Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Et si la vérité sortait de la bouche du petit peuple israélien ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une brave dame anti-thermite comme on a chez nous ! Comme quoi on peut s’entendre...

     

  • C’est un extrait de "Défamation" il me semble, un documentaire sur l’antisémitisme et Israël, assez bluffant d’ailleurs quand on voit l’éducation de la jeunesse de là-bas. A voir...

     

  • #209569

    "les juifs connaissent toutes ces singeries"tout est dit dans cette phrase.


  • Extrait de Diffamation, ce reportage n’a pas de prix.


  • cette brave dame a oublié l’or ... et l’argent ?


  • Soi dit en passant cette brave dame est une Israélienne pur jus,de ces personnes qui ont vraiment cru au rêve Israélien des les débuts.
    Son analyse sur les juifs qui vivent a l étranger touche juste et est partagé par nombre de ses compatriotes.

    Pour avoir pas mal voyagé,rencontré puis sympathisé avec nombre d entre eux,leur point de vue sont souvent bien différents de ceux des juifs de la diaspora.
    Certains sont devenus des amis et je dois dire que je m inquiète aussi pour eux,ils sont autant victimes des agissements de leurs dirigeants que nous le sommes des nôtres.

     

    • Parfaitement d’accord avec ton analyse, le probléme c’est l’elite juive sioniste, mais surtout leurs "mein kampf" écrit à Babylone, et dont le Talmud Nazi n’est finalement qu’un vulgaire plagiat.

      Probléme que la Sainte Inquisition eu la charge de résoudre, sinon d’en limiter les dégâts, durant la période médievale.

      À ce titre lire "la vérité sur l’Inquisition" de l’Abbé Henri Hello (toujours utile pour se désaliener des falsifications historiques, propagés par certains membres de la synagogue de satan au 19éme siècle)


    • D’ ou l’ importance de ne pas dire les "manifs puante"(comme j’ en ai vu dans ce site) quand on voit des israéliens manifesté face à la crise social, et de ne pas tomber dans l’ anti-sémitisme et l’ anti-israelisme primaire.

      D’ ailleurs Soral à bien dit qu’ un sioniste vaut bien mieux qu’ un antisioniste néo-talmudiste.

      Le rapport 1%-99% à lieu aussi la ba, seulement bon nombre dans cette communautés sont manipulés.


    • La plupart sont manipulés par la peur. C’est un peu le principe du troupeau de mouton,il faut toujours quelques chiens qui jappent a gauche et a droite pour pouvoir tenir sous contrôle des centaines de bêtes. C’est le rôle de l’holocauste et de l antisémitisme non pas vu comme un phénomène qui pourrait s’expliquer par des raisons sociales et politiques mais comme une sorte de maladie qui ressurgirait brusquement et sans crier gare comme la peste.
      L’usage de formules comme "la peste brune" ou "la bête immonde" sont a cet égard particulièrement signifiants.

      Il faut vraiment réaliser que la plupart des Israéliens sont victimes de leur dirigeants.Nombre de mes amis l’ont bien compris et ne se ressentent en rien comme un peuple élu,supérieur aux autres et aspireraient plutôt a une vie tranquille et paisible.

      Je pense aussi à eux quand j’entends le tonnerre de la guerre résonné au loin !


  • "Les juifs sont des escrocs."

    Amalgame antisémite !!! Il faudrait dire :

    Les businessmen de confession israélite occupent en général des postes à très hautes responsabilités dans tous les domaines majeurs de l’économie mondiale grâce à leurs indéniables compétences en la matière, ce qui leur permet de maîtriser efficacement et durablement les rouages complexes de cette finance internationale qui offre, plus qu’en tout autre domaine, l’opportunité de tirer le meilleur profit du travail des hommes du monde entier afin de s’offrir la chance de pouvoir accroître considérablement son pouvoir d’achat et de se constituer ainsi, en dépit des critiques, des jalousies et du combat contre les inégalités, un patrimoine conséquent, sans limitation de taille, à la hauteur de ses réelles ambitions, qu’elles soient matérielles, morales, politiques ou religieuses.

    Au moins, là, tu fais pas d’amalgame.


  • Moi j’ai grandi avec les Juifs (entre autre) je connais leurs méthodes , méthodes qu’il faut avouer nous ne sommes pas foutu de reproduire , leur methode principale c’est celle du réseau , oui oui vous avez bien compris : la méthode du réseau , qu’il soit communautaire ou commercial c’est pareil , c’est le fait d’avoir un pied dans le bon réseau . Un exemple ? un jeune fait des études pour devenir architechte , il fait un stage étudiant dans un cabinet d’architecte et tisse ses 1ers contacts , une fois le diplome d’architecte en poche il se met à son compte comme architecte , il met son carnet d’adresse en route , décroche un 1er contrat pour la construction d’un batiment , le "réseau" ça consistera à ce que son frère ouvre une boite de maçonnerie , son cousin une boite de carreleur peintre etc... le réseau familial sera tissé... voilà c’est tout con , pensez "réseau" au lieu d’être individualiste , maintenant que vous savez cet exemple alors comme on dit "y a plus qu’à" ...

     

    • Dans les années 70 j ai fait la connaissance d une famille de juifs polonais qui ont monté un petit commerce de peausserie rue de Nazareth à Paris . Le fils cadet (communiste encarté) bossait comme une bête de somme à la machine comme ses parents. Il me raconta que leur fournisseur faisait la collecte (mieux vaudrait dire le racket) pour Israël . Malheur à celui qui ne crachait pas au bassinet : il héritait des peaux les plus mauvaises du lot !Alors l histoire des réseaux c est relatif car toutes les communautés en ont , notamment les cathos et les protestants !


  • Les juifs en israel ? jamais de la vie, pas assez rentable, elle a vu juste.
    Les juifs préfèrent se faire de l’argent ici et cachent même qu’ils sont juifs.
    Escrocs et lâches. Peut-être fallait-il çà pour sauver sa peau tout au long des millénaires. Retrouver des couilles pour fonder un pays ne ce fait pas du jour au lendemain. Faut du courage et de l’honnêteté. Alors comme ce sont des escrocs, ils préfèrent tricher en volant, en massacrant et en imposant le silence sur leurs méfaits. juifs sacrés ? sacrés feujs !


  • Il s’agit de la grand-mère de Yoav Shamir, auteur de Defamation. La famille de cette dame est arrivée en Palestine avant la création de l’État d’Israël. Le discours qu’elle tient est cohérent avec son point de vue : si un juif est en diaspora et ne revient pas vivre en Israël - entendez d’abord la terre, plus que l’État - c’est un escroc. À méditer car nombreux sont ceux dans les associations « communautaires » à mettre en porte-à-faux les Français israélites par un soutien inconditionnel aux politiques d’un État étranger, sans pour autant aller vivre eux-même dans cet État. Il est toujours commode de se caler les fesses au chaud dans son canapé en France et de se réjouir de ce que la situation devient de plus en plus violente en Israël. Après tout, tant qu’on n’a pas soi-même à effectuer deux ans de service. Qu’on l’aime ou pas, cette dame a plus de logique, voire de courage, que des Cukierman, des Jacouillebowitz, des Lévy ou des Prasquier.

    Le documentaire développe principalement l’idée que l’utilisation massive d’un prétendu antisémitisme et du dogme historique relève de la propagande. Shamir note d’ailleurs qu’il existait déjà un pèlerinage scolaire en Pologne quand il est passé par le système éducatif israélien, qui concernait 500 élèves chaque année. Depuis l’échelle a changée pour passer à 30 000. Une dimension nettement plus industrielle. Je passe sur les images du musée Yad Vashem où se déroule une partie de l’embrigadement dénoncé par le journaliste. Le bout de maquette qu’on aperçoit dans le documentaire mériterait une rapide analyse... qui néanmoins tomberait sous le coup de la loi.


  • Je me souviens de ce reportage diffuser sur arte, il montrait bien la paranoïa antisémite et tout le tralala et le mieux c’est que le réalisateur du doc était un juif et cette dame était sa mère ou sa grand mère(je sais plus trop) en tout cas elle était de sa famille.


Afficher les commentaires suivants