Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Éric Zemmour sur Israël et le mensonge de la solution à deux États

À l’antenne de RTL, Éric Zemmour fustige la naïveté des diplomates français lors de la conférence de Paris qui portait sur le conflit israélo-palestinien. Un rendez-vous pour rien, selon le journaliste qui incrimine le passéisme (ou : « restant de politique étrangère équilibrée ») de la délégation française.

Une diplomatie française qui – ce qu’Éric Zemmour ne dit pas – n’arrive pas à comprendre que Donald Trump, comme l’analyse Israël Shamir, ne joue plus la carte hypocrite (et finalement sioniste, car instable) de la « solution à deux États ».

Un positionnement qui inquiète au plus haut point d’autres agents d’influence d’Israël en France, tels le nerveux Alain Finkielkraut et l’offensif Bernard-Henri Lévy.

 

 

Sur l’escroquerie de la « solution à deux États », réécouter l’analyse d’Alain Soral (interview du 20 juin 2011) :

 

Le mensonge de la solution à deux États, voir sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Les positionnements d’Éric Zemmour décryptés, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • les 2 parties qui se confrontent ont des torts, mais qui a le plus de torts ? répondez moi car je viens d’apparaitre sur cette terre je n’en connais pas l’histoire :)

     

    • C’est simple voir simpliste, mais déjà la proposition de base me semble erronée
      Les 2 parties en présence n’ont pas "des torts", cette vision résume simplement le problème aux conséquences. Si on ne voit que les conséquences forcement on a l’impression que les deux ont des torts. Mais quand on se concentre sur les causes, tout ca fait tres vite "pshit"
      Il y a un agresseur, un agressé
      Un colonisateur, un résistant
      Le reste, c’est de la littérature... sioniste le plus souvent


  • #1650814

    Soral avait raison. On se dirige grand patin vers la solution à 1 État multiconfessionnel. "Ils" commencent à en parler sur Afranceinfo c’est dire... Enfin l’histoire retiendra que la colonisation en cours aboutira à cette formule. Sous Bibi, Merde ! "Un EtatNyhaou, quoi


  • Finalement, il sert à quelque chose Zemmour... il répète tout bien dans les médias ce que Soral n’a pas le droit de dire dans ses vidéos... il n’a plus qu’à expliquer que les sionistes en France méritent la prison et ça sera parfait...


  • Excellente analyse de chaque côté je dirais. L’utopie d’une solution à deux états est partagée par les deux et il me semble en effet que la composante démographique influe sur la droitisation extrême de la société israélienne. Les laïques sont condamnés à rester une minorité, ce qui fera de cette ŕégion du monde une zone de conflits pour les décennies à venir. Bien qu’entièrement d’accord avec M. Soral, je ne pense pas que le peuple palestinien appuie sa solution du fait de la rancoeur hautement justifiée envers l’occupant actuel. L’arrêt de la colonisation est un aspect fondamental mais quels sont les leviers de la communauté internationale ?


  • #1650837

    Je n’ai plus du tout envie d’écouter ce triste sire qui en profite pour taper -une fois de plus- sur la France à travers une diplomatie couchée devant les réseaux sionistes.
    Il a oublié de le dire ? Ah comme c’est ballot, Eric.


  • Hahaha, c’est malheureux à dire mais Z et Alain ont raison. Il n’y aura jamais deux états (même séparés par un mur...). Extrait de mon commentaire sur l’article concernant les déclarations de Lieberman (décembre) :



    En conclusion, il n’y aura hélas jamais d’état en Palestine. Tout ce gâchis, ce qui aurait dû être un coin sympa pour tout le monde après le mandat britannique, finira au mieux en un seul état reconnu internationalement qui pratiquera ouvertement la ségrégation (ce qui ne changera d’aujourd’hui que d’un point de vue légal et non hypocrite). Au pire en boucheries, attentats et autres joyeusetés jusqu’au départ définitif du plus faible des belligérants... En espérant me tromper, mais avec des dirigeants comme Lieberman ou Bennett et des sionistes obsédés, colons ou religieux disposant d’un si grand pouvoir, on ne peut pas être optimiste...



    Tout a été fait pour en arriver là. Avec la complicité de la "communauté" internationale, des pays arabes et de l’Autorité Palestinienne post-Arafat... Tout message diplomatique différent n’est que pure posture !


