Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : pour Nigel Farage, le "lobby juif" est "surpuissant"

« Il y a environ six millions de personnes juives vivant en Amérique, donc un pourcentage relativement petit, mais en termes d’influence, c’est énorme », débute Nigel Farage. Interrogé à la radio britannique LBC sur les soupçons d’ingérences russes dans la présidentielle américaine, l’ancien leader du parti europhobe Ukip s’est retrouvé au cœur d’une vaste polémique après sa réponse à un auditeur.

 

« En termes d’argent et d’influence, ils sont un lobby surpuissant », a-t-il ajouté. Il a ensuite remercié l’auditeur pour sa question, et pour avoir « fait remarquer qu’il existait d’autres puissants lobbies en Amérique avec le lobby juif qui a des liens avec le gouvernement israélien, dont il est l’une des voix les plus puissantes », rapporte le journal britannique The Independent.

[...]

Nigel Farage rallié par Florian Philippot

Proche de Donald Trump, Nigel Farage préside désormais le groupe « Europe de la liberté et de la démocratie directe » au Parlement européen, après avoir quitté l’Ukip, le parti pro-Brexit qu’il avait créé.

[...]

Depuis, attirés par ses idées indépendantistes, Florian Philippot et ses alliés des Patriotes ont annoncé le 3 octobre dernier qu’ils rejoignaient Nigel Farage, « un ardent défenseur des démocraties nationales », avaient-ils écrit dans un communiqué.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

Le lobby juif américain, Donald Trump et l’Union européenne,
à lire sur Kontre Kulture

 

Les derniers électrochocs de Nigel Farage, sur E&R :

 






Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1831705
    Le 2 novembre à 12:55 par mesencephale
    États-Unis : pour Nigel Farage, le "lobby juif" est "surpuissant"

    Nigel, tu vas mal finir mec. .....

    Fais gaffe aux mecs louches qui crient allaouakbar ! !

     

    Répondre à ce message

  • #1831706
    Le 2 novembre à 12:56 par Aiguiseur de guillotines
    États-Unis : pour Nigel Farage, le "lobby juif" est "surpuissant"
  • #1831707
    Le 2 novembre à 12:57 par réGénération
    États-Unis : pour Nigel Farage, le "lobby juif" est "surpuissant"

    Est-ce que le terme d’"antisémite" peut-être remplacé par celui de « lucide » ? Je pose la question !

     

    Répondre à ce message

  • #1831737

    Nigel aurait donc décidé de prendre sa retraite et de disparaître ?

     

    Répondre à ce message

  • #1831744

    Comme dans le conte pour enfants, le roi est tout nu, et les imbéciles n’osent pas dire l’évidence.

     

    Répondre à ce message

  • #1831745

    A la surprise générale Nigel Farage a réussi l’impensable : le Brexit . Il a imposé sa marque dans l’Histoire .

     

    Répondre à ce message

  • #1831751

    Allez hop ! Des excuses publiques et un petit pèlerinage à Yad Vashem et c’est reparti mon kiki sinon ....

     

    Répondre à ce message

  • #1831810

    Ce groupe parlementaire « Europe de la liberté et de la démocratie directe  » préfigure t-il cet INDISPENSABLE parti politique européen contre le Mondialisme ?

    Pour ma part, je préfèrerais voir la création du parti "Russie Unie" de Poutine dans tous les pays d’Europe.

    Thémistoclès

     

    Répondre à ce message

  • #1831890
    Le 2 novembre à 17:37 par Patriote Français
    États-Unis : pour Nigel Farage, le "lobby juif" est "surpuissant"

    Bonne initiative de Florian Philippot en se joignant à Nigel Farage ,
    il semble lui aussi déterminé dans sa mission anti Europe de Bruxelles
    et pour l’indépendance des nations , toujours actif au parlement
    Européen.....

    Les pro Europe de Bruxelles avaient claironné que Farage , c’était
    retirer par ce qu’il s’était aperçu qu’il avait tord , la preuve que non
    puisqu’il poursuit ses démarches au parlement Européen , nul doute
    qu’il va suivre les négociations du Brexit avec force et intérêt , comme
    il l’a toujours fait....les menteurs pro sont toujours là pour tromper
    les gens , et oui les financiers mondialistes ne voudrez pas voir
    échouer leur source colossale de revenus d’aujourd’hui et d’avenir .

