zionist War

      J’ai du loupé un détail ou c’est vous peut-etre....Il me semble que c’est uniquement lorsque les GJ ont vraiment foutu le bordel et fait de la casse en Décembre qu’ils ont obtenu quelque chose.
      Effectivement, marcher et chanter n’apportera jamais RIEN a part une perte de temps collective.


    • "C’est super utile de se castagner avec des flics !"
      En tous cas ça a au moins le mérite de faire trembler le gouvernement en place.
      La seule fois ou mac à ronds à fait tourner son hélico dans la cour du palais pour se barrer rapidos, c’est bien quand Paris commençait à cramer et que les miliciens étaient débordés.
      Les bisous n’ont jamais fait évoluer les revendications populaires, il faut être lucide.


  • Salut à tous,

    Ce brave Drouet a raison. Cet acte était une putain de comédie grotesque. Un débilodromes !!! franchement, j’ai fait l’acte 1 et 2, et là, plus rien à voir. Pourtant je m’étais promis de ne plus y retourner mais samedi matin, il faisait une journée magnifique et j’ai cédé. Comme j’habite à 15 minutes en bagnole j’y suis allé. Arrivé à Denfert, c’était bizarre en raison de l’ambiance gauchiste qui régnait. Franchement, c’était 80% des gens de gauche et des k-sos. Ça puait l’herbe partout !
    Arrivée à place d’Italie, ceux qui étaient en tête de cortège ont fait un tour du rond-point comme dans un défilé de majorettes (il y avait là Lellouche le louche qui distribuait des bises à ses copains comme une rock star).
    Puis le défilé est reparti de bon train, avec un bon rythme en direction de Gare de Lyon et de Nation.
    Arrivés là-bas, ça chantait, ça dansait et qu’est-ce que le soleil tapait ! Perso, je vous le dis franchement, j’ai été choqué 3 fois :
    La première quand j’ai vu des types qui harcelaient les femmes dans le cortège
    La seconde quand j’ai répondu et fait connaissance d’un maghrébin du 93 qui me demandait d’être solidaire avec lui contre les fachos qui, selon lui, pullulaient dans la manif et qu’il fallait dégager. Je ne l’ai pas laissé terminer son argumentaire.
    La troisième quand j’ai vu le nombre impressionnant de racailles et de débiles qui chantaient, dansaient et fumaient comme en Jamaïque. On se serait cru aux Eurockéennes de Belfort !
    Bref, sinon j’y ai rencontré aussi des gens sympas qui se posaient les mêmes questions que moi. Beaucoup de soraliens, d’upériens, des constituants et des royalistes.


  • Bon en 6 mois de mobilisation les GJ ont obtenu un report d’une hausse des carburants et des miettes bientôt reprises.
    Et étant donné les résultats des dernières élections, il y a fort à parier que Macron sera réélu en 2022. Mais à part ça restons optimistes....


  • C’est triste. Les idiots utiles ont une nouvelle fois rempli leur mission

     

    • Ceux qui attendaient que les flics rejoignent le mouvement se sont leurrés ; les flics lâchent le pouvoir seulement devant la trouille d ’une la masse armée en fureur , pas par conviction ; durant ces mois de Glitets jaunes il ont fait leur job de taper des gens désarmés , des femmes , des vieux un job de merde mais bien payé finalement pour des gens qui savent faire quoi d ’autre ? Autre point : le mouvement n ’aurait pu gagner que si les foules avaient grossies constamment , or leur nombre a plafonné , du fait certes de la répression ultra -brutale du pouvoir totalitaire mais aussi sans doute parce que ce peuple regarde encore trop la télé pour faire la révolution . Dernier point : les musulmans ont boudé les gilets , la coagulation n ’a pas eu lieu ( et c ’est bien regrettable car elle aurait marqué une ère nouvelle en France ) , les musulmans en sont resté helàs à SOS racisme et la peur des fachos blancs . Il faut bien le dire nos concitoyens musulmans ont encore du chemin à faire pour piger les vrais enjeux , ils regardent les médias de propagande qui les bernent et divisent habilement le peuple au profit de la minorité régnante .


    • @ remo : les français musulmans c ’est un peu comme dit Cousin "les gens du temps immobile " ( comme les autres peuples du monde exepté les européens toujours selon Cousin ) ils acceptent le pouvoir qui les flagellent : "ça a toujours été comme ça " bref le fatalisme passif , la soumission naturelle sous le Maître qui les fouette . Mais aussi ces musulmans français sont pas cons et certains ont fait le calcul : "les gilets en ont marre de payer pour nous notre manne sociale RSA , Alloc , APL . . . donc les gilets sont nos ennemis .Bref comme tu dis le peuple est divisé face à la minorité , face à Macron la marionette qui cache le CRIF et sa dictature .


  • Retour à la case départ, finalement. Macron est toujours là, plus fort que jamais. On aura bien rigolé et espéré durant les 6 derniers mois....maintenant retour au réel (et ça fait mal)


  • Ils ont viré tous les natios, il a mangé dans toutes les gamelles des trotskystes, il a prit 20kg et oh ? Y a plus personne ?

    L’Idiot jetable se réveil !


  • ben pour résumer les gilets jaunes , une maxime : " quand on ne sait pas ou aller, on arrive souvent nul part..."
    et pour la défense de Drouet , une autre :" un con qui marche , va toujours plus loin que 10 intellectuels assis"...


  • Les manifestations des Gilets Jaunes ressemblent de plus en plus à des manifs CGTistes, ils ne manifestent même plus aux Champs-Élysée là où il y a les lieux de pouvoir. Ils déclarent systèmatiquement leur manifestations quand la force du mouvement c’était de ne pas les déclarer. Il suffirait de bloquer les points de ravitaillement en province pour affamer Paris, c’est la base de toutes guerres. Là Macron serait à genoux.

