Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Escroquerie israélienne à la taxe carbone : un important volet de l’enquête au point mort

Il y a cinq ans, presque jour pour jour, Samy Souied était assassiné Porte Maillot. Alors que le procès d’un important réseau d’escroquerie à la taxe carbone, dont il serait l’instigateur présumé, doit se tenir dans les prochains mois à Paris, l’enquête sur son meurtre semble à l’arrêt.

Ce sera l’un des plus gros procès lié à la fameuse « escroquerie du siècle ». Cette arnaque d’une ampleur hors norme ayant pour cadre le marché des quotas d’émission de CO2 aurait coûté en neuf mois, de novembre 2008 à juin 2009 – le temps que les autorités s’aperçoivent de la faille du système – la bagatelle de 2 milliards d’euros à l’État français. Le montant de la TVA sur des quotas de CO2 avancé par l’Etat à des sociétés qui se sont révélées fictives.

Dans les prochaines semaines, une douzaine de personnes parmi lesquelles des financiers, des courtiers, des escrocs bien connus et deux sociétés devraient comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris. Ils sont soupçonnés d’avoir détourné près de 283 millions d’euros par le biais de montages financiers complexes passant par plusieurs pays. Des appartements et voitures de luxe, des comptes en banque joliment garnis de millions d’euros ont été saisis par la justice. Initialement prévu pour le 16 novembre prochain, le tribunal a finalement décidé, hier, de décaler de quelques semaines pour des raisons de procédure.

 

Abattu de douze balles porte Maillot

Un procès attendu sur lequel flottera sûrement une ombre, celle de feu Samy Souied, présenté par les services judiciaires des douanes chargé de l’enquête comme l’instigateur présumé de cette vaste escroquerie. Il y a cinq ans, presque jour pour jour, le 14 septembre 2010, aux alentours de 20h, soit à une heure d’affluence, celui que la presse avait rebaptisé « le caïd des hippodromes » était abattu de douze balles de calibre 7,65 mm devant le parvis du Palais des Congrès, Porte Maillot [photo ci-dessus], par deux tueurs en scooter.

L’assassinat avait alors fait les gros titres des médias. Habitué des champs de course et des cercles de jeu, Samy Souied, alors âgé de 44 ans, était une figure bien connue des services de police pour avoir été mêlé à plusieurs arnaques à la fausse publicité et des faits de blanchiment d’argent en lien avec le monde hippique. L’homme était arrivé le jour même de Tel Aviv par le vol de 12h et devait repartir par un vol du soir pour Israël. Un voyage express, en pleine période de fêtes juives, motivé par le besoin de régler un souci sur un investissement très important.

Lire la suite de l’article sur tempsreel.nouvelobs.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.