Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Espagne : Bankia révise ses résultats 2011 et annonce une perte de près de 3 mds EUR

La quatrième banque espagnole, Bankia, qui a demandé vendredi soir une aide publique record de 19 milliards d’euros pour son redressement, a également annoncé une révision de ses comptes pour 2011, faisant apparaître une perte de près de 3 milliards d’euros. Cette annonce survient alors que l’agence de notation Standard & Poor’s a décidé d’abaisser la note de Bankia.

La banque, qui va être nationalisée en recevant cette aide publique, avait prétendu en février à un bénéfice net 2011 de 309 millions d’euros.

Mais "les assainissements réalisés dans le portefeuille de crédits et les actifs immobiliers saisis et la mise à la valeur de marché des participations détenues par Bankia ont révélé un résultat négatif pour l’année 2011 de 2,979 milliards d’euros", a déclaré Bankia dans un communiqué.

Bankia est la grande banque espagnole la plus exposée au secteur immobilier sinistré, avec un portefeuille immobilier de 37,5 milliards d’euros, dont la très grande majorité (31,8 milliards) est problématique, car à la valeur incertaine (crédits risquant de ne pas être remboursés, logements saisis, etc).

Parallèlement, la banque a annoncé une refonte de son conseil d’administration, dont elle ne gardera qu’un membre de l’ancienne équipe, le directeur général Francisco Verdu.

Le président du conseil d’administration, Rodrigo Rato, a d’ores et déjà été poussé à la démission et remplacé par José Ignacio Goirigolzarri, ancien de la deuxième banque espagnole BBVA. Le nouveau conseil sera également réduit, ne comptant désormais que dix membres contre 18 auparavant.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.