    En France malgré toutes les fermetures d"entreprises , le chômage
    baisse , il faut bien faire croire et espérer les gogos et les gagas
    de cette Europe . Ils continueront encore et encore à tromper....

     

    Répondre à ce message

  • #1831995

    Toujours la même chanson. Quand un goy a le malheur d’affirmer un fait largement documenté sur la communauté de lumière, il est aussitôt trainé dans la boue. Si par conte, un juif affirme la même chose, il est décrit comme un esprit fin ou un libre penseur.

    C’est comme dans le cas d’Hollywood. Si un goy a le malheur de dire que les juifs contrôlent Hollywood (ce qui pourtant est un fait établi, voir le lien ci-bas) il est aussitôt persécuté par l’Anti Defamation League et ses relais, mais si Woody Allen dit exactement la même chose, cela devient une bonne blague (que les goys ne peuvent néanmoins pas répéter).

    En 1964, la moitié des Américains croyaient que les juifs contrôlaient Hollywood. En 2008, cette proportion avait chuté à seulement 22%. C’est ce qui a fait écrire à Joel Stein, un chroniqueur vedette du L.A. Times : "Cela démontre bien combien les Américains sont idiots, car nous (les juifs) contrôlons totalement Hollywood". À la fin de son article il ajoute : "Je me fous bien que les Américains croient que nous contrôlions les médias, Hollywood, Wall Street ou le gouvernement. Je veux seulement m’assurer que nous continuerons à les contrôler dans le futur."

    Imaginez si un goy avait écrit un truc aussi "complotiste" dans un média de l’oligarchie. Il aurait fini sa vie comme laveur de chiottes en Alaska. Tout cela est révoltant.

    Qui contrôle les médias américains : https://volkundvaterland.files.word...

    Who runs Hollywood, C’mon ! by Joel Stein :
    http://articles.latimes.com/2008/de...

     

    Répondre à ce message

    • #1834500

      Non, je me porte en faux contre ce que vous dites : un non-juif américain peut dire que la communauté juive contrôle Hollywood sans avoir trop de problèmes. S’il le fait dans un état d’esprit admiratif ou encore prétendant à un jugement moral équilibré face au monde juif en général il n’a aucun problème, c’est ce que font par exemple beaucoup de journalistes protestants ou libertariens qui ont leurs juifs bons et moins bons, par exemple les conservateurs face aux gens de la gauche établie ou vice-versa. Même s’il est contre le monde juif en général ou ultra-complotiste tout n’est pas perdu pour lui, en fait bien moins qu’en France, il se verra tout simplement dirigé vers l’animation d’un public plus spécialisé que l’état profond contrôle tout aussi bien.

      J’ai déjà fait l’expérience dans une ville comme New York (années début 1990 : crête de la vague politically correct) d’émettre le point de vue que l’Amérique s’était trompée en 1940 à s’embarquer dans la guerre pour l’Angleterre plutôt que pour l’Allemagne bien je n’ai pas eu de problème pour parler bien que la ville soit plus juive que Jérusalem. J’ai passé pour un hurluberlu, beaucoup ont trouvé la chose presque comique et d’autres encore ont trouvé la chose intéressante du point de vue de la fiction politique. D’autres juifs ont encore émis l’idée que l’Europe aurait dû finir sous un joug nazi effectivement vu que c’est une population qui ne mérite pas la liberté et qui coûte trop cher. De manière générale les juifs respectent davantage les gens qui croient en leur pouvoir au-delà même de ce qu’il est que les gens qui croient dans leur propagande à l’effet qu’il qu’il n’existe pas : ils respectent en fait les cyniques de toute provenance. L’idéaliste (même et surtout juif), voilà pour eux l’ennemi.

      J’ai ensuite fait l’expérience (en changeant d’identité) de dénoncer la supercherie du voyage à la Lune et de fustiger tout particulièrement John F Kennedy pour avoir mis sur pied cette expérience de contrôle de masse à grande échelle, et expliqué son assassinat du fait qu’il fallait mettre le personnage à l’abri de tout soupçon par une mort glorieuse. Là non, ça ne passe pas. Tout d’abord l’hostilité instinctive du public américain ordinaire est beaucoup plus féroce et les juifs respecteront cet instinct comme sacré : si on contredit cette entreprise, que restera-t-il de respect pour les savants ? Plusieurs m’ont demandé de quitter la ville si je ne voulais pas avoir des problèmes très graves.

       
Afficher les commentaires précédents