     

  • Ben oui , dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu´ils en chérissent les causes . Ou est leur radicalité ?


  • Tout va très bien

    La troisième vague révolutionnaire vient de mourir sur le rivage comme la LMPT et les bonnets rouges.

    Comme chaque vague est plus violente que la précédente, forcément la République sautera.un jour.

    Ce jour là ce sera :

    - quand les hommes préfèreront mourir que continuer à subir
    - quand le drapeau tricolore sera brûlé et remplacé par un autre.

    Ce jour approche.

     

    • @François Desvignes

      J’admire votre optimisme parce qu’il est réaliste.
      Je pense que la quatrième vague viendra d’un tsunami européen ou international. On ne triche pas avec Dieu et aussi avec l’Histoire.

      Mais en attendant, ce pays ayant été bien envahi depuis la dernière guerre, il apparait que d’esprit français il n’y en presque plus et que les eunuques et autres folles-dingues qui nous gouvernent n’ont pour l’instant pas trop de souci à se faire face à ce nouveau peuple de chapons castrés, d’opportunistes et calculateurs et des nouvelles souches qui ne vont pas cracher dans la soupe...


  • @The Médiavengers Zionist War

    Continue de voter camarade .Et n’oublie de le faire pour les listes qui promettent le changement. Mouarfff ...


  • Bon, du concret maintenant.

    Les mouvement des GJ a permis de faire trembler un peu le pouvoir : pour calmer "le peuple" en colère, certains retraités ont pu récupérer 1,7% de csg. Mais, mais...
    Augmentation de 5,9% des tarifs de l’électricité au 1er juin et autre hausse en août.
    Le carburant est au plus haut. Les mutuelles, les assurances, la taxe TV, les prix de l’alimentaire, etc... sont à la hausse. Donc je vous donne un doigt et je vous arrache le bras.

    "L’état est le plus froid des monstres froids." Friedrich Nietzsche.
    Soit dit en mon langage : "La démocratie quel foutage de gueule..."


  • Nous somms maintenant un pays tres divise .
    Ca parait impossible que tout un peuple se leve comme en algerie , nous sommes des communautes plutot divises
    Nous sommes egalemeent tres divises par les ideologies et partisanismes : beaucoup preferent voter macron rotschild plutot que pour des adversaires politiques, ou risquer de perdre ses propres interets


  • Partie 1/2 :
    Se mesurer aux dimensions d’un fait historique,est d’abord un réflexe qui dit long sur l’étoffe d’un leader. Les grands guides qui ont bouleversé le destin d’une nation sont du rang des prophètes,et non de quelques amateurs qui sont balayés sous l’effet du premier coup de vent.
    L’enjeu du moment,est de se pencher avec sagesse sur les causes de l’échec qui menace.
    Un grand pays comme la France,dont l’histoire foisonne en événements allant des tragédies les plus désespérantes aux triomphes les plus euphoriques,ne manque ni de héros,ni d’analogies puisées justement sur cette édifiante histoire pour reconstruire un le destin de la France. Se ressaisir,c’est d’abord mettre ces forces du Mal hors d’état de menacer le pays,qui agissent en fossoyeurs de la nation,en sa qualité d’entité spirituelle, morale et civilisationnelle.
    Arrêtons-nous un moment sur ces forces maléfiques,et voyons comment elles procèdent,aujourd’hui,comme dans la lointaine histoire. Qu’il s’agisse de la France,ou des autres grandes nations,le procédé est toujours le même : on fait douter le peuple de lui-même,autrement dit de ses valeurs spirituelles,morales et de sa civilisation pour la pousser à croire aux délires du diable. Commencer à se renier pour croire à ce qui nous est étranger,c’est signer son propre arrêt de mort. On le voit,dans le quotidien,dans les spots publicitaires,d’apparence inoffensifs du genre : "le monde bouge,et nous avec" "il est interdit d’interdire"...Comment ne pas noter,aussi,les poisons les plus destructeurs qui se dissimulent dans les concepts de la prétendue"liberté","démocratie", "droits"de l’homme,de la femme,"société multiculturelle",etc...que célèbrent les corbeaux,ces oiseaux du malheur qui menacent la vie des nations,et qui ne vivent que du brigandage et de la guerre. Leur métier est la mort,leur arme absolue est la démoralisation des peuples authentiques...
    Nos grands penseurs,d’hier et d’aujourd’hui et dont la voix honnête et juste,bien que couverts d’un épais brouillard,levé par ces corbeaux pour étouffer leur appel à la nation,nos grands penseurs,dis-je,sont ceux là les grands guides et héros du pays. Et se sont eux qui sont dignes d’écoute,de respect et de conduite du peuple vers les rivages de la vraie et authentique paix et de l’authentique et respectable vie.
    ( suite sur la Partie 2/2 )


  • Partie 2/2 ( suite de la Partie 1/2 et fin ) :
    Si la France,comme les autres nations du monde,persistent dans leur cécité pour ignorer le Mal qui les dévore,et qui n’est pas loin de les anéantir,on ne peut que paraphraser le divin Hérodote : "À moins,nations,que vous ne deveniez des oiseaux pour vous envoler dans les cieux,ou des rats pour vous cacher dans sous la terre, ou des grenouilles pour plonger dans les marais,vous ne reverrez jamais vos pays,car les flèches mortelles des forces maléfiques vous transperceront." ( fin).

     

  • Les gilets jaunes sont là alors de quoi se plaint-il celui là ?!
    Ils sont là c’est l’essentiel, ils n’ont pas fait de pause eux Mr Drouet alors fermez la !


Commentaires suivants