Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

États-Unis : la colère grandit après une nouvelle bavure apparente de la police

Jacob Blake : sept balles dans le dos

La colère grandissait lundi soir aux États-Unis, au lendemain d’une apparente bavure policière dont un homme noir a été victime dans le Wisconsin. « Pas de justice, pas de paix  ! », scandaient notamment le millier de manifestants défilant autour d’un tribunal de Kenosha, ville située à une quarantaine de kilomètres au sud de Milwaukee, où la police a tiré dimanche à plusieurs reprises à bout pourtant sur Jacob Blake.

 

 

Comme pour George Floyd, un quadragénaire noir mort asphyxié le 25 mai sous le genou d’un policier blanc, la tentative d’interpellation de ce père de famille a été filmée par un témoin. Les images, tournées avec un téléphone portable et vite devenues virales, montrent l’Afro-américain de 29 ans suivi par deux policiers ayant dégainé leurs armes alors qu’il contourne une voiture.

 

 

« Traumatisés à vie »

Un agent attrape son débardeur blanc au moment où il ouvre la portière et tente de s’installer sur le siège conducteur. Le policier fait alors feu – l’enregistrement laisse entendre sept tirs – atteignant Jacob Blake de plusieurs balles dans le dos. La victime a été opérée d’urgence dans un service de soins intensifs de la ville de Milwaukee, où son état restait critique mais en voie d’amélioration, selon des témoignages de proches à des médias locaux. Les deux policiers ont été suspendus de leurs fonctions et une enquête a été ouverte.

[...]

 

« Alors qu’il s’éloignait pour aller voir ses enfants, la police a tiré à plusieurs reprises dans son dos à bout portant », a déclaré dans un communiqué l’avocat, qui représente aussi la famille de George Floyd. « Les trois fils de M. Blake étaient juste à côté et ont vu la police tirer sur leur père », a-t-il ajouté. « Ils seront traumatisés à vie ».

« Pas un accident »

Le gouverneur démocrate de l’État du Wisconsin Tony Evers a annoncé lundi la convocation d’une session extraordinaire du parlement local, la semaine prochaine, afin d’adopter une série de mesures sur « la responsabilité et la transparence » des forces de police. « Alors que Jacob Blake se bat pour sa vie, on nous rappelle une fois de plus que le racisme est une crise de santé publique. Il n’y a pas de temps à perdre », a-t-il écrit sur Twitter.

 

 

À Kenosha, un couvre-feu a été décrété pour la nuit de lundi à mardi, à partir de 20 heures, après les débordements de la veille. Une heure après son entrée en vigueur, les manifestants ont été visés par des tirs de gaz lacrymogène de la police, vers qui des bouteilles ont été lancées. Appelant à manifester de façon pacifique, le gouverneur Tony Evers avait annoncé que 125 militaires de la Garde nationale seraient déployés dans la ville afin d’y faire respecter l’ordre.

[...]

JPEG - 112.3 ko
Un Blanc antiraciste brûle le drapeau américain

 

À Minneapolis, où George Floyd a été tué, des manifestants ont brûlé un drapeau américain. Environ 200 personnes, certaines le poing levé, ont aussi défilé à New York en criant le nom de Jacob Blake.

Lire l’article entier sur sudouest.fr

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

188 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Loin de moi l’idée de minimiser la gravité de cet incident même si certains membres ici ont avancé des arguments qui tiennent la route quant à la véracité de cette vidéo.

    Ceci étant il m’est arrivé de vivre en France pendant 5 mois vu que je suis marocain et étais en mission pro et il m’est arrivé d’être accosté par les forces de l’ordre et dieu soit loué ça s’est toujours très bien passé pour la simple raison que j’ai été COOPÉRATIF de A à Z
    Ce qhe je veux dire mais c’est des forces de l’ordre nom de dieu ! on les paie de notre argent pour être exigeants et carrés dans leurs interpellations. Pourquoi certains veulent toujours faire les malins : exécute ce qu’il te demande dans le cadre de la loi et je suis sûr et certain tout se passera bien. Pourquoi à chaque demande d’un policier il y a bizarrement cette envie de jouer les rebelles et les connaisseurs en loi ?

    Prenez ce cas par exemple du Wisconsin : mais monsieur vous êtes déjà avec vos 3 enfants à bord ce n’est pas la peine de jouer les rebelles et en plus vous allez où comme ça vers votre voiture en ouvrant la portière ? Parce que qu’est ce qui garantit au flic que vous n’alliez pas sortir une arme à feu et leur tirer dessus ? Et la loi est claire en cas de refus d’obtempérer et après sommation : le tir est légitime (une balle ou 7, au point où on en est c’est l’instinct primate qui est en jeu, c’est lui ou l’autre)

    Excusez moi mais tous les incidents liés aux flics à chaque fois que j’y apporte un peu plus de recul je constate que 99% d’entre eux ne seraient pas arrivés si les concernés avaient juste accepté d’exécuter les ordres des policiers et laisser couler comme on dit après si bavure ou écart de conduite, je pense qu’aujourd’hui bcp de polices nationales sont équipées de caméras donc à quoi bon des réactions fatales ?

    Moi perso, je pense qu’à date que ce soit la police américaine ou française il y a quand même un bon protocole d’interpellation, il fut un temps au Maroc ou en Algérie ou en Afrique Sub-Saharienne : au moindre petit geste de réfraction : un gifle ou une savate est bien partie recadrer le concerné des fois même avant le salut administratif, une claque avait déjà calmé toute ardeur chez le citoyen.

    C’est simple : tu es interpellé tu es obligé par la loi d’obéir aux ordres du policier et entre nous combien de fois à t-on vu un flic jouer la carte humaine et se finir mal pour lui parce qu’en face l’interpellé était une caillera ou un criminel en fuite ?

     

    Répondre à ce message

  • Le Huff ne dit rien de précis sur les circonstances précédant les tirs ; nous ne pouvons donc juger de rien, en l’absence d’éléments, mais nous aurons peur. Les sept balles bibliques ne sont pas tirées dans le dos, mais "à bout portant" de profil, dans la face ou la tempe, sur un type assis. Le Huff ment, donc.
    Ces sept balles ne tuent pas, alors qu’à bout portant, une seule balle fait l’affaire. Des plombs ? Des pétards pour théâtre de foire ?
    D’une pierre deux coups : le Huff habitue les uns (les incultes) à hurler contre la police. Et les autres à bien comprendre que la police peut vous arrêter n’importe ou, n’importe quand, sur n’importe quel prétexte, et si vous n’êtes pas d’accord, si vous n’avez rien commis de répréhensible, vous êtes mort ou bien blessé ou battu, gardé à vuecomme les jeunes du PSG par d’anonymes robocops, jeunes bien proprets innocemment réunis dans un bar.
    C’est le message de cette probable mise en scène qui s’adresse au cerveau reptilien.

     

    Répondre à ce message

  • #2533151

    Il a sûrement dû avoir peur le flic, un mec sans arme marche tranquillement vers sa voiture peut etre juste pour donner la gourde aux gamins assis derrière..ou au pire pour prendre une arme, mais dans ce cas là tu tire dans les jambes ou le bras et une seul balle pas 7 !

    Toute façon ce gentil policier sous pression va connaître les joies de l’incarcération et peut etre plus si il est gentil avec ses co détenu..

     

    Répondre à ce message

    • Ton mec "qui marche tranquillement" sort d’une mêlée avec les policiers, est sous mandat d’arrêt pour viol et diverses autres agressions, ignore toutes les sommations d’usage des policiers, ignore les cris de la femme qui lui demande de se rendre, et se dirige résolument vers sa voiture pour y prendre un objet.
      Après avoir reçu des balles, il continue à vouloir s’emparer de cet objet. Il lui faudra recevoir sept balles dans le corps pour qu’enfin il lâche prise et ne présente plus de menace pour les policiers.

      Crois-tu sérieusement qu’il s’agissait d’une bouteille d’eau pour ses enfants ?

       
    • #2533277

      "Après avoir reçu des balles, il continue à vouloir s’emparer de cet objet"

      Ca fait bien longtemps que je ne prends plus les dépositions des flics comme parole d’évangile hein.
      Faut être une véritable baltringue pour ne pas neutraliser autrement un individu louche tout ça par "peur ", pourtant en étant armé, avec un gillet par balle et en groupe ! A d’autres le "oui mais on sait jamais il aurait pû faire le ninja, nous desarmer après avoir recu 5 bals dans le dos"

       
    • la gourde pour les gamins c’est vraiment la blague du siècle !
      moi je crois qu’il cherchait juste les chocapic, ou bien des ballons à gonfler pour les divertir en attendant que ça se tasse

      même les commentateurs de Libé (quand ils existaient) n’auraient pas osé !

       
  • Encore dans un Etat administré par les démocrates. Etonnant, non ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est incroyable de lire autant de critiques de lecteur de l’article ici qui n’ont absolument fait aucunes recherche sur les faits. On est bien sur ER, non ?

    Pour vous aider sur les faits que les médias cachent :
    1) Le type est un criminel, est recherché pour viol
    2)Le type avait un objet dans la main, possiblement un couteau, donc l’interpellation au corps à corps a dû cesser à cause de cela
    3) les flics n’avaient peut être pas de taser sous la main au moment le le criminel décide de se battre et resister, sortir un couteau. Et la suite est très rapide et sous adrénaline (mettez vous à la place des flic, vous interpellez un criminel, et devant sa famille il se débat, sors un couteau..
    4)le criminel marche vers son siège passager, il est TRÈS fort probable qu’il y ai dans la boite à gants ou sous le siège une arme à feu.
    5) le type se fait tirer dessus au moment où il se penche pour possiblement
    saisir une arme dans la voiture.
    6) 7 balles d’un petit calibre c’est ce qu’il aura fallut au flic pour s’assurer que le criminel sans doute sous drogues et alcool, arrête de saisir une possible arme à feu dans sa voiture.

    Il n’y a absolument rien de dérangeant dans cette interpellation de la pars de la police. Par contre, oui, ce criminel est un idiot irresponsable et je plains sa "famille", et sa femme qui est resté avec un criminel sans doute drogué qui plus est.
    Mais il n’y a rien à reprocher aux flics, j’hallu un peu que ce soit sur ER que je lise autant de réaction à chaud sans recherche sur un énième fait divers manipulé par les BLM et la clique Démocrate de Soros et consorts.

     

    Répondre à ce message

  • #2533247

    Ils auraient dû dire, comme Balladur : "je vous demande de vous arrêter " !

     

    Répondre à ce message

  • Il faut être incroyablement stupide, drogué ou suicidaire (ou les 3) pour refuser d’obéir quand tu as 3 flingues pointés sur toi, fait indéniable.
    Hallucinant le succès de la manipulation suite à ce triste évènement. On ne voit pas la même mobilisation quand (très régulièrement) un gosse innocent de 8-12 ans se prend une balle dans la tête pour avoir été au mauvais endroit au mauvais moment, lui n’avait ni agressé ni violé personne, mais il est mort et tout le monde s’en tape apparemment...

     

    Répondre à ce message

  • Révoltant ! J’ai repris deux fois des moules et j’ai dû mettre un genou à terre pour ramasser ma serviette !

     

    Répondre à ce message

  • Incroyable 3 flics armé avec 7 tir pour immobilisé une personne ! Il reste a déterminé pourquoi il es retourné dans sa voiture, pourquoi il a été interpellé et aussi est-il un dangereux délinquant ?

    Parce qu’eux le drogué-délinquant dangereux Gorge Floyd ou le violeur-délinquant dangereux Adama Traoré sincèrement cela s’appelle le karma.

     

    Répondre à ce message

  • Je pense que l’équipe de ER lit les commentaires.
    Je viens de visionner un projet de collaboration de traduction des vidéos anglophones entre autres.
    De fils de pangolin :
    https://youtu.be/dWbZW9e2VXI

    On sent que ça bouge. On va y arriver.
    Merci.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents