Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Esplanade des Mosquées : sous pression, Israël retire ses portiques

Mais garde le contrôle sur les lieux

L’installation de ces portiques, après l’assassinat de deux policiers israéliens, avait été interprétée par les Palestiniens comme la volonté de la part d’Israël d’étendre son contrôle sur le site. Ils seront remplacés par « une inspection de sécurité basée sur des technologies avancées et sur d’autres moyens ».

 

Le gouvernement israélien joue l’apaisement. Il a annoncé retirer les détecteurs de métaux qu’il avait installés aux entrées de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, une mesure de sécurité qui avait généré des violences meurtrières entre Israéliens et Palestiniens. La décision a été annoncée par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahou, après une intense mobilisation diplomatique internationale visant à empêcher une extension de la crise.

Le cabinet de sécurité israélien a accepté « la recommandation de tous les organismes de sécurité de remplacer l’inspection au moyen de détecteurs de métaux par une inspection de sécurité basée sur des technologies avancées et sur d’autres moyens », a ainsi déclaré le bureau du Premier ministre dans un communiqué. Des responsables musulmans ont déclaré ce mardi que les détecteurs avaient été enlevés à toutes les entrées.

 

 

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Voir aussi, sur E&R :

La Palestine, chez Kontre Kulture et dans la boutique E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.