  • On va encore fustiger Zemmour mais son analyse est très lucide. Israël a gagné la guerre, et tout n’est que chiqué. Nos diplomates gagnent du temps afin que la colonisation puisse avancer à un stade trop important. Bien que la solution à deux Etats soit hypothétique et hypocrite, cela embêterait - et peu importe les frontières - le pouvoir israélien, car le pouvoir palestinien pourrait bien mieux s’organiser, y compris militairement. Du coup les chancelleries pro-israéliennes gagnent du temps en tâchant tout de même de garder la face, et Israël accélère.
    Pour la démographie l’analyse est toujours très juste, elle conduira à des affrontements de plus en plus violents.


  • Un seul état : la Palestine. Ceux qui ne seraient pas satisfaits n’ont qu’à rentrer chez eux.

     

    • Un seul état : la Serbie avec le Kosovo inclus. Ceux qui ne seraient pas satisfaits n’ont qu’à rentrer chez eux.


    • Pour Robert. Tu as raison de le rappeler, un seul état la Serbie. Le Kosovo fait partie de la Serbie.
      US GO HOME


    • @roberto
      En fait, un seul état multiconfessionnel n’est pas vraiment réaliste ni envisageable. Les palestiniens et les israéliens sont marqués par des différences importantes sur le plan religieux, social, culturel et ethnique. De plus, si on prend en considération le conflit qui dure depuis des décennies et qui a contribué aux tensions et à la rancune que les deux populations se vouent l’une envers l’autre, cela rend plus que difficile la solution à un état.
      Une solution à deux états serait possible dans le cas où le gouvernement israélien cède aux palestiniens les territoires qu’Israël s’est appropriés depuis 1967, mais il est fort peu probable, malheureusement, que cela se produise dû au nationalisme exacerbé d’Israël.

      En tant que chrétien, je suis persuadé que la seule réelle solution soit celle présentée dans les Saintes Écritures, soit le retour du Christ suite à sa reconnaissance par les populations israélienne et palestinienne.


  • #1650902

    Le spécialiste autoproclamé du coran dont la vie réglée comme une horloge talmudiste est très mécontent de la décision du régime de François Hollande d’organiser une conférence internationale axée sur l’idée sioniste d’une solution politique à deux états.

    Il se fait à cette occasion le chroniqueur de l’état israélien et du clan Bibi.


  • Il a raison dans le sens ou dans l’état actuel des choses une solution à deux états me semble être une chimère... par contre que tout le monde s’en fou de ce qui arrive aux Palestiniens ? Euh non... je ne crois pas. Moins de médiatisation certes mais pas mois d’intérêt.... A suivre


  • La solution à un Etat juif régnant sur la totalité de la Palestine existe bel et bien depuis des décennies , un Etat unique et raciste distinguant des citoyens Elus , des sous citoyens - sous hommes (palestiniens musulmans dits arabes et palestinens chrétiens ) et des parias infra humains ( palestiniens musulmans )

     

  • Il va falloir apprendre à lire entre les lignes et comprendre le message de Zemmour :
    - France ne te mêle pas d’Israel et de ses actions.
    - La force prime le droit
    - Le conflit est civilisationnel et religieux et pas coloniale, c’est nous les judéo-chrétiens contre les islamistes radicaux pro palestinien.

    Une preuve de plus pour ceux qui doutaient de l’allégeance de ce monsieur, il suffit d’évoquer Israel et la communauté juive pour que les masques tombent.


  • Faut pas être dupes. Cet état juif de Juda profondément raciste, après avoir confisqué totalement les terres, ira jusqu’à expulser les palestiniens vers d’autres pays, l’Europe par exemple ( suivez Barbara Lerner et IsraAid ) afin que la solution à un état ne soit qu’exclusivement juive.


  • Je ne sais plus qui mais dans un autre article E&R quelqu’un critiquait Zemmour sur sa non-position à propos du conflit en Palestine. Voilà qui est fait. On peut reprocher à Zemmour ses positions assez proche d’un conflit civil en France, mais on ne peut pas dire qu’il soit sioniste comme beaucoup le lui ont reproché.

     

  • Il s’agirait de savoir qui était le premier sur le territoire ,donc le propriétaire .

     

    • Il existe un peuple autochtone, depuis 1947 un autre se dit légitime avec la bible comme cadastre. Ce que le peuple au cadastre hébraïque omet, c’est qu’à cette époque biblique, tous les habitants n’étaient pas hébreux, loin de là. Forcément lorsqu’on se prétend l’élu, tout se doit d’être possible, surtout lorsqu’on soumet à ses bottes la bien nommée communauté internationale, alors on devient le proprio même si l’on est chaque jour en flagrant délit de spoliation !


  • Il n’y a pas que les israéliens et les palestiniens dans cette affaire mais les juifs du monde entier et la communauté des musulmans également du monde entier, l’oumma.
    Le conflit est aussi chez nous entre ces communautés qui n’ont pas vraiment le cœur qui bat pour la France mais pour leurs groupes respectifs.
    Notre pays est en voie de libanisation, des communautés qui se sont réfugiées ici pour des raisons historiques, de guerre et surtout pour des raisons économiques. Ils importent leurs conflits à nos dépens, leur guerre n’est pas la notre.
    Qu’ils trouvent une solution à 2 ou 10 états m’indiffère du moment que la France reste UN état avec une population unie qui ait une vision commune son l’avenir.

     

    • @Pierre
      Bien d’accord avec vos propos. Petite précision toutefois ; il ne faut pas omettre d’identifier ouvertement les responsables de cet immigration. Ce sont ni les Français, ni les immigrés, mais bien les politiciens UMPS traîtres, les franc maçons et le lobby des lumières..


  • Bien sur que la solution à deux états est une escroquerie depuis qu’Israël poursuit sa politique expansionniste. En fait, elle serait uniquement possible si les élites israéliennes acceptaient d’abandonner les territoires qu’ils se sont appropriés depuis 1967 et détruisent toute habitation et entreprise qu’ils ont construits depuis. Malheureusement, on peut toujours rêver et aucun politicien français n’a l’honnêteté pour le reconnaître publiquement.

    Mais ce qui est le plus grave, cousins Français, ce n’est pas tant la position du gouvernement concernant la solution à deux états, mais plutôt le fait qu’il s’ingère, tout simplement, dans un conflit étranger qui à priori ne devrait pas le concerner, tout en ignorant bien sur les intérêts des gens qui l’ont élu, vous, les Français..
    Espérons qu’avec Marine Le Pen et Florian Philippot cela change advenant que le FN arrive au pouvoir, mais j’en doute sérieusement depuis quelques temps..

    Jean-Philippe (cousin et ami québécois)


  • « La force prime le droit ». Non. C’est plutôt : « la force fait le droit ». Principe de Thucydide relevé dans la Guerre du Péloponnèse.
    Question : pourquoi la géniale morale juive, idiotement présentée comme « La morale », se trouve ici, chez Zemmour, à l’arrière, en dessous, d’une morale aristocratique non-juive et sujette à un débat complexe ?
    Citer Bismarck, cela démontre qu’on est dans cette légitimation de la criminalité sioniste envers le non-Juif ! Subtil le Zemmour mais guère malin : il se base sur une image exagérée, celle donnée par le cinéma. Et sur cette peur européenne de la brute blonde quand celle-ci aspire au Reich. Attaqué sur ce point, il répondra certainement, car c’est un vaniteux : « je suis réaliste et Bismarck l’était aussi ! ».


  • Beaucoup de personnes sensées pensent que la solution à deux Etats est une grosse bêtise et surtout que c’est impossible, ne serait-ce que par l’étroitesse du territoire global pour un partage équitable des richesses de la terre cultivable et des accès à l’eau, à la mer.
    Les sionistes sont dans une impasse car ils savent très bien cela et ne veulent pas non plus d’un seul Etat. Tôt ou tard, leur chute va être rude...


  • Il n’y a aucun argument solide favorable au principe d’un état (sinon qu’on me les cites)
    L’argument de la compétition démographique c’est du vent !

    C’est vrai que l’éclatement rend difficile, mais pas impossible, la solution à deux états (avec un p’tit coup de pousse pour revenir aux frontière de 67).

    Zemmour a compris l’équation :
    un état=jérusalem capitale=israel a gagné

    Pourquoi fondre dans une même nation deux peuples que tout oppose. Un peuple multimillénaire d’un coté, et de l’autre une communauté de synthèse construite sur l’immigration en 60 ans
    (israelien=polonnais+marocain+ russe+ allemand+ethiopien+ moldave+etc)

    De plus, la solution à un état légaliserais, justifierais de continuer l’implantation de colonies dans les pays limitrophes : le cas de la Palestine faisant office de précédent, de jurisprudence.


Commentaires